Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 J'aurais aimé rêver

 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Mar 16 Juil 2013 - 16:09
<< Le monde de quoi... ? >>

À ses mots, j'avais compris qu'elle était sous le choc et que celle-ci ne voudrait sûrement pas en savoir davantage. J'avais de nouveau gaffer, que m'arrivait-il aujourd'hui? À l'habitude, tout ce passerais bien, mais cette fois-ci...J'ai l'impression que tout va de pire en pire. Quand je la regardais, je comprenais qu'elle n'étais pas sûr d'avoir bien entendu ce que j'avais dit plus tôt. Peut-être que c'était une mauvaise idée de lui répéter. Lorsque Yûki me répondait qu'elle se demandait qu'est-ce qu'on était et qu'elle ne prenait rien au sérieux puisque j'avais été de façon illogique. En y réfléchissant, ce n'est pas tout à fait faux. Mais je sais qu'elle serait enfuit par la suite si je n'aurais pas fait mon désordre. Je ne savais plus quoi lui dire à présent. Tout avait l'air si confus dans sa tête qu'au moindre mot, j'ai l'impression qu'elle va quitter et se rebellé!

'' Que faire? Que faire? ''

Je mis une main dans la poche de ma veste et y sortit un paquet de gomme. Je me rappel qu'il y a peu de temps, un début d'amitié avait commencé avec une autre adolescente de l'académie que j'avais rencontré lorsque je m'étais perdue. J'ouvris le paquet et en pris une. Par la suite, j'avais offert une à Yûki.

<< tiens, mâche ça! Ça fait bien réfléchir de la gomme parfois! >>

Je ris un peu et revenais à moi-même peu de temps après.

'' Si j'aurai un simple petit moyen...''

D'un coup, une idée me venait à l'esprit. Pourquoi ne lui ferais-je pas découvrir l'académie? Ça pourrait être la meilleure preuve que je pourrais lui montrer!

<< Au fait, voudrais-tu que je te fais une petite visite de l'académie? Ça serait peut-être un peu mieux que de rester ici. >>

Cette fois-ci, je ne lui laisserais pas le choix de me suivre. Je me levais et parti tout droit devant moi en lui faisant signe de me suivre.
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Mer 17 Juil 2013 - 18:23



J'aurais aimé rêver
J'avais été stupide. Je m'étais laissée embarquée dans une histoire sans queue ni tête.
Mais pourquoi ? Pourquoi est-ce que ça m'arrivait à moi ? Je n'avais rien demandé, rien du tout. J'aurais préféré restée allongée sur mon lit d'hôpital tranquillement, à me méfier de tout le monde, à ne faire confiance à personne, et à ne parler à personne. Pourquoi ? Pourquoi avais-je été contre mes habitudes ?
J'étais stupide, tout simplement.

- Tiens, mâche ça! Ça fait bien réfléchir de la gomme parfois!

Je regardai la gomme qu'elle me tendait sans pour autant en prendre une.

- J'en veux pas, lui répondis-je froidement.

Après cela, je replongeai dans mes pensées. Mais pourquoi ? Est-ce que j'avais fait quelque chose de mal qui méritait que je sois punie ? Je n'avais jamais été très croyante auparavant, alors peut-être qu'on m'en voulait pour ça ? Mais si je ne croyais pas vraiment, on ne pouvais pas me blâmer ? Alors quoi ? Qu'est-ce que j'avais fait ?
Était-ce parce que j'avais fermé les yeux ? Mais j'étais fatiguée, je voulais juste me reposer un peu. Je ne méritais pas de mourir !
Même si j'étais gravement malade, je ne pouvais pas considérer ma mort comme un cadeau. Le poids e ma maladie, j'aurais voulu le garder, je me serais battue. La mort, ce n'était pas pour moi.
A ce moment-là, je la ressentais plus comme un fardeau que comme une libération.

- Mais pourquoi...

C'était injuste.
Je n'avais plus envie de croire quoi que ce soit à présent. Le monde des humain, cette académie, la mort.
C'était beaucoup trop pour ce que j'arrivais à supporter.

- Au fait, voudrais-tu que je te fasse une petite visite de l'académie? Ça serait peut-être un peu mieux que de rester ici.
- Bien sûr, et j'aimerais que tu m'envoies partout sauf ici.

Trop. Elle était déjà partie devant. Juste pour me forcer à la suivre.
Je ne voulais pas rester seule dans cet endroit. Mais je ne voulais pas être dégoûtée entièrement de l'endroit où j'allais passer tout mon temps.
Je comprenais mieux pourquoi il y avait eu des rebelles. Peut-être deviendrais-je l'un des leur un jour.
Parce que je n'étais pas certaine de pouvoir supporter cette ambiance et cet endroit bizarre tout le temps.

Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Mer 17 Juil 2013 - 19:55
center>
<< J'en veux pas >> , m'avait-elle dit avec un ton glacial.

Ça ne m'étonne plus à présent...j'ai une forte impression que Yûki à une personnalité plus froide que tous ceux que j'ai connus à présent.

''Ça va être dur de s'entendre...dommage...'' pensais-je tristement.

J'avais remis la gomme dans le paquet et le serait dans la poche de ma veste. C'était si silencieux à présent....C'était un peu...Non en fait, il y a un gros malaise.. Lorsque je lui avais proposé de lui faire une petite visite de l'académie, elle était d'accord, car à sa phrase, je crois Yûki n'aimait point cet endroit. J'avais déjà commencé à marcher pour la faire suivre. Après deux minutes de marche, je tournais la tête en arrière pour jeter un coup d’œil, histoire de savoir si Yûki me suivait. Elle était toujours là.

