Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

The War Never Die [PV : Yuri]

Invité
avatar
Invité
The War Never Die [PV : Yuri] - Sam 18 Mai 2013 - 12:14
Les vieilles usines, ces grands bâtiments vides et abandonnées, autrefois source d’emplois et bien fait technologique ne sont plus que de vulgaire bâtisse qui attend que le temps fasse sont œuvre, ces usines abritent encore des personnes qui n’ont plus de maison et qui doive survivre et la survie est une guerre et la guerre ne meurt jamais.

La guerre, depuis que l’homme a su tuer avec des pierres, le sang a coulé pour tellement de raison : pouvoir, justice, territoire, folie et autre raisons. La survie est une guerre perpétuelle contre le monde afin de vivre et la vie elle-même est une guerre contre soi même afin de ne pas succomber à la mort mais de toute façon, la mort est lente et patiente et attendra le meilleur moment pour nous faucher. Comment faut-il vivre la vie ? La vivre en faisant tout ou en ne faisant que ce que l’on aime ? Tout dépend de la personne qui la vie. La mienne de vie, je l’ai consacré à la conquête du monde, la purification de l’homme de la terre afin de la rebâtir en un monde meilleur.

Je frôle ces murs fait de briques et de béton, la poussière est devenu maître des lieux, chacun de mes pas soulève cette poussière comme de la poussière d’argent dans ces livres pour enfants mais là nous sommes dans la réalité vrai, dans cette violence omniprésente et d’une longévité sans fin car tant qu’il y aura des hommes, la guerre vivra. C’est dans le feu et la violence que le monde sera purifié, la paix ? On ne l’obtient que par la guerre car même si on utilise l’arme pacifique, c’est quand même une guerre pour faire bouger le monde. Chaque acte est une guerre aussi petit soit-il. C’est dans la souffrance que l’on apprend le vrai sens de la vie, la vraie vérité est celle qui fait mal. Cette douleur telle une lance qui nous perce le cœur dans une bataille pour survivre et revoir ceux qu’on aime mais quand on est en guerre, il faut s’attendre à tout. La guerre dure tout le temps et ce à tout jamais, de temps à autre elle se repose puis revient en force. Guerre, ce cavalier rouge avec un cheval de feu et d’armure avec des armes à la puissance inégalée, la réincarnation même de toute la violence.

Ces bâtisses abandonnés feraient de parfaites cachettes pour des troupes, parfait pour une attaque surprise, une frappe d’artillerie caché dans ces bâtiments et boum, la ville serait détruite en un rien de temps sans qu’ils puissent réagir, cette frappe tel un feu du ciel s’abattrait sur la ville dans une violence inouïe, semant la mort à chaque chute d’obus. Le feu prendrait plus d’ampleur encore grâce des obus au phosphore, je n’ai pas de Teragu 7, ce produit capable de bruler de la pierre en quelques minutes. Je vais devoir utiliser les armes de cette époque, c’est fort dommage, j’aimerais tellement posséder mon arsenal mais je ne l’ai pas et je ne pense pas que Supérieur Tensho puisse créer les matériaux dont j’ai besoin. Le plus proche sera découvert en 2041, c’est le Razeium 8 qui permet de créer une peau artificielles en quelques secondes, la technologie d’ici est vraiment médiocre comparé à la mienne.

Puis, des pas, pour je ne sais quelle raisons, ces pas me disent quelque chose et ces bruits viennent de derrière moi, je me suis retourné puis, je l’ai vu, oui lui cette homme au cheveux vert à la puissance exceptionnel, un seul nom pour une machine est c’est Yuri
Invité
avatar
Invité
Re: The War Never Die [PV : Yuri] - Lun 20 Mai 2013 - 13:18
Visiter en personne sur terre n'est pas une première pour moi, mais dans une ville je peux dire oui. J'ai pris cette décision et en secret pour retrouver un homme, enfin une machine disons le, depuis que j'ai vu une émission télé installé dans ma chambre afin de suivre les actualités, mais ce qui m'intéresse le plus ce sont les politiques et de leurs décisions, les restes ce ne sont que de l'amuse-gueule. J'aime comment ils manipulent leurs pays, même si je me suis fait manipulé je n'ai aucun remord après ma mort, ni même de vengeance, je m'en foutais complètement en fait, est-ce là mon jugement que j'ai en tant que dieu de la guerre ? Depuis un certain temps je n'entends plus mon double parler dans mon esprit, mais je sens sa présence constamment dans mon corps, comme s'il l'avait pris possession sans que je ne me rends compte, j'ai comme l'impression d'agir différemment par rapport au début de ma nouvelle vie. Je me demande s je n'ai pas changé tout simplement, tout le monde a changé après cet événement, depuis qu'il existe deux camps, c'est un peu exagéré, de niveau divin, l'un voulant sauver les humains et l'autre les détruire.

