Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

You make me dangerous [PV Macky]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
You make me dangerous [PV Macky] - Ven 28 Juin 2013 - 19:59

    Trish ne connaissait pas encore tous les recoins de cette académie. Elle était trop grande ! Elle tombait toujours sur des bâtiments différents, comme si chaque paysage était unique. C'est vrai que cette école était unique en elle-même, pourtant elle ne trouvait rien d'unique à une salle de cours. Elle tournait en rond, cherchant désespérément un lieu sans personne pour lui prendre la tête. Insociable ? Du tout, juste qu'elle voulait essayer de manipuler son domaine divin sans blesser personne, après tout Deus avait l'air d'estimer qu'elle avait fait assez de bêtises de son vivant en la mettant en repenti jardinière. Deus était trop bête, pourquoi la mettre en tant que jardinière alors qu'elle a un domaine divin qui pouvait tout détruire. Elle avait bien envie de lui crier dessus, lui dire qu'il était bête de la mettre à ce poste ou même de l'avoir choisit en tant que déesse du feu. Pauvre con ! Quelle idée farfelu avait-il eut ? Il trouvait ça drôle de mettre Trish dans un jardin alors qu'elle avait plus l'envie de le brûler que de le tailler ou de l'arroser ? Elle soupira et continua son exploration. Parce que oui, elle ne découvrait pas une académie mais l'explorait comme si c'était une terre dangereuse et interdite.

    Elle arriva enfin à un parc. C'est vrai qu'il y avait des gens, mais au moins le parc avait l'air grand et elle pourrait bien trouver un petit endroit pour elle toute seule afin de s'isoler non ? Au pire elle pourrait toujours prendre un élève comme cobaye. Pardon ? Elle n'a pas le droit ? Qui vous a dit que Trish obéissait aux règles ? Elle est libre, majeure et vaccinée, elle fait ce qu'elle veut avec qui elle veut. Personne ne peut lui ordonner quelque chose, pas même Deus. Alors si elle décide de lui brûler les cheveux  ou autre, personne n'a à lui dire de ne pas le faire.

    C'est avec ce genre de mentalité qu'elle entra dans ce parc. Il était grand, la pelouse était bien tondue, les arbres avaient fleuries, c'était le parc type parfait avec des bancs ci et là pour s'asseoir. Alors Trish laissa son regard se balader dans ce parc. Elle voyait des couples qui faisaient semblants d'être heureux, des gens solitaires qui acceptaient enfin leur manque cruel d'amis. De tout, il manquait juste le tableau du parfait petit couple pique-niquant avec leur deux enfants et un chien qui cour chercher le bâton quand tu le lances plus loin. Alors elle chercha sa place dans ce parc maintenant. Elle aperçue un arbre plus grand et qui avait un tronc plus épais que les autres et s'en approcha. Il y avait déjà un jeune adolescent qui parlait au téléphone, mais il a fallut d'un simple regard noir pour qu'il prenne ses jambes à son cou.  

    Elle s'assit donc derrière ce tronc d'abricotier et se laissa aller en lâchant un gros soupire. Qu'est-ce que cette vie à l'académie était ennuyante. Et pas que pour elle. Pour tout le monde. Il ne se passait rien, c'était mou, trop calme aux yeux de la brune. À ce moment-là elle s'imagina des tas de scénarios tous aussi morbides les uns que les autres, tous aussi excitants pour Trish qui se perdit dans ses pensées. Elle s'imaginait une femme-serpent venir mordre le directeur de l'académie pour le tuer voir pire : la destruction de cette académie. Sauf qu'elle se rendit vite compte que c'était impossible. Qui laisserait son académie partir en fumée ? Trish secoua sa tête, il fallait vraiment qu'elle arrête de rêver. La fille voulait juste un peu d'action, elle voulait le petit truc qui vous donne toujours un truc différent à faire. Quitte à ce que ça soit dangereux, tant que ça l'occupait elle ne dirait pas non. De plus Trish venait d'arriver dans cette académie et on ne peut pas dire qu'elle ait encore des amis. De toute façon elle n'en cherchait pas, elle préférait les laisser venir à elle, après tout elle n'était pas du genre sans-amis, enfin si pour l'instant seulement.

    Trop réfléchir tue le cerveau. Alors elle s'assit en tailleur et regarda autour d'elle. Cherchait quelque chose à brûler. Là, elle vit un abricot. Quelqu'un l'avait laisser tomber ? Et bien tant pis pour lui car cet abricot allait devenir le sujet d'expérience de Trish qui le ramassa. Une fois en main elle souffla un bon coup et ferma les yeux un moment. Et si ça ne marchait pas ? Et si elle y allait trop fort ? Assez les questions ! Elle ouvrit les yeux et fixa ce fruit qu'elle avait en main et se concentra. Quelques secondes plus tard, l'abricot avait prit feu. Sauf que Trish ne sentait pas la chaleur du feu, le feu ne la brûlait pas. Encore une découverte. Elle garda l'abricot en feu en main lorsqu'elle entendit des bruits de pas. Quelqu'un approchait ? Qui ? Trish resta sur place, elle n'allait pas donner sa place au premier venu et serait même capable de lui lancer le fruit en feu en pleine figure alors qu'il fasse attention.
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Ven 28 Juin 2013 - 23:08
Je dois rester zen. Je dois calmer mes putains de nerfs. Calme-toi Macky. Oui, calme-toi Macky, tu l'as reverras ta pouf. Oui, je la reverrais c'est obligé même si c'est tendu entre nous je devrais la revoir, c'est certain bordel ! Enfin, une petite voix à l'intérieur me pousse à aller me promener à ce parc où j'avais récolté quelques feuilles pour les fumer. Oui, le parc hallucinogène des abricotiers, oui bonne idée beau mec, tu te défouleras là-haut et n'oublie pas un bidon d'essence. Ayez...voilà que je me parle à moi-même...J'essaie de reprendre mes esprits. Je rentre à l'appart et me change. Un jean, un débardeur et une veste en jean, c'est tout ce que je prend, ça me suffira amplement. Etrangement, j'ai un bidon d'essence poser dans le placard de ma chambre de repenti de mort. Je le prend, pourquoi ? Je ne sais pas.

« Putain...je peux pas...Faut que je me défoule, faut que je me défoule bordel !»

Je m'allume une clope. C'est cool ça, j'ai tout l'attirail du pyromane. Briquet, cigarettes, bidon d'essence et une folle envie de destructions pour le coup. Car oui ! L'homme que je suis s'en prend à tout. Êtres vivants ou non. J'en ai rien à battre. Je sors de mon appart en fureur, mes tempes sont saillantes. Tiens des élèves remontent l'escalier. Je les bouscule, je les pousse, je rigole. Ils m'engueulent mais trop tard, j'ai déjà collé mon poing avec la clope dans la gueule du mec, il s'écroule, le nez en sang. Ma clope est de travers, je la remet droite. Et je tire des lattes plusieurs fois d'affilés. Mes nerfs commencent à se détendre mais j'ai toujours la fureur en moi. Et mon bidon d'essence. Dehors, des yeux stupéfaits me dévisagent. Je leur répond par des fuck bien disgracieux.

