Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Beuverie ou Baston ?

 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Beuverie ou Baston ? - Lun 3 Juin 2013 - 5:16
Beuverie ou Baston ?
Quelle était donc cette pièce qui était apparue sur son plan ?
Depuis son passage éclair au temple, ce matin-là, Topaze ne savait pas bien quoi en penser.

Ce jour-là, elle s’était levée tôt, comme tous les jours.
Comme tous les jours, elle avait pris une douche avant le réveil de ses colocataires et avait enfilé un de ses uniformes, optant pour le noir aux bords roses fuchsia, un assemblage de couleur qu’elle appréciait particulièrement. Elle avait complété le tout avec des bottes noires compensées, gagnant un peu moins d’une dizaine de centimètres.
Ravie du reflet que lui renvoyait son miroir, elle s’était appliquée à nouer ses cheveux en deux tresses basses de part et d’autre d’un visage légèrement maquillé d’un rose aussi discret que le vernis de ses ongles. Elle aimait bien jouer sur les couleurs, que ce soit pour les assembler en harmonie ou pour rajouter une couleur plus vive lorsqu’elle portait des tenues sobres. En fait… Topaze s’amusait bien avec ses tenues et ses accessoires… Ce qui expliquait peut-être pourquoi, malgré le fait qu’elle s’efforçait de se réveiller toujours plus tôt, elle ne parvenait jamais à partir à l’heure prévue.
Et ce jour-là n’avait pas fait exception. Elle était partie en coup de vent, faisant un bref signe d’au revoir à celles de ses colocataires qui étaient également en retard, avant de se diriger vers le temple pour sa visite quotidienne. Et aujourd’hui, sa visite avait eu un intérêt certain puisqu'elle avait découvert une nouvelle pièce.

Après ça, elle avait eu un mal fou à se concentrer sur ses cours, préoccupée par cette question redondante. Quelle était donc cette pièce qui était apparue sur son plan ?
C’est avec une joie non contenue qu’elle avait terminé sa journée de cours à 16h30, se précipitant vers le lieu indiqué sur son plan afin de satisfaire sa curiosité maladive.

Qu’elle ne fut pas sa surprise en découvrant ces lieux ouverts aux élèves, ces lieux qui échappaient aux règles générales de la Deus Academia. Ici, aucune restriction au niveau de l’alcool et ce n’était pas plus mal car après tout, elle était majeure !
L’endroit était donc un bar aux allures de pub irlandais où pouvaient se retrouver élèves, professeurs et repentis, tous unis par cette étrange volonté de dégommer leurs intestins et leurs cellules neuronales à coup de substances toxiques et inutiles. Mais soit, si elle avait accès à ce lieu, il lui paraissait logique de l’inaugurer en buvant un petit verre au comptoir.
Cependant, elle devait bien admettre qu’elle faisait tâche en ces lieux. Après tout, n’était-elle pas semblable à une poupée de porcelaine ?
Elle ? La jeune fille modèle, aux cheveux d’or et à la peau pâle ? Dans un bar ? Voilà qui paraissait surprenant. Cela dit, elle n’était pas toute blanche après tout, elle aussi avait droit à des petits écarts de conduite, des petits moments de détente…Et ce n’était pas Nasline qui allait dire le contraire.
*Oh yeah ! Ça serait cool que ça parte en baston !*
*Tu rigoles ? Dois-je te rappeler que nous n’avons ni armes, ni pouvoirs offensifs ?*
*Ouais t’as raison… C’que t’es inutile… Allé, monte sur le comptoir et danse, c’est tout ce que tu sais faire de toute façon…*
Topaze ne prit même pas la peine de lui répondre. Nasline aimait la dénigrer, ce serait lui accorder trop de crédit que d’y répondre.
Au lieu de ça, elle se contenta de s’avancer, de sa démarche légère et élégante, ses multiples jupons sautillant en suivant le mouvement de ses pas.

Arrivée à hauteur du comptoir, elle adressa un sourire aimable au serveur qui la fixait, en quête d’une éventuelle et probable commande.
« Hum, bonjour, vous avez… de la manzana ? »
Elle avait marqué une pause le temps de jeter un œil à la quantité de bouteille qui attendait sur les étagères derrière lui, en vain. Elle n’arrivait jamais à voir quoi que ce soit assez vite pour ne pas faire attendre les barmen trop longtemps…
L’homme se contenta d’acquiescer et, bien vite, elle se retrouva avec un verre sous le nez, prêt à déverser son liquide à la fois chaud et sucré dans sa gorge.

Satisfaite, elle grimpa sur l’une des chaises du bar et, tournant sur le socle pivotant pour observer la salle, elle se mit à siroter sa liqueur de pomme avec un plaisir extrême, l’œil pétillant s’arrêtant sur les différentes personnes qui se trouvaient dans le bar à cet instant.



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Beuverie ou Baston ? - Sam 8 Juin 2013 - 0:57
"- Et alors, le Gzoum arrive dans la truite et lui dit : Pimouche ! Ha ha ha ha ha ha ha ha !"

Ha la la, que vous dire, que vous dire ... Cela fait maintenant bien des semaines, pour ne dire un bon mois, que l'enfer s'était abattu sur l'Académie. La guilde noire s'est réfugiée sur Terre prenant bien soin de se faire petit l'espace d'un moment. Mais dans le monde des humains c'était une bien autre histoire. Les premières missions furent distribuées et le groupe commençait à se faire connaître. Une peur s'était invitée parmi ces êtres répugnants, l'organisation était fin prête à envoyer ses sbires sur Deus ! Quoi de plus classique dans une situations de même nom ? C'était sans compter le chef de tous, le directeur déchu qui envoyer notre chère, douce, sauvage, sexy (oula, je m'emporte !) Kym ! Ces deux personnages se connaissent parfaitement bien et la quête qui lui a été confiée lui allait à ravir : Rejoindre le Bar Scolaire et en récolter les informations des gens bourrés... Easy !

