Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Mer 3 Juil 2013 - 17:37

« All I want is nothing more
to hear you knocking at my door »


Un anniversaire. Un an de plus. Les années s’écoulaient toujours, même après la mort. En voilà une de plus qui s’achevait pour Lev, une de plus marquant son âge. Dix-neuf ans désormais. Bientôt, ce serait au tour de Lyra. Mais pour le moment, minuit sonnait et Lev avait vieilli.
Ils ne s’étaient pas revus depuis leur périple dans le monde des humains. Lyra hésitait à aller lui rendre visite. Cela lui rappelait la dernière fois, cette visite nocturne à cause d’un cauchemar qui fut le début de tout. Elle était allée le voir et l’avait manipulé de façon à ce qu’il tue son père. Bien sûr, cela s’était retourné contre elle par la suite. Elle n’avait pas oublié. Elle n’avait pas oublié la bête sauvage qu’était devenu son frère après son premier meurtre. Un démon, voilà ce qu’avait dit le vieux. Un démon. Il avait alors essayé de la tuer, il avait perdu toute humanité. Tout ça par sa faute.

Une bougie était plantée dans le gâteau entre ses mains. Un gâteau ou plutôt une tartelette aux fraises. Il allait bien falloir qu’elle se décide. Elle n’allait pas passer la nuit sur ce lit à se demander si elle devait y aller ou non. C’était risqué, elle le savait. La première fois, elle avait déjà eu de la chance de ne pas se faire attraper. Mais après tout, peut-être la chance serait-elle à nouveau auprès d’elle.
Des regards envieux étaient tournés en direction de la pâtisserie. À croire qu’il n’en avait jamais vu ou mangé. La tartelette serait davantage en sécurité à l’extérieur de la guilde noire que dans ce dortoir de gourmands.

Elle fit le même trajet que la dernière fois. Elle emprunta le passage secret conduisant aux casiers et fit le reste du chemin à pied, veillant à ne pas tomber sur des repentis de garde. Personne. À nouveau, la chance était de son côté. Elle avançait parmi les ombres, évitant toute source de lumière. Les chambres des élèves étaient tout droit. Elle y était presque.
Les portes défilaient avec différents noms inscrits dessus. Elle reconnut bien vite la chambre que partageait Lev avec Akalie et d’autres inconnus. Et si ces mêmes inconnus étaient là ? Et si Lev était absent ? Elle aurait fait tout ça pour rien. La bougie plantée sur la tartelette n’avait pas fière allure. Vraiment pitoyable.
Lev avait dû se lier d’amitié avec bon nombre de gens ici, sans doute était-il en train de fêter son dix-neuvième anniversaire comme il se doit. Après tout, pourquoi serait-il resté ici seul dans sa chambre ? Toujours en train de se chercher des excuses, cette pauvre Lyra. Après tout, il n’y a qu’un seul moyen de le savoir : rentrer. Au moins serait-elle fixée une bonne fois pour toute.

Elle sortit de sa poche un briquet et alluma l’unique bougie. Une faible lueur s’en dégageait, chassant partiellement les ténèbres du couloir. La flamme manquait de s’éteindre à tout moment. Elle pressa la poignée et commença à souhaiter un joyeux anniversaire russe en chanson à Lev.


Dernière édition par Lyra Vilkas le Dim 28 Juil 2013 - 17:47, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Mer 3 Juil 2013 - 23:29

    19 ans. Waw, il grandissait enfin. Enfin grandissait, vieilissait plutôt, mais qu'importe le terme utilisé ! Ça y est, il fêtait son premier anniversaire dans cette académie, dans sa chambre, seul. Pourquoi seul alors qu'il aurait pu organiser une fête géante en invitant tout l'académie ou les membres du conseil ? Parce qu'il avait besoin de rester seul. C'est d'ailleurs pour ça qu'il avait chassé ses colocataires.

    «Un soucis Levy ?
    - Pas grand-chose, juste une envie d'être seul.
    - C'est pas ton anniversaireaujourd'hui ?
    - ... Non, aller maintenant !»

    Et hop, voilà comment on chasse des insectes. Bon ok ils étaient gentils, sauf qu'il aimait bien quand les personnes ne fouillent pas comme des fouines danssa vie. Oui il allait avoir ses 19 ans, seul, comme un sans-ami. Pauvre con ! Qui t'as dis de sauter sur Lyra hein ?! À ce moment-là t'as pensé qu'à ton cuk et voilà le résultat : tu e bouffes des regrets et un anniversaire en solo, bah bravos ! En tout cas tu pourras pas direque tu l'as pas cherché ! Souviens-toi dece regard de peur qu'elle t'avait lancé ! Elle avait peur de toi, sale monstre égoïste ! Et toi qui disait toujours la protéger, bah tu la protèges mal mon vieux !

    C'est en soupirant qu'il se jeta sur son lit, torce-nu avec un simple jogging comme pantalon. C'est sûr que Lev avait un soucis : il n'avait rien avalé depuis son retour du monde des humains. Fallait qu'il se rattrape sauf que quand il était partie aux archives, elle n'y était pas. Normal puisqu'elle a failli mourir à cause de son frère, du moins ce démon qui servait de frère. Il ne l'avait trouvé nul part à l'académie. Puis il pensa à ce que Rain avait dit. Alors elle était vraiment chez les renégats ? T'es pitoyable Lev ! Ouvre les yeux et voit à quel point t'es con et inutile dans sa vie ! Toi tu es du conseil et elle chez les renégats, n'espère même pas sa venue ce soir.

    La porte s'ouvrit. Il ne savait pas qui c'était et se releva. Elle était là. Devant lui. Vivante. Avec une pâtisserie en main. Il était étonné, mais surtout touché. Déjà elle n'avait rien et en plus elle venait fêter l'anniversaire du garçon comme s'il n'avait pas essayé de la tuer quelques mois plus tôt. Il baissa les yeux et y vit une bougie allumée. Elle avait pensé à tout avec sa présence comme cadeau. Il ne pouvait pas espérer un meilleur anniversaire. C'était son premier anniversaire dans cette académie, c'était son premier anniversaire avec Lyra dans ce monde. Il avait besoin d'elle et seulement elle. Sa soeur, elle était donc venue. Lev s'approcha lentement, il ne voulait la faire fuir.

    «Excuse-moi.»

    Elle pouvait comprendre la suite elle-même. Oui il regrettait, il n'avait plus le contrôle de lui-même à ce moment-là. Il referma la porte derrière elle, il y avait des repentis qui faisaient des rondes et il ne voulait pas que Lyra se fasse chasser, pas avant d'avoir mit les choses aux clairs.


Dernière édition par Lev Wezka le Jeu 4 Juil 2013 - 18:14, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Jeu 4 Juil 2013 - 17:55

C’était la deuxième fois qu’ils se retrouvaient dans cette chambre. Rien n’avait changé. Toujours le même bordel, toujours les mêmes friandise étalées sur la table, toujours les mêmes manuels ouverts à des pages au hasard. Et pourtant, plus rien n’était pareil.
Elle avait bien fait de tenter le coup. Elle avait bien fait de ne pas rebrousser chemin, d’éviter de se chercher des excuses, ou plutôt d’en trouver, pour ne pas mettre les pieds ici. Lev était bel et bien dans cette chambre, bredouillant des excuses en guise de bonsoir.

La porte fut refermée. Il avait l’air d’être redevenu lui-même. Depuis le temps, heureusement. Sinon, c’est dans les geôles de l’académie qu’elle l’aurait trouvé, le miséreux. Mais rien de tout ça. Son frère se dressait devant elle, comme s’il ne l’avait jamais agressée, comme si cette sombre histoire ne s’était jamais déroulée.

- Souffle ou va y avoir de la cire partout sur la tartelette. Souffle et n’oublie pas de faire un vœu surtout, lui intima-t-elle avec un grand sourire.

