Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Ven 21 Juin 2013 - 18:46
Elle se leva lentement, à peine chancelante sur ses jambes et elle marcha jusqu'à son sac. Elle le ramena et lui, gardait son regard fixé sur elle, incapable de dire quoi que ce soit ou même, de détourner le regard. Le vent faisait valser sa robe et ses cheveux, dans un ballet magnifique et le son du vent qui passait dans les arbres rajoutait de la magie au moment présent. Elle s'assit à coté de lui et commença à fouiller dans son sac. 


Après un court moment, elle arrêta de fouiller et elle garda le regard baissé.

« Je n’en ai pas là sur moi… Mais j’en ai dans ma chambre si tu veux… Quoi que attends… »

Il sourit et la laissa faire, sortant une feuille brûlée et un crayon endommagé. Elle soupira et leur regard se croisèrent et il hocha de la tête pour lui montrer son appui. Et elle regarda la feuille de nouveau. Elle commença a dessiner la forme d'une tête, puis a ajouter des détails et, régulièrement, elle tournait la tête vers lui. Il comprit après quelques instants, ce qu'elle faisait et il se sentit flatter. Il la regarda faire, fasciner par l'aisance qu'elle avait de dessiner un visage. Elle posa son crayon puis lui tendit le dessin. Il l'observa et le trouva joli. Bien sur, il n'était pas habitué à de tels dessins, mais, comme les vêtements de Topaze, il aimait bien. Un peu de changement dans une vie, quoi de mieux?

« Tiens, voici ton portrait mangatisé ! Je te montrerai des vrais mangas d’accord ? Par contre, je suis désolée, m ais les ninjas ça n’avait jamais vraiment été mon truc jusqu’à maintenant… »

*Oh, pauvre petit, elle n'aime pas les ninjas. Comme c'est triste, tu n'as aucune chance avec elle!*

« …du coup ceux que j’ai parlent surtout d’amour ou de magie… »

Amour, magie... Mouais... Pas vraiment ce qu'il raffolait, même si l'amour, il commençait à le ressentir. En fait, c'était surtout un énorme sentiment d'attachement envers Topaze, mais il savait qu'avec le temps, ce sentiment changerait. Il la regarda, un gros sourire aux lèvres.

"Merci pour le dessin, ça fait chaud au cœur. Et d'accord, j'irai voir un jour les mangas que tu as.

Le regard de Topaze se troubla légèrement. Il la regarda, étonné par son air triste. Il attendit qu'elle parle et se faisait énormément de souci pour elle à cet instant.

« Hum… Dites-moi… La famille dont vous parliez… Hum… Vous avez laissé quoi derrière vous ? »


Ses émotions étaient... mixtes... Tout d'abord, la joie. Il trouvait ça comique qu'elle se mette à le vouvoyer depuis qu'il lui avait dit qu'il avait 30 ans. Ensuite, la gène. Comment lui expliquer qu'il était marié et avait des enfants? Et finalement, la tristesse. Parler de sa famille, bien qu'il avait réussi à faire son deuil, était toujours douloureux...

« Hum pardon, oublie, je me mêle de ce qui ne me regarde pas là… »

Il hocha faiblement de la tête dans un signe négatif. Il devait lui dire. Si ca gâchait tout ce qu'il pouvait esperer avec elle, ainsi soit il. Il ne pouvait se permettre de lui mentir. Il lui releva la tête du bout de son doigt et lui sourit.

"Ne t'en fait pas, je ne t'en veux pas. Première chose, tu peux continuer à me tutoyer, je trouve cela mieux."

Il rit doucement avant de baisser la tête légèrement. Cela allait être dur pour lui, mais il devait le faire.

"À ma mort, j'avais une femme et trois enfants. Ma femme se nommait Aki et elle était la seule à être capable de me faire continuer dans mes moments les plus durs. Ensuite, arriva dans ma vie ma plus vieille, Makiko. Son nom veux dire enfant d'espoir. C'était la guerre à cet époque et nous avions besoin d'espoir dans nos vie. Ensuite, quelques années plus tard, arrivèrent une autre fille et un garçon. Il naquirent le même jour. La fille fut la première à naître et nous la nommèrent Raku. Cela veux dire plaisir. La guerre n'était pas encore déclaré et nous profitions de la vie au maximum. C'est au moment de la naissance de Ban que nous décidèrent de son nom. Dès qu'il fut mis au monde, un nuage noir cacha le soleil, donnant l'impression qu'à l’intérieur de la maison, la nuit était tombé. Ban signifiant la nuit, cela fut trouvé à l'instant."

Il arrêta de parler. Il venait de parler énormément et c'est ce qui le troublait. Même avec ses alliés il faisait de son mieux pour ne pas dire plus de 2 phrases d'affilées. Il changeait, mais était ce vraiment pour le mieux?  Il rougit faiblement, tournant la tête pour regarder face à lui  

"Ca fait... étrange. C'est bizarre pour moi de parler autant... Je n'ai jamais été chaud à l'idée de parler de moi, encore moins de ma famille."

Il rit doucement avant de tourner la tête à nouveau

"Tu veux bien me dire ce que tu me fais?"

Il avait un sourire radieux dans le visage, une aura de bonheur émanait de lui. Bien qu'il n'était pas habitué à tout cela, il aimait que sa vie soit pleine de rebondissement. Et passer du temps avec quelqu'un d'une autre époque, quoi demander de plus comme rebondissement dans une vie?


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Dim 23 Juin 2013 - 1:44
Un peu
d’entrainement
Il y eut d’abord un contact sur sa peau qui lui fit baisser les yeux. Elle aperçut alors une main admirablement bien sculptée, une main d’homme, une main qui fit faire un bond à son pauvre cœur. Instantanément, elle releva des yeux surpris, mais également toute sa tête comme la main l’invitait à le faire. Face à elle, elle découvrit de nouveau ce visage devenu si familier et un nouveau frisson vint parcourir son échine. C’qu’elle pouvait être émotive ! Il suffisait d’un regard, d’un geste, d’un sourire même ! Il suffisait de si peu pour qu’elle se pâme d’émoi.
« Ne t'en fait pas, je ne t'en veux pas. Première chose, tu peux continuer à me tutoyer, je trouve cela mieux. »
Elle acquiesça faiblement la tête, se soumettant aux règles de l’homme sans opposer aucunes résistances…
*Pathétique.*
Oui. Il fallait reconnaître que pour une fois, elle avait raison. Topaze en avait bien conscience.

L’homme retira sa main en riant, puis il reprit un air un peu grave en un instant. Sans se faire prier, Topaze lui accorda toute son attention, tentant de calmer ses émotions quelque peu démesurées.
« À ma mort, j'avais une femme et trois enfants. Ma femme se nommait Aki et elle était la seule à être capable de me faire continuer dans mes moments les plus durs. Ensuite, arriva dans ma vie ma plus vieille, Makiko. Son nom veux dire enfant d'espoir. C'était la guerre à cet époque et nous avions besoin d'espoir dans nos vie. Ensuite, quelques années plus tard, arrivèrent une autre fille et un garçon. Il naquirent le même jour. La fille fut la première à naître et nous la nommèrent Raku. Cela veux dire plaisir. La guerre n'était pas encore déclaré et nous profitions de la vie au maximum. C'est au moment de la naissance de Ban que nous décidèrent de son nom. Dès qu'il fut mis au monde, un nuage noir cacha le soleil, donnant l'impression qu'à l’intérieur de la maison, la nuit était tombé. Ban signifiant la nuit, cela fut trouvé à l'instant. »
Bon là, c’était sûr son cœur s’était arrêté… Mais dans ce cas, pourquoi continuait-elle à penser ? Elle ne sut cacher son trouble tandis qu’il parlait d’une traite. En un instant, elle apprit que l’homme avait été marié et papa à trois reprises. En un instant, elle connut toute la biographie de l’homme et de ses proches.

A côté de ça, qu’était-elle, elle ? Rien. Elle était morte seule et sans jamais rien accomplir. Elle n’avait laissé qu’une sœur et une ribambelle de gens qui l’avaient d’hors et déjà oubliée. Et elle arrivait là tel un cheveu dans la soupe, s’émouvant comme une enfant face à un homme qui à coup sûr devait la trouver totalement insignifiante. Et il avait raison après tout, elle l’était.

Son regard s’était baissé de lui-même. Elle essayait de retrouver des idées claires mais elle ne ressentait qu’un profond désespoir. Elle ne le vit pas détourner le regard et encore moins rougir.

Lorsqu’il reprit la parole, elle sursauta et releva ses grands yeux vers l’homme, s’efforçant de conserver une expression neutre bien que des émotions diverses transparaissaient clairement dans son regard trop expressif.
« Ca fait... étrange. C'est bizarre pour moi de parler autant... Je n'ai jamais été chaud à l'idée de parler de moi, encore moins de ma famille. »
Il se mit à rire et elle rit maladroitement avec lui avant de lui sourire gentiment tandis qu’il reposait son attention sur elle.
« Tu veux bien me dire ce que tu me fais? »
*Quoi ?!*
En un clin d’œil, les joues de la jeune fille s’empourprèrent tandis que ses yeux s’agrandissaient en une expression étonnée. Elle avait l’air d’une enfant qu’on accuserait d’une faute, à tort ou à raison. Il ne manquait plus qu’elle murmure un « C’est pas moi, c’est le chien ! » d’une petite voix étouffée de sanglots et elle était bonne pour remporter un oscar !

Une bouffée de chaleur la submergea tandis qu’elle peinait à cacher son trouble et le sourire resplendissant de l’homme n’arrangeait rien à l’affaire. Elle finit par baisser les yeux, gênée. Que devait-elle répondre à ça ?
« Je… Non… Je… Je n’ai rien fait de spécial, finit-elle par bafouiller maladroitement. »
*Oh yeah ! Tu remportes la médaille de la cruche de l’année ! Et pour te récompenser, je t’offre de l’eau pour aller te noyer tiens !*
Bon sang, elle était pathétique ! Qu’allait-il penser d’elle ? Et puis… Qu’avait-il a pensé d’elle d’ailleurs ? Il était temps qu’elle arrête ses enfantillages !
« Bon ! »
Coupant court à la conversation, elle se releva prestement, les poings serrés. Lorsqu’elle se tourna vers lui, son visage s’était quelque peu renfermé pour cacher sa honte.
« Je pense que je suis parfaitement rétablie maintenant. Tu… »
Elle inspira profondément afin de retrouver son calme et lui sourit faiblement, avant de continuer d’une voix adoucie.
« Tu étais venu pour me dire de me méfier des renégats, tu m’as démontré qu’effectivement je n’étais pas apte à me défendre…
Et maintenant ? Quelle est la suite du programme ? »



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Mar 25 Juin 2013 - 7:17
Il souriait toujours, mais l'expression de malaise qui s'installa dans les yeux de la jeune fille le déboussola. Qu'avait il encore fait? Un instant elle souriait, l'autre instant elle rougissait et semblait mal à l'aise. Ah les femmes... Quand vous pensez savoir ce qui se passe dans leur tête, c'est que vous vous trompez.


« Je… Non… Je… Je n’ai rien fait de spécial. »

*Oh, elle est vexée ou quoi? Comme c'est mignon!*

Comme à son habitude, l'autre ne se la fermait pas... Il se retint de soupirer et observa Topaze d'un œil surpris. Pourquoi ce soudain malaise? Serait il possible que... Non, voyons! C'est impossible. Quelle chance avait il pour que les deux tombent amoureux l'un de l'autre? En aussi peu de temps? En ne se rencontrant que quelque fois? Non, c'était... impossible...

« Bon ! »

Elle s'était levé d'un mouvement fluide, mais brusque, serrant des poings, rendant ses jointures encore plus blanches qu'elles ne l'étaient déjà. Elle se retourna vers lui et son visage avait radicalement changé. Bien sur, Vinpap voyait les joues rosies de Topaze, ses yeux qui tentaient d'évadées les siens, mais, comme il en avait l'habitude, il se tut. Au moins, ce qu'il avait fait tout à l'heure, c'est à dire parler longuement, lui avait retiré un poids de sur le coeur et il était maintenant alerte. Il faisait attention au moindre détail qui pourrait lui être utile. Après tout, dans une situation aussi ambiguë, valait mieux avoir toute sa tête.

*Toute ta tête... Attends, je dois t'aider? Arg! Tu sais que je n'aimes pas ca!*
*Ta gueule et porte attention à tous les détails possible!*

« Je pense que je suis parfaitement rétablie maintenant. Tu… »

Un faible soupir s'échappa de son si jolie visage, de ses magnifiques lèvres et un sourire apparut sur ces dernières. Le shinobi lui sourit et plongea ses yeux dans ceux de la jeune fille.

« Tu étais venu pour me dire de me méfier des renégats, tu m’as démontré qu’effectivement je n’étais pas apte à me défendre…
Et maintenant ? Quelle est la suite du programme ? »


Il figea. Il baissa la tête un moment avant de la relever. Il se sentait toujours mal pour ce qu'il avait fait. Ou plutôt ce qu'il avait permit à l'autre de faire. Mais ce qui le surpris surtout fut la dureté qu'elle lui répondit. L'attitude de Topaze changeait, mais il avait beau chercher, il ne voyait pas pourquoi. Il la regarda longuement avant de soupirer. Ses yeux n'avaient pas changer de couleur, c'était toujours les jolis yeux noisettes qui le regardaient. Il posa une main sur le sol et se leva de toute sa hauteur, lentement, ne faisant aucun mouvement brusque. Il ne voyait aucunement l'utilité de bouger rapidement dans de telles situations. Bien qu'il avait l'habitude de bouger au quart de tour, de réagir au moindre son et d'agripper ses armes au moindre son suspect, dans l'instant présent, il n'en voyait aucunement l'utilité. Il devait garder le contrôle de son corps.