Moi je restes avec les gentils, pas pour les défendre, non, parce que j'aime l'humanité, leur obsession, leur désir, leur jalousie, il y a tellement d'aspect qui me pousse à les étudier, bien que je commence lentement avec cette télévision qui me donne accès à tout les chaines possible dans le monde entier, dans n'importe quel langue j'arrive à les comprendre, pourtant le média n'est pas toujours sûr, je le sais très bien car j'ai souvent vécu ce genre de situation et je sais qu'il y a peu de vérité qui se montre, bien que cela semble assez incroyable quand on voit tout ces soldats s'armer et se préparent à la guerre, mais quand on le vit sur le coup ça l'est encore plus.

Puis si je devais me rendre sur terre et rendre visite cet homme c'est parce que j'ai un compte à régler avec lui. Il est dit qu'on peut se faire voir si l'on voulait quand nous sommes assez fort, pas un débutant, il est dit aussi qu'on peut passer inaperçu, c'est ce que je fais, je n'aime pas me montrer devant tout de monde et révéler mon existence en tant que dieu de la guerre. Vous ne comprenez peut-être pas ce que vous lisez, je ne suis même pas sûr ce que je dis, mon esprit est si confus par tant d'objectif qui me pousse à aller sur terre et visiter des lieux les plus intimes du gouvernement, voir pire. Je connais très bien les secrets que renferme la Russie et il y en a encore tant d'autre que je l'ignore, il en va de même pour les USA, eux c'est les plus dangereux et j'ai envie de connaitre tout leurs secrets. Mon parcours sur terre ne tardera pas à commencer, mon point de départ serra ici, dans cette vieille usine, non loin de Paris, je pouvais le sentir, il est là, quelque part à l'intérieur.

Je le sens tout près à chaque fois que mes pas avance dans le couloir délabré, puis c'est là que je vois un grand ombre, très typique, je peux pas le raté, impossible de se tromper de personne, il n'y a que lui pour porter ce genre de manteau ridicule et pourtant qui lui va comme un gant. Il m'a vu et pourtant il ne cherche pas à s'enfuir, toujours à rester au même endroit, ses pieds ne bougent pas d'un poil, c'est bien, très bien même. je me suis approché de lui et je me suis arrêté à quelques mètres de lui, un coutume de faire connaissance dans ce genre de circonstance.


"Hango, ton passage à la télé a été super, c'est digne de toi, j'aurai bien voulu observer ton massacre, mais le média est assez radin pour tout montrer aux publics, ce qui est sûr c'est que tu es recherché. Alors ? Qu'est-ce que ça fait de tuer les humains ? Une nouvelle fois tu revis en accomplissant ta mission, comme tu l'as si bien fait dans ta vie antérieur, cependant ta vie a pris fin par un humain, non? Je vais te le répéter, ne sous-estime pas l'humanité. Toi qui est devenu une machine tu peux pas comprendre ça, la volonté éternel qu'habite sur chaque âme de ce monde. Ecoute, je n'ai nullement l'intention de t'interférer, au contraire, si tu penses que tu arriveras à tous les tuer alors qu'il en soit ainsi, n'oublie pas qu'il y aura toujours des gars comme moi pour t'arrêter, soit près à ça... Par contre je suis venu te voir car j'ai un marché à te proposer, si tu fais ce que je te dis tu peux te faire du monde, de véritable massacre, je ne te demande rien en échange, juste que tu agis sans poser de question. Tu verras, tu serras un grand star du média, tu serras craint par tous, tu serras le jugement dernier de l'humanité, je peux t'aidé, sans que j'interviens sur ton champ de bataille. Je suis et je resterai omniprésent, tout ce que je te demande c'est de garder tout ce que je viens de te dire pour toi-même, n'en parle à personne, surtout pas ton big boss, alors ?"
Invité
avatar
Invité
The War Never Die [PV : Yuri] - Mer 22 Mai 2013 - 19:20
"Hango, ton passage à la télé a été super, c'est digne de toi, j'aurai bien voulu observer ton massacre, mais le média est assez radin pour tout montrer aux publics, ce qui est sûr c'est que tu es recherché. Alors ? Qu'est-ce que ça fait de tuer les humains ? Une nouvelle fois tu revis en accomplissant ta mission, comme tu l'as si bien fait dans ta vie antérieur, cependant ta vie a pris fin par un humain, non? Je vais te le répéter, ne sous-estime pas l'humanité. Toi qui est devenu une machine tu peux pas comprendre ça, la volonté éternel qu'habite sur chaque âme de ce monde. Ecoute, je n'ai nullement l'intention de t'interférer, au contraire, si tu penses que tu arriveras à tous les tuer alors qu'il en soit ainsi, n'oublie pas qu'il y aura toujours des gars comme moi pour t'arrêter, soit près à ça... Par contre je suis venu te voir car j'ai un marché à te proposer, si tu fais ce que je te dis tu peux te faire du monde, de véritable massacre, je ne te demande rien en échange, juste que tu agis sans poser de question. Tu verras, tu serras un grand star du média, tu serras craint par tous, tu serras le jugement dernier de l'humanité, je peux t'aidé, sans que j'interviens sur ton champ de bataille. Je suis et je resterai omniprésent, tout ce que je te demande c'est de garder tout ce que je viens de te dire pour toi-même, n'en parle à personne, surtout pas ton big boss, alors ?"