Bref, vous l'aurez donc compris, notre dame noire ne se fit pas attendre pour rejoindre l'Académie depuis le passage secret de la guilde. Arrivant enfin dans l'enceinte, la jeune femme, vêtue d'une mini-jupe noire et d'un chemisier blanc, se faufilait à travers les arbres pour rejoindre le lieu de son désir. Sa mémoire faisant un peu défaut, en même temps, elle ne s'y était jamais rendue, quelle ironie, elle dû perdre quelques secondes pour se souvenir de l'emplacement de ce fameux bar ! Pourtant, vu la réputation qu'à notre ancienne enseignante de combat en armes rapprochées, elle n'avait jamais mis les pieds là-bas. En même temps, elle avait toujours sa petite fiole avec et savait très bien se faire inviter chez d'autres pour boire un bon coup ! Faut dire que notre charmante renégate avait la descente facile ...

*Non mais regarde-toi Kym ... Tu es déjà dans un sale état alors que cela ne fait que cinq minutes que nous sommes ici !*

*Roh la ferme toi ... Je fais ce que je veux de mon corps !!*

*Ha ouais ?!*
Voilà maintenant quelques minutes que ses pas l'avaient guidée au paradis de la source qui ravigote. L'enseignante déchue s'installa au bar près d'un groupes d'hommes d'âges bien différents. Commandant une bonne bouteille de Vodka pour faire honneur à un ancien collègue, elle but cul-sec trois verres à la suite. Ses compagnons de fortune tentaient de suivre le même rythme. Autant vous dire que les joues rosies et la tête qui tourne, n'allaient tarder à faire leur entrée ...

"- Aïïïïïïïïeuuuuu !"

Depuis sa mort et sa renaissance, notre Tylf a dû apprendre à vivre avec son tueur, son bourreau. Ce n'était autre que ce maudit Roi de race humaine. Selon la légende de son peuple, l'âme du meurtrier doit être conservée dans le corps de sa victime. Plus facile à dire qu'à être. C'est ainsi que cette formidable fable racontée aux petits de son peuple s'avérait réelle. Cela fait maintenant presque un an qu'elle était arrivée ici et devait par conséquent faire place dans son esprit avec son pire ennemi, du moins son âme.

"- Han han han, t'es folle ma parole ..."

"- Roh, ta gueule et bois encore un coup !"

Mais une chose extraordinaire avait fait son apparition. L'esprit qui avait pris place dans sa tête, arrivait de plus en plus à contrôler ses mouvements. Comme si le tout était lié avec ses pouvoirs. Parfois, se concentrant parfaitement bien, ce maudit Arklès arrivait à prendre possession du corps de notre traîtresse en lui foutant, par exemple, un coup de poing ! Chose une fois de plus avérée en ce moment-même ... Toutefois, aux yeux de tous, pour vous expliquer le spectacle que cela procure : Une femme bien éméchée, riant, blaguant de plein pot qui se donne tout d'un coup un bon poing de sa gauche ... Bref, une folle en délire totale à la limite de la schizophrénie ...

*Hu hu, tu as vu leur tête, qu'ils sont conssssss, montre leur tes seins qu'on se marre encore plus !*

*Mais ça ne va pas ? Pauvre con va !*
Cette rencontre avec le peuple commençait bien, plus d'un verre dans le nez en compagnie de jeunes premiers, la chtite Kym allait sûrement faire parler d'elle une fois de plus.

"- SAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNNNNNNNTTTTTTTTTTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!"
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Beuverie ou Baston ? - Jeu 13 Juin 2013 - 15:32
Beuverie ou Baston ?
Comme on pouvait s’y attendre,  au cours de son observation des lieux et des personnes, Topaze ne manqua pas de remarquer la renégate aux cheveux verts. Peut-être aurait-elle réagi différemment si elle avait connu l’identité de cette femme, mais au lieu de cela, elle resta là à l’observer avec curiosité. Car, oui, malheureusement, bien qu’elle ait entendu parler de cette professeur qui avait éborgné une élève lors de la trahison d’Isanagi, elle n’en connaissait ni l’apparence, ni le nom. En effet, la timidité l’ayant emporté sur la curiosité, elle s’était contentée de conserver cette faible information dans un coin de son esprit sans réclamer plus de détails à ceux dont elle avait surpris la conversation.
 
Aussi, elle se contenta de l’observer avec intérêt, toujours perchée sur sa chaise de bar pivotante.
 
C’était une belle femme qui paraissait plus âgée qu’elle et qui passait difficilement inaperçu. Il faut dire que les cheveux émeraudes ce n’était ni commun, ni naturel pour Topaze. Pourtant, peut-être était-elle encore trop enfantine, mais Topaze ne pouvait s’empêcher d’admirer la femme qu’elle voyait. Elle possédait une élégance certaine et resplendissait dans  ce lieu si anodin. De plus, bien qu’elle semblât admirablement bien intégrée au sein de l’assemblée d’hommes qui buvait avec elle, elle n’en demeurait pas moins féminine. Topaze était éblouie.
 
En effet, malgré sa vie déjà bien entamée – et même terminée pour le coup -, Topaze était restée une jeune fille naïve et facilement impressionnable. Aussi, ne pouvant détacher son regard de la femme tandis qu’elle sirotait sa liqueur de pomme, elle ne manqua pas d’assister au coup de poing que Kym s’était donnée elle-même.
 
