Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed )

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Lun 9 Juil 2012 - 21:07
Il était tard, un orage menaçait grandement au travers des vitres très mal isolée du couloir que traversait Kayne, cependant sa condition de démon lui permettait de résister à la plupart des caprices du climat sans trop de mal. Il marchait aussi silencieusement qu'une ombre au travers de ce couloir étroit. Privé de sommeil, il avait simplement décidé d'aller organiser sa salle de classe pour le cours du lendemain. Arrivé devant la salle, il la poussa et elle grinça vaguement avant de dévoiler son lieu de travail.

- On se fout de moi, je rêve....
une petite grimace

l’écho de sa voix traversant la salle et l'immense creux au milieu de la salle avait semblé trembler. Aucune table n'était placé, tout le matériel était "rangé" partout contre les murs, même sa salle de cours sur l'île du Volcan avait l'air d'un palace à coté de ce merdier. Il avait commencé à débarrasser quelque table qui trônaient fièrement au fond de la salle et qui cachaient une armoire en bois.

- Ça m'aurait étonné que quelqu'un fasse la poussière.
Toussotement

Tant qu'a y aller, autant y aller pour de vrai, disais-je en retirant sans aucune forme de pitié tout le matériel qui se trouvait devant cette foutue armoire en les balançant au milieu de la salle, dans un vacarme assourdissant. Quoiqu'il y avait là-dedans ça avait foutrement intérêt à être intéressant.
Déception
Evidemment, c'était vide, je devrais pas m'attendre à quoique ce soit dans ce foutoir en même temps. Je me retournais pour voir un éclair d'une intensité impressionnante éclairer la pièce et l'ouverture de la porte, de laquelle on pouvait voir une ombre humanoïde s'étaler dans la salle.
Un sourire malsain

- Allez, sort de là. Tu sais il n'y a pas beaucoup de personne qui peuvent me duper au point de ne même pas les entendre, tu peux même être fier de toi. Tu veux un verre?
Invité
avatar
Invité
J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym ) - Lun 9 Juil 2012 - 22:02
Je ne trouvais pas le sommeil, avec en plus l'orage, je trouvais pas le sommeil, mes yeux rouges se voyait bien dans l’obscurité, je me suis levé et je me suis habillé, mes muscles se sont réveillés et je suis sortie, je me sentais dans mon monde, le noir et les ténèbres sont partout, je m'éclairais avec les éclairs, je pouvais faire sortir des mains de n'importe où, je me sentais puissant dans le noir, j'inspirai avec joie cette environnement qui est le mien ainsi que mon domaine qu'est les ténèbres, je me sentais vraiment bien, comme nul par ailleurs, je me sentais tellement bien que j'ai enlevé ma cagoule et mes lunettes, je suis pour la première fois depuis longtemps, visage découvert, yeux rouge sang et cheveux blanc comme la neige, je marchais faisant le moins de bruit possible pour ne pas gêner les autres, la foudres éclairés mes yeux qui faisait des reflets, puis je suis rentré dans une aille de l'académie que je ne connaissais pas encore, l'orage redoublait, j'observais dehors, m'imaginant à affronter quelqu'un en pleine nuit, il n'aurais aucune chance, vu que je suis le futur dieux des ténèbres, puis j'ai vu une porte ouverte, j'ai remis mes lunettes et ma cagoule et je me suis approché, je l'entendais grogner sur l'état de sa classe mais un éclair plus violent que les autres m'a trahi, il a vu mon ombre et m'a dit de me montrer et je l'ai fait vu que j'était grillé.
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Lun 9 Juil 2012 - 22:25
Il était environ 23 heures du soir j'étais pourtant en pleine forme j'étai,s pour être exact dans mon lit assis en tailleur, en train de dessiner. La lampe était allumée à côté de moi mais les éclairs dehors faisait le même effet. Je les regardai par la fenêtre ouverte et sourit. Je n''aimait pas trop l'orage mais ça ne dérangeais pas trop non plus. J'avais chaud je savais pas pourquoi. DU coup, je décidai d'aller faire un tour dehors. J'allai jusqu'à la porte et l'ouvrit. Les couloirs sombres, étaient dominés par le néant de la nuit. Je respirai un grand coup Puis m'y aventurai. Il n'y avait personne, alors, un aspect assez morbide flottait. J'était aussi apeuré qu'excité. J'avançais doucement dans le couloir regardant dehors pour et lorsqu'il y avait des éclairs je regardais le couloir pour me guider. À un moment les éclairs s'estompèrent et je me pris une table sur le pied.

Ah merde Soufflai-je discrètement en essayant de tout reprendre et replacer sans rien faire tomber.

