Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Avec ma gueule d'ange... j'dois être au paradis... Non? [P.V. Ethan Reader]

 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Avec ma gueule d'ange... j'dois être au paradis... Non? [P.V. Ethan Reader] - Sam 17 Aoû 2013 - 17:05
Ethan s’approche de moi, puis me regarde. Ça m’énerve les gens plus grands… Ils ont tendance à me regarder de haut. Non pas que ce soit volontaire, tout simplement que la taille joue pas mal. Que, forcément, un type qui, physiquement me dépasse d’une tête ou deux, ben… ouais, il ne va pas me regarder d’en bas quoi. Je soupire. Je détourne le regard, tournant le visage, avant de le sentir me prendre le bras, et me soulever. Ah, le bestiaux ! Il est plus grand que moi alors forcément il me décolle du sol… Qu’est-ce que… Lâche moi Ethan je vais me débrouiller… Mouais… Je n’ai déjà pas la force de me débattre, alors réussir à arriver jusqu’à ma chambre… Je grogne doucement. Muuh... C’est ma fierté qui en prend un coup, là…
 
« Pour la première question, trop loin pour y arriver seul dans votre état, deuxième question, reposez-vous, sinon vous tiendrez pas deux heures. Allez, je vous y accompagne, et pas question de refuser, vous allez finir par terre après cent mètres. »
 
Il faut bien que je me rende à l’évidence, il a raison. Je ne suis pas en état de marcher. Tout ça à cause du décalage horaire. Ralala… Si quelqu’un m’avait que le contre-coups de la mort était aussi douloureux, jamais je ne l’aurait cru. Je crois même que je lui aurais ri au nez. N’ayant jamais été croyant, je m’attendais simplement à… Fermer les yeux. Et basta. Fini. Over. Try again a thousand years later. Mais non. Non, à la place, je m’étais reveille, dans un temple de Deus, on m’apprend que j’ai des pouvoirs, que je dois devenir moi-même un dieu, et … bim, je me sens mal. Vive la mort quoi. Moi qui pensais que ce serait une délivrance le jour où ça arriverait… me voilà bien déçu. En plus d’arriver tôt, ça fait mal.
 
Enfin… Le fait est que pour une fois, je suis d’accord avec quelqu’un. Et ce qui me touche, et me met mal à l’aise, c’est qu’il… est inquiet ? Baaah… Je me repose sur lui, je le laisse m’accompagner jusqu’à mon nouveau chez moi.
 
« Allez, doucement, on parlera des horaires plus tard hein, si vous le voulez bien. Priorité, vous allonger, dans un lit de préférence  donc, faisons vite. »
 

Je souris. Ouais… J’en ai besoin ouais. Je vais éviter de faire le gros dur quand je ne le suis pas. C’est-à-dire maintenant quoi. Alors je le laisse m’aider. J’accepte mes faiblesses, pour une fois. Et plus dur encore, je les accepte devant quelqu’un. J’accepte qu’il me voie dans cet état. Je soupire, mais…. Mais voilà quoi. Je n'ai pas trop le choix ceci dit. Je ne vais pas faire comme les animaux et aller me cacher pour mourir... ah. Non. Je suis déjà mort, c'est vrai. Héhé, blague de merde. Enfin, je ne peux pas me la jouer solo tout le temps. C'est compliqué, je tiens à peine sur mes jambes et mon esprit n'est pas entièrement clair. Mais... voilà l'image que je renvois de moi, quoi. Un faible. Un gringalet avec un physique de gonzesse qui tient à peine sur ses gambettes. Je comprendrais si Ethan se mettait à douter de moi. Après tout, qui ne le ferais pas. Je soupire, une fois encore. Marre de soupirer, mais je ne sais faire que ça. Soupirer, encore et encore. C'est un peu le réflexe, dès que ça va pas, dès que quelque chose me tracasse, je soupire. Je sais que cela ne sert à rien hein, ceci dit, les gens sont bourrés de tics, cela ne sert à rien non plus, et pourtant, on en fait pas la mer à boire. Enfin bref, je commence vraiment à divaguer. Décidément...

Pas à pas, mètre par mètre, on finit par approcher d'un immense bâtiment. Je me déclare comme étant un nouveau surveillant. On me confie la clef de ma chambre, tranquillement. On m'indique mon étage, le numéro de ma chambre, on me souhaite une nouvelle fois la bienvenue, on offre un clin d'oeil à Ethan, ce qui me fait hausser un sourcil, et qui m'arrache un petit râlement. Et enfin je me retrouve devant la porte de mon nouvel espace personnel. Je remercie Ethan une nouvelle fois, lui assure que tout va bien aller, que je ne vais pas m'écraser au sol avant d'atteindre mon lit. Je rentre, je regarde autour de moi. Ca m'a l'air sympathique comme endroit... Je pourrais sûrement m'habituer à vivre ici... enfin, je finis par aller m'allonger... ça fait du bien. Et pas qu'un peu.
Invité
avatar
Invité
Re: Avec ma gueule d'ange... j'dois être au paradis... Non? [P.V. Ethan Reader] - Jeu 22 Aoû 2013 - 12:18
Sourire, soupire, soupire, soupire. Il aime vraiment bien soupirer. Je l'embête c'est ça? Il s’appuie sur moi, j'imagine que non. Il a la décence de comprendre sa situation. J'attends une quelconque réponse, mais le silence s'installe et je décide de prendre la route de l'internat. Hé attend, il n'a pas grogné à un moment? Et bien, drôle de personnage. Non, à vrai dire je le comprends, on a tous notre fierté à protéger. Mais ça aurait pu être pire, il aurait pu se faire aider par une petite fille. Oui bon, je suis un peu misogyne là.

