Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

La mort n'est que le commencement [Pv]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
La mort n'est que le commencement [Pv] - Mer 22 Mai 2013 - 8:56
« Etonnement, je pense la même chose, tu étais où avant d’atterrir ici ? Enfin, si ce n’est pas indiscret ? »

Lily ne répondit pas immédiatement, trop absorbée à l'étude du lieu par l’entrebâillement de la porte. Il s'agissait d'un couloir tout ce qu'il y avait de plus banal. D'autres portes le longeaient. Mais elle pouvait entendre du bruit. Des conversations même, et cela la fit sourire. Elle ouvrit donc la porte en entière pour laisser entrer Meera et passa à sa suite dans le bâtiment. Elle n'osait pas entrer dans les salles sur le côté du mur et se contenta pendant un instant de marcher pour voir si le couloir menait à quelque chose de plus intéressant.
Soudain elle se rappela de la question de sa camarade et se stoppa, appuyant le dos contre le mur pour réfléchir.

« Avant, j'étais dans la rue... Et il y avait une voiture. J'allais me faire écraser et je me suis réveillée ici... Tu penses que quelqu'un a voulu me sauver en m'amenant ici ? Pour quoi faire ? »

Les sourcils froncés, Lily triturait la sangle de sa sacoche d'ordinateur. Elle se mordit la lèvre, essayant de se rappeler quelque chose entre la voiture fonçant sur elle si vite, et son réveil dans l'espèce de temple. Puis elle leva les yeux vers Meera, un sourire sarcastique sur le visage.

« Moi qui n'ait pas reçut ma lettre pour Poudlard, qui n'est pas trouvé Narnia dans mon armoire et qui attendait toujours d'être choisit par la keyblade... On dirait que c'est enfin mon heure de gloire ! »

Elle éclata de rire, plus par stress que par réel amusement. Elle ne s'amusait pas du tout. Elle avait peur. Peur car elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait, qu'elle voulait revoir sa famille, et aussi car si jamais il lui était réellement arrivé une de ces choses fantastiques que l'on voit dans les livres ou dans les jeux-vidéos... Elle n'allait pas avoir la vie rose. Car, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Elle ferma les yeux, oubliant Meera, oubliant les conversations et se mit à pleurer. Certes, elle avait toujours souhaité vivre quelque chose par elle-même, vivre une aventure à défaut de la faire vivre à un tas de pixel. Mais maintenant qu'elle pensait y être, elle ne se sentait pas le courage.
Elle glissa le long du mur, se retrouvant assise, et sanglota sans faire de bruit, les mains devant les yeux.

« Qu'est-ce qu'il va nous arriver?»

Elle avait plus parlé pour elle-même que pour son vis-à-vis et n'attendait aucune réponse.
Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Dim 2 Juin 2013 - 23:24
Meera ne put s’empêcher d’être déçue, elle ne s’attendait pas à trouver un simple couloir avec des portes comme tout lycée normal même si elle ne savait pas réellement pourquoi elle s’attendait à quelque chose que l’on qualifie de « merveilleux ». Néanmoins, elle trouva rassurant d’entendre de « la vie » ici, un bourdonnement digne de tout lycée était présent. L’adolescente s’avança dans le couloir regardant un peu partout autour d’elle s’aventurant un peu plus loin à la suite de Lily. Les couloirs étaient assez étroits mais c’était agréable d’être à l’intérieur. Meera se retourna et vît sa camarade appuyée contre le mur pour répondre à la question qu’elle lui avait posée.

« Avant, j'étais dans la rue... Et il y avait une voiture. J'allais me faire écraser et je me suis réveillée ici... Tu penses que quelqu'un a voulu me sauver en m'amenant ici ? Pour quoi faire ? »

Meera ne put s'empêcher de sourire, personne ne l'avait emmené et ça l'adolescente le savait, elles avaient effectivement été téléportées, c'était la seule raison possible, sinon comment ce seraient-elles retrouvées ici. Cela était tout simplement inimaginable ...
Meera étudia méticuleusement la jeune fille qui se trouvait en face d'elle, elle semblait réfléchir, mais aussi un peu anxieuse, elle devait se poser au moins autant de questions que Meera qui n'en avait pas l'air, mais se triturait l'esprit depuis qu'elle avait atterri ici, mais elle ne voulait pas importuner sa camarade avec ses réflexions stupides.


« Moi qui n'ait pas reçut ma lettre pour Poudlard, qui n'est pas trouvé Narnia dans mon armoire et qui attendait toujours d'être choisit par la keyblade... On dirait que c'est enfin mon heure de gloire ! »

Meera ne fit pas trop attention à sa remarque tellement elle était plongée dans ses pensées : que faisaient-elles ici, comment cela se faisait-il qu’elle soit à l’origine d’un accident aussi similaire et pourquoi tout semblait aussi surnaturel.
Quand elle reprit conscience de ce qui l’entourait, elle vit que Lily était assise contre le mur à pleurer, ce qui décontenança Meera, qui ne savait généralement pas comment consoler les gens. Meera s’approcha d’elle si bien qu’elle entendit la jeune fille murmurer :


« Qu'est-ce qu'il va nous arriver?»