« Arrêtez de me mater comme ça ou je vous crame les cassos compris ? »

Ils détournent leurs regards et c'est tant mieux. Je ne met pas longtemps à arriver dans le parc. Y a des gens mais osef. Je repère rapidement ma cible : Un putain d'arbre beaucoup plus grand que les autres. J'y coure avec joie, limite en dansant tiens. Oui, je me dandine et balance mon bras de l'avant vers arrière. Puis je me stoppe net devant l'arbre et je frissonne. Ca faisait longtemps que je n'avais pas fait mumuse. Sans le vouloir, je gueule tout fort, principalement à moi-même. Je jette mon mégot sur la pelouse un peu trop verte à mon goût.

« BON ALLER MON GAILLARD, PREPARE TOI BIEN, TU VAS PERDRE QUELQUES PLUMES !»

Pousser la gueulante ? J'aime ça. Ainsi donc je regarde mon bidon. Il me regarde. Je regarde mon briquet. Il me regarde aussi. Je regarde l'arbre. De même. Chouette, allons-y mon poulet...
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Sam 29 Juin 2013 - 0:07

    La personne qui arriva était un homme. Un homme qui devait avoir un sérieux soucis dans la tête alors vu sa démarche. De plus il avait un bidon à la main. De l'essence ? En tout cas l'odeur n'était pas désagréable, oui elle aimait bien l'odeur de l'essence. Et alors ? En quoi ça vous gène ? Ca ne vous regarde même pas ! Trish avait encore son abricot de feu en main. Soit l'homme ne l'avait pas vu, soit il l'ignorait et juste penser à cette option énervait la jeune fille. Alors Trish souffla un bon coup et l'observa, elle resta zen jusqu'à ce qu'il cri.

    « BON ALLER MON GAILLARD, PRÉPARE TOI BIEN, TU VAS PERDRE QUELQUES PLUMES ! »
    - Tu peux t'arrêter deux secondes de gueuler ?

    Elle se leva, fronçant les sourcils. Non pas que l'idée de brûler deux trois trucs la gênait, au contraire, ça mettrait un peu de piquant dans sa journée de merde et en plus elle pourrait essayer d'utiliser son domaine divin. C'était plus le fait qu'il l'ignore et qu'il gueule après un arbre toujours sans la voir. En plus il avait l'air content avec son bidon d'essence ! Il ressemblait à un idiot, à un gamin avec un trou au milieu de son sourire qui va faire sa première bêtise. Était-il le genre sage qui fait ses coups en douce ? En tout cas physiquement ça n'y ressemblait pas. Trish regarda le garçon de la tête aux pieds : banal. Le garçon type qui dort en cours. Ennuyant. Elle soupira. On la dérangeait quand même. Il la déranger et pour rien en plus ! Elle avait bien envie de lui foutre une gifle, mais à la place de ça elle lui lança son abricot en feu à la figure. Au moins elle était sûre qu'il ne pouvait pas l'ignorer ni l'oublier après ça. Elle n'allait présenter aucune excuse et allait assumer ce qu'elle venait de faire.

    - Ose m'ignorer encore une fois et cet abricot en feu j'te le fais bouffer !

    Avoir peur ? Non. C'était pas ce type d'homme qui pouvait lui faire peur. Même s'il était fou mentalement ou au contraire très intelligent, elle s'en foutait complètement. Calme Trish, calme. Ne t'énerve pas comme ça. Pourquoi s'énerver après un type qui ne connait même pas ton existence ? Elle le regarda de travers, l'air de dire "Qu'est-ce tu veux ?". Elle qui pensait être tranquille derrière cet arbre gigantesque, elle se trompait. En tout cas elle espérait vraiment qu'il ait quelque chose d'intéressant à lui dire ou à faire sinon elle risquait de s'énerver encore plus et de lui brûler cette touffe de cheveux qu'il avait sur le crâne. Elle croisa les bras.

    - Tu comptes brûler cet arbre avec ce bidon d'essence ?

    Le regard toujours de travers, les bras toujours croisés, le ton neutre, elle demandait ça comme si c'était quelque chose de normal et de courant alors qu'elle en doutait fortement. Combien d'élèves avaient le don de la terre ? Des dizaines ! Alors un arbre en plus ou en moins, quelle différence ? Quoi que tout brûler irait plus vite non ? Rhoo stop Trish, tu penses trop à des choses horribles et ça juste parce que tu as vu un bidon d'essence. Calme toi et attends sa réponse et tu feras en fonction. Tu verras s'tu dois brûler l'arbre ou le garçon. Quoi que brûler deux serait pas mal. Ligoter ce gars à l'arbre et y mettre le feu, c'est sans doute ce qu'elle ferait, qui sait ? Moi ? Non, seule Trish sait et franchement l'envie y était. Même si de base elle était venue essayer son domaine divin, s'amuser un peu ne pouvait pas faire de mal !
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Sam 29 Juin 2013 - 15:44
« Tu peux t'arrêter deux secondes de gueuler ?»

Bordel ! Décidément, on ne pouvait pas me laisser cramer des arbres tranquillement ! Fallait qu'il y ait une gamine pour essayer encore une fois de me faire fermer ma gueule. Je tente de l'ignorer, je suis déjà assez en rogne comme ça. Mais d'un coup, mademoiselle décide de répliquer et me lance finalement un abricot enflammé. Je l'esquive maladroitement, la hargne me fait agir n'importe comment. Puis je lui répond, toujours un ton furieux.

« Oh la biatch, tu peux fermer ta gueule toi aussi ? J'essaie de passer mes nerfs sur cette arbre ! »

Woaw, style, elle fait comme dans les mangas. Ouais...les tund...Tsudenr...Tusande...Oh puis merde, voilà, la petite gamine qui boude, se fout en rogne rapidement. T'as de la chance fillette, je suis pas d'humeur à tuer ou violer des gens. Non, là, je veux foutre le feu et rien ne m'en empêchera. C'est clair. La demoiselle croise les bras et lève la tête vers le ciel béat. Si je veux foutre le feu à cet arbre ? Bah oui. C'était pourtant pas difficile de le voir. Ainsi donc, je lui répond humblement.