<< Hey, ne restes pas planté là ! Sinon on y arrivera jamais! >>

Je tournais la tête vers l'avant et recommençais à marcher. On y était bientôt arrivé et lui dit. Je vais essayer de tout lui montrer même si c'est un peu à la vite fait...Quelques instants par la suite, nous étions rendus devant la porte du grand temple. Je dis à cette fille de bien fermer ses yeux aux cas où que la lumière l'aveugle. On ne sait jamais... J'avais eu un petit rire dans ma tête puisque c'était vraiment idiot de ma part de penser comme dans les films. Bien évidemment, ça ne le fera pas.

<< Voilà! >>

Même moi j'étais encore impressionné de voir l'académie en sortant de nouveau du temple. C'était si gigantesque et joli qu'au premier coup d’œil, tu croirais rêver. C'était un vrai paradis à mes yeux que j'en oubliais quasiment la présence de Yûki. Je me retournai vers elle et lui dit:

<< C'est fou hein? Tu penses que tout est faux non? >>

À cet instant présent, j'étais sûr qu'elle me prenait pour une folle. Un endroit aussi beau ne devrait pas exister. Surtout que tu risquerais de t'y perdre au moins quelques fois les premiers temps. Après cela, je m'excusais à celle-ci et lui demandait si elle voulait bien me suivre de nouveau. Je lui expliquais que c'était pour lui montrer les lieux de l'académie et du dehors.
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Jeu 18 Juil 2013 - 18:06



J'aurais aimé rêver
J'avais finalement décidé de la suivre. Je ne savais pas vraiment pourquoi, je voulais juste sortir de ce stupide temple. Je l'avais assez vu.
Je marchai lentement à l'arrière. En réalité, j'appréhendais déjà ce que j'allais voir. Je m'imaginais un monde de couleur, lumineux, ensoleillé, avec plein de verdure. Bref, ce que les gens auraient considéré comme un paradis.
Je ne voulais pas du paradis des morts, je n'avais rien demandé.
Miyuki me tira de mes pensées.

- Hey, ne restes pas planté là ! Sinon on y arrivera jamais !
- Je te suis. Contente-toi de ça.

Elle se remit à marcher. Je soupirai d'impatience. J'en avais assez.

« Emmène-moi ou l'envie t'en prends et colle-moi la paix... »

Oui. Une fois dehors, lorsque j'aurais trouvé mes repères, je la laisserais. Rien ne me forçait à rester avec elle après tout. Je n'avais qu'à m'en aller.

- Voilà !

Non étions dehors. Ce qui se trouvait en face de nous semblait être l'académie. Quant au décor, c'était comme je l'avais imaginé. Pour avoir passé le plus clair de ma vie enfermée dans un hôpital, je pouvais reconnaître que ce genre de paysage m'avait manqué. Pourtant, je ne ressentais pas les sensations que j'aurais cru ressentir en redécouvrant le monde. Peut-être parce que ce n'était pas le monde que j'aurais aimé voir...
Miyuki elle semblait être ébloui par le décor.

- C'est fou hein? Tu penses que tout est faux non?

Exactement. Tout me semblait irréel. Tout aussi irréel que ce temple, ma mort, cette histoire de magie, de monde des humains. Il n'y avait rien qui pouvait me ramener à la réalité. Et c'était déplaisant.
Miyuki s'excusa auprès de moi puis m'expliqua qu'elle allait m'emmener dans un autre endroit pour voir d'autre lieux de l'académie.

- Qu'est-ce qu'il y a au-delà de l'académie ?

Il y avait bien quelque chose à voir.
J'espérais que notre quotidien ne soit pas réduit à cette académie. Si nous devions vivre entre des murs, encerclés par des grilles extérieures comme des animaux, je crois que je ne le supporterais pas.
C'était peut-être pour ça qu'on parlait de "monde des humains".
Qu'est-ce que j'étais vraiment devenue en mourant ? Qu'est-ce que tous ceux qui étaient là étaient devenus ? Parce que de toute évidence, nous n'étions plus des humains...

Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Ven 19 Juil 2013 - 4:22
<< Hey, ne restes pas planté là ! Sinon on y arrivera jamais ! >>
<< Je te suis. Contente-toi de ça. >>

À cet instant précis, j'étais hors de moi...il ne faut surtout pas qu'elle croit que je ne le vois pas dans son visage qu'elle veut quitter, car ça se voit à présent. On peut le lire sur son visage et dans ses réponses. Je me contentais de ne pas lui répondre, car une explosion allait lui apparaître. Pire que quand je lui avais expliqué pourquoi je ne tenais pas trop aux gens que j'ai laissé derrière moi. Je ne sais pas pourquoi, mais elle a un don spécial pour que je perd ma patience...

<< Qu'est-ce qu'il y a au-delà de l'académie ? >>

Je me calmais encore et finit par lui répondre. 

<< Euh...En réalité...Comment te dire...Je n'ai jamais été voir...Je ne me sens toujours pas prête, car j'ai l'impression que je vais revoir des gens que je ne veux pas mais...Je dois t'avouer qu'il y a un endroit que j'aimerais aller un jour. >>

Je souriais de nouveau et me demandais pourquoi lui racontais-je cela? De toute façon, Yûki va sûrement me répondre assez sec. Pendant quelques instants, j'ignorais tous de mon entourage et continuait de marcher sans dire un mot. Après quelques instants de réflexion je regardais aux alentours et proposais à Yûki de lui faire visiter l'endroit où tous les élèves logent . Mais tout dépendait de sa réponse.

