Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.]

 
Invité
avatar
Invité
Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Mer 26 Juin 2013 - 16:40
Encore une journée qui démarrait bien ... Allongé dans l'herbe, dans l'enceinte du campus pour une fois, Spectre avait planté Zero dans le gazon à côté de lui. A l'ombre d'un arbre, il avait les yeux fermés, et les bras croisés derrière la tête, allongé dans l'herbe, les jambes écartées. L'herbe était presque rendue brillante par le soleil qui illuminait toute l'académie. L'air était chaud, et les brises agréables. Un parfait début d'après-midi pour dormir. Après s'être levé une dizaine de minutes plus tôt. Le quotidien de Spectre, en soi.
Attendez... Meeerde.
Spectre rouvrit les yeux en grognant, s'emparant du manche de Zero, la gigantesque épée, qu'il vint glisser dans son dos, celle-ci s'y soudant sans aucune attache, immobile et attirée par le corps de l'apprenti-dieu. Celui-ci se frotta doucement les yeux, encore à moitié endormi. 
C'est vrai. Aujourd'hui, il devait aller en colle. Encore. Il en avait oublié le motif, à force. Depuis qu'il avait ressuscité, il s'était renseigné en évitant le maximum de contact. Il n'aimait pas côtoyer les gens, à vrai dire. C'est pour ça qu'il n'allait pas en cours...
Bon, et aussi parce qu'il était certainement le plus mauvais élève qui ai existé sur terre. Donc, il passait sa seconde vie à dormir, et à s'interroger sur son ... Comment appelaient-ils ça, déjà ? Domaine divin ? Quelle poisse. Il devait se traîner cet énorme hachoir à viande en permanence, en plus. Mais au moins, ici, il ne risquait pas de mourir écrasé par un camion...
Une fois debout, il s'assura que tout était bien là. Anneau ... Paré. Pendentif ... Paré. Il était habillé..? Paré. C'est parti pour la co- ... Oh, et puis non. Il aura le temps de se rattraper plus tard. Il va passer sa seconde vie à l'Académie, de toute manière. Réfléchissant un instant, il décida de se diriger en direction de la cafétéria. Car, après tout, après un peu de repos, autant manger. Il aura fait ce qu'il avait à faire aujourd'hui, et pourrait retourner se coucher. Mains logées dans les poches, il se promena un peu avant de reprendre ses esprits, enfin réveillé. Son regard orangé était toujours hyperactif, fonçant de droite à gauche, de bas en haut, tandis que son cerveau, lui, pédalait dans la semoule. Il était toujours comme ça, au réveil. C'est frustrant, lorsqu'on s'en rend compte, hein..?
Les cheveux en bataille, l'anneau au doigt, il semblait avoir abandonné toute idée de se rendre présentable, et une fois arrivé à la cafétéria, il s'assit à l'extérieur, devant une table en bois, s'avachissant contre le dossier de la chaise, les yeux mi-clos. En prenant équilibre sur une jambe, il fit passer son support sur deux pieds, se balançant comme un petit garçon. En fin de compte, il faisait vraiment trop chaud pour quoi que ce soit, aujourd'hui... Alors qu'il attendait qu'on vienne faire sa commande, il remarqua un nuage dans le ciel. Tout seul, recroquevillé. Eh bien, petit nuage, on a perdu papa et mama- ... Mais qu'est-ce qu'il était en train de faire, là ? Il parlait tout seul avec ... Un nuage ? Vraiment un foutu mauvais début de journée, en fait. Zero plantée à côté de lui, il ouvrit grand les yeux lorsqu'un coup de feu retentit. Et alors, son regard chuta vers l'arrière ... En même temps que la chaise.
Après un choc un peu rude, il s'était retrouvé affalé par terre, l'un des pieds de la chaise ayant explosé suite au coup de feu. Après que sa tête aie cessé de lui faire mal, Spectre rouvrit les yeux, braquant son regard prédateur sur l'intrus qui l'avait fait chuter et s'écrouler. Tout vêtu de vert, droit, il pointait vers lui une arme de poing de gros calibre, un grand sourire cynique aux lèvres... Pas lui, pitié.


Dernière édition par Nelgaroth B. Spectre le Lun 29 Juil 2013 - 11:53, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Mer 26 Juin 2013 - 18:13
Il est en retard... Très en retard... Qu'est-ce-qu'il fait... Ce... Sale morveux!!!! 


C'est ce qu'il pensait, depuis déjà dix minutes, à attendre devant la salle où l'autre devait se pointer, vue le temps qui s'était écoulé ce n'est pas le cas. Yuri n'aime pas attendre et encore moins qu'on se foute de sa gueule, c'est alors qu'il se décide enfin à partir à sa recherche, son nom est Nelgaroth. Ce petit doit comprendre que personne ne doit manquer de respect à Yuri Dragunov, il va apprendre la discipline et dans la souffrance, c'est la parole inébranlable d'un officier russe. Sortant dehors, sous le soleil, il n'a pas vraiment aimé le beau temps, ni le détester, néanmoins il trouve qu'aujourd'hui il fait particulièrement chaud. Regardant à droite, puis à gauche, il ne voit pas l'élève, il continue de marcher au pif, toujours espérant le retrouver et si il le trouve alors il va avoir de sacrée problème dès qu'il aura affaire avec un dieu de la guerre. 


Toujours en train de parcourir l'école notre homme n'arrive pas à trouver le gamin, il s'arrête un instant, restant planté en plein milieu de la cour en train de réfléchir sur où le trouver... C'est ensuite, par pure hasard, son regard tombe directement sur l'élève qu'il cherchait depuis tout à l'heure. Là son regard à changé d'avis, de ton et d'expression pour le faire balancer vers le côté sombre de sa personnalité.  Notre professeur observe donc ce très cher Nelgaroth en train de se détendre sur une chaine... A la cafétéria ? Il y a de quoi être énervé, un élève qui ne vient pas et préfère passer son temps à rien faire, c'est bien un branleur de première ordre, ça c'est sûr. S'approchant de lui, d'un pas lourd et sévère, d'une posture légèrement courbé vers l'avant, faisant sortir sa colère et affectant (seulement sa présence) tout ceux qui se trouvent autour de lui. Il est bien normal de voir ces gens s'écarter, par précaution, ne sachant pas de quoi il est capable de faire. Bien que dans la généralité, Yuri ne fait pas dans la dentelle, il y a forcément quelque chose pour faire attirer les yeux sur lui, comme se faire attirer l'attention de tous pour une unique personne. Qui ne connaîtrait pas le professeur en arme à feu, mais aussi au corps à corps, le plus sadique de son catégorie, mais aussi le plus puissant de l'école ? (Lol) 