« Noann tu vois, je vais juste boire le contenu pour me saouler avec de l'essence. Ensuite, je m'allumerai une clope, je tire quelques lattes et je la boufferai pour me foutre le feu. A ton avis banane flambée, bien sur que je vais lui foutre le feu au cul à cet arbre, sa gueule me revient pas ! »

Je m'avance alors vers le tronc. Je le touche du doigt puis je me frotte la joue contre. Ah cette douce odeur de bois, d'herbes, de branche. Vivement que tout ça s'enflamme que l'odeur puisse devenir meilleure ! Je le toque un peu, sans adresser un autre regard vers la demoiselle qui boude, je commence à verser l'essence sur les racines. J'en vide la moitié, je me recule et juge mon oeuvre d'art. Y a encore la nana sur le coté, merde. Je ne l'ignore plus et me rapproche d'elle. Tout en ayant un sourire charmant, je pose ma délicate main sur ses épaules et lui souffle quelques mots doux.

« Bon, jolie gamine, tu vois, là où tes jolies fesses sont posées, ça gâche mon art, tu voudrais pas t'enlever un peu ? A moins que tu ne souhaites m'aider ? Tu sais, brûler des choses c'est hyper excitant, tu veux essayer ? »

Bah oui. En plus elle semble avoir un domaine divin basé sur le feu vu l'abricot enflammé. Ca devrait fasciner tout les possesseurs de flammes ! De faire naître de cendres de tout et de rien ! Ainsi donc, je basculais de son minois à l'arbre, de l'arbre à son minois en espérant avoir une réponse positive de cette petite nerveuse. Si elle ne veut pas, et bien je devrais faire comme au moyen-âge, la foutre au feu tel une sorcière pécheresse ayant entendu des voix ! Comme Jeanne, je parle de toi là ! Espèce de pucelle...
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Sam 29 Juin 2013 - 18:21

    « Oh la biatch, tu peux fermer ta gueule toi aussi ? J'essaie de passer mes nerfs sur cette arbre ! »

    Mais quel con ! Mais il était qui pour lui parler comme ça ? Elle aurait du lui faire bouffer cet abricot ! Sur le coup elle grogna, il se prenait pour qui ? Quel imbécile ! Elle l'insulta de tous les noms dans sa tête et lui cracha un "pauv' con", insulte qu'elle sort à tous les garçons qu'elle trouve casse-tête. Zen Trish, ne le laisse pas te manipuler comme ça, t'énerve pas pour un type pareil voyons ! Elle lui lança un regard noir et faut dire que ça commençait mal. Trish inspira un bon coup pour se contrôler, ne pas s'énerver pour si peu, ne pas s'énerver pour si peu. En plus il avait un humour ... Une catastrophe. C'est ça, cet homme était une catastrophe ambulante ! Se saouler à l'essence ? Haha la mauvaise blague pas drôle. Trish leva un sourcil en gardant ses bras croisés.

    - C'était pas marrant.

    Il s'avança vers le tronc. Le caressa et y colla sa joue. À quoi il jouait ? Puis il vida la moitié de son bidon d'essence au niveau des racines. Il l'ignorait encore. Trish soupira. Il ressemblait à ce garçon irrécupérable qu'il y dans chaque classe. Ce garçon sympa mais con. Elle resta plantée là, près du tronc. Il n'allait quand même pas la brûler ? Au pire elle s'en fichait puisqu'elle ne craignait pas le feu, enfin elle ne savait pas non plus combien de temps et jusqu'à combien de degrés. Elle comptait rester ici et dommage pour lui mais Trish est une fille têtue alors elle décida de rester près de ce tronc jusqu'à ce qu'il daigne à lui parler et qu'il arrête de l'ignorer. Apparemment elle le gênait et tant mieux ! Il s'approcha de la jeune fille avec son sourire de lèche-cul et il posa sa main sur son épaule. On y arrivait mon petit, on y arrive !

    « Bon, jolie gamine, tu vois, là où tes jolies fesses sont posées, ça gâche mon art, tu voudrais pas t'enlever un peu ? A moins que tu ne souhaites m'aider ? Tu sais, brûler des choses c'est hyper excitant, tu veux essayer ? »
    - Je ne suis pas une gamine et j'm'appelle Trish ! Quant à ta proposition ... Mouais, pourquoi pas !

    Elle réfléchit. Rhoo arrêtes Trish, je sais que t'en as envie ! Alors un rictus apparue sur le visage de la brunette qui était bien contente d'avoir trouvé "ce truc" qui allait émerveiller sa journée, ou enflammer plutôt. Elle décroisa ses bras et posa ses mains sur ses hanches. Bon bon, alors on commence ? Elle prit le briquet qu'il avait en main, l'alluma avec son propre feu qui resta sur le briquet et le lança sur le tronc de l'arbre qui prit feu. Haaaan que c'est beau ! Trish était émerveillée devant ce spectacle. Les flammes étaient de plus en plus grandes, elle adorait ce qu'elle voyait.

    - On peut aussi cramer la totalité du parc ou une partie non ?

    Proposition à laquelle il avait intérêt à dire oui s'il voulait ne pas finir comme Jeanne d'Arc. Au moins ils avaient l'air d'avoir un centre d'intérêt commun : le feu. Ou bien l'envie de tout détruire ? Au choix. Une chose était sûre : cet homme ferait un super acolyte à Trish s'ils voulaient tout brûler.
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Lun 1 Juil 2013 - 11:52
Bon ok. La gamine s'appelle Trish et ça le fait, c'est cool et mignon à la fois. Ca fait classe et je crois même lui avoir trouvé son petit surnom ! Mais putain ! Putain de chez putain ! Pourquoi elle m'a prit le briquet des mains pour débuter l'orgie des flammes ? Elle me l'a voler la carne ! Et elle a foutu le feu au cul de cet arbre ! Certes, je m'extase devant la naissance des flammes dévoreuses mais bon, c'est pas une raison.Mon regard reflète le feu ardent. Je reste là planté dans le sol à quelques mètres, à sentir les flammes me lécher la figure. J'adore ! J'en oublie ma hargne même envers cette pouffiasse de Lian. Puis je me réveille lorsque la "Trisheuse" me parle. Foutre le feu au parc entier ? Alors que déjà la fumée s'élève en masse vers le ciel ? Pourquoi pas, c'est une intéressante proposition que cette gamine me fait. Je lui répond en tournant mon joli visage vers le sien et je lâche ces quelques mots.

« Ok Trisheuse, tu veux foutre le feu à la baraque, je vois que tu es une bonne pyromane dis donc, fais gaffe à pas trop mouiller ta culotte à voir ses flammes naître ! Et puis, il me reste la moitié du bidon alors cherchons un autre arbre si tu veux ma belle ! »

Je me déplace et me rapproche d'elle. Elle est petite la gamine, elle arrive à mon torse seulement mais osef, si elle veut m'aider à cramer, qu'elle m'aide, après, je lui proposerai peut-être de venir faire chier quelques élèves tiens. Peut-être qu'elle aussi aime martyriser les autres. Je récupère d'ailleurs mon briquet et passe mon chemin à la recherche d'une autre cible potentielle. Je vois un chêne béat à quelques mètres de là. Je dis à ma copine de feu de venir avec moi puis je réitère les mêmes gestes. Essences sur les racines, allumage du feu et je me recule.