<< Bon et bien tu décides quoi? Car je ne resterais pas planter là sans rien faire. Puis avant de choisir une réponse que tu pourrais le regretter, réfléchis-y bien. En même temps, si tu as d'autres questions où je ne radoterai pas, alors vas-y! Car je n'aime pas me sentir comme une vieille. >> ''Au moins, si cela pouvait me le permettre...Je me sentirais moins ''grand-mère''. '' Je ris de nouveau et repris << Au fait, je m'excuse si je te parai bizarre de nouveau, où si je ris et souris énormément...Je ne comprends pas pourquoi, mais je crois que je serais encore plus heureuse si je t'aidais. Alors, tu veux? >> , en lui souriant.

C'était forcément cela, puis en même temps, j'espère que cette réponse lui ferais changer d'avis.
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Ven 19 Juil 2013 - 16:33



J'aurais aimé rêver
Je ne voulais plus me laisser impression. J'avais décidé de rester impassible, quoi qu'il se passe. Qu'est-ce qui pouvait arriver de toute façon. Je n'allait pas mourir non ? Quelle ironie.

- Euh...En réalité...Comment te dire...Je n'ai jamais été voir...Je ne me sens toujours pas prête, car j'ai l'impression que je vais revoir des gens que je ne veux pas mais...Je dois t'avouer qu'il y a un endroit que j'aimerais aller un jour.
- On peut aller au-delà de l'académie au moins ? Ou on doit vivre comme des animaux en cage ?

Je n'aurais peut-être pas formuler ma question comme ça. Enfin qu'est-ce que ça faisait. Elle pouvait bien s'énerver si l'envie lui prenait, je ne réagirais pas. Je ne réagirais plus...
Miyuki me proposa d'aller visiter le logement des élèves.
Qu'elle m'y emmène si elle le voulait, je n'en n'avais rien à faire. Ça ne m’intéressait plus de découvrir quoi que ce soit maintenant.

- Bon et bien tu décides quoi? Car je ne resterais pas planter là sans rien faire. Puis avant de choisir une réponse que tu pourrais le regretter, réfléchis-y bien. En même temps, si tu as d'autres questions où je ne radoterai pas, alors vas-y! Car je n'aime pas me sentir comme une vieille. Au fait, je m'excuse si je te parais bizarre de nouveau, où si je ris et souris énormément... Je ne comprends pas pourquoi, mais je crois que je serais encore plus heureuse si je t'aidais. Alors, tu veux?
- Qu'est-ce que je dois accepter hein ? Ton aide ou ta visite ? Si je disais oui, qu'est-ce que ça changerait ? Je commence à en avoir assez de tout ça maintenant. Alors tu sais quoi ? Fais juste ce que tu veux, je m'en fiche.

Je lui avais balancé ma pensée au visage comme ça. Qu'elle fasse ce qu'elle voulait, je n'en avait strictement rien à faire. Et j'espérais qu'elle m'ait prise au sérieux, parce que j'étais on ne peut plus sérieuse à ce moment-là. J'étais presque à bout, je ne supportais plus tout ça.
Si cela s'était passé plus tôt, je me serais peut-être excusée. Mais là, ce n'était pas la peine. Je n'allais pas m'excuser si je ne le pensais pas.

- Ne te force pas à faire tout ça. Je vois bien que la seule chose qui t'inquiète c'est que je m'en aille. Mais chacun est libre de son destin non ? Si je dois partir, je m'en irai, c'est tout.

Je ne comptais pas vraiment devenir une rebelle non. J'allais juste être différente. Rester dans un monde que je n'aimais pas, impassible, stoïque...

- Comme tu l'as constaté, je n'ai plus envie de réfléchir ou de comprendre quoi que ce soit. Je ferais ce que je voudrais quand il faut, et ça s'arrête là.

J'avais peut-être été trop directe, méchante, froide, distante. Mais je m'en fichais.

Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Ven 19 Juil 2013 - 20:41
<< On peut aller au-delà de l'académie au moins ? Ou on doit vivre comme des animaux en cage ? >>
<< Animaux en cage? Ne me fais pas rire! Voir que tu penses cela, lorsque ce n'est pas le cas. Comment peux-tu penser cela? Hum? >>

'' Non mais...c'est quoi ses idées?! ''

<< Bon et bien tu décides quoi? Car je ne resterais pas planter là sans rien faire. Puis avant de choisir une réponse que tu pourrais le regretter, réfléchis-y bien. En même temps, si tu as d'autres questions où je ne radoterai pas, alors vas-y! Car je n'aime pas me sentir comme une vieille. Au fait, je m'excuse si je te parais bizarre de nouveau, où si je ris et souris énormément... Je ne comprends pas pourquoi, mais je crois que je serais encore plus heureuse si je t'aidais. Alors, tu veux? >>
<< Qu'est-ce que je dois accepter hein ? Ton aide ou ta visite ? Si je disais oui, qu'est-ce que ça changerait ? Je commence à en avoir assez de tout ça maintenant. Alors tu sais quoi ? Fais juste ce que tu veux, je m'en fiche. Ne te force pas à faire tout ça. Je vois bien que la seule chose qui t'inquiète c'est que je m'en aille. Mais chacun est libre de son destin non ? Si je dois partir, je m'en irai, c'est tout. Comme tu l'as constaté, je n'ai plus envie de réfléchir ou de comprendre quoi que ce soit. Je ferais ce que je voudrais quand il faut, et ça s'arrête là. >>
<< Ok... >>

Je serrais les poings et me tournais vers elle. J'avais une envie folle de la frapper ,mais je n'étais point capable de me retenir cette fois-ci. Alors, je le fis. Même si je savais que je n'aurais pas du et bien elle l'avait bien cherché.