Si j’avais des sourcils, j’en hausserais surement un, cette proposition cache quelque chose, il a quelque chose derrière la tête. Il fait partie de Deus et il veut m’aider ? Soit c’est un traitre ou soit il mijote quelque chose. Je pencherai pour la deuxième option. Il me dit qu’il y aura toujours quelqu’un comme lui pour m’arrêter, c’est vrai mais dans ce monde ils ne sont pas comme Yuri, pas aussi fort que lui et ils sont plus fragiles, si je frappe bien et fort je pourrais les tuer sans effort, déjà mon massacre fait la une dans le monde entier. Je fais en sorte que le monde se concentre sur moi et non sur les autres Renégats afin qu’ils se fondent dans la masse humaine, ce rôle ne me dérange aucunement, au contraire je l’apprécie. Je peux tuer autant d’humains que je veux et quand je veux. Ce massacre me permet de revivre.

Cependant, cette proposition ne tient pas la route. Pourquoi veut-il m’aider à tuer tout ce monde et ce sans aucun retour. Je dois réfléchir à ce que je vais dire. Déjà que j’en ai presque rien à carrer des ordres de Tensho, alors pourquoi lui je l’écouterais ? Mais maintenant que j’y pense, c’est un Russe, un Spetsnaz, il connaît peut être les secrets de la Russie ? Surement mais pas tous, les russes savent faire taire des secrets et ce durant longtemps. Le souci est qu’il ne demande rien en échange alors qu’il est communiste, c’est donnant donnant chez eux. Alors que faire ? Oui ou non ? Ou alors Oui mais. Tant de choix qui me sont possible. Je ne sais pas combien de temps je suis resté là à réfléchir et si Yuri était là pour m’attaquer il l’aurait fait depuis longtemps. Il est le dieu de la Guerre et il ne m’attaque pas, c’est étrange, il a quelque chose derrière la tête mais quoi ? Une idée surement mais qui porte sur quoi justement, que veut il exactement voilà le problème, je dois trouver ce qu’il veut.

Très intéressante ta proposition Yuri mais je ne marche pas, je fais ce qu’il me plait. La raison pour laquelle je ne prends pas, c’est que tu veux m’aider et non m’en empêcher, tu es la guerre incarnée non ? Alors pourquoi m’aider ? Qu’est ce que tu y gagnerais ?
Invité
avatar
Invité
Re: The War Never Die [PV : Yuri] - Lun 27 Mai 2013 - 16:07
Ha... Je m'attendais à ça, il est prévisible comme personne, en fait non, il n'est même plus humain, ce n'est qu'une machine après tout. Il ne connait pas mon but, c'est normal, je n'en ai pas vraiment un, ce que je souhaite en fait c'est que l'humanité continue à prospérer sur ce monde, pour y parvenir il faut entrer dans une nouvelle ère et ce qui me pousse à intervenir sur terre ce sont les renégats, surtout celui qui se tient en face de moi. Tout cela nécessite énormément de sacrifice et pourtant je suis sûr que l'avenir sera bien meilleurs. Je n'ai nulle besoin de lui cacher, il sait très bien qui je suis et pourtant il ne comprend pas ce que je pense, il m'a mal jugé, cela va se déroulé en un discours.

"Ce que j'y gagne là-dedans ? Absolument tout! Tu me dis dieu de la guerre, c'est exact, je ne sais plus pourquoi j'agis ainsi, mais je comprends de mieux en mieux pourquoi j'ai été choisi par Deus pour prendre un rôle important dans ce théâtre. J'aime l'humanité, j'aime comment ils agissent pour leurs propres besoins, ce que je veux faire c'est changer ce monde et toi et tes camarades sont sûrement les seuls à accomplir mon ambition, celui de faire perpétuer la guerre pour l'éternité."

Je me suis exprimé de façon idéologique, d'une ambition aussi large que n'importe quel conquérant existant dans ce monde et depuis sa création. Une ambition perpétuelle pour faire évoluer la guerre. Je ne sais pas dans quel époque il arrive celui-là, mais s'il a été vaincu par l'humanité alors qu'il était le plus grand méchant souhaitant l'anéantissement de toute forme de vie sur terre alors il y a eu du mouvement, mais après combien de temps ? Si je peux agir maintenant pour changer le futur il se pourrait que je vais voir un monde totalement transformé dans pas longtemps, maintenant que j'y penses... Et si... Je devenais dieu à mon tour que va-t-il se passer ? Je vais garder cette surprise pour moi et de me concentrer sur ce qui va se passer maintenant.