Les étoiles ne manquaient pas ce spectacle. À nouveau Lyra, leur tragédienne préférée, venait les divertir. La voûte céleste s’illuminait, attentive aux deux protagonistes. Oui, Lyra, cette fille des étoiles qui portait bien son nom, bénie d’entre toutes. La nuit s’était installée depuis longtemps déjà, la lune aussi était là, riant de ces deux acteurs qui ne jouaient pas pour le monde mais essayaient tant bien que mal de vivre. Mais allez donc expliquer ça au cosmos.

Ces points lumineux essayaient même de trouver avec quelle membre des Atrides cette demoiselle avait le plus de points communs. Le nom d’Electre se chuchotait entre les myriades, bientôt suivi par celui d’Oreste pour Lev. Il est vrai que depuis leur voyage dans le monde des humains, leurs histoires étaient semblables. Le paternel était mort de la main du fils et la sœur avait poussé le frère à tuer juste par égoïsme. Ce mythe transcendait les époques, peu importait les noms qui l’agitait, il était toujours là, bien présent dans les mémoires de chacun, prêt à s’animer dès que l’occasion se présente. Quelle fin pour ces deux héros ? La créer, c’était facile.

- T’as pas à t’excuser, Lev. C’est moi… j’aurais pas dû. T’avais pas à t’salir les mains pour moi…

Pas la foi de supporter des excuses d’un bout à l’autre de la pièce alors par pitié, abrégez ! Si jamais ça tourne en mea culpa… D’accord, d’accord, c’est formidable que Lyra fasse preuve de bonne foi et mette son orgueil de côté. Mais peut-être aurait-il été préférable qu’elle agisse ainsi avant de causer tout ce mal à son frère ? Cela aurait évité bien des larmes et des remords. Mais cela n’en enlève rien à la beauté – pardon ? – de son geste, certes.

- J’suis désolée, j’suis venue les mains vides pour ton anniversaire… Juste ce p’tit gâteau, rien d’autre, pas de cadeau. J’savais pas trop c’qui aurait pu t’faire plaisir pis…

Sûr qu’elle avait été bien occupée ces derniers temps. Elle ne chômait pas à la guilde noire, c’était encore un exploit qu’elle ait acheté cette pâtisserie honnêtement, du moins sans la voler. Avec toutes ces missions, elle n’avait pas vraiment eu le temps de se poser calmement pour réfléchir à un cadeau, un vrai, un présent matériel rendant le sourire à Lev. Après tout, il avait dix-neuf ans ce soir-là, marquer le coup aurait été une bonne idée.

- Pis j’savais pas trop si ma présence était souhaitée.

Après tout ce qui s’était passé, pas étonnant qu’elle ait hésité avant de venir. Ce gâteau avait bien failli finir dans l’estomac d’un renégat plutôt qu’entre les mains de Lyra dans la chambre de son frère, occupée à lui souhaiter son anniversaire tout en s’excusant. Ah les excuses, toujours les excuses ! Etait-ce vraiment nécessaire de passer la nuit là-dessus ? Faire table rase du passé n’était pas au programme dans la minute qui suit ? Non ? Tant pis.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Ven 5 Juil 2013 - 15:56

    Elle chantait pour lui, lui souhaitant un joyeux anniversaire. C'était la première fois qu'elle le faisait, il pouvait vraiment l'entendre. Avant il ne fêtait jamais ses anniversaires à la secte. Son père lui interdisait. Alors il passait, lui ramenant une part de gâteau pour qu'elle en ait elle aussi, pour qu'elle en profite elle aussi. Elle chantait en russe, Lev sourit. Qu'est-ce qu'il était content ! Peut-être qu'il lui avait fallut plusieurs mois pour s'en remettre, mais au moins elle était là maintenant !

    - Souffle ou va y avoir de la cire partout sur la tartelette. Souffle et n’oublie pas de faire un vœu surtout.

    Il prit son inspiration et fit son vœux "Que Lyra soit heureuse". Simple vœux qui n'avait aucun rapport avec lui. Si Lyra était heureuse, alors le démon aussi. Ça marchait toujours comme ça avec eux.  Même petit. Il faisait tout la faire sourire. Il lui ramenait des gâteaux quand il pouvait, il faisait l'idiot pour qu'elle rigole et oublie ses malheurs à la secte, il la prenait dans ses bras et ils leur arrivaient de dormir ensemble, c'était sa façon de la protéger, de lui montrer qu'il tenait à elle. Il faisait son possible, sauf qu'il ne pouvait pas être toujours près d'elle. Dommage, il aurait bien aimé comme ça il l'aurait toujours l’œil. Sauf qu'on ne peut pas avoir tout ce qu'on peut dans la vie, malheureusement. Il souffla enfin sur la bougie, bien content de fêter son dix-neuvième anniversaire avec elle. C'est vrai qu'il n'y avait pas grand monde, mais au moins il était avec la personne qu'il appréciait le plus, sa seule famille. Elle s'excusa encore, disant qu'il n'avait pas à se salir les mains pour elle. Il repensa à cette secte dans laquelle elle avait grandit, cette secte qu'il avait détruit de ses propres mains. Il préférait éviter de lui dire. Il savait que même si elle avait vécu que du malheur là-bas, il y avait eut une pointe de bonheur à cause des souvenirs. Elle avait des amies là-bas et il les avait toutes laisser mourir. Toutes sauf une qui c'était échappée, elle avait d'la chance cette fille là. Il allait la retrouver, il en était sûr et certain. Il pensa à cette fille quand sa sœur le coupa de sa rêverie.

    - J’suis désolée, j’suis venue les mains vides pour ton anniversaire… Juste ce p’tit gâteau, rien d’autre, pas de cadeau. J’savais pas trop c’qui aurait pu t’faire plaisir pis…

    Il prit sa sœur dans ses bras en faisant attention à ne pas écraser la pâtisserie. Bah oui il avait faim quand même et on ne gâche pas un gâteau. Il était content de la revoir. Elle lui avait tellement manqué. Il lui murmura que c'était pas grâce et que sa seule présence était un cadeau pour lui. Il n'avait pas revu Lyra depuis cet incident et pensait passer cet anniversaire seul, mais non. Heureusement qu'elle était là. Au moins il n'allait pas passer cet anniversaire en déprimant, en se disant qu'il aurait pu le faire avec elle mais qu'il était trop bête.

    - Pis j’savais pas trop si ma présence était souhaitée.
    - Tu rigoles ? Tu sais combien de temps je t'ai cherché sans te trouver ?

    Et c'était vrai. Il l'avait cherché, mais sans résultat. Ah si, un. Il avait apprit qu'elle était chez les renégats. Cool non ? Votre sœur va chez vos ennemis, ceux qui veulent détruire l'académie alors que lui était dans le conseil. Et pourtant ils s'aimaient comme si ne les différenciaient. Il lui prit la main et lui présenta son lit pour qu'elle ne reste pas debout. Il sortit un petit couteau et un paquet de bonbon à la cerise ainsi que de la boisson de la réserve personnelle.


Dernière édition par Lev Wezka le Dim 7 Juil 2013 - 15:37, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Ven 5 Juil 2013 - 16:57

La bougie fut bien vite soufflée et ôtée de la tartelette. Place à la dégustation désormais ! Elle aurait peut-être dû prendre une plus grosse pâtisserie, après tout. À deux, ils l’auraient bien vite finie, cette minuscule tartelette. Surtout avec l’appétit de goinfre de Lev. Pas capable de faire les choses correctement.
Le garçon lui fit signe de s’asseoir sur le lit, Lyra ne se fit pas prier. Son frère fouillait dans ses effets personnels, remuant divers objets, notamment de la nourriture. Un garde-manger. Ce goinfre avait un garde-manger à sa disposition. Elle aurait dû s’en douter. Les repas de la cafétéria n’étaient pas assez riches pour monsieur, il fallait toujours qu’il ait de la nourriture à sa disposition pour une fringale nocturne ou une invitée surprise.

- T’as dévalisé la cafétéria ou quoi ? s’amusa-t-elle, oh et j’vois que monsieur ne s’refuse rien, y a même de l’alcool !