La jeune fille, d’une impulsion se mit à chantonner quelque chose qu’elle voulait rassurant et calme. C’est alors qu’une lourde sonnerie retentit et qu’une grande vague humaine les submergea bientôt ce qui mit très vite L’adolescente, car elle ne s’y était pas attendu. Du coup, elle se colla au mur aux côtés de Lily attendant que la cohue cesse regardant dans tous les sens comme un animal effrayé.

"Mais qu’est ce qui ce passe ici..?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1008

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Mer 19 Juin 2013 - 16:51

 
Déambuler dans les couloirs, tourner en rond, une activité qu’il ne pratiquait pas souvent, mais il s’accordait un petit moment de repos pour cette matinée. De toute façons son cours de sport ne commençait que dans un peu plus d’une heure, alors il ne servait à rien de se lancer dans une activité quelconque.
Enfin, au final, parcourir tous les couloirs étaient plutôt une tâche très ennuyeuse, il en plaignait presque les surveillants qui devaient même le faire de nuit … Bon dans un autre sens ceci lui remémorait aussi les tours de garde qu’il effectuait de son vivant. L’armure en moins … L’école en moins … Admettons cela n’y ressemblait pas tant au final …
 
Arrivant tout juste de descendre un escalier, le professeur se tourna vers le long couloir, vide, car les élèves étaient en cours. Ou du moins, en théorie … Pourquoi dans la théorie ? Car, dans la pratique il y avait deux demoiselles accroupit à proximité d’une porte, et bien sur la seule solution qu’envisageait le blond était qu’elles séchaient les cours.
Tandis qu’il allait se hâter à leur rencontre, la cloche raisonna, signe de la marée humaine qui approchait, le chevalier se posa donc sur le bord, continuant de les fixer toute la durée de la marée humaine, il n’avait pas envie de forcer alors qu’elle n’allait durer qu’une ou deux petites minutes le temps du changement de classe…
Il nota cependant qu’elles semblaient particulièrement perdues, alors que tout le monde les ignorait complètement, ou leur jetait un bref regard, ce ne fut pas très poli de leurs parts …
Enfin quand la masse fut passé il se dirigea d’un pas ferme vers les deux jeunes filles, et, s’arrêtant à leur hauteur dans le couloir, les fixa un instant avant de prendre la parole.

 
- Vous ne participez point à vos cours mesdemoiselles ?
 
En général les nouveaux arrivants recevaient toutes les explications au temple, alors une fois dans l’académie les élèves commençaient leurs études de futurs dieux ou séchaient volontairement leurs cours comme preuve de leur manque de responsabilités …
Il était loin de se douter que ces deux là n’étaient pas dans le cheminement classique des arrivants, et qu’ils se trouvaient ici en ne sachant absolument rien.
Mais, en regardant avec plus d’attention et grâce à la proximité, il s’aperçut qu’une avait les larmes aux yeux.

 
- Auriez vous un soucis ?
 
Les larmes, ou comment rendre tout de suite moins agressif le chevalier. Au fond il se devait d’être amical avec les élèves, et puis comme beaucoup de chevalier, il n’avait aucune résistance à une jeune fille en larmes, il devenait très gentil rapidement. Et puis en général, on ne pleure pas pour son plaisir, il y a forcément une raison … Il venait de réviser ses objectifs, il pouvait s’occuper de ces deux demoiselles pour combler le temps restant avant son cours maintenant !
 



Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Jeu 20 Juin 2013 - 15:51
Elle entendit vaguement Meera chantonner avant que la sonnerie ne résonne. Entourant ses jambes de ses bras, sa sacoche d'ordinateur dans le dos, Lily essaya de se protéger de la foule. A part un coup de pied sans doute loin d'être volontaire qui l’atteignit au coude sans grand dommage, la jeune fille parvint à éviter toutes les jambes qui se présentaient à elle.

« Mais qu’est ce qui ce passe ici..? »

Lily voulu rétorquer quelque chose comme « Si seulement je le savais », mais un homme se posta devant elles. N'ayant pas même le temps de se relever ou d'essuyer ses larmes, elle se ratatina sur elle-même en l'entendant parler. Il avait l'air sévère, et ne sachant si elles étaient en faute ou non, préféra se faire toute petite.

« Vous ne participez point à vos cours mesdemoiselles ? Auriez vous un soucis ? »

Loin de se douter que ses larmes venaient de les sauver, plus ou moins, Lily se permit de se relever en entendant un ton plus doux et un air plus amical. Merra toujours à ses côtés, la jeune fille s'épousseta vaguement puis sécha ses larmes. La peur et le doute venait de laisser place à la simple incompréhension. Elle leva un sourcil, surprise par les propos du nouveau venu.