Je me déplaçai d'un pas vers la gauche et repris mon chemin. Soudain, je vis une lumière s'allume. Curieux de nature, je décidai d'aller voir ce qu'il y avait Je vis un homme au niveau de la porte s'avancer alors qu'un autre lui parler. Je me mis contre le mur du couloir et passai la tête discrètement en essayant de comprendre la conversation. Malheureusement je ne comprit aucun mot de la discussion. En voulant tendre plus mon cou, je glissai sur le côté et tombai, devant la porte. Et voilà, mon agilité avait encore gagné sur ma discrétion.
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Lun 9 Juil 2012 - 22:56
La nuit aurait pu être calme, si le pouvoir de Léa se mettait en mode off. Mais peu importe l'heure, peu importe que les gens soient réveillés ou endormis, ils produisaient toujours des milliers de pensées qui venaient s'incruster dans son esprit. Parfois elle dormait à peu près bien, ses barrières et ses propres rêves tenaient bon. Mais parfois... non. Et cette nuit, elle n'arrivait pas à laisser le sommeil la gagner. Elle était trop fatiguée pour dresser ses murailles psychiques, et était bien incapable de s'endormir avec toutes les pensées qui la traversaient. Alors elle décida bien vite d'abandonner sa chambre pour errer dans les couloirs.

Certes, c'était interdit, mais elle préférait encore se faire gronder par un délégué ou un professeur insomniaque que subir autant d'intrusions en restant dans son lit. Les pieds nus, le bout de sa chemise de nuit bleue clair lui léchant les chevilles, elle marcha au hasard, se basant sur les pensées qu'elle entendait : elle s'en éloignait. Le reste n'était pas important. Petit à petit, à mesure qu'elle quittait la zone réservée aux chambres, le brouhaha s'estompait. Elle soupira de soulagement. Ce calme lui faisait un grand bien, tout comme la fraîcheur du sol contre ses pieds. Elle erra dans les couloirs, au hasard complet, savourant le silence.

Mais, à croire qu'elle a une poisse de tous les diables, à peine avait-elle enfin le calme tant demandé qu'une pensée lui parvint. Quelqu'un de curieux qui voulait entendre une conversation... qui pouvait bien être là à une heure pareille ? Surtout avec l'interdiction de sortir... puis une autre pensée lui parvint. Celle-là était un peu plus psychopathe, semblant proche des ombres, et dérangée par quelque chose. Vue par quelqu'un alors que la personne ne le voulait pas ? On aurait dit. Est-ce que ça risquait de finir en combat ? Peut-être. Tout est possible dans cette académie.

La logique voudrait que Léa reparte. Mais c'était revenir sur ses pas et donc retrouver toutes les autres pensées. A choisir, mieux valait celles de deux personnes plutôt que de tous ses voisins de chambre. Elle veilla tout de même à rester à distance, en se collant contre un mur pour être le moins visible possible. Avec un peu de chance, ces inconnus partiraient de l'autre côté et elle aurait à nouveau le chemin libre. Nul besoin dans ce cas de se montrer et de risquer des questions. De plus elle n'était pas du genre à aller contre les règlements, et n'avait pas envie de se retrouver avec une punition quelconque si une de ces personnes était un professeur ou un délégué.
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Lun 9 Juil 2012 - 23:53
*Pff, je suis épuisée !*

*Hu hu, j'adore le moment du couché gamine ...*

*Arclès, arrête de prendre tes désirs pour des réalités*
Quelle belle journée qui venait enfin de s'achever, surtout une grande et longue journée. Le ciel s'était assombri en fin d'après-midi portant avec lui son liquide rafraîchissant. La nuit s'était enfin glissée dans l'environnement qui nous entourait plongeant ainsi toute l'Académie dans une intense obscurité. L'heure était au sommeil à fricoter et profiter des bras de notre cher et tendre Morphée. Toutefois, bien que certaines personnes trouvent le repos facilement, bien d'autres, même fatiguées, ont de la peine à s'y jeter. C'est ainsi que notre mystérieuse enseignante fit une entrée fracassante dans ses quartiers jetant, non pas son corps, mais ses habits sur la première chaise qui en voulait bien. Gardant juste les sous-vêtements d'usage en dentelle blancs qui sculptent parfaitement ses atouts, la jeune femme regarda d'un air déprimé son lit pourtant si accueillant. Lâchant un long soupir, elle s'avança vers celui-ci et se mit en position allongée ramenant à sa poitrine son duvet. Essayant tant bien que mal de fermer les yeux, un premier flash, qui n'était autre qu'un éclair, lui fit ouvrir ses paupières d'une traite.

"- C'est bon, j'abandonne, j'ai vraiment pas envie de dormir !"