Maintenant qu'il n'est plus très loin il décide de faire une entrée peu ordinaire. Sortant son fusil à pompe, laissant entendre le bruit d'une cartouche qui se chambre dans le compartiment hermétique, laissant pour seul issue de secourt ce long tunnel avec la lumière au bout. Cet engin terrifiant braqué vers l'élève, enfin sur l'une des pieds de la chaise qui le soutient, souriant à cet instant avant de déclencher un scandale à la cafétéria. Etant donné qu'il se trouvait en équilibre sur sa chaise, l'une des pieds se voit déchiré par les plombs, laissant tomber son utilisateur qui va se fracasser lamentablement en arrière. Maintenant il va comprendre qu'il a affaire à quelqu'un qui ne doit jamais être pris à la légère, s'approchant encore plus de lui, l'attrapant par la tête, soulevant comme si ce n'est qu'une poupée. Il regarde dans ses yeux tel un fou furieux qui n'a qu'une seule envie, le trucider sévère. Cependant il ne peut pas le faire, la loi et son rang l'oblige, mais rien ne lui interdit de le faire participer à un cours intensif hein ? 


"Alors morveux, comme ça on m'ignore pendant les heures de colle... Tu as vraiment les couilles pour partir roupiller à la cafet'. J'ai changé d'avis, tu n'iras pas en colle, tu vas me servir de pantin d'exercice, ici, maintenant!"

C'est alors, sans hésitation et sans que personne ne puisse comprendre, notre cher professeur fait dégager de son bras droit Nelgaroth dans les airs, avant qu'il ne s'écrase comme une m****. Yuri rigole comme un sadique et espère qui voudra bien jouer avec lui, au chat et à la sourie, ce serra marrant... Si vous avez remarqué, Yuri a fusionné avec son double, donc ne soyez pas surpris par son comportement plutôt... Insane, voir devenir un vrai Serial Killer. Bonne chance, Nelgaroth, car là... Il va te faire un deuxième nombril aussi gros que ton poing.
Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Mer 26 Juin 2013 - 20:56
C'était quoi ce ... Type ? Il l'avait soulevé avec une aisance folle, avant qu'il ne pense à s'alourdir pour l'humilier. Ni une ni deux, le voilà qui le sermonne, tandis qu'il le tenait comme une vulgaire poupée. Ses deux iris, masqués par la main du Russe, palpitaient, tandis que ses veines se montraient, saillantes.

- Alors morveux, comme ça on m'ignore pendant les heures de colle... Tu as vraiment les couilles pour partir roupiller à la cafet'. J'ai changé d'avis, tu n'iras pas en colle, tu vas me servir de pantin d'exercice, ici, maintenant! 

Projeté en l'air, personne ne put percevoir un sourire carnassier naître sur les lèvres de l'élève, tandis qu'il ne perdait pas des yeux son adversaire. Après avoir durement heurté le sol, il se releva, très lentement, arrachant Zero du sol où elle était plantée, venant appuyer celle-ci sur son épaule. Alors... C'était lui le prof' avec qui il avait rendez-vous ? Et il voulait ... Se battre ? Bien, parfait ... Spectre n'avait pas encore pu réellement utiliser ce qu'on appelait le " Domaine Divin ". C'était une chance. Une belle chance de massacrer ce petit con aux grands airs. Une belle chance de le transformer en amas de chair. Une belle chance d'enfin massacrer quelqu'un. Sans y penser, cela vint naturellement, l'air autour de l'apprenti-dieu sembla se frictionner, brouillant un très bref instant la vue de Nelgaroth. Il voulait donc attirer une importante masse d'air autour de lui, ou au contraire l'expulser. Il n'était pas au courant, que la gravité s'appliquait également à l'atmosphère ambiante. Il était également capable de s'alourdir ou s'alléger, tant il lui était aisé de lever sa main, ou au contraire trop difficile. Restait à voir jusqu'où s'étendait son périmètre d'action ... Il ne parvenait pas lui-même à le distinguer. Malgré ce manque, il se fendit d'un grand sourire cynique, tandis que l'air recommençait à s'agiter, malmenant ses vêtements et ses cheveux, accentuant son aura méprisante, et son angoissant regard luisant.


- Volontiers. Mais je me dois de te prévenir ... Je ne sais pas encore me retenir !


Ceci dit, il se rua à la rencontre du professeur académique. Que de fascinantes possibilités ! Il pouvait manier Zero d'une main, et ne s'en priva pas, abattant la pointe de son arme à quelques centimètres du pied gauche de Yuri, comme une frappe dissuasive, avant de projeter sa main libre vers le visage de celui-ci. Néanmoins, une alerte martela son crâne, si bien qu'il se stoppa net et arracha son arme du sol, remettant de la distance entre lui et son adversaire. Ce type était dangereux, à n'en pas douter. Il fallait à tout prix éviter le corps à corps avec lui. Mais ... Il n'avait aucune possibilité de combat à distance, alors... Comment faire pour ne pas être littéralement écrasé ?


Il fut tiré de ses pensées lorsqu'il braqua son regard de nouveau sur son adversaire, qui ne se gêna apparemment pas pour presser la gâchette, tandis qu'il voyait les projectiles fuser vers lui. C'était un grand malade, dans sa tête, non ? C'est un lieu public, la cafétéria, bordel. Saisissant que c'était tuer ou être tué, Spectre empoigna son arme à deux mains. Peu importe ce que lui dictait son instinct de survie, il allait finir sous forme de gruyère, s'il ne faisait rien. Ses iris orangés cherchèrent le regard de Yuri, et se verrouillèrent dedans, une lueur bestiale brûlant au fond.
Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Ven 28 Juin 2013 - 18:41
 Il ne veut pas frapper son prof ? Que c'est mignon, garde-t-il un minimum de respect pour les adultes ? En tout cas pas pour suivre les cours hein? Que ce gamin est illogique dans sa tête, ne pas être capable de se retenir, mais tu le fais justement, non ? Et bien notre camarade Yuri n'en a nullement l'intention de se retenir non plus, le voila qu'il pointe son arme sur le je-m'en-foutisme et expédier une bonne dose de plombs en pleine face. C'est peut-être un action non réglementaire, mais si c'est pour faire éduquer le petit... Il peut se permettre, les directeurs ne le verront pas de la même façon... 