« On fait une photo souvenir ? Ca te fera une belle rencontre et un bon souvenir ? Allez fous-toi devant que je te prenne avec mon portable, t'es ok j'espère ? »

Je dégaine mon portable. Ce portable que j'ai bien entendu voler à une petite victime. J'enclenche le mode photo puis pointe l'appareil devant moi. En passant, je me prend moi-même en photo, ça fera une belle image de profil pour le site Deus-book ! Puis j'attend tranquillement sans me soucier des gens aux alentours qui commencent à sonner l'alarme au feu. Oui, il va sans dire que foutre le feu au parc chéri des abricots, c'est pas bien et blabla mais bon, ça m'occupe, ça calme. OH ! Une alarme qui résonne dans les environs, avec un "Tatouin tatouin tatouin" à s'en péter les tympans. Que faire ? Oh puis merde, on attend un peu...On ira courir un peu si jamais le besoin se fait ressentir.

« Après c'est à mon tour, ok copine ? »
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Lun 1 Juil 2013 - 22:39
    Ce garçon -cet idiot- avait l'air aussi fasciné que Trish quand il voyait le feu. Au fond leur point commun était peut-être le feu ? Ou foutre la merde à droite et à gauche ? Qu'importe. En tout cas elle était bien contente d'avoir trouvé un divertissement pour cette journée. À quoi ça sert de tailler et d'arroser des fleurs si on peut les brûler ? Brûler c'est plus amusant, plus facile à faire et surtout plus beau aux yeux. Trish se régalait en voyant cet arbre brûler. Haaan que c'est beau ! En plus les flammes montaient de plus en plus haut, comme si elles allaient toucher le ciel. L'arbre se consumait et la repentie trouvait que sa journée n'était pas si merdique que ça.

    « Ok Trisheuse, tu veux foutre le feu à la baraque, je vois que tu es une bonne pyromane dis donc, fais gaffe à pas trop mouiller ta culotte à voir ses flammes naître ! Et puis, il me reste la moitié du bidon alors cherchons un autre arbre si tu veux ma belle ! »

    Elle sourit. Quel idiot ! Elle pyromane ? N'importe quoi. Enfin, elle ne se trouvait pas pyromane. Et puis il faut dire qu'il n'était pas mieux placé, après tout c'est lui qui était venu brûler l'arbre et qui lui avait proposé, pas elle. C'est comme si le côté "fouteur de merde" de ce garçon déteignait sur elle. Elle devait faire attention. Il s'approcha d'elle. Il était plus grand qu'elle, chose qui fit soupirer la fille. Ça va, on sait qu'elle fait pas deux mètres alors n'en rajoute pas une couche ! Suite à ça -après avoir prit son briquet- il trouva un autre arbre et celui subit le même sort que son copain. Il lui fit signe de venir et celle-ci arriva en sautillant, que c'était cool de cramer les arbres ! En plus avec un mec qui avait de l'essence ! Suite à ça il lui proposa de faire une photo souvenir. Encore mieux ! Il sortit son portable pour faire une photo de lui avant et elle se plaça devant l'arbre en feu, souriant -très contente de brûler un parc d'abricotier.

    « Après c'est à mon tour, ok copine ? »
    - Ok copain, mais avoir ton prénom ne serait pas refus. C'est cool de savoir avec qui on fait des conneries.

    Elle entendit du bruit. Une alarme ? Haaan les putes ! Juste pour deux arbres ça fait sonner l'alarme incendie. Elle décida de faire attention aux bruits qui approchaient de plus en plus, cassant les tympans de la pyromane. Elle s'approcha du garçon -son copain de connerie- pour prendre l'appareil afin de le prendre en photo. Et il avait l'air content ! Au fond il n'y en a pas un pour rattraper l'autre. Suite à ça elle lui rendit son portable et observait l'arbre brûler. Magnifique spectacle. Puis elle se tourna vers le garçon.

    - Franchement cette alarme j'la sens pas.

    En clair ça lui cassait les tympans et en plus elle sentait que si ce putin de bruit continuait ils risquaient d'être dans de beaux draps. Mais c'est que deux arbres qui servent à rien ! Elle avait bien envie de continuer à brûler des arbres -parce que oui elle voulait brûler le parc entier. Une alarme puis des cris. Elle regarda en direction des cris et vit des points noirs. Des gens ou bien le soleil lui avait tapé sur la tête ?
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Mer 3 Juil 2013 - 14:01
M'demoiselle soupire et sautille jusqu'à moi comme une petite grenouille dont j'aimerai bouffer les cuisses. C'est mignon, touchant et irritant. Mais ça fonctionne, elle arrive jusqu'à moi et je sens quelques liens se serrer entre elle et moi. Amis tout feu tout flamme ? Oui, sans doute. Ainsi, ma coupine prend mon portable et je fais une pose lubrique. Main dans la froc entrain de ma gratter les bijoux, je fais un signe de la main et écarte mes doigts pour faire le V de victoire ! Qu'est-ce qu'on est beaux et bons ! Les feuilles enflammées se détachent des branches cramoisies, elles tourbillonnent autour de nous et de là naît le tableau des cendres. C'est joli, c'est magique, j'en oublie même le son de l'alarme qui se veut pourtant menaçante. Je me réveille - encore une fois - lorsque la petite conne excitée m'adresse la parole.

« Franchement cette alarme j'la sens pas. »

« Tu m'étonnes ! Je vois déjà le genre de gaillards qui vont débarquer. Bon j'ai mes photos, je me suis calmé, on peut se barrer si tu veux ? On va squatter un autre parc et faire un peu plus connaissance ? T'inquiète pas, en temps normal, je suis un dérangé, un psychopathe et je t'aurai déjà violé mais là, j'étais en rogne, je me suis calmé, on s'est amusé alors tu n'as pas à avoir peur de moi. »

Décidément, en ce moment, j'arrête pas d'être "gentil" avec les gens. Est-ce Deus qui me force à agir comme ça ? Comme un con peu intéressant et conformiste ? J'espère pas sinon je veux bien me couper les couilles et les bouffer à la poêle ! Au loin dans l'horizon orangé, des gardes arrivent. Dans des uniformes tout à fait ridicules et des seaux d'eaux plein les mains, ils arrivent. Faut presser le pas ma poule ! Faut pas que tu retournes en prison ou que tu te fasses virer d'ici. Tu ne t'amuses que trop bien à foutre la merde ici et là. Que faire ? Je réfléchis et observe attentivement Trish. Elle est petite alors pour courir avec ses pattes de naines, ça n'allait pas être évident pour fuir. Ok ! Je sais ce que je vais faire. Je m'approche d'elle et tend mes bras pour la récupérer et la caler contre mon torse viril à souhait. Je la soulève et me met alors à courir à toute jambe pour ne pas avoir affaire aux affreux.  