« Nos cours ? Quels cours ? Personne ne nous a parlé de cours... Personne ne nous a parlé en réalité, à part la femme du temple pour nous donner un papier... Où je l'ai mit... »

Elle fouilla ses poches et sa sacoche mais ne se rappelant même plus de la tête qu'avait la feuille, elle abandonna vite ses recherches. Avec un peu de chance, ce ne serait pas un papier très important.

« Enfin... Oui, on peut dire que nous avons un soucis... Où sommes nous ? »

Elle avait essayé de rester calme, de ne pas s'emporter et de faire en sorte que son ton soit le moins insolent possible. Mais des larmes recommençaient à monter à ses yeux et sa voix menaçait de se briser à chaque instant.
Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Dim 14 Juil 2013 - 15:14
Quel fut le soulagement de Meera quand toutes les autres personnes s'en allèrent pour ne laisser qu'un homme devant elles, même s'il leurs demandait quelque chose dont elles n'avaient aucune connaissance de ce qui les attendaient ici, et que voulait-il dire en parlant de cours, tout était tellement flou, c'est quand elle se demanda, où elles étaient pour une énième fois, que Lilly pris les devants, elle venait de se relever et essayer ses larmes et la poussière qu'elle avait sur les vêtements qu'elle posa les questions les plus logiques dans le moment, de qui rassura un peu Meera, que Lilly ai l'air de se sentir un peu mieux en tout cas. Meera se leva donc à sa suite pour se placer à côté d'elle pour faire face à l'inconnu qui venait d'arriver.

« Nos cours ? Quels cours ? Personne ne nous a parlé de cours... Personne ne nous a parlé en réalité, à part la femme du temple pour nous donner un papier... Où je l'ai mit... »


La jeune fille, voyant que Lilly ne trouvait pas sa feuille, extirpa la sienne sans trop de mal, ayant de si petites poches et le tendit à la personne qui était en face d’elles sans rien ajouter, gesticulant un peu mal à l’aise, ça lui arrivait souvent quand elle était mal à l’aise.


« Enfin... Oui, on peut dire que nous avons un soucis... Où sommes nous ? »


Meera la regarda et vit que les larmes recommençaient à affluer ce qui arrangeait pas les choses. Meera regarda ensuite l'homme dans les yeux

"Et puis, d’abord, vous êtes qui ? "

Elle avait lancé ça sur un ton tout ce qu'il y a de plus innocent, mais avec énergie et se balançant toujours un peu sur ses pieds. Elle n'aurait peut- être pas du dire ça après tout, c'est là que c'était quelqu'un de très haut placé, mais elle en avait marre de ne rien comprendre à ce qui lui arrivait ici, et pourquoi personne ne voulait rien leur expliquer à croire que tout le monde sait à quoi s'attendre en arrivant dans un endroit paradisiaque avec des personnes qui s'envolent dans un nuage de pétales et qui ne laisse aucune explication autre qu'une feuille.
Meera tourna finalement la tête, car elle se rendit compte qu'elle le regardait encre dans les yeux pour regarder comment allait la jeune fille qui l'accompagnait voir si ses larmes passaient ou si elles étaient finalement en train de couler.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1008

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Dim 14 Juil 2013 - 23:27


Celle qui pleurait timidement se ressaisissait visiblement, Alexander ne souriait pas pour autant et conservait son expression neutre qui faisait sa fierté. Et au final elle ne devaient probablement pas tenter d’esquiver les cours, sinon elle ne serait pas restées ici de la sorte.

« Nos cours ? Quels cours ? Personne ne nous a parlé de cours... Personne ne nous a parlé en réalité, à part la femme du temple pour nous donner un papier... Où je l'ai mit... »

La femme du temple ? Mais de souvenir Alexander avait été accueillit par un homme lui … Mais en y repensant il s’agissait d’Isanagi, alors l’académie a sûrement changer de personne en fait … Bon dans tout les cas sa supposition s’avérait exact, elles étaient donc toute deux nouvelles dans l’académie, la prise en charge laissait vraiment à désirer … Et si personne ne s’occupait d’elles, ces demoiselles n’allaient vraiment pas s’en sortir, il allait donc devoir faire le travail à la place de ceux qui devaient s’en charger.

« Enfin... Oui, on peut dire que nous avons un souci... Où sommes nous ? »

Mais on ne lui laissa guère le temps de répondre à cette première question qu’une autre lui était déjà posée. En provenance de la deuxième jeune fille qui semblait bien plus sure d’elle que la première. Au premier coup d’œil on pourrait presque croire voire une grande sœur protégeant sa petite sœur.

"Et puis, d’abord, vous êtes qui ? "

C’est vrai qu’il ne s’était pas présenté … Enfin dans la situation qu’il avait crut observer il n’avait pas juger cela bon … Mais maintenant tout avait changé, alors c’est vrai que ce présenter était déjà un bon début.

- Il est vrai que je ne me suis pas présenté. Je me nomme Alexander Urmanis, je suis professeur à la Deus académia, lieux ou vous vous trouvez en ce moment même.