Vodka ? Si cela n’en était pas, elle ne s’en offusquerait pas. C’était déjà bien qu’ils aient quelque chose à boire, du moins autre chose que le jus de fruit de cette académie aussi immonde que de la pisse de poney.
Lyra attrapa le paquet de bonbons à la cerise et l’ouvrit. Comme la dernière fois. À la différence que cette fois, elle venait le voir pour souhaiter un joyeux événement et non pas pour l’emmener commettre un meurtre.  

- Tu peux tout manger s’tu veux. T’façon, j’ai pas très faim.

La demoiselle n’avait toujours pas fait la moindre remarque sur sa soudaine absence ou plutôt disparition. Etrange qu’une archiviste ne soit pas à son poste, non ? À vrai dire, Lev ne risquait pas de la trouver au milieu de tous ces vieux papiers et parchemins, encore moins dans l’enceinte de l’académie étant donné qu’elle avait rejoint la guilde noire. Le luxe n’était pas le même, c’était un autre monde dirigé par l’obscurité que celui qu’elle côtoyait. Elle n’avait pas envie de mêler son frère à ça. Mais combien de temps pourrait-elle encore lui cacher ses véritables occupations ? Viendrait un jour où il apprendrait la vérité, et ce jour-là, ça ferait très mal.

Elle plongea sa main dans le paquet de bonbons et en piocha un. L’emballage fut froissé entre ses mains et resta près de ses genoux. Elle avait bien compris la leçon la dernière fois : le basket, ce n’était pas pour elle.

- Ouais j’me doute… J’étais pas trop là en c’moment, toujours occupée à droite, à gauche… Pas étonnant que tu m’ais pas trouvée.

Toujours occupée à la guilde noire aurait peut-être dû préciser. Son pauvre frère la croit toujours repentie. Peut-être serait-il grand temps de le mettre au courant ? Là, ça puait les mensonges à profusion. Elle aurait dû tout lui dire dès le début, dès qu’elle était allée le voir le premier soir. Mais elle n’avait pas pu s’y résoudre. Pas la tête à ça. De plus, il était difficile d’avouer à un membre de sa famille que l’on faisait parti du camp adverse, que tuer était notre quotidien, que les missions s’enchaînaient dans le seul but de nuire aux humains.

- Et toi sinon, tu deviens quoi ? Les cours et tout ça, ça s’passe bien ? Tu t’emmerdes pas trop en classe ? Moi j’sais que j’préfère de loin être repentie que simple élève ! Passer des heures entières le cul sur une chaise, c’est pas pour moi. J’préfère laisser ça aux intellectuels comme toi !

Changer de sujet. C’était une bonne idée aussi. Cela évitait de trop s’enliser dans les mensonges. Mais pouvait-on vraiment appeler cela des mensonges ? Donnons-leur plutôt le nom de vérités anciennes ou périmées. Elles avaient passé de date, tourné, étaient devenu avariées et donc fausses. Mais avant, ses paroles étaient vraies. Elle avait bel et bien était repentie, archiviste pour l’académie. Toutefois, elle n’avait jamais vraiment été débordée par le travail, préférant de loin dormir au lieu de classer la paperasse. Ah le bon temps où elle pouvait faire la sieste sans être réveillée par un sceau d’eau sur la face. Mais elle ne regrette rien. Rien du tout. Elle préfère cette vie de délinquante à cette ancienne vie de sous-fifre. La liberté, voilà ce que lui avait apporté sa trahison auprès de Deus.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Dim 7 Juil 2013 - 15:52

    - T’as dévalisé la cafétéria ou quoi ? Oh et j’vois que monsieur ne s’refuse rien, y a même de l’alcool !
    - Hahaha, Vodka pour mademoiselle !

    Il lui servit un verre et s'en servit un pour lui. Lev n'est pas alcoolique, boire pendant des soirées c'est cool et surtout pendant son anniversaire ! Comme d'habitude elle se mit à manger les bonbons à la cerise -qu'il achetait seulement pour elle parce qu'il préfère les bonbons à fraise. Elle lui proposa de tout mangé et il ne se fit pas prié. Si elle n'a pas faim, on ne va pas gâcher d'la nourriture quand même ! Il s'assit sur l'autre lit, en face de celui de sa sœur. Elle n'avait pas changé, toujours la même tête et ce même en étant chez les renégats. Il était impatient de voir la suite de cette nuit. Il savait qu'elle était chez les renégats, mais ne le lui disait pas. Allait-elle le dire elle-même ? Il en doutait fort. Elle lui dit ne pas avoir faim alors il mangea la pâtisserie pendant qu'elle mangeait les bonbons à la cerise, chacun son truc !

    - Ouais j’me doute… J’étais pas trop là en c’moment, toujours occupée à droite, à gauche… Pas étonnant que tu m’ais pas trouvée.

    Il resta silencieux. Intéressant. Droite et gauche ? C'est-à-dire tuer des humains pour Isanagi ? Waw, super le hobbie ! Franchement il voulait qu'elle lui dise directement qu'elle était chez les renégats, il risquait de moins s'énerver -déjà qu'il avait encore du mal à avaler le fait de l'avoir su de quelqu'un d'autre. Elle devait sans aucun doute avoir peur de sa réaction -normal après tout il risquait sans aucun doute de s'énerver. Mais il ne lui était pas passé à l'esprit qu'il pourrait l'entendre de quelqu'un de l'académie ? Elle ne réfléchissait donc pas ? Il croqua dans la pâtisserie, vraiment bonne ! Au moins elle n'avait pas oublié les goûts du démon. Il bu dans son verre et l'écouta parler.

    - Oh bah je sèches toujours autant. Et il m'est arrivé un truc génial ! J'fais partie du conseil des élèves maintenant ! C'cool non ?

    C'est ça change de sujet, c'est plus facile et plus sûre si tu veux sortir encore vivante de cette chambre Il lui tendait la perche volontairement. Il voulait voir sa réaction face à cela -après tout les renégats sont les ennemis de l'académie. Allait-elle être étonnée ? Gênée ? Avoue maintenant Lyra ! Lev sait que tu es une renégat alors ne mens pas plus longtemps. Quel intérêt ? Pour gagner quoi à la fin ? La perte d'un être cher. Quoi que les deux ont toujours eut une relation compliquée. Perdre pour mieux retrouver, jusqu'à quand ce jeux allait-il continuer ? Il fallait y mettre un terme, ils leur faut une relation frère-sœur stable. Ils n'étaient pas comme les autres et ne l'avaient jamais étés, il ne le seront sans doute jamais. Qui oserait s'approcher de son frère alors qu'il a faillit lui arracher la tête ? Les deux se manipulent mutuellement, inventant toujours des prétextes bidons pour utiliser la force de l'autre pour son propre bien avant tout. Mais qu'ils sont bêtes ces gamins ! Restez calme un peu et parlez vous comme de vrais frère-sœur, c'est trop dur ? Lev regardait Lyra avec beaucoup d'attention en buvant son verre.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Dim 7 Juil 2013 - 18:28

Le verre fut bien vite avalé et Lyra attrapa la bouteille. À elle ! Pas toucher. Si elle commence comme ça, la soirée risque de mal finir. Boire un peu, ça va. Boire beaucoup, rien ne va plus.
Toujours côté nourriture, le gâteau fut dévoré en très peu de temps. Elle aurait dû en prendre un plus gros. À l’occasion, elle lui en rachèterait un autre, comme ça, sans raison. Qu’est-ce qu’elle ne ferait pas pour lui ! Car oui, l’engrosser, ou plutôt le nourrir, était une bonne action, n’en déplaise à d’autres. Le pauvre chou était obligé d’avoir sa propre réserve sous peine de manquer de sucre. Vraiment du grand n’importe quoi cette académie, pas capable d’alimenter les élèves correctement !

Sa sandale atterrit dans la face de l’élève lorsque ce dernier lui apprit qu’il séchait les cours. Pas bien, Lev ! On t’offre une éducation et tu la gaspilles ! Un peu de respect pour tous ceux qui n’y ont pas accès, tous ceux dans le même cas que Lyra lors de son vivant.

- On t’offre la scolarité et tu la gâches. Tss.

Maintenant, elle n’avait plus qu’une chaussure sur deux. Heureusement qu’elle n’avait pas voulu jouer les gitanes en cette nuit chaude et sortir pieds nus, sinon elle aurait bien eu du mal à trouver un projectile à balancer sur son frère. Hors de question de gaspiller la nourriture. Non, les chaussures, ça servait à ça. Les journalistes l’avaient très bien compris. Une chaussure pour arme. Elle pourrait en tuer des humains à coup de semelle. Mais trêve de plaisanteries.

L’autre information n’était pas passée dans l’oreille d’un sourd. Son frère était membre du conseil des élèves et elle était la dernière au courant. Vive la communication au sein de la guilde noire. Elle ne savait pas quoi en penser. Déjà qu’elle avait du mal à cacher son secret de renégate lorsqu’il n’était qu’un simple élève, maintenant qu’il faisait partie des hommes de confiance de Colombe, sa vie pouvait basculer à tout moment.

- Membre du conseil c’est…

Bien ? Super ? Formidable ? Génial ? Remarquable ? Fantastique ? Incroyable ? Et la liste d’adjectifs pouvait être encore longue. Tout ça pour exprimer sa joie. Mais à voir Lyra déglutir, ce n’était pas à ça qu’elle songeait. Horrible ? Chiant ? Malheureux ? Pitoyable ? Catastrophique ? Ah oui, plutôt dans ce ton là. Catastrophique pour elle mais formidable pour lui. Là, c’était bon.

- Une bonne nouvelle. Félicitations !

Aussi. Elle était réellement heureuse pour lui, son ton enjoué n’était pas surjoué. Malheureusement, elle risquait d’avoir chaud aux fesses à l’avenir.
Nouvelle rasade de vodka. Partager, ça lui écorcherait la gueule ? Mais il lui fallait un bon remontant pour surmonter la nouvelle et l’alcool n’était pas de trop. Si elle pouvait juste éviter de finir mal d’ici la fin de la soirée, ce serait bien. Ce serait vraiment dommage qu’elle gâche l’anniversaire de Lev pour quelques gorgées en trop.

- D’ailleurs, j’ai croisé le vice-président du conseil y a pas si longtemps. Un type charmant. Un peu trop naïf p’têt… Ou con, j’sais pas. Difficile de m’faire une opinion dessus mais son attitude devrait être un exemple pour tous les membres du conseil !

Oui, sauver les renégats des mains des soviétiques alors que les premiers s’amusaient à tuer des innocents en brûlant des hameaux sans défense devrait faire partie des priorités des membres du conseil. Ce cher roi était sans doute le seul qui ne nourrisse aucune haine envers ses ennemis. Malheureusement, cela ne semblait pas le cas des autres membres du conseil ou même des autres membres de l’académie à entendre ses dires. Tous les membres du conseil devraient étreindre leurs ennemis et les embrasser par la suite ! Bon, le baiser, plutôt en option. Idem pour l’étreinte au risque de se manger un pain. Mais risquer sa vie pour les renégats ça oui ! Elle avait de l’espoir, la pauvre enfant.

- Bon, on va pas passer la nuit à papoter, hein ? On va jouer un peu. Un action ou vérité, ça t’tente ? Ça fait plusieurs mois qu’on s’est pas vus, autant s’amuser un peu, non ? Pis j’suis sûre que tu m’caches pleins d’choses, s’écria-t-elle tout en tendant la bouteille à Lev. Tu bois pas si tu joues pas, chou !

Au moins la question de la vodka était-elle réglée, elle était prête à partager à condition que le garçon se plie aux règles du jeu. Rien de bien compliqué, tout le monde connaissait ce jeu. Ce serait l’occasion d’en apprendre plus l’un sur l’autre. L’occasion pour Lev de poser les questions qui le démangeant sans doute, l’occasion pour Lyra d’être enfin honnête. Peut-être. Le doute subsistait toujours, le mensonge planait en permanence au-dessus de sa tête à la manière d’une épée de Damoclès. Mentir faisait partie de sa vie désormais mais peut-être aurait-elle un élan de vérité pour son cher grand frère ?  

- Alors frérot, action ou vérité ?

Charmant anniversaire. L’occasion d’en apprendre plus sur lui et de le forcer à réaliser toutes sortes de gages tous plus cinglés les uns que les autres. Il était minuit passé, le couloir était silencieux, tout le monde devait dormir. Ils avaient la nuit devant eux pour s’amuser convenablement et taire les soupçons qui pesaient depuis trop longtemps sur chacun. Ce serait l’occasion pour eux de se retrouver enfin. Après tous ces derniers évènements, il semblait à Lyra que Lev n’était plus qu’un étranger à ses yeux. Pourtant, cela faisait longtemps qu’elle le connaissait, elle avait toujours cru le connaître réellement, le comprendre mais elle s’était trompée. Tout le monde avait ses parts d’ombre, ses secrets, il était grand temps de les dévoiler à l’autre.
Elle n’avait jamais laissé de chance à Lev pour qu’il la comprenne, se barrant derrière des mensonges, des histoires toutes inventées dans le but de dissimuler une vérité qui aurait pu le blesser. Peut-être était-il grand temps d’arrêter de jouer à ce petit jeu là. Ils étaient grands désormais, en âge de se parler comme les deux adultes qu’ils sont.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Lun 8 Juil 2013 - 17:38

    Lyra attrapa la bouteille pour elle toute seule. Madame devient alcoolique ? Faudrait que Lev lui apprenne le partage à celle-là. Toutefois il ne fit aucune remarque puisqu'il en avait encore dans son verre. D'ailleurs il finit celui-ci assez rapidement et comptait demander la bouteille quand une sandale percuta son visage pour atterrir par terre. Pas étonnant venant de Lyra ça ! Encore la violence, comme si une sandale dans la gueule allait changer quelque chose dans le comportement de Lev, pourtant elle devrait savoir que ce geste ne servait à rien -mis à part lui faire plaisir peut-être. Suite à ça Lev ramassa la sandale qu'il garda en mains, elle pouvait toujours attendre pour l'avoir cette sandale ! D'ailleurs elle risquait de sortir de cette chambre assez ... comment dire ... en ayant pété des câbles ? Parce que oui, il comptait aborder le sujet des renégats et ça risquait de chauffer pour elle.

    - On t’offre la scolarité et tu la gâches. Tss.
    - C'est pas comme si j'avais demandé à être scolarisé, puis de toute façon avec mon taff j'ai plus trop la tête à ça.

    Maintenant il ne lui en restait plus qu'une sandale, elle risquait de finir pied nu si elle continue d'utiliser ses chaussures comme projectiles -parce que oui, utiliser les bonbons risquait d'énerver Lev. On ne gâche pas en plus c'était à la cerise donc elle aurait du mal à s'en séparer. Elle hésita quoi dire à propos de ce que le démon venait de lui annoncer. Alors, c'est quoi d'être membre du conseil ? Génial ? Extraordinaire ou dangereux pour toi ? Ne cherches pas à dissimuler ton secret plus longtemps puisqu'il est au courant. Cette nouvelle l'avait troublé, cette réaction il s'y attendait. Pourquoi ? Parce qu'elle avait un secret et que son frère l'avait découvert sans qu'elle ne le saches. Troublant n'est-ce pas ? Elle le félicita en ayant l'air contente pour lui. Sur le coup Lev parut troublé, était-elle vraiment contente ou faisait-elle tout pour ne pas montrer sa déception ? Bonne question. Peut-être les deux ? Stop les questions. Puis elle lui parla d'un membre du conseil. Il haussa simplement les épaules, ne connaissant pas encore cet homme, il ne savait pas de qui elle parlait, mais il risquait de vite le découvrir. Elle bu encore à la bouteille puis elle lui tendit la bouteille en lui proposant un jeux. Action ou Vérité ? Oh intéressant ! Au moins il pourrait lui parler des renégats et lui faire cracher le morceaux. C'est comme si elle le forçait en disant que s'il ne jouait pas il n'aurait pas la bouteille. Il laissa échapper un simple sourire et but deux gorgés de la bouteille de Vodka. Le démon sentait qu'il allait devoir en sortir d'autres pour cette nuit qui risquait d'être riche en émotion.