Se relevant gentiment tout en s'étirant, la Tylf devait se résoudre à une longue nuit blanche supplémentaire à son actif. Mais voilà, que faire dans un tel endroit, seule, pour s'occuper ? Bien que j'entends déjà parmi vous certaines suggestions plus que déplacées, je vous rassure, ce n'est absolument pas à ça que je pense. Mlle Mäss pris sa sacoche posée par-dessus ses habits qu'elle vint attacher autour de sa taille, gardant soigneusement sa fine culotte et son soutien-gorge. Après tout, à quoi bon s'habiller plus, personne ne devait être debout et encore moins des élèves qui n'ont rien à faire dans les couloirs à une heure si tardive. Cependant, elle pensa tout de même à prendre sa fidèle épée qu'elle rangea à son dos, un fouet qu'elle accrocha à sa sacoche et une dague (l'histoire ne nous dit pas encore où elle l'a cachée !)

*Tu vas vraiment sortir comme ça ? Et tu me laisses même pas profiter de toi pendant ton sommeil ? T'es le diable !*

*Si seulement mon petit Arclès, si seulement ...*
Le tonnerre grondait de plus en plus fort juste après une vive lumière qui éclairait le couloir que venait d'emprunter notre chère Kym. Tout en continuant son avancée, elle profita pour regarder en même temps à travers les vitres admirant ce magnifique spectacle qui s'offrait à elle. Les degrés étaient moindres, mais le froid était tellement bon pour la circulation et surtout, si agréable sur la peau que ce serait dommage de se couvrir d'avantage. Mais sa petite escapade prendra vite fin. Alors qu'elle profita de sa solitude de luxe, la guerrière sortit de sa sacoche une gourde qu'elle porta à ses lèvres ! Ha, ça ravigote, rien de mieux qu'une bonne eau de vie pour une nuit de toute beauté ! En clair, la prof se bourrait gentiment le gosier durant sa petite ronde improvisée. Mais voilà, une lumière autre que l'éclair attira son attention, des chuchotements en sortirent et des silhouettes se mirent à se former autour de cette entrée et du couloir. Qu'est-ce que c'était ce foutoir ? Sans même penser à un moment de sa tenue plus que non recommandée, il fallait avant tout arrêter cette mascarade qui se tenait juste devant.

"- Hé là ! Qu'est-ce que vous complotez devant cette classe ?! Vous n'avez pas vu l'heure ?!!! MONTREZ-VOUS Bandes de morveux !"

Heureusement, la mystérieuse enseignante avait pris soin de ranger sa gourde juste avant, personne ne saura son petit penchant ... Quoique, l'odorat ne trompe que rarement ...
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Mar 10 Juil 2012 - 4:46
    Encore une fois notre jeune homme était bloqué dans un merdique chiffre de nuit... D'accord, Aedan avait accepté de surveiller les couloirs la nuit, truc normal quand on sait qu'environs le quart des élèves seulement restent vraiment dans leur chambres durant le couvre feu et que les profs ont souvent besoin d'aide dans la surveillance de tout ceci, mais il sentait que devoir surveiller les couloirs plus d'une fois par semaine ferait mal à ses études... Pas qu'il était un élève modèle, mais depuis son arrivé dans le conseil des élèves, disons qu'il n'avait plus vraiment le temps "d'étudier" comme il le faisait avant... Par étudier j'entends bien-sûr surfer sur le net en jetant un coup d’œil de temps en temps à ses livres par principe. Enfin, dans cette académie il faisait plutôt flâner dans les couloirs, considérant que l'internet n'existe pas ici, mais vous comprenez le principe.

    Une chose assez triste avec ces chiffres de surveillance nocturne était l’espèce d'alerte au monstres fantastique qui était lancé la nuit, apparemment des monstres pourraient apparaître... Dans nos rêves ouai. Bon d'accord, nous étions ici ressuscité dans une académie pour, apparemment, devenir Dieux, mais d'un autre côté il y avait peu de chance que des monstres existent vraiment... Pourquoi nous faire venir ici si l'on devait combattre des monstres, ça n'existe pas vraiment, en quoi ça nous aide à devenir de bons dieux? Toute cette historie devenait toujours plus louche au fil des jours et notre garçon sentait que prendre un poste plus important dans la hiérarchie de l'académie l'aiderait à voir clair dans tout ça, il aimait savoir dans quoi il s'embarquait.