C'est alors, enfin, que le russe se rend compte qu'il possède une énorme épée l'enfoiré. Les plombs ricochent dessus sans faire broncher cet énorme planche d'acier, pas mal en fin de compte comme épée, il pense qu'il serrait pas mal de l'avoir une comme ça dans sa chambre, je pense aussi. En tout cas, rien que de voir l'arme de ce camarade Nelgaroth, qui sonne très moyenâgeux, lui donne une idée fou qu'il ne s'empêche pas de rigoler, comme si la folie commençait à le gagner petit à petit. L'idée est... De faire un petit duel entre homme, face à face, au corps à corps, avec des armes destinés pour le corps à corps.

"Je viens de remarquer ton arme, je l'aime bien, si tu me le donne j'oublierai tout ce qui s'était passé et toi compris, dans le cas contraire..."

son fusil à pompe disparaissant comme par magie, pour laisser place à deux énormes épées tronçonneuses, pour sonner classe c'est Chainsword, pas mal. Le moteur en route et les dents commençant à tourner à toute vitesse jusqu'à ne plus les voir à l'oeil nu. Se mettant en position d'assaut tonnerre, Yuri montre bien ses intentions meurtrières par l'aspect de la guerre. Il y a de quoi a avoir la chocotte en voyant un fou furieux armés de deux tronçonneuses et qui vous regarde comme si vous étiez son repas préféré, à en faire baver, ba Nelgaroth... C'est comme son dessert en fait, il ne tardera pas à entamer sa part à coup de couteau et de fourchette... En plus hard core. De toute façon, tout le monde connait la réponse du camarade Nelgaroth (chiant de prononcer non ?) il ne voudra pas se séparer de son épée ? Si c'est le cas alors tant pis pour lui et tant mieux pour l'autre, les choses se serrait plutôt bien arrangé de façon direct et pacifique. Bordel où est le sang! Il faut toujours du sang dans cette histoire! Allez Yuri!  Fait couler du sang! 


Puis je n'ai pas besoin de l'encourager, c'est ce qu'il a l'intention de le faire, voila qu'il charge, pas juste courir sur son dessert, il bondit littéralement! C'est qu'il a vraiment faim cet ours, très impatient de voir ce combat étincellent.   
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Ven 28 Juin 2013 - 20:36
Être membre du Conseil, ce n'était pas une vie de tout repos, mais Rain ne s'en plaignait pas, ce statut lui permettait d'avoir une confiance grandissante des renégats. Cependant, sa seule place au Conseil ne lui accordait pas ce crédit, il lui fallait en plus fournir régulièrement des informations à la Guilde. Des informations cruciales, mais jamais handicapantes, telle était la limite à trouver et à respecter. Dur dur la tâche d'infiltrée. Cela la mettait en danger permanent, mais là était le prix à payer pour protéger les siens. Finalement, elle n'avait pas à se plaindre. Ses horaires de cours s'étaient vus complètement modifiés. Avec l'arrivée de plusieurs nouveaux collègues, elle n'avait plus à se soucier de la gestion. Ce n'était plus à elle de gérer ces centaines de garnements, dont beaucoup étaient bien plus âgés qu'elle.

Désormais, l'enseignante consacrait son temps à un nombre très restreint d'élèves, que l'on pouvait alors aisément nommer disciples, puisqu'étant plus proche d'eux, elle était devenue pour eux un maître, un mentor. Ce n'était donc pas plus mal, pour quelqu'un qui n'aimait guère la foule, ce n'était pas les salles de classe bondées et bruyantes qui allaient lui manquer. Rain n'avait pas pour autant plus de temps pour elle, au contraire, mais la jeune femme ne manquait jamais de somnoler sur les toits. Rien ni personne l'empêchera de faire ses siestes…

Et pourtant.

En ce bel après-midi, la jeune femme s'était installée sur le toit de la cafétéria, les mains reposant en coussin derrière sa nuque. Rien de tel qu'une petite heure de somme pour récupérer un peu. Seulement, les songes n'avaient eu le temps de s'emparer de son esprit que plusieurs détonations la tirèrent de son état semi-conscient. L'enseignante s'était rassise comme si un ressort avait été installé dans son dos, ses Desert Eagle dégainés, prêts à transformer en passoire le premier qui se présentait. Mais il n'y avait personne devant elle, ni derrière. Elle était seule sur ce toit. Les bruits venaient de plus loin. En contrebas.

Sans mal, Rain reconnut son collègue Yuri Dragunov, qui ouvrait feu sur un jeune homme armé d'une grande épée et habillé sombrement. Un drôle de duo que voilà. Seulement, l'enseignante n'était pas du genre à s'intéresser aux combats d'autrui, et en l'occurrence, un professeur qui tirait librement sur un apparent élève en dehors d'une salle d'entraînement ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Non pas qu'elle doute du talent de tireur de son collègue et craigne qu'il touche des innocents, non, mais voilà, on n'était jamais trop sûr dans un lieu aussi fréquenté que la cafétéria. D'ailleurs les autres devaient être planqués à l'intérieur vu le carnage dehors.

Et voilà que son collègue aux cheveux verts se ruait sur l'inconnu, les mains armées cette fois de… deux épées tronçonneuses ? Qu'est-ce qu'il avait bu celui-là ? De la vodka peut-être. En tout cas Rain n'allait pas le laisser faire. Elle bondit de son perchoir jusqu'à atterrir souplement entre les deux hommes. La collision était imminente. Là, deux ailes lumineuses se matérialisèrent dans son dos, immenses. Une couleur de sang, une autre d'un blanc immaculé. Un simple battement suffit à soulever un vent violent qui propulsa les deux hommes loin l'un de l'autre.

Le visage de marbre, comme à son habitude, Rain observa tour à tour les deux intéressés. D'abord le nouveau, pour qui elle se contenta d'un simple regard dénué d'intérêt, puis son collègue.

- Puis-je savoir à quoi vous jouez, tous les deux ? Yuri, je vous rappelle que dorénavant, je suis autant responsable de vous que de cet élève, alors j'estime être en droit de demander des explications concernant votre comportement.

Il n'y avait aucun énervement détectable dans le ton employé, qui était resté neutre, fidèle à la tradition. A vrai dire, elle ne l'était pas, pas pour l'instant. Mais mieux valait se méfier de l'eau qui dort, n'est-ce pas ?