<< ÉCOUTE-MOI BIEN D'ACCORD? TU AS PEUT-ÊTRE EU UNE VIE DIFFICILE, MAIS N'OUBLIE PAS QUE TU N'ES PAS LA SEULE À AVOIR SOUFFERT!!! TOI TU FAIS QU'À TA TÊTE ET TU ME BALANCES N'IMPORTE QUOI! J'ESSAYE DE T'AIDER, MAIS LA SEULE CHOSE QUE TU ES CAPABLE DE FAIRE EST DE ME RÉPONDRE COMME UNE GLAÇE! JE SAIS PAS C'EST À QUI QUE TU EN VEUX, MAIS C'EST CERTAINEMENT PAS MOI QUI TA FAIT SOUFFRIR! ALORS MAINTENANT TU NE DIS PLUS RIEN, TU ME SUIS ET ÇA VA FINIR LÀ COMME TU LE SOUHAITE TANT! OK? CAR JE SUIS PLUS QU'ÉNERVER PAR TES REMARQUES! ACCEPTE DONC L'AIDE QUE JE VEUX T'APPORTER!!!! C'EST PAS SI COMPLIQUER! ARRÊTE D'ESSAYER DE TOUT FAIRE PAR TOI-MÊME! LAISSE-TOI T'AIDER!>>

Je me tournais, m'assisse par terre et défoulait toute ma rage au sol. Je frappais comme une folle juste pour me défouler et essayer de me calmer. J'étais si furax que je finis par me faire mal à la main. J'arrêtais et restait assise par terre.

<< Et...Ne pense pas que je ne veux juste pas que tu pars...c'est vrai mais c'est ta vie...Par exemple, je sais qu'ici tu te sentirais mieux...Tu fais bien ce que tu veux hein! C'est ta vie et non la mienne! >>

Je me levais et parti un peu plus loin. Je murmurais:

<< Désolée pour le coup. >> 
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Sam 20 Juil 2013 - 0:11



J'aurais aimé rêver
J'avais fini par l'énerver. D'un seul coup comme ça, elle avait explosé et m'a donné un coup assez fort pour me faire reculer.

- ÉCOUTE-MOI BIEN D'ACCORD? TU AS PEUT-ÊTRE EU UNE VIE DIFFICILE, MAIS N'OUBLIE PAS QUE TU N'ES PAS LA SEULE À AVOIR SOUFFERT!!! TOI TU FAIS QU'À TA TÊTE ET TU ME BALANCES N'IMPORTE QUOI! J'ESSAYE DE T'AIDER, MAIS LA SEULE CHOSE QUE TU ES CAPABLE DE FAIRE EST DE ME RÉPONDRE COMME UNE GLACE! JE SAIS PAS C'EST À QUI QUE TU EN VEUX, MAIS C'EST CERTAINEMENT PAS MOI QUI T'AIS FAIT SOUFFRIR! ALORS MAINTENANT TU NE DIS PLUS RIEN, TU ME SUIS ET ÇA VA FINIR LÀ COMME TU LE SOUHAITES TANT! OK? CAR JE SUIS PLUS QU’ÉNERVÉE PAR TES REMARQUES! ACCEPTE DONC L'AIDE QUE JE VEUX T'APPORTER!!!! C'EST PAS SI COMPLIQUÉ! ARRÊTE D'ESSAYER DE TOUT FAIRE PAR TOI-MÊME! LAISSE-TOI T'AIDER!

Elle se retourna et s'assit par terre tandis que je massai péniblement l'endroit où elle m'avait frappé.

- Et...Ne pense pas que je ne veux juste pas que tu partes...c'est vrai mais c'est ta vie...Par exemple, je sais qu'ici tu te sentirais mieux...Tu fais bien ce que tu veux hein! C'est ta vie et non la mienne!

Je la regardai un moment, toujours en me massant.
Elle avait marmonné quelque chose que je n'avais pas compris puis elle s'était relevée et était repartie devant.
Je n'étais pas sûre d'avoir bien réalisé, je ressentais plusieurs choses à ce moment-là, sans compter tout ce qui se bousculait dans ma tête.
Miyuki venait de me frapper. Pour la première fois, quelqu'un m'avait frappé. Et un fille plus jeune que moi venait de me faire la morale.
C'était vrai, elle ne savait pas à qui j'en voulais. Moi-même non plus je ne le savais pas vraiment. A moi ? à tout le monde ? aux médecins ? A ces soi-disant spécialistes ? Je ne savais pas.
Cependant, j'en voulais à quelqu'un... Ou à quelque chose. Peut-être même à ce monde.

Tout en fixant le sol, je me mit bêtement à rire, je n'avais pas de raison, je riais juste. Peut-être avais-je atteint un niveau au-dessus de tout ce que je pouvais supporter.
Après tout, j'étais morte, j'avais atterri dans un monde idyllique. Pour la première fois de toute la vie que je n'avais plus, je m'étais faite frapper et par dessus tout, une fille trois ans plus jeune que moi venais de me faire la morale. Tout allait bien, oui tout allait bien...
Dans tout ça, je n'avais plus sorti un mot. Je ne voulais plus bouger, j'étais très bien là où j'étais, à rire sans pouvoir m'arrêter, à rire à en pleurer sans contrôler mes larmes.

- Ah ! Mais bon sang !