    Ainsi, pour en revenir à notre histoire principale, Aedan déambulait dans les couloirs, laissant la foudre et la pluie pour les autres, étant autant dérangé par tout ça que par des oiseaux qui chantent à trois kilomètres de distance. Alors qu'un bâillement vint agrémenter sa marche, il pu apercevoir une chevelure émeraude à l'horizon, étant littéralement la seule chose qu'il vit dans la noirceur. Ça et la petite gourde qu'elle sorti de son sac alors qu'elle se dirigeait vers un attroupement de gens devant une porte illuminée. Enfin quelque chose à faire, il suivit donc cette prof picoleuse pour arriver derrière elle alors qu'elle se mit à crier comme un folle, pauvre elle, l'alcool lui montai au nez.

    «Du calme Professeure, je suis sûr qu'ils ont une raison d'être là, tout comme vous et moi. Sinon, bah c'est pas comme si c'était la fin du monde...»

    Petit commentaire simple alors qu'il se positionnât aux côtés de l'enseignante, il avait la fâcheuse habitude d’appeler tout ses enseignants "prof", ça n'allait pas changer aujourd'hui. D'un autre côté, elle allait probablement se demander pourquoi il prenait un ton aussi supérieur, elle devait avoir aucune idée qu'il était dans le conseil des élèves, mais ça c'est un détail.


Dernière édition par Aedan "Aod" Klyde le Sam 14 Juil 2012 - 2:20, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Mar 10 Juil 2012 - 11:31
Les pensées assaillaient le cerveau de Curt, comment tout celà pouvait il être possible ? Il est vrai qu'il avait toujours été croyant, ce qui lui avait poussé à connaître bien des ennuies, mais lui qui avait toujours cru en un dieu unique voilà qu'il se retrouvait dans une académie constitué d'une myriade de dieux. C'était à ne plus rien y comprendre. Il avait étudié les religions comptemporaine à celle pour laquelle il avait donné sa vie, il avait aussi étudié ses religions de "l'ancien temps", des religions polytéhiste comme celle des Grecs et plus tard des Romains qui s'était largement inspiré de leur prédecesseurs. Mais jamais il n'aurait pu imaginer que des dieux seraient des êtres ressucité du monde mortel.

Tout en réfléchissant, Curt avançait à pas de loups, son instinct prenait les devants sur son corps pendant que son cerveau était afféré à ces questions existentielles. Aucun tics ne paraissaient, si on l'avait croisé à cet instant, le capuchon baissé sur la tête et sa longue veste flotant au vent on aurait presque pu le prendre pour un fantôme. D'ailleur c'était un peu le cas étant donné qu'il était censé être un esprit et que son corps était en décomposition depuis trois siècles.
Il secoua vivement la tête, essayant ainsi de chasser ces idées plus qu'étrange, il se concentra sur le long couloir éclairé à interval irrégulié par les éclairs, véritables serres de l'orage.

Il longeait les murs, évitant les zones de lumières qui pouvaient trahir sa présence. C'est ce qu'il haïssait le plus dans un orage, totalement imprévisible il pouvait tout aussi bien être votre ami en cachant par un brouhaha titanesque le bruit sinistre causé accidentelement lors d'un assassinat; mais il pourrait tout aussi bien vous trahir en lanchant l'un de ses éclairs qui joue avec votre ombre.
De l'autre côté du couloir, des bruits se faisaient entendre, Curt accélera le pas, tout en restant très discret.
Tout en restant dans une zone d'ombre (pour l'instant), l'assassin observa tout le petit monde qui semblait s'être donné rendez-vous.
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Mar 10 Juil 2012 - 12:42
Un homme entra dans la pièce, je n'avais aucune idée si cela pouvait être un "ami" ou un ennemi, mais je possédais un plan pour chacune de ces possibilités. Ne voyant qu'une vague silhouette qui ne bougeait pas et ne se sentais apparemment pas de placer un mot même pour expliquer sa présence, je sortit une lampe qui traînait par terre ( ne me demandez pas ce qu'une lampe fout ici ). En l'allumant je dois bien admettre que même moi j'eus été surpris par la dégaine de ce type. Je choisis une de mes personnalités préférées triées sur le volet ( comme quand on choisit des fringues dans une garde-robe), je la maîtrisait avec une telle perfection qu'il prendrait des décennies à quelqu'un pour voir clair dans mon jeu.

- Toi mon pote tu te paie une de ces têtes...
Sûrement un des seuls truc sincère qui sera dit de ma part ce soir.
- Tu veux un...

Un fracas et un corps qui s'étalaient par terre, par réflexe, Nécro s'était matérialisée sous la forme d'un gant avec une longue dague traversante sur le poignet de Kayne. Surement inutile vu que le bonhomme en question s'était très vite relevé comme si de rien était, s'époussetant et grommelant une vague formule d'excuse. Quand Nécro se volatilisa dans une légère brume noire, Kayne ne put s’empêcher de se demander à quoi il fallait s'attendre de cette soirée.