Mais bon, passons ce qu'il s'est passé pour se concentrer sur la marche. En effet, ce n'est pas ce qui a de plus facile, marcher en soutenant quelqu'un. Déjà y a un poids en plus, puis l'équilibre n'est plus le même, ce qui est relativement emmerdant. Heureusement qu'il y met un peu du sien. Sinon, on avancerait encore plus lentement que la vitesse actuelle, et je pense qu'elle est déjà bien basse. Mètre par mètre, on avance dans la cour. Je remets mes lunettes "de soleil" pour ne pas me griller les yeux, j'ai pas l'habitude. Parlant habitude, j'ai une endurance pourrie, alors mes jambes fatiguent déjà là. Mais je ne peux pas me laisser abattre, pas question. J'aurai l'air de quoi moi après? Je serre les dents, toujours en souriant, pour pas qu'il voit que je fais un effort assez intense pour ma condition physique.

Sur la route, on croise des gosses. Le nouveau surveillant est trop dans les vapes pour le remarquer, mais moi je le vois. Et eux ils nous voient, et apparemment ça les fait rire, que le surveillant en chef porte ce que ressemble à une fille à moitié évanouie. Je ne peux pas attraper mon revolver, tant mieux d'un côté, j'aurais pas à faire couler de sang. Mais bon, ils se moquent un peu de moi là, les sales gosses. Je leur lance un regard noir rapidement et me promets de leur donner une belle punition si je les recroise.

Passé le seuil de l'internat, nous voilà à l'accueil. L'internat, j'y passe beaucoup de temps, je connais bien la "secrétaire" qui y est, et elle est très gentille. On rigole souvent ensemble. Enfin, je peux lâcher Sven qui commence toutes les formalités. Clé, chambre, étage, tout ça. Moi j'écoute, pour l'y emmener juste après. Et la secrétaire le remarque, que je fais escorte. Non ce n'est pas mon habitude. Elle me fait un clin d'oeil. Ola, elle s'imagine quoi là? Rien j'espère, elle se moque juste, oui, c'est tout. Mes jambes ont le temps de se reposer un peu, mes épaules également, et ça fait du bien. Je regarde la volée de marche derrière mes lunettes qui donnent tout en rose. Je soupire intérieurement, je peux le faire! Oui bien sûr, puis m'écrouler deux mètres après. Je plisse un peu les yeux pendant que les deux sont toujours occupés. Courage, ça me fera un peu d'exercice.

Et c'est enfin reparti. Je le recharge comme je peux. Il est aussi maigrelet que moi en fait, c'est terrible. Et c'est tant mieux, sinon j'aurais du le tirer avec un brancard, et ç'aurait été encore plus bizarre. Je dois m'estimer heureux. Gardons le sourire alors que mes jambes brûlent dans les escaliers. Heureusement que ce n'est pas un gratte-ciel, je me serais évanoui également. Nous voilà devant la porte, je le lâche, je remercie le ciel pour une raison inconnue. Sven me remercie également, c'est la moindre des choses. Je lui réponds par un sourire. J'ai pas grand chose à dire. Je ne sais pas ce qu'on fait dans ces cas-là. Je le regarde tomber à la renverse dans son lit, bien heureux de l'avoir trouvé. Je ne suis pas rentré dans la chambre. Ben non, je vais repartir de toute manière.

-Tous les jours d'école, neuf heures au local des surveillants. Allez, reposez-vous bien.

Je tourne les talons et fais un signe de la main bref pour le saluer. Je ne sais même pas s'il est encore conscient, mais je le fais quand même. Je souris. Même s'il a l'air assez fragile, Sven ne sera pas un mauvais surveillant. Il trouvera surement le bon truc pour se faire respecter. Il n'a pas l'air rebelle, comme tous ces sales gosses et m'écoutera probablement. Pas que j'ai beaucoup d'ordre à donner. Je fourre mes mains dans mes poches en repartant dans le couloir après avoir fermé doucement la porte. Je dois aller faire un parcours pour deux surveillants maintenant. Ça va augmenter le rendement. Je pensais installer des caméras un peu partout, mais si on vient m'aider, je peux laisser cette idée de côté. Puis ça me coûterait une fortune, à moins que l'Académie ne prenne en charge les frais. J'en sais rien, je suis fatigué, je laisse du répit aux gamins et je vais me foutre dans mon lit.

Ça fait du bien, un lit, la fenêtre ouverte, la chemise aussi. J'ai fait de l'exercice quand même, ce n'est pas rien du tout. J'en serais presque fier. Et puis, j'ai enfin discuté avec quelqu'un, sans que ce ne soit pour l'engueuler, l'insulter ou le punir. Ça fait vraiment du bien. Je rattrape un peu ma vie ratée. Achievement get.
Invité
avatar
Invité
Re: Avec ma gueule d'ange... j'dois être au paradis... Non? [P.V. Ethan Reader] - Sam 24 Aoû 2013 - 9:54

Un rp d'arrivée plutôt sympa, une rencontre intéressante. Vous avez deux style sympathique qui se marient bien. Bonjour le duo de surveillants que vous allez faire, les sécheurs n'ont qu'à bien se tenir. Ethan, il y a une réponse que tu as posté deux fois, ça fait bizarre sur le coup.^^

Sven :  560 xps
Ethan :  640 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Avec ma gueule d'ange... j'dois être au paradis... Non? [P.V. Ethan Reader] -
Avec ma gueule d'ange... j'dois être au paradis... Non? [P.V. Ethan Reader]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page