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Ven 28 Juin 2013 - 20:56
" - Puis-je savoir à quoi vous jouez, tous les deux ? Yuri, je vous rappelle que dorénavant, je suis autant responsable de vous que de cet élève, alors j'estime être en droit de demander des explications concernant votre comportement. "

Mais... Bordel de merde, c'était qui, celle-là ? Spectre rendit son regard froid à la jeune femme, en se redressant rapidement. Primo, elle débarquait et le balançait à son tour. Deuxio, elle venait de lui sauver le derrière. Car rien n'était moins sûr que le fait que Zero survive face aux deux énormes épées tronçonneuses du Russe. Se contentant d'un long soupir, il dévisagea cette jeune femme, avant d'analyser froidement sa tenue, ses possibles armes, sa posture, et enfin, ses yeux. Bien qu'il ne les entrevit qu'un instant, ce fut suffisant. Sans rage. Pas encore. Réfléchir était primordial, dans le cas actuel. Peut-être devrait-il simplement s'éclipser et les laisser régler leurs différends..?
Non. Il ne devait rien, à personne. Alors maintenant, le malade allait se ruer sur elle, il allait lui rendre la pareille en la protégeant d'un assaut, puis la laisser se faire découper. Car oui, il ne lui en devait qu'une, pas deux, il faut pas déconner non plus. Mais Spectre ne pouvait s'empêcher de frémir. De colère ? Ou de rancune ? Probablement aucun des deux. Il n'avait pas envie de se battre. Ni maintenant, ni plus tard. Il voulait juste manger, puis retourner dormir. C'était pas bien compliqué, comme emploi du temps, et pourtant, ce foutu établissement s'obstinait à lui mettre des bâtons dans les roues. L'hospitalité n'est pas vraiment géniale, par ici. Son regard était braqué sur les gestes de la femme. C'était quoi, ces ailes, tout à l'heure ? Boarf. Peu importe. Dépêche-toi de manger de te faire éventrer. Avec un peu de chance, le Professeur l'aura massacré avant qu'il lui porte secours. Ainsi, il ne devrait plus rien du tout, puisque ce sera dur de lui rendre la pareille.
Chiant.
Cette situation est chiante.
Pourquoi ne peut-il pas simplement l'ignorer et faire comme d'habitude ?
Il la laisse se faire découper en petits morceaux pendant qu'il va piquer un somme.
A la rigueur il revient après, histoire d'achever le Russe si elle ne s'en est pas chargé.
Et surtout, pourquoi n'arrivait-il pas appréhender cette fille ? Elle était ... Vide. Pas de pulsions, pas de réactions. Pas bon ça. N'importe quel être vivant est censé avoir peur. Pourquoi ça n'apparaissait pas ? Pourquoi ... Ne semblait-elle pas pouvoir hésiter ? Inébranlable ? Stoïque ?

C'est irritant. Énervant. Et ce genre de choses ne devrait pas exister. Les yeux luisants, Spectre empoigna à deux mains sa gigantesque lame. La gravité s'inversa, et il fonça, sans un mot, se plaçant devant la jeune femme en toisant le Russe. Bon, lui rendre la monnaie de sa pièce, et se casser. Vite. Maintenant. Son... Leur adversaire a l'air cinglé. Il aime se battre, et il veut se battre. Qu'à cela ne tienne, ça lui rend service pour le moment. Ne prêtant guère plus d'attention à Rain, Nelgaroth fit tourner sa lourde épée, les yeux braqués droit sur Yuri. Ca allait venir. Oh que oui. Brutal comme il était pendant les préliminaires de leur affrontement, le Professeur allait revenir à la charge, peu importe s'il y avait un collègue à lui. Contrairement au début, l'apprenti-dieu adopta une expression froide, et dénuée d'expression, seul son regard encore brillant d'un éclat animal. Cette situation est vraiment contraignante. Vite, en finir. Vas-y le Russe, presse la gâchette. Et tue-la dans la foulée, si ça t'amuse. Spectre veut juste retourner se coucher.
Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Mar 2 Juil 2013 - 6:36
 Ha! La camarade Rain Sinclaire débarque par pure miracle ?! Avant que la folie meurtrière ne s'empare du corps de Yuri ? Elle tombe à pic pour quelqu'un qui n'a aucun sentiment humain, alors pourquoi tenter de faire calmer les jeux? Tel est la question du jour de Yuri, pourquoi de tel comportement intéressé envers autrui ? Quoi qu'il en soit, c'est grâce à elle si le petit ne s'était pas pris son attaque apocalyptique. Se calmant peu à peu, Yuri fait disparaître ses armes  pour adopter un comportement plus correcte devant sa collègue.

"Très simple, j'éduque ce gamin, il doit apprendre à ne pas sous-estimer ses professeurs et de leurs enseignements. Les mots ne fonctionnent pas sur lui, alors voila le pourquoi de ce boucan. Par contre c'est à moi de te retourner cette question, pourquoi ce comportement devenu aimable, protectrice, tu t'intéresses un peu plus des autres ? Quand tu dis êtres responsable... J'ai raté un épisode ?"


Question du jour, Yuri veut savoir sur le changement sur le comportement de Rain, puis le regard de notre soldat tourne vers Nelgaroth. Ce jeune turbulent brandit son épée pour montrer son air de supériorité, bien décidé à lancer la charge. De tel comportement mérite une punition, lancer un défit à son professeur, un dieu de la guerre qui plus est... C'est que ce petit ignore la peur hein? Ce n'est pas une énorme épée qui va l'impressionner. Depuis qu'il est arrivé dans l'académie, Yuri à fait face à toute sorte de danger, aussi grand que cet épée de titan qui pourrait être comparé à une cure dent avec le dragon noir. 