« Bon ma belle, laisse-toi porter, laisse-toi faire et crois-moi, tu n'auras rien à craindre. La seule chose si tu veux, c'est d'essayer de les ralentir, tu peux faire des flammes non ? J'espère.  »

En effet, un groupe de connard se détachent de ceux qui essayaient déjà d'éteindre le premier arbre. Ils vont avoir du mal les gaillards ! Mais ozef, je n'oublie pas les groupes qui nous suit au trot ! Courant à plein poumons sur la route du parc, je jette des regards furtifs sur une éventuelle cachette. Puis je rajoute pour Trish ceci, d'un ton rassurant, cool et surtout classe. Oui, la vanité est une partie essentielle de ma personnalité et alors !?

« Je m'appelle Pierce. Macky Pierce. »
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Mer 3 Juil 2013 - 15:53
    « Tu m'étonnes ! Je vois déjà le genre de gaillards qui vont débarquer. Bon j'ai mes photos, je me suis calmé, on peut se barrer si tu veux ? On va squatter un autre parc et faire un peu plus connaissance ? T'inquiète pas, en temps normal, je suis un dérangé, un psychopathe et je t'aurai déjà violé mais là, j'étais en rogne, je me suis calmé, on s'est amusé alors tu n'as pas à avoir peur de moi. »

    Minuit papillon ! Ce mec, il essayait de la rassurer ou d'lui faire peur là ? Trish grimaça. Pas très rassurant le gaillard ! Au moins il assumait, c'était déjà ça. Mais quel intérêt à lui dire ça ? Rhaa stop les questions, pour l'instant y'a plus urgent qu'essayer de comprendre un homme qui se disait violeur et psychopathe. Elle n'avait pas tord. Des hommes -toujours plus grands qu'elle- arrivaient avec des seaux. Mais putin c'est qu'un arbre, c'est pas l'académie qu'on brûle là ! Arrêtez de chipoter un peu ! Puis le garçon agissait bizarrement. Il avait Trish contre lui et courrait. Oh, alors ce garçon avait un cœur ? Étonnant ! Elle s'accrocha à lui d'une main -de toute façon il n'avait pas intérêt à lâcher sinon elle prendrait un plaisir fou à le brûler lui aussi. Elle tendit son autre main afin de toucher les arbres afin de les brûler eux aussi -malheureusement elle devait encore toucher quelque chose pour qu'il brûle. Ces cons de gardes s'arrêtaient, essayant avant tout d'éteindre le feu. Elle en brûlait de plus en plus, prenant un certain plaisir à les faire chié.

    « Je m'appelle Pierce. Macky Pierce. »

    Macky ? Petit et simple : comme elle pouvait les aimer. Elle ne fit aucune réflexion et continua de laisser tout ce qu'elle touchait brûler. Il faut avouer qu'une bonne partie du parc y était passé. Puis brusquement avec sa main libre, elle pointa un arbre plus loin pour le montrer à son "copain".

    - Là ! Derrière cet arbre y'a un trou caché par les buissons !

    Comment elle le savait ? Bah parce qu'elle s'y planquait elle aussi quand elle voulait être seule. En tout cas plus jamais elle ne pourrait se balader tranquille dans ce parc. Fallait qu'il comprenne aussi ce mec. Comme ça ils pourraient se cacher et ensuite filer -du ni vu ni connu quoi. Par contre elle ne savait s'ils pouvaient tenir tous les deux dans ce trou. Rhoo puis merde, de toute façon ils ne vont pas y rester longtemps et elle est censée ne pas avoir peur de lui. Essayer de lui faire confiance ? On verra ça quand elle sera enfin sortit de ce pétrin ! En tout cas à la fin elle pensait le remercier. Bah oui, il avait émerveillé sa journée qui avait mal commencé. Là -même si c'est des conneries- elle fait quelque chose. Et dans les pires des cas -s'ils se font attraper par exemple- elle pourrait toujours aller en prison ou être virée de cet académie avec lui. Bah oui, ils sont deux donc chacun aura la même punition que l'autre. Sauf si le garçon allait prendre parce qu'il l'avait engrainé ? Haha, super supposition ! Bon Trish arrêtes de dire n'importe quoi et fait lui confiance au moins cette fois -après tout elle était dans le pétrin avec et à cause de lui. Pas totalement ? C'est lui qui avait proposé à la fille de le faire. C'est vrai qu'elle n'était pas obligée d'accepter mais bon. Rhoo puis stop. Voyons voir ce qu'il a prévu, peut-être qu'il connait une meilleure cachette ou pas, qui sait ?
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Jeu 4 Juil 2013 - 22:02
Je courre, ils courent, nous courrons. Sauf qui peut ! Mes poumons me brûlent, satanée nicotine qui a encrassé mes divins poumons ! Bordel, c'est qu'elle est lourde aussi la petite mioche. Ca fait quoi ? 500 mètres que je courre comme un dératé et j'en peux déjà plus ? Ah mais oui...C'est sans doute à cause de toutes les blessures que j'ai subis depuis que je suis arrivé ici, dans ce putain de bordel...J'entend les gardes juste derrière nous, je n'imagine même pas me retourner car avec la chance que j'ai, je pouvais être sur de me casser la gueule. Soudain, ma douce et nouvelle amie me gueule dans les tympans qu'il y a un arbre, enfin un trou, caché par des buissons. Dis comme ça, c'est tendancieux et je n'ai aucun mal à imaginer un "trou" avec du buisson. J'en ai déjà connu des comme ça et je préfère plus...hum, la plaine ? Un peu de gazon, c'est suffisant.

« OK ALORS ON Y VA»

Je prend mes distances avec les gardes. Leurs pas ne résonnent plus comme avant et c'est foutrement mieux comme ça ! Je trébuche. Oui, comme une merde et nous faisons un roulé-boulé juste dedans ledit trou. Alors avec mes bras et leurs appuis, je la balance dedans, propre et net. Si elle est égratignée, je m'arrangerai pour lui jouer le coup de docteur. Puis je prend enfin le temps de regarder derrière moi. Et là, pas de gardes, aucun, ils ont lâchés l'affaire les gaillards ! Juste deux filets de fumées qui s'échappent en tourbillonnant dans les airs. L'alarme est déjà loin en plus. Je m'immisce alors à mon tour dans l'orifice de l'arbre en écartant bien comme il se doit le doux feuillage des buissons. Fiou ! C'est qu'il y en avait à passer quand même ! Et même si la petite trisheuse l'avait déjà pénétrée ! Finalement, j'y arrive et là voit, posée. D'un sourire satisfait, je lui demande.

