Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ]

Invité
avatar
Invité
Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ] - Mar 14 Mai 2013 - 22:16
Je passe ma langue sur mes lèvres, je viens de manger et ça fait grand bien. La Deus Academia, je n'y suis pas depuis bien longtemps mais je commence déjà à m'y habituer, bien qu'une chose me dérange. La plupart des gens que j'ai croisé étaient gentils, trop gentils et ça, ça me faisait froid dans le dos. Je ne sais pas mais, ici, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil Les gens que j'avait rencontrés étaient complètement sans défense c'était horrible et déstabilisant. Après, je suis sûre qu'il y a plein de méchants mais les seuls repentis que j'ai vu ne m'ont pas adressés la parole et c'est très bien comme ça. Je me baladais un peu dans les couloirs, une jolie pomme bien rouge dans les mains. Celle-ci, je ne l'avais pas dessinée, elle était naturelle et m'avait l'air délicieