Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Veux-tu danser avec mes cauchemars ?

Invité
avatar
Invité
Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 2:46
Je ne dors pas. Comme toujours. J'erre dans les couloirs, les uns après les autres. J'évite les surveillants, sentant leur odeur bien avant qu'ils entendent mes pas. La sensation d'écrasement se fait plus puissante. J'accélère le pas. Bien sûr je ne vois pas. Ils n'ont toujours pas trouvé de moyen de soigner mes yeux. Ils ne verront jamais, si ce n'est dans mes cauchemars. A nouveau, j'ai l'impression d'être compressée.
Enfin, les toits. Je sors, je prends une grande bouffée de l'air glacial. Je me sens un peu mieux. Je m'assois. Une heure passe. Deux heures. Je suis transpercée et déchirée par le froid, mais je ne bouge pas. Et puis j'entends des pas. Quelqu'un arrive. aucune possibilité de fuite. Je suis coincée.
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 2:53
Quelle belle soirée, les lucioles brillent, les oiseaux sont couchés, l'Académie dort ... Sauf notre précieuse dame noire qui sort, non pas de boîte, mais d'un endroit bien alcoolisée à souhait pour changer ! Titubant à travers les ruelles de l'Académie, il fallait bien se reposer un peu. Mais comment se reposer dans un lieu où sa tête est mise à prix ? Osef comme dirait l'autre ! Les toits feront l'affaire jusqu'à l'aube histoire de dé-cuiter un poil, mais juste un ... La Tylf avait heureusement gardé encore un peu d'agilité tentant tant bien que mal de grimper sur ces maudites bâtisses qui décidément, demandaient un grand ravalement de façade !

*Putain, tu es sûre que tu ne veux pas rentrer dormir à la guilde ?*

*Nannnnnnnnnn, je veux dormir à la belle étoile, na !*
Son objectif enfin atteint, elle sautillait sur les tuiles telle un petit chaperon rouge totalement rond. J'avoue, ce n'était pas très discret de mon personnage, mais je l'ai faite ainsi, je l'assume. Cependant, cela risquait vivement de lui apporter des ennuis. Une silhouette se dégagea non loin d'elle. Décidément, pas moyen d'être seule ici ... Au lieu de dégainer sa fidèle arme accrochée à son dos, elle sortit sa bouteille quelle tenu comme si c'était son épée ... En garde ma poulette !
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 3:12
Je grimace en sentant l'odeur d'alcool. Je n'en ai jamais supporté aucun, que ce soit le saké, l'alcool de riz, ou bien les liqueurs du Kurotatsu. Et les souvenirs remontent comme un raz-de-marée. A quand la paix ? Je ne veux plus vivre dans l'ombre de mon existence terrienne. Mais que se serait-il passé, si je n'avais pas suivi Atsuhito vers mon tombeau ? J'aurais sans doute épousé Tsuro, le serveur qui m'avait accueillie, cette fameuse nuit, où il faisait si froid, où j'avais si faim, et que je cherchais désespérément un travail qui me permette de subvenir à mes besoins. Tsuro... Il me manque. Le seul humain à m'avoir montré attention et bienveillance alors que j'errais sur Terre. Oh, bien sûr, le patron de Kurotatsu m'avait aidée aussi, mais il ne m'avait jamais considérée que comme un bon profit.
Je lève mes yeux aveugles en reniflant. Une femme. Ivre. Sur les toits. A cette heure-ci. Après tout, pourquoi pas ? Je lève une main tremblante, tout en émettant un bruit sec, presque inaudible, avec les lèvres, et j'écoute sa façon de se répercuter. Mes oreilles de Neko s'orientent. Ma queue s'agite. Je pose ma main sur la bouteille. J'ai si froid que le verre me paraît chaud. Je glisse le long de la surface plane, sens le passage se rétrécir le long du goulot. Je referme mes doigts si frêles autour de la main de la femme, sans menace, avec cette douceur enfantine qui est ma meilleure esquive. Combien de fois ai-je évité les combats par un geste d'enfant ?

- S'il vous plait... Ne menacez pas Hitomi...Elle n'a rien fait de mal...


Mes doigts agiles se faufilent entre la main et le verre, pour tenter de faire lâcher prise à la femme. J'espère que sa trop grande prise d'alcool m'aidera...
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 3:42
Hannnnnnnnn, non mais regardez l'autre ? Elle devait être haute comme trois pommes, style fillette toute fragile, mon oeil ! Que de la gueule, cela ne marchait pas avec notre superbe héroïne vêtue d'ailleurs d'une simple robe bleu foncé et sa chouette ceinture noire à sa taille (et son arme bien entendu). De grandes bottes noires à talon semblait hésiter à céder sous le poids de l'ivresse de cette femelle. Toutefois, mon personnage n'allait pas se laisser faire ainsi. Elle avait bien compris que ce qui intéressait la pseudo fillette avec des oreilles bizarres était de lui voler son abreuvoir ! Celle-ci passa sa main sur la bouteille en lui faisant les yeux doux et marmonnant quelques mots que notre Kym adorée, dans son état, ne pouvait dans tous les cas pas comprendre.

"- Pique pas ma bouteille d'abord !"

Elle retira d'une traite sa bouteille fuyant ainsi l'étreinte de ses doigts puis bu une bonne gorgée au goulot. Un gros soupir de satisfaction après, son regard était de nouveau porté sur la donzelle. C'était quoi en fait ce truc ? Une humaine hybride animale ? Cela faisait un peu total what the fuck je l'avoue. Après tout, pourquoi être aussi égoïste ? La dame noire s'approcha de sa proie, elle lui donna une bonne tape dans le dos comme ferait un homme avec son meilleur pote, l'attira contre elle enfuyant sa tête quasiment dans sa poitrine, leva sa bouteille et l'enfonça d'une traite dans la bouche de son hôte !

"- C'est ton jour de chance, je suis d'humeur généreuse, goûte ça fillette !"
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 4:10
"- Pique pas ma bouteille d'abord !"

Je hoche la tête, volontairement conciliante. Combien de fois j'ai fait ça, moi ? Quand des hommes totalement ivres incommodaient les serveuses, c'était moi, la petite chanteuse qui devais intervenir. Je me souviens. Leurs mains baladeuses me donnaient la nausée. Mais Tsuro veillait toujours. Quand la situation me dépassait, il agissait à sa manière protectrice, mais un peu brutale. D'ailleurs, Shinkirô, ta manière de me protéger me fait un peu penser à lui...

*Normal. Je t'expliquerai, gamine.*

Je hoche la tête. Qu'importe que ce soit "dans le vide". Si on me parle, je réponds. Point. La dame se retire brutalement de ma prise. Je ne le laisse pas transparaître, mais elle m'a fait mal. Oh, bien sûr, je sais que ça se lit dans mes yeux. Mais ça, j'y peux rien, alors bon...
Je l'entends boire à grandes gorgées. J'en ai des frissons, entre crainte et souvenirs. Je ne veux plus du passé... Je sens son regard sur moi. Je me demande ce qu'elle peut bien voir. Ma queue, mes oreilles, mes crocs, ça ne la dérange pas ? J'en sais rien. Je sais pas à quoi je ressemble. Des yeux lavande. Oui, mais c'est quoi lavande ? Des cheveux mauve sombre. Oui, mais c'est quoi le mauve sombre ? La peau pâle. C'est quoi, pâle ?
Soudain, je reçois une grande claque dans le dos. Je feule instinctivement. Ca fait mal. Elle me saisit par les épaules et me serre contre elle. Je ne me débats même pas, étourdie. Puis elle m'enfonce le goulot de la bouteille dans la bouche, et la renverse pour verser entre mes lèvres. Pour moi, c'est comme si l'action se déroulait au ralentit. Je suis tétanisée, terrifiée, car je sais ce qu'il va se passer. Mais je ne peux en rien l'empêcher.