"Je veux bien comprendre que tu n'ais pas confiance en moi, on est pas du même camp, on a pas les mêmes idéaux, pourtant tu souhaites la même chose que moi, non ? T'en fait pas, je ne vais pas chercher à te manipuler ou quoi que ce soit, juste que tu tues des humains, c'est tout, par contre c'est un peu déloyal de se battre contre des citoyens ? Pourquoi pas te battre contre de vrais soldats ? T'es un conquérant ? Il est temps de me le prouver... Ah! Je crois qu'ils sont arrivés"

Juste après cette phrase mon oeil attentif vient d'apercevoir à travers une fenêtre cassée des convois de camionnettes noires, à une centaine de mètres, je ne les vois pas bien car ils se sont arrêtés derrière un des bâtiments abandonné, mais je devine que ce sont eux, Hango ne doit pas s'en douter que c'est moi qui les ai fait venir ici, je voulais voir son talent de combattant et enfin voir si son ambition de tuer les humains reste inchangé.

"Je viens d'apercevoir des forces de la police, probablement des GIGN, comprends-tu que ces gars là ne sont pas des rigolos, mais je penses que pour ton cas et tes capacités surhumain tu arriveras à t'en sortir. Ils vont arriver bientôt et encercler tout ce bâtiment, à ta place je frapperai en premier, comme dans tous les forces spéciaux tu dois savoir comment ils vont procéder. Alors je vais te le dire, ils peuvent te voir, mais pas moi, tant que je n'interviens pas sur ce monde personne ne peut me voir, d'habitude c'est bien le contraire, parce que tout le monde souhaite être vue par les humains ? Moi pas et j'aime ainsi, rester observateur et non un acteur c'est finalement plus divertissant que dans mon ancienne vie"

Sans plus tardé j'ai fait apparaître un berretta dans ma main droite, doté d'un silencieux, il ne dispose que de 16 balles pour anéantir une troupe d'élites de la police. Il est très probable qu'ils soient une trentaine, il n'est plus question de faire front, je veux qu'il arrête d'être un conquérant et de foncer dans le tas, je veux qu'il utilise sa tête pour le faire devenir un tueur, qu'il pense un peu plus comme un simple humain.

"Démerde toi avec ça" en lui jetant ce pistolet sur Hango "Comme je te l'ai dit, tu serras très recherché après ce massacre, si tu arrives à survivre j'ai un grand projet pour toi, bon moi je file observer ton combat, ne fait pas attention à moi car rien ne peux me toucher, je suis transparent..."

Puis je me suis mis un peu à l'écart de lui, observant un peu de ce qu'il tentera de faire, en tout cas ça s'annonce bien mouvementé, j'ai laissé assez de temps pour que ces forces de l'ordre puissent se mettre en place et de commencer l'approche, ce n'est que supposition, mais cela reste indifférent par rapport aux autres unités spéciaux. Le spectacle va bientôt commencer!
Invité
avatar
Invité
The War Never Die [PV : Yuri] - Sam 1 Juin 2013 - 19:10
Voilà donc ce qu’il prévoyait, il veut que je tue pour qu’il puisse intervenir, je dois avouer que je n’avais pas pensé à ça et que dans un sens c’était prévisible, tellement prévisible que je n’ai pas émis l’hypothèse. Peu importe ce qu’il va se passer, son plan va aboutir vu qu’il est la guerre elle-même, dans les temps à venir il va intervenir, sur ce coup là il faut que je m’avoue vaincu car je suis échec et mat. Puis, il a eu des bruits, des graviers qui se font bouger et rouler dessus, signe qu’il y a des véhicules qui arrivent puis les freins ont crié. Yuri a fait venir le GIGN, le Groupe d’Intervention de la Garde National, l’élite de la police française et entrainée pour toutes les situations d’urgence, il est vrai que ça va être mouvementé mais il en faudra plus pour me stopper. Ils ne sont pas de la même époque que moi et puis surtout, moi j’ai deux pouvoirs en ma possession. Yuri m’a donné une arme, un Beretta avec un silencieux, je pense que son chargeur ne me suffira et je ne compte pas l’utiliser, je l’ai donc broyé dans ma main car je n’ai pas besoin d’aide pour m’en sortir. Ils ne sont faits que de chair et de sang, moi je suis fait d’acier et de technologique de pointe. Mais je viens d’avoir une idée, oui, je sais comment je vais me faire connaître encore plus.

Je suis resté là, à attendre qu’il arrive, ils sont arrivés doucement et surement, leurs armes pointées sur moi, 15 étaient en bas et le reste étaient sur les passerelles au dessus de moi, ils sont confiants et non pas peur de l’échec, certains ont des fusils d’assauts, des fusils à pompe, des mitraillettes et des pistolets, je vais m’amuser je pense. Le plus haut gradé a pris la parole, ça se voit à ses badges et à son Desert Eagle.

Rend toi, tu es encerclés, tu n’as aucune chance de t’en tirer, fais le moindre geste brusque et on useras de la force.