Bon par contre, pas sur que ce soit le meilleurs endroit pour effectuer une description de l’académie, si il n’avait pas terminé d’ici la prochaine sonneries … Il valait mieux se diriger vers un lieu plus calme, le hall suffirait déjà pour ça, et il éviterait de gêner les élèves pendant leurs cours.

- Ne gênons pas les élèves, allons un peu plus loin, veuillez me suivre.

Il marcha une ou deux minutes dans le couloir, s’éloignant des salles de cours, et arriva dans le hall. Là il se retourna pour leurs faire face, s’assurant donc qu’elles l’avait suivit. Avant de poursuivre son petit discours, il adorait les discours d’ailleurs …

- Si vous êtes ici c’est que vous êtes morte, mais que Deus vous à choisit pour devenir les futurs dieux des hommes. Vous avez chacune un domaine que vous représentez, et ici, vous allez suivre des cours pour devenir de bonnes divinités.

Il s’approcha des deux jeunes filles et tendit ses mains dans leur direction, pour les saluer un peu mieux mais surtout pour leurs souhaiter autre chose.

- Je vous souhaite donc la bienvenue, je vais m’occuper de vous pour votre début.




Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Ven 19 Juil 2013 - 11:24
Meera tendit la feuille à l'homme qui les avait abordé, mais il ne parut pas y prêter grande attention. Sans doute le connaissait-il déjà. Heureusement qu'elle l'avait gardé dans une poche plus accessible que celle où Lily avait sûrement fourré la sienne sans réellement y faire attention. Elle ne se rappelait pas un seul instant d'où elle avait put la mettre.

« Et puis, d’abord, vous êtes qui ? »

Bien que le ton soit innocent, Lily trouva la phrase quelque peu agressive. Néanmoins leur vis-à-vis n'en fit aucune remarque et cela rassura déjà la jeune fille. Il accepta même de se présenter, ce qui allait sans doute simplifier les choses.

« Il est vrai que je ne me suis pas présenté. Je me nomme Alexander Urmanis, je suis professeur à la Deus académia, lieux ou vous vous trouvez en ce moment même.
Ne gênons pas les élèves, allons un peu plus loin, veuillez me suivre.»


Deus aca-quoi ? Un professeur ? Des élèves ? L'histoire des cours pesait donc encore un peu plus sur ce lieux. Il s'agissait apparemment d'une école ou quelque chose dans le genre. Après, ce qui était enseigné à cet endroit restait encore un mystère, et l'énigme de la téléportation n'était toujours pas résolu. Car il fallait tout de même rappeler qu'elles n'étaient visiblement pas là de leur plein grès, bien que pour Lily, cela lui est visiblement sauvé la vie...
Suivant le professeur sans broncher, se triturant les méninges pour essayer de comprendre ce qui se passait, Lily en avait complètement oublié ses larmes précédentes, l'envie de pleurer lui étant totalement passée. Ils arrivèrent alors dans un hall.

« Si vous êtes ici c’est que vous êtes morte, mais que Deus vous à choisit pour devenir les futurs dieux des hommes. Vous avez chacune un domaine que vous représentez, et ici, vous allez suivre des cours pour devenir de bonnes divinités.
Je vous souhaite donc la bienvenue, je vais m’occuper de vous pour votre début. »


Et sans prévenir, Lily éclata de rire. Le stress lui faisait sans doute perdre le peu de retenu qu'elle avait en elle, et l'histoire que venait de raconter le prof' était incroyablement hilarante. Elle qui avait commencer à boire ses mots comme des paroles d'absolu vérité. Contrairement aux apparences, ce Alexander Umanis était un vrai blagueur. Tellement persuadé qu'il s'agissait d'une blague et non de la vérité, la jeune fille ne fit pas attention à si les autres rigolaient ou non.

« Vous m'avez bien eut monsieur. Le coup des morts et tout... »

Elle se calma quelque peu et essuyant encore une larme, non pas de tristesse cette fois, elle se reprit et s'épousseta de nouveau en se retournant vers le hall pour le détailler. Si Alexander et Meera n'avait pas rit, et s'ils la dévisageaient ou quoi que ce soit, elle n'y avait pas fait attention une seule seconde.

« Je veux bien croire à beaucoup de chose, mais c'est impossible que je sois morte. Mais c'était une bonne blague, vraiment. Des bonnes divinités... »

Elle sortie son téléphone et tapota dessus les sourcils froncés.

« Bon, on se trouve où ? Vraiment. Parce que je n'ai toujours pas de réseau... On dirait qu'il faudrait juste que je change l'antenne, un problème d'onde. Nous ne devons plus être sur terre... Incroyable tout de même... »

Lily envisageait beaucoup de chose, mais pas le fait que la voiture l'ait percuté. Ouvrant son téléphone, elle commença à bidouiller à l'intérieur. Il lui faudrait un tournevis de précision et quelques petits autres outils qu'elle irait chercher chez elle si possible, ou qu'elle se procurerait dès qu'elle en aurait la possibilité.
Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Dim 4 Aoû 2013 - 21:21
Meera écouta attentivement ce que disait le prof puisque c'est ainsi qu'il s'était défini.