Il marcha le petit espace qui le séparait de Topaze et la dépassa. Il leva la tête au ciel et regarda le ciel sans nuage s'étendre devant lui. Il se retourna et regarda Topaze, avec un regard vide. Comment allait il lui expliquer ce qu'il voulait, ce qu'il avait en tête? Il prit une grande inspiration et se lança.

"Très bien... Comme je te l'ai dit, j'ai déjà entraîné et formé d'autres personnes. Je me suis dit que je pourrais profiter de mes connaissance dans ce domaine pour permettre aux gens que je... connais, il se retint de dire qu'il aimait pour éviter que la conversation ne tourne au désastre à nouveau, d'avoir une chance de mieux se défendre contre les renégats. Mais je savais que je n'aurai pas le temps, ni le courage de le faire pour tous les entrainer. J'ai donc du choisir la personne que je voulais..." Il prit un moment pour prendre une grande respiration puis la regarda dans les yeux, "vraiment protêger"

Il se tut un moment, laissant le temps à Topaze de digérer ce qu'il venait de dire. Il entendit sa voix, il vit ses lèvres bouger, mais il n'y prêta pas attention, trop plongé dans ses pensées. Où allait il en venir? Étais-ce vraiment ce qu'il voulait faire?

"Voila ce que je te propose. Je t'apprends à te défendre en utilisant ce que tu désir, que ce soit tes points ou les armes que j'ai sur moi. Je n'y met qu'une seule condition, au moindre signe d'apparition de Nasline, je laisse l'autre prendre le contrôle et je le lui laisse jusqu'à ce que Nasline s'en aille. Me suis-je bien fait comprendre?

Son regard s'était durci et il fixait toujours Topaze dans les yeux, envoyant un message clair à Nasline. Tu restes tranquille et tout le monde est content.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Mer 26 Juin 2013 - 10:12
Un peu
d’entrainement
Peut-être y était-elle allé un peu fort. Topaze était ainsi, aussi changeante que le vent ou l’eau. Tantôt aussi douce et sereine qu’une mer calme, tantôt aussi glaciale et tranchante qu’une mer agitée. C’était probablement la conséquence de ses traumatismes passés et des remarques incessantes de Nasline… Elle avait beau le savoir, elle ne s’en rendait toujours compte qu’après coup, lorsque ses actes n’étaient plus réparables.

Elle continua à le toiser de son regard brun, attendant sa réponse.

Il se leva sous ses yeux après avoir lâché un soupir qui la fit tressaillir, manquant de déstabiliser quelque peu sa détermination nouvelle. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il était grand, nettement plus qu’elle. Il passa à côté d’elle et le cœur de la jeune femme se serra.
Que faisait-il ? Etait-il fâché ?

Naturellement, ses poings et ses dents se desserrèrent. Peut-être n’avait-elle pas fait le bon choix ?

Finalement il s’arrêta peu après, lui tournant le dos. Il regardait le ciel, comme s’il cherchait quelque chose. Topaze fit de même un bref instant, ses mains se joignant instinctivement, la droite entourant la face dorsale de ses phalanges gauches.

Lorsqu’il se tourna, Topaze eut un sursaut et reporta son attention vers lui. Son expression s’était un peu radoucie, celle de Vinpap s’était…quelque peu éteinte. Son regard était vide d’émotions, ou plutôt submergé de questions intérieures qui semblaient s’emmêler dans ses yeux émeraude. Perplexe, Topaze se contenta de l’observer, les lèvres hermétiquement closes tandis que l’homme prenait une grande inspiration.
« Très bien... Comme je te l'ai dit, j'ai déjà entraîné et formé d'autres personnes. Je me suis dit que je pourrais profiter de mes connaissances dans ce domaine pour permettre aux gens que je... connais d'avoir une chance de mieux se défendre contre les renégats. Mais je savais que je n'aurai pas le temps, ni le courage de le faire pour tous les entrainer. J'ai donc dû choisir la personne que je voulais……vraiment protéger. »
Hoy ! Qu’est-ce qu’il lui faisait là ? Topaze tressaillit. Ses paupières clignèrent d’étonnement et ses lèvres se séparèrent tandis qu’elle continuait à fixer le regard envoûtant de l’homme. Que devait-elle conclure de ces paroles ?
*Haha ! T’es tellement une ratée que t’es sa priorité n°1 ! C’est logique de sa part, nouille comme tu es, tu ne tiendrais pas deux secondes face à un renégat*
Oui. Elle devait avoir raison. Un instant, elle demeura à fouiller le regard de l’homme, espérant y deviner quelque chose, mais l’homme n’était pas un ninja pour rien, il cachait admirablement bien ses ressentis. Elle baissa alors les yeux. Naïvement, elle espérait que Nasline ait tort, elle espérait pouvoir croire autre chose de ces paroles… Mais il fallait pourtant qu’elle se rende à l’évidence, l’explication de Nasline était la plus probable. Après tout, en quoi pouvait-elle être plus spéciale qu’un autre ? Si ce n’est dans sa médiocrité… Elle retint un soupir. Pourquoi accordait-elle tant d’importance à cet homme ? Pourquoi était-elle si préoccupée par ce qu’il pouvait penser d’elle ? Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes de s’en soucier… Elle avait appris à se détacher de la société et de ses attentes, des qu’en-dira-t-on et des « on dit ». Alors… Pourquoi ? Pourquoi essayer de chercher un sens caché dans ses mots pour se rassurer ? Il la trouvait faible, il voulait y remédier parce qu’il faisait déjà ça de son vivant… Après tout, elle-même se sentait obligée de continuer à en apprendre plus sur la médecine, alors lui aussi devait ressentir le besoin de perpétuer les actes qu’il faisait de son vivant. C’était logique, elle ne devait pas aller chercher plus loin si elle ne voulait pas souffrir inutilement.

Elle releva son regard vers l’homme et ne put s’empêcher de sourire en croisant son regard. Lui aussi semblait ailleurs.
« Hum… Merci…d’avoir pensé à moi… »
Voilà, c’était assez neutre, sans être froid non plus. Dommage que son regard quelque peu fuyant trahissait sa gêne tandis qu’elle parlait... Enfin… De toute façon, de toute évidence, l’homme était ailleurs. Il la fixait sans un mot, en une expression figée. Puis finalement, il reprit la parole comme s’il n’avait rien entendu. Topaze se mordit distraitement la lèvre inférieure. Elle aurait bien aimé le voir sourire en retour, elle se serait sentie moins bête.
« Voila ce que je te propose. Je t'apprends à te défendre en utilisant ce que tu désir, que ce soit tes points ou les armes que j'ai sur moi. Je n'y met qu'une seule condition, au moindre signe d'apparition de Nasline, je laisse l'autre prendre le contrôle et je le lui laisse jusqu'à ce que Nasline s'en aille. Me suis-je bien fait comprendre ? »
Topaze serra les dents et acquiesça docilement. Elle ne tenait pas à recevoir une nouvelle raclée.
*Pfff ! Qu’il le lâche son fauve ! Je l’attends ! Comme si j’allais avoir peur d’un vieux croûton !*
*Tais-toi*
*Roh ! Ne sois pas si trouillarde ! J’suis sûre qu’il a de l’arthrite à son âge !*
Topaze ne put retenir un soupir en roulant des yeux. Elle se souvenait très bien de la puissance qu’elle avait ressentie lors de leur aventure dans le bâtiment abandonné… L’homme avait une forme du tonnerre, il était plus athlétique et agile qu’elle ne le serait jamais.

Réalisant qu’elle avait réagi « en direct », vu l’expression de l’homme, elle lui sourit, les yeux rieurs.
« Elle n’a pas trop apprécié. Mais je te promets de faire de mon mieux pour la canaliser ! »
Elle lui sourit bêtement à nouveau. Garder ses distances avec cet homme n’était pas une chose aisée, elle avait déjà oublié sa précédente résolution, elle était retourné aux enfantillages. Mais était-ce sa faute si ce regard envoûtant l’obligeait à être elle-même ?
*Bah non… T’es qu’une gamine, tu peux rien y faire,
c’est comme ça !*
Et voilà, Nasline l’avait tirée de ses rêveries. Topaze baissa les yeux et retint un soupir. Ce n’était pas avec ses attitudes d’enfant qu’elle avait une chance de plaire à un homme mûr n’est-ce pas ? Il fallait qu’elle se reprenne. Ou bien qu’elle laisse tomber… Après tout, si elle avait envie d’être elle-même, peut-être valait-il mieux qu’elle le soit, peu importe les conséquences… Bon, elle déciderait ça plus tard. Pour le moment, elle devait s’entrainer.

Elle observa ses mains blanches et fines. Elles n’étaient pas celles d’une guerrière et encore moins celles d’une boxeuse.

Elle se redressa et croisa le regard de l’homme à nouveau, il ne la lâchait pas des yeux de toute évidence. Un frisson la parcourut suite à ce constat.
« Je ne crois pas pouvoir faire grand-chose avec ces petits poings, mais je peux essayer… »
Elle lui sourit et porta ses poings serrés devant ses lèvres, le droit un peu plus en avant par rapport à l’autre, cachant ainsi le bas de son visage, ne laissant entrevoir que ses yeux rieurs. Non décidément, elle n’avait rien d’une guerrière, rien de terrifiant… Un peu comme un chaton qui donnerait des coups de patte sans sortir les griffes, elle était juste attendrissante.



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Dim 30 Juin 2013 - 5:44
Elle avait soupiré... Elle avait soupiré, alors qu'il n'avait rien fait de mal. Pourtant, l'instant d'avant elle avait acquiescé. Serait ce trop demandé d'avoir un manuel d'instruction sur comment comprendre les femmes? Ca pourrait être très utile dans la vie de tous les hommes.

Pourtant, tout à coup elle souriait, les yeux pétillants de bonheur. Est ce qu'il avait raté quelque chose ou...


« Elle n’a pas trop apprécié. Mais je te promets de faire de mon mieux pour la canaliser ! »

Il hocha faiblement de la tête. Il s'était trompé. Ce n'était pas par sa faute, mais simplement la faute d'une emmerdeuse... Il soupira à son tour. Un jour, il devrait peut être trouver une méthode pour que Topaze soit débarrasser de Nasline... Un jour... Un jour il trouvera et un jour, il lui rendra peut être la vie plus facile. Il savait que ce serait mieux pour elle, si elle était débarrassée de Nasline, lorsqu'elle vit son air s'assombrir et sa tête se baisser.

Il resta ainsi, impassible, alors qu'elle regardait ses jolies mains blanches, fragiles et douces. Qu'est ce qu'il aimerait que ses mains lui caressent le visage... Il hocha rapidement de la tête, sortant de tels idées de sa tête. Jamais cela n'arrivera, qui pourrait s’intéresser à un tueur? Lorsqu'elle releva la tête et que leurs yeux se croisèrent, il sourit. Il ne pourrait jamais se lasser de ces beaux yeux noisettes.

 « Je ne crois pas pouvoir faire grand-chose avec ces petits poings, mais je peux essayer… »

Elle plaça ses mains devant son visage, cachant le bas de celui ci, mais laissant ses magnifiques yeux, laissant paraître toute la joie qu'elle ressentait. il ne put retenir un faible rire devant sa posture, mais celui ci n'avait rien de moqueur, au contraire. Il voyait qu'elle faisait un effort, qu'elle faisait de son mieux pour lui, mais, ne connaissant rien, elle s'y prenait mal. Il marcha lentement vers elle et lui prit un poignet dans chaque main. Il lui souriait toujours, malgré le regard interrogateur de Topaze.

 « Je suis d'accord avec toi, un si joli visage se doit d'être défendu, mais il existe encore trop de points faibles sur ton corps. Tu devrais placer tes mains, ici, pour  être prête à tout.»

Durant toute la discussion, il avait déplacé ses poings, les abaissants au niveau du haut de son ventre, juste sous ses seins. Il observa un moment sa posture, avant de se placer derrière elle. Leur corps étant presque en contact, il huma l'air, sentant une odeur sucrée et fruitée enveloppa ses narines. Il sourit, l'odeur douce le relaxant. Il utilisa ses pieds pour ajuster la position des jambes de Topaze. Il poussa faiblement sur le pied gauche, forçant la jambe à suivre. Il retourna à sa place originelle et observa le tout. Il sourit. Il avait gardé la main.

« Placée comme tu es, tu peux parer les coups visant ton visage, tout en protégeant ton abdomen. Ensuite, en placant tes jambes ainsi, tu te laisses un point d'appui pour donner de la force et de l'élan à ton coup. Par contre, ne sachant pas si tu es droitière ou gauchère, je t'ai placé dans une position de droitière. Ton pied dominant te sert d'appui pour frapper plus fort.»

Il l'observa un moment, mais il trouvait que quelque chose clochait. Les mots qu'elle avait dit lui tournait constamment en tête. Elle avait raison. Même avec le meilleur entrainement, elle ne pourrait pas faire grand chose contre un adversaire. Il chercha un moment dans sa tête ce qu'il pourrait faire, tournant autour de Topaze, à la manière d'un oiseau de proie au dessus de son prochain repas. Puis, ce fut l'illumination. Il se rapprocha d'elle et décrocha deux kunais de son armure. Il les observa, testant leurs poids ainsi que leur aiguisage. Il en donna un à Topaze et l'observa un moment.