J'aurais aimé hurlé tout ce que j'avais sur le coeur, mais je ne savais même pas ce que je pensais.
Je continuais toujours de rire, et je me laissai tomber au sol, frappant mes poings contre le sol avant de me retourner et d'appuyer mon dos contre un mur.

- Qui t'as dit que j'avais besoin d'aide ! J'aurais pu croire à un rêve tout simplement ! Et maintenant, je suis obligée de réaliser ! Qu'est-ce qu'il y a de mal à ne plus vouloir comprendre !

J'étais sûrement en train de sombrer de la folie, alors je n'allais pas me retenir.

- QU'EST-CE QU'IL Y A DE MAL A NE PAS VOULOIR CROIRE TOUT ÇA !!!

Je m'arrêtai de rire tout aussi subitement que c'était arrivé.
Je n'en pouvais plus. Tout simplement.

Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Sam 20 Juil 2013 - 17:26
Au loin j'entendais une personne qui riait, c'était sûrement Yûki. Elle riait sûrement de moi et du fait que je lui ai crié dessus. Ou tout simplement, elle était devenue folle. Ce qui serait très probable ou pas...je crois plus qu'elle se moque de moi de nouveau. De toute façon, c'était peut-être les seules choses que celle-là savait faire... Yûki dit quelques presque inaudible puisque j'étais trop loin. C'était sûrement mieux ainsi. Je me retournai vers celle-ci et remarquai qu'elle parlait dans le vide de nouveau. J'avançais vers elle et la seule chose que j'avais entendue était:

<< QU'EST-CE QU'IL Y A DE MAL A NE PAS VOULOIR CROIRE TOUT ÇA !!! >>

Elle arrêtait de rire pour de bon....cette fille était sûrement tout aussi furax que moi.

<< Il n'y a rien de mal, mais c'est toi la pire parce que je te l'ai déjà dit plus tôt non? Repense à mes mots, mais d'une autre façon. Si tu ne crois pas, tu vas vivre dans le mensonge. Un individu qui vivra dans le mensonge ne sera jamais capable d'y voir plus large. C'est comme cela que je l'aperçois. Mais bon, on a chacune un point de vue différent alors... >>

Je sentais que c'était quasiment un cas désespéré. Elle avait dû surement beaucoup souffert sur terre. Avait-elle été victime de quelque chose? Ou tout simplement elle avait eu une maladie comme moi? Mais tant qu'elle ne parlerait pas, je ne pourrais rien n'y faire...Mais toujours là c'est son choix et je ne peux pas la forcer.

<< Mais encore là tout va venir de ton choix, je ne peux te forcer à faire quoi que ce soit. Si tu veux partir, vas-y tu as le chemin libre. La seule chose que je vais te dire : Fait attention à toi, car la vie ailleurs pourrait t'être insupportable. >>

Je ne la laissais point le temps de me répondre que je me tournais et repartit de nouveau.

''Ça ne sert plus rien Miyuki...Laisse la faire! Cette demoiselle ne veut pas de ton aide. ''

Pour une fois que ma conscience avait raison et je le savais très bien.

<< La ferme...>>

Je n'avais pas envie d'entendre ma conscience me gronder. Je ne l'aimais pas, mais celle-ci continuait.

'' De toute façon, tu sais que j'ai toujours raison! ''

<< Faut pas trop rêver idiote! >>

Je m'avançais vers un arbre et m'assoyait contre lui. Je regardais Yûki pour savoir ce qu'elle allait faire.
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Sam 20 Juil 2013 - 18:38



J'aurais aimé rêver
Alors c'était comme ça que ça finissait. On débarquait dans un monde plus qu'irréel et on sombrait dans la folie. On se retrouvait démuni, hébété. On perdait tous ses moyens. On n'avait plus de contrôle sur rien.
On était plus rien...
Je ne savais pas comment réagir. J'étais en colère, j'étais triste. J'étais le genre de personne que je n'avais jamais voulu être. Faible et pitoyable, incapable de faire la distinction entre les choses, stupide.
Je ne savais plus quoi choisir entre rire et pleurer. Je ne savais plus si je devais croire ou tout nier. Je ne savais plus ce que je devais faire.
Tout ça pourquoi ? Parce que j'étais morte...

- Il n'y a rien de mal, mais c'est toi la pire parce que je te l'ai déjà dit plus tôt non? Repense à mes mots, mais d'une autre façon. Si tu ne crois pas, tu vas vivre dans le mensonge. Un individu qui vivra dans le mensonge ne sera jamais capable d'y voir plus large. C'est comme cela que je l'aperçois. Mais bon, on a chacune un point de vue différent alors...
- Tsss...

J'avais toujours vécu dans le mensonge alors qu'est-ce que ça changeait. J'émis un petit rire sec avant de redevenir sérieuse.

- Je suis même plus capable de penser correctement...

A ce moment précis, je n'étais plus capable de rien de toute façon.
Je me sentais juste lamentable.
Je me demandais comment ma famille vivait depuis ma mort. Je ne savais même pas de quand elle datait. Si j'avais su, j'aurais pu compter. Je me serais intéressée à autre chose. Je ne me serais pas trouvée obligée de supporter tout ça.
Comment est-ce qu'on pouvait dire des choses pareilles au gens ? Ce n'était pas humain !

« Humain... »

Je ne pouvais même pas parler d'humanité. Je n'étais plus humaine. J'étais juste un esprit vide qui venait de débarquer dans une académie d'apprenti dieux contre son gré.
J'avais juste suivi une voix.

