Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège]

Invité
avatar
Invité
On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Jeu 4 Juil 2013 - 15:54
Les mains bien croisées sur son coeur, entourée de ses instruments préférés, le visage doux et serein, la jolie blonde connue sous le nom d'Arpège Dell'Anna revenait doucement à elle. Ses grands yeux s'ouvrirent sur un endroit qu'elle ne connaissait pas, qui ne ressemblait aucunement à l'hôpital où elle était... morte? C'était donc ce qui était arrivé? Alors cet endroit, c'était le ciel? Ou l'enfer?

Déterminée à en avoir le coeur net, la jeune femme de redressa à la recherche d'un objet quelquonque. La salle était assez basique, avec un petit lit, une table et ce qui ressemblait à un verre d'eau. Bon, on avait beau ne plus être dans un hôpital, c'était toujours très ressemblant... La musicienne prit le verre entre ses mains, pour vérifier quelque chose. Et évidemment, rien n'avait changé: elle ne sentait pas le froid qui se dégageait du verre. Sa maladie l'avait suivi jusque dans la mort.

Mais alors... depuis l'opération et l'accident, sa partie de cerveau endommagée... est-ce que ça aussi, c'était encore là? Pour le savoir, elle prit une gorgée du liquide se trouvant dans le verre. Oui d'accord, de l'eau ça ne goûte pas grand chose, mais il y a quand même un certain goût qui la caractérise... qu'Arpège ne goûtait pas. Ses sens perdus ne reviendraient donc pas... la musicienne se tapa dans les mains avec un air déterminé.

-Ah non! Ce n'est pas ça qui va me faire déprimer! Je vais voir où je suis, je poserai des questions après.

Arpège ouvrit la porte de la chambre et jeta un coup d'oeil à l'extérieur. Personne. La jeune femme se risqua dehors et fit un pas, deux pas, avant de s'arrêter et de revérifier. Il ne fallait pas oublier ses instruments! Elle retourna donc dans la pièce, ramasse tous mes trésors et par terre, trouva le lapin en peluche de Lullaby. Il l'avait donc suivi jusqu'ici. Émue, elle le prit pour l'accrocher à sa ceinture et ressortit, tentant cette fois d'attirer un peu plus d'attention.

-Ohé! Il y a quelqu'un?
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Jeu 4 Juil 2013 - 18:01
L'homme étrange finit son discours tout en me montrant un grand bâtiment : 

« Bienvenue à la Deus Academia, âme errante. Il ne tient plus qu'a toi de te surpasser... »

Puis les portes de ce bâtiment s'ouvrirent et il disparut à l’intérieur.
Aussitôt, je lui courut après, ma tête remplie de questions, mais une fois entrée, c'était trop tard. Il était déjà parti. 

Derrière moi, les portes se fermèrent avec fracas, ce qui me fit sursauter. Cette petite frayeur passée, je regardais autour de moi afin de savoir où j'étais tombée. Je me trouvais dans un grand bâtiment, bien décoré. Rien qu'à le regarder, on pouvait de suite deviner que les gens le possédant devaient être très riches. On pouvait voir partout, des statues, des tableau, des tapisseries d'or et d'argent, de grandes colonnes montants jusqu'au plafond qui s'élevait à une vingtaines de mètres du sol. Et en regardant mieux, je me rendis compte que cette partie du bâtiment était semblable à une pièce centrale puisque l'on pouvait voire des dizaines de petites pièce, chacune, donnant sur la plus grande. Certaine étaient fermées mais d'autres grandes ouvertes. 

Je décidais donc d'aller voire si il n'y avait pas quelqu'un qui pourrais me renseigner. Je commençais donc mes recherches dans chacune des petite pièce ouvertes, n'osant pas aller dans celle dont la porte était fermée. Après quelques pièces, je me rendis compte qu'elles étaient toutes identiques. Chacune était composée d'un lit et d'une petite table. Peut être étais-ce un refuge pour sans abris ? Mais pour l'instant, la priorité était de trouver quelqu'un qui puisse m'aider à rentrer chez moi ou alors de trouver une issue moi-même. 