« Il est vrai que je ne me suis pas présenté. Je me nomme Alexander Urmanis, je suis professeur à la Deus académia, lieux où vous vous trouvez en ce moment même.

Ne gênons pas les élèves, allons un peu plus loin, veuillez me suivre.»


Enfin au moins, elles avaient quelqu'un pour les aider. Meera le suivi sans rien ajouter, peut-être avait-elle été trop agressive en lui demandant de décliner son identité, elle s'en rendait compte maintenant, ce n'était pas spécialement une façon de parler aux gens, surtout à un prof. L'homme ne tarda pas à les éclaircir sur la situation dans laquelle les deux jeunes filles étaient :

- Si vous êtes ici c'est que vous êtes morte, mais que Deus vous à choisit pour devenir les futurs dieux des hommes. Vous avez chacune un domaine que vous représentez, et ici, vous allez suivre des cours pour devenir de bonnes divinités.

*QUE QUOI ? !*

Ce n'était pas possible, elles ne pouvaient pas être mortes, pas maintenant, c'était quoi son délire, Meera eu envie de partir, de prendre ses jambes à son cou, ce n'était clairement pas possible il devait mentir, leur jouer un tour ou leur faire une blague tout simplement, mais ce n'était franchement pas drôle, il n'avait rien de mieux à faire ?
Lily réagit la première en rigolant, un de ses rires qui devaient être nerveux surement, c'était compréhensible après tout quel meilleur moyen d'encaisser sa mort ... Mais en y regardant de plus près, il semblait plutôt sérieux ce qui mit le doute à Meera les regardant chacun son tour un peu comme si elle était perdue.


« Vous êtes sérieux c'est ça ? Ce n'est pas une blague ? »

Continuant de les dévisager tous les deux, Meera resta ensuite muette attendant des informations qui pourraient insinuer qu'en fait tout ça n'est qu'une histoire et que rien de tout ça n'est vrai. Elle regarda Lily prendre son téléphone et pester du manque de réseau. Et pouffa de rire, apparemment quand on était mort, on avait plus moyen de communiquer avec l'aide de l'informatique ...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1008

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Mar 13 Aoû 2013 - 0:19


Vous savez quoi, lorsque vous expliquez quelque chose avec le plus de sérieux possible, avec le désir d’aider des personnes perdues dans l’académie, et bien que l’on vous rit comme cela au nez était particulièrement agaçant.

« Je veux bien croire à beaucoup de chose, mais c'est impossible que je sois morte. Mais c'était une bonne blague, vraiment. Des bonnes divinités... »

Que voulez vous qui réponde à cela, il avait lui aussi eu du mal à l’accepter, mais pourtant, il fallait qu’elle l’admette, elle était enterrée et morte, il n’y avait pas d’autre chose en laquelle croire ici.

« Bon, on se trouve où ? Vraiment. Parce que je n'ai toujours pas de réseau... On dirait qu'il faudrait juste que je change l'antenne, un problème d'onde. Nous ne devons plus être sur terre... Incroyable tout de même... »

Heureusement que al seconde jeune fille semblait être plus encline à le croire, car son regard c’était durcit en fixant celle qui visiblement croyait qu’il se moquait d’elle. Or ce n’était absolument pas dans ses principes, oui, un des commandements de la chevalerie impliquait l’honnêteté, même si ce dernier n’était pas particulièrement respecté … Bon, comment les convaincre de le croire ? Raconter son histoire ? Peut être … Mais pas question de raconteur sa mort !

« Vous êtes sérieux c'est ça ? Ce n'est pas une blague ? »

Alexander leva un instant les yeux au ciel, là il avait envie de remercier Deus qu’au moins une des deux ne le prenne pas pour un illumine !
Il soupira intérieurement et prit un bonne inspiration, l’heure d’une nouvelle explication sonnait.


- Il n’est absolument pas dans mes principes de blaguer mesdemoiselles. En tant que chevalier teutoniques je dois respecter de nombreux principes, dont celui de l’honnêteté, même si je me force lorsque je suis amené à descendre dans le monde des humains à ne pas dire que je suis un dieu.

Son regard se reporta ensuite sur celle qui eut sa crise de fou rire, son regard se fit tout de même un peu moins agressif, il comprenait un minimum sa situation. Autant être un peu compatissant non ? Pourtant ses paroles n’allait pas révéler son état d’esprit.

- Si tu es ici, c’est que tu es morte, il va falloir déjà te faire à cette idée, je ne sais pas comment tu es morte, et ne saurais même te dire comment le trouver. Mais les fait sont ici, si tu es ici, tu es mort dans le monde des humains.

Il reprit un instant son souffle et poursuivit de plus belle.