"Laisse tomber petit, tu n'arriveras pas à grande chose si tu restes sur la défensif, puis tu n'arriveras pas à faire quoi que ce soit dans tout les cas. J'ai perdu l’appétit de me battre... Par contre tu vas toujours m'accompagner jusqu'à ta colle"

Puis le bon camarade Yuri fléchit ses jambes, tout le monde se demande pourquoi fait-il cela alors qu'ils ont une distance assez éloigné pour tenter un normal, c'est parce qu'il va le tenter et de façon anormal. C'est avec son contrôle de limites atteignant le summum de sa maîtrise qu'il va faire un bon en avant spectaculaire, tout aussi impressionnant que terrifiant. Le sol craque sous la pression de plusieurs centaines de kilo exercées par ses deux jambes, la puissance pour se déplacer en un seul trait pour supprimer la distance qui leur sépare en un instant. Passant juste à côté de Rain tel un vent pour parvenir jusqu'à l'élève. D'un seul coup de poing calculé, un seul coup à la fois précis et puissant, pour frapper dans le plexus, de sa jambe droite frappant le sol pour stopper net sa course comparable à un Bugatti Veyron lancé à toute vitesse, son pied s'enfonçant même sous la surface.  La puissance libéré est largement inférieur à ce qui était prévu pour éviter de le tuer. Oui, ce coup, si jamais il l'avait reçu à pleine puissance, s'il n'avait aucun pouvoir pour renforcer sa défense, il aurait pu faire un énorme trou dedans avant d'attraper la colonne vertébrale et l'arracher d'un seul coup, pour voir ce que ça va donner. Le bon professeur s'est contenté de frapper avec une bonne dose pour le faire calmer, l'onde de choc libéré dans le corps, après ce coup, visant précisément l'estomac. Il va peut-être recracher tout ce qu'il a mangé au petit déjeuner, mais ça donne moins envie de se battre quand on touche un des points vitaux,à cause de la douleur éphémère, mais très grande, pour le démoraliser. 


Son corps ne pouvant plus supporter le choc, les jambes de l'élève ne répond plus et le laisse tomber, Yuri en profite pour l'attraper dans ses bras. Toujours de dos, il s'adresse encore une fois à Rain, juste pour une confirmation.

"Ne t'en fait pas, il est juste K.O, dans ce monde rempli d'être bizarre en tout genre, il faut souvent employer des manières inhabituelles pour éduquer les petits, c'est pas comme sur terre où les adultes vont faire calmer le jeu et tu devrais comprendre ça, en tant que collègue et en tant que arme vivante... Alors dit moi, est-ce-que mon jugement est juste ou mauvais ?"
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Jeu 4 Juil 2013 - 12:52
Visiblement elle avait réussi à calmer les pulsions bien trop destructrices de Yuri et ce n'était pas une mauvaise chose. Il ne manquerait plus qu'il s'attaque à elle tiens. De toute manière si cela avait été son choix il se serait retrouvé quelques mètres plus loin. Cela aurait été drôle pour l'élève que deux professeurs s'affrontent mais Rain ne lui laisserait pas ce plaisir. Elle n'avait, contrairement à certains, pas que ça à faire de prouver sa supériorité en permanence. Rengainant ses ailes et ses Desert Eagle, l'enseignante ne quittait pas son collègue des yeux. Celui-ci annonça être en train d'éduquer son ex-adversaire. Alors certes, Rain n'était pas la mieux placée pour le critiquer sur les manières d'éducation mais elle au moins le faisait dans une salle d'entraînement, à l'abri des autres qui n'avaient rien à faire dans l'histoire. Ce n'était pas qu'une question de sécurité (rien n'empêcherait l'élève qu'elle ne connaissait pas de saisir un apprenti-dieu et de s'en servir comme bouclier), tout le monde n'avait pas nécessairement envie de voir leur ouïe diminuée à cause du boucan dégagé par les balles.

Rain se contenta donc de hausser un sourcil en réponse à cette réponse finalement à la hauteur du comportement de son collègue, qui enchaîna en lui retournant la question. Sur le coup l'ennui commençait à se lire sur le visage aux traits statiques de Rain... Aimable ? Protectrice ? Il ne voulait pas un biberon chaud non plus ? Ah et il n'était pas au courant pour sa promotion, d'accord mais celle-ci avait entraîné certains changements au sein de l'organisation entre les professeurs tout de même. Le récent recrutement est donc ainsi passé inaperçu ?

- Décidément, non seulement vous êtes dépourvu du sens de la responsabilité, mais en plus vous n'êtes même pas fichu de vous mettre au courant de ce qui se passe au sein du corps enseignant, auquel vous faîtes pourtant partie.

Entretemps l'élève s'était planté à côté d'elle, l'air menaçant avec son énorme épée qu'il brandissait en direction de Yuri. Pas un seul mot ni explication. Cela ne lui valut donc pas l'intérêt de Rain, pour qui il n'était qu'un élément de décor parmi tant d'autres. En soi, il n'était pas si différent d'elle puisque dans la même situation, elle n'aurait pas cherché à s'expliquer non plus.

Puis, après avoir prononcé quelques paroles en direction de l'élève, Yuri se décida à l'atteindre par un grand bond en avant. Le vent soulevé par le déplacement fit danser quelques mèches de Rain mais n'attira même pas son regard. Elle demeurait dans sa position initiale, comme si rien ne pouvait l'atteindre. Seule son bras bougea lorsque la cible de son collègue fut neutralisée. Ses doigts se refermèrent autour de la manche de l'énorme épée qui basculait, la stoppant net dans sa lourde chute. Yuri reprit alors parole, lui disant de ne pas s'en faire... Mais qui avait dit qu'elle se faisait du souci pour cet élève ?! Il ne cesserait donc jamais de parler en faisant comme s'il connaissait parfaitement les pensées de son interlocuteur, alors que c'était complètement faux. En plus il tendait le bâton pour se faire battre.

- Alors dit moi, est-ce-que mon jugement est juste ou mauvais ?

Inspiration. La jeune femme ne se prononça pas de suite. Elle souleva les cent vingt kilos qu'offrait l'épée qu'elle tenait en main et laissa reposer le plat de la lame sur son épaule. Soupir.

- Mauvais. Et si vous avisez de recommencer à me juger sans savoir de quoi vous causez, je vous ferai goûter ma manière d'éduquer en vous arrachant la peau des fesses.

Ceci balancé, d'une manière assez sèche car elle n'était pas de ces enseignants qui se montraient polis en toutes circonstances, la jeune femme s'éloigna des deux protagonistes mâles. Passant devant la foule qui s'était rassemblée avec ce remue-ménage, la Chargée de la Discipline ignora les murmures qui parvenaient à ses oreilles ainsi que les regards insistants. Il n'y avait plus rien pour les curieux à présent, à eux de s'en rendre compte et de disposer... Encore un rapport à faire. Décidément, si même les enseignants s'y mettaient, entre les renégats et les cas soc' chez les élèves, les pauvres membres du Conseil n'étaient pas sortis de l'auberge.