« Là où se trouvent mes rêves hein... Pourtant ça tourne au cauchemar... Voix stupide. »

Je n'avais jamais rêvé de mourir. Jamais.
J'étais encore trop sensible. Je me faisais toujours avoir. Par ces mensonges. J'en entendais tout le temps, pourtant le piège me rattrapait toujours.
Je me relevai et me dirigeai vers Miyuki.
Je venait de me rappeler de mon violon. J'en jouais souvent quand je me sentais mal, ça me permettait de m'évader.

- Où est-ce que je pourrais trouver un violon ? Quand j'en aurais un, tu ne me verras plus, il n'y aura plus d'opposition de points de vue et tout le monde sera content.

Je ne comptais pas m'excuser, ni m'expliquer. Je ne comptais rien faire. Si elle ne savait pas, j'allais me débrouiller.
J'allais faire les choses seule, parce que je me comprenais. Je ne cherchais pas d'aide, je voulais juste être seule. C'était tout ce que je voulais depuis le début, et je ne l'avais pas encore réalisé.
Seule... Et ça ne changerait plus...

Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Lun 22 Juil 2013 - 18:10
J'étais rendu si loin d'elle que je ne comprenais rien de ce qu'elle me racontait. Peut importe, je suis sûr que ça créais un plus gros froid que celui qui y est déjà présent. Celle-ci s'avait avancer vers moi et me demandait s'il y avait un endroit où elle pourrait trouver un violon et que je ne la verrais plus par la suite. Une autre bêtise me venait en tête, mais je me retenais de lui dire. Un violon...qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire avec ça dans un moment pareil? Jouer un morceau? C'est un peu n'importe quoi surtout dans ce moment là de la journée...Mais tout de même, j'essayais de me rappeler s'il y avait bien un endroit dans cette académie où il y aurait un violon. Il y aurait bien un endroit si je m'en souviens...mais...

<< Tout le  monde serait content hein? Qui ça tout? À ce que je sache, tu n'as pas rencontré pleins de gens encore. Je sais pas de qui parles-tu, mais bon...qu'est-ce que tu veux...C'est la vie. Puis pour le  violon...en fait, je crois qu'il y a un endroit, mais je crois que c'est plutôt un club. Alors bonne chance pour l'avoir ce violon. À moins qu'il y ait une exception, je n'en sais rien....Tu es vraiment tombé sur la mauvaise personne pas vrai? >>

Si j'aurais fait parti d'un club alors j,aurais pu l'aider mais bon...je dois vivre comme cela. Puis si cela ne fait pas le bonheur de Yûki....De toute façon elle sait ce qu'elle veut ... De toute façon, j'ai pas une tête à savoir où il y en a des instruments de musique. Sa fait peut-être un peu plus de temps que je suis ici que celle-ci, mais je ne connais pas tout encore. Dans le pire des cas, le seul endroit où il serait possible d'en avoir selon moi, serait un magasin de musique. Devrait-on y aller? Ou pas? Je finis pareil par lui proposer malgré tout ce que je lui ai dit contre.

<< Au fait, si tu veux vraiment un violon, je crois bien qu'il y ait un endroit spécifique s'il n'y en a pas dans l'académie. Même si je vais me contre-dire...il y a des boutiques sur la terre non? Des boutiques de musique? Si oui, nous ou tu si tu préfère y allé seule, peux aller t'en acheter un. >>

''et tu crois qu'elle va aller le chercher comment son violon Miyuki? Si elle n'a pas d'argents, cette fille n'ira pas bien loin et si elle se perd...''

<< Oui...C'est vrai...Puis si Yûki se perd c'est son problème si elle ne veut pas que je viens ! >>

Ma petite voix dans ma tête commençais royalement à m'énerver avec ses commentaires débiles. J'aurais bien aimer la faire fermer, mais celle-ci continuait.

<< Ferme la Miyu! >>  
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Lun 22 Juil 2013 - 18:50



J'aurais aimé rêver
« Bon, Yûki... Reste calme, essaye d'être gentille et si elle ne peut pas t'aider, ce qui est fort probable, tu t'en vas, calmement, sans un mot. »

- Tout le monde serait content hein? Qui ça tout? À ce que je sache, tu n'as pas rencontré pleins de gens encore. Je sais pas de qui parles-tu, mais bon...qu'est-ce que tu veux...C'est la vie. Puis pour le violon...en fait, je crois qu'il y a un endroit, mais je crois que c'est plutôt un club. Alors bonne chance pour l'avoir ce violon. À moins qu'il y ait une exception, je n'en sais rien....Tu es vraiment tombé sur la mauvaise personne pas vrai?

« Ignore la pique, ne réagit pas. »

- Oui, faut croire.

Un violon pour éviter de sombrer dans la folie totale, ce n'était pourtant pas grand chose !
Je soupirai.

- Au fait, si tu veux vraiment un violon, je crois bien qu'il y a un endroit spécifique s'il n'y en a pas dans l'académie. Même si je vais me contre-dire...il y a des boutiques sur la terre non? Des boutiques de musique? Si oui, nous ou tu si tu préfères y aller seule, peux aller t'en acheter un.

Bah oui j'en voulais vraiment un. Mais je n'allais pas le trouver seule.

- Sur terre, tu veux dire... le monde des... Enfin, tu vois ?

Rien à faire, je l'avais vraiment énervée. Cette perspective était assez amusant. Voir les nerfs de quelqu'un lâcher si facilement prouvait tout de la difficulté à ce contenir de la personne. Mais pour l'heure, j'avais besoin de son aide... Il fallait bien que je le reconnaisse.
Je sortis de mes pensées lorsque j'entendis Miyuki parler... tout seule ? Je connaissais ce genre de chose. Je me rappelais que je parlais souvent avec ma conscience à l'hôpital pour me sentir moins seule.
Mais là, c'étais vraiment bizarre.