Je continuais donc à fouiller, sans arrêts, toutes ces petites pièces, totalement identiques. Mais au bout d'un moment, je me rendit compte qu'au centre de la grande pièce se trouvait une table. Ou plutôt une sorte d'autel. Et en regardant, cette fois plus attentivement  autour de moi, je compris que je me trouvais dans un temple. Ces pièces devaient donc servir à prier ou quelque chose du genre. Mais pour l'instant, prier de m'aiderai pas. Je poursuivis donc mes recherches.

Au bout d'une vingtaines de minutes, j'entendis du bruit venant d'une pièce fermée. Je me précipitais donc pour voir quand la porte s'ouvris d'un coup sur une jolie blonde. Même si je devais lui demander de l'aide, je me cachais plutôt derrière une colonne pour l'observer. 

Elle avait une dégaine un peu bizarre avec tous ces instruments de musique dans les bras et cette peluche accrochée à la ceinture, mais elle n'avais pas l'air bien méchante. 

« Ohé ! Il y a quelqu'un ? »

Me disant que c'était le bon moment, je sortis de ma cachette et lui répondis.

« Euh... Oui. Il y a moi. »

Aussitôt j’enchaînais.

« Vous êtes du coin ? Parce que si possible j'aimerai rentrer chez moi. Et aussi, vous n'auriez pas vu quelqu'un passer, un homme ?

Attendant sa réponse, je la regardais plus attentivement. De plus près, elle avait vraiment l'air bizarre avec ces tonnes d'instruments dans les mains, sa peluche à la ceinture et ce petit filet d'eau dégoulinant de sa bouche.

« Vous avez de l'eau sur le menton »
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Dim 7 Juil 2013 - 17:08
 Aujourd'hui, c'est le jour où Yuri n'avait rien à faire, bizarre pour un prof qui n'a pas de réel activité,n'est-ce-pas ? En fait si, pour un académie et que tout le monde ne va pas suivre son cours pour apprendre à tenir une arme à feu, il y a forcément des trous un peu partout dans son emploie du temps, ba celui-ci, ce jour là, il n'y a rien d'inscrit et on appelle ça le jour des nouveaux arrivants. Notre bon camarade n'a pas de permission de ne rien faire à part faire du footing et autres entraînements, entretenir ses armes disposés dans sa chambre, partir à la chasse, boire du VODKA! Ba non, il doit partir accueillir les petits nouveaux, alors que lui il n'avait personne pour faire découvrir l'école, mais c'était le moment le plus fun qu'il ait vécu depuis la première fois qu'il a mis les pieds dans sa seconde vie, dans un autre monde. Maintenant, c'est une routine de venir accueillir les recrues... Bon ce ne sont pas tous des soldats, mais il adore voir leur réaction, donc il ne refuse pas ce petit rôle.



Ainsi va, comme à son habitude, parcourir le long de la cours pour se diriger vers le temple, il se demande quel genre de personne il va devoir accueillir, timide ? Extravagante ? Rebelle ? Sadique ? La dernière fois qu'il a reçu deux élèves, deux mâles, ce sont des petits malins qui se croient toujours fort, en pensant régner, comme dans l'ancien monde, sur l'école ? Notre bon camarade leur à fait comprendre qu'il y a un mâle alpha qui rode dans l'école, très simple de les faire intimider quand Yuri démontre sa face la plus insane pour faire peur, voir faire fuir d'un simple regard. Enfin, aujourd'hui il aura droit à deux femelles, ça changera les choses. 