« Fait très attention. Ces couteaux ont plus d'une utilité. Ils peuvent être lancés, utilisés pour escalader une battisse, pour se battre, mais ils sont plus lourds que la normale. Je ne crois pas avoir à t'expliquer comment les prendre, mais je tiens à t'expliquer comment les utiliser. Tu dois faire attention. Le moindre faux mouvement pourrait te blesser.»

Il prit le couteau dans sa main et, faisant quelque passes en attendant qu'elle s'habitue au poids du couteau, il réfléchit. Il ne savait pas ce que ça donnerait. Les kunais, bien qu'étant facile à utiliser, à cause de leur poids bien équilibré, ils n'en restaient pas moins une arme redoutable. Peut être n'était ce pas une bonne idée. Peut être que le combat au corps à corps n'est pas la meilleure solution pour Topaze... Un corps fragile comme le sien, voila quelque chose qu'il devrait penser durant les jours à venir, maintenant, il était trop tard pour reculer.

« Tu as pu voir comment sont les kunais. Je dois maintenant savoir. Préférerais tu te défendre à mains nues, ou avec les couteaux? Je suis prêt à faire ce que tu désir, pour l'instant, je ne ferrai que t'apprendre ce dont tu veux savoir. Ta sécurité est mon souci premier.»

Il lui sourit, tout en faisant tournoyer le couteau dans sa main. La peur qu'il avait ressenti lorsqu'il s'était fait demander, autre fois, de former un quatrième ninja (chose qu'il avait refusé, après 3 morts sur la conscience, vous aussi vous auriez hésité!) était inexistante. Il se battait pour quelqu'un qu'il aimait et rien, ni personne, ne l’empêchera d'atteindre son but, celui d'assurer une meilleure protection à Topaze.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Dim 30 Juin 2013 - 20:40
Un peu
d’entrainement
Il eut d’abord un rire et il s’avança vers elle. Les yeux rieurs laissèrent place à une certaine incompréhension mêlé à une sorte de stress inexplicable. Les mains puissantes de l’homme se refermèrent avec douceur sur ses frêles poignets et les joues de la jeune femme rosirent à ce simple contact. Emue, elle le laissa déplacer ses mains sans quitter du regard le visage souriant de l’homme. Elle ne l’entendit que d’une voix lointaine, rougissant d’une manière irrépressible, les lèvres légèrement entrouvertes et les yeux emplis de questions. Il avait dit qu’elle avait un joli visage, n’est-ce pas ? Elle n’avait pas rêvé…? Elle s’efforça de faire abstraction de ces mots et du trouble que l’homme provoquait en elle. Elle était censée s’entraîner à devenir une déesse capable de se défendre et de se battre… Il n’y avait pas de place pour les coups de cœur et les émois ridicules de jeune pucelle… Mais malgré tous ses efforts, elle ne parvenait pas à se reprendre.

Ayant replacé ses mains, il l’observa un instant et elle soutint son regard, son cœur battant la chamade. Elle n’était pas au bout de ses peines, puisque, comme on pouvait s’y attendre, l’homme finit par passer derrière la jeune femme qui n’osait bouger.

Dans cette nouvelle posture, elle pouvait sentir son souffle dans son cou et son corps si proche. Elle aurait même préféré qu’il y ait un vrai contact, ce qui aurait été, à ses yeux, nettement moins déstabilisant. Là, au lieu d’une chaleur humaine, elle ressentait une tension à fleur de peau, les cellules de son épiderme semblant elles-mêmes en émoi… Sentiments qu’elle avait un mal fou à contrôler.

Elle sentit une faible pression au niveau de son pied gauche et suivit machinalement le mouvement que l’homme lui imposait. Troublée, elle baissa légèrement la tête tout en la tournant doucement afin d’entrevoir l’homme et esquissa un faible sourire. Puis, tandis qu’il reprenait sa place, elle le suivit du regard, un sourire tendre sur les lèvres, les joues toujours rosies.

Apparemment, il était satisfait… Et tout à fait naturel… Elle ne décelait aucun trouble en lui.
*Il a de l’expérience, lui. Tu ne peux pas en dire autant… Gamine.*
Elle ne fit aucune réflexion, n’eut aucune réaction visible, à part peut-être un bref voile de tristesse dans ses yeux troublés mais rieurs. L’homme devait la trouver tellement imprévisible,
tellement insignifiante…
« Placée comme tu es, tu peux parer les coups visant ton visage, tout en protégeant ton abdomen. Ensuite, en plaçant tes jambes ainsi, tu te laisses un point d'appui pour donner de la force et de l'élan à ton coup. Par contre, ne sachant pas si tu es droitière ou gauchère, je t'ai placé dans une position de droitière. Ton pied dominant te sert d'appui pour frapper plus fort.»
Elle hocha la tête sans un mot. Ça tombait bien, puisque comme la grande majorité des gens, elle était droitière et donc cruellement banale. Topaze ferma les yeux quelques secondes, s’efforçant de maintenir la posture. L’homme la regardait toujours. Elle pouvait sentir ce regard tendre et troublant posé sur elle. Elle avait pourtant l’habitude d’être observée. Que ce soit par les gens dans la rue ou par sa grande sœur… Mais sans qu’elle puisse l’expliquer, la situation était complètement différente…

Elle rouvrit les yeux et, croisant de nouveau le regard émeraude qui faisait s’emballer son cœur avec une facilité déconcertante, elle le gratifia d’un nouveau sourire. Il ne sembla pas s’en rendre compte, il avait apparemment entrepris, on ne sait pourquoi de lui tourner autour, accentuant de ce fait le trouble de la jeune fille. Elle déglutit avec peine, se sentant vraiment mal à l’aise pour le coup. Elle jetait des regards à droite à gauche, changeant à chaque fois qu’il sortait de son champ de vision. C’était vraiment étrange comme situation.
*Fais gaffe, il va te bouffer !*
Comme pour répondre à Nasline, l’homme s’arrêta soudain. Surprise, elle tourna la tête, abandonnant de ce fait sa posture sans s’en rendre compte. S’avançant vers elle, il saisit deux kunai dans son armure et le sang de Topaze ne fit qu’un tour. Que faisait-il ?
Non…Il ne l’attaquait pas. Il observa les armes et lui en tendit une.
Perplexe, elle analysa l’arme…

Elle en avait déjà vu. Elle avait beau ne pas être une adepte de shonen, elle n’était pas pour autant totalement ignorante en la matière. Elle tenait l’objet dans sa main droite complètement ouverte, n’osant pas refermer le poing dessus.

Intriguée, elle effleura la lame de son index et un fin trait écarlate apparut sur sa peau brièvement, avant de disparaitre en quelques secondes sous l’effet quasiment passif de son domaine de divination. La pointe semblait plus tranchante que le reste de la lame, mais il ne fallait pas pour autant en sous-estimer l’efficacité.
« Fais très attention. Ces couteaux ont plus d'une utilité. Ils peuvent être lancés, utilisés pour escalader une bâtisse, pour se battre, mais ils sont plus lourds que la normale. Je ne crois pas avoir à t'expliquer comment les prendre, mais je tiens à t'expliquer comment les utiliser. Tu dois faire attention. Le moindre faux mouvement
pourrait te blesser.»
Okay d’accord… C’était vraiment une arme à tout faire.
*Et elle fait le café aussi ?*
Topaze esquissa un faible sourire et hocha faiblement la tête pour montrer à l’homme qu’elle avait compris et surtout écouté. Le regard toujours posé sur son arme, son poing se referma enfin sur la poignée. Son expression s’était faite plus grave et même si son cœur poursuivait son rythme infernal, le fait de reporter sa concentration sur quelque chose semblait atténuer le trouble qu’elle ressentait plus tôt.

L’arme n’était pas très lourde, mais elle n’aurait su dire combien de grammes pour autant. Si elle était capable d’un tel esprit d’analyse, ses mains, ses épaules et son dos auraient probablement moins soufferts lorsqu’elle faisait ses courses de son vivant…

Esquissant un faible sourire, elle eut envie de jouer un peu avec l’arme et quelques lueurs rouges traversèrent ses yeux mi-clos, tels des éclairs, lorsqu’avec son pouce elle fit tourner l’objet dans sa main jusqu’à tenir l’arme dans l’autre sens.
*J’adore ce machin… Lance-le dans l’arbre pour voir ?*
*Attends un peu… Je risquerais de faire une bêtise…*
*Laisse-moi faire, c’est un jeu d’enfant, tu sais…*
*Pour que tu nous prennes tous les deux par surprise et
t’attaques à lui ?*
*Oh la la… Ne sois pas si méfiante, c’est un ninja, il est habitué à réagir vite. Si ce n’est pas le cas, tant pis, il ne méritait pas
notre attention !*
*Tais-toi. Ne parle pas en mon nom.*
Topaze avait froncé les sourcils l’espace d’une seconde. Voila qu’elle ressentait de la jalousie même à l’idée de partager avec Nasline…
Un peu étrange comme situation…
« Tu as pu voir comment sont les kunais. Je dois maintenant savoir. Préférerais tu te défendre à mains nues, ou avec les couteaux? Je suis prêt à faire ce que tu désir, pour l'instant, je ne ferai que t'apprendre ce dont tu veux savoir.
Ta sécurité est mon souci premier.»
Il l’avait sorti brusquement de ses pensées. Surprise, elle avait levé les yeux et souri en croisant le regard émeraude de l’homme.
Histoire de changer…
*Haaaan !!! Regarde comme il fait tourner le couteau !
Je veux faire pareil !!! Allé s’il te plait !!!*
Et après, c’était elle l’enfant.

Topaze esquissa un faible sourire amusé et prit la position d’ignorer sa chère parasite. Ca faisait déjà trop longtemps qu’elle gardait le silence… De plus il lui avait posé une question.
*Il a dit aussi qu’il ferait ce que tu désires le coquin…*
*Il ne disait pas ça dans le sens où tu l’entends.*
*Et alors ? On n’est pas obligés de le savoir si ?*
*On va se limiter au sens premier, d’accord ?
Celui qui colle avec la situation…*
*Pfff… C’n’est pas comme ça que tu vas devenir une femme.*
« Je suppose qu’il vaut mieux que je me défende avec, non ? »
*Et allé ! C’est ça, ignore-moi !*
« …Et que j’apprenne les bases pour me défendre
si par hasard je les perdais… »
*Tu sais que plus tu deviendras forte et plus il sera facile
pour moi d’avoir sa peau ?*
La réplique glaciale de Nasline lui fit perdre en un instant toute assurance. Elle tressaillit et cligna des yeux tout en entrouvrant ses lèvres.

Elle avait raison.

La main qui tenait l’arme se mit à trembler. Elle déglutit et leva des yeux effrayés vers l’homme.
« Je… »
Que pouvait-elle dire ?

Elle fouilla dans le regard de l’homme, à la recherche de réconfort, cherchant ses mots. Que pouvait-elle dire !?
*Haha ! Trop facile !*
Des éclairs rouges semblèrent de nouveau traverser ses yeux, puis il y eut un bruit sourd. Elle avait lâché l’arme.

Ses yeux virèrent au rouge l’espace d’une seconde, puis le marron reprit sa place, victorieux.
*Bon sang ! Pourquoi tu l’as lâché, espèce de gourde !*
Topaze déglutit et ferma les yeux. La peur laissa place à la peine
et la culpabilité.
« Excuse-moi… »
Elle rouvrit les yeux et lui sourit faiblement.
« Je t’en prie… Même si je fais de mon mieux,
ne baisse jamais ta garde en ma présence… »
Elle s’accroupit et reprit l’arme.
*Si je la lance sur l’arbre, tu me fous la paix ?*
*Mouais… Disons que je te laisserai quelques minutes de répit…*
C’était déjà ça de gagné.

Se redressant, le visage grave, elle observa l’arbre le plus proche, à 1 ou 2 mètres tout au plus. Elle repéra un assemblement de cercles concentriques et jeta un regard à Vinpap qui semblait perdu ou peut-être encore sous le choc. Difficile à cerner.

Finalement, elle leva le bras et lança l’arme comme s’il s’agissait d’une fléchette et esquissa un sourire en constatant qu’à défaut d’avoir touché le centre, elle n’en était pas très loin. C’était probablement un coup de chance, mais ça ne l’empêcha pas de se tourner vers l’homme, un grand sourire victorieux sur les lèvres. Auquel il sembla répondre par une expression incrédule. Ce n’est qu’à cet instant qu’elle prit conscience de l’absurdité de la situation. Après une crise où Nasline avait failli prendre le contrôle, elle ne trouvait rien de mieux que de lancer son kunai sur un pauvre arbre sans défense ?

En un instant, elle prit une expression confuse et se mit à bafouiller.
« Pardon, c’est que… Nasline m’embêtait pour que je le fasse… »
*Pfff… Amatrice ! J’t’embêtais pour que tu le fasses bien,
pas pour que tu rates une cible aussi facile !*
Loin de se préoccuper de Nasline, elle baissa les yeux, honteuse. Jusqu’à maintenant il s’était montré compréhensif, mais là… Si elle ne passait pas pour une folle… C’est qu’il était fou lui-même, c’est sûr.



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Ven 5 Juil 2013 - 16:47
Elle sourit, elle semblait avoir fait son choix. C'était bien, elle ne semblait pas dérangée par l'arme qu'il lui avait donné. Il l'observa un moment, avant qu'elle ne lui réponde. Elle semblait perdue dans ses pensées, il lui laissa pourtant la possibilité de réfléchir, sans s'interposer.