- Mais votre présence ici, implique aussi que vous avez été choisit par Deus, le vrai Dieu de la terre, pour représenter quelque chose chez les humains, par exemple, je suis le dieux de la dévotion, vous devriez découvrir le votre rapidement, probablement écrit sur le papier qu’il vous fut donné plus tôt.

Voila, il n’avait plus grand-chose à ajouter, il attendait des questions maintenant. Après il y a tant de choses dont il faut parler pour s’habituer ici, elle auront probablement moins besoin de ceci que lui, elle vienne de l’époque actuel.




Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Mer 14 Aoû 2013 - 16:22
« Vous êtes sérieux c'est ça ? Ce n'est pas une blague ? »

Lily allait se retourner et dire à cette pauvre Meera qu'évidemment que si, il s’agissait d'une blague. Une bonne blague qui allait devenir sévèrement mauvaise si cet Alexander continuait d'essayer de les y faire croire. Mais si la jeune fille eut le temps de se retourner, elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche. Le professeur enchaîna sur une tirade.

« Il n’est absolument pas dans mes principes de blaguer mesdemoiselles. En tant que chevalier teutoniques je dois respecter de nombreux principes, dont celui de l’honnêteté, même si je me force lorsque je suis amené à descendre dans le monde des humains à ne pas dire que je suis un dieu. »

Lily leva un sourcil. Elle ne trouvait plus la blague très amusante, mais Alexander ne semblait pas avoir envie de clore le sujet de sa plaisanterie. Muette, elle détourna le regard quand le professeur s'adressa à elle. Il avait l'air incroyablement sérieux.

« Si tu es ici, c’est que tu es morte, il va falloir déjà te faire à cette idée, je ne sais pas comment tu es morte, et ne saurais même te dire comment le trouver. Mais les fait sont ici, si tu es ici, tu es mort dans le monde des humains.
Mais votre présence ici, implique aussi que vous avez été choisit par Deus, le vrai Dieu de la terre, pour représenter quelque chose chez les humains, par exemple, je suis le dieux de la dévotion, vous devriez découvrir le votre rapidement, probablement écrit sur le papier qu’il vous fut donné plus tôt. »


Sans un mot, toujours, Lily se remit à fouiller dans sa sacoche pour en extraire finalement une feuille fripée, déchirée à un angle. Il s'agissait de la feuille que lui avait donné la femme aux pétales à la sortie du temple. La repassant avec ses mains, elle la survola en marmonnant.

« Bienvenue... Deus Academia... Hum... Mort et choisit par Deus... Nouvelle divinité... Apprentie déesse de la... Technologie ?! »

Ses yeux brillèrent un instant, puis elle se rappela ce que cela signifiait. Elle était morte. Morte et enterrée. Roulant la feuille en boule dans ses mains elle la jeta à terre. Des larmes avaient de nouveau commencé à perler aux coins de ses yeux. Les poings crispés, Lily ne dit pas un mot. Elle ne voulait pas être morte. C'était impossible. Elle respirait, elle parlait. Elle avait même rit... Les morts ne rient pas. Fixant ses pieds, la jeune fille se mit à fulminer, folle de rage. Ce conducteur, elle allait le retrouver, et lui faire manger ses pneus.

« Je n'arrive pas à le croire... C'est impossible... »

Elle en voulait à la terre entière. Elle s'en voulait à elle-même d'avoir été assez bête pour penser que la voiture l'avait loupé. Elle en voulait à Meera sans raison. Elle en voulait à Alexander pour lui avoir ouvert les yeux...
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1008

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Dim 29 Sep 2013 - 21:43


Une des jeunes filles commença à fouiller dans ses poches et sans aucune surprise, elle y dénicha le fameux morceaux de papier, et elle lut le contenu à haut voix, visiblement hésitante.

« Bienvenue... Deus Academia... Hum... Mort et choisit par Deus... Nouvelle divinité... Apprentie déesse de la... Technologie ?! »

Déesse de la technologie ? Elle représentait donc … Oui, ce qu’il aimait le moins dans ce monde … Forcément cela dut se voire, car il écarquilla les yeux, il avait envie de débecter qu’elle avait vraiment fait une mauvaise pioche, mais ça ne se fait pas pour une nouvelle arrivante. Du coup il décida de lui répondre avec des mots plus simple, et non représentatif de sa pensé immédiate.
Enfin, si il en avait eu le temps, car rapidement après il sentit l’énervement gagner la demoiselle, les poings serrés, le silence, deux indicateurs qui ne trompaient pas. Et la phrase la plus logique sans suivit.


« Je n'arrive pas à le croire... C'est impossible... »

Il lui dirait bien crûment que c’était son destin, qu’elle devait l’accepter, mais non, le dire de manière aussi franche … Et bien en fait si, c’était plutôt dans son caractère de ne pas tourner autour du pot. Il fallait directement en venir au fait, c’est peut être pour cela que sa famille ne le voulait pas dans la cour du roi lorsqu’il était encore vivant ? Mais bon, c’est ce qui avait fait son prestige chez les chevaliers Teutoniques.