Ses pas s'arrête devant la grande porte, sur le point de la pousser, puis il ne bouge plus, il vient d'entendre quelqu'un parler derrière. C'est une voix de femme, très jeune dirait-on, puis une deuxième voix fait son apparition, elle aussi doit être jeune. Avant de faire son entrée, il se regarde tout d'abord pour voir s'il est présentable, tenue non froissée, pas de sang sur sa veste kaki, son béret en place, son couteau aussi... Enfin c'est facultatif. Puis c'est parti, l'apparition du dieu de la guerre en action! La porte s'ouvrant lentement pour laisser entrer le soleil et éblouissant ces deux demoiselles toutes fraîchement réveillées, essayant de garder sourire, pour avoir l'air de quelqu'un de sympa pour côtoyer, sans qu'elles aient peur de parler, voir même de s'approcher de ce soldat ayant vécu le bain de sang et pouvant sombrer dans la folie à tout moment! Pour les mecs ce n'est pas grave, mais pour le reste... ça va les traumatiser, vous en pensez quoi ? S'avançant de quelques pas pour qu'elles aient encore plus de vue sur lui et observer la personne de plus près, s'arrêtant juste devant ces deux charmantes fe...femmes et d'entamer la présentation.


"Salutation mes camarades, je me présente, Yuri Dragunov. En ce jour vous allez vivre une nouvelle expérience, celui dont vous n'auriez jamais imaginé de l'être, mais avant tout! Bienvenue à la Deus Academia et félicitation!" 


Applaudissez! Enfin pour quoi ? C'est simple, voila ce qu'il va dire.


"Ahem, cet endroit, dès que vous franchirez la porte derrière moi, sera votre nouvelle lieu d'apprentissage et votre demeure, ceci est un académie de niveau divin et vous, élus par le fondateur de cet établissement, allez devenir de futur déesse"


Encore un applaudissement, mais il ne va pas s'arrêter à là.

"Vue que vous ne savez rien, je serrai le guide du jour, alors la première chose que je vais vous dire, bien que je ne connais pas votre passé, vous êtes des apprentis-déesses, donc des élèves, moi aussi je suis un apprentis-dieu, mais je suis un professeur, vous allez suivre les cours de mes autres collègues et en compagnie de vos futurs camarades. J'espère que vous allez vous y faire... Des questions?"

Bien sûr des questions, pas que dix en tout cas, croire qu'un jour quelqu'un allait devenir dieu après la mort, c'est tout bonnement extraordinaire, bien pire que de voir tout l'argent de Bill Gate s'évaporer d'un coup sans comprendre quoi que ce soit. C'est de la réalité, mais aussi de la science fiction et une bonne dose de fantasy. Au vue de leur réaction Yuri souri déjà sur ce qui va se passer par la suite. 

PS: désolé du retard, ça va être cool là nan? 
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Lun 8 Juil 2013 - 0:36
 Le soleil était à son zénith lorsque Lucas décida enfin de quitter sa chambre, il y fesait tellement chaud qu'on avait l'impression d'être dans un sauna. Il prit son sac-à-dos puis ouvrit son tirroir et en extirpas un petit sac de friandise, sur le sac de couleur vert clair , on pouvait voir écrit en gros "Lollipop". Lucas en raffolait , depuis qu'il y avait goûter il ne pouvait plus s'en passer, il sortit de sa chambre la friandise dans sa bouche puis rangea le petit sac dans une des multiples poche de son sac-à-dos. Ne sachant pas trop où aller par cette belle journée il décida rapidement d'aller jeter un oeil au Temple, la dernière fois qu'il y avait été il s'était enfuit. Il ne répèterais pas cette erreur et qui sait peut-être aura t'il la chance d'aidé une âme perdu comme la sienne l'était. Lorsqu'il arriva en face du temple , un frisson parcourait son échine.Il enjamba les premières marches , la sensation de peur semblait disparaître pour laisser place à la curiosité. Il pénétra dans la salle principale.La pièce était immense , le fait qu'elle soit rélié aux autres pièce renforcait cette effet.Il s'avanca de quelque pas balayant des yeux tout ce qui s'y trouvait. Il s'approcha de l'autel au millieu . Quel dieux pouvait-il être prié ici ? Car après tout les gens de l'academie sont tous des pseudo-dieux.Il resta ainsi quelque minutes . Puis finalement il décida d'essayer de retrouver l'endroit où il s'était réveillé pour la première fois. Il s'avança dans une des pièces ayant entreprit l'idée de toutes les visités.Il posa sa paume contre le mur froid de la pièce . Cette pierre était tellement blanche qu'on pourrait la confondre avec le marbre. Il repensa a son ancienne vie , et lorsqu'il était arrivé ici . Une larme salée glissa doucement sur sa joue droite. Il l'essuya prestement.Il s'apprêta à rentrer lorsqu'il entendit une voie féminine , puis une autre , il s'approcha d'un pas rapide. Puis lorsqu'il arriva pour les aidées , un homme ou plutôt un soldat était déjà la .Il semblait être un professeur. Il s'appelait Yuri Dragunov.Lucas en avait déjà entendu parler .Il s'approcha d'un pas , puis s'arrêta. Il se retourna afin de partir , après tout elles étaient entre de bonnes mains contrairement à lui qui était gêné et presque asocial.Il se retourna le plus silencieusement qu'il pouvait , puis il tomba face contre sol. 