- Hum... Dis. Je...

Qu'est-ce que je voulais dire ? Comment c'était possible d'avoir des pensées aussi contraire. Je me réinstallai au sol. Peut-être devrais-je lui expliquer ma réaction ? Mais je voulais rester toute seule, je n'avais pas envie qu'elle me bourre la tête avec d'autres explications. Mais j'avais également besoin de son aide pour trouver un violon.
Je secouai la tête.

- Non, rien excuse-moi. Je vais... Je vais me débrouiller.

Mais pourquoi me sentais-je aussi mal à l'aise à ce moment-là. Était-ce parce que rien n'allait plus dans ma tête.
Je tournai la tête vers le paysage pour l'observer.

- Hum... J'ai... Un peu craqué tout à l'heure... Je suis pas si méchante d'habitude.

C'était quoi ça ? J'étais en train de m'excuser ? Mais je n'en avais pas envie.

- Je... Je le fais pas exprès...

« Mais arrête de parler, ce n'est pas ce que tu veux dire ! »

Mais qu'est-ce qui me prenais ? Je secouais à nouveau la tête. Il ne s'étais rien passé qui aurait pu m'attendrir alors quoi ?

- Laisse tomber. J'ai vraiment besoin de ce violon. Après, je me ferais oublier...

Finalement, je culpabilisais peut-être un peu. J'avais été un peu trop directe. Dire que je pensais tout le contraire, et qu'à la base, je n'avais aucune envie de m'expliquer ou de m'excuser. Là, j'allais le faire.

- Je... Pardon pour tout à l'heure. Je n'ai plus l'habitude de croire n'importe qui alors les trucs bizarres... Enfin, je réagis mal.

J'avais vraiment un problème...

- Je sais pas pourquoi je suis devenue plus calme à l'instant. Ma conscience peut-être... Enfin. Je vais me débrouiller, repris-je un peu plus froidement.

Je le relevai et commençai à avancer. Je n'avais aucune idée de l'endroit où j'allais aller. Miyuki m'avait parler d'un club. Peut-être que je pourrais me renseigner.

« Mais plus là peine d'être gentille maintenant... »

Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Lun 22 Juil 2013 - 20:33
<< Tout le monde serait content hein? Qui ça tout? À ce que je sache, tu n'as pas rencontré pleins de gens encore. Je sais pas de qui parles-tu, mais bon...qu'est-ce que tu veux...C'est la vie. Puis pour le violon...en fait, je crois qu'il y a un endroit, mais je crois que c'est plutôt un club. Alors bonne chance pour l'avoir ce violon. À moins qu'il y ait une exception, je n'en sais rien....Tu es vraiment tombé sur la mauvaise personne pas vrai? >>
<< Oui, faut croire. >>
<< Au fait, si tu veux vraiment un violon, je crois bien qu'il y a un endroit spécifique s'il n'y en a pas dans l'académie. Même si je vais me contre-dire...il y a des boutiques sur la terre non? Des boutiques de musique? Si oui, nous ou tu si tu préfères y aller seule, peux aller t'en acheter un. >>
<< Sur terre, tu veux dire... le monde des... Enfin, tu vois ? >>
<< Oui c'est là bien évidement! >>

Lorsque j'avais reparler à ma conscience, je fini par remarquer que celle-ci me trouvait sûrement étrange. J'attendais ce qu'elle voulait me dire, mais peu sortit de sa bouche. Fallait croire que ce n,était pas si important que cela finalement. Ou tout simplement, Yûki cherchait ses mots. Devrais-je lui expliquer que c'est à cause de ma maladie? Je ne sais trop...

<< Hum... Dis. Je...>>
<< Qu'est-ce qu'il y a? C'est parce que je lui parle c'est ça ? Ce n'est pas de ma faute si je suis née ainsi...>>

Elle secouait la tête et commençait à s'excuser. Que...Que lui arrivait-elle?

<< Non, rien excuse-moi. Je vais... Je vais me débrouiller. Hum... J'ai... Un peu craqué tout à l'heure... Je suis pas si méchante d'habitude. Je... Je le fais pas exprès... Laisse tomber. J'ai vraiment besoin de ce violon. Après, je me ferais oublier...Je... Pardon pour tout à l'heure. Je n'ai plus l'habitude de croire n'importe qui alors les trucs bizarres... Enfin, je réagis mal.>>

Je ne comprenais plus rien de ce que celle-ci voulait me dire.

<< Je sais pas pourquoi je suis devenue plus calme à l'instant. Ma conscience peut-être... Enfin. Je vais me débrouiller. >>

J'étais étonner de l'avoir entendu s'excuser. C'était l'une des rares personnes qui s'était excusé auprès de moi. C'était vaguement apprécier. Je vis qu'elle se levait et recommençai à marcher. Je me levais à mon tour et la suivait.


<< Il n'y a pas de problème Yûki, je ne t'en veux plus. Puis tout le monde à un peu de méchanceté à l'intérieur, qu'on le veuille ou non. Je m'excuse aussi de m'avoir emporter, c'était assez mal à droit de ma part. Je ne crois pas que tu es une personne méchante, tu sais? C'est juste ton caractère qu'il l'est. C'est tout. Alors, ne te fait pas oublier! >>, en lui souriant.

Je comprenais presque tout à présent. Elle venait de dire un peu plus ce qu'elle pensait et cela aiderait beaucoup. Mais je suis sûr qu'il y a encore une partie enfouie que cette fille ne voudra sûrement jamais me parler.

