Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 En route, mon arachno-pote !

 
Invité
avatar
Invité
En route, mon arachno-pote ! - Dim 9 Juin 2013 - 23:25
« Spider Pig..Spider Pig »


Heureusement que ces petites bêtes là elle en avait l'habitude. Il faut dire que quand on vit dans la forêt, en marge ET dans une petite cabane, on apprend à aimer les animaux. TOUS les animaux. Des souris mignonnes aux serpents beaucoup moins mignons. On en nourrit certains avec d'autres et on s'amuse parfois à en faire changer d'autres de forme. Beaucoup plus amusant, beaucoup moins éthique. Mais l'éthique à l'époque, c'était un peu comme aujourd'hui. Le principal restait de ne pas se faire choper. Et elle avait échoué un peu dans tous ces domaines puisqu'elle avait été brulée vive alors qu'elle était innocente. Si seulement elle avait pu penser à des mots d'histoire. « Vous m'avez pas crue, vous m'aurez cuite ». Non. Elle n'avait pu faire qu'une chose : hurler. Très fort.

Lui en face n'avait pas l'air aussi troublé qu'au début. A croire que ces bêtes là avaient un calmant dans les canines. Elle sourit légèrement. Si c'était le cas il avait tout intérêt à lancer une entreprise avec ce fond de commerce. Ca ferait fureur. Si si. Fureur. Ah. Non. Il allait pas si bien que ça. Un tremblement notable prit son corps d'assaut. Elle haussa un sourcil. C'était inutile de s'avancer, inutile de paniquer, elle ne pouvait rien faire. Elle attendit patiemment, s'efforçant de ne pas avoir un regard qui aurait pu faire songer à de la pitié. Non. Elle était la patiente témoin d'une scène difficile. On passait tous par là.
Elle s'abstint même de commenter. Un « tu le revis, n'est ce pas ? » aurait été trop facile. Inutile.

Il finit par se calmer. Mais c'était pas la grande forme, elle aurait à l'amener à l'infirmerie avant que ça ne puisse empirer. Après tout ce n'était qu'un peu de fil d'araignée. Ca ne protégeait pas de grand chose. Si ce n'est des filles un peu trop sensibles. Inutile donc. Il avait porté la main à ses cheveux. De loin, sans voir l'araignée, c'était plutôt étrange. Elle commençait à se dire que sa chute de l'autel avait pu lui attaquer les neurones. Un petit sourire affectueux plus tard, elle le couvait du regard. Parée à toute éventualité.

Il enroula le couteau dans du fil d'araignée. Nouvelle excentricité, mais l'idée était rudement bonne. Ayant appris quelque chose d'utile peu de temps avant, elle se permit tout de même un conseil.

« Ne perd pas ce papier, y a le code de ton casier dessus. Moi j'avais pas compris, bah j'ai eu du mal. »

Enfin, bref. Il aurait tout le temps pour ypenser. Il lui demanda le chemin de l'infirmerie. Elle secoua la tête positivement et sourit.

« Suis moi , Maroti. »

Le chemin n'était pas bien long, mais pour un non initié, le temps pris pour le faire était assez conséquent. Elle l'avait donc précédé. Ils traversèrent la cour, le portail. Le hall, le couloir, et finalement, cette petite porte.

« C'est ici. Tu veux que je reste avec toi ? Que je t'attende ? Que je te laisse te débrouiller ?»

Et finalement, elle tendit sa main. Elle avait oublié les politesses.

« Katharina. Enchantée. »
Invité
avatar
Invité
Re: En route, mon arachno-pote ! - Jeu 13 Juin 2013 - 11:36
C'était époustouflant... Juste... Époustouflant. L’académie était un chef-d'oeuvre de construction, à la fois harmonieux et efficace. Le temple donnait sur un jardin parfaitement entretenu que plusieurs élèves traversaient en vaquant a différentes activités, plus loin j’entraperçus le clocher d'une belle horloge ainsi que plusieurs chemins menant aux bâtiments de cours et a ce qui semblait être un internat. La fille me guida à travers l'académie, je tentais de me souvenir du chemin que je venais d'emprunter pour éviter de me perdre au retour.

Après avoir traversé une série de couloir sous les regards curieux des autres élèves, ce qui me mit passablement mal à l'aise, la fille s’arrêta devant une petite porte brune avec une croix rouge peinte dessus, l'infirmerie surement.

« C'est ici. Tu veux que je reste avec toi ? Que je t'attende ? Que je te laisse te débrouiller ?»

Le flot de question me surpris, elle n'avait pas beaucoup parlée durant le reste du trajet, juste assez pour m'expliquer la fonction de tel ou tel bâtiment et saluer quelques camarades de classe, j'avais fait mon maximum pour rester discret même si mon manteau bleu n'avait pas aidé. Se rendant compte de ma gène, elle me sourit et me tendis la main:

« Katharina. Enchantée. »

Je lui rendis son sourire, j'avais eu la chance de rencontrer une personne aussi gentille le premier jour de mon arrivée et cela malgré mon apparence peu normale...J'avais moi aussi oublier la politesse et je lui serra la main.

« J'aimerai bien que tu m'accompagnes...Histoire que tu m'expliques a quoi va ressembler ma routine quotidienne en temps que...qu'apprenti dieu. Si ça ne te dérange pas bien sûr...»

Katharina acquiesça d'un mouvement de tête alors que je poussais la porte de l'infirmerie. Une dame assez âgée nous regarda entrer et loucha vers le bandage de soie qui enroulait ma main blessée, la soie c'était légèrement tentée de rouge lors du trajet sans que cela me gêne véritablement. Sans prendre la peine de se présenter l’infirmière scolaire se leva de son bureau et me pris le bras avant de sortir un scalpel... Mais oui, le genre de scalpel que sort le psychopathe dans n'importe que film d'horreur pour découper la belle fille blonde. En deux temps, trois mouvements elle avait déjà coupée le bandage qui se sépara en plein de petits fils tombant sur la moquette. Puis elle sortit une véritable bande médicale et l'enroula autour de ma blessure avant de nous pousser sans ménagement vers la sortie.

De retour dans le couloir je me tourna vers Katharina, nos regards se croisèrent avant que nous soyons tous les deux touchés par une terrible crise de rire:
« Est-ce que l’infirmière est toujours comme ça? Parce qu'a un moment j'ai cru qu'elle allait me disséquer sur place! »

Ça me faisait du bien de rire un peu, ce simple petit rire me permit d'oublier la tournure non voulu que ma vie, ou ma renaissance, venait de prendre...

♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: En route, mon arachno-pote ! - Jeu 7 Nov 2013 - 0:07

Eh bien ! ça c’était du passage express à l’infirmerie ! xD
Pas vraiment de quoi faire un rp ^^"

Katharina Dörthe : 75 xps

Xps attribués : Yep



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: En route, mon arachno-pote ! -
En route, mon arachno-pote !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Infirmerie-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page