« Je suppose qu’il vaut mieux que je me défende avec, non ? »

Il hocha la tête, ils étaient d'accord sur ce point au moins, les petites mains de Topaze n'étaient pas dangereuses.

« …Et que j’apprenne les bases pour me défendre, si par hasard je les perdais… »

Il lui sourit, mais tout à coup, les yeux de Topaze s'assombrirent et elle plongea ses yeux dans les siens. Il soutint son regard, cherchant la source de l'inconfort de Topaze, mais bientôt, il comprit, en voyant la lueur rouge dans les yeux de celle ci. Puis, un bruit. Elle avait lâchée le kunai. Les yeux virent rouge, mais il retrouvèrent leur couleur marron bien vite.

Il l'observa, triste. Elle faisait de son mieux pour ignorer Nasline, il s'en doutait, cette simple action en était la preuve. Il serra les poings, mais se retint de faire quoi que ce soit, les yeux ayant de nouveau leur couleur originelle. Il resta immobile, tachant de garder les idées claires. Il ne pouvait se permettre de la frapper si c'était Topaze qui allait prendre les coups.

Elle s'exucsa, avant d'ouvrir les yeux et de lui sourire doucement. Jusqu'ici, tout allait bien, mais ce fut ce qu'elle dit ensuite qui le troubla.


 « Je t’en prie… Même si je fais de mon mieux, ne baisse jamais ta garde en ma présence… »

Il ne savait que dire, ni que faire, il se contenta d'écarquiller les yeux, mais de garder son air calme et impassible. Topaze bataillait pour garder le controle. Le bref changement de couleur de ses yeux en était la preuve. C'était son combat et son intervention à lui ne pouvait rien y changer. Ca l'attristait de voir celle qu'il aimait souffrir ainsi, mais il ne pouvait rien y faire.

Elle récupéra l'arme, avant de lui jeter un regard et de fixer un arbre. Qu'avait elle en tête?


*Comme c'est mignon, elle veut t’impressionner! Voyons sa capacité de lancer des couteaux, j'ai envie de rire.*

Voyons elle n'allait pas... Ah... et bien oui. Elle lanca le couteau tel une flechette sur l'arbre et celui ci se planta non loin d'une déformation ressemblant à une cible. Pas mal, pour un premier coup, mais la technique laissait à désirer. Lui ne dit rien, mais l'autre se marrait bien dans sa tête. Ca l'amusait de voir les autres rater.

« Pardon, c’est que… Nasline m’embêtait pour que je le fasse… »

Il lui sourit tendrement et s'approcha d'elle, remontant du bout de son doigt la tête de Topaze, en appuyant sur son menton. Il lui sourit et, d'un mouvement fluide, détacha un autre kunai et la plaça dans la main de Topaze. Il lui sourit et saisit son couteau dans son point droit.

« Ta technique laisse à désirer, mais tu sais très bien viser. C'est un bon début. Tu dois apprendre plusieurs choses. Tout d'abord, comment placer ta main. Tu dois savoir qu'il existe deux façons de lancer un couteau. La première est de le tenir par la lame. C'est pour les cibles qui se trouvent à environ deux mètres de toi.»

D'un seul geste, il attrapa le couteau comme il lui avait expliqué et le lança sur la cible improvisée. Le couteau fit une rotation et alla se planter dans l'arbre, à quelques centimètres du centre. Il se retourna et s'éloigna de deux mètres de l'arbre, faisant signe à Topaze de s'approcher. Lorsque ce fut fait, il prit un autre couteau, mais cette fois ci, il garda sa main sur le manche.

« L'autre technique est de prendre le couteau par le manche. C'est pour les jets plus long, parce qu'il fait une rotation complète sur lui même. Par contre, c'est beaucoup plus complexes, la force doit être plus grande, sans pour autant donner une force qui fera aller le couteau vers le bas.»

Il lui sourit et, d'un mouvement bref il envoya le couteau tournoyer dans les airs et, après un petit instant, il se planta en plein centre de la cible. Il se retourna vers Topaze et il prit le dernier couteau qu'il avait. Il l'observa un moment puis le montra à Topaze.

« Tu dois savoir l'histoire du kunai. À la base, il s'agit d'un outil de jardinage qui était utilisé par le peuple. Il n'est pas une si bonne arme de combat, sauf quand il s'agit de s'attaquer à quelqu'un par surprise, il n'y a que la pointe qui soit aiguisée. Donc ne t'en sers seulement que si tu utilises la pointe, le reste de l'arme n'est pas vraiment utile. Les ninjas étaient des gens du peuple, qui cachaient leur identité le jour, ils ont donc dû apprendre à utiliser des objets de tous les jours pour combattre. Maintenant que la petite histoire est faite, je vais te montrer comment placer ta main pour le lancer.»

Il se placa derrière et avec sa main droite, lui placa la main comme si elle tenait un marteau. La poigne de base pour le lancer.

« Voila, c'est aussi simple que ca. Il te suffit maintenant de le lancer et de voir si tu y parviens. »

Il se recula et attendit qu'elle le lance, un gros sourire aux lèvres.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Mar 16 Juil 2013 - 22:30
Un peu
d’entrainement
Nasline était un vrai poison... Depuis le jour où elle avait eu le malheur de faire sa connaissance, elle n'avait été que source d'ennuis. Tout le monde a ses soucis, c'est vrai... Et elle n'était pas la seule à avoir un ami imaginaire... Seulement, les autres enfants finissaient par grandir et dire au revoir à cet ami. Les autres enfants n'avaient pas eu à se construire une identité, une carapace pour cacher cet ami. Les autres enfants ne partageaient par leur corps et leur tête avec une parasite cruelle et encombrante. C'était son fardeau à elle. Et parfois il était dur à porter.

Plongée dans ses sombres pensées, les yeux dans le vague, la tête baissée, elle ne réagit pas au son délicat de l'herbe qui se tasse sous les pas, elle n'eut pas plus de réaction en ressentant la présence légèrement plus intense de l'homme qui s'était rapproché. Pourtant elle pouvait sentir son odeur douce et masculine, son souffle, sa chaleur, son regard posé sur elle...

Lorsqu'il posa ses doigts sur elle pour lui relever le menton avec tendresse, elle tressaillit faiblement, mais un doux sourire lui échappa tandis qu'elle relevait les yeux sur l'homme.

Dans le même temps, elle sentit un contact à la fois froid et chaud dans sa main droite, le froid d'une lame, la chaleur des doigts qui effleurent sa peau. Malgré ce contact, elle s'efforça de conserver une expression neutre, légèrement trahie par ses paupières qui clignèrent innocemment.
« Ta technique laisse à désirer, mais tu sais très bien viser. C'est un bon début. Tu dois apprendre plusieurs choses. Tout d'abord, comment placer ta main. Tu dois savoir qu'il existe deux façons de lancer un couteau. La première est de le tenir par la lame. C'est pour les cibles qui se trouvent à environ deux mètres de toi. »
Telle une adolescente qui découvrirait une certaine attirance pour un jeune professeur tout juste diplômé, elle hocha la tête docilement sans le quitter de ses grands yeux marrons. Elle admira la dextérité et la facilité avec laquelle il mania l'arme. Elle la suivit des yeux jusqu'à ce qu'elle s'enfonce dans le bois à quelques centimètres de leur cible improvisée. Elle demeura un instant interdite, puis elle se retourna pour découvrir que l'homme avait changé de place.

Etonnée, elle chercha brièvement et l'aperçtut quelques mètres en arrière. D'un geste de la main, il l'invita à se rapprocher, ce qu'elle fit sans hésiter d'un pas leger.
« L'autre technique est de prendre le couteau par le manche. C'est pour les jets plus long, parce qu'il fait une rotation complète sur lui même. Par contre, c'est beaucoup plus complexes, la force doit être plus grande, sans pour autant donner une force qui fera aller le couteau vers le bas. »
Encore une fois, elle hocha la tête docilement, assimilant rapidement les informations. Pour ce qui était de la force, ça ne devrait pas poser de problème puisqu'on ne pouvait pas dire qu'elle possédait une force du tonnerre.

Il tira et elle suivit le geste du regard. L'arme atteignit la cible en son centre sous le regard médusé de la jeune blondinette. Elle eut envie d'applaudir, mais se retint. Au lieu de ça, elle déposa son doux regard sur l'homme et lui offrit un joli sourire pour le féliciter.

Finalement, il lui tendit à nouveau une arme et elle la saisit sans broncher, prenant le temps de l'observer tandis que la voix de Vinpap résonnait à nouveau.
« Tu dois savoir l'histoire du kunai. À la base, il s'agit d'un outil de jardinage qui était utilisé par le peuple. Il n'est pas une si bonne arme de combat, sauf quand il s'agit de s'attaquer à quelqu'un par surprise, il n'y a que la pointe qui soit aiguisée. Donc ne t'en sers seulement que si tu utilises la pointe, le reste de l'arme n'est pas vraiment utile. Les ninjas étaient des gens du peuple, qui cachaient leur identité le jour, ils ont donc dû apprendre à utiliser des objets de tous les jours pour combattre. Maintenant que la petite histoire est faite, je vais te montrer comment placer ta main pour le lancer. »
C'était intéressant... Mais elle avait tout de même du mal à imaginer Vinpap jardiner... Et puis comment pouvait-il passer inaperçu avec sa tenue ? Elle ne s'attarda pas plus sur le fait que l'arme n'était pas particulièrement efficace. Sûrement qu'elle achèterait des armes plus modernes de toute façon, des couteaux de jet contemporains probablement...

Elle en était à ce point de sa réflexion lorsqu'il annonça qu'il allait maintenant lui montrer ce qu'elle devait faire tout en passant derrière elle. A nouveau, elle put ressentir la chaleur de sa peau lorsqu'il plaça comme il faut l'arme dans sa main. A nouveau, les joues de la jeune femme devinrent brûlantes, légèrement rosies par la gêne.
« Voila, c'est aussi simple que ca. Il te suffit maintenant de le lancer et de voir si tu y parviens. »
C'est avec regret qu'elle sentit l'homme mettre un terme à leur contact charnel. Les joues légèrement rosées, elle s'efforça de conserver son regard sur l'arbre.

Il y avait déjà plusieurs kunai plantés dans ce pauvre arbre, c'était maintenant à elle d'y ajouter le sien et, cette fois, dans les règles de l'art. Sentant une certaine pression monter en elle, elle ferma les yeux quelques secondes et inspira profondément. Finalement, rouvrant ses grands yeux, elle se décida à amorcer le mouvement qu'il lui avait enseigné. L'arme tournoya sur les quelques mètres qui la séparait de l'arbre, cogna contre le tronc en un son pathétique et s'écrasa au sol tristement.

Dépitée, elle jeta un bref regard honteux en arrière avant de rire nerveusement.
« Je crois que...c'est loupé. »
Elle se tourna vers l'homme, ses jupons et ses couettes suivant harmonieusement ses mouvements gracieux, un sourire sur les lèvres.
« J'ré-essaie tout de suite ! »
Sur ce, elle se retourna et se dirigea vers l'arbre en trottinant, ses couettes sautillant gaiement à chacun de ses pas.
*Hé hé hé ! Où vas-tu comme ça ? Ralentis l'allure !*
Prise de court, la jeune femme obéit et continua sa route en marchant d'un pas léger mais un peu gauche.
*Roh mais comment tu marches ? Fais-moi rouler un peu ces hanches, bon sang ?*
*Mais...Mêle-toi de ce qui te regarde !*
*Oh mais ça me regarde ! Vingt ans d'abstinence ça commence à peser figure-toi !*
Parvenue à destination, la jeune femme leva les yeux au ciel sans dire un mot et récupéra prestement les quelques armes qui laissèrent leur entaille dans le tronc. Puis, pivotant sur ses talons, elle sourit à Vin' et revint sur ses pas en trottinant.
*Mais...T'es pas son labrador ! Ralentis ! T'es une tigresse ! Fais-moi une démarche féline bon sang ! Fais monter la température !*
*J'ai déjà assez chaud, merci...*
*J'parle pas de toi, j'parle de l'autre ! Il est tellement froid que ça m'étonnerait pas qu'il soit responsable de la fin tragique du Titanic tiens ! Et toi...Pfff tu ne dénuderais même pas une épaule s'il proposait de te dessiner !*
Arrivée devant Vinpap, la jeune femme grimaça comme pour lui faire comprendre que Nasline faisait encore des siennes.
*Je ne te savais pas experte en histoire à l'eau de rose...*
*Tsss Je te signale que j'ai du me le taper aussi à chaque fois que l'envie te prenait de le regarder... Mais tu vois là j'trouve leurs niaiseries plus intéressantes parce que, la Rose, elle sait y faire au moins ! Tu ne peux pas en dire autant !*
Pour toute réponse, Topaze lâcha un soupir avant d'accorder un faible sourire à Vinpap.
« J'sais pas ce qu'elle a, elle est particulièrement bavarde aujourd'hui... »
*...Tu dois lui plaire.*
*Quoi ?*
*C'est ce que t'aurais dû ajouter ! ça aurait peut être fait un peu avancer votre affaire !*
*Oh... D'accord...*
Un instant, le coeur de Topaze avait fait un bond. Un instant, elle avait cru que, peut-être, Nasline l'encourageait. Elle aurait dû s'y attendre, ce n'était pas le genre de la maison.
*Pfff Faudrait me payer pour que je fasse un truc pareil !*
Topaze grimaça à nouveau avant de se tourner prestement vers l'arbre. Il fallait mettre un terme à cette discussion, alors le meilleur moyen était encore de continuer l'entrainement.