- Pourtant c’est la dure vérité à accepter, la chose et faite, il est impossible de revenir dessus. Mais, tu as une seconde chance, tu vis maintenant une nouvelle vie, tu vas devenir bien plus importante que dans ta vie.

Mais le plus important restait ce qu’elle allait devenir, si il n’acceptait pas sa mort elle risquait de devenir une rebelle. Et il n’en était pas question, en tant que chevalier, mais aussi en tant que professeur, il se devait de la maintenir dans le droit chemin.
Pour le moment peut être que des moi moins franc allaient l’aider ?


- Nous avons tous eut à l’accepter, je comprends parfaitement ton ressenti.

Et oui, il avait aussi eut un peu de mal à avaler qu’il n’avait crut en rien de plus qu’une illusion, qu’en fin de compte ses croyances n’étaient que foutaises et mensonge. Il ne comprenait toujours pas pourquoi Deus laissait les humains croient des inepties toute leurs vie, c’était inconcevable, en plus il fallait éviter d’en parler aux humains ? Dans le fond servait-on à quelque chose ? Peut être fallait-il attendre que tous les dieux soient prêts pour que le changement s’amorce ? Le futur le lui dirait, il n’avait plus qu’à attendre. ET surtout de s’assurer que la jeune fille ne prenne pas trop mal la nouvelle.




Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Lun 30 Sep 2013 - 20:35
« Pourtant c’est la dure vérité à accepter, la chose est faite, il est impossible de revenir dessus. Mais, tu as une seconde chance, tu vis maintenant une nouvelle vie, tu vas devenir bien plus importante que dans ta vie.
Nous avons tous eut à l’accepter, je comprends parfaitement ton ressenti. »


Lily resta interdite quelques instants, tentant de mettre tout ce qu'elle avait du encaisser en quelques secondes.
Partons de l'idée que tout ceci soit réel et que le professeur ne la menait pas en bateau... Soudain, une idée la frappa : Il fallait qu'elle réfléchisse avec le même pragmatisme qu'elle l'aurait fait dans un jeu ! Voir Sora téléporter dans un autre monde ne l'avait pas fait pleurer. Elle s'était contentée d'hausser un sourcil et de continuer à marteler les touches de sa manette. A quoi bon se lamenter sur son sort ? Il fallait aller de l'avant pour prouver aux développeurs qu'elle avait tant adulé qu'elle avait retenu la leçon.
Soit, cette approche lui plaisait. Sa nouvelle vie était un jeu...

« Soit. Donc je suis morte, écrasée par une voiture. Mais le destin m'a permit d'être choisit par Deus pour poursuivre un but nouveau : Devenir une déité, et une bonne... Pour m'aider dans ma quête, j'ai été amener dans une académie... »

Défroissant sa feuille de bienvenue, Lily hocha doucement la tête comme si elle signait intérieurement un contrat.

« J'accepte. Que dois-je faire maintenant ? J'imagine que je vais suivre une initiation ou quelque chose comme ça. »

Longue ou courte, elle n'en savait rien, mais elle ferait tout pour en venir à bout.
Oui. Soupe-au-lait, elle l'avait toujours été, mais il était inutile de continuer à chouiner. Et puis, elle était tout de même en passe de devenir un dieu extrêmement important. Loin des idées banales du théâtres et autres fioritures, elle était déesse du monde moderne pardi !
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1008

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Mer 2 Oct 2013 - 0:40


Et bien voila elle reprenait du poil de la bête ! C’était l’état d’esprit qu’il fallait avoir ! Après cela il ne doutait pas qu’elle deviendrait une bonne déesse. Surtout après ce petit discours si, en fait si simple. Elle venait juste de résumer sa situation … Mais bon son regard avait changé, et on y lisait la détermination du mort ressuscité !
Et finalement elle regarda le chevalier, avant d’enchaîner sur la plus logique des questions.


« J'accepte. Que dois-je faire maintenant ? J'imagine que je vais suivre une initiation ou quelque chose comme ça. »

La première chose à faire une fois arrivée … savoir sa classe, et avoir une chambre certainement ! Dans tout les cas, il ne pouvait pas vraiment l’aider pour cela, il n’avait pas vraiment les droits et les moyens pour.
Par contre il pouvait tout lui expliquer afin de satisfaire cette curiosité dont elle faisait preuve.


- Et bien, il n’y a point d’initiation, juste qu’il va falloir un peu t’entraîner avant de t’occuper des humains. Pour le moment je te conseille de commencer par demander une chambre et ta classe au directeur, dans son bureau.

Il regarda un peu plus haut, c’était au second étage non ? Oui ce devait être ça, puis il replaça son regard sur la jeune fille. Réfléchissant à une possible suite, mais n’en voyant pas vraiment.