Phrase prévisible mais franchement, pensent-ils vraiment que je vais me rendre, j’ai connu pire comme situation mais je sais comment tourner cette situation à mon avantage et ça va me permettre de faire découvrir au monde qui je suis.

J’ai une bien meilleure idée messieurs, je sais que je suis condamné à mort alors autant tout vous dire, faite en sorte que votre commissariat central nous écoutes. Posez moi autant de question que vous voudrez, j’y répondrais sans aucun tabous, je vous dirais tous ce que je sais. Après, vous pourrez me tuer si vous voulez.

Il était surpris de ce que je viens de dire, en même temps qui d’autres dirait ça ? J’ai beau être une machine et un conquérant sans scrupule, je n’ai qu’une parole et qu’une seule. Ils se sont regardés quelques instants puis le chef m’a de nouveau parlé.

Tu y répondras sans mentir et sans rien nous cacher ?
Bien sur, je suis peut être un tueur mais je n’ai qu’une parole.

Il a donc ordonné à un des ses hommes d’aller chercher un pc pour avoir en conférence leur chef et supérieur pour qu’il puisse avoir des réponses. J’ai attendu 5 min avant qu’il ne pose des questions. La première fut la plus simple qui soit et c’est le chef qui l’a demandé.

Bien, qui êtes vous et d’où venez vous ?

Je suis sur que ma réponse va les surprendre au plus point car je ne suis pas un simple terroriste, je suis bien plus qu’ils ne peuvent l’imaginer.

Eh bien voyez vous, je suis Hango L.Tengu, je viens de ce monde mais pas de cette époque. En fait, me tuer ne servirait vu que je suis déjà mort. Je suis revenu à la vie à la Deus Académia, là où certaines personnes reviennent à la vie, autrefois j’ai été conquérant de cette planète avant de mourir à cause d’un homme. je suis revenue à la vie à Deus en tant que co-surveillant en chef, n’est pas dégradant ? Et pour réponde à la question que vous n’avez pas encore posé, je viens de 2456.

Ils se sont regardés, tous sans exception et ils ont baissé leurs armes, j’aurais pu en profiter mais non, je dois attendre encore, faire tout savoir à ces hommes afin que la peur soit de mise chez eux dès qu’ils entendront mon nom. Bien sur leurs réponses la plus évidente à été.

Vous vous foutez de nous c’est ça ?

J’ai ricané légèrement, je pense qu’ils vont apprendre que l’impossible est possible. C’est pour ça que j’ai retiré ma cape, sous leurs yeux ébahis, mon corps leur est dévoilé, ce corps de perfection technologique et de stylisme.

Vous ai-je menti ? Non, allez y, posez moi des questions, n’ayez pas peur.

Ils sont hésités un moment avant de reprendre leurs questions, en même temps, ça a été un choc pour eux de voir ce que j’étais.
Que voulez vous de nous ?

Je vais vous donner les deux versions. La première est celle de la Guilde, éradiquez tous les humains, ma version est d’éradique toute forme de vie.

Mais ça revient au même.

Quand je dis d’éradiquer toute forme de vie, ça inclut ceux de la Guilde.

Vous êtes donc un traître !

Je n’en suis pas un, je ne fais qu’obéir au ordre.

Qu’est ce donc la « Deus Academia » ?

Je m’attendais à cette question et c’est sans attendre que je vais leur répondre au détriment de Deus qui veulent rester secret.

Beaucoup d’entre vous se demandent si il y a une vie après la mort, pour certains c’est le cas, Deus ce dieu capable de faire revenir à la vie et donner des pouvoirs à ces personnes, veut nous apprendre à devenir dieu, il y a de tous : professeur, élèves et repenties. Pour les deux premiers, rien à expliquer, pour les repenties, ce sont des personnes comme moi qui ont commis des actes atroces durant leurs vies et qui doivent se racheter. je suis surement le plus horrible vu que je suis le responsable de la destruction d’une planète et de la mort de milliard d’êtres vivants. Ensuite, il y a les directeurs, ceux qui nous surveillent et nous diriges mais il y en un qui a montré la lumière et nous voici dans cette situation. Mais voilà, il est temps pour vous de mourir.

Ils ont pointés leurs armes sur moi en un instant et prêt à tirer mais je vais jouer sur l’assaut psychologique.

Allons, vous n’avez aucune chance. Je suis un conquérant non, vous croyez vraiment que je m’aventure sans ma milice personnelle ? Sans que vous le sachiez, leurs armes sont déjà pointées sur vous. Je n’ai qu’à claquer des doigts et vous serrez morts. Et puis, vous pensez que vos armes pourront faire quelque chose contre moi ? Je viens de 2456 je vous rappelle.