"- C'est ton jour de chance, je suis d'humeur généreuse, goûte ça fillette !"


La première goutte touche ma langue. aussitôt, je hurle. La brûlure est atroce. Comme si on me mettait du métal en fusion sur la langue. Bien sûr, je sais qu'il n'y a aucune blessure. Mais ça fait quand même horriblement mal. Je me débat avec une violence étonnante pour mon corps fragile. Je m'arrache à ses bras, brutalement, pour tomber à genoux, à ses pieds. Deux gouttes ont touché le fond de ma gorge. Quatre ont roulé sur ma langue. Je tousse à m'en déchirer les poumons. J'ai mal, tellement mal. Je me cambre vers le ciel en hurlant ma souffrance d'animal blessé. Je sais de toute façon que personne ne m'entendra. Je me débats contre la douleur qui n'en finit pas de me harceler.
Puis la souffrance ce tarit. D'à genoux, je me suis effondrée complètement. Le sol est glacé. Je tremble de tout mon corps, essoufflée, un filet de sang au coin de la bouche. Mes yeux aveugles se lèvent sur l'inconnue.

- Pourquoi...?
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 15:15
Ho la la, quelle petite nature cette fillette, même pas foutue de boire une gorgée d'alcool, ce n'est plus ce que c'était. M'enfin, peut-être que sa race ne supporte pas, c'est tout à fait possible mais bon voilà quoi ... Notre dame noire ne bougeait pas et regardait son invité se tordre de douleur dans tous les sens. Prenait-elle un malin plaisir de voir ce beau spectacle ... Peut-être. Sa petite voix transperça le sombre de la nuit qui fut enfin réagir la Tylf. Lâchant un grand soupir elle sortit de son enclos, sa fidèle arme qu'elle tenu droit devant elle riant à souhait ...

*Ho ouiiiiiii, achève-la !*

*Coucou les potos ...*

*Samy ? Ho non, ne me dit pas que tu viens d'invoquer ce garçon ...*

*Hé hé !*
Quelle déesse de talent, elle venait d'invoquer l'âme d'un jeune enfant quelque peu réservé. Malheureusement, dans tout pouvoir, un lourd fardeau n'est loin. Le sien, n'est autre que de partager l'esprit de ceux-ci. Décidément, cela commençait à faire beaucoup dans sa tête. Bref, son épée se métamorphosa dans une lueur jaune vif en une magnifique hallebarde. Sa lueur attirait, elle était surtout très apaisante. Kym tira sur le bras de l'enfant pour qu'elle se redresse. Elle déposa ensuite délicatement le bout de son arme contre sa gorge pour la guérir.

*Tue-là putain ! Tu pourras dormir tranquille comme ça ...*

*Tu sais faire autre chose que le mal toi ?*

*Fermez-la les deux, je m'entends plus penser !*
Heureusement, elle fit vite retourner cette âme là où elle devait se trouver avant de ranger son épée qui avait repris sa forme normale. Bon et maintenant ? Bourrée, certes, mais elle ne perdait pas le Nord. Etre ici pour enquêter à la base, autant en profiter ...

"- Bien bien ... Alors, peux-tu me dire ce que tu fous sur les toits ?"

Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 16:47
Je halète. J'ai mal. Tout mon corps est en feu. Quel déchirant châtiment, pour une faute sans nom... La dame me relève sans douceur. Je grimace. Le peu d'alcool que j'ai ingéré m'a terriblement affaiblie. Mes jambes tremblent, je ne tiens pas très bien debout. Je me raidis en sentant un contact froid, fin, sur ma gorge. Une lame. Mattaku... Deux attaques en moins de trois minutes. Il y a des moyens bien plus faciles pour dire aux gens qu'ils sont indésirables, vous savez ?
Akemi et Shinkirô bouillonnent en moi, furieuses. Un instant, mes yeux et mes cheveux picotent, signe qu'elles prennent le dessus ensemble. D'après Vlad, quand je ressens ça, mes yeux changent de couleur. L'un devient "rouge sang", c'est le gauche. Et le droit devient "bleu glace". Mais une puissante sensation de soulagement repoussa les deux vengeresses dans leur trou. Mes yeux cessent de brûler. Sans doute ont-ils repris leur teinte habituelle. C'est quoi, "lavande" ?
Je récupère d'un coup de langue le sang qui macule mes lèvres. Ce geste achève d'apaiser la démone et la guerrière. Tout pour le sang, n'est-ce point ?
Mon regard se teinte d'incompréhension. Blesser pour guérir ? Puis je décide que je me moque de comprendre. Je ne sais toujours pas si je vivrai une nouvelle chute de rosée. Et je ne le sais jamais d'ailleurs.

 "- Bien bien ... Alors, peux-tu me dire ce que tu fous sur les toits ?"


Je souris d'un air amère. Mes yeux morts s'humidifient, alors que des souvenirs remontent me prendre à la gorge. Je veux pas me souvenir, mattaku ! Je veux oublier ! Les ongles de ma main droite griffent le dos de ma main gauche. Souffrir pour vivre. Souffrir pour vivre. Peu à peu, sous la douleur, certes peu importante, mais existante, les souvenirs refluent. Je laisse le soin à Akemi et Shinkirô de reformer la barrière.

- Cauchemars, insomnie. Claustrophobie aussi.


Oui, c'est bref. et alors ? A quoi bon en dire plus ? Ce n'est pas comme si cette femme pouvait considérer un monstre comme moi avec intérêt...
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 17:41
Il fallait l'avouer, la réaction de cette petite femelle n'était pas celle désirée. Pendant que notre charmante dame noire la soignait, son regard changeait, c'est super d'avoir des yeux de toutes les couleurs ! Cela peut être bien pratique parfois. M'enfin, ce ne fut malheureusement que de courte durée, son regard revint à la normale et son attitude quelque peu étrange. Pour Kym, il lui fallait bien un remontant. Sortant sa bouteille de son étui, elle bu une bonne gorgée une fois de plus au goulot avant de lâcher un bon et gros rot bien mérité. L'enfant lui baragouinait des mots un peu savant ce qui donnait le tournis à notre héroïne. Etait-ce ça ou alors son état d'ébriété ? Peut-être autre chose ... Cela faisait un moment maintenant qu'elle traînait nausée et autre état de vertige à souhait. Son ventre s'activa, ses yeux posés sur la fillette. C'était trop tard ... Bien trop tard ...

*Non, encore !!!!!*

*... J'arrive pas à retenir ...*
Sans crier garde, sa bouche s'ouvrit faisant sortir tout ses boyaux sur les pieds de la malheureuse. Décidément, ce n'était pas son jour, enfin sa nuit. Rejetant tous ses tripes, la Tylf n'arrivait plus à se contrôler. Bien que d'apparence on pouvait très bien comprendre que c'était lié à ce breuvage, il n'en était rien. Sans le savoir encore, son corps se transformait, se changeait pour faire place à un nouvel être ... Mais ceci est une autre histoire. Quoiqu'il en soit, les mots de l'enfant raisonnaient encore dans sa tête. Elle entendait quoi par cauchemar ? Car oui, faut l'avouer, c'était le seul mot dont elle était sûre de sa définition. Que fuyait-elle donc ? Qu'a-t-elle vécu pour en arriver là ?

*Tu te rends compte que tu es debout en train de réfléchir alors que ça pue !*

*Tu n'as qu'à nettoyer si cela te gêne ... Baka !*
Effectivement, Kym était debout, presque paralysée dans son esprit alors que l'intérieur d'elle venait de décorer les petits petons de son invitée. Faisant comme si rien ne s'était passé, car il ne s'est rien passé hein, notre jeune femme repris le cours de la discussion.