Elle avait quatre Kunai à sa disposition. Deux pour chaque type de lancer.

Elle jeta un regard vers Vinpap, lui sourit, puis reporta son attention vers l'arbre. Elle se mit en position, souffla un coup et lança l'arme. Cette fois, la lame arriva bien sur l'arbre, mais ce ne fut pas la pique qui arriva la première et l'objet retomba lamentablement.

Serrant les dents, elle retint son mécontentement. Lâcher un grognement et un flot d'injures, ce n'était pas digne d'elle, il ne fallait pas qu'il assiste à ce genre de spectacle.

Ne se démontant pas, elle prit un second Kunai, inspira profondément et tira. Cette fois, la lame alla se planter quelques centimètres en dessous de la cible improvisée, légèrement de traviolle.

Lâchant un soupir, elle se tourna vers Vinpap et pinça ses lèvres en prenant un air innocent.
« Je ne suis pas une très bonne élève hein ? »



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Jeu 18 Juil 2013 - 5:32
L'arme tournoya longtemps, s'approchant inexorablement de l'arbre. Plus que quelques instants et ... Toc. Ce fut le manche qui frappa l'arbre. Le couteau planta au sol, mais Vinpap ne le vit pas tout de suite. Il avait fermé les yeux et lentement hoché la tête, déçu. Il les rouvrit au moment ou elle se retournait vers lui, un sourire aux lèvres. Il lui sourit gentiment, à son tour. Elle voulait réessayer? Il ne la retiendrait pas. Il lui fit signe et elle partit chercher les couteaux. Il l'observa marcher joyeusement, lors que tout à coup, elle changea complètement sa démarche.

Vinpap rit doucement, un mot dansant dans sa tête. Nasline. Elle pouvait être emmerdante, chiante, dérangée (et dérangeante aussi) mais elle avait le talent de créer des effet comiques. Peut être un jour sera t il capable de la côtoyer, sans avoir à garder l'autre sous la main, toujours prêt à intervenir. Un jour, il l’espérait de tout son cœur...

Topaze, toute souriante, revenait, les armes en main. Quant à lui, il n'avait pas pas bougé, droit comme une pique. Lorsqu’elle arriva devant lui, elle fit une drôle de tête, ce qui dissipa tous les doutes de l'esprit de Vinpap.

*Nasline...*
*Nasline...*

 « J'sais pas ce qu'elle a, elle est particulièrement bavarde aujourd'hui... »

C'était si pire que ca? Hmm... Peut-être y avait il une explication logique à tout cela... Il y pensait toujours, lorsque Topaze se retourna pour le regarder, deux lancés de kunais plus tard. Un ne s'était pas planté et l'autre se trouvait à quelques centimètres de la cible. Pas mal pour de premiers lancés. Il pouvait voir la marque que celui qui n'avait pas planté, tout près de la cible aussi. Il hocha de la tête, d'un signe affirmatif, satisfait, un sourire sur les lèvres.

« Je ne suis pas une très bonne élève hein ? »

Il soupira et hocha négativement de la tête, se rapprochant d'elle. Il la regarda tendrement, bataillait contre l'envie de lui embrasser le front. Il voulait la réconforter, faire tout en son possible pour qu'elle se sente mieux. Le mieux qu'il trouva, fut de s'approcher d'elle lentement, en lui souriant gentiment. Il placa ses mains sur les frêles épaules de Topaze, avant de laisser son regard plonger dans celui de Topaze.

 « Il n'existe ni bon élève, ni mauvais élève. Juste des personnes plus habiles que d'autres sur certaines choses. »

Il se redressa, puis fixa l'arbre un moment. Il venait de penser à quelque chose d'insensé, mais ça valait le coup d'essayer... Il lâcha Topaze et marcha lentement vers l'arbre. Faisait-il une erreur? Il s’arrêta à mi-chemin. Son bras blessé scintillait d'une douce lueur rouge. Son plan était fait, sa décision prise. Il tourna la tête, fixant Topaze.

 « Dis moi... Nasline, elle est intéressée par mes armes?»


Il se retourna sèchement, entendant le faible oui de Topaze. Il marcha jusqu'à l'arbre et repris les couteaux. Son bras brillait de plus en plus. Il fit demi tour et se mit à marcher jusqu'à Topaze, le regard froid. Il avait pensé à une idée completment folle. Faire à Nasline ce qu'on fait aux chiens... leurs laisser prendre une promenade, pour qu'ils se calment... Il allait faire de même avec Nasline. Et puis, il pourrait voir ce dont elle est capable.

 « Voila ce que je te propose... Je t'ai dit que les aptitudes étaient différentes pour chaque élèves, n'est ce pas? J'ai quatre couteaux. Nasline à droits à quatre lancés sur l'arbre. Une fois fait, elle aura la possibilité de recommencer une deuxième fois. Lorsque ce sera fait, Tu reprends le contrôle de ton corps. Compris?»

Il resta ainsi, impassible, le regard dur et froid, plongé dans celui de Topaze. Si elle avait envie de leur gâcher un bon moment qu'ils partageaient, autant lui donner quelque chose à s'occuper, le temps qu'eux finissent.

« En cas de non respect de ces simples règles, dois-je te rappeler les conséquences? »

Il fit craquer ses jointures, relevant la tête et fixant au delà de Topaze. Il lui tendit, attendant que Nasline, ou Topaze, dépendamment du choix de cette dernière.

L'original avait peut être peur de blesser Topaze, mais pour lui... ce n'était qu'un obstacle parmi tant d'autres... il l'avait démontré plus tôt et il le referait avec plaisir. Nasline était désagréable, irritante et surtout... elle savait comment tomber sur les nerfs, comment trouver le petit point qui faisait que les autres avaient envies de lui sauter à la gorge...


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Dim 21 Juil 2013 - 20:44
Un peu
d’entrainement
Nasline semblait d’accord, elle riait de tout cœur dans la tête de Topaze. Pourtant, Vinpap ne semblait pas partager leur avis. Il sembla quelque peu attristé par ce qu’elle venait de dire… Ou peut-être, désespéré… Il balança la tête lentement de gauche à droite, réponse silencieuse à sa question. Il fit quelque pas, réduisant la distance entre eux.
Ça commençait à devenir une habitude !


A nouveau, le cœur de la jeune femme s’accéléra. Il était beau, tellement doux. Peut-être qu’il ne la voyait que comme une enfant à protéger,
mais son cœur à elle était conquis.


Il posa les mains sur ses épaules, le regard tendre, un sourire sur les lèvres. Elle s’efforça de garder une certaine contenance, les yeux plongés dans ceux de l’homme, mais ses joues la trahirent encore. Satanées bouffées de chaleur !
« Il n'existe ni bon élève, ni mauvais élève. Juste des personnes plus habiles que d'autres sur certaines choses. »
C’était joli. Très joli.

Elle esquissa un faible sourire. Il était si gentil, si attentionné…
Avait-il un seul défaut ?
*Il a 30 ans, il essaie de se taper des jeunettes, c’est un meurtrier et tout à l’heure il t’a battue à mort.*
Bon okay… Mais à part ça ?

A part ça, il était irrésistible. Et elle avait du mal à avoir les idées claires.

C’était la première fois que ça lui arrivait. Elle avait bien été amoureuse par le passé, mais ce n’était pas aussi fort, ce n’étaient que des amourettes de jeunesse, des amourettes passagères et unilatérales. Ce n’étaient que des amours empreints d’admiration et de fantasmes de jeune fille… Bon…là aussi y avait de l’admiration…et des fantasmes……Non. Ça, non. Enfin…… Non. Et puis de toute façon c’était différent. Elle n’aurait su l’expliquer, mais ça l’était. D’abord parce qu’elle ne le connaissait que trop peu et ne l’avait pas vu souvent. Ce n’était pas un simple béguin, c’était… Ridicule. Elle était ridicule. Il fallait qu’elle se reprenne et arrête de se faire des films.

Emergeant de sa rêverie, la jeune femme s’aperçut que son compagnon ne la regardait plus. Légèrement prise de court, elle regarda dans la même direction. Il regardait l’arbre ?

Finalement, la pression sur ses épaules diminua et elle comprit avec un certain désespoir qu’il avait rompu le contact, se dirigeant vers l’arbre qui l’intriguait tant sans raison apparente. Pourtant il s’arrêta bien avant de l’avoir rejoint et se tourna vers elle. Son visage était devenu légèrement plus froid, plus grave. Elle déglutit avec peine, sans trop comprendre.
« Dis moi... Nasline, elle est intéressée par mes armes ? »
Quoi ? C’était quoi cette question ? Elle prit un air légèrement paniquée, baissa les yeux sur le bras scintillant de rouge de Vinpap, incrédule devant un tel spectacle. Pourquoi ce revirement de situation ? Pourquoi ce changement d’attitude ? Ce bras… Que lui arrivait-il ?

Le cœur de la jeune femme se serra tandis qu’elle répondit en un murmure, lâchant un « oui » légèrement terrifié. L’homme n’était plus le même, ça semblait évident. Elle avait pourtant toujours le contrôle… L’avait-il perdu de son côté ? Et dans ce cas, n’était-elle pas en danger ? Elle avait certes repris des forces mais rien ne garantissait que son pouvoir soit illimité. Ne dit-on pas que toutes les bonnes choses ont une fin ? Si elle prenait des coups, serait-elle capable de se soigner à nouveau ? Elle frissonna à l’idée
de ne pas en être capable.

Pendant ce temps, l’homme avait récupéré les kunai près de l’arbre et revenait vers elle. Paniquée, elle s’efforça de conserver son sang-froid. Son cœur s’accéléra mais les sensations qui l’assaillaient étaient cette fois nettement moins subtiles et plaisantes. Ce n’était plus l’émoi de la jeune fille qui découvre les joies de l’attirance et du désir pour un joli minois, c’était la peur primaire et animale. Son corps se préparait à fuir ou combattre.
« Voila ce que je te propose... Je t'ai dit que les aptitudes étaient différentes pour chaque élève, n'est ce pas? J'ai quatre couteaux. Nasline a droit à quatre lancés sur l'arbre. Une fois fait, elle aura la possibilité de recommencer une deuxième fois. Lorsque ce sera fait, Tu reprends le contrôle de ton corps. Compris ? »
Hein ? C’était quoi ce nouveau jeu ? Etait-il fou ? Accorder une telle opportunité à Nasline ! Avait-il conscience du danger ?
C’était de la folie, c’était…
*Génial ! J’accepte le marché ! J’vais lui rabattre son caquet à ce grand dadet ! Il va regretter de m’avoir provoquée !*
*Tu ne vas rien lui faire regretter du tout, il n’est pas question que je te laisse le contrôle !*
*Tssss… Petite nature… J’laisse son engin intact si c’est ça
qui t’inquiète !*
*Hein ?! Mais non, mais… J’m’en fous de ça !*
Folle à lier et obsédée ! Voilà qu’elle rougissait bêtement. A aucun moment elle n’avait pensé à ça ! C’était trop… Bizarre ! Jamais, au grand jamais,
elle n’avait pensé à ça !
« En cas de non-respect de ces simples règles, dois-je te rappeler
les conséquences? »
Elle déglutit. En temps normal, elle lui aurait signalé que faire craquer ses doigts était stupide et qu’il risquait d’avoir des problèmes au niveau des articulations lorsqu’il serait vieux. Oui mais en temps normal, elle n’était pas menacée de prendre des coups. Même de son vivant, elle n’avait jamais été impliquée dans des bagarres… Evidemment, elle avait déjà était frappée, puisque son père s’en était chargé, mais elle s’était toujours débrouillée pour régler tous ses problèmes sans violence, quitte à fuir à toutes jambes.

Au lieu de ça, elle soutint le regard de l’homme un instant, visiblement inquiète, légèrement terrifiée même. Que faire ? Dans tous les cas, elle n’était que très peu gagnante… si ? Si elle laissait Nasline agir, celle-ci risquait de déraper et c’est surtout elle qui en subirait les conséquences. Si elle ne dérapait pas, il y avait un avantage, elle lui ficherait peut-être la paix… mais y avait si peu de chance… Enfin… D’un autre côté… Si elle refusait, elle pouvait être certaine que Nasline le lui ferait payer d’une façon ou d’une autre.
*Ça, tu peux en être sûre.*
*Je fais quoi alors… Si je te laisse, tu ne vas pas te tenir à carreaux si ?*
*J’peux toujours essayer.*
Topaze soupira. Ce n’était pas suffisant. Il lui fallait un moyen de pression pour la laisser agir à sa guise. Elle ne pouvait pas la lâcher comme ça. On met toujours un fauve en cage, même quand il joue avec quelqu’un qu’il pourrait bouffer à tout instant… Elle baissa les yeux pour réfléchir et son regard se posa sur les armes qu’il lui tendait. On était bien loin de la romance de Titanic là…
*Ecoute… J’vais te laisser prendre le dessus. Mais attention, si tu fais la conne, on regardera toutes les comédies musicales françaises et ce jusqu’à ce que tu me supplies de te pardonner et lui demande pardon.*
*Hein ?! Toutes ? C’est pas parce que t’es morte que tu ne peux plus perdre de neurones tu sais !*
*Ça, ça reste encore à prouver. Marché conclu ?*
*…Marché conclu.*
Topaze lâcha une profonde inspiration et ferma les yeux. Ce n’était qu’une maigre précaution, mais c’était déjà ça…
*Vas-y.*
En un instant, le changement eut lieu. C’était rare qu’il se fasse si facilement, puisque d’habitude il y avait une bataille entre les deux âmes, un combat sourd visible uniquement dans leurs iris et peut-être un peu dans leur expression.
Pas cette fois.