«Alors ma biche, ça va ? Je t'ai pas casser dans le roulé-boulé ? Ca va ? Tu veux un docteur ?»

Je me pose alors à coté d'elle, conte la cime de l'arbre que je caresse d'une main. Finalement, c'est un de leurs congénères qui nous sauvent la vie ! Qui l'aurait cru ? Je fouille les poches de mon jean et en sort le paquet de cigarette qui s'y cache. D'une main tremblante, j'en saisi une que j'allume aussitôt pour décompresser de cette course effrénée. Ah! Qu'est-ce que ça fait du bien un peu de remue-ménage ! Ca me change des viols de ses derniers jours. Je regarde Trisheuse et lui propose une clope tout en rigolant sur ce qu'on venait de faire.

«T'veux une clope ? Alors, on s'est bien amusé hein ! Alors, j'ai réveillé tes pulsions cachées ? Avoues que c'est excitant de foutre le feu ! T'es pyromane, ça se voit direct, fifille !»
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Jeu 4 Juil 2013 - 23:41

    Et il courait, elle brûlait et les gardes s'arrêtaient enfin, préfèrant s'occuper du feu dans le parc que des fuyards. Hahaha bande de cons ! Pour vous dire franchement elle aurait aimé brûler le parc entier, quand on commence le mieux c'est de finir n'est-ce pas ? Du coup Trish était un peu déçue quand même de ne pas avoir tout brûler à cause de cette alarme de merde et des gardes. Geeenre comme si brûler deux arbres c'était la mort ! Faut pas tout dramatiser ! En plus Macky lui criait dans les oreilles. Il voulait la rendre sourde ou c'est comment ? Franchement la discrétion, les murmures il ne connaît pas ? Au moins il avait comprit le lieu que la fille lui montrait et y courrut. Puis elle crut halluciner. Il la tenait encore contre lui puis il tribucha. Mais quel idiot ! Tu sais pas courir normalement ou quoi ?! Ils firent donc un roulé-boulé -et cerise sur le gâteau- il la balança dans le trou. Elle y arriva en boule. Putain il pouvait pas faire attention !? Bon au moins ils étaient dedans puisque Macky rejoint Trish dans le trou. Il lui proposa un docteur, non merci elle survivra et avait déjà vécu pire -surtout avec Spectre.

    «J'aurais pas dis non à un peu de douceur quand même.»

    Rhoo va pas te plaindre Trish, au moins t'es saine et sauve là non ? Elle retira les bouts de terre qu'elle avait sur ses jambes quand elle vit un paquet de cigarette s'approcher d'elle. Elle fumer ? Elle n'avait jamais essayé. C'était tentant sauf qu'elle ne fumait pas de son vivant. Même avec tout le stresse qu'elle subissait elle préfèrait tout évacuer avec l'alcool que la clope. Elle hésita. Et si elle essayait pour une fois ? Juste une fois, d'accord ? Pas plus, merci de ne pas devenir accro.

    «Hmm ... J'ai jamais essayé alors j'essayerais en tirant sur la tienne. J'avoue j'trouves ça cool de cràmer des trucs depuis que j'peux l'faire en touchant ce que je veux. Tu sais pas le pire. Deus m'a foutu en tant que jardinière dans cette académie, c'est horrible !»

    Elle le disait pour la première fois à quelqu'un qu'elle trouvait son job horrible. En même temps il doit s'en douter vu le carnage qu ils venaient de faire. Mauvaise blague Deus. T'as vraiment un humour de merde ! Pourquoi pas en cuisinière ?! Au moins elle pourrait faire joujou avec son feu en cramant les casseroles, là en jardinière elle ne pouvait rien faire ! Trish avança son doigt au bout de la clope de Macky pour l'allumer. Maintenant il fallait juste attendre que les gardes partent. Mais fallait attendre combien de temps ? Ce qui était bien c'est qu'elle n'était pas seul. Oui elle était avec le mec qui l'avait engrainé dans ses conneries -quoi qu'elle n'avait pas dit non. Alala, incorrigible la Trish.
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Ven 5 Juil 2013 - 16:20
L'espace était étroit, serré, court. Mais au moins, on est en sécurité et c'est discret. Sacrée qu'elle achète qu'elle a cette trisheuse ! J'aime, en plus c'est plutôt confortable. Ainsi donc, nous nous reposions de nos émotions, en récupérant nos forces et moi, en fumant ma clope. Je lui en propose d'en prendre une mais cette conne refuse et préfère tirer sur la mienne. Pas de problème, je prendrai cet acte comme un pacte d'amitié. Oui, et encore, je n'ai même pas rouler un joint alors imaginez ! Si je fume un joint avec une autre personne, ça devient mon ami pour la vie ! Enfin, sauf pour Sven. Alors, de mes doigts agiles, je lui tends la clope et la regarde avec attention. Je lui permet également de lui donner quelques conseils en même temps qu'elle me parle et me raconte des choses intéressantes. Tant pis si on s'entremêle les pinceaux.

«Bon, c'est ta première fois. Coince la clope entre tes lèvres, doucement et aspire comme si prenais de l'air par un tuyau, ou alors comme si pompait le dard à quelqu'un si ça te parle un peu plus ! »

J'aime mon humour salace et mes propos crus. Si elle ne comprend pas comme ça, c'est qu'elle est légèrement abrutie. Puis, je remarque les choses qu'elle m'a dite et je m'esclaffe sincèrement. Gorge déployée, tête basculée en arrière, je rigole de bon coeur. Deus avait le don quand même de choisir nos jobs ! Moi barman alors que je suis un psychopathe de première et que, de ce fait, je pouvais saouler mes victimes avant d'abuser d'elles et Trish, jardinière alors qu'elle crame un peu tout ce qu'elle avec ces mains délicates. Bah dis donc ! Deus, si tu nous regardes, sache que tu nous fait bien délirer !

«Bah dis donc ! T'as une de ses veines ! Et tu as déjà commencée à faire des plantations, imagine, on te demande de replanter des abricotiers ! Je te jure, envois-moi un texto si ça t'arrive, que je puisse mourir de rire ! »

Puis une idée incroyable me vient à l'esprit ! Ces derniers temps, je fumais pas mal de joints. Et ces joints étaient accompagnés de feuilles d'abricotiers. En effet, elles ont des effets hallucinogènes et elles font bader à mort ! Oui, à mort de chez mort ! Alors pourquoi elle ne me fournirait pas en la matière ? Ouaip, devenir ma fournisseuse d'herbes officielles. Bien sur, les recettes seraient partagées, 70 % pour moi, 30 % pour elle. Comme ça tout le monde est content. Je me rapproche alors d'elle et pose ma main délicieuse sur son épaule. Lentement, je m'approche de mon oreille comme si mes paroles ne devaient pas être entendues par d'autres personnes. Etrange me direz-vous en sachant que nous sommes seuls au milieu d'un tronc d'arbre.