La peur et le doute se sont installés chez eux, en même je n’ai pas totalement faux, dans un sens leurs armes ne me feront rien mais je ne pourrais pas supporter un tir nourri, la bonne nouvelle c’est qu’ils n’ont pas de calibre 50, donc mon armure ne sera pas percé par leurs tirs dans un premier temps. Il y en a un, devant moi qui a baissé sa garde, dans un geste défiant le possible, je lui ai collé une droite au beau milieu du visage causant une fracture complète du crâne et l’os du nez est rentré dans le cerveau causant la mort de celui-ci. J’ai pris son arme qu’il a lâché, c’est un MP5 et c’est sans attendre que j’ai tiré sur ceux qui sont à ma droite, leur sang ont colorisé le gris du sol, j’ai ai tué 2 et il y en avait un plus loin et j’ai lancé l’armé sur lui, celle-ci lui est rentré dans le torse, coupant violement la respiration et il a fait une grosse erreur, se replié sur lui-même, sa respiration est coupé et la mort l’a emporté.

Les autres ne sont pas resté en reste, ils ont ouvert le feu, les balles fusaient dans cette vielle usines et les impacts de balles se font nombreux mais je les décimes un à un, usant de leurs armes pour les tuer, c’est dans des cris et du sang que ma rencontre avec le GIGN s’est clôturer, je me suis approché du pc qui a enregistré tous ce qu’il vient de se passer j’ai dit au chef du GIGN

Je suis le plus faible de la Guilde Noire mais je suis le plus sanguinaire, préparez à voir pire car les autres sont déjà là.

Et j’ai broyé le pc, après que je me suis assuré qu’il n’y avait personne pour nous entendre.

Alors, ce spectacle t’as plu Yuri ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Hango L. Tengu le Mer 12 Juin 2013 - 21:41, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: The War Never Die [PV : Yuri] - Dim 9 Juin 2013 - 16:27
Pour un conquérant, il ne changera pas les manières. Cet enfoiré a exposé notre existence, bien décidé à faire remuer le monde par sa présence et de ses camarades, mais je ne me plains pas, ni même je me réjouis, c'est que je réfléchis à quoi faire pour que mon projet puisse être accompli. Par contre il a commit des erreurs en faisant ainsi.

"Ce fut marrant, je n'avais pas envisagé à ce que tu te présentes devant eux, puis les tuer. Au moins je confirme que tu es le plus faible de ton groupe, mais ceci ne serra que du passé" disais-je en souriant

"Cependant tu as commis des erreurs, de un tu as révélé ton identité, personne ne sait ce qui va se passer quand un gars qui joue le rôle de méchant s'en prenne au peuple et ce même peuple pourrait très bien abriter des personnes qui seront assez fort pour t'envoyer recycler dans une décharge, enfin si tu aimes ça je ne dirai rien. Puis la deuxième est que tu t'es présenté uniquement à la force de la police, eux... Ceux qui t'ont vue derrière le caméra garderont le secret et vont tenter de te supprimer, même s'ils doivent employer la force militaire, aux yeux de tous ces citoyens, tu n'es qu'un trouble fait, pas plus, des personnes vont penser que t'es un sérial killer qui a perdu les boules et se prend pour terminator et ça s'arrête à là. Troisièmement ne sous-estime pas la technologie rudimentaire des humains, je ne sais pas en quel année tu viens, mais quelque part, sur cette planète, se trouve des centres de recherche pour développer des soldats un peu comme toi. Un one versus one ne te dérangerait pas, mais quand t'en a mille en face de toi en train de te regarder avec leurs lentilles rouges c'est pas très plaisant."


Je lui ai parlé en marchant un peu de droite à gauche, passant entre les cadavres de ces braves soldats, tout en prenant soin d'enjamber ces obstacles macabres, exprimant chaque mot par des gestes qui ont un sens. Puis je me suis arrêté net en lui pointant du doigt, comme eurêka!


"Il y a bien une chose que tu sais bien faire, c'est de tuer! C'est un point positif camarade."

Puis c'est reparti pour une marche qui tourne maintenant autour de cette machine, toujours immobile, comme à son habitude, préférant écouter ce qu'un soldat a à dire.

"Ton talent, ton pouvoir et ta force, couplé par une pensée d'un homme mégalomane qui souhaite tout avoir ou alors tout détruire, tu es le meilleur candidat pour accomplir non seulement ton objectif, mais aussi le mien."

Surtout le mien, être un conquérant et avoir une ambition aussi immense que sa grosse tête, c'est bien, mais moi je vise encore plus haut, une guerre qui ne se limite plus de ce que l'on connait, encore plus loin, je vois dans le ciel, espérant trouver un nouveau défit pour l'humanité. Cependant ce rêve ne se réalisera une fois que j'aurai accompli la première étape et ceci nécessite les renégats. Celui qui se trouve devant moi va me faciliter les tâches.