    - Alors frérot, action ou vérité ?
    - Action !

    Oh oui jouons ! Ils y jouaient souvent quand ils étaient petits, c'est comme s'ils n'avaient pas grandit. Bande d'enfants, c'est mignon de vouloir se retrouver de cette façon. Et voilà, perdre pour mieux retrouver, jusqu'à quand ? Cette nuit sera-t-elle l'ultime perte ou l'ultime retrouvaille ? Lev aime sa sœur et il n'y a aucun doute à avoir là dessus. Il a quand même donné sa vie pour elle -de manière indirectement cependant. Toutefois il l'aurait sans aucun doute fait si elle lui en avait parlé, il l'aurait fait pour elle. Puis il y a eut plusieurs histoires toutes aussi dramatiques les unes que les autres : les visions au parc, le meurtre du père de Lev, le fait qu'il ait failli la tuer. Pourtant elle revenait à chaque fois, ils se pardonnaient mutuellement à chaque fois, effaçant ce qui c'était passé pour écrire une nouvelle histoire. Toujours revenir vers l'autre comme si rien n'arrivait, étaient-ils destinés à faire cela toute leur vie ? Il faut que ça change maintenant, ils ne sont plus des enfants d'avant qui étaient heureux avec presque rien, ils deviennent adultes et ont chacun de leur côté des responsabilités vis à vis de leur supérieur. Des supérieurs ennemis, Lev ne souhaitait pas devenir de sa sœur, pour lui elle était son tout, sa moitié, sa jumelle. Tout ce que vous voulez ! Ils font chacun des erreurs de leur côté, mais ils apportent chacun le bonheur dans la vie de l'autre.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Lun 8 Juil 2013 - 18:43

Faire son taf. Faut croire que cette excuse était la même pour le frère comme pour la sœur. C’était si rassurant de se cacher derrière le travail plutôt que de prendre ses responsabilités, hein ? Mais vient un moment où il faut assumer. Peu importe le travail à effectuer, chacun est libre de faire ce que bon lui semble. Alors se réfugier derrière cette excuse bidon mille fois entendue, c’est inutile. Tout juste bon à gaspiller sa salive pour rien.
Lev avait saisi la bouteille, acceptant par la même occasion de se plier au jeu. Cela allait être drôle ! Oh oui ! Dommage qu’il ait choisi action. Enfin, des actions en tête, ce n’est pas ça qui manquait dans la cervelle de Lyra. Elle avait l’imagination nécessaire pour inventer tout et n’importe quoi, que cela soit drôle ou déplaisant. Mais elle n’était pas méchante – hu hu – et avait surtout envie de rire. Alors oui, ce ne serait pas trop compliqué pour son cher frère.

- Action hein… T’as des secrets à cacher, avoue ! M’en fous, tant que tu t’mouilles pas, j’me mouillerai pas non plus.

En conclusion, tant qu’il ne prendra pas de vérité, elle non plus. Des question,s il devait en avoir pas mal qui le hantaient le pauvre malheureux. Concernant Lyra, elle en avait juste quelques unes. Bien ciblées, bien précises, prêtes à être crachées dès que le mot fatidique résonnerait. Mais ce mot n’avait pas encore été appelé pour le moment, elle devait se résoudre à lui trouver une action à faire et se passer de sa bouteille le temps de ce tour.

- Et j’espère que t’as la p’tite sœur de la demoiselle dans c’te chambre, fit-elle tout en pointant du doigt la vodka. Une bouteille pour la nuit, ça va pas suffire, même à deux.

Ben voyons, elle ne perdait pas le nord ! Mais pour le moment, elle n’en avait pas encore besoin. Non, elle irait se réfugier derrière le liquide une fois que la tension monterait, une fois que chacun dévoilerait ses cartes. Et cela allait faire mal des deux côtés, elle le sentait. Ce jeu, c’était une idée que Lev aurait pu avoir mais elle l’avait devancé ou plutôt lui avait facilité les choses. Des questions sans réponses lui brûlaient la gorge ? Alors soit, un bon jeu, comme si de rien était, et ces vérités disparaîtraient à la lumière du jour.

Lyra s’allongea sur le lit, observant le plafond, réfléchissant à une action marrante à faire. D’autres bonbons dépassaient du garde-manger, des bonbons à sucer cette fois-ci. Les couloirs étaient pleins de monde à enquiquiner. Ils risquaient de réveiller quelques élèves, mais peu importait. Qui sera leur victime ?
Elle se leva d’un bond, une idée ayant germé dans son esprit. Un truc tout bête, non vraiment. Tout con. Elle attrapa les bonbons, ouvrit le paquet, en lança un à son frère et en prit un pour elle par la même occasion. Elle-aussi avait envie de s’amuser. Même si cette action était celle de son frère, rien n’empêchait d’aller réveiller du beau monde en sa compagnie.

- Tu mets l’bonbon sur ta langue, tu vas toquer à la porte en face jusqu’à ce qu’ils t’ouvrent et tu répètes : Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches, archi sèches. Pis si tu y arrives, tu passes à l’autre phrase : Un chasseur sachant chasser sans son chien est un bon chasseur.

Lyra lui montra, mettant le bonbon en bouche, tirant la langue pour lui montrer et répéta la première fois. On avait l’impression qu’elle avait un cheveu sur la langue avec ce bonbon à sucer. À la fin, elle éclata de rire.
Elle sortit la première de la chambre, à croire que c’était à elle de faire l’action et non à Lev, et marmonna devant la chambre d’élèves inconnus tout en tambourinant :

- Vous voulez voir notre choré’ ? Vous voulez voir notre choré’ ? Vous voulez voir notre choré’ ?

Non, moi non plus je ne sais pas quelle est cette histoire de chorégraphie. Sans doute un moyen d’attirer l’attention sur elle pour que la porte de la chambre s’ouvre. Cela ne rata pas, une paire d’yeux inconnue se posa sur elle, surprise de voir une demoiselle frapper à une heure si tardive, avec une seule chaussure aux pieds. Elle commença à dire sa phrase mais éclata de rire à peine les trois premiers mots formulés. Elle tomba au sol, secouée par son rire et recracha le bonbon. Ah ben mince alors. La porte se referma sans demander son reste, désireux d’abandonner cette folle à son sort. Mais un peu d’humour, bon sang ! Si, si, faut tester, c’est vraiment marrant comme jeu que d’emmerder les voisins en sortant des phrases lambdas !
Elle observa Lev depuis le sol et désigna une porte au hasard.

- À toi maint’nant. Tu vois, c’pas trop compliqué. Pis c’est drôle.

Drôle, tout dépend pour qui. L’alcool commençait à faire son effet, tout doucement mais sûrement. Elle avait encore conscience de ses actes, n’ayez crainte. Elle attendait que son frère s’exécute, le bonbon toujours entre ses mains.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Mar 9 Juil 2013 - 19:57
    - Action hein… T’as des secrets à cacher, avoue ! M’en fous, tant que tu t’mouilles pas, j’me mouillerai pas non plus.

    Oh et bien la prochaine fois il mouillera alors si vraiment qu'il le fasse pour qu'elle mouille aussi. Lui des secrets à cacher ? Malheureusement oui, il avait fait une chose qui risquait pas de plaire à la brunette en face de lui. Pourtant il ne regrettait pas. Avoir détruit cette secte était sans doute la meilleure chose qu'il avait fait, il ne regrettait pas et ne pensait pas qu'elle puisse être au courant -du moins il l'espérait. C'est vrai qu'il n'avait pas pensé à la façon dont elle pouvait réagir en apprenant la nouvelle, pourtant il l'avait fait dans un excès de folie et ne regrettait pas. Pourtant il laissa un survivant. Enfin, une survivante plutôt. Cette fille qui se faisait violer, cette fille avec qui il rigolait quand il venait à la secte. Il l'avait laissé filer après avoir tué les docteurs sauf qu'il devait la retrouver. Il ne voulait pas qu'elle garde cette mauvaise image de lui. Lyra sortit le démon de ses pensées en lui demandant une autre bouteille. Alors il se leva du lit et en sortit une autre de sa petite réserve. L'alcool c'est bon, c'est l'excès qui est à bannir. Parce que oui, à ce rythme ils risquaient de finir saoules tous les deux -chose que le démon préférait éviter pour ne pas faire de bêtise et avec une gueule de bois le lendemain. Quoi que l'alcool était le bienvenue pour cette nuit qui allait être agitée. Bah oui, chacun va déclarer ses secrets, qui fera pire que l'autre ?