«Dis-voir, ma belle Trisheuse, si tu as la main verte, tu pourrais pas me fournir en feuilles d'abricotiers ? J'en ferai un bon commerce et je dealerai pour toi. En échange, je te donnerai une partie de mes recettes, alors qu'est-ce que tu en dis ? T'es opé ? »

On ne peut pas refuser une telle proposition ! Surtout pas à moi, alors Trish, si tu me lis, saches que si tu refuses, j'irai personnellement m'occuper de tes fesses avec un fouet à clou. Moi, diabolique ? Jamais voyons...Je suis le plus gentil des gentils barmans...
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Ven 5 Juil 2013 - 17:14

    Macky lui expliqua comment faire pour fumer. Aspirer de l'air avec un tuyau ? Elle fit comme il dit : elle coinça la clope avec ses lèvres et aspira. Ça brûlait la gorge, mais putain ma gorge ! Il pouvait pas prévenir que ça pouvait faire mal ? Elle essayait de se retenir de tousser sauf qu'elle n'y arriva pas et lui tendit la clope avant de tousser. Elle mit sa main devant sa bouche et elle crut cracher ses poumons. Bordel ça fait mal et il fume ça sans soucis lui, faudrait lui expliquer. La douleur disparaît avec l'habitude ou quoi ? En tout cas ça allait bien faire marrer le garçon de la voir tousser ainsi. Elle garda sa main devant sa bouche et arrêta de respirer un moment. Puis elle recommença à respirer lentement par le nez, horrible la sensation ! La clope lui avait juste brûler la gorge qu'autre chose. Rhaa c'est détestable ! En plus il avait un humour ... Ça n'aidait pas Trish à aller mieux. Elle réussit à respirer normalement et fit une grimace.

    - Ça brûle la gorge ton truc putain, tu pouvais pas prévenir ?

    Vraiment pas délicat ce mec c'est pas possible ! Il se mit à rire quand elle lui dit qu'elle était jardinière. Franchement Deus avait un humour de merde qui avait l'air de plaire à Macky. Rhaaa Deus, Trish te déteste juste pour ce job que tu lui as confié ! Pourquoi ce job hein ? Tu voulais la torturer ou empêcher son côté pyromane d'apparaître ? Franchement si tu voulais pas qu'elle soit pyromane fallait pas lui donner un domaine divin avec le feu. Tu peux pas réfléchir deux secondes Deus ? Imbécile, pire que Macky -et faut l'faire pour dépasser Macky.

    « Bah dis donc ! T'as une de ses veines ! Et tu as déjà commencée à faire des plantations, imagine, on te demande de replanter des abricotiers ! Je te jure, envois-moi un texto si ça t'arrive, que je puisse mourir de rire !
    - T'envoyer un texto pour me ridiculiser ? Tu rigoles ? Même pas en rêve mon coco ! »

    Il s'approcha en posant sa main sur l'épaule de la fille. Il allait lui demander quelque chose, elle en était sûre -parce que oui, elle avait remarqué qu'il devenait très tactile quand il voulait demander quelque chose à quelqu'un, un peu comme un lèche-cul quoi. Il ne parlait pas fort alors qu'ils étaient qu'eux deux dans ce trou. Dealer ? Elle ? Mais ce mec veut l'enfoncer dans sa connerie c'est pas possible ! Quoi qu'elle ne serait pas perdante puisqu'il disait lui donner une partie de ses recettes. Hmm ... Jardiner pour lui ? Pour son commerce ? En clair elle avait passé son après-midi avec un dealer, trop la classe pelo !

    - Ça marche, mais combien tu vas me donner ? Parce que j'viens quand même de cramer la moitié d'un parc d'abricotier donc bon.

    Pourquoi elle acceptait ? Bah parce qu'au moins son métier lui servirait à quelque chose. Puis elle allait toucher quelque chose au bout -pas un salaire ok mais un une somme quand même. Maintenant elle devait sortir de ce trou. Si elle restait trop longtemps elle risquait de faire une crise de panique. Quand on est seul l'espace est suffisant pour qu'elle y reste plus longtemps, mais Macky y était et on ne peut pas dire qu'il soit très petit. Elle commença à trembler et regarda la sortit, on sort quand bordel ? Elle pouvait résister encore un moment, mais jusqu'à quand ? Parce que oui -malheureusement pour elle- Trish est claustrophobe. Du coup elle ne supporte pas les endroits clos ou trop petits. Sauf que là elle devait y rester dans ce putain de trou si elle voulait ne pas se faire attraper par les gardes et ça risquait de prendre du temps parce qu'elle avait quand même cramer la moitié du parc -c'est pas rien ! Zen Trish, tu ne vas pas rester là tout le reste de l'après-midi. Tu peux résister encore un peu pour sauver ta peau. Tu dois le faire parce que qui te dis que Macky t'aidera quand tu feras une crise de panique ? Alors reste calme, ça va passer, ça va passer.
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Sam 6 Juil 2013 - 12:52
Le petit filet de la clope s'échapper dans les airs, longeant l'écorce, grimpant au sommet pour finalement ressortir par une cheminée des plus naturelles qui soit. C'était classe mais ça aurait pu l'être encore plus si on avait un bédo. Imaginez l'aqua dedans ! Et ça aurait un gros nuage tout blanc, tout sexe. Trish s'essaie à la clope et je rigole encore. Décidément, cette gamine me faisait plus délirer. Comme tout jeunes s'essayant au doux péché de la clope, elle tousse, grimace et gueule. Je reprend alors la clope et tire un bon centimètre dessus. Quand on fume depuis pas mal d'années, on s'en fiche un peu, ça ne gratte plus du tout la gorge et ça détend nos nerfs. D'ailleurs, faudrait qu'elle se calme un peu au lieu de gesticuler comme un asticot. Moi prévenir ? De quoi ? J'ai la gueule de quelqu'un qui prévient ? Non, la spontanéité est ce que l'on fait de meilleur dans ce genre de situation. Bref, passons cet interlude fumeux pour mieux s'intéresser à ma demande voulez-vous ? Elle semble réfléchir à ma proposition, c'est bon signe. Finalement, elle me répond et comme assoiffée par le pognon, me demande le pourcentage. La carne ! Je me frotte la joue, dévie mon regard blasé et lui répond tranquillement.