"- Tu parles toujours en haché comme ça ? Mouais, bon alors, c'est quoi ce cauchemar que tu fuis ? Cela fait un moment que tu es ici ? Bizarre, je ne t'ai jamais vue ... Tu es une élève ?"
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 18:23
Je soupire. L'odeur de bile me prend à la gorge. Bha, j'ai connu pire lors de ma vie humaine. Mais j'ai au moins devant moi la preuve que la boisson est un mal. Je me demande comment il se fait que les gens de l'académie ont accès si facilement à l'alcool. Puis je me rappelle du fameux bar, tenu par un repenti. Il est étrange, cet homme. Ses mains et ses vêtements sentent toujours la luxure et le sang.

 "- Tu parles toujours en haché comme ça ? Mouais, bon alors, c'est quoi ce cauchemar que tu fuis ? Cela fait un moment que tu es ici ? Bizarre, je ne t'ai jamais vue ... Tu es une élève ?"

En haché ? Non, c'est juste que j'évite de m'attarder sur les pans négatifs de mon existence. après tout, tout le monde se moque de savoir pourquoi je me ballade sur les toits en plein milieu de la nuit. Tant qu'on ne me prend pas sur le fait je n'ai pas besoin de m'expliquer. Et tant mieux d'ailleurs. Beaucoup ne comprendraient pas. Je saurais obligée d'utiliser mes illusions pour leur faire comprendre que je n'ai d'autre choix que de fuir le sommeil. Et qui dit illusions dit maux de tête. Non merci...
Alors, je me décide à répondre :

- Hitomi parle le moins possible pour ne pas incommoder ses interlocuteurs. Ces cauchemars, il n'existe aucun mot, toutes langues confondues, pour le décrire. Et elle est ici depuis plusieurs mois, mais elle fréquente rarement les salles de classe, comme elle est aveugle.

Court, concis. Combien de réponses de ce genre je vais encore devoir donner aux gens pour être sûre de ne pas les déranger avec ma lamentable personne ? Combien de questions je vais devoir retenir pour ne pas me sentir indiscrète ? Si seulement je le savais... Mon tourment serait peut-être alors moins grand.
Je sens que la dame n'est pas totalement remise de sa beuverie. Alors je plonge une main dans la besace de ma ceinture. Je fouille un instant. quelle allure singulière je dois avoir ! Vlad dit que quand un humain fouille dans un sac, il a tendance à regarder dedans. Mais mon regard reste droit, perdu dans le vague. Enfin, je sors ce qui pourrait passer pour un caramel, et le temps à mon interlocutrice.

- Tenez. C'est une pilule militaire. Ça régénèrera votre foie et fera passer la nausée. En bref, vous allez vous sentir mieux.
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 20:10
Donc c'était ça, fuir ... Fuir un cauchemar qu'elle ne pouvait même pas décrire ... Pfff c'était un peu flou dans la tête de notre dame noire et commençait sérieusement à avoir mal à tête quand l'enfant reprit la discussion. Il fallait le dire, la Tylf avait le don de tomber sur des personnes de plus en plus louche ! Sérieusement, elle savait pas parler la petite ? Vive la troisième personne moi je vous le dis. M'enfin, ses mots étaient déjà un poil de chat plus compréhensible je l'admets.

*Bon ... Tu la tues maintenant ?!*

*Mâle au crâne ...*
Sa paume s'invita sur son visage signe de douleur intérieur alors que la fillette dégaina un truc de sa sacoche. Mais attend. STOP. Elle était aveugle ? Comme si l'information venait enfin de remonter à son cerveau, les yeux de notre dame noire s'écarquillèrent. Ha la la. Qu'allait-elle faire d'elle ? Même si la noirceur de son âme n'avait rien à prouver, un coeur battait tout de même sous la poitrine généreuse de notre charmante enseignante déchue. Elle prit la main délicatement de son invitée, elle referma ses petits doigts contre le morceau de caramel.