*Comment peut-on tomber quand il y a rien au sol pour nous faire trébucher ??!?!*

Il se releva rapidement, il semblait avoir attiré l'attention du petit groupe .Il salua donc de la main.

"Euuh Bienvenue à Deus Academia ?"
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Lun 8 Juil 2013 - 18:16
Elle ne pensait pas que quelqu'un lui répondrait vraiment. C'était le vide total malgré la beauté de l'endroit et Arpège pensait vraiment devoir se retrouver toute seule. Mais non, pour son plus grand bonheur, une autre fille d'à peu près son âge se montra le bout du nez et vint la voir. Elle était à peu près aussi perdue que la musicienne et s'empressa de la bombarder de questions. La blonde aurait bien voulu l'aider, mais elle ne connaissait pas les réponses que l'autre fille lui demandait. Avec un sourire d'excuse, elle se mit à ranger ses instruments dans son dos et dans sa ceinture tout en lui expliquant qu'elle était aussi nouvelle.

-Bonjour... euh non, je ne suis pas d'ici, je viens juste de me réveiller dans une de ses chambres, là-bas. Je n'ai vu personne, à par vous. Mais je ne suis pas supposée être ici, je devrais être...


Morte. Elle avait donné sa vie pour sauver sa sœur, elle ne pouvait pas être encore en vie, et pourtant... même son handicap, le plus vieux et le nouveau, l'avait suivi. Qu'est-ce qui se passait?

-Vous avez de l'eau sur le menton

Le coeur de la musicienne fit un bond dans sa poitrine. Elle ne pouvait pas se rendre compte de ça! Elle s'essuya avec sa manche en rougissant, puis tenta de se redonner contenance.

-Désolé... je veux dire merci, je n'avais pas remarqué. Je... moi c'est Arpège, et toi... vous?

Elle préférait garder son identité plus secrète, les Dell'Anna étant une famille très connue et célèbre. On ne lui avait jamais fait le coup du kidnapping pour rançon, mais ça lui allait bien comme ça.

Un homme arriva et vint à leur rencontre. La musicienne reconnut un soldat et recula avec un peu de crainte derrière l'autre fille. Pourtant, celui-là sembla sympathique et engagea même la conversation, leur expliquant tant de choses que seul le plus important lui resta dans la tête. Elle, une déesse? Ça frôlait l'impossible!

-Vue que vous ne savez rien, je serrai le guide du jour, alors la première chose que je vais vous dire, bien que je ne connais pas votre passé, vous êtes des apprentis-déesses, donc des élèves, moi aussi je suis un apprentis-dieu, mais je suis un professeur, vous allez suivre les cours de mes autres collègues et en compagnie de vos futurs camarades. J'espère que vous allez vous y faire... Des questions?

-
Mais... je ne peux pas être une déesse, c'est impossible. Je ne suis même pas supposée être vivante! Je ne suis qu'une musicienne, rien d'autre...

Puis, le défilé continua. Un garçon trébucha dans un coin, attirant notre attention vers lui. La jeune blonde le regarda les accueillir sans dire un mot, encore sous le choc de la nouvelle. Elle, une apprentie-déesse, une fille qui n'avait même pas cinq sens? Sans aucune gêne, la musicienne s'accrocha au bras de l'autre arrivante avec inquiétude. Elle ne comprenait rien du tout, étant déjà du genre à l'esprit cartésien.