Deux mecs à garder à l'oeil... Et une épée à étudier. Que du boulot.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Lun 15 Juil 2013 - 12:44
 Hohohohoho... En voila une manière de parler à son collègue. En tout cas ce genre de comportement ne déplaît pas le bon camarade Yuri, au contraire, il en oublie presque son statue d'enseignant qu'il ne tarde pas à aller à l'encontre des règles, après tout, ce monde regroupe tout type de différent époque, qui vous dit que tout le monde connait l'école ? Baliverne oui! A quoi bon cela sert-il de continuer à jouer le rôle d'un bon adulte qui doit éduquer tout le monde s'il a un corps d'un jeune homme, pas comme il l'était avant sa mort, le moment où il est puissant, fort et charismatique. Maintenant c'est totalement différent, il pensait que sa nouvelle vie pouvait bien se passer de la guerre et continuer à vivre en paix, malheureusement il y a eu tellement d'événement que son esprit se voit transformé, retournant à l'état de violence et sans pitié. Vous devez le savoir, il possède une double  personnalité, celui qui reflète le mal qui ronge lentement l'âme de Yuri depuis sa première arrivé à la Deus Academia et aujourd'hui... Ces deux esprits semblent s'unir à nouveau pour former une nouvelle personnalité, capable de représenter enfin son statue de dieu de la guerre. 



Alors quelque soit le rang, l'importance, la statue de la personne qui l'avait menacé, ne va pas s'en sortir comme ça sans craindre un retour.

"T'as pas le pouvoir pour le faire, ni la force, ni même tes armes pour prétendre me menacer... Alors cesse de te la jouer les durs et passe à l'action au lieu de fuir comme si tu as gagné. Cesse de penser que tu vas devenir plus humaine parce que tu l'es, toi qui t'identifie comme arme artificiel, agis donc ainsi, mais après ne viens pas te plaindre parce que tu t'es fait mal et que c'est tonton Yuri qui t'a donné des coups de fessés"

Ilarious, on s'attend à une riposte sévère de la part de Rain avec des mots bien placé et rempli de jurons. Yuri prévoit tout de même à un peu d'action qu'il dépose le corps de l'élève qu'il portait depuis tout à l'heure dans un coin, genre sur une chaise puis s'éloigne pour retrouver sa position actuelle. 

"Après tout, tu n'as pas hésité à me tirer dessus la première fois qu'on s'était vu, alors j'estime que tu m'en dois une, ici, maintenant, terminé de jouer ton rôle de gardienne et de faire ce que tu sais le mieux faire. A moins que je dois te forcer la main ?"

Il sautillait pendant qu'il parlait, puis s'arrête net et attend la réponse de Rain, qui sait quel genre de réaction va-t-elle prendre pour régler ce problème, ou bien aggraver. Dans tout les cas elle ne sera pas en cause de ce malentendu et ça, Yuri en est conscient, c'est juste qu'il ne peut s'empêcher de répondre aux désirs de son instinct. 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Mar 16 Juil 2013 - 22:23
Pourquoi les personnes qui se trouvaient au bas de son estime ne faisaient jamais que s'enfoncer ? Parce que le miracle, même chez les dieux, n'existait pas ? C'était… vraiment désolant. Pourtant, Rain avait l'intime impression qu'elle ne parlait pas à la même personne que lors de sa première rencontre avec l'intéressé. Non, lorsqu'elle avait tiré par mégarde sur son collègue au parc aux abricots, il lui semblait qu'il était moins… grosse tête. Il n'avait pas autant tendance à rabaisser les autres ni à provoquer les bagarres à tout va. Non, au contraire il lui avait paru du style pacifique. Bof, Rain n'était pas là pour faire une analyse psychologique des gens qui ne l'intéressaient même pas. Elle ne l'avait rencontré qu'une fois, ce n'était pas suffisant pour comprendre le véritable fonctionnement de quelqu'un.

Toujours est-il que l'enseignante fit la sourde oreille, s'avançant parmi la populace rassemblée à la cafétéria, populace qui s'écartait à son passage à la manière de la mer rouge… jusqu'à ce qu'il parle une nouvelle fois d'arme artificielle, et ce devant tout le monde. Oui, devant tout le monde. Non, Rain n'avait pas nécessairement envie que l'on apprenne ce détail de son passé. Si elle ne le racontait pas à tout ceux qu'elle rencontrait, ce n'était pas sans raison. La jeune femme, après s'être figée, s'était retournée pour faire face à son collègue. Sans quitter ce dernier du regard, l'enseignante tint l'immense épée du bout du bras et la pointa vers la foule autour d'elle afin de l'écarter.

- N'avez-vous pas des occupations plus intéressantes, vous autres ? Et surtout, ne prévenez pas de surveillants. Je veux régler cette affaire seule.

Ceci dit, elle ramena l'épée à elle tandis que Yuri reprenait de plus belle. Allons bon, il retenait encore cet accident avec le tir au réveil ? Décidément, il était devenu bien mesquin. Garder tout ça en mémoire alors que ça faisait… Pff perpette que ça s'était déroulé. Ben dis donc.

- Alors j'estime que tu m'en dois une, ici, maintenant, terminé de jouer ton rôle de gardienne et de faire ce que tu sais le mieux faire. A moins que je dois te forcer la main ?

Aucune expression n'était présente sur le visage de Rain, qui observait l'homme sautiller sur place tel un boxeur se préparant à entamer un round. Ah mais quel gamin. Il ne cherchait en fait rien d'autre que l'affrontement. Aucun intérêt. Sauf que, s'il en faudrait bien plus pour que Rain lance le premier assaut, c'en était pas de même pour qu'elle rétorque, ne faisant aucun effort pour arranger la situation et continuant sur la voie de la provocation. Un bref sourire traduisant parfaitement cette attitude se forma sur son visage.

- Venez donc me forcer la main, si vous tenez tant à perdre la vôtre… Allez-y, montrez-moi à quel point vous êtes primitif.

Tenant à présent la claymore de manière verticale, elle la laissa se planter dans le sol, à sa droite, avant de glisser ses mains derrière son dos, pour en extirper ses deux tanto, qu'elle laissa tomber également. S'ensuit ensuite son katana, ainsi que ses Desert Eagle, qui se retrouvèrent tous à ses pieds. Elle écarta ensuite les bras de son corps, ses mains ouvertes pour bien montrer qu'elle s'était débarrassée de tout arsenal, même si ce n'était pas totalement vrai... Mais bon, crotte hein, la flemme de retirer les dix couteaux restants cachés sur elle. Ils ne lui serviront pas de toute manière.

- Une véritable arme n'en a pas besoin, n'est-ce pas ?