«Alors tu vois, vu que je risquerai plus ma peau que la tienne, je dirais 70 % pour moi et 30 % pour toi. Comme ça, tu auras un minimum pour t'acheter des petites culottes ça te convient j'espère ? N'oublies pas que je t'ai bien sauvé la mise et bien amuser ! Hein ma jolie !? »

Bah oui, après tout, c'est quand même bien moi qui lui ait fait cramer des arbres, qui a réveiller son coté "Oh mon dieu, j'aime le feu, j'adore ça et ça me fait mouiller !". Bon, j'exagère peut-être, quoique non mais quand même. Je suis son maître et elle me doit bien ça. Elle s'agite encore et vibre comme un vibromasseur. Je l'a regarde et arque un sourcil, perplexe. Elle fixe la sortie. Je fixe aussi la sortie. C'est vrai qu'on est à l'étroit là-dedans et je me demande même comment j'ai pu ne rien lui faire ! Enfin, voilà, je vais quand même faire quelque chose. Je me met alors à quatre pattes et rampe jusqu'à la sortie pour voir un peu où on en était. Mon joli cul bien en face d'elle, je sors la tête dehors, entre les quelques buissons. L'air frais me revigore un peu et je mate à droite et à gauche. Personne. Au loin, j'aperçois le deuxième arbre que nous avions brûlés. Il était cramoisi mais ne fumait plus. Les "Gardes" avaient fait leurs boulots. Fais chier ! En tout cas, le parc a une sale gueule quand même. La petite Trisheuse aurait du taff après tout ça. Les quelques élèves qui squattaient le parc au début n'était plus là. Tant mieux, à croire que tout le monde s'était barré pour faire quelque chose de plus important que de flâner ici. Je dandine mes fesses devant Trish puis tente de reculer un peu pour revenir à place initiale. Pas évident, je dois pousser, reculer, pousser. PROUT ! Je lâche un pet bruyant et foireux. Les larmes me montent aux yeux et j'explose de rire. A moitié à l'extérieur, à moitié à l'intérieur, je tape le sol de mon poing. Je chiale, je ris, j'explose, j'en peux plus.

«BWAHAHAH AHAHAH AHAHAHA ! »

C'est énorme. Ca faisait longtemps en plus ! Pouah ! L'odeur parvient à l'extérieur et chatouille mes narines. La vache, sur le coup, j'y suis allé à fond ! L'odeur me ferait presque gerber tant elle est prenante. J'ose même pas imaginer à l'intérieur...avec Trish !? Oups, je crois que la pauvre va mourir d'asphyxie. Ce serait la première fois que je tuerai de cette manière, enfin, si ça fonctionnait. Toujours en larmes, je tend l'oreille...
Invité
avatar
Invité
Re: You make me dangerous [PV Macky] - Dim 7 Juil 2013 - 15:29

    30% pour elle et 70% pour lui. Genre monsieur risquait sa vie ? Mais qui lui a dit de faire ce genre de trafique dangereux ?  Elle n'avait pas franchement l'envie de le contre-dire. Alors ils feraient comme ça. Elle allait jardiner pour lui afin de lui donner des feuilles d'abricotiers hallucinogènes pour son trafique. Elle ne pensait pas que le trafique de drogue pouvait exister dans cette académie et en plus elle y contribuait, genre c'était une complice. Elle ne s'attendait pas à devenir complice d'un drogué en arrivant dans cette académie -surtout qu'elle n'était pas là depuis très longtemps, oui oui c'est une nouvelle. C'est limite si c'était pas une délinquante -elle avait quand même tué deux gamins le jours de sa venue. Elle qui n'aimait pas jardiner, elle allait le faire pour Macky, quel hasard de merde !

    - Si tu veux. Déjà que la clope c'est dégueulasse alors j'imagines pas les joints que tu dois te rouler ! Et ne parles pas sur mes sous-vêtements, tu ne sais pas si j'portes vraiment des culottes.

    Il était qui lui pour parler de ses sous-vêtements ? N'importe quoi, j'vous jure ! Trish tremblait toujours et ça avait l'air d'intriguer Macky. Mais regarde ailleurs toi et laisse-là se calmer toute seule ! Il bougea enfin ses fesses et les dandina devant Trish qui regarda ça d'un air perplexe. C'était sa façon de lui demander de lui cramer ses fesses ? Mais bouge tu bloques la sortie idiot ! Cela inquiéta encore plus la fille qui ne voyait pas la sortie, mais le gros cul de Macky à la place. Puis -franchement elle s'y attendait pas- il lâcha un pet ... Horrible ... Lui ça le faisait rire à limite s'en pisser dessus alors que Trish arrêta de respirer et se précipita sur lui. Elle posa ses deux mains sur ses fesses et poussa de toutes forces. L'odeur était comparable à un gaz toxique -on va éviter de vous décrire quel genre mélange. Et elle poussa sans chercher à savoir s'il allait avoir mal en tombant ou non et elle sortit enfin. Oui enfin de l'air pur ! Elle inspira un coup sauf que ça sentait aussi un peu à l'extérieur de leur cachette.

    - 'Spèce de con ! T'aurais pas pu te retenir ? Tu voulais que j'crèves ou quoi ?!

    Elle s'éloigna un peu et inspira un bon bol d'air pur. Oh oui ça faisait du bien de sortir enfin de ce trou ! Elle arrêta lentement de trembler et se détendit. Puis elle observa les ravages du feu. Quel beau paysage ! La moitié des arbres étaient devenus noir. Elle passa ses deux mains dans ses cheveux et s'approcha de Macky, encore par terre, elle lui tendit sa main pour qu'il se relève.

    - Bouges-toi le parc est vide.

    L'envie de finir ce qu'ils avaient commencés y était, sauf que les gardes risquaient de revenir et Trish -pour rien au monde- ne voudrait retourner dans cette cachette désormais maudite par le cul de Macky. En tout cas si c'était elle qui allait replanter tous les arbres, c'était sûr qu'elle chercherait Macky pour qu'il l'aide -il a quand même participer à la destruction de la moitié de ce parc. C'est vrai qu'elle avait prit un certain plaisir à tout brûler sauf qu'elle n'était pas la seule à qui ça avait plu. Pendant quelques secondes elle se visualisa avec Macky en train de tout replanter -genre comme punition. Quoi que c'était le métier de Trish quand même : arroser, planter, tailler. Rhaa que de la merde ! Déjà que de son vivant elle n'avait pas la main verte, là elle se demandait comment faire. Et si l'académie lui demandait de vraiment tout replanter ? C'est sûr ça la ferait chié à un point ... Faudrait qu'elle trouve des excuses débiles pour ne pas faire son taff, limite trouver des larbins pour qu'ils le fassent à sa place. Elle pensa et pensa encore. Elle tremblait encore légèrement, mais ça allait passer. Oui elle était beaucoup plus détendue depuis qu'elle était sortie du trou. Elle pensa encore quand Macky la sortit de sa rêverie.
You make me dangerous [PV Macky]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» Macky Ly, EX-porteur de l'ecaille du Leviathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page