-Mais... comment pouvons-nous être des dieux? Je ne me sens pas très... divine, pas de pouvoir, rien! Je ne ressens rien de spécial, enfin, façon de parler, je ne peux pas ressentir.

Le reste des questions allait venir plus tard, peut-être, pendant la visite des lieux. Arpège relâcha enfin l'inconnue en s'excusant brièvement puis en reportant son attention sur le professeur. Il en savait beaucoup, restait à savoir s'il leur dirait tout.
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Mar 9 Juil 2013 - 10:14
La musicienne parut perturbée par mes questions.

« Bonjour... euh non, je ne suis pas d'ici, je viens juste de me réveiller dans une de ses chambres, là-bas. Je n'ai vu personne, à par vous. Mais ne suis pas supposée être ici, je devrais être... »

Elle bloqua sur la dernière phrase et parut, en plus d'être perturbée, gênée, suite à ma remarque sur l'eau qui lui coulait du menton.

« Désolée... je veux dire merci, je n'avais pas remarqué. Je... moi c'est Arpège, et toi... vous ? »

« Abigaelle et le toi me va très bien »

Je commençais à réfléchir à pourquoi elle n'avait pas remarqué l'eau qui lui coulait du menton quand les portes de l'autre bout du temple s'ouvrir et laissèrent entrer un homme, qui vint à notre rencontre, tout sourire. Je jetais un coup d’œil vers Arpège et me rendis compte que celle-ci avait reculé derrière moi. Apparemment, j'étais la seule à pouvoir nous défendre en cas de pépin puisque j'avais pris des cours de combat. Je tâtais donc, délicatement, mes deux couteaux habilement dissimulés sur moi en regardant le nouveau venu arriver. Il avait un fort air prétentieux qui me déplut. De plus, il arrivait comme si il craignait de nous faire peur. Ridicule. Comme si l'on pouvait avoir peur d'un homme, même avec un couteau. Enfin bon, on verrai bien.

« Salutation mes camarades, je me présente, Yuri Dragunov. En ce jour vous allez vivre une nouvelle expérience, celui dont vous n'auriez jamais imaginé de l'être, mais avant tout ! Bienvenue à la Deus Academia et félicitation ! »

De quoi parlait il ? Qu'es ce que la « Deus Academia » ? Et de quelle expérience parlait il ? Toutes ces questions se bousculaient dans mon esprit mais hors de question de les poser, j'aller rentrer chez moi un point c'est tout.

« Ahem, cet endroit, dès que vous franchirez la porte derrière moi, sera votre nouvelle lieu d'apprentissage et votre demeure, ceci est une académie de niveau divin et vous, élus par le fondateur de cet établissement, allez devenir de futur déesse »
 
De future déesse, mais bien sur.. Je soupirais. Laissons-le finir puisqu'il était lancé..

« Vue que vous ne savez rien, je serrai le guide du jour, alors la première chose que je vais vous dire, bien que je ne connais pas votre passé, vous êtes des apprentis-déesses, donc des élèves, moi aussi je suis apprenti-dieu, mais je suis un professeur, vous allez suivre les cours des mes autres collègues et en compagnie de vos futur camarades. J'espère que vous allez vous y faire... Des questions ? »

Je soupirait encore plus fort. Vraiment n'importe quoi et le pire c'est que ce type là... Yuri Dragunov semblait vraiment croire à ce qu'il disait. Je me retournais vers Arpège pour observer sa réaction et apparemment, il semblait  qu'elle avait cru tout ce que cet homme lui avait raconté puisqu'elle pris la parole.

« Mais... je ne peux pas être une déesse, c'est impossible. Je ne suis même pas supposée être vivante ! Je ne suis qu'une musicienne, rien d'autre... »

Comment ça elle n'était pas censée être vivante ? Mais avant d'avoir pu réfléchir plus attentivement à ce qu'elle avait dit, un garçon trébucha à quelques mètres de nous. 