Derrière elle, certaines personnes ne s'étaient pas encore éloignées, trop curieux de voir ce qui s'ensuivrait. Attendez, elle rêvait ou celles-ci étaient occupées à prendre des paris ? Quels imbéciles… Bref. Tant pis pour eux. Elle n'allait pas se fatiguer à les dégager non plus. Un avertissement. Ensuite, ils étaient majeurs et vaccinés, ils faisaient ce qu'ils voulaient de leur petite vie.

- Alors ? Dois-je me charger de vous calmer ou l'intelligence s'emparera un bref instant de votre cerveau ?

Pour éviter l'affrontement, décidément, elle était imbattable. Non, trop franche pour la fermer. Et pas assez docile pour se laisser frapper dessus. Oui, l'affrontement était imminent.

Après tout, il n'y avait pas de guerre… sans sacrifices, n'est-ce pas ?



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Dim 21 Juil 2013 - 9:59
 La camarade Rain retire ses armes ? Est-ce-qu'elle a conscience avec qui elle a affaire ? Ce n'est plus le même homme qu'avant, mais qu'importe elle ne restera pas longtemps désarmé. Puis Yuri qui commence à rigoler face à cette geste et pourtant il pense que cette femme est sérieuse? En tout cas pour une blague elle est pas mal. 


"C'est vrai, par contre tu devras te contenter que tu as, comme l'on dirait, ton double avec une personnalité opposée, parfait!"

C'est deux êtres possédant une aptitude au combat d'élite, c'est que ça va envoyer sévère là! Mes camarades! Nous avons d'un côté celle qui se montre froide et indifférent des autres, avec un corps fine et endurant, de son regard qui ne possède pas de vie ou de personnalité, pourtant son trait de rebelle l'emporte sur tout les fronts, RAIIIIIIIIIIN SINCLAIIIIIIIRE! Applaudissez la fort! 


Puis dans l'opposé du ring se trouve l'esprit bestial où l'instinct prime le tout à la survie et tout ça par la guerre, grand et fort, toujours imprévisible et incroyablement fou dans sa tête. Souriant la mort et regardant tel un psychopathe qui n'a qu'une seule idée, sauter sur son dessert comme un sauvage et n'en faire qu'une bouché. VoiciiiiiiiiiiiiiiiiIIIIIIII... YURIIIIIIIII DRAGUNOOOOOOOOOOV! 


Ce combat, ou plutôt le près combat s'annonce déjà bien mouvementé, mes chers spectateurs, prenez garde à ne pas vous mêler dans leur duel de titan, personne ne pourra garantir de votre simple vie à deux roubles. L’atmosphère change et le vent souffle dans cette foule, le Spetsnaz vert se décide de faire un geste simple, à lever ses mains en l'air comme si il y avait quelque chose à attraper au-dessus de sa tête, souriant toujours autant qu'on croirait voir toutes ses gencives et ses yeux jaunes biens ouverts qu'il croit voir la boîte de pandore en face de lui, c'est sûrement le dernier discourt qu'il entreprendra avant de passer au chose... sérieuse ? NON! INSANE!

"Après tes beaux paroles je prends ça pour un oui, alors laisse moi ouvrir notre bal mouvementé et que la fête... commence"



Tel la foudre qui s'échappe de ses mains, un objet se forme, vous ne voyez que de simple bâton en acier ? ce n'est pas tout à fait ça, vu la taille que ce bout de métal s'agrandit il doit bien s'agir de quelque chose de très gros. C'est enfin que la tête de l'arme apparaît et super massif, d'un côté qui dessine le pied de l'enclume laissant pousser à l'extrémité des pics de cinq centimètres de long. Sur le côté opposé se dessine d'une lame gigantesque et cranté sur une partie. Dans l'ensemble vous le voyez comme à la fois le super hammer et le gigantesque axe le tout en un. Maintenant, vous le voyez tenir THE weapon of executor et pour pimenter le tout c'est qu'il en a un dans chaque main. Rabattant vers le bas pour frapper le sol avec le côté marteau de ces armes anti-monstre, pourfendant les briques et du béton sur plusieurs mètres à la ronde, un appel pour dire que le ring vient de sonner. Suite à ça Yuri, devenu un peu plus fou qu'avant, saute sur sa proie pour la charcuter, malgré qu'il espère que ce combat allait durer longtemps, car pour en arriver à là c'est qu'il a senti en face de lui comme un adversaire qui est de taille à l'affronter. 


Ce combat va être gigantesque, pour pouvoir entrer à nouveau dans la légende du Panthéon, encore si cela existe réellement.  
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Lun 22 Juil 2013 - 0:57
Battle Theme

Arrogante... Rain se savait ainsi, mais elle ne regrettait aucunement avoir répondu aux provocations. Et puis il fallait l'avouer, voir Yuri complètement dans son trip était presque drôle. Presque car cela n'en restait pas moins quelque chose que le membre du Conseil n'appréciait pas. À force de se croire en permanence sur un champ de bataille, il mettait en péril un peu tout le monde. Avec une telle psychologie, fallait-il le voir comme un allié ou un ennemi ? Un danger pour l'académie, c'était certain. Il avait du potentiel, un immense potentiel même, seulement cela lui était monté à la tête et il s'était réellement cru le plus puissant. Cela se voyait comme le nez au milieu du visage. Dans sa manière d'être. Dans sa réaction lorsqu'elle avait retiré ses armes. Elle le savait. Son geste avait piétiné son égo et c'était l'une des raisons pour lesquelles elle l'avait fait. L'autre raison était que face à Yuri Dragunov, apprenti-dieu de la Guerre et un arsenal complet à lui seul, rivaliser sur son domaine de prédilection serait une perte de temps. Non, Rain comptait frapper ailleurs.

Immobile, elle observa son futur adversaire lever les bras en l'air, comme pour cueillir des mouches. A la place, deux énormes haches firent leur apparition. Mmmh. Toujours aussi bourrin, comme elle s'en doutait. Bien sûr que Rain savait qui elle avait devant elle. Le nombre d'heures passées dans le bureau lui avait amplement permis de parcourir quelques dossiers de fond en comble, et elle en savait long sur Yuri Dragunov et ses pouvoirs. Ce qui n'était pas réciproque, même si cet handicap ne semblait pas gêner le fou furieux du combat.