"En vue de tes capacités agressives et que tu ne passeras pas par quatre portes, il est trop tôt pour toi de t'en prendre à l'armée, tu n'as même pas pu encaisser mes balles, alors j'imagine même pas ce qu'un 120mm tiré depuis un tank puisse faire. Actuellement si tu ne peux pas me vaincre alors tu ne vaincras l'armée, ça c'est très clair, même si t'es une machine, si tu ne comprends pas ce qu'est la survie alors tu ne ferras pas long feu, comme c'est ton cas par le passé, non ? Prend l'exemple des Spetsnaz, tu as l'avantage au corps à corps, mais à longue distance tu vas prendre cher, mais moi je me sens assez apte pour faire face à tout les éventualités... Mais c'est pas comme si tu as vu mon plus gros calibre en action, maintenant que je possède un arsenal encore plus lourd et plus puissant qu'avant, c'est là que je m'éclate le plus!"

Je me suis emballé rien que d'y penser tous ces armes que je pourrai invoquer pour détruire des bâtiments, faire face à un adversaire qui fait dix fois ma taille, c'est toujours aussi plaisant de tirer du gros calibre, mon visage est ... Ah! Je me comporte comme mon double, enfin ce n'est pas grave.

"Ahem... pour l'instant je ne peux pas te donner quoi que ce soit d'intéressent dans ton cas actuel, je veux que tu deviens fort et que tu me recontactes au moment venu, a ce moment là je suis absolument sûr que tu auras fait pas mal de victime, mais moi je t'offre un pass pour la grande porte vers la première conquête de ce monde. Alors, toujours motivé ?"
Invité
avatar
Invité
The War Never Die [PV : Yuri] - Dim 9 Juin 2013 - 17:36
Il marque de plus en plus de point celui là. Impossible de le contrer sur n’importe quel bord, il a raison du tout au tout. Peu importe ma force que j’ai actuellement, je ne ferais pas le poids contre cette infanterie, même si je suis plus haut niveau technologie, seul contre tous je ne pourrais rien faire. Surtout qu’à cette époque, le cal.50 est employé pour des armes à grandes cadences de tir. Si j’avais mon armée, il ne ferait pas long feu, surtout face à mes Annihilateurs et Crusaders, même les plus grandes puissances abdiqueraient devant ces armes d’une puissance de feu inouïe. Mais je ne les ai pas. De plus, il a raison, ils vont garder ça secret jusqu’à la fin, je ne suis qu’un serial killer pour eux, un homme qui se balade en costume futuriste, mais alors comment je peux faire pour me faire connaître encore plus. Eh bien la seule solution est que j’accepte la proposition de Yuri.

Un membre de Deus qui aide un renégat, au premier abord ça semble illogique mais quand on y regarde de plus prés, c’est tout le contraire en fonction des personnes. Yuri est la guerre elle-même et ne peut intervenir que lorsqu’il y en a une de guerre, cette guerre sera celle des renégats contre les humains et Deus, alors Yuri pourra intervenir. Tout une machination diabolique pour assouvir deux désirs : le mien et le sien. Le mien étant de détruire toute forme de vie par la guerre et celle de Yuri de faire la guerre, nous sommes complémentaires en un sens. Mais que va-t-il me proposer et ce sans contrepartie. Mais ce qui m’intéresse c’est ces laboratoires de recherches, ils peuvent contenir des technos intéressantes et je pourrais peut être faire les VK-A1, mes fameux bipèdes que je n’ai pas pu construire. Ils sont uniques dans le sens que leurs munitions, c’est de l’eau sous très haute pressions capable de percer du blindage moyen alors sur de la chair, je vous laisse deviner le spectacle. Ils sont aussi muni d’un blindage semi lourd et mesure 15 mètres de haut pour seulement 1t 5, un record pour ce genre de machine. Mais je me vois obliger de prendre la proposition de Yuri, je vais ainsi permettre au autre de se fondre encore plus dans la masse mais je dois m’attendre à tout avec lui, je pense que si il veut que je sois reconnu aux yeux du monde, il va vouloir que je fasse un énorme coup, un acte qui va marquer le monde. Allez, quand il faut y allez, faut y allez.

Espérons que ta proposition en vaut la chandelle mais te connaissant, je pense qu’elle en vaut largement, alors que veut tu ? Attentat terroriste ? Assassinat d’un Président ?
Invité
avatar
Invité
Re: The War Never Die [PV : Yuri] - Jeu 13 Juin 2013 - 11:42
Quand j'entends sa phrase j'ai tout de suite éclaté de rire, comme un fou, puis je me suis calmé, bien qu'il reste un soupçon de folie sur mes lèvres. Je n'ai pas attendu longtemps avant de lui répondre.


"T'es peut-être un conquérant autrefois, mais il va falloir patienter pour ce genre de chose, je ne te dirai pas non pour un attentat, mais de là à tuer le président, c'est trop tôt..."


Puis je me suis remis à marché en regardant par la fenêtre, regardant le ciel gris et penser en même temps de ce que le monde pourrait devenir demain. Je pense toujours plus loin pour espérer gagner quelque chose, je vise loin pour atteindre le sommet, j'agis minutieusement pour réussir, c'est comme ça que je conçois les choses. 