    Lyra s'allongea un moment pendant que Lev buvait à la bouteille. Puis elle se releva et prit deux bonbons en jetant l'un des deux à son frère. Lev était sûr qu'elle avait une idée enfantine -bah oui, il la connait quand même !

    - Tu mets l’bonbon sur ta langue, tu vas toquer à la porte en face jusqu’à ce qu’ils t’ouvrent et tu répètes : Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches, archi sèches. Pis si tu y arrives, tu passes à l’autre phrase : Un chasseur sachant chasser sans son chien est un bon chasseur.

    Elle le fit pour lui montrer, comme si c'était elle qui devait faire l'action. Puis les deux imbéciles se mirent à rire. Alalala, irrécupérables ceux deux là ! Encore et toujours à faire des conneries, même en devenant adulte. Quand grandiront-ils ? Mystère ! Lyra sortit de la chambre en tambourinant la même phrase. Lev suivit, observant sa sœur. Il avait toujours le bonbon en main et leva un sourcil, se retenant de rigoler en la voyant faire son action à sa place. Sauf qu'à la fin il ne put se retenir et il explosa de rire. Nan vraiment, ces gamins ne grandiront jamais.

    - À toi maint’nant. Tu vois, c’pas trop compliqué. Pis c’est drôle.

    Il mit le bonbon sur sa langue et avança, le sourire aux lèvres. Ils faisaient sans doute trop de bruit parce qu'une porte s'ouvrit sans que le démon ne frappe. Et là il commença à dire la phrase. Il réussit à dire la première, mais dés qu'il commença la seconde phrase il cracha -involontairement- le bonbon sur la personne qui tenait toujours la poignée de la porte. Celle-ci reçut le bonbon sur son œil droit avec de la bave sur le visage. Lev explosa de rire et s'excusait en même temps. Il se tenait au mur et le ventre. Nan vraiment fallait voir le visage de cette fille ! Elle claqua la porte -sans aucun doute énervée. Le démon se calma lentement, rigolant toujours quand il se dirigeait dans sa chambre. Il ouvrit la seconde bouteille pour Lyra et reprit la première en mains. Il s'assit sur le lit et but une gorgée de son breuvage.

    - Hahaha, t'as vu sa gueule !

    Et il se laissa tomber sur le lit, la bouteille en main. Ça lui montait à la tête, petit à petit. Il rit encore en pensant à sa tête puis se calma. Maintenant il devait lui trouver une action à faire. Boire du liquide vaisselle ? Oh non mieux ! Il se releva et partit près de sa cachette de nourriture pour en sortir ... du poivre ! Qu'est-ce que du poivre fait là ? Question de survie non mais ! Il posa la bouteille de Vodka sur le bureau et lui prit sa main pour y déverser du poivre.

    - Tiens, renifle moi ça pour ton action !

    Il reposa le flacon sur le bureau pour reprendre la bouteille et s'asseoir sur le lit. Il était sûr qu'il allait bien rigoler en la voyant faire ça ! C'est vrai, ça peut paraître cruel, sauf que c'était seulement pour s'amuser avant de passer aux choses sérieuses. Cette fois il ne fit pas comme elle : lui montrer.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Mer 10 Juil 2013 - 20:32

Lyra retrouva la petite sœur de l’autre bouteille. Il y avait vraiment tout et n’importe quoi dans cette chambre. Mais elle n’allait pas s’en plaindre, au moins désormais avaient-ils chacun leur précieux liquide.
Lev se dirigea vers une chambre, bonbon en bouche. Lui réussit à dire la première phrase dans l’hilarité générale. Autant dire que ses mots étaient noyés par les rires de la renégate. Il s’essaya à la seconde, c’était déjà un exploit qu’il ait réussi la première, mais la sucrerie atterrit dans l’œil de la pauvre fillette. Les éclats redoublèrent, se joignirent ceux de Lev à ceux de Lyra.
Lev s’allongea sur le lit, l’estomac ballotté par ses éclats de rire, réfléchissant à une action. Il ne mit pas longtemps, se dirigeant vers le garde-manger et ressortit avec un poivrier. Il est commun d’avoir un poivrier chez soi, tout le monde se doit d’en posséder un. Que serait une chambre sans poivrier ? Cet aliment insolite prouvait une fois de plus l’estomac glouton du garçon. Une entrecôte sans poivre, cela ne va pas. La petite sœur salière devait se cacher dans le décor aussi, non ? Trêve d’ironie, les grands noirs furent déposés dans la paume de Lyra. Un beau rail très court qu’elle allait se faire un plaisir – ou pas – de sniffer pour le plus grand bonheur de son frère. Et pour le plus grand malheur de Lyra dans quelques instants aussi.

D’un doigt, elle se boucha une narine et sniffa la poudre. Ce n’était pas de la cocaïne hein, en douceur. Elle s’en rendit bien vite compte. Cela brûlait les narines. Elle hurla sous l’effet de surprise. Cela fait toujours ça la première fois. Ainsi que les autres fois aussi. On ne s’habitue jamais ça une telle sensation. Elle toussa, un sale goût dans l’odorat ne voulant pas partir. Elle avait viré au rouge. La toux redoubla. Elle chipa un mouchoir traînant au sol, ne se souciant pas de l’utilité qu’il avait pu avoir – sans commentaire – et se moucha, cherchant à extirper le poivre de ses sinus. La douleur se calmait mais elle n’était pas encore en pleine forme. Le salaud.

- Comment t’es trop cruel avec ta sœur ! Pis moi au moins j’l’avais fait avant !

Il y a une différence entre la cruauté et l’humour. Pour Lyra, cela appartenait à la première catégorie. Balayée par des éternuements, elle éclata de rire et but une bonne rasade pour oublier cet incident. Après tout, elle l’avait cherché. Elle n’avait qu’à pas en sniffer autant, aussi.
Un nouveau tour de table commençait, les règles étaient redistribuées, les jeux étaient faits. Au tour de Lev de décider. Une fois le choix de Lev déterminé, celui de Lyra l’était aussi. Il prenait action, elle ferait de même. Si c’était une vérité, elle l’imiterait alors. Les cartes étaient entre ses mains.

- Et maintenant ? Action ou vérité ? N’oublie pas c’que j’t’ai dit…

S’il voulait percer des mystères de sa sœur, Lev allait devoir accepter que Lyra puisse en percer à son tour. Aucune raison pour que cela ne marche que dans un seul sens. Son esprit était bousculé par nombre de questions sans réponses. Et si son frère optait à nouveau pour une action, la difficulté monterait d’un cran. À un tel point que cela en serait écœurant pour lui. Si elle devait s’amuser à ses dépends pour le faire changer d’avis et qu’il accepte de ne plus taire ses secrets, elle le ferait.