- Je suis disposé à répondre à toutes tes questions … euh … Mademoiselle ? …

C’est vrai, il n’avait toujours pas demandé leurs noms ! Bon maintenant c’était chose faite pour corriger son oubli. Il allait donc attendre qu’elle se présente, il en ferait de même à la suite de cette dernière. Il aurait dû le faire depuis le début, mais la situation ne s’y prêtait vraiment pas …
Elles semblaient être de bonnes filles, ce serait idiot qu’il les laisse comme ça juste après leur avoir ouvert les yeux tout de même ! Il allait les accompagner un peu au début, les choses importantes à faire, et après il retournerait à ses occupations … Oui … s’acharner sur la technologies qui lui faisait des misères dans la salle des professeurs, son dernier combat fut la perforatrice, que devenaient les trous ?





Invité
avatar
Invité
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Jeu 10 Oct 2013 - 19:26
«- Et bien, il n’y a point d’initiation, juste qu’il va falloir un peu t’entraîner avant de t’occuper des humains. Pour le moment je te conseille de commencer par demander une chambre et ta classe au directeur, dans son bureau.
Je suis disposé à répondre à toutes tes questions … euh … Mademoiselle ? … 
- Lily. Lily Olarese, je m'appelle... Ça ne vous dérangerait pas de me montrer ce bureau du directeur, monsieur ?»


Rangeant la feuille de bienvenue toute fripée, Lily n'avait pas tellement envie de s'occuper de chose aussi sérieuse qu'une inscription. Elle aurait préféré partir à l'instant à l'aventure. Que quelqu'un lui mette une épée entre les mains ! Casser du monstre mettant en danger la naïveté des Hommes, c'était ça qu'elle voulait faire... Ou apprendre des sorts plus puissants les uns que les autres. Elle voulait bien commencer par une minuscule Fireball même ! Et si elle était déesse de la technologie, pourquoi ne pas lui apprendre à fabriquer GLaDOS ? Oui, elle voulait faire des choses exceptionnelles... Pas signer des papiers pour avoir une chambre et une classe. Qui aurait put croire que même les dieux avaient besoin de l'administratif... Mais forte de cette nouvelle détermination, elle se contenta de hausser les épaules.

« Ce serait vraiment sympas, parce que je n'ai aucune idée de là où je suis... »

Pour appuyer ses paroles, elle pivota à droite et à gauche pour détailler un peu plus le hall. Soit, elle devait faire tout un tas de démarches pour finaliser son inscription, mais pitié qu'un peu d'action lui tombe rapidement dessus !


[HRP : Désolé, c'est court et j'ai mit plus de temps que prévu pour répondre =S]
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 1008

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
2206/6000  (2206/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: La mort n'est que le commencement [Pv] - Lun 14 Oct 2013 - 22:42

- Lily. Lily Olarese, je m'appelle... Ça ne vous dérangerait pas de me montrer ce bureau du directeur, monsieur ?»

Ah, elle se nommait Lily ? C’est un prénom court, facile à retenir, c’est pratique ! Oui, le chevalier cherchait ce genre de chose, ne vous attendez pas à une réflexion sur la beauté et la finesse d’un prénom, ce n’est pas son domaine, c’était celui de son frère !
Bref, maintenant c’était l’heure des présentations, il la fixa tandis que visiblement elle était perdue, à oui, elle venait d’arriver ! En fait c’est logique !


- Alexander Urmanis, professeur de sport et chevalier teutonique.

Cela devrait suffire pour se présenter non ? De toute façons il y avait quoi à dire de plus à par son nom et son rang ? Son titre de chevalier n’avait plus vraiment de poids, ni même une quelconque importance… En fait, ouais, il valait mieux qu’il se concentre plutôt sur autre choses que sur ses dires, cela lui donnerait une migraine à la fin !

« Ce serait vraiment sympas, parce que je n'ai aucune idée de là où je suis... »

Il s’approcha un peu d’elle et tapota du bout du doigt l’écouteur situé sur l’oreille gauche de la jeune fille, de la technologie ! C’était un de ces trucs modernes qui le faisaient devenir fou ! Celui là c’était … ah oui ! La boite à son d’oreille ! Vous savez, un peu comme les coquillages, mais avec plus de notes différentes …
Il se redressa et rit brièvement, pourtant les traits de son visages restaient neutre, c’était … étrange.


- Tu sais, je suis ici depuis plusieurs moi, et pourtant je suis toujours un peu perdu, je connais bien l’académie ! Mais en revanche tout les gadgets comme ce que tu porte sur les oreilles … J’ai quelques neuf cents années à rattraper …

Il se retourna et se dirigea doucement vers le bureau du directeur, deuxième étage, porte central du couloir, impossible de la rater avec les dorures …

- Enfin ne t’en fais pas, tu ne t’ennuieras pas, l’académie est assez agité, avec les renégats, le nouveau conseil d’élèves, et surtout le caractère de la plupart des élèves … Si tu veux te défouler, je te conseil l’arène, Chronos est sympathique … enfin … plus ou moins.




La mort n'est que le commencement [Pv]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page