Surprise, elle manqua de lâcher son verre en écarquillant ses grands yeux marron.  Non elle devait rêver là, c’n’était pas possible… Elle s’était frappée toute seule ? Et ce n’était pas une petite gifle ou un petit coup sans faire exprès en levant son bras… Elle s’était donné un coup de poing !

*Ha ha ha ! C’est quoi ça ? Vas-y fais pareil qu’on rigole !*

*Euh…Mais non ! J’vais pas me frapper toute seule !*

*Pfff… T’es vraiment pas drôle.*
Topaze n’en revenait pas. Elle continuait à fixer Kym, sans savoir comment réagir.

*T’es au courant qu’il existe un phénomène bizarre qui fait qu’on s’en rend compte lorsqu’on est observé ?*
Mince ! Brusquement, la jeune fille détourna le regard. Elle avait oublié ce léger détail. Pourvu qu’elle n’ait pas été repérée…
 
Elle resta quelques secondes ainsi, jusqu’à ce qu’un cri de joie la tire de ses pensées. La jeune femme venait d’hurler ce qui semblait être un « Santé » particulièrement énergique. Une chose est sûre, elle pétait la forme.
Surprise, Topaze tourna de nouveau la tête. Certains curieux se rapprochaient du joyeux groupe, Topaze hésita à faire de même et finalement se lança à son tour.

 

Son verre à la main, elle se rapprocha timidement. Malheureusement, sa discrétion était telle que, dans un geste enthousiaste, un homme lui asséna un violent coup en écartant les bras. Ce fut son verre qui fut touché, se vidant sur la jeune fille qui ne put retenir un cri de surprise.


Spoiler:
 



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Beuverie ou Baston ? - Sam 29 Juin 2013 - 3:15
Vous connaissez cette terrible sensation qui vous pèse dans le dos, comme si vous vous sentiez observée d'une intense intensité (genre) ? Bien c'est exactement ce que vivait notre charmante dame noire en belle compagnie. Bien que plusieurs regards soient tournés vers elle pour différentes raisons mais surtout car elle était bien bruyante, elle sentait clairement un regard se dégager de tous. Mais au fond, elle était ici surtout pour se marrer et boire un bon coup ! En fait, pas tout à fait. La Tylf était tout de même à l'intérieur de l'Académie, dans une pièce secrète certes, mais à l'intérieur tout de même dans un terrain que l'on pourrait qualifier de neutre. Ici, pas de renégat, pas d'apprenti, pas de Deus. Juste un bon délire et du liquide à vous faire brûler le gosier à profusion. Vraiment ? ...

*Bon la taquin là ... Il serait peut-être temps de mener ta mission ...*

*Roh la ferme vieux croûton, je m'amuse si je veux d'abord !*

*Tu veux que je t'en foute encore une ?!!!*
Ha la la, ces deux ... Dans tous les cas, la beuverie se passait bien ... Du moins ... Jusqu'à ce que cette fillette décida de prendre son courage à deux mains pour rejoindre le groupe de personnes qui s'était amassé devant le bar. A peine arrivée, la pauvre, fut bousculée par un apollon musclé faisant ainsi renversé son verre sur elle. Je ne vous raconte pas le fou rire qui en suivi de tous particulièrement de notre enseignante déchue. Que du bonheur !

"- Bah alors, regarde où tu marches ma petite !"

Se redressant de son assise, notre jeune femme alla tout de même aider l'enfant à se relever et lui commanda un deuxième verre en précisant au serveur qu'il fallait un flux bien corsé d'alcool pur ! Une fois le verre arrivé, elle le tendit à son invitée avant de poser sa main à l'arrière de sa nuque la forçant à boire cul-sec.

"- Ha ha, ça c'est une femme, un autre !"

A ce rythme-là, seul Deus aurait pu éventuellement prédire l'issue d'une telle rencontre. L'apprentie ne semblait pourtant pas si âgée, bien qu'une tenue particulière, elle ne l'avait jamais vue. Peut-être que ce n'était pas une élève ou était-elle arrivée plus tard c'est bien possible. Après tout, la marque de Kym dans l'Académie était encore au fer rouge dans bien d'esprits. Peut-être qu'elle avait entendu parler d'elle, qui sait. Hu hu, que c'est chouette d'être une star adulée et crainte à la fois. Allez hop, ça mérite une deuxième tournée !


Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Beuverie ou Baston ? - Dim 14 Juil 2013 - 15:43
Beuverie ou Baston ?

"- Bah alors, regarde où tu marches ma petite !"
Les yeux jusque-là rivés sur son uniforme imbibé d’alcool de pomme, la jeune femme releva des yeux hébétés sur la personne qui venait de lui parler. C’était la belle dame aux cheveux verts. Pour le coup, pour ce qui était d’attirer son attention, elle s’en était bien sortie, c’était le moins que l’on puisse dire.

Les joues rougissantes, Topaze baissa ses grands yeux d’enfant jusqu’à ce qu’une main amicale vienne la secourir. Etonnée et reconnaissante, elle bafouilla quelques remerciements maladroits avant de réaliser que son sauveur n’était autre que la femme aux cheveux verts.

Bien sagement, Topaze s’assit parmi l’assemblée de poivrots et se vit remettre un nouveau verre que la dame verte avait pris le soin de commander. Intriguée, la jolie blonde demeura perplexe quelques instants
en analysant le liquide.

Probablement que si elle avait eu le choix, elle aurait commencé par y tremper les lèvres après avoir réuni son courage pour tenter l’expérience….Malheureusement, la femme ne lui laissa pas ce loisir.