L’alcool montait peu à peu à la tête de la Russe. Elle allait finir par être aussi pleine qu’un cartable si elle continuait ainsi. Son sang se mélangerait bientôt à la vodka se répandant peu à peu dans son corps. Si tant est qu’elle ne rende pas tout avant. Elle avait déjà sifflé un bon quart de la bouteille de Lev, voilà qu’elle possédait la sienne désormais. Cela allait être drôle.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Sam 13 Juil 2013 - 19:19

    Franchement ils ressemblaient à des alcooliques à avec leur bouteilles chacun en main. En plus ils buvaient à la bouteille, manquerait plus qu'ils se saoulent la gueule et on verrait bien que ces deux gamins ne valent pas plus l'un que l'autre, pas un pour rattraper l'autre.
    Lyra rejoint son frère dans la chambre et se boucha le nez pour inspirer un bon coup par le nez pour sniffer le poivre que le garçon lui avait présenté plus tôt. Elle fit une grimace qui fit exploser le démon de rire. À ce moment-là s'il avait un appareil photo il aurait aimé photographier ça pour en garder un souvenir, pour ne pas oublier à quel point ils s'amusaient comme avant, quand ils étaient petits. Elle hurla puis toussa, non vraiment il avait tapé fort quand même ! Et en plus il en était bien fier ! En plus plus en toussait plus elle rougissait, Lev n'en pouvait plus à force de rigoler il tomba du lit, la bouteille toujours en main et il réussit à ne pas en renverser une goutte. Il se releva difficilement -il faut avoir qu'il en avait mal au ventre à force de rire- et resta assit par terre, laissant sa tête et ses bras sur le lit maintenant défait. Il l'avait bien eut, ose reprendre action Lyra, le démon comptait t'en faire voir de toutes les couleurs. Et ne vous inquiétez pas, Lev n'est pas encore saoule et se contrôle -encore heureux qu'il tient bien l'alcool. Elle le trouvait cruel, lui cruel ? Bon ok c'est vrai que ça pouvait paraître un peu abusé, mais au moins il ne lui avait pas demandé de se couper un bras alors qu'elle arrête de se plaindre ! En plus elle disait qu'elle avait fait l'action avant lui.

    - Dans les règles de ce jeu il n'est stipulé nul part qu'il faut faire l'action pour la montrer à l'autre, cherche pas d'excuse pour la sale tête que t'as fais sœurette.

    Lui méchant ? Non, réfléchit. Parce qu'il avait raison, il ne lui avait jamais demandé de lui montrer l'action avant qu'il la fasse. C'était peut-être dit d'une façon trop direct cependant il avait dit ça d'un ton amusé pour ne pas avoir l'air de agresser en parlant de façon cru. Nouveau tour de table, encore au tour de Lev de choisir et la jeune brunette n'hésita pas à lui rappeler que s'il ne mouillait pas, elle ne mouillait pas non plus. Reste à savoir si elle allait être honnête avec lui si elle mouillait. Donnons lui une chance de rattraper.

    - Ok je plonges, vérité.

    Et voilà, maintenant elle était libre de lui demander ce qu'elle mourrait d'envie de savoir. Maintenant il pourrait à son tour lui demander par la suite, il comptait bien parler des renégats. Nouvelle gorgée d'alcool, il avait presque finit sa bouteille et ça lui montait à la tête, mais il tenait encore le coup. Alors il but la dernière gorgée qui restait puis jeta la bouteille de Vodka à la poubelle pour en sortir une autre. Mine de rien avec toutes les bouteilles qu'il avait en réserve on pourrait le prendre pour un alcoolique. Il ouvrit la bouteille et goutta, celle-ci était bien plus fraîche que la précédente.

    - Évites de te saouler trop vite sinon ça sera pas marrant.

    Et c'est lui qui disait ça alors qu'il en était à sa seconde bouteille !
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Dim 14 Juil 2013 - 15:45

Ah ben l’autre se marrait bien, en tout cas. Sûr que voir Lyra sniffer du poivre et virer rouge comme une pivoine, c’était drôle, hein ? Franchement, y a des coups de chaise dans la gueule qui se perdent – pardon ? - ! Au moins les effets avaient-ils disparu lorsqu’elle s’était mouchée. Du moins une bonne partie des effets mais pas tous. Sa peau était redevenue claire, elle toussait encore un peu et elle paraissait capable d’éternuer à tout moment mais elle survivrait. Après tout, ce n’était que du poivre. Mais gare à la prochaine action qu’il choisirait, elle se vengerait.
Non, elle n’était pas soûle. Elle était bien décidée à le lui prouver. De plus, monsieur descendait les bouteilles rapidement, voilà déjà une deuxième qu’il ouvrait. Il finirait complètement torché avant elle, elle aurait pu en faire le pari.

- Mais non j’suis pas soûle ! Regarde ! J’sais faire mes lacets !

Elle se pencha vers son pied nu et ne vit aucune chaussure. Donc encore moins de chaussures à lacets. Pour prouver qu’elle n’était pas soûle, elle retentera plus tard. Parce que lacer des souliers imaginaires n’allait pas la crédibiliser, au contraire. Elle éclata de rire en se rendant compte de son erreur. À son autre pied, une sandale. Toujours pas de lacets. Si ce n’est pas malheureux ! La prochaine fois, elle ferait ceux de Lev. Oui, le jeune homme avait des baskets – on n’est pas sur Zalando, chérie – et elle se ferait un plaisir de s’en occuper sous peu.
Retour au jeu. Son frère avait choisi vérité. Elle allait enfin pouvoir calmer ses doutes et ses craintes. Une question. Une seule question. Qui sait si ce faux-jeton lui laisserait une seconde chance ? Il ne fallait pas se tromper. Mais depuis longtemps Lyra savait quoi lui demander. Une question arrivait en tête de queue devant toutes les autres.

- Y a quoi entre Rain Sinclaire et toi ?

Voilà. C’était dit. C’était craché. Lyra avait eu tout le mal du monde à ne pas insérer d’insultes dans sa question tant elle apprécie la professeur. Cette question allait sans doute en apporter beaucoup d’autres de la part du garçon mais qu’importe, elle se sentait capable de toutes les affronter. Au moins sa curiosité serait-elle étanchée ce soir, cette vérité qu’elle brûlait de savoir, qui lui piquait la gorge depuis trop longtemps, qui lui pinçait les lèvres depuis que cette femme avait réagi au nom de Lev. Elle avait délaissé cette histoire, étant prise de court par nombre de missions, devant supporter l’éloignement avec son frère. Le boulot de renégat a un coût malheureusement. Elle devait en payer le prix chaque jour qui s’écoulait loin de son frère.

Elle savait qu’elle allait bientôt devoir passer à table. Sitôt la réponse donnée, elle devrait à son tour se plier à l’interrogatoire. Avait-elle réellement quelque chose à craindre de ce jeu ? Des secrets, elle en avait des tas. Encore fallait-il que Lev mette le doigt dessus. Avec sa nomination au conseil, autant dire que le travail lui était mâché.

- Et me prends pas pour une conne en m’répondant que c’est juste ta prof, hein !

Cette réponse, elle s’y attendait. Choisir la voie de la facilité correspondait bien au jeune brun. Lyra préférait l’en dissuader. Simple précaution. La Russe pressentait qu’il y avait autre chose entre eux deux. Mais quoi ? Elle ne l’appréciait pas beaucoup – euphémisme – et savoir que cette femme fréquentait son frère ne l’enchantait guère. Enfin, l’inverse était tout aussi plausible aussi. Peut-être allait-elle regretter d’avoir posé cette question. Quelques fois, la vérité était encore plus dure à supporter que l’ignorance. Mais c’était trop tard. Les mots avaient déjà été énoncés. Ne restait plus qu’à attendre maintenant.
Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Lun 15 Juil 2013 - 22:26

    - Mais non j’suis pas soûle ! Regarde ! J’sais faire mes lacets !

    Et voilà le démon repartit pour rigoler encore et encore. Nan mais franchement, fallait déjà qu'elle ait des lacets sur ses chaussures pour pouvoir le faire -sachant que Lev gardait toujours celle que la brune lui avait lancé à la figure. Si elle voulait vraiment lui montrer qu'elle n'était pas saoule elle devait essayer autre chose, là son idée vient de tomber à l'eau. En plus elle avait l'air sérieuse et se pencha pour voir ... Qu'elle n'avait pas de lacet, chose assez normale.

    - Y a quoi entre Rain Sinclaire et toi ?