« Euuh bienvenue à la Deus Academia ? »

Ses paroles de bienvenue ressemblaient plus à une question mais bon, il avait déjà l'air plus sympathique que l'autre.

« Merci euuh... C'est quoi ton nom ? Moi c'est Abigaelle ! »

Quand à Arpège, elle resta totalement silencieuse, comme choquée avant de se remettre à parler, ignorant totalement l'autre garçon.

« Mais... comment pouvons-nous être des dieux ? Je ne me sens pas très... divine, pas de pouvoir, rien ! Je ne ressens rien de spécial, enfin, façon de parler, je ne peux pas ressentir. »


Encore cette histoire de sensation ! Mais comment ça elle ne pouvait pas ressentir, d'abord l'eau qui lui coulait du menton, puis cette remarque ! Je comprenais vraiment rien.

« Bon écoute euuh... Yuri, super ton truc, mais moi je rentre chez moi. Mes parents sont probablement inquiet et il vont sans doute partir à ma recherche. En tout cas, ravie de t'avoir rencontré Arpège mais à mon avis tu devrais venir avec moi plutôt que de rester avec ce malade »

Après avoir dit ce que je pensais, je me tenais prête à attraper mes couteaux en cas de problème puis je m'éloignais.
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Jeu 11 Juil 2013 - 18:25
 L’honorable soldat a pris le temps d'écouter les paroles de ces deux jeunes demoiselles, puis un intrusion de la part d'un autre élève, cette fois-ci c'est un jeune garçon qui n'est pas très doué dans l'art de la discrétion, ça pouvait bien faire changer d'air, mais cela n'empêche pas que la rebelle (Oui, celle qui ne porte rien et qui fait sa grosse tête xD) ne puisse accepter la réalité et traiter le bon professeur de malade. C'est un élément plutôt turbulent et réaliste, elle aura du mal pour intégrer le monde totalement décalé que celui de la terre, par contre... Celle qui trimbale tous ses instruments, elle va très vite s'intégrer à la société. A entendre la dernière parole de Abigaelle, Yuri ne pouvait pas s'empêcher de rire puis se reprend après un bon bouffé d'air.


"Eh ba voyons, tu n'es pas la seule à dire cette réplique, qui pourrait bien y croire à ce genre de baratin ? Seul les idiots et les fous y croient, mais pas les réalistes et ceux qui croient en la science et le progrès... C'est vrai que je suis un malade, mais j'ai toutes mes raisons, je suis comme Einstein et on croit en la science et le progrès, sauf que moi je crois en la technologie qui pourrait faire remporter les batailles."

Notre bon camarade s'avance de quelques pas vers le duo féminins avant de les contourner et tourner en rond autour d'elles tout en continuant de parler.

"Peut-être que vous avez été endormi puis transporté ici pour des raisons plutôt généralisé, il y a la prise d'otage, un survival game, un secret story tenu par un psychopathe, bon il y a aussi l'émission télévisé et les caméras cachés... Au vu de multiples réponses qui vous offrent je vous propose un jeu, c'est... Trouver la preuve que vous êtes bien... sur... Terre."

Puis il s'arrête un instant, comme s'il une idée lui est sorti par le crane et tourne autour de sa tête pour l'alerter. En effet, l'élève qui a fait irruption accidentelle dans la salle, vue que le vétéran ne sait pas s'il est là depuis un moment ou pas, il devrait savoir au sujet de son propre pouvoir, il en profite donc pour le demander. 

"Tiens, toi (lui pointant son index sur Lucas), impressionne ces filles en utilisant ton pouvoir, on va voir si c'est bien réel ou du fake. Dans tout les cas le jeu est lancé, à vous, mes demoiselles, de prouver que vous avez raison et que moi j'ai tort... sauf que dans le cas où je perdrai, ça va être difficile, quoi que non, rien de difficile, c'est impossible en fait."