- On est tous la ou on attend encore quelqu'un? -dis-je avec un petit sourire ironique.
Réponse confuse de leur part.

Et la réponse je l'avais, même à travers l'odeur de renfermé et de poussière de cette salle, mon odorat de démon me ramenait une odeur sucrée, probablement une femme, à deux mètres derrière la porte sauf erreur. Voyant que les deux autres n'avaient pas l'air de l'avoir remarquée aussi, je sortais par la porte en donnant à mes deux hôtes un verre chacun d'absinthe en guise de bienvenue. Arrivé devant la porte, ma voix résonnait à travers le couloir.

- Allez sorts de là on va pas te bouffer.
Sauf si bien sûr l'occasion se présente.

Un vague écho retentit.

- Hé là ! Qu'est-ce que vous complotez devant cette classe ?! Vous n'avez pas vu l'heure ?!!! MONTREZ-VOUS Bandes de morveux !

Je ne savais pas si c'était sincère mais je fis le plus beau facepalm de ma vie. Non seulement cette donzelle était à moitié à poil, puait l'alcool même avec cette distance et semblait avoir une grande gueule, mais elle dissimulait encore un gamin à coté d'elle. J'entendis le gamin en question lui dire quelque chose puis ils semblaient s'avancer dans notre direction.

- Toi tu ferais bien d'aller t'habiller, on a pas demandé de call-girl.
Index en direction de la gueularde

Et je les invitais à rentrer dans la salle en passant en premier, à ma grande surprise les deux autres étaient toujours là et avaient compris ce que je voulais faire en posant déjà quelque chaises au milieu de la salle.

Je me demandais quand même ce que c'était que ce merdier, si c'était toujours comme ça dans cette école.
Invité
avatar
Invité
J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym ) - Mar 10 Juil 2012 - 13:04
Me voilà dans de beaux draps, je me suis fait voir par un prof, qui au passage allez savoir ce qu'il foutait debout à cette heure ci, mais qu'en plus, il y en a un autre qui se rétame à terre derrière moi, epic fail de la part d'un prof, puis le premier prof me donne un verre, à le sentir, c'était de l'alcool, que je ne voulais pas boire et il en file à un autre, bizarre ce prof, puis j'ai entendue une voix qui m'était familière, mademoiselle Mäss, me voilà dans un beaux merdier, mais à la voir habillé comme elle était, à moitié nue, on se demande ce qu'on va voir comme prof ici, bon je ne vous cache pas que c'est beau a voir, le corps de miss Mäss mais je n'avais pas le temps pour ça, pour le moment, avant que miss Mäss me reconnaissent, je devait me barrer et en vitesse, et puis, je sentais une odeur d'alcool, pas celle qu'on ma servie mais une autre forme d'alcool, plus fort et ça provenait de miss Mäss, une prof qui boit, j'aurais tout vu, après un prof qui me donne de l'alcool, un autre qui se rétame à terre, une prof qui boit, qu'est ce que je vais avoir après, je sais pas moi, un mec en pagne sur une croix disant repentez vous, oulà je délire, foutu vapeur d'alcool, je n'ai jamais vraiment supporter l'alcool, déjà a cause des vapeurs je commence à délirer mais maintenant, je me suis écarté d'abord doucement puis un peu plus rapidement histoire que miss Mäss ne me voit pas et que je me casse.
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Mar 10 Juil 2012 - 13:36
J’était à terre et alors que je me relevai une de mes collègue gueula. Je la regardai. Une bombe en sous vêtements avec de l’alcool à la main. Je venais à peine d’arriver et déjà c’était le bordel. Je rentrai dans la salle et pris le verre que le premier prof me tendit. J’allai aussi chercher une chaise qui était contre un mur et m’assit dessus. Je remarquai que derrière la prof il y avait une élève qui murmura un truc mais malheureusement je n’entendis pas. JE regardais tout le monde, personne ne bougeait alors pour rigoler je lançai.

Bah alors, il y a un mort ou quoi ?

Visiblement soit tout le monde s’en foutait soit personne ne m’avait entendu car je ne reçu aucune réponse. Je pris une gorgée du verre. Absinthe, c’était de l'absinthe et j’avais horreur de ça. Alors je l’avalai dans une moue de dégout et posai le verre par terre à côté de moi.
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Mar 10 Juil 2012 - 20:25
Pourquoi avait-elle espérer... ? Comment avait-elle pu croire que, pour une fois, elle aurait de la chance ? Quelle idée voyons... penser que les deux personnes pourraient simplement partir au loin... alala. Non, au lieu de cela Léa capta d'autres esprits et, pire que tout, derrière elle, histoire de bien lui couper la route. Une curiosité vite suivi par un beuglement à avoir mal aux oreilles. Une filature à propos d'un professeur ivre... ? Non mais c'était quoi ce couloir ? L'apprentie-déesse n'attendit pas d'avoir les détails, de toute façon ça commençait à devenir trop chaotique pour qu'elle comprenne précisément ce qu'elle captait : elle remit en place ses barrières psychiques, ce qui lui provoqua aussitôt un début de mal de tête. Sa petite errance allait finir en calvaire... génial. Et en prime, elle l'avait bien compris, il y avait un prof dans les environs. Comment se barrer sans se faire choper ? Dur dur...