    Lev arrêta net de rire. Ooh ça veut dire que Lyra connait sa professeur et vu l'empressement avec laquelle elle lui avait demandé ça voulait dire qu'elle n'aimait pas celle-ci et qu'elle l'avait rencontré quelque part. Oh la curieuse ! En plus elle insistait, alors comme ça mademoiselle veut faire la maligne ? Lev lui montrera qu'elle risque de perdre à ce jeu. Donc elle disait, Rain ? C'est particulier, lui même ne savait pas vraiment, ne l'ayant pas revu depuis le bisou qu'il lui avait fait. D'ailleurs faudra qu'il aille la voir afin de tout mettre au clair. Lev monta sur le lit, faisant la mou et s'étalant sur le lit pour s'allonger comme une étoile de mer. Il réfléchit, faut pas non plus lui dire n'importe quoi.

    - Franchement ? Bonne question, même moi je ne sais pas vraiment. J'avoue qu'elle me plait, mais c'est encore compliqué pour l'instant, on a pas mis les choses au clair.

    Réponse assez vague en plus il avouait en pincer pour elle. C'était sortit tout seul et ne s'attendait pas à des cris de joie de la part de sa sœur. Il se releva pour s'asseoir sur le lit et boire une gorgée de son breuvage puis il fixa Lyra en levant un sourcil. Maintenant c'était son tour, profites en Lev !

    - Bien, à mon tour et surtout ne me mens pas.

    Qu'est-ce qu'il sous-entendait ? Que si elle osait lui mentir elle risquait de s'en prendre une dans la gueule sachant qu'il connaît la réponse, mais qu'il veut une validation. Aucune hésitation ne pouvait se lire dans les yeux du démon qui -il faut l'avouer- avait une boule au ventre. Parce qu'après avoir eut sa réponse, qu'est-ce qu'il allait faire ? Il verra bien, improviser c'est cool non ?

    Fais-tu partie des renégats ?

    C'est fou comme un jeu peut tout détruire. Parce qu'elle allait lui répondre, cette question qui traînait tant dans la tête du démon était enfin sortie. Que va-t-il se passer maintenant ? Ose-t-elle dire la vérité ? Il en doutait. Il connaît bien Lyra et sa tendance mythomane, il connaît sa sœur et son statut, pourtant il demandait pour l'entendre de sa propre bouche. Sauf qu'il ne savait pas ce qu'il ferait après. Continuer à lui parler et faire comme s'il ne savait pas ? Ou au contraire l'attraper pour la séquestrer afin d'avoir des informations à propos de la guilde noire et Isanagi ? Non ça il ne pourrait pas. Il n'est pas si cruel et surtout pas vis à vis de sa sœur qu'il aime tant.

Invité
avatar
Invité
Re: Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé] - Mer 17 Juil 2013 - 17:23

Ô cœur navré de joie. Voilà qu’il avouait avoir de l’affection pour Rain Sinclaire ! Y avait-il pire vérité que celle-ci ? L’ignorance aurait été préférable. Elle aurait pu scruter l’abîme de ses yeux pour y lire un mensonge mais rien, rien que cet éclat de franchise qui brillait au plus profond de ses prunelles. Elle ne pouvait concevoir une telle déclaration. La sienne allait-elle bientôt s’effectuer auprès de sa promise ? Ah cruel destin que le sien ! Son frère n’était plus sien, il avait préféré s’enticher de cette femme sans cœur plutôt que de profiter de l’amour que lui offrait sa sœur ! N’était-ce pas suffisant ? Fallait-il vraiment qu’il la côtoie pour goûter au bonheur ? Lyra ne voulait pas. Lyra ne pouvait pas envisager un tel futur pour le garçon. Peut-être cet amour ne serait-il pas réciproque. Peut-être notre Lev serait-il une Phèdre au masculin ? Il fallait y croire. La flèche de Cupidon aura peut-être épargné le postérieur de Rain. Tout n’était pas perdu.
Donc non, il n’y avait pas de l’air entre eux, n’en déplaise à certaines. Inutile de s’emballer, cette histoire n’aboutira à rien. Lyra l’espérait. Elle n’avait aucune envie d’avoir cette – insérer toute insulte de la part de Lyra ici – de Rain pour belle-sœur. Berk.

Après l’annonce de son affection pour la professeur, voilà que Lev la questionnait sur son potentiel statut de renégate. Pas si potentiel que ça car il s’avère réel. Elle aurait dû s’en douter. Le monde lui hurlait des signes qu’elle ne voulait pas comprendre, tout le mettait en garde contre ce jour funeste mais elle avait préféré être aveugle. Trop évident pour un membre du conseil de répondre la réponse à cette question. Ce n’était pas du jeu.

- T’es au courant à c’que j’vois… Fait chier.

Oui aussi, c’est une réaction comme une autre face à ce type de discours. Mais ce discours était bien trop calme, vrai que cela manquait de paroles crues, voilà que ce juron redonne de l’ardeur à notre Vilkas, n’est-ce pas ? Elle commençait à s’endormir, la pauvre enfant.

- Ça sert plus à rien d’faire semblant maint’nant que tu connais mon secret. C’est au conseil que t’as appris la grande nouvelle ? Fichu conseil.

Elle ne disait pas ça il y a encore quelques temps. Mais si elle savait qu’elle était bien loin de la vérité. Elle reposa sa tête sur l’oreiller, un sourire en demi-lune fendait son visage. Elle avait été bien intelligente de proposer un tel jeu. Mais elle connaissait les risques, il aurait été libre à elle de se taire et d’attendre. Mais d’attendre quoi ? À voir son frère et ses manies de lui rappeler de ne pas mentir, il faut croire que cette question lui brûlait les lèvres depuis longtemps, depuis aussi longtemps que la sienne lui raclait la gorge. Elle avait joué, elle avait perdu. C’était ainsi. Toujours la même fatalité.

- Tu vas faire quoi maint’nant ? Me traîner dans vos geôles et m’y laisser croupir pour l’éternité ? C’est c’que vous réservez comme traitement aux renégats, j’le sais.

« Tout le monde ne peut pas être comme lui. » Voilà tout ce qu’elle avait en tête alors qu’elle l’interrogeait. À croire que le jeu avait été mis en pause car cela faisait bien plus d’une question de posée à son frère.
Pourquoi son frère ne remplirait-il pas son devoir de membre du conseil et ne lui réserverait-il pas le même sort ? Parce que c’était son frère. Malheureusement, elle avait déjà pu juger de sa fidélité fraternelle, elle avait toujours en mémoire leur excursion dans le monde des humains et la façon dont il s’était transformé en monstre, la prenant en chasse. Au fond, de comportement de destruction vis à vis de ses pairs était naturel. Encore plus vis à vis des renégats.

Nouvelle rasade de vodka. Elle en avait grand besoin pour se remettre de ces émotions. Magnifique famille que la sienne. Lev, elle l’avait plus ou moins choisi. Peut-être allait-elle le regretter par la suite. Elle avait préféré ne faire aucun commentaire sur cette révélation concernant l’autre cinglée de professeur. L’amour, ça ne se contrôle pas après tout. Elle en avait déjà fait l’expérience et ce malgré elle.
La bouteille vide alla valser contre le mur, explosant en mille morceaux de verre. S’énerver ne servirait à rien. Rien du tout. Elle devait rester calme. Plus difficile à dire qu’à faire. Ce serait davantage au démon de s’énerver pour avoir été pris pour un nigaud qu’à la pauvre Lyra faisant un caprice de plus.

- J’y ai échappé la première fois, c’pas pour m’y retrouver bêtement, enchaînée de force par ma propre famille !

Le ton avait monté d’un cran. Lorsqu’elle avait rejoint la guilde noire, elle savait de prime que ce serait difficile. Mais elle connaissait les risques. On ne pouvait pas tuer impunément sans craindre une punition en retour. Mais cette punition, elle n’en voulait pas. N’avait-elle pas déjà assez souffert dans son passé ? Fallait-il vraiment que la menace vienne de Lev lui-même ? Fichue éternité qu’elle n’avait jamais désirée.
Joyeux anniversaire, Lev ! [Terminé]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire au chef adoré
» joyeux anniversaire Leetha.
» Joyeux Anniversaire Roberto !!!!!
» Joyeux anniversaire floc!
» Folie Meurtrière ♥ Joyeux anniversaire ! ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs :: Chambres des élèves-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page