Alors qu’elle observait son verre en se demandant ce qu’il pouvait bien contenir, elle sentit une main se poser sur sa nuque. Prise de court, Topaze eut seulement le temps de jeter un regard avant de se retrouvée  forcée d’avaler d’une traite l’alcool fort qui lui avait été servi.
"- Ha ha, ça c'est une femme, un autre !"
Le résultat fut immédiat. Topaze devint tour à tour livide, puis écarlate. Elle retint un relent involontaire et s’étouffa violemment. Secouée  par la toux, la jeune femme ne put même pas protester en voyant son verre repartir pour être rempli à nouveau. Sa vue se brouilla et ses yeux se remplirent
de larmes involontaires.  

Il faut dire que Topaze n’était pas une grande amatrice d’alcool. Tout d’abord parce que ces dernières années, elle avait eu bien d’autres choses à faire, du genre qui nécessitaient son attention complète comme réviser ou bien…réviser.  Mais également parce que dans sa jeunesse, elle n’avait eu que très peu l’occasion de boire puisque…là encore… elle travaillait… Oui, on peut le dire, elle était ennuyeuse comme la mort, mais… elle était bien comme ça !

Et voilà qu’elle se retrouvait dans un bar à se ridiculiser publiquement, vêtue d’un uniforme humide qui collait à sa peau, avec une écervelée aux cheveux verts qui avait décidé de lui faire cracher ses poumons !

Le second verre arriva. Légèrement à bout de souffle, Topaze agita ses mains énergiquement pour faire comprendre qu’elle ne boirait pas plus. Impossible qu’elle accepte un verre de plus de ce breuvage répugnant. Elle tenait à ses poumons, mais, surtout, elle tenait à son foie.
« Non non j’ai assez bu merci… murmura-t-elle  d’une  voix devenue légèrement rauque. »
Elle inspira un grand coup et s’efforça de sourire à la femme.
« Ce n’est pas dans mes habitudes de boire beaucoup… »


Spoiler:
 



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 


Dernière édition par Topaze Aryia le Mar 16 Juil 2013 - 22:39, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Beuverie ou Baston ? - Lun 15 Juil 2013 - 21:47

Han han han, regardez-la comme elle ne sait pas tenir l'alcool. Pourtant, à son allure, elle aurait très bien pu être une rebelle qui fricotait avec tous les excès que cette magnifique Terre pouvait offrir. Cependant, c'est comme si elle était embarrassée par la présence de notre charmante Kym. Etrange, c'est la première fois que ça lui faisait ça. Peut-être qu'on l'avait reconnue et que sa super couverture de poivrote était découverte ?! Baliverne ... Notre Dame Noire n'avait jamais eu de couverture, même pour dormir la nuit, c'est dire ... Bref, pour en revenir à notre petit tableau tout mignon dans une auberge perdue secrètement au fin fond de l'Académie, notre Tylf devait tout de même avancer dans sa quête. Bah ouais, elle n'était pas ici pour se bourrer la gueule à vrai dire ...

*Que fait-on d'elle ?*

*Bah, elle a l'air du coin, on va peut-être lui poser des questions et on verra ...*

*Devant tous ces gens ?*
Un sourire quelque peu mesquin s'afficha sur les lèvres de notre jeune femme regardant la pauvre enfant se débattre avec ce flux divin qui descendait dans sa gorge. A vu d'oeil, ce n'était effectivement pas dans ses habitudes. D'un claquement de doigts, l'aubergiste remplaçant arriva au comptoir attendant patiemment la demande de notre donzelle.

"- Auriez-vous un pièce un peu plus calme dans laquelle je pourrais me reposer ?"

"- Bien entendu ma p'tite dame, ici-même, tenez les clés !"

Ne laissant guère le choix à sa nouvelle proie, elle lui empoigna le poignet pour l'inciter à la suivre dans une petite pièce assez vétuste à l'arrière de l'auberge. Un fauteuil en bois proche d'une table un peu bancale, un lit et une lampe, et un lavabo ni plus, ni moins. Seule sortie une porte. Aucune fenêtre et des planches grinçantes. De quoi vous donner la chaire de poule. Seule avec la fillette, la suite des événements risqueraient d'être intéressants. Fermant délicatement la porte à clé, la renégate se dirigea vers le robinet pour humidifier un peu sa nuque. Sa cicatrice la lançait parfois, rien de bien grave tant qu'elle ne se laissait pas aller.

"- Alors fillette, qui es-tu pour me regarder ainsi ? Tu n'étais pas très discrète ... Tu as encore beaucoup à apprendre si tu es bien une apprentie de l'Académie !"

Alliant ses gestes à la parole, l'enseignante déchue se laissa tomber dans le lit faisant disperser une nuage de poussière. Décidément, le ménage était en option ici ! Bref ... Et maintenant ? Qu'allait-elle faire d'elle ? Une fois les informations reçues devrait-elle la tuer ? Qui sait, peut-être ferait-elle un bon allié au sein de l'Académie ...
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Beuverie ou Baston ? - Jeu 18 Juil 2013 - 21:06
Beuverie ou Baston ?
« Auriez-vous une pièce un peu plus calme dans laquelle je pourrais me reposer ? »
« Bien entendu ma p'tite dame, ici-même, tenez les clés ! »
Quoi ? Ayé ? Elle renonçait ? Topaze retint un soupir de soulagement.

Ses muscles, contractés tel un chat qu’on chercherait à mettre au bain, eurent tout juste le temps de se calmer, avant que la femme ne la saisisse par le poignet. La réaction de Topaze fut immédiate. Ses grands yeux s’écarquillèrent un peu plus et elle lâcha un faible cri de surprise. Un instant, elle tenta de freiner leur course avec ses pieds, mais, manquant de s’écrouler, elle n’eut d’autre choix que de s’empresser de suivre la femme maladroitement. Bon sang, dans quoi s’était-elle embarquée au juste ? Serrant les dents et les poings, Topaze n’osait prononcer un mot. Elle aurait pu crier à l’aide, mais ça n’aurait probablement pas été utile… Il fallait surtout qu’elle se calme. Qu’elle garde son calme et sa concentration.

