Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[EXAMEN] Il existe des lâches en ce monde.

♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
[EXAMEN] Il existe des lâches en ce monde. - Dim 2 Juin 2013 - 0:24


Depuis la rébellion d’Isanagi, Alexander devait se montrer beaucoup plus prudent avec les élèves, de temps en temps il y en avait toujours un pour partir rejoindre les renégats, et il allait de sa responsabilité de les empêcher de quitter le droit chemin. Un professeur se devait de montrer l’exemple, d’être un modèle à suivre, et surtout de punir les élèves qui fricottaient avec la mauvaise voie.

Dans ses habits richement ornée et blanc comme la neige, le chevalier rêvassait en se promenant sur la place de l’horloge repensant à ce qu’il s’était passé ce terrible jour. Le dragon, Johken, Isanagi, tout les rebelles qui attaquaient, le sang et les combats … Une vraie guerre, et allez savoir pourquoi le chevalier souriait en y repensant, finalement ce genre de grande escarmouche lui manquait un peu, peut être allait-il devoir songer à faire quelque chose dans le genre avec les élèves, il avait une salle qui n’avait aucun limite dans ce qu’elle pouvait faire, recréer une bataille ou un siége devait être dans les cordes de cette dernière …
Et là le chevalier se stoppa net à un endroit, lâchant se sourire qu’il avait, il se trouvait exactement à l’endroit où son ancienne collègue, la professeur Kym Mass avait perforé un œil à celle qui se trouvait être sa descendante. Il serra légèrement les points, maudite rébellion, faire du mal à sa famille …A Kate … Si il croisait un jour Kym … Pour sur qu’il l’attaquerait sans aucune mise en garde !
Mais autre chose attira soudainement l’oreille du blond, une discussion qui avait lieux entre les ouvriers qui avaient œuvré à la restauration et probablement un employé du temple. Après tout ce dernier déprimait car de nombreux artefacts avaient disparut dans le temple depuis le jour de cette rébellion, et il était persuadé que certaines personnes avaient profités de la diversion de cette dernière pour enlever au temple son âme.
Pour le professeur voler les reliques d’un temple était comme priver un chevalier d’une épée, ou même un roi de sa couronne, c’était très certainement la pire humiliation que le temple pouvait recevoir. Alors bien sur que le chevalier était devenu compatissant pour ce pauvre homme qui devait être complètement perdu sans ses artefacts. Et il avait d’ailleurs toute la journée pour lui, alors plutôt que d’errer, il se demandait si il ne pouvait pas tenter de les chercher pour cet homme. Il marcha rapidement dans la direction de ce dernier pour l’interpeller.


- Mon bon monsieur, j’entends que vous avez perdu nombre d’artefact, avez vous des pistes pour les retrouver ? J’aimerais vous aidez.

L’homme semblait surprit au premier regard, mais rapidement il sembla s’attendrir en regardant Alexander. Il fallait bien admettre qu’il avait littéralement oublié les plus importantes politesses et ce n’était pourtant pas dans ses habitudes, mais avec l’ambition qui le démangeais récemment … Il était peut être un peu impatient … Finalement l’homme lui répondit assez rapidement et d’une voie pas trop forte comme si il voulait rester discret.

- En effet, je craint que ce ne soit des renégats qu’il les ai prit, ils doivent être dans le monde des humains je pense … Mais je ne peux plus partir chercher, je reste au temple conserver les dernières restantes.

A ces mots Alexander repensa à une mission qui lui avait été confiée par Isanagi avant sa rébellion … Il avait du s’occuper d’un groupe de mafieux qui avait eut aussi un artefact. Il se demandait alors si les renégats ne revendaient pas les fameux artefacts pour aider les hommes à s’entretuer et leurs faciliter le travail … Il allait commencer par le marché, et surtout par ses zones les plus … mal famées. Son plan de base était maintenant formé, Alexander lui répondit donc rapidement avant de partir.

- Je vais le faire pour vous, j’ai peut être déjà une petite idée de l’endroit où chercher … Je vous souhaite une bonne journée.

C’est ainsi que le chevalier partit et se dirigea rapidement sur le marché. Avec sa tenue il ne passait absolument pas inaperçus, les passants le regardait étrangement, comme la dernière fois qu’il était venu en ville… Mais bon le marché tout public ne l’intéressait absolument pas, ce qu’ils y vendaient bien que très élégant et semblant être solide, étaient visiblement voué à être vendu ou jeté, les vendeurs sautaient sur les hommes comme si, si ils ne vendaient pas, ils allaient en mourir. Il fallait bien concevoir que cette technique de vente insupportait le chevalier, qui, probablement à cause de sa tenue, se faisait agresser tout les quatre ou cinq mètres … Vous semblez bien aisé monsieur, ce devrait vous être utile, vous en voulez ? Voila ce qu’il entendait sous toutes les formes verbales possibles à chaque fois. Mais cela était finalement très bien, il allait se faire passer pour une personne voulant se procurer des objets de manière peu réglementaire …
Et à chaque fois il devait les inviter, avec toute l’élégance d’un aristocrate, à le laisser se balader tranquillement dans le marché, qu’il n’était pas là pour leurs biens qui ne l’intéressait absolument pas et que ce n’est pas en sautant sur le client qu’ils vendront mieux, surtout avec lui. Mais bon … doucement mais sûrement il s’enfonçait dans le marché, approchant d’échoppe plus ou moins rudimentaire. Il regardait avec attention les étales se renseignant doucement sur d’éventuelles reliques religieuses, quand soudain un homme lui donna une réponse des plus intéressante, il lui demanda de le rejoindre derrière le comptoir car il avait été interpellé par la dernière phrase du chevalier qui disait qu’il était prêt à tout pour trouver ce qu’il cherchait,


Mon bon Monsieur … Allez dans la prochaine ruelle à droite, deuxième porte à gauche et toquez exactement quatre fois, dites que vous venez de la part de pied tordus … Vous trouverez sûrement ce que vous cherchez là bas, il a tout …

Tient donc, le chevalier sentait qu’il approchait du but, il allait entrer dans un monde qu’il n’aimait guère, mais pour la mission qu’il s’était confié, il allait bien devoir le faire. Son chemin était donc tout tracé, direction le lieu indiqué après avoir brièvement remercié le vendeur.
Comme lui avait dit le vieil homme, Alexander put accéder à une petite boutique assez mal éclairée et poussiéreuse, se faisant directement interpeller par un vendeur encapuchonné qui lui parlait d’une voie assez saccadée.