La jeune femme esquissa un petit sourire, rouvrit des yeux écarlates et saisit les armes tout en relevant les yeux sur Vinpap. Son sourire se fit plus grand encore en croisant ce regard froid. Toute son expression avait changé. Nasline était plus cruelle, plus hautaine, plus sensuelle, plus…femme. Elle était loin la petite fille qui devenait femme à sa façon et à son rythme. Nasline était femme depuis bien longtemps, avant même l’âge requis. Elle n’avait peur de rien, ni de personne. Elle était une princesse et une femme fatale. Et elle en était fière.
« Tiens, comme on se retrouve… »
Elle le dévisagea sereinement, ses cheveux bruns, ses yeux froids d’un vert profond, son nez parfaitement dessiné, sa mâchoire solide et imposante, ses lèvres légèrement pulpeuses. Elle se mordit la lèvre inférieure sensuellement et replongea son regard couleur de sang dans celui de l’homme.
« Pourquoi cet air si sévère ? Tu n’as pas l’air heureux de me voir… »
Elle esquissa un sourire moqueur.
« Tu m’en vois ravie. »
Satisfaite, elle se tourna vers l’arbre, la tête haute, l’air hautain. Elle observa l’arbre et émit un petit rire narquois.
« Alors alors… Tu veux me soumettre à cette épreuve ? »
Elle tourna la tête vers lui et fit une grimace qui signifiait
« Tu m’as prise pour une enfant ? ».
« T’as pas plus difficile ? Ça suffit peut-être à te donner l’impression d’être viril et fort, toi qui à ton âge doit sûrement déjà être impuissant, mais, personnellement, il faut plus que ça pour m’émoustiller… »
Elle conclut sa provocation d’un grand sourire de diva détestable à souhait avec un regard entendu qui glissa légèrement plus bas comme pour confirmer qu’il était bien question de ses attributs masculins. Finalement, sans attendre, elle se retourna, saisit un des kunai dans sa main droite, le plaça comme il l’avait indiqué à Topaze, fixa son regard sur le centre de la cible et lança. Comme on pouvait s’y attendre, l’arme arriva à destination sans problème. Il faut croire qu’elle n’avait rien perdu des petits jeux sadiques qu’elle mettait en place de son vivant. Un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres légèrement pincées et elle jeta un regard de défi en arrière à l’intention
de son « professeur », avant de se retourner complètement.
« Est-il vraiment nécessaire de continuer sur cette lancé ? Tu veux que je continue à te foutre une raclée mémorable ou on arrête les frais maintenant ? Non parce que là ça va être difficile de faire mieux et j’n’ai pas vraiment envie d’passer mon temps à aller récupérer ton matériel de jardinage toutes les trente secondes… D’ailleurs… »
Elle prit un autre kunai dans sa main droite, l’observa quelques secondes,
fit mine d’être dépitée et leva les yeux vers l’homme.
« Pour construire des châteaux de sable, c’est probablement très bien tes machins, mais ça ne fera pas de Topaze une tueuse, j’espère que t’en es conscient. »
Elle émit un petit rire moqueur et fit tourner l’arme dans sa main.
« Cela dit, elle préfère probablement construire des châteaux, elle qui se prend constamment pour une princesse à la con de dessin animé ! »
*J’t’emmerde.*
*Haha ! Tant d’amour ! Arrête, j’vais me transformer en guimauve !*



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Mar 23 Juil 2013 - 2:02
« Tiens, comme on se retrouve… »

Première phrase qu'elle disait. Elle avait oubliée ce qu'il lui était arrivé ou elle voulait seulement faire chier? Le problème avec Nasline, c'est que son ton est constamment arrogant, il est impossible de déceler si elle est sérieuse ou non. C'était étrange par contre, de voir toute l'expression faciale de Topaze changer. Elle n'agissait plus comme une petite fille, il voyait vraiment que Nasline était plus mature que Topaze. Mais justement, c'est de l'attitude unique de Topaze, qu'il s'était attaché à elle, qu'il avait... oui bon, d'accord, c'était de l'amour qu'il éprouvait pour elle, il ne pouvait le nier. C'était pour cela que cette fois ci, il ne passera pas à l'action tout de suite, qu'il laissera une chance à Nasline, avant de lui sauter à la gorge.

Sans même y porter attention, il avait commencé à se renfrogner, essayant de canaliser sa colère, mais bon... cette facette était toute la rage, la colère et les envies meurtrières de Vinpap, concentré en un seul être vivant.

Elle tentait de lui faire de l'effet ou quoi? Se mordiller les lèvres et le fixer ainsi? Qu'est ce qu'elle espèrait? Et en plus, elle lui demandait si il était content de la voir. Oh, bien sur, il sautait de joie!


« Oh, j'adore voir les gens qui me sont chère » dit-il, d'un ton sarcastique en levant les yeux au ciel.

« Tu m’en vois ravie. »

Il soupira et hocha la tête. Cette fille le rendra toujours cinglé, mais pas fou d'amour... fou de rage ou alors, fou, tout court. Elle se tourna vers l'arbre, avant de rire. Elle lui posa alors une question stupide. Bien sur qu'il voulait qu'elle le fasse! Voila justement pourquoi il lui avait demander de prendre le contrôle!

« T’as pas plus difficile ? Ça suffit peut-être à te donner l’impression d’être viril et fort, toi qui à ton âge doit sûrement déjà être impuissant, mais, personnellement, il faut plus que ça pour m’émoustiller… »

Il vit le regard de Nasline descendre vers... son entre jambe. Il soupira et se passa la main droite dans ses cheveux, peinant à empêcher sa main gauche de se refermer en un poing. Il vit alors tout à coup, un éclair métallique apparut, tournoyant vers l'arbre, avant de s'y planter, en plein cœur de la cible. Il siffla, impressionné par le talent qu'elle démontrait. Il ne s'attendait pas à ce qu'une princesse soit capable de tels exploits. Il hocha la tête lentement, stupéfait par une telle surprise.

« Est-il vraiment nécessaire de continuer sur cette lancé ? Tu veux que je continue à te foutre une raclée mémorable ou on arrête les frais maintenant ? Non parce que là ça va être difficile de faire mieux et j’n’ai pas vraiment envie d’passer mon temps à aller récupérer ton matériel de jardinage toutes les trente secondes… D’ailleurs… »

Il hocha la tête, réfléchissant à ce qu'elle venait de dire. Il écoutait ce qu'elle disait d'une oreille distraite, réfléchissant à la suite. Il avait espéré la calmer ainsi, mais si elle avait tant l'habitude de jouer avec des couteaux, s'était fichu. Il allait devoir penser à un autre plan. Il avait toujours ses sabres, mais jamais il ne pourrait s'en séparer et jamais il n'accepterait de laisser de tels armes à Nasline. Puis, tout à coup, ce qu'elle dit le fâcha au plus haut point. Elle osait discréditer les armes emblématique des ninjas, elle osait se moquer des armes qui lui avait sauvé la vie si souvent.

« Cela dit, elle préfère probablement construire des châteaux, elle qui se prend constamment pour une princesse à la con de dessin animé ! »

Il soupira et plaça son pouce sur l’œil droit et son index, sur le gauche, cherchant à garder son calme. Elle voulait jouer à ce petit jeu? Discréditer celle qu'il aimait? Se moquer de l'enveloppe charnelle qui l’abritait? S'attaquer en plus, à celle qui endurait sa présence depuis sa plus tendre enfance? Il bouillonnait de l’intérieur, cherchant comment faire taire Nasline un petit moment.

Il regarda les alentours, personne n'était présent, donc si le besoin se faisait sentir, il pourrait toujours faire comme tout à l'heure et se laisser emporter par la rage. Mais il ne pouvait se résigner ce corps. Puis, tout à coup, il sourit.

« La princesse à la fin on l'épouse, la méchante, elle meurt et on l'oublie. Je préfère avoir une princesse, qu'une bête sans cervelle qui se croit tout permis. À la place de ton peuple, je t'aurais tué de mes mains propres. »

Il marcha jusqu'à elle et lui laissa un couteau dans les mains, rangeant les autres. Il se recula en lui faisant toujours face, rangeant les couteaux dans leurs étui, en gardant un aussi dans sa main.

« Ca va être difficile pour toi, ce que je vais te proposer, puisqu'avec ce que tu as au niveau de la poitrine, tu ne pourras jamais t'approcher de ton adversaire, mais bon... dit-il en pointant la poitrine de Topaze. J'imagine que c'est ce qui te rends si désagréable avec Topaze, tu es simplement jalouse d'elle. »

Il sourit et fit tournoyer le couteau dans sa main, avant d'en prendre un deuxième et de le lancer sur l'arbre, celui ci frappant le kunai en plein dans l'anneau au bout de celui ci. Il fit un léger mouvement de tête, satisfait. Impossible de faire mieux tu disais? Insolente, attends de voir ce qu'un guerrier peut accomplir.

« Alors, mademoiselle je fais chier tout le monde, ça te dis, un petit combat corps à corps, pour voir ce dont tu es capable? Comme ça, peut être que tu pourras enfin te rendre utile. »

Il ne lui laissa même pas le temps de répondre, il chargea vers elle, à toute vitesse, mais arrêta sa lame a quelque centimètres du visage de Nasline. Il lui fit un sourire charmeur et se recula de quelques centimètres.

« Hum... compte toi chanceuse que je ne veuille pas blesser Topaze plus que ce que j'ai déjà fait. Par contre, ma proposition de combat, reste. Tu te crois si supérieur aux autres, tu dois bien me le prouver non? Place toi comme tu le sens, mais j'ai déjà conseillé à Topaze une posture. »

Il la regarder hésiter un moment, puis se placer en position de combat, son couteau à la main. Elle lui dit quelque chose, mais il ne l'entendit pas, occupé à calmer la version originale de lui même. Chacun avait son point de vue sur la situation, mais l'autre avait accepté l'idée de lui donner le contrôle. Il allait devoir vivre avec les conséquences.

Il courut alors vers elle, s'attendant à faire facilement mouche, mais il fut parer. Il regarda, interloqué, Topaze, avant de recevoir un coup dans le ventre. Il recula, alors qu'elle attaquait à son tour. Au début il s'attendait a un coup de couteau, mais ce fut un coup de pieds sur le tibia qu'il reçut. Il s'écroula, non sans attraper le poignet de la jeune femme et celle ci se retrouva au dessus de lui.


Si ce n'était pas de la situation, il aurait surement passé un commentaire désobligeant, mais ce n'était pas le moment, surtout qu'elle s'approchait tranquillement pour l'embrasser. Il utilisa son pied comme point d'appui et l'envoya valser, poussant avec le pied. Il roula sur le coté et se releva prestement, voyant Topaze se relever elle aussi, toujours l'arme en main.

« Interessant, tu es pleine de ressource, tu sais ca? »

raison que j'ai pas fini:
 


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Jeu 25 Juil 2013 - 1:39
Un peu
d’entrainement
Elle avait fait mouche. Elle jubilait intérieurement. Elle lui tapait sur les nerfs mais il se retenait. C’était tellement plaisant qu’elle aurait presque pu en jouir tiens. Ou du moins simuler histoire de le déstabiliser… Oh riche idée ! Elle allait le faire.
*T’es complètement dérangée.*
*Han voui continue, j’adore quand tu commentes !*
Ça oui, elle était complètement dérangée. Et elle ne voyait aucun problème dans cet état de fait. Elle s’en portait très bien.

Elle observa l’homme et un large sourire vint animer ses lèvres. Il bouillonnait, elle le voyait. Quelqu’un d’autre aurait reculé ou tenté de calmer le jeu, mais ce n’était absolument pas son genre. Elle préférait le provoquer et le pousser dans ses derniers retranchements.

Il était temps de réattaquer. Elle ouvrit les lèvres, s’apprêtant à lâcher une nouvelle méchanceté, mais un sourire sur les lèvres de l’homme la poussa à s’arrêter. Que lui arrivait-il ? Qu’est-ce qui le faisait sourire exactement ?
« La princesse à la fin on l'épouse, la méchante, elle meurt et on l'oublie. Je préfère avoir une princesse, qu'une bête sans cervelle qui se croit tout permis. À la place de ton peuple, je t'aurais tué de mes mains propres. »
*Ha ha ! Bien lancé !*
*Toi on t’a pas sonné.*
*Héhé ! Pour une fois que les rôles sont inversés !*
Ah oui ? Elle voulait jouer à ça la gamine ?

Nasline fit mine d’être choquée.
« Ah mince oui tu as raison, dorénavant j’vais devenir une gentille princesse et j’rougirai comme une conne
pour un oui ou pour un non ! »
*J’t’emmerde.*
Ça ne prenait pas. Il ne réagit même pas. Admirable ce self control !

Il s’approcha et lui retira les armes des mains, ne lui en laissant qu’une. Elle essaya de prendre une moue boudeuse d’enfant à qui on confisquerait son jouet mais les commissures de ses lèvres la trahissaient. Encore une fois, il en fit abstraction, il avait une idée en tête.
« Ca va être difficile pour toi, ce que je vais te proposer, puisqu'avec ce que tu as au niveau de la poitrine, tu ne pourras jamais t'approcher de ton adversaire, mais bon... J'imagine que c'est ce qui te rends si désagréable avec Topaze, tu es simplement jalouse d'elle. »
Quoi ?
*Quoi ?*
*Quoi ?!*
Surprise, la jeune femme baissa ses yeux sur ses seins, c’est vrai qu’elles n’étaient pas à plaindre. Elle éclata de rire. Il pensait peut-être la vexer, mais ce n’était pas du tout le cas. Bien au contraire. C’était une chance pour elle que Topaze soit aussi bien proportionnée. Elle n’avait aucune ressemblance avec son apparence d’origine mais elle était belle dans son genre et c’était toujours aussi plaisant de sentir le regard des hommes rivé sur elle.