La pièce dans laquelle elles pénétrèrent n’était guère accueillante, très peu meublée. L’ampoule ne faisait que partiellement son travail et de ce fait il régnait dans la pièce un éclairage très faible, de ceux qui vous fatiguent les yeux et vous font somnoler rapidement. Balancée dans la pièce avec une certaine force, Topaze se retrouva bien vite dans la pièce, debout devant le fauteuil. Gênée, inquiète, la peau parcourue par un frisson, Topaze attrapa son bras gauche avec sa main droite, au niveau du coude, et se tourna vers Kym, juste à temps pour la voir tourner la clé, les enfermant ensemble dans ce sinistre endroit.

Faisant de son mieux pour calmer la panique qui la submergeait, Topaze inspira profondément, tout en s’efforçant de le faire en silence.

Lorsque Kym passa devant elle pour aller jusqu’au robinet, la jeune femme retint son souffle malgré elle. C’était étrange. Elle était à la fois terrifiée et émerveillée par cette femme. Elle avait une aura différente, elle avait une classe certaine… Mais bon sang ce qu’elle lui faisait peur. Un peu comme une panthère noire, majestueuse mais dangereuse.

Il fallait qu’elle se reprenne. Elle n’était plus une enfant. Elle avait 20ans ! Gonflant la poitrine en une profonde inspiration, Topaze s’assit sur le fauteuil et croisa les jambes, la droite sur la gauche, s’efforçant de paraitre à l’aise. Peut-être était-il temps de demander à cette femme pourquoi elles étaient là ?
« Alors fillette, qui es-tu pour me regarder ainsi ? Tu n'étais pas très discrète ... Tu as encore beaucoup à apprendre si tu es bien une apprentie de l'Académie ! »
Topaze faillit s’étrangler. Elle avait été à nouveau prise de court. La femme l’avait repérée lorsqu’elle l’observait un peu plus tôt.

Elle observa quelques secondes son interlocutrice, cherchant ses mots, conservant tant bien que mal une respiration régulière. C’était sans compter évidemment sur le nuage de poussière que Kym libéra en s’écroulant sur le lit.

Sans attendre, la jeune femme, couvrit sa bouche et son nez avec sa main droite, mais toussa tout de même brièvement avant de se décider à répondre. Surtout, garder son calme. Ne pas balbutier.
« Je… *tousse* Je m’appelle Topaze Aryia. Je suis une élève au sein de l’académie… Je suis arrivée il y a quelques semaines… En fait…je suis arrivée une semaine avant qu’Isanagi ne nous quitte... »
Elle marqua une pause. Il n’était pas utile qu’elle divulgue le secret qu’elle avait eu tant de mal à conserver. Nul ne savait qu’elle était allée sur Terre lors de la trahison du directeur, hormis le professeur Saelis qui l’avait fait chanter et peut-être la sorcière du marché en plein air… Jusqu’à maintenant, elle avait su garder ça pour elle sans trop de difficultés… Mieux valait continuer.
« Je suis désolée si je vous ai dérangée, c’est que… »
Haha… Que pouvait-elle bien lui donner comme raison maintenant ?
*Vous êtes tellement sexy !*
*Non. Mauvaise idée.*
Elle pencha la tête sur le côté, la baissant légèrement dans le même temps, le regard posé sur le sol.
« …vous…euh… vous… m’intriguiez… »
*Ne pas balbutier on a dit !*
Oui bah zut.



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Beuverie ou Baston ? - Dim 21 Juil 2013 - 21:03

Ho la la, que c'était bon un lit moelleux, cela faisait un moment que la Tylf n'avait pas goûté à ce petit luxe divin qui trônait dans l'Académie. C'est vrai, depuis son départ, elle devait partager sa chambre avec de gros rustres puants de sueur. Un peu de distinction voyons, pour la poussière, certes, on repassera. Un soupir, puis un autre, écoutant avec une attention particulière chaque son qui se glissait entre les lèvres de son interlocutrice. Quelle âge devait-elle avoir ? Celle-ci venait de s'asseoir d'une bien drôle de manière sur la chaise. Un brin bien non naturelle qui fit sortir un petit rire moqueur de notre Dame noire. Ha la la, ces jeunes de nos jours ... Mais cette fillette étant tout de même étrange, non pas par sa tenue ou son visage qui trahit parfois ses émotions, mais par son attitude. Elle semblait cruellement manquer de confiance en elle. M'enfin, peut-être que notre charmante Kym se trompait.

*Bon, c'est quand que tu lui sautes dessus que tu l'égorges et qu'on goûte son sang ?*

*Patience Arklès, patience, on va déjà jouer un peu ...*

*Ha ha, je te reconnais bien là ma guerrière !*
C'est vrai que que notre jeune femme avait déjà une réputation bien ancrée dans sa précédente vie et une autre toute aussi alléchante après la mort. Mais bon, donner naissance à un fils de cette maudite race humaine et le démembrer juste après pour en faire un festin de choix, on ne pouvait guère faire mieux ! Soit, revenons à notre brebis égarée. Celle-ci s'était présentée un poil trop rapidement au goût de l'enseignante déchue, cependant, ses paroles étaient sincères. Grosse erreur de sa part. La jeune femme se releva de son nid de fortune pour s'avancer vers son hôte. Abaissant sa tête quelque peu pour être à la même hauteur, elle vint déposer son index sur le petit bout de nez de la fillette.