<< Puis, pourquoi te débrouiller seule? Qu'est-ce qu'il y a de si plaisant à être seule? C'est un enfers non? >>

En faite, pour moi ça l'était. Ça me rappelait de mauvais souvenir de l'asile et des médecins qui me faisaient prendre toute sorte de médicament. C'était affreux que les gens t'ignores et te traite de tous les noms inimaginables...

<< Alors, je peux venir? Ça serait la première fois que je rentrerais là-dedans! >>  
Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Lun 22 Juil 2013 - 22:59



J'aurais aimé rêver
Lorsque j'étais intervenue la première fois, la réponse de Miyuki m'avant semblé un peu agressive, mais je ne pouvais pas la blâmer pour ça.
Puis je m'étais excusée et j'étais partie. Je me sentais un peu mal à l'aise, je n'avais pas l'habitude de m'excuser franchement. Mes dernières excuses devait remonter à mon enfance, sûrement en faisant des petits cadeau comme des fleurs cueillies dans le jardin, et puis je me présentais avec un petit sourire d'enfant et tout m'était pardonné. Sauf que lorsque j'ai eu quinze ans, et que cette fichue maladie avait commencé à me ronger, je ne pouvais plus profiter autant de mon innocence. Et puis il a fallu que je reste définitivement à l'hôpital et là, tout était fini.

- Il n'y a pas de problème Yûki, je ne t'en veux plus. Puis tout le monde à un peu de méchanceté à l'intérieur, qu'on le veuille ou non. Je m'excuse aussi de m'être emportée, c'était assez mal à droit de ma part. Je ne crois pas que tu sois une personne méchante, tu sais ? C'est juste ton caractère qu'il l'est. C'est tout. Alors, ne te fait pas oublier !

Je tournai la tête vers Miyuki. Elle avait recommencé à sourire.

- Puis, pourquoi te débrouiller seule? Qu'est-ce qu'il y a de si plaisant à être seule? C'est un enfer non?
- Je n'ai pas toujours été comme ça... C'est ironique comme le temps change les gens, non ? Avant j'étais tout ce qu'il y avait de plus attractif, maintenant, je trouve qu'il n'y a rien de mieux qu'être seule, à jouer du violon. C'étais tout ce que je pouvais faire de toute façon...

Et c'était la seule chose que je savais faire aussi. Je n'avais pas fréquenté d'école assez longtemps pour m'en rappeler. Puis ma mère était tombée malade et j'avais eu peur d'aller à l'école, les gens se moquaient de moi. Et par la suite, cloîtrée dans cet hôpital stupide, je n'avais plus eu envie de rien, et tout ce qu'il me restait c'était mon violon, j'avais préféré oublier le reste.

- Alors, je peux venir? Ça serait la première fois que je rentrerais là-dedans !
- Fais ce que tu veux, c'est toi qui vois.

Après tout, si elle voulait venir avec moi, c'était son choix. Moi, j'appréhendais un peu. Qui savait ce qu'on pouvait voir, sur qui on allait tomber, comment ça allait se passer.

- Je me demande... Si on peut vraiment ramener des choses de l'autre monde...

Moi, j'avais toujours mon collier. Je ne savais pas comment il étais arrivé là. Cependant, cela ne changeait rien au fait qu'on soit capable ou non de toucher les choses du monde des humains...

Invité
avatar
Invité
Re: J'aurais aimé rêver - Mar 23 Juil 2013 - 18:38
<< Puis, pourquoi te débrouiller seule? Qu'est-ce qu'il y a de si plaisant à être seule? C'est un enfer non?>>
<< Je n'ai pas toujours été comme ça... C'est ironique comme le temps change les gens, non ? Avant j'étais tout ce qu'il y avait de plus attractif, maintenant, je trouve qu'il n'y a rien de mieux qu'être seule, à jouer du violon. C'étais tout ce que je pouvais faire de toute façon...>>

C'était triste d'entendre cela, mais je fini par lui dire:

<< Est-ce que...Tu étais dans un certain état? Désolé si c'est indiscret et que tu ne veux pas en parler, mais si tu ne veux vraiment pas, je ne te forcerais pas. >>

C'était sûrement à cause d'un certain événement que Yûki n'allait sûrement pas bien. En fait, c'est moi qui crois cela, mais tout peut dire que je peux avoir faux. J'espère que pour elle, tout ira mieux à l'avenir, mais je ne peux lui dire par peur que cette fille ce fâche de nouveau. Pour calmer l'atmosphère, je lui dis:

<< Au fait, tu sais jouer du violon depuis longtemps? Je suis sûr que tu dois être hyper douée! >>

Je lui souriais encore et comme toujours.

<< Alors, je peux venir? Ça serait la première fois que je rentrerais là-dedans! >>
<< Fais ce que tu veux, c'est toi qui vois. >>
<< Alors, je peux vraiment? Ça serait vraiment amusant! >>

J'étais si exciter de penser que j'allais rentrer dans un magasin de musique. Ça serait ma toute première fois que j'irais et j'avais si hâte.

<< Je me demande... Si on peut vraiment ramener des choses de l'autre monde...>>
<< Peut-être que oui, je ne sais pas trop en fait, mais nous verrons d'ici là. >>

Cette question m'avait paru un peu bizarre, mais c'était peut-être un fait réel. Pouvions-nous ramener des objets de la terre ici? Si oui, ça serait trop génial!
Contenu sponsorisé
Re: J'aurais aimé rêver -
J'aurais aimé rêver
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page