"- T'es choupette, mais je n'ai pas faim ! Bon reprenons un peu, qu'est-ce qui te ferai croire qu'on ne s'intéresserait pas à toi ? Même si c'est pour te tuer ..."

*Mon Deus, c'est quoi cette intimidation que tu nous fais, je veux dormir Kym !*

*Nan pas moiiiiii, je veux savoir qui c'est !*
Pour la première fois de cette rencontre, Kym adressa un sourire quelque peu sincère envers son interlocutrice. C'est vrai ça, elle ne lui avait pas répondu, qui était-elle ?

"- Donc, tu es élève ici ? Comment t'appelles-tu ? N'ait crainte ... Je suis professeure ..."

Là c'était le pompon ! Notre jeune femme toussait bien intérieurement, était professeure en effet aurait été bien plus approprié, mais à vrai dire ... Osef !
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 29 Juin 2013 - 22:45
Je tressaille. Une main sur la mienne. Puis je soupire en notant ma réaction. Je ne suis toujours pas habituée au contact physique avec les humains. Pourtant, j'ai tout pour être bien, avec leur peau si chaude, si rassurante. Mais je n'y arrive pas. Ils m'ont fait trop de mal. La cicatrice dans mon dos picote. Oui, trop de mal...

 "- T'es choupette, mais je n'ai pas faim ! Bon reprenons un peu, qu'est-ce qui te ferai croire qu'on ne s'intéresserait pas à toi ? Même si c'est pour te tuer ..."

Je secoue tristement la tête. Je sais très bien ce que je suis. Je sais très bien pourquoi nul n'a d'intérêt pour moi. Ils l'ont suffisamment crié. ils l'ont suffisamment ri. Ils l'ont suffisamment chanté.

- Dame, personne ne s'intéresse aux monstres comme Hitomi... Même pour les torturer et les tuer... Ils le font sans état d'âme, avec une froideur inhumaine...

Je frissonne. Souvenirs, souvenirs. Cauchemars. La terre qui tombe sur ma tête, qui s'infiltre dans ma bouche, dans mon nez. Non, non. Je secoue la tête vigoureusement. Je ne dois pas me laisser emporter par les souvenirs. C'est vrai, quoi. Je suis morte, maintenant. J'ai bien mérité le droit de vivre sans mes démons.

 "- Donc, tu es élève ici ? Comment t'appelles-tu ? N'ait crainte ... Je suis professeure ..."

Je souris tristement. Cette question m'obsède. Que ce serait-il passé si j'avais vécu ? Tsuro, Tsuro... Les larmes me montent aux yeux, mais je les retiens. Hors de question de paraître faible. Même si je sais que je le suis. Les autres n'ont pas à le savoir. Avec un sourire totalement factice, et hélas peu trompeur, je réponds à la dame.

- Elle se prénomme Hitomi et est, effectivement, une élève. Mais comme elle l'a dit, elle suit un enseignement assez particulier dû à sa...Cécité.

Tant de haine dans ce mot. Je n'en reviens pas moi-même de la force du dégoût que j'éprouve pour ma personne. Non, je n'en reviens pas. Quand suis-je devenue si... Impitoyable ? Je ne sais pas. Et honnêtement, je m'en fiche. Qu'importe ce qu'il arrive à mon corps. De toute façon, mon âme, elle, est déjà détruite. Nul ne la réparera, et je le sais.

* Ne dis pas cela. Il y a toujours de l'espoir.*
* De l'espoir ? Quel espoir, Shinkirô ? Hitomi est de plus en plus prisonnière des cauchemars...*

De nouveau, la couleur de mes yeux change en fonction de qui pense. J'espère juste que ça ne se voit pas trop...
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Dim 30 Juin 2013 - 14:22

La situation devenait vraiment de plus en plus étrange. Cette fillette c'était quoi exactement ? Un monstre ? Meuh non, regardez-moi ce petit minois ... Dans tous les cas, ce n'était pas ce qu'allait faire fuir notre Dame noire. Mais bon, au moins elle s'était mise à parler. La Tylf essayait tant bien que mal de se concentrer sur ses paroles sans réel sens. Quoique, une lumière s'illumina dans la vieille cervelle de notre jeune femme. Une idée, un truc qui la chiffonnait ... Si elle était aveugle comme elle le prétend, comment a-t-elle pu arriver jusqu'ici ? Même elle étant bourrée avait eu de la peine à grimper ces morceaux de brique, donc autant vous dire que sans ses yeux c'était peine perdu ...

