Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Je peux me défendre seule ~

Invité
avatar
Invité
Je peux me défendre seule ~ - Sam 13 Juil 2013 - 9:49



« Je peux me défendre seule ~ »

J’ouvre un œil pour m’apercevoir que ma chambre est baignée d’une douce lumière provenant de ma fenêtre grande ouverte. Au fur et à mesure que ma vision s’adapte à la luminosité j’ouvre le second et me cache de nouveau sous les couvertures, encore mal réveillé. C’est la sonnerie de mon réveil qui me dissuade de me rendormir ; je n’ai qu’une vingtaine de minutes devant moi avant que les cours ne commencent. Je déploie mon mètre quatre-vingts, m’extirpant du lit avec paresse et me dirigeant vers la salle de bain en vitesse. Après une douche glaciale passée à jurer contre la tuyauterie et un lavage de dent express, j’enfile un jean troué, une chemise blanche et des baskets. Puis me munie d’un sac à dos. Je contemple mon reflet dans le miroir pour y apercevoir toute la fatigue et la lassitude que je n’ai jamais éprouvée au cours de ses 20 dernières années. Je n’ai pas perdu de poids, ni de muscles, je suis à peu près resté le même. Le bon vieux Carter à la vie comme à la mort !

Je passe la porte et me retrouve envahi par les bruits du couloir, les rires et les conversations bruyantes. Faisant la grimace je referme derrière moi et marche d’un pas lent, les mains dans les poches. Mon premier jour ici…quel bonheur. Je ne connais personne et j’ai l’impression qu’on me dévisage de temps à autre, ce n’est pas la première fois que je suis nouveau quelque part et je sais à quoi m’attendre.

Les casiers sont tous alignés, collés aux murs et peints de la même couleur, je cherche le mien, le numéro 84. Lorsque j’y parviens je m’y adosse dans un soupir de soulagement, je n’ai eus à faire la conversation à personne et il semblerait même qu’à par quelques regards en coin on ne me prête pas tant d’attention que ça. Je sors un trousseau de clé de ma poche, la plus petite ouvre mon casier, la moyenne ouvre le tiroir de mon bureau dans lequel je conserve une photo de ma sœur et la plus grande ouvre la porte de ma chambre. Mon casier s’ouvre sans bruit après que j’ai introduit la plus petite clé dans la serrure. J’en tire deux cahiers et un manuel ainsi qu’une trousse remplie et une règle. Après avoir fourré le tout dans mon sac à dos je referme le casier et traverse le couloir.

Je m’apprête à bifurquer vers ma salle de classe lorsque je l’aperçois. Une jeune fille d’une quinzaine d’année, petite et mignonne comme tout, jolie aussi avec son corps fin mais musclé et ses cheveux d’une teinte blonde/châtain. Elle est par terre tandis qu’un garçon de mon âge se met à lui crier dessus, prétextant qu’elle lui ait foncée dedans. Il donne un grand coup de pied dans ses livres puis se met à sa hauteur et plante son poing dans le mur manquant de peu le visage de la fille, surement une manœuvre pour lui faire peur. Je pose mes livres par terre avec calme et serre les dents pour ne pas m’emporter. S’il y a bien quelque chose que je déteste c’est qu’on s’en prenne à une fille. J’attrape le jeune homme par le bras et le tire loin d’elle puis plantant mon regard dans le sien et le dominant de cinq centimètres environ je m’efforce de le dire calmement :

- Ca te dirait de t’en prendre à quelqu'un de ta taille ?

Il me foudroie du regard ramasse ses livres et s’en va. Je me détourne pour partir et me rappelle qu’elle était encore par terre lorsque je me suis interposé. Je me retourne donc pour voir comment elle va.
Invité
avatar
Invité
Re: Je peux me défendre seule ~ - Sam 13 Juil 2013 - 11:56

Willmore avait un emploi du temps très strict. L'entraînement et sa forme passaient avant tout pour elle, aussi était-elle réglée comme un coucou suisse, toujours à l'heure, toujours prête, toujours radieuse. Pourtant, les tentations étaient nombreuses à la Deus Academia, les gâteaux disponibles en profusion à la cafetéria, les bonbons qu'elle trouvait un peu partout dans la bibliothèque, et surtout, le bar de l'Académie. Elle n'avait pas vu le temps passer depuis son arrivée, aussi elle ne s'en était rendu compte que très tard, mais Willmmore venait d'avoir seize ans.

En regardant le calendrier ce matin-là, elle était restée de longues minutes à fixer le vide, calculant les jours de sa mort. Son coeur s'était serré. Si elle s'en était rendu compte, son père devait lui aussi avoir commémoré sa mort. Ce ne fut donc pas frâiche, débarbouillée et propre que Willmore sortit de sa chambre ce matin-là. Non. Les yeux bouffis, rouges, le nez encore tout  rose d'avoir tant soufflé dans un mouchoir, elle avait erré, son arme accrochée à la taille. Elle ne commençait les cours que dans une heure, alors elle avait décidé de ramener ses livres à la bibliothèque.