Derrière elle, les murmures s'intensifiaient. Les apprentis-dieux les plus téméraires réalisèrent enfin que rester dans le coin n'était guère une bonne idée et reculèrent de quelques pas. Apparemment, Yuri gagnait haut la main dans les paris... Cela fit sourire quelque peu Rain. La renommée du professeur y jouait beaucoup. Pour sa part, elle était demeurée assez discrète pour que l'on ne sache exactement de quoi elle était capable. Ça aussi, c'était une arme, destinée à être secrète.

Dans un grand fracas, les immenses axes s'écrasèrent dans le carrelage, créant des fissures dignes de ce nom dans le sol. Pour une entrée fracassante... C'était réussi. Mais aux yeux de Rain, Yuri n'était rien de plus qu'un show man. Il voulait faire de l'effet... Et ensuite ? Et ensuite, il se jeta sur elle. Était-elle censée se laisser impressionner ?

Calculant bien son timing, la jeune femme laissa son collègue entrer dans la zone de trois mètres de distance. Là, ses ailes refirent leur apparition, fendant l'air et envoyant l'apprenti-dieu de la guerre valser avec ses joujous. Ils ne furent pas les seuls car les Ailes ne faisaient pas dans la finesse, le vent soulevé par leur déploiement jartait tout élément extérieur à plusieurs mètres de leur propriétaire.

Mais Rain n'avait guère l'intention de laisser son collègue se réceptionner plus loin. Elle passa directement à l'attaque, profitant que le corps du russe soit dans les airs, ses immenses haches bien au-dessus de sa tête pour se concentrer sur son flux sanguin.

- Finalement je vais prendre les deux mains. Permettez ?

Une brusque pression sur les poignets et ceux-ci éclateraient, rendant le port des armes tout de suite plus difficile. Qu'il se les prenne dans la gueule, ses haches.

Le vent cessa brusquement. Les Ailes avaient disparu, laissant Yuri et ses axes géantes découvrir ensemble le plaisir de la pesanteur.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Jeu 1 Aoû 2013 - 10:31
 Ce combat aurait pu être intense, jusqu'à ce qu'elle montre enfin son pouvoir. Yuri ne pouvait comprendre sur le coup, pourquoi ses deux poignées saignent après avoir senti subitement une forte pression à ce niveau. Il s'est peut-être rattrapé en plein vol en se réceptionnant sur ses deux pieds, mais ses mains ne répondent plus, ce qui entraîne la chute de ses deux axes géants. La première chose qu'il fait c'est de regarder l'état de ses avant bras, c'est bien plus qu'une surprise que laisse afficher sur son visage, un certain effroi se fait sentir dans ses yeux. Il en faut beaucoup pour qu'il soit bouleversé à ce point et là c'est ses deux mains inaptes à bouger un seul doigt qui l'effraie. Pour un soldat, comme pour un cuisinier ou un artiste, priver de ses mains c'est priver de sa liberté, comment réagir ? 


Un sentiment de vengeance se fait naître dans son âme, que brûle l'intense envie meurtrière, qu'elle doit payer pour ce qu'elle a fait. Cela se voit à présent sur son visage, un regard bien haineux qui n'a un seul envie, l'exterminer. Ironique, comment la faire payer avec deux mains en moins ? Comment se montrer supérieur quand il ne peut plus utiliser son pouvoir au plein potentiel ? Il se le demande encore, il tente déjà avec son contrôle des limites pour tenter quoi que ce soit d'utile, mais rien que de fermer sa main monte non seulement en douleur, du sang en ressort plus que de simple flot de gouttelettes bien rouge. 


S'il se décide de se battre avec ses deux pieds il risque d'avoir le même résultat, il n'aime pas l'échec, alors ça non. Il préfère se battre jusqu'au dernier, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de son corps, un vrai tête de mule. Il continue de chercher encore des solutions qui, au final, seront vain. Il a trop envie de foncer dans le tas avec des explosifs et faire tout péter, il n'en avait que faire maintenant, s'il est vraiment déterminé à vouloir s'auto-détruire... Ce serra probablement la fin pour lui et peut-être celle qui se trouve en face de lui. 


Cependant, dans ce confusion intense, une conscience refait surface, comme s'il avait en lui LA solution pour conclure ce combat. Cette conscience, qui est plutôt familiale, est en réalité le véritable Yuri, celui qui souhaite résoudre le problème et  non l'engendrer. Celui qui ne tire pas en premier dans le tas pour faire régner sa supériorité, actant plus pour la survie et non pour la violence gratuite. Il s'était rendu compte, quelques instant plus tôt, que tout cela ne mènera à rien, pour de simple échange qui tournera en tragédie. Il se sent stupide de se laisser agir ainsi, laissant tomber ses mains, prenant une pose serein, observant la camarade Rain de face avec ses yeux quelque peu différent, toujours est-il qu'il avait un regard luisant comme une bête sauvage, là vous avez en face de vous un simple homme dont la haine et la rage ne se lisent pas sur son visage ou sur son comportement. Il ne peut ignorer ses comportements brutaux, car il était là, présent quand son côté opposé s'était invité à lui prendre le dessus et à goûter à de la violence pure et simple, finalement ce n'était pas la bonne idée. C'est alors qu'il s'adresse à elle sur un ton bien différent que celui d'avant.

"Camarade Rain... (un instant de silence) Navré, ce combat est terminé, je vais aller emmener le petit à son heure de colle, je suis heureux d'avoir eu une adversaire pour m'arrêter,ce serra... Une bonne leçon pour moi"

S'inclinant légèrement sa tête devant lui en guise de salutation respectueux, puis il s'en va chercher son élève endormi pas très loin de lui et de la foule. Malgré ses mains, il le porte tout de même, avec quelques difficultés, le trimbalant sur son épaule et l’agrippant par ses jambes, il s'avance dans ce petit foule qui le laisse passer, sans vraiment comprendre pourquoi de ce soudain refus du combat, laissant Rain derrière lui et qu'elle s'occupe un peu à faire son travail, bien que Yuri en est conscient qu'elle va probablement noter sur son rapport de cet incident à la cafétéria. 
Invité
avatar
Invité
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] - Sam 3 Aoû 2013 - 19:02

Rp très mouventé, comme je les aime ! Toutefois Yuri fais gaffe, j'ai pas compris ta phrase sur la double personnalité inéxistante de Rain -Camarade Lev a clôturé ce rp ! Non je n'ai pas ce mot en tête /PAN/

Rain Sinclaire :  315 xps
Yuri Dragunov : 405 xps
Nelgaroth B. Spectre : 225 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.] -
Cours intensif, hein..? [PV = Yuri, Rainou.]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page