Calmant son rire, elle le défia du regard. Elle ne jugea pas utile de regarder l’arbre. Elle l’avait vu lancer son kunai et avait entendu le son caractéristique de deux morceaux de metal qui se percutent violemment. Elle se doutait qu’il avait touché son kunai. Un instant, elle eut envie de taper dans ses mains frénétiquement pour se moquer de Topaze, mais se retint.
« Alors, mademoiselle je fais chier tout le monde, ça te dis, un petit combat au corps à corps, pour voir ce dont tu es capable? Comme ça, peut être que tu pourras enfin te rendre utile. »
Elle esquissa un sourire en coin et ouvrit les lèvres pour lâcher une réplique cinglante, mais il la prit de court. Dans le même temps, il fonça vers elle, lui qui était déjà si proche. Elle eut un mouvement de recul et écarquilla ses grands yeux écarlates. La lame s’arrêta net tout prêt de son visage, ou plutôt de celui de Topaze. Elle tenta de se reprendre et le fixa d’un air légèrement surpris. Un instant, la couleur de ses yeux vacilla et le marron réapparut brièvement.
*Bon sang, il m’a fait peur…*
*Le con !*
« Hum... compte toi chanceuse que je ne veuille pas blesser Topaze plus que ce que j'ai déjà fait. Par contre, ma proposition de combat, reste. Tu te crois si supérieur aux autres, tu dois bien me le prouver non? Place-toi comme tu le sens, mais j'ai déjà conseillé à Topaze une posture. »
En un instant, elle avait retrouvé ses esprits et éclata d’un rire cristallin. Finalement, elle défia Vinpap du regard et reprit la posture qu’il avait montré à Topaze un peu plus tôt, tenant le Kunai dans sa main gauche, lame vers le bas.
« J’espère que tu as ramené ta canne parce que je ne t’aiderai pas à te relever une fois que je t’aurais fait manger la poussière ! »
*Non mais tu ne vas pas relever le défi !*
*Fais-moi confiance, faut que je lave notre honneur !*
Fermant les yeux, elle calma sa respiration un poil rapide. Un son sourd donna le signal du départ. Il chargeait à nouveau. Elle ouvrit les yeux et para le coup avec ses bras, passant ses mains entre celles de Vinpap pour les rejeter sur le côté. Profitant de l’effet de surprise, elle lui saisit les deux bras et lui donna un violent coup de genou dans le ventre. Consciente de l’avoir déstabilisé et surpris, elle resserra son étreinte, passa sa jambe droite derrière les jambes de Vinpap et lui fit une balayette. Malheureusement, il eut un réflexe auquel elle ne s’attendait pas, l’emportant dans sa chute.

Elle atterrit à quatre pattes au-dessus de lui et émit un petit rire.
« Ah… C’est là que tu voulais en venir… murmura-t-elle d’un ton amusé. »
Collant son corps contre celui de l’homme, elle rapprocha ses lèvres des siennes. Un petit baiser en plein combat, c’était bien tentant…
*Arrête ça tout de suite ou je…*
Ni Topaze, ni Nasline ne s’attendaient à une telle réaction. Vinpap venait de les jeter loin de lui, la tête la première en une pseudo roulade, ressemblant vaguement à un salto avant particulièrement mal exécuté.

Elle atterrit violemment sur le dos, le souffle coupé, et lâcha un grognement.
*Tu vas me faire le plaisir de faire un peu de sport, j’ai l’impression d’avoir un corps de grand-mère !*
*C’est normal, t’es un ancêtre.*
*Dis ça à ton copain.*
Elle se redressa tant bien que mal et le chercha du regard. Il avait roulé un peu plus loin et s’était déjà levé. Elle retint un soupir. Elle n’allait pas lui faire le plaisir de se montrer affaiblie.
« Interessant, tu es pleine de ressource, tu sais ca? »
La jeune femme aux yeux rouge leva la tête haute malgré la douleur dans son dos et esquissa un sourire moqueur, le défiant toujours du regard.
« Fais gaffe, tu pourrais finir par aimer ça. »
Elle s’avança lentement en ondulant légèrement des hanches, faisant tourner son couteau dans sa main pour se forcer à rester concentrée dans le combat.
« Tu sais que ça ne se fait pas de refuser un premier baiser à une jeune fille ? Cela dit c’est vrai que ce serait presque de la pédophilie… »
Arrivée à moins d’un mètre de l’homme, elle esquissa un sourire dédaigneux. Elle pouvait lire une pointe d’incompréhension dans son regard. Cependant il demeurait toujours méfiant.

Elle l’observa un moment, puis, soudain, bondit telle une tigresse.
« Réflexe, le vieux ! Hurla-t-elle. »
Tout en prononçant ces mots, elle l’attaqua directement avec son bras gauche armé du Kunai, visant l’épaule. La réponse se fit immédiate. Oui, il avait des réflexes, mais elle avait plus d’un tour dans son sac. Profitant du mouvement de balancier conféré par la force qu’il avait mis à parer son bras gauche, elle lui asséna un crochet du droit directement dans la mâchoire. Suivant toujours le même mouvement de balancier, elle tourna sur elle-même et se retrouva dans le dos de Vinpap. Satisfaite, elle éclata de rire et, avec l’aide de son pied droit, le poussa dans le dos.
« Voila pourquoi les tortues ne peuvent être des ninja ! C’est lent une tortue ! »
Riant aux éclats, elle fit habilement passer le kunai de la main gauche à la main droite et fit tourner l’arme dans sa main avant de la stopper, lame vers le bas. Déjà, l’homme se retournait. Il fallait qu’elle saisisse sa chance avant qu’il soit en mesure de la contrer. Sans hésiter, elle s’élança, jubilant intérieurement. Elle allait le planter. Une lame dans le dos, voilà qui allait refroidir ses ardeurs.
*Arrête ça !*
Probablement qu’il l’avait sentie arriver, probablement qu’elle était beaucoup trop confiante. Il la para sans problème et, soudain, une douleur fulgurante la transperça. C’était lui qui l’avait plantée. Peut-être était-ce volontaire, peut-être pas, mais toujours est-il que le kunai de l’homme l’avait frappée dans le flanc gauche, s’enfonçant profondément, comme dans du beurre, dans cette zone dépourvue d’une quelconque carapace osseuse. Probablement qu’il avait traversé le péritoine, peut-être même qu’il avait touché un élément de l’appareil digestif. Tout ce qu’elle savait, c’est que les nerfs de Topaze fonctionnaient bien, et même très bien. La douleur était parvenue à une vitesse incroyable à son cerveau et elle la ressentait tout aussi bien que son hôte. Lancinante, béante, fulgurante, elle l’emplissait et la submergeait.

Surprise, elle recula de quelques pas et porta sa main à son buste et sa main se posa sur un liquide visqueux et chaud. Un regard sur sa main lui confirma qu’il s’agissait bien de sang.
*Pas de panique, on va se soigner…*
*J’panique pas, j’vais le lui faire payer !*
*C’n’est pas pour toi que je dis ça.*
Alors qu’elle bouillonnait de rage, légèrement voutée, son sang circulant entre ses doigts, l’homme sembla prendre conscience de ce qu’il avait fait et s’approcha précipitamment. Elle ne l’écouta pas. Elle sentait déjà du mouvement au niveau de sa plaie. D’ici peu, cette blessure ne serait plus qu’un souvenir et elle pourrait le saigner à blanc pour se venger.
« Comment as-tu osé sale tortue ? »
La voix de la jeune femme s’était faite plus rauque sous l’intensité de la douleur et elle avait murmuré ces paroles avec dédain entre ses dents.
*Ne le provoque pas !*
*Laisse-moi faire les choses comme je l’entends !*



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Ven 2 Aoû 2013 - 17:28
« Fais gaffe, tu pourrais finir par aimer ça. »

Elle ne se taisait jamais n'est ce pas? Et ce fichu sourire... elle l'avait toujours sur le visage? Il était dessiné sur ses lèvres 24 heures sur 24? Elle avait une malformation ou quelque chose du genre? Parce qu'à la longue... il avait bien envie de lui arracher les lèvres...

« Tu sais que ça ne se fait pas de refuser un premier baiser à une jeune fille ? Cela dit c’est vrai que ce serait presque de la pédophilie… »

Tout en s'approchant, elle faisait tournoyer son couteau et elle roulait des hanches. Il n'était pas sur de comprendre, mais il voyait plus ou moins ou elle voulait en venir... La différence d'age. Ils avaient dix ans de différence et Nasline semblait bien amusée par cela... Comment réagirait elle en apprenant que certaines personnes de l'époque de Vinpap, avait vingt, voire trente ans d'écart? Souvent, des jeunes filles de moins de dix-huit ans étaient promises à des hommes de trente ans... Tout ça... pour le pouvoir... Fichu monde méprisable... Il réfléchissait et il en avait perdu sa concentration un moment, ce fut suffisant pour que Nasline lui saute dessus, en criant.

« Réflexe, le vieux ! »

Elle avait attaqué avec le couteau, mais lui restait un expert dans son maniement et ses réflexes étaient toujours aussi aiguisés. Il para le coup en éloignant le bras gauche de lui et allait frapper Nasline, quand elle utilisa la force qu'il avait pris, contre lui. Elle lui donna un coup de poing avec énormément de force pour son petit corps fragile, puis, elle se retrouva dans son dos et lui donna un joli coup de pied. Il en perdit l'équilibre et se retrouva loin d'elle, alors qu'elle se mit à rire.

« Voila pourquoi les tortues ne peuvent être des ninja ! C’est lent une tortue ! »

Il en avait marre, elle répétait constamment les mêmes phrases, elle s'amusait à dire des bêtises depuis tout à l'heure et franchement... ce ne serait qu'elle était dans le corps de Topaze, il l'aurait déjà tuée. Il commença à se retourner et la vit du coin de l’œil, foncer sur lui. Il ne réfléchit même pas sur le coup. il prit son couteau dans sa main droite et d'un mouvement habile, le plaça devant elle et la poignarda dans les cotes, tout en faisant dévier le couteau avec sa main gauche. Il resta ainsi un moment, le regard neutre, puis, retira le couteau et la regarda souffrir.

*TU TE RENDS COMPTE DE CE QUE TU VIENS DE FAIRE?!*

Tout à coup, il comprit... ou plutôt, il réalisa son erreur. Ses vieux réflexes avaient pris le dessus et il avait fait ce qu'il s'était juré de ne pas faire... Il avait attaqué celle qu'il aimait. Foutu habitudes! Foutu corps fait pour le combat! Foutu lui... Il lança son couteau au loin et s'approcha rapidement d'elle, en panique.

« Comment as-tu osé sale tortue ? »

Il soupira et la prit dans ses bras, avant de l'aider à s'étendre sur le sol. Sa voix avait changé complètement, plus grave, plus rauque, moins féminine... Il regarda la robe, endommagée et la plaie qui se refermait lentement. Subjugué, il resta sans mots un moment, puis leva les yeux vers elle, le regard neutre.

"Oh la ferme... Ça a été plus fort que moi... Les vieux réflexes j'imagine... Tu crois que j'ai fait exprès? Je t'ai dit que je ne voulais pas te blesser plus... Parce que tu étais dans le corps de Topaze..."

Il appliqua une pression sur la plaie, essayant d'arrêter le saignement, tandis qu'il sentait celle ci se refermer. Il resta ainsi en silence, ne sachant que dire et, il fallait l'avouer, mal a l'aise de par sa conduite. Il ferma les yeux, pour remettre ses idées en place et chercher ses mots. La lueur rouge et les veines commencèrent à s'estomper, les veines reprenant leur place et ne restant visible que près de sa cicatrice sur son bras droit. Lentement, le sauvage disparaissait et laissait la place a Vinpap. Le combat était fini, il ne la ferait pas saigner à nouveau.

"Ca suffit... Je t'ai suffisamment blesser pour une seule journée... Nasline, respecte notre engagement... J'imagine que ce doit être dur pour toi, mais le plaisir est fini. "

Il se releva et marcha jusqu'à l'arbre, prenant le sac de Topaze et l'approcha, pour lui servir d'un semblant d'oreiller, afin que sa tête soit relevée.

"Si ca peut te rassurer, tu pourras faire ca de nouveau. Je te propose de venir ici tous les jours que tu as des cours physique. Tu auras ton prof privé... "

Il lui fit un petit sourire en coin, amusé par ce qu'il allait dire.

" Et si tu ne veux pas... Je dirai a mes collègues que tu te sauves de leur cours et je dirai ou tu es, pour qu'il vienne te chercher par la peau des fesses dans ce cas."

Il rit doucement et lui sourit tendrement.