Tête baissée, ses cheveux roux tressés, elle n'aurait pas pu prévoir... le phacochère qui lui fonça littéralement dedans. Il était grand, tout maigre,et avait un quelque chose de titan en colère. Il lui était entré dedans avec une telle violence que Willmore avait fini sur le derrière, ses livres complètement éparpillés. A deux doigts de lui mettre un coup de poing dans les parties, son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il fit voler ses livres de rage.

Il se pencha, donna un coup de poing derrrière le mur, et lui postillonna au visage pour la menacer. Le Bourreau  planta ses yeux ambrés droit dans ceux du malapris. Ne cillant pas, ne bougeant pas, elle lui transmit toutes les promesses de mort dont elle disposait dans sa malette d'expression pour le faire reculer. Ce qui fonctionna, en un sens. Elle le fit perdre un cran d'assurance, mais n'eut pas le temps de lui faire sa fête.

Quelqu'un s'en chargea pour elle.

Libérée soudain de son emprise, Willmore se redressa, lissant sa jupe pour garder un peu de décence. Elle laissa son "chevalier servant" s'occuper de faire fuir le malotru, et souffla sur la couverture de ses livres pour en ôter la poussière. Nom de nom. Heureusement, ils étaient toujours intacts. Droite comme un i, le regard perçant, Willmore dévisagea son sauveur. Il était grand, d'au moins quinze centimètres de plus qu'elle - ce qui n'était pas bien dur, compte tenu qu'elle faisait un mètre soixante-cinq et ne portait pas de talons.

Willmore : J'aurais pu m'en charger moi-même.

Elle était froide. Elle était même presque vexante. Dressée comme la justice, elle s'inclina cependant poliment, essayant de faire bonne figure malgré son expression bouffie.

Willmore : Mais je te remercie. Tu m'as tirée d'un  mauvais pas.

Elle essaya un sourire, ne réussit qu'à faire une grimace. Décidément, la journée s'annonçait compliquée.
Invité
avatar
Invité
Re: Je peux me défendre seule ~ - Sam 13 Juil 2013 - 15:09



« Je peux me défendre seule ~ »

Je me retourne pour découvrir ses yeux gonflés, son nez rouge et son visage bouffi. Elle restait élégante malgré la disgrâce que ses pleurs lui avaient apportée. Après ses paroles j’eus toutes les envies du monde de partir, sa froideur étant franchement vexante après ce que je venais de faire pour elle. Mais bon chacun sa façon de remercier les autres n’est-ce pas ? Je m’incline avec un sourire ironique et lâche :

- De rien Miss, ravi d’avoir pu t’aider.

Au moins elle aura réussi à me faire sourire… Elle me rappelle Palkana, son air buté. Et je l’ai vu tant de fois pleurer, plus qu’aucune autre fille. Je me souviens que je la prenais dans mes bras, je l’asseyais sur mes genoux ou je passais une main habile dans ses cheveux. Un geste rassurant, c’est de ça qu’elle avait besoin. Je passais des heures à l’écouter parlé de ses problèmes, jusqu’à ce qu’elle finisse par s’endormir ou par retrouver le sourire. Je sortis de mes pensées et posais une dernière fois mon regard sur l’inconnue pour lui adresser une sorte de salut militaire en posant deux doigts sur ma tempe droite et en les écartant rapidement. Je me détourne d’elle avec quelques remords. Je ne supporte pas qu’on soit triste autour de moi et cette fille a l’air complètement paumée. Arrivé au bout du couloir je me détourne et reviens vers elle. P*tain Carter on t’a déjà dit que t’étais lourd ?

Je m’approche et passe une main dans mes cheveux une fois de plus, un moyen de me rassurer surement. Je n’ose pas la toucher et me contente de me racler la gorge pour attirer son attention avant de demander d’une petite voix :

- Ça n’a pas l’air d’aller fort… Je peux faire autre chose pour toi ?

J’esquisse un sourire qui ressemble d’avantage à une grimace, je n’ai plus trop l’habitude de sourire et ça me demande un effort surhumain.  

Invité
avatar
Invité
Re: Je peux me défendre seule ~ - Sam 13 Juil 2013 - 17:17

Au moins, il ne s'était pas énervé lui aussi contre elle. Il lui semblait un peu déçu de sa réaction. Avait-elle été trop fière ? Willmore était une élève modèle. Le genre à  rester en fin de cours pour laver le tableau et à faire ses devoirs avant tout le monde. Toujour assise au premier rang, rigoureuse, elle était d'un sérieux à faire pâlir une nonne. C'était aussi une introvertie de premier ordre. Elle avait terriblement du mal à se lier avec qui que ce soit.