"- Dis-moi petite, personne ne t'a appris de ne jamais révéler ton nom à une inconnue. Qui plus est, une inconnue envers qui tu n'as clairement pas confiance, me trompe-je ?"

Apparemment, loin d'être totalement inutile, la dénommée Topaze avait eu vent de ce qui s'était passé à la place de l'horloge. Peut-être en savait-elle plus ? Isanagi ... Ce bon vieux directeur déchu, l'âme qui faisait vibrer celle de notre jeune femme. Seul lui possédait les sentiments du coeur. Mais notre chère Kym était loin d'en rester à une conquête, d'ailleurs, on ne les comptait plus. De même pour ces majordomes qui avaient mystérieusement disparus. Etrange, toutes leur routes se terminaient dans la chambre de l'ancienne prof. Ma foi, que voulez-vous. C'est comme une mygale, elle adore manger ses partenaires une fois le besoin satisfait !

*Ha ha, ho oui, joue avec !*

*T'en veux plus mon petit, attend de voir la suite ..*

*Ho Kym ...*
Intrigante ... Pourquoi pas, après tout, donnons lui ce qu'elle voulait. La renégat lui offrit un sourire bien intrigant, de sadisme envers sa désormais proie. Elle était parfaite ! Son jouet semblait enfin prêt. Son index s'était bien entendu retiré depuis le temps, mais la charmante apprentie se tenait toujours devant son invitée. S'accroupissant quelque peu pour être à son aise, son visage toujours au même niveau que Topaze, la Dame noire reprit le cours de la discussion.

"- Aucun problème ma petite, tu es toute pardonnée ... Enfin ... Presque ..."

Alliant son geste à ses paroles, la Tylf humidifia ses fines lèvres du bout de sa langue tout en déposant sa paume sur l'une des cuisses de son hôte. Son autre main s'invita sur l'autre jambe forçant la fillette à décroiser les jambes et à les écarter jusqu'à la limite du possible. Etait-elle souple ? Notre renégate adorait les fillettes souples ...
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Beuverie ou Baston ? - Jeu 1 Aoû 2013 - 19:59
Beuverie ou Baston ?
Lorsque Topaze releva les yeux, Kym était juste devant elle, le visage à quelques centimètres du sien.
*Oula… Elle nous fait quoi là ?*
*Haha j’le savais que tu serais à son goût !*
*Je n’aime pas les femmes…*
*Pfff ! Comment peux-tu le savoir avant d’y avoir goûté ?!*
Topaze se retint de lâcher un nouveau soupir… Il était question d’attirance et de sentiments, pas d’un plat de légumes ou d’une pâtisserie !

De toute manière, elle n’eut pas le temps de répondre à Nasline, Kym venait de pointer un doigt sur le bout de son nez.

Louchant légèrement sur cet intrus qui se permettait une intrusion légèrement embarrassante dans son espace personnel, la jeune femme recula quelque peu sans pour autant rompre le contact.
« Dis-moi petite, personne ne t'a appris de ne jamais révéler ton nom à une inconnue. Qui plus est, une inconnue envers qui tu n'as clairement pas confiance, me trompe-je ? »
Topaze fronça les sourcils. Cette femme semblait prendre un malin plaisir à jouer avec ses nerfs. Elle lui rappelait un peu Nasline d’ailleurs et ce rapprochement entre les deux énergumènes n’était guère encourageant.
*Hey ! Tu vas arrêter de me comparer à toutes les femmes que tu croises ?*
*Est-ce ma faute à moi, si on ne croise que des gens bizarres ici ?*
Et encore, elle était loin d’être au bout de ses surprises…

Elle ne répondit pas à la question. Tout d’abord parce que non, on ne lui avait jamais conseillé de garder son identité secrète, bien au contraire. Par politesse, on lui avait plutôt enseigné de toujours donner son nom et son prénom et demander aux autres de faire de même. En revanche, boire dans un verre suspect, accepter un bonbon ou suivre un inconnu, ça, on le lui avait fortement déconseillé.
*Deux sur trois !*
*Quoi ?*
*Elle t’a forcé à boire un verre et tu l’as suivie dans une chambre… Manque plus que le bonbon !*
C’est pas faux. [HRPG : C’est quoi que t’as pas compris ? /SBAF/]

Alors que Topaze demeurait muette, elle vit se dessiner un étrange sourire sur les lèvres de la femme. Qu’est-ce qu’elle lui préparait encore ?
« Aucun problème ma petite, tu es toute pardonnée ... Enfin ... Presque ... »
Sur ces mots, la femme posa une main sur sa cuisse en se léchant les babines. Surprise, Topaze décroisa ses jambes sans réfléchir. Une autre main vint se poser sur l’autre cuisse et la jolie blonde écarquilla de grands yeux de stupeur, de vives lueurs rouges traversant le marron tels des éclairs.

En un instant, les choses avaient dérapées. Cinq doigts écarlates vinrent s’imprimer sur la joue gauche de la Tylf et la blondinette se leva d’un bond en poussant une exclamation de surprise légèrement involontaire.
« Non mais ça va pas ?! »
Faudrait voir à ne pas abuser quand même. C’en était déjà trop pour la jeune femme qui décida soudainement que leur tête à tête était terminé. Elle n’était pas prête de remettre les pieds dans ce bar.

Sans prendre la peine de repousser le fauteuil correctement, elle se dirigea vers la porte d’un pas énergique, non sans avoir manqué de se ramasser en essayant de pousser ce fauteuil trop lourd pour qu’un simple coup de pied puisse le faire reculer. La main de la jeune femme se referma sur la poignée de la porte et elle eut le réflexe naturel, mais néanmoins stupide, de tenter de l’ouvrir directement. Pourtant, elle l’avait bien vu refermer la porte à clé… où avait-elle donc la tête ? Ruminant sa colère et pestant férocement dans son coin contre sa stupidité, elle porta sa main gauche à la clé. Soudain, quelque chose lui agrippa l’épaule.