- Alors monsieur, vous cherchez quoi exactement ?

- Je suis à la recherche de relique, de choses religieuses pour ma collection personnel, je me moque bien de quel religion ça provient.

Et ensuite pendant quelques minutes se fut un bal sans fin de propositions d’objets de la part du vendeur, mais le chevalier n’avait pas l’impression que c’était ce qu’il recherchait, doucement il semblait évident que le chevalier avait de moins en moins d’idées de propositions à faire à son client. Mais un événement des plus intriguant allait se produire lorsque deux jeunes gens allèrent entrer en discutant et riant comme des fous. Mais ce n’était pas tant les deux personnes qui choquaient le chevalier, mais plutôt le sujet de leur conversation avec le vendeur.

- L’ami ! Nous avons ce que nous t’avions promit ! Le temple à gentiment voulut nous les donner.

- Oh mais voila qui est parfait, mon client serait sûrement ravi d’en faire acquisition !

Encore penché sur certains objet le chevalier haussa un sourcil, ils parlaient de lui à ne pas en douter. Il se releva et se retourna pour regarder avec un peu plus d’attention le petit groupe. Il s’aperçut rapidement qu’au même moment le jeune homme et la demoiselle le regardèrent, changeant d’expression pour la surprise. Si il s’attendait à ce que ses vêtements choquent autant … Mais finalement lorsqu’il posèrent rapidement les objets pour dégainer chacun un pistolet et un sabre, l’impression changea d’un coup, avait-il été reconnu ?

- Purée ! Pourquoi y a un prof de l’académie ici ? Tu fou quoi ici ?

Alexander soupira un instant puis se décida à parler tandis que le vendeur enlevait sa capuche, révélant qu’il n’était pas très humain. Se trouver à trois contre un … il avait connus des postures plus avantageuse mais bon au moins tout devenait claire, ils apportaient tout juste ce qu’il cherchait, le hasard était parfois d’un tel soutien. Enfin pour cette fois … Lors de sa rencontre avec Rain Sinclaire ce ne fut pas vraiment le cas il fallait se le dire … Bref, il fallait qu’il évite un minimum de faire des dégâts ici.

- Et bien à première vue, je dirais que je me fais menacer par deux personnes qui me semblent être des apprentis dieu …. Hmmm … disons plutôt des renégats et un complice légèrement moins humains.

- Je vais te tuer !!!!

Bon … et bien il n’avait maintenant plus trop le choix, le chevalier fit apparaître son épée et son bouclier, ainsi que son avatar divin de combat, cette immense armure qui brandit une épée aussi longue que le chevalier. Et enfin pour compléter le tout à l’aide de son médaillon il invoqua l’épouvantail, avant de sourire et de répondre non s’en vouloir les provoquer.

- Vous voulez toujours tenter ? Chacun un adversaire car je suis d’humeur généreux. Après vous pouvez aussi me remettre les trois reliques si vous avez peur hein …

On voyait que devant ce spectacle ils hésitaient, ce n’était bien que des élèves alors, les professeurs renégats ou repentis renégats eux n’auraient pas hésité de la sorte. Le chevalier fit un pas en avant, poussant la provocation tandis que les trois adversaires baissèrent la tête en même temps. Ils méritaient presque que le chevalier les tue tout de même pour la peine d’avoir abandonner leurs fiertés, mais ils étaient trop minables pour mériter un pareil honneur. En fait le chevalier se contenta de passer à cotés d’eux, tranquillement accompagner de ses deux alliés de circonstance, et de prendre les reliques en mains en sortant du sombre bazar.

- Bonne continuation messieurs …

Une fois sortit le chevalier se pressa de retourner à l’académie en libérant ses deux créatures, il ne pouvait se permettre de combattre en baladant les trois reliques. Mais les revendeurs devaient sûrement se morfondre, il ne se passa rien sur le chemin et Alexander put tranquillement rapporter au temple les trois reliques. Au final la journée c’était plutôt bien passé, mais pas sur que la prochaine fois qu’il rencontrerait ces personnes Alexander aurait aussi facilement le dessus psychologiquement.
Mais pour le moment tout allait pour le mieux, les objets avaient retrouvé leurs places d’origine et le prêtre allait garder un œil sur ces dernières probablement avec bien plus d’attention qu’auparavant.







Dernière édition par Alexander Urmanis le Dim 2 Juin 2013 - 1:11, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [EXAMEN] Il existe des lâches en ce monde. - Dim 2 Juin 2013 - 1:09
C'est mignon tant d'amour pour sa descendante. Bon, j'aurai bien aimé voir Alex combattre, surtout avec ton avatar divin et ton épouvantail, contre des PNJs ça n'aurait pas du poser trop de problèmes mais bon, rien ne t'y obligeait. Fais attention à tes fautes aussi.
[EXAMEN] Il existe des lâches en ce monde.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Examen de Potions
» Le hasard n'existe pas
» Confiture de pêches de vigne à la lavande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page