" Je te taquine, jamais je ne ferai ca... Mais mon offre est valide tu sauras. "

Il resta ainsi, assis à ses côtés en souriant, la regardant réfléchir à son offre, dépassée par les évenements.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Sam 3 Aoû 2013 - 13:50
Un peu
d’entrainement
Lorsqu’il l’enlaça, le cœur de la jeune femme s’accéléra, arrachant un grognement à Nasline. Foutue blonde qui interférait dans le contrôle de leur corps. Il la fit basculer pour l’étendre et elle se laissa faire. Son sourire avait disparu, mais son regard demeurait le même. Ses grands yeux écarlates le fixaient froidement… Si un regard pouvait suffire à tuer quelqu’un, ce serait celui-là. Pourtant l’homme ne semblait pas perturbé par cette démonstration de haine. Faut dire qu’il était difficile de concevoir qu’il puisse y avoir autre chose que de la haine quand Nasline était de la partie. Alors il faut croire qu’il s’y était habitué, déjà.

Elle vit le regard de l’homme se poser sur sa plaie et elle crut lire de l’émerveillement dans ses yeux verts. Un instant, elle eut un pincement au cœur. C’est vrai qu’il était beau.

Elle le dévisagea sans un mot, tandis que l’écarlate de ses yeux vacillait. C’était étrange mais joli à voir, le marron gagnait du terrain en douceur, ce n’était pas un changement brutal, les deux couleurs semblaient trembloter et danser ensemble.

Soudain il releva les yeux, la prenant de court.
« Oh la ferme... Ça a été plus fort que moi... Les vieux réflexes j'imagine... Tu crois que j'ai fait exprès? Je t'ai dit que je ne voulais pas te blesser plus... Parce que tu étais dans le corps de Topaze... »
Elle soutint son regard un instant, ne sachant pas trop comment réagir, avant de regarder ailleurs, légèrement gênée par leur promiscuité et la réaction en chaine que ça entrainait dans cette enveloppe charnelle si émotive.

Elle sentit l’homme appliquer une pression sur sa blessure et lâcha un soupir. Ce con arrivait à l’apaiser. Foutu corps de pucelle. A l’heure qu’il est, elle aurait déjà dû profiter de son relâchement pour l’éviscérer sans pitié. Au lieu de ça, elle s’apaisait et ressentait le désir de se blottir dans ces bras qu’elle devinait forts, chaleureux et protecteurs.

Retenant un grognement, elle lui jeta un regard. Il avait fermé les yeux. Elle soupira de nouveau et son poing se referma sur le kunai qu’elle n’avait pas lâché. La douleur était toujours beaucoup trop intense malgré les réparations qu’elle avait déjà entreprises. Ce serait une folie d’attaquer maintenant.

Elle en était à ce point de sa réflexion lorsqu’il choisit de reprendre la parole. Son expression avait perdu de sa froideur, à croire qu’il avait repris le contrôle de son corps. Au revoir la bête, bonjour l’iceberg.
« Ca suffit... Je t'ai suffisamment blessée pour une seule journée... Nasline, respecte notre engagement... J'imagine que ce doit être dur pour toi, mais le plaisir est fini. »
La jeune femme lui répondit par un regard noir. Pour qui se prenait-il à lui donner des ordres le vieux ?
*Allé hop ! A la niche !*
*Si je veux.*
*On ne peut plus se battre, laisse tomber.*
Un nouveau soupir s’échappa des lèvres de la jeune femme. Elle jeta un dernier regard vers Vinpap qui s’était éloigné et l’écarlate dans ses yeux se dissipa.
Subrepticement, un doux sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle revenait à elle, mais il s’évanouit vite dans une nouvelle vague de douleurs, la faisant grimacer malgré elle. Il lui releva la tête, la posant sur son sac légèrement brûlé et elle lui accorda un faible sourire en remerciement.
« Si ça peut te rassurer, tu pourras faire ça de nouveau. Je te propose de venir ici tous les jours que tu ais des cours physiques. Tu auras ton prof privé... Et si tu ne veux pas... Je dirai à mes collègues que tu te sauves de leur cours et je dirai où tu es, pour qu'ils viennent te chercher par la peau des fesses dans ce cas. »
Hein ? Elle le dévisagea sans être sûre de comprendre tandis qu’il riait. C’était un rire attendrissant et le sourire qui le conclut suffit à redonner leur teinte rose à ses joues.
« Je te taquine, jamais je ne ferai ça... Mais mon offre est valide tu sauras. »
Venir tous les jours s’entrainer avec lui…? C’était alléchant. Mais elle n’était pas sûre que son pauvre petit corps de no-life survive à cette allure… Son pouvoir avait peut-être ses limites et elle ne les connaissait pas encore. Pourtant… refuser une telle opportunité de passer du temps avec lui… C’était impossible… C’était tellement agréable lorsque Nasline leur foutait la paix… Elle était certes assaillie d’émotions diverses, mais au moins elle se sentait vivre. Avec lui, elle se sentait prête à tout affronter, même Nasline.
*Hey ! Tu dis ça comme si j’étais la pire des épreuves !*
*Tu l’es.*
*Pfff ! La pire épreuve c’est de supporter vos niaiseries !*
Topaze esquissa un petit sourire, le regard perdu dans celui de l’homme. Qu’elle le veuille ou non, elle devait faire avec Nasline, mais elle préférait encore supporter ses remarques que lui laisser le contrôle.
« Je peux poser quelques conditions ? »
L’homme hocha la tête doucement et elle lui sourit.
« Tu oublies Nasline. Je sais qu’elle est insupportable, je sais que parfois je me trahis toute seule en changeant d’expression involontairement, je sais qu’avec ce qui nous est arrivé, tu te sens concerné… »
Elle avait envie de lui caresser la joue tendrement et un instant elle envia Nasline pour son coté sans-gêne. Elle aussi, elle aurait bien aimé tenter un baiser… Elle se demandait s’il la repousserait…. Probablement qu’il le ferait moins violemment que précédemment, mais il le ferait quand même… Non ?

Malgré elle, elle lâcha un soupir avant de lui sourire maladroitement.
« …Nasline est ce qu’elle est, mais c’est mon fardeau. Je préfère supporter ses sarcasmes et ses menaces que lui laisser le champ libre… »
Elle marqua une pause et fit la grimace. Elle espérait ne pas paraitre trop froide.
« Même si tu m’as prouvé que tu ne courrais pas tellement de dangers. »
Elle avait ajouté cette dernière remarque avec un petit sourire malicieux comme pour se rattraper, mais sa blessure la lança soudain, comme pour lui rappeler qu’il n’y avait pas matière à plaisanter. Elle grimaça et ferma ses yeux où quelques larmes avaient pointé le bout de leur nez, avant de rire faiblement.
« On ne peut pas en dire autant pour moi… J’vais aller m’acheter une armure. »
Elle esquissa un sourire et fouilla dans le regard inquiet de l’homme. Elle crut deviner un sentiment de culpabilité dans ses beaux yeux verts et elle eut soudain envie de se blottir contre lui pour lui murmurer que tout allait bien. Au lieu de ça, elle se contenta de poser sa main sur la sienne, souriant toujours, malgré son regard qui la trahissait.
« Ne t’en fais pas, ce doit être cicatrisé là, non ? J’pense que ça accélère le phénomène naturel de cicatrisation… J’aimerai bien en savoir plus, ça a l’air drôlement intéressant d’un point de vue scientifique. »
De quoi est-ce qu’elle parlait ? Ce n’était pas un passionné de médecine, pas même un scientifique ! Elle n’était même pas sûre qu’il sache que la Terre est ronde et tourne autour du Soleil !

Elle se tut brusquement. Elle parlait trop, il fallait qu’elle le laisse parler, elle voyait qu’il n’osait pas l’interrompre. Elle lui sourit comme pour l’inviter à prendre la parole et ses yeux se posèrent sur les lèvres de l’homme, l’échine soudain parcourue par un doux frisson.



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] - Lun 12 Aoû 2013 - 22:46
Elle souriait et elle plongea ses yeux dans ceux de l'homme. Il se perdit dans ses beaux yeux marrons, la dernière teinte de rouge disparaissant. Combien de temps serait il prêt à passer, immobile, regardant ces magnifiques yeux? Elle voulait poser des conditions. Oui, encore oui. Que pourrait il te refuser jeune fille? Ne vois tu donc pas qu'il fait tout cela, parce qu’il t'aime? Il hocha la tête en silence, toujours perdu dans ces si jolis yeux.

« Tu oublies Nasline. Je sais qu’elle est insupportable, je sais que parfois je me trahis toute seule en changeant d’expression involontairement, je sais qu’avec ce qui nous est arrivé, tu te sens concerné… »

Il hocha la tête. Oui. Il savait ce que Nasline faisait, ce qu'elle disait et à quel point elle était désagréable. Il avait du mal à croire qu'elle puisse parvenir à l'endurer depuis si... longtemps. Il ne dit rien. Il savait qu'elle n'avait pas finie, c'était visible dans son visage. Un soupire et un sourire et la voila prête à parler à nouveau.

« …Nasline est ce qu’elle est, mais c’est mon fardeau. Je préfère supporter ses sarcasmes et ses menaces que lui laisser le champ libre… »

C'était... direct. Oui, voila le mot, direct. Mais d'un autre point de vue... Elle avait raison. c'est son problème et il ne peut rien y faire... du moins pour l'instant. Il tenterait de trouver, par tous les moyens, de séparer Nasline du corps de Topaze.

« Même si tu m’as prouvé que tu ne courrais pas tellement de dangers. »

Il sourit, mais ce sourire disparu lorsqu'il vit le visage de Topaze changer. Elle grimaçait, elle avait même les larmes aux yeux. Il allait l'aider, lorsqu'elle rit doucement.

« On ne peut pas en dire autant pour moi… J’vais aller m’acheter une armure. »

Il avait honte. Il culpabilisait. Il... Il était déçu de lui même. Incapable de tenir une promesse qu'il s'était lui même dit. Il avait blesser celle qu'il aimait. S'il avait fait ça autre fois... Il se serait enfuit pour ne jamais revenir. Mais maintenant... c'était différent. Il n'avait nul part ou fuir et il ne pourrait jamais mourir en paix, étant mort. Il décida donc de rester avec elle et de l'aider dans la mesure du possible. Et puis, lorsqu'elle posa sa main sur celle de Vinpap, celui ci sourit. C'était décidé, il ne pourrait l'abandonner.

« Ne t’en fais pas, ce doit être cicatrisé là, non ? J’pense que ça accélère le phénomène naturel de cicatrisation… J’aimerai bien en savoir plus, ça a l’air drôlement intéressant d’un point de vue scientifique. »

Il retint son rire lorsqu'elle arrêta de parler. Elle avait à peine rougit, mais il comprenait. Elle parlait de quelque chose qui la passionnait. Elle n'avait pu s'en empêcher. Il lui sourit tendrement et hocha de la tête. Elle s'était laissé emportée par le moment et n'avait pas pensé à son interlocuteur. Mais bon, pouvait il lui en vouloir?

« Si tu le dis... ce n'est pas ma tasse de thé. Je suis plus habitué à les causer les cicatrices... »

Il devint tout à coup mal à l'aise, réalisant l'absurdité de sa phrase. Il était vraiment débile en fait. Il bafouilla puis se passa une main dans les cheveux, avant de se taire un moment, dans ce silence qui se fit si... oppressant... Il déglutit, puis lui sourit à nouveau, en lui essuyant les joues, faisant disparaître toute trace de larmes de son visage.

« Je... Hum... Excuse moi. Donc. Pour répondre à tes conditions. Je les accepte. Mais... Bien que ca risque de te choquer, tu devrais aussi laisser Nasline prendre le contrôle. Pas toujours, t'en fait pas, juste quand tu dois combatre. »

Il soupira, aussi surpris qu'elle surement, mais hocha la tête et continua.

« Elle sait se battre. Et... désolé, elle sait se battre mieux que toi. Tu pourrais mettre tout cela a profit pour l'instant. Lorsque tu te retrouveras dans une situation difficile, tu pourras toujours faire équipe avec elle. Vous faites parties d'un même corps. Peu importe laquelle des deux dirige... Vous devez apprendre à vivre ensemble... »

Pourquoi disait il ça? Peut être parce qu'il avait réalisé que Nasline n'était pas si inutile. Aussi désagréable soit elle, avant que Topaze ne soit une guerrière aguerrie, elle aura besoin d'aide. Elle ouvrit la bouche pour parler, mais il l’empêcha de continuer en mettant un doigt sur ses lèvres. Si seulement c'était ses lèvres et non son doigt qui était la.

« Écoute... ça ne m'enchante guerre et je ne lui permettrai plus jamais interférer lorsque tu es avec moi, mais en cas de problème, si tu es seule, elle sera ta seule alliée... Pensez à cela les filles... »

Il lui sourit tendrement et observa la blessure de Topaze. Elle était complètement cicatrisée. Cette jolie jeune fille était surprenante. Comme tout ceux et celles de cette académie en fait. Tout le monde avait quelque chose de spécial... Mais Topaze... Elle était unique. Elle était... Topaze. Personne ne lui arrivait à la cheville et personne ne pourrait prendre la place qu'elle a dans son cœur. Il savait qu'elle ne l'aimait pas... Mais au moins, lui il aimait. C'était le plus important. Il lui sourit tendrement lorsqu'il la regarda à nouveau. Son regard et toute son expression faciale étaient calme, doux, chaleureux. Il se voulait rassurant.

« Tu te sens en état de te relever ou tu dois encore te reposer? »

Un doux vent s'était levé, apportant un changement dans l'air, des parfums dont il n'avait jamais imaginé les effluves. Ce monde nouveau regorgeait de choses à découvrir et avec un peu de chance... Il les découvrirait avec Topaze.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
Contenu sponsorisé
Re: Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^] -
Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^]
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Un peu d'entrainement [PV Vinpap ^^]
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Parc aux abricots-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page