Puis il commence à s'écarter du petit groupe, ses pas l'emmène vers la grande porte déjà bien ouverte afin d'observer l'extérieur. Il a plus qu'à espérer qu'elles vont se décider de venir sortir de cet endroit et enfin qu'elles doivent comprendre que leur monde n'est plus la terre, mais ici, avec tous ces élèves qui croient en leur futur, en leur souhait... Yuri est un cas particulier, comme bien tant d'autres d'ailleurs, si vous avez suivi son parcours alors vous connaissez sûrement de qui nous parlons. 


PS: Désolé, c'est court, j'ai pas trop le temps de rp alors je réduis un peu plus les lignes de mes rps (NIPPON LIFE!!!!).Et Lucas, tu peux très bien choisir de m'obliger à montrer mon DD devant ces nanas, mais tes chances de survie sont proches du zéro xD
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Dim 11 Aoû 2013 - 23:20
Arpège avait envie d'y croire, à cet histoire d'académie, de dieux et de pouvoirs. D'abord, parce que ça valait mieux qu'un survival game ou un kidnapping. Ensuite, parce que dans un certain sens, ce que Yuri disait était logique, si on alliait tout ça à la suite d'événements qui s'étaient produits à sa "mort." Bien sur que c'était bizarre et complètement insensé, mais... pourquoi ce serait impossible? Avec Abigaelle prête à partir et Yuri qui semblait vouloir les convaincre, mieux valait tenter de calmer le jeu. Car le professeur avait peut-être raison. Et pour le prouver, il fallait un argument frappant.

La blonde aggrippa la manche de sa nouvelle amie et lui dit d'une voix calme et douce:

-Abigaelle... je pense qu'il vaudrait mieux l'écouter. J'ai donné des organes à ma sœur tout de suite après un accident de voiture, les chances que j'aie survécu sont tellement minces... et ça expliquerait tout ça. Et dans le cas contraire...


Elle lança un bref regard à Yuri pour lui faire comprendre que bien qu'elle ne le veuille pas, elle était prête à changer de cause et se liguer contre lui. Il venait de le dire, seul un fou pourrait croire à tout ça et il est normal de ne pas y croire... mais ils étaient là. Elle était là, vivante ou non, ce n'était pas important, car elle n'aurait jamais pu quitter l'hôpital dans son état.

-... Dans le cas contraire, on nous retrouvera. Je viens d'une famille très réputée ayant des contacts très haut placés, s'ils peuvent nous retrouver, ils le feront.

La musicienne sourit à sa nouvelle amie, puis la relâcha. Elle savait au plus profond d'elle qu'elles ne seraient probablement jamais retrouvées. Elles étaient trop loin, hors d'atteinte. Yuri parlait d'un survival game, d'un kidnapping possible, mais il semblait pourtant très détendu... et pas du tout prisonnier. À moins qu'il ne fasse partie des kidnappeurs? Si kidnappeurs il y avait, bien entendu. Mais ça semblait tout aussi impossible. L'endroit semblait tellement ouvert, elle aurait pu tourner les talons et partir, là, maintenant, si elle le voulait, et oui, Yuri la rattraperait, ou Abigaelle, ou n'importe qui, mais ils ne seraient pas toujours en train de la surveiller. Et un aussi bel endroit, tout au soleil et à l'air libre, ne pouvait pas être caché si facilement. Si c'était souterrain ou quelque chose du genre, peut-être, mais non. Elles étaient peut-être coincées là, mais elles étaient loin d'être prisonnières.
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Ven 23 Aoû 2013 - 11:15
Après que Yuri ai essayé de me convaincre, Arpège m'agrippa la manche.

« Abigaelle... je pense qu'il vaudrait mieux l'écouter. J'ai donné des organes à ma soeur tout de suite après un accident de voiture, les chances que j'ai survécu sont tellement minces... et ça expliquerait tous ça. Et dans le cas contraire... »


« Dans le cas contraire, c'est un malade. Et de toute façon, je ne suis pas morte. »

« ... Dans le cas contraire, on nous retrouvera. Je viens d'une famille très réputée ayant des contacts très haut placés, s'ils peuvent nous retrouver, ils le feront. »


Je soufflais intérieurement, agacée. Cela ne servait à rien d'essayer de me convaincre, je n'allais pas changer d'idée comme ça. Je n'étais pas morte. Arpège se contenta de me sourire puis me lâcha.