Les premiers jours qu'elle avait passés avec Maodan faisaient figure d'exception. C'était un état de choc dans lequel ils avaient erré, et c'était cet état et lui seul qui leur avait permis de se lier. En plus. Il avait volé son premier baiser, l'enflure.

Willmore se fendit d'un sourire triste et laissa son inconnu bienveillant repartir. Elle était encore un peu secouée. Avec la chance qu'elle avait, les directeurs de l'Académie seraient au courant, et elle aurait aussi le droit au gâteau d'anniversaire. Oui, sauf que Willmore n'avait aucun ami avec qui le partager. Elle avait tout au plus des camarades de classe, des personnes sans grande importance personnelle. C'était d'un triste.

Son inconnu revint en sens inverse.

Willmore se tourna, et chercha du regard quelque chose qu'il aurait fait tomber. Non, rien. Ah bon. Ca lui prenait comme ça de faire des allées et venues dans les couloirs pour le plaisir ? Ou alors c'était une sorte de super protecteur des casiers, celui qui se donnait pour mission de tabasser tout malotru aux prises avec plus faible que soi. Ridicule.

??? : Ca n'a pas l'air d'aller fort... Je peux faire quelque chose pour toi ?

Devant sa grimace, Willmore sentit son visage s'éclairer d'un sourire large comme une banane, sincère. C'était d'une gentillesse rare, et cela la touchait directement. Encore très émotive à cause de sa crise de solitude, elle secoua brusquement la tête, peut-être un peu trop fort, même.

Willmore : Ce n'est rien. C'est seulement mon anniversaire et... Ben, ça veut dire que ça fait six mois que je suis morte, alors...

Elle se força à avoir un air joyeux, et ricanna comme une dinde.

Willmore : Joyeux anniversaire moi, whouhou...

Puis elle retrouva un air blasé, et eut un soupir désabusé. Quelle journée de merde.
Invité
avatar
Invité
Re: Je peux me défendre seule ~ - Dim 14 Juil 2013 - 14:47



« Je peux me défendre seule ~ »

Je me demandais comment elle trouvait le moyen de sourire. Moi-même j’ignorais quelle serait ma réaction quand ce serait mon anniversaire. Mais sourire et faire comme si de rien n’était, c’était décidemment impossible pour moi. Je me demandais alors si on pouvait mourir une fois mort… Me taillader les veines m’offrirait peut être le repos éternel tant attendu. Mais quelque part je savais aussi pertinemment que je ne le ferais pas, pour la simple et bonne raison que j’avais toujours l’espoir que Palkana, lorsqu’elle mourrait, se réincarne en apprentie-déesse. C’était tellement égoïste d’attendre avec impatience la mort d’un être cher que j’eus honte que cette idée m’ait simplement effleuré l’esprit. Je me repris après quelques secondes d’un silence gênant et lâchais d'une voix triste :

- Owh eh bien…Joyeux anniversaire.

Tu es pitoyable mon pauvre Carter. Cesse de penser à tes problèmes personnels, cette fille n’est même pas majeur et elle tient le coup elle, elle est morte mais elle tient le coup alors…Tache de faire de même. Elle me rappelle vraiment Palkana et la voir sourire m’a redonner un peu de joie de vivre, rien que pour ça j’aimerais que cette journée ne soit pas complètement m*rdique à ses yeux. J’attrape dans mon sac un carnet de dessin dont les feuilles sont si fines qu’on a parfois l’impression qu’un simple effleurement pourrait les briser et dont le blanc est si pur et profond qu’on n’ose pas le barbouiller d’encre. Je venais d’arriver mais mon intérêt allant au dessin depuis que je suis gosse j’avais décidé de dessiner et c’est en voyant une paire de baskets se mettre à remuer que j’avais réalisé quel était mon domaine divinatoire. Ca ne marchait pas tout le temps et les animaux avaient un mal fou à bouger mais je m’étais mis en tête de m’améliorer. Je sors ensuite ma plume divine provenant d’un oiseau magique dont le nom m’échappe et je commence à dessiner aussi vite que je le peux. J’esquisse un arrondi, des vaguelettes et quelques ronds. Lorsque j’estime que mon dessin parait plutôt réel je le tourne vers elle avec un grand sourire qui ne me ressemble pas, un sourire digne d’un gamin fier de lui. Un sourire qui cache une grande tristesse néanmoins je ne peux pas me résoudre à la laisser dans cet état. Le dessin représente un gâteau d’anniversaire sur lequel est plantée une bougie allumée (à défaut de savoir quel âge elle a).

- Dis comme ça, ça va te paraitre très étrange mais souffle sur le papier en direction de la bougie… Et fait un vœu.

Ne reste plus qu’à attendre. Et à espérer que mon don divin ne s’efface pas au moment où il pourrait réellement servir à une juste cause. Si tout se passe comme prévu la bougie s’éteindra.

Je peux me défendre seule ~
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une femme devrait toujours savoir se défendre seule... [PV Leÿlin]
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Sans magie pour se défendre.
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page