Enfin au moins on ne l'avait pas repérée. Tant qu'un nouvel éclair ne tombait pas et qu'on ne regardait pas vers elle, ça devrait aller. Mais quelque chose lui disait que filer en douce ne serait pas évident... comme ce type sorti de la salle de classe qui se mit à gueuler en réponse à l'autre hurleuse... était-ce à elle qu'il avait demandé de se montrer ? Léa espérait que non... enfin cela ne sembla pas important, puisqu'il retourna dans la salle. Il y avait donc de l'espoir.

Un coup d'oeil derrière. Une silhouette féminine, en petite tenue apparemment, plus que bien foutue, enfin sûrement, selon les critères masculins. Et probablement professeur... celui ivre ? Une autre forme à côté, qui lui disait quelque chose. Un garçon brun... Aedan ? Diantre, cela compliquait les choses. Valait-il mieux filer de l'autre côté du couloir, en espérant que personne ne ferait attention à elle, qu'ils se massacrent tous ici dans la joie et la bonne humeur, ou se considérer comme griller et, à défaut de s'en sortir, profiter d'Aedan pour éviter la migraine ? Dur dur...

Finalement, la jeune fille choisit la seconde solution. Elle préférait se prendre une punition quelconque mais avoir un instant béni de silence sans effort dans le crâne plutôt qu'essayer de filer mais terminer sa nuit en se cognant la tête contre les murs. Restant contre le mur, histoire de ne pas trop se faire remarquer au moins par les personnes de la salle de classe, Léa s'approcha de la femme en petite tenue et d'Aedan, en faisant de son mieux pour ignorer les pensées qui cognaient contre ses barrières.

- Je me suis perdue en allant chercher de l'eau. Désolée.

Ca faisait une excuse possible après tout. Et mieux valait ne pas provoquer un professeur, surtout ivre. L'air de rien, tranquillement, comme si c'était la chose la plus normale au monde, Léa attrapa une main d'Aedan et soupira d'aise. Rien que pour ça, ça valait le coup de se faire enguirlander.

- Bonsoir.

Et ça valait le coup d'être un peu plus polie que d'habitude. Ah le bonheur éternel... elle en sourirait presque. Les autres personnes pouvaient bien s'entretuer, ça ne la dérangerait pas. Sauf si Aedan se sentait obligé d'intervenir, à la limite. Mais bon elle ne le lâcherait pas quand même.
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Mer 11 Juil 2012 - 22:50
*Ca devient vraiment du n'importe quoi !*

*Ho gamine, tu peux parler ...*
Dans les lueurs des éclairs qui tombaient sur l'Académie, une drôle de scène était en train de se jouer. Plusieurs personnes se retrouvèrent au même endroit et ce, au même moment, coïncidence, hasard ou simple manipulation ? Peut-être étaient-ils manipulés sans même s'en rendre compte, toutefois, personne ne savait vraiment ce qui se tramait dans le coin. La salle de classe était grande ouverte et accueillait déjà quelques jeunes qui passaient par là. Un enseignant en est sorti pour proposer à boire aux nouveaux invités qui venaient de se montrer ou restaient tapis dans l'ombre. Quelques paroles fusaient, l'acte I mettait gentiment en place tout ses pions leur donnant ainsi rendez-vous pour le prochain acte qui serait bien plus mouvementé, cependant, pour qui ? Alors que le spectacle avait déjà commencé, les retardataires continuaient d'affluer. L'un d'eux, un jeune homme plus ou moins quelconque, s'approcha de la mystérieuse enseignante lui adressant quelques mots. Le regard toujours fixé sur la scène qui s'offrait à elle, la jeune femme se retourna même pas pour répondre à son nouvel interlocuteur.

"- La raison est maniable, le calme n'est pas de guise quand un enseignant enfreint à ce point le protocole ..."