*Arrête de te taper la conversation sérieusement, ça pue ...*

*Tu veux que je passe aux choses sérieuses ? Bon ... D'accord ...*

*Ha, ça c'est la Kym que je connais !*
Un sourire sous les traits d'une grimace s'invita sur le visage de notre renégate. Son regard était fixé dans celui de son hôte qui, bizarrement une fois de plus, se modifiait. Décidément, pour une aveugle, c'était bien étrange d'avoir cette particularité au niveau des pupilles, mais bon. Tout ça pour dire que, une fois sa petite protégée ayant terminé son discours, notre jeune femme s'approcha d'elle se baissant légèrement pour être à sa hauteur. On pouvait facilement sentir son haleine alcoolisé depuis cette courte distance.

"- Hitomi, au vu de ton apparence, il me semble que tu n'es pas humaine, me trompe-je ? C'est au moins ça, je déteste cette race ... Ces humains, tous des pourritures sans nom ..."

Prenant une fois de plus sa main dans la sienne, Kym vint déposer un baiser sur la joue droite de son invitée. Curieuse manière de faire, ou était-ce mieux attendrir pour mieux détruire ? Possible. Pour le moment, bien que son esprit ait dit le contraire à son démon, elle ne savait pas encore ce qu'elle allait faire de ce pauvre petit être. Pourtant, une bien grande puissance semblait s'échapper de son corps. Etait-elle vraiment ce qu'elle paraissait être. Peut-être jouer avec et faire ainsi ressortir ce qui dort en elle ? Hmm pourquoi pas ...

Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Mer 3 Juil 2013 - 15:56
Alcool. Comme je te hais. Ma gorge brûle. Tout, pour un verre de lait. Ou une tasse de thé. Le thé comme on en servait à mon époque. Je me souviens, c'était tellement bon. Mais j'ai pas réussi à en boire depuis que je suis ici. J'en ai pas trouvé, mais j'ai pas osé demander non plus...

"- Hitomi, au vu de ton apparence, il me semble que tu n'es pas humaine, me trompe-je ? C'est au moins ça, je déteste cette race ... Ces humains, tous des pourritures sans nom ..."

Je baisse la tête, proie d'une honte dévorante. Je me mords la lèvre, si fort qu'un peu de sang coule. Douleur. Comme tu m'es utile, pour dissiper la panique et la peur. Je relève la tête, plongeant sans le savoir mes yeux aveugles dans ceux de la dame, ignorant totalement le filet tiède qui coule sur mon menton.

- Vous avez bien deviné. Hitomi est un monstre. Les humains et les savants d'ici lui ont donné bien des noms : Yôkai, Bakemono Neko, hybride...