"Tu te montre souvent arrogant devant tout le monde, mais c'est ce côté qui m'a fait venir jusqu'à toi, j'aime ça! Toujours viser haut,  c'est ce qu'il faut être pour dominer la guerre. Mais malheureusement il faut apprendre la patience, le seul truc que tu puisses faire c'est d'éliminer tous ceux qui oseront t'attaquer, mais je sais que ce serra les forces de la police, alors on va commencer par là."

C'est maintenant que je m'interroge sur comment pénétrer dans une police municipale, mais le centre qui devient international, en plein coeur de Paris, avec tant de gardes et beaucoup d'entres eux sont bien entraînés, juste pour tuer des hauts gradés, sans compter le ministre de la défense. C'est ensuite que j'ai commencé à fouiller les cadavres à la recherche d'indices, d'informations, quelque chose d'utile au moins. C'est ensuite que j'ai eu l'idée de fouiller le leader de ce groupe. Bon alors il est où lui... Ah le voilà! Bien, il a au moins des trucs utiles là-dedans, une carte digitale, identité, hmmmmmm... C'est tout ? J'aurai bien voulu savoir où se situe le centre de la police. Enfin bref, ce n'est pas grave, il y a forcément des personnes bien aimables pour indiquer la route. Puis j'entends le moteur se mettre en route, plusieurs, ce sont les fourgons que j'ai vue tout à l'heure! Ils doivent avoir quelque chose d'intéressent! 


C'est alors que je n'ai pas perdu le temps pour sortir mon artillerie lourde, la boîte de mécanisme qui fusionne avec la garde main et sa gâchette, s'encastrant le tout dans sa boite en acier, déployant les cylindres de différentes tailles pour se monter les unes contre les autres avant de s'unir avec la base, laissant sortir cet énorme canon noir, la culasse s'ajoute enfin pour compléter la moitié du puzzle, il ne reste plus que l'arrière et de son anti-recule puissant et d'une crosse plutôt large. Le chargeur pouvant contenir cinq balles de 20mm réunissant les trois pouvoirs destructeurs: percing armor, high explosif et incendiary. 
C'est avec ces munitions que je m'apprête arrêter ces fuyards. Je me suis concentrer et utilisant tous mes capacités physiques au maximum. Ma vue devient de plus en plus net, je vois chaque détail si clair que plus rien ne m'échappe, mon fusil est si léger que j'ai l'impression de tenir un jouet en plastique, bien que c'est un monstre que je tiens. Je ne tremble plus, mon esprit tourne si vite que ces véhicules me paraient si lent, c'est ainsi que j'ai pu cadrer mes tirs et enfin débuter mes premiers agressivités sur... Merde, qu'est-ce-que je suis en train de faire moi ? J'ai bien failli faire des erreurs en voulant intervenir dans ce monde, quel pêché j'allais commettre. 


"Et bien, j'ai bien failli de laisser emporter mon mauvais côté sur moi. Quoi qu'il en soit c'est peut-être suffisant avec ce que j'ai"


J'ai fait disparaître à nouveau mon fusil et parler en toute tranquillité.

"Alors ce que je te propose c'est que tu supprimes ces dirigeants qui t'ont vue derrière leur caméra, avec ton corps tu devrais pouvoir passer à travers leur système et pénétrer dans le commissariat et les trouver, puis les tuer. Il faut que tu comprends que une fois qu'ils sont mort ils n'auront plus personne pour les diriger et donc ils seront hors service, là tu verras que tu pourras enfin récupérer toutes les vidéos qu'ils ont enregistrer sur ton massacre. Regarde ces gars là, ils ont des mini caméras sur leur casque, utilise les à tes soins, je pense que tu sais ce qu'il te reste à faire hein ? Commencer par le commissariat ça fait trop de grabuge, par contre je te conseil de ne pas commencer à te divulguer tout de suite, tant que tu n'auras pas tuer le ministre de la défense et le ministre de l'intérieur tu ne peux te permettre de te mettre à découvert, après fait ce que tu veux, il y a juste une exception que je veux que tu fasses, laisse les présidents en vie, j'ai besoin d'eux, ok ?"
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6545

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6640/6000  (6640/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: The War Never Die [PV : Yuri] - Mer 26 Juin 2013 - 10:29
Hum, je ne sais pas depuis quand on peut apparaître et disparaître selon son bon vouloir aux yeux des humains, pour moi à partir du lvl 3 t'es visible par tous, point. Oo

Pas mal de fautes dans vos posts les gars, et toi Hango, des phrases à la construction assez bizarres et parfois, des phrases qui font trois kilomètres (cf la première de ton premier post). Faîtes attention à vous relire et à tenter de rendre votre narration plus fluide.

Sinon, j'aurai trouvé ça plus logique une dernière réponse de ta part Hango, là ça fait un peu que Yuri parle dans le vide, m'enfin.


Hango : 310 xps
Yuri : 285 xps

Xps attribués : Oui



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

The War Never Die [PV : Yuri]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Banlieues :: Vieille usine-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page