En même temps, parler de protocole était un peu déplacé pour une prof qui se baladait à moitié à poil dans les couloirs, mais ce qu'elle voulait surtout faire passer comme message à travers ses paroles c'était le fait que des bêtises tous les jours sont effectuées par les élèves, mais que le corps enseignant pousse au vice ceux-ci, c'était juste intolérable. Les poings fermés le long de son corps, la Tylf voulait répondre correctement à ce collègue de pacotille, mais une jeune femme la stoppa nette dans son élan. Celle-ci s'approcha de plus en plus des deux personnes qui se tenaient encore plus ou moins à l'écart de l'entrée du démon et sans s'y attendre, vit qu'elle prit entre ses paumes, la main de son partenaire de fortune. Ha, c'était du joli tout ça, alors qu'un prof fait une fiesta improvisée dans sa classe poussant aux vices ces pauvres apprentis, ils en profitent pour fricoter, cela allait un peu trop loin, c'était pas une maison close non plus ici !

"- C'est pas bientôt fini ce bordel ? Toi, va faire tes cochonneries ailleurs !"

Laissant les deux élèves tourtereaux à leur triste sort, Kym s'avança d'un pas lourd marquant son excès de colère qui augmentait de plus en plus en elle, arrivée enfin devant l'encadré de la porte elle reprit le cours de sa discussion avec le prof qui faisait du zèle !

"- Dis donc, cher collègue, tu es bien placé pour donner des leçons, tu crois que forcer ces jeunes à boire l'alcool des fous est toléré ? Non mais je rêve !"

S'en était trop, mais un lourd grondement signe d'une autre colère, celui du ciel, fit à nouveau son entrée. Le silence régnait tout d'un coup, le sol avait quelque peu tremblait sous ce choc. Il ne restait que peu de source de lumière à leurs yeux plongeant ainsi cette partie de l'Académie à la merci d'une entité inconnue ... Ou était-ce simplement un tour de passe-passe d'une des personnes présentes. A vrai dire, pour le bref instant qui lui était accordé, la mystérieuse enseignante n'avait vu que peu de visages familiers, dans tous les cas, elle oubliait vite certaines informations peu utiles. M'enfin, le problème était maintenant fixé ailleurs et pour ne pas ennuyer tout ce beau monde, un nouveau bruit sourd s'annonça... Bref, c'était la soirée à ne pas sortir de sa chambre ...

*Je sens qu'on va s'amuser gamine !*
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Sam 14 Juil 2012 - 2:36
    «Protocole?...»

    Ceci fut la seule chose qui quitta la petite bouche du garçon, comment est-ce qu'une soulonne habillée en robe de nuit suffisamment aguichante pour faire détourner le regard d'une moine, mais pas du garçon qui n'était pas vraiment attirer par les vieilles. Il haussât simplement un sourcil, elle se plaignait qu'un enseignant enfreignait le protocole alors que elle-même ne suivait pas vraiment les règles, c'était beau de voir qu'ils engageaient des gens comme professeurs sans trop se demander s'ils allaient s’entendre, à croire qu'ils ne se parlaient jamais.

    «Si c'est le protocole qui vous embarrasse, alors allez vous plaindre à la direction, les couloirs c'est pas fait pour déclarer des guerres.»

    Aedan n'aimait pas vraiment les conflits, c'est chiant et ça cause de la haine inutile et dure à gérer. Le garçon ne comprenait d'ailleurs pas pourquoi les gens tendaient à laisser les conflits s'envenimer, l'envie de combat et de guerre était une chose naturelle chez l'être humain, mais n'était-il pas normal en tant qu'être civilisés d'essayer de passer par-dessus nos instincts tribaux? Non? Notre jeune héros soupira, s'ils comptaient lancer un combat en plein milieu des couloirs la nuit, il devrait alors, en tant que bon membre du conseil qu'il était et surveillant de nuit, s'occuper de toute cette histoire. Encore une truc chiant qui le faisait regretter d'avoir accepter d'entrer dans le conseil, ce genre d'aspects du travail était la raison principale de pourquoi ce travail arrivait à lui déplaire.

    Alors qu'il observait calmement la situation, se demandait quand est-ce que tout ceci allait exploser pour intervenir au bon moment, il aperçu une sorte de forme bleue à l'horizon, cachée dans l'ombre de la nuit... Oh non... Encore une autre personne qu'il ne voudrait pas vraiment voir dans cette situation, surtout quand elle se jeta sur lui pour lui prendre la main sans même lui demander la permission... Ne l'avait-il pas avisé sur les possibles malentendus qui pouvaient prendre forme si elle lui tenait aussi nonchalamment la main en public? Pourtant, elle ne se contentât qu'un d'un simple "bonsoir", quel culot...

    Apparemment, le malentendu germât très rapidement alors que l'enseignante se mit à leur crier dessus, exposant ce qui semblait être des cochonneries à ses yeux... Pas mal vieux jeux la dame... Malgré tout le garçon détournât la tête, évitant le visage de cette femme frustré, montrant par le fait même un petit rougissement, il détestait vraiment ce genre de malentendus... Mais bon, s'il se plaignait il se ferait engueuler par Léa, donc autant endurer, pour le moment.