« Très bien. On va faire comme si on était vraiment mort. »

Je me retournais vers Yuri puisqu'il était ici depuis bien plus longtemps que nous apparemment.

« Donc, qu'es ce qu'on doit faire maintenant ?

Je maintint mon regard sur lui. Qu'es ce qu'il allait nous sortir maintenant ? Si ma crainte du kidnapping était vraie, Arpège et moi serions en grand danger mais si c'était faux. On serait... Morte ? Non, impossible. Je m'étais seulement endormie dans mon lit à l'internat.. Ce serait peut être qu'un rêve finalement ? Pfff... Je soufflais de nouveau. Je n'en avais pas la moindre idée et je pense que je préférerais un kidnapping plutôt que la mort.. Mais on ne choisis pas.. Et si Arpège faisait aussi partie des agresseurs ? Je jetais un coup d’œil vers elle. Non impossible.. Elle avait l'air trop.. Gentille. Mais cela pourrait tenir la route. Je venais d'un famille riche. Ils attendait peut être une rançon... Non ?
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Mar 27 Aoû 2013 - 7:52
Les deux jeunes élèves se sont enfin décidées à faire un pas vers l'avant, convaincu qu'elles vivent un rêve. Il n'y a pas de mal à croire à une illusion, mais quand elles connaîtront la vérité, a ce moment là, Yuri éclaterait de rire, mais il va s'abstenir. Ainsi, avancées vers le seul soldat dans ce temple, la rebelle demande la suite du programme, une question qu'il attendait, ce qui le fait sourire, si bien qu'il va les répondre à cœur joie. Il se retourne vers le duo 
En leur annonçant la suite des événements.

"Très bien! Écoutez moi bien attentivement, vous avez peut-être remarqué, vous devriez avoir une feuille bien particulière, ceci indique ce que vous êtes et ce que vous êtes capable de faire, mais je devine que vous êtes des élèves hein?"

Très probable, vu de leur comportement enfantin et irrationnel, en tout cas, quand elles découvriront leur feuille divine, elles vont prendront ceci pour une grosse farce, un coup monté. Fraîchement apparu, ces ex-humaines gardent toujours en tête la logique pure et simple, elles ne croiront pas qu'elles ont un don, un pouvoir pour faire changer leur destin, qui va même pour changer le monde. Que ce soit pour un petit rien, cela peut toujours affecter le futur, Yuri est toujours intrigué de savoir quel genre de pouvoir possède ces deux filles. Néanmoins elles ne contrôlent pas encore leur don, elles ne sauront pas de quoi elles sont capable de faire, mais! Pour l'enseignant il peut faire une petite démonstration, enfin, pas tout de suite. 

"Puis votre domaine divin... Vous allez les découvrir au fur et a mesure que vous passerez vos séjours ici, avec vos futur camarades. Quant à moi, je suis votre enseignant, peut-être que vous ne viendriez pas à mes cours, mais c'est pas grave, vous n'avez pas besoin d'apprendre à vous battre, hein? Bon. En attendant,je vais vous expliquer en détail de ce que vous pourriez trouver dans cet endroit, mais avant, j'aimerais que vous franchissez la porte et que vous allez découvrir si tout ce que vous voyez n'est que pure rêve ou une réalité."

Après ça, il se décale sur le côté, en tendant sa main vers la sortie, qu'elles découvrent leur nouveau monde et qu'elles acceptent cette réalité.
Invité
avatar
Invité
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] - Ven 8 Nov 2013 - 9:59

Un début de rp assez sympathique. Le fait que les deux filles soient pas convaincues était sympa et vos divers visions des choses rendait le rp très vivant. Dommage qu'il se termine ainsi.

Arpège :  235 xps
Abigaelle :  245 xps
Yuri :  245 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège] -
On nous attendait? [PV Abi, Yuri, Lucas, Arpège]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page