Oh bon sang, elle était perdue. Elle allait mourir dans cette petite pièce et son cadavre allait demeurer pour on ne sait combien de temps avec cette folle furieuse.
*Respire Topaze, respire…*
*Dommage !!!*



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 


Dernière édition par Topaze Aryia le Dim 4 Aoû 2013 - 20:33, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Beuverie ou Baston ? - Dim 4 Aoû 2013 - 20:04

Ha ha, quelle situation cocasse tout de même, comme les aime notre charmante donzelle ! Une gifle reçue ? Humm, un délice, que demander de plus ? Bien plus justement ! L'enseignante déchue avait toujours ce sourire sadique rigolant à pleine bouche regardant la pauvre enfant tenter de fuir cette somptueuse suite d'un hôtel cinq étoiles. Bah quoi ? Tout était dans l'imagination après tout ! Bref, la fillette se redressa d'un coup comprenant que la porte était fermée à clé. Vous croyez franchement que notre renégate se laisserait avoir si facilement, Que nenni !

*Hu hu, par quoi on commence ma belle ?*

*Bien je pense qu'on va passer à la manière forte ...*

*Ho viiiiiii*
Agrippant la jeune femme par le bras, la Tylf la balança sur le lit qui rejeta encore un film de poussière même si celui-ci était bien plus mince qu'avant. Il fallait dire que notre charmante gazelle avait de la force à revendre sous ses airs de sainte-ni-touche ! Deux clones d'elle apparurent sur chaque côté du lit tenant fermement les bras de la dénommée Topaze. Kym prenait son temps, sa proie était entre ses mains. Elle sortit de sa sacoche une corde qu'elle vint nouer autour des poignets et des jambes de sa victime. Celle-ci se débattait mais sous le poids de cette femelle en chaleur, rien ne pouvait perturber son avancée. L'objet de sa convoitise attachée comme il se doit, l'enseignante déchue fit disparaître ses clones et s'avança vers la pauvre enfant.

"- Tu dois être sévèrement punie pour ta désobéissance, je vais t'apprendre ce qu'est de traîner dans des bars malfamés et de reluquer les personnes !"

Passant sa première jambes sur la fillette puis l'autre, la jeune femme se retrouvait assise sur elle au niveau de son bassin, le sourire toujours aux lèvres. Descendant la manche de sa victime, elle fit danser sa paume sur la poitrine de sa proie. Humm, intéressant ! Abaissant son corps sur le sien, sa bouche vint caresser le lobe de son oreil avant de chuchoter ces quelques mots ...

"- Laisses-toi aller, je suis sûre que tu vas aimer ... Traînée !"

Du bout de sa langue, la renégate descendit le long de son coup avant de s'incruster sur ses lèvres mordillant à certains endroits avant d'embrasser goulûment la petite apprentie. Ses mains posées sur la tête de celle-ci afin de la stabiliser si l'envie lui prenait de secouer la tête. Un beau mélange de flux, offrant peut-être ainsi son premier baiser lesbien à cette écervelée !

*Ho oui Kym, continue de jouer avec, ho oui !*

*Laisse-moi tranquille ...*

*Continue !*
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Beuverie ou Baston ? - Dim 4 Aoû 2013 - 23:48
Beuverie ou Baston ?
Ni une, ni deux, la femme l’avait jetée sur le lit. La rapidité et la violence dont cette femme avait fait preuve prirent Topaze de court, sa respiration se coupant momentanément lorsqu’elle atterrit sur le matelas. Déboussolée, elle n’en crut pas ses yeux lorsque des doubles de la femme apparurent à ses côtés. Elle devait rêver, elle devait voir double, enfin triple pour le coup… Elle ne réalisa son erreur que trop tard, lorsque les mains de ces doubles vinrent la bloquer sur le lit. Cette académie n’obéissait pas aux règles établies et elle avait fait l’erreur de sous-estimer les domaines divinatoires et capacités possédées par tous les membres qui vivaient dans cet étrange endroit… Et elle avait aussi omis une chose. Il n’y avait pas que des gens biens ici… Loin de là.

Entre les repentis qui devaient être coupable de bon nombre d’atrocités pour arriver ici et les renégats qui tournaient le dos à leur sauveur pour détruire l’humanité… L’académie n’était pas un endroit sûr. Et à cet instant, elle en prenait conscience avec une certaine amertume, regrettant à mort de ne pas avoir d’armes sur elle comme tant d’autres élèves.

Muette et terrifiée, elle vit Kym s’approcher dangereusement et ne put réprimer la peur qu’on pouvait lire dans ses yeux. Quel genre de personne emportait une corde avec soi quoi qu’il aille ? Hormis un alpiniste évidemment.

Lorsque Kym commença à nouer un de ses poignets, Topaze tenta de se dégager, en vain. Elle avait beau se débattre encore et encore, rien n’y faisait. Elle réprima une poussée d’adrénaline, sentant les larmes lui monter aux yeux. Elle ne devait pas lui offrir cette satisfaction.

Elle n’écouta les paroles de Kym que d’une oreille lointaine et déglutit en la voyant grimper à califourchon sur elle. Elle inspira profondément et tenta de calmer son pauvre cœur qui s’emballait. Elle aurait préféré recevoir une bonne raclée plutôt que de se retrouver dans cette situation, complètement piégée.