    «Descendez de vos grand chevaux madame, si la situation est vraiment si critique, allez demander l'intervention de la direction plutôt que de gueuler comme une vieille religieuse. Pour le moment autant essayer de calmer le jeu et de renvoyer tout le monde vers leurs dortoirs, je m'occuperait de rapporter le tout au conseil...»
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Ven 20 Juil 2012 - 15:14
Toujours dans un silence absolue Curt avançait vers le petit groupe. Un pied devant l'autre en faisant croiser les jambes, lorsque le bois craquait dans un bruit qui, aux oreilles de Curt semblait être une véritable alarme, il lui suffisait de faire un pas de côté. La pensée avait laissée place à l'instinct, l'homme à l'animal, la parole à l'acte. C'est sans un bruit qu'il grimpa sur les poutres qui soutenaient le toit, un mètre cinquantaine au dessus se trouvait la poutre principale du toit.

C'est donc accroupis, arc aux poings et flèche engagée, à présent il était au dessus du petit groupe qui s'était réunit devant l'entrée d'une salle de classe. Une femme aux cheveux vert accompagné d'un jeune garçons, charmant duo à se demander ce qu'ils faisaient tout les deux étant donné qu'ils semblaient arriver de la même direction et que ça puait l'alcool à plein nez; un homme aux cheveux sombre qui pointa un doigt accusateur vers la femme à la chevelure verte comme la pelouse et la traitait de call-girl. L’ambiance semblait elle aussi être au rendez-vous.

Il ne restait plus qu’à Curt, qui étant bien curieux de savoir pourquoi tout ce beau monde était ici, de trouver une façons d’entrer en scène avec une classe absolue.
Les possibilités étaient multiples et les conséquences allaient de paire. Malheureusement tourner autour du pot et réfléchir à l’effet créer. C’est donc dans un atterrissage droit comme un « i » et sans un bruit que Curt apparut.

- Bonsoir à tous, puis-je savoir en quel honneur tout ce petit monde est ici ?
Invité
avatar
Invité
Re: J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed ) - Jeu 2 Aoû 2012 - 17:53
Tiens les enfants, mes chers petit lecteurs, je pense que c'est le moment de faire un petit inventaire de ce que nous avons là pour le pas que vous vous perdiez, vous voulez bien? Bien sûr même si vous me disiez non je le ferais quand même donc commençons. Nous avons premièrement ce type au style emo qui n'avait pas l'air très futé, planté devant moi avec un air tendu attendant sûrement la première occasion de se tirer. Poursuivons avec ce collègue délicieusement pas doué pour un sous qui s'était relevé comme si de rien était après s'être étalé de tout son long sur le sol dans une discrétion étonnante. Nous avons ensuite l'odeur sucrée que j'eus sentit plus tôt avec son excuse pas franchement convainquant qui s'était empressée de donner la main a un de ses camarades, si c'est pas meugnon. Après cela...

- Dis donc, cher collègue, tu es bien placé pour donner des leçons, tu crois que forcer ces jeunes à boire l'alcool des fous est toléré ? Non mais je rêve !

Heu... poursuivons donc pour que je ne montre pas insultant envers cette très attendrissante professeur si accro au règlement par ce jeune type qui ne semble pas gêné par le contact avec la jeune fille, dont la suffisance et l'air adulte m'auraient presque donné envie de le mettre à poil et de le faire courir dans l'établissement ainsi.
Et évidemment hein, n'oublions pas notre ninja de pacotille qui aime bien soigner ses entrées en scènes.
Tout ce beau monde étant maintenant entrés dans la classe après ma généreuse invitation, je ne put même m’empêcher de donner un verre à ma collègue juste pour voir la tête qu'elle fera.

Le professeur s’avança ensuite au milieu de la salle après avoir offert un siège à tout le monde, arborant un sourire adorable et chaleureux, qui ne collait pas à la météo.

- Et pourquoi ne pas nous présenter mutuellement? - Dis-je en prenant une gorgée tout en regardant ironiquement ma collègue.

- Pour ma part je suis nouveau ici, mon nom est Kayne Kaiser, professeur de stratégie, enchanté.

- Et toi?
Question en direction du gothique qui avait presque atteint la porte.
J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed )
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed )
» Justin Gabriel Vs Mark Selling Vs Rob Van Dam Vs Alex Price Vs Curt Hawkins Vs Drew McIntyre
» ~° Je m'en tape le coquillard !
» Si tu joues à L5r tape dans tes mains
» Hank McCoy • Institut [ LIBRE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Salles de cours-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page