Des lèvres, sur ma joue. Contact doux, un peu humide, mais somme toute agréable. Une main autour de la mienne. C'est chaud. Un sourire triste se dessine sur mon visage. Atsuhito... Toi aussi, tu as fait cela... Puis tu m'as embrassée, premier et seul baiser en tant que mortelle. Mais tu n'étais qu'un traitre, n'est-ce pas ? Je me souviens de tout. Chaque mot, chaque sensation de leurs mains inquisitrices, grasses, violentes, sur moi. Puis elles m'ont empoignée, jetée dans le trou. Ma cheville a cédé, s'est brisée, j'ai chu à genoux dans cet abîme qui sentait fort la terre humide. Terre que j'ai vite sentie, elle tombait sur mon corps... Ca t'a plu, Atsuhito ? Me tuer lentement, et te faire payer pour ça ? Bien sûr... Mais te faire assassiner par Akemi, c'était beaucoup moins plaisant, hein ? Tu n'as eu que ce que tu méritais, Atsuhito... Atsuhito...
Tiens ? Je pleure... Le contact des larmes, humides, sur mes joues glacées, me calme, de façon assez paradoxale. Je ne les sèche pas, ne les dissimule pas. Oui, je suis faible. Et que je le cache où non ne change rien, n'est-ce pas ? Si la Dame veut me tuer, elle me tuera. Et je renaîtrai dans le temple. Il ne sert à rien de lutter contre le destin. Les plus forts dominent, les plus faibles rampent.

- Hitomi aussi déteste les humains. Ils l'ont tuée.
Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Ven 5 Juil 2013 - 23:05

Qu'est-ce qui se passait exactement ? Il est vrai que dans certains états les émotions étaient plus fortes que d'autres et prenaient le dessus, mais là c'était différent. Non, ce n'était pas la vue de cette pauvre enfant que se faisait du mal à soi-même, ni même cette couleur vermillant qui coulait le long de sa petite lèvre. Quelque chose changeait dans le corps de notre charmante dame noire. Son coeur devenait-il ... Faible ? La petite chose qui était en train de grandir en elle commençait déjà à avoir un effet sur son humeur. Mais elle ne savait pas encore à quoi c'était dû. De sa main libre, elle vint réceptionner la goutte de sang sur son index qu'elle porta à ses propres lèvres. Quel goût si succulent, frais et chaud à la fois. D'une finesse inégalable, un vrai délice.

*Genre ... On va faire le service social maintenant ?*

*La ferme démon ! Je fais encore ce que je veux, tu n'es qu'un sale traître, un de ces vulgaires humains de pacotille ...*

*... Attention, je risque de me réveiller !*
Les battements de son coeur s’accéléraient à la vue de ses larmes. Ses paroles se mariaient à l'excellence avec l'ambiance de ce cette nuit bien particulière. Au fil des secondes, des minutes qui s'écoulèrent, l'alcool se dissipait du corps de notre Tylf. Cependant, quand sa compagne d'un soir prononça à nouveau quelques mots, notre dame noire eu un élan d'instinct maternel et attira le corps de cette pauvre enfant contre elle pour l'enlacer, la câliner. Frottant délicatement son dos pour la réchauffer de cette douce soirée, des gouttes transparentes s'invitèrent à cette étreinte provenant de notre enseignante déchue.

"- Tu viens d'une époque bien triste, tu n'es pas un monstre, sache-le. La confiance en soi se travaille, tu y arriveras un jour, peu importe ta cécité, tu y arriveras !"

Fermant délicatement ses paupières, Kym invita dans ses mouvements la fillette prenant soin de s'asseoir et de l'allonger sur elle continuant ses caresses. Le ciel était magnifique. La guerre pouvait attendre encore quelques heures, après tout, sans le savoir, elle serait bientôt mère ... Autant apprendre dès maintenant ...

Invité
avatar
Invité
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? - Sam 19 Oct 2013 - 10:25

Félicitation Hitomi!!! Et voilà pour toi un rp de terminé. (ou presque /ZBAFF/). Sérieusement, j'ai beaucoup aimé la façon dont ce dernier est amené. Et puis, arriver à avoir une Kym douce comme ça, tu es franchement très forte. Alors encore bravo.

Hitomi :  475 xps
Kym :  470 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Veux-tu danser avec mes cauchemars ? -
Veux-tu danser avec mes cauchemars ?
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Veux-tu danser avec mes cauchemars ?
» Avec qui veut bien danser avec moi!!!
» Veux-tu manger avec moi ? [Pv:MayLyn]
» Veux-tu jouer avec moi ? [PV Momoshi]
» Veux-tu jouer avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Sur les toits-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page