Elle sentit une de ses manches glisser le long de son épaule puis une main se posa sur ses seins et elle se débattit en fermant les yeux pour ne pas pleurer bêtement. Elle avait envie d’hurler, mais sa gorge était nouée. Qu’allait-elle lui faire ? Pourquoi elle ? Elle n’avait rien demandé…

Et voilà, les larmes lui étaient montées aux yeux tandis que la femme se rapprochait.
« Laisses-toi aller, je suis sûre que tu vas aimer ... Traînée ! »
Les poings de Topaze se serrèrent et elle murmura un « Jamais » à peine audible, d’une voix tremblante.

Une légère caresse humide parcourut son cou et elle frissonna malgré elle.

Lorsque d’autres lèvres se posèrent sur les siennes, la jeune femme rouvrit ses grands yeux embués. Bloquée entre les mains de Kym, poings et pieds liés, elle n’eut d’autre choix que de se laisser embrasser.

Que pouvait-elle faire ? Hurler ? Mais quoi ? Le barman l’entendrait-il ? Viendrait-il si elle parvenait à hurler et que le cri arrivait à ses oreilles ? Et si elle échouait ? Si sa gorge refusait de la laisser faire quoi que ce soit ? Elle doutait que Kym apprécie.
*Abandonne, elle a gagné !*
*Toi, la ferme.*
Une idée commença à germer dans son esprit, quand Kym se redressa soudain. Topaze ne comprit pas, tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle était toujours attachée. Elle gesticula en désespoir de cause, bien qu’elle douta fort que ce soit suffisant pour se détacher. C’était quoi cette femme qui se jetait sur la première venue comme ça ?

Finalement, effrayée à l’idée de ce que Kym pouvait lui réserver ensuite, elle tenta le tout pour le tout, inspira profondément et hurla de toutes ses forces.
« AU FEEEEEEEEEEEEUUUUUUU !!!!!!!!! »
Ça pouvait paraitre stupide et hors de propos, mais elle ne pouvait pas être sûre que le barman intervienne si elle s’était contenté de crier sans but, ni même si elle avait hurlé « Au secours ». En revanche, elle espérait que face, à un danger tel que le feu, un élément destructeur qui pouvait emporter non seulement son lieu de travail, mais également toute l’académie, avec en plus deux victimes, l’homme serait assez sensé pour intervenir rapidement. De plus, il n’y avait rien dans cette salle qui permette d’éteindre un feu. Pas de drap, de couverture, de récipient… Juste un pauvre petit robinet tout juste bon à balancer quelques gouttes. Elle réitéra son cri une seconde fois, encore plus fort. Derrière la porte, il y eut du mouvement.
Elle ne savait pas comment elle avait fait, peut-être était-ce un coup de chance, peut-être avait-elle crié pile au bon moment, pendant un silence, peut-être que le barman avait l’ouïe fine… Le fait est que bientôt, la poignée s’abaissa, puis on tapa à la porte…
« Ouvrez ! »



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 


Dernière édition par Topaze Aryia le Lun 5 Aoû 2013 - 20:30, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Beuverie ou Baston ? - Lun 5 Aoû 2013 - 1:55

Mouais bof ... Rien de bien palpitant, c'était mieux avec les serveuses à la cérémonie de bienvenue fallait l'avouer. Se redressant sur elle, la jeune femme regarda sa victime gesticuler dans tous les sens. Faisait-elle un cauchemar ? Tout ce que voulait notre charmante donzelle était de lui soutirer des informations, mais comme tout le monde le sait ... Elle ne sait pas s'y faire avec les fillettes de ce genre. Allez, allez ... Une autre fois peut-être ?! La jeune femme se leva pour aller nettoyer son visage au robinet et boire une bonne goutte. Pouahhhhhhh l'eau était immonde, vivement une bonne liqueur pour faire passer tout ça. Et que faire de la malheureuse ? Elle devait être tomber dans l'inconscience, qui sait ...

*Pfff, t'es vraiment pas drôle ...*

*On a du boulot je te rappelle !*

*Et alors ?*

*Elle ne sait rien, cherche pas ...*
Sait rien sur quoi exactement ? Kym avait mené son interrogatoire à sa façon usant de ses dons de divination pour comprendre ce qui est vrai du faux. Ce n'était qu'une enfant naïve sans réelle confiance en soi perdue dans un bar ... Même si sa route n'était pas vraiment au bon endroit, elle saura s'en sortir ... Retournant à nouveau son regard sur elle, son invitée se mit à crier au feu. Non mais il fallait vraiment qu'elle se calme. Le visage de la Dame noire ne bougea pas. Son sourire était toujours présent et alla ouvrir au barman qui essayait d'entrer dans la chambre.

"- Coucou mon chou, t'inquiète pas, c'est juste le sac à patate qui se la joue perso ! J'ai fini de toute manière ..."

Un peu déçue de n'avoir trouvé aucune information à son goût, elle laissa entrer l'aubergiste. Elle l'aida pour dénouer la fillette et prit soin de remettre sa corde dans sa sacoche. Et maintenant ... L'enquête devait continuer. La jeune femme se rendit au bar pour commander une bonne boisson histoire d'être bien fraîche pour repartir. Le gosier réchauffé, la renégate passa la porte. Elle était encore loin de se douter que sa quête allait la mener à une vérité qui n'était pas bonne à entendre ...

"- Ha la la, ces jeunes, aucune éducation de nos jours ..."

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Beuverie ou Baston ? - Mar 6 Aoû 2013 - 1:33
Franchement Topaze t'aurais pu être violente vis à vis de Kym, je m'attendais à plus de résistance /sepend/ J'pense que vous auriez pu faire une autre fin, mais bon l'était sympa à lire tout de même ^^

Papaze : 460 xps
Kymy : 435 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Beuverie ou Baston ? -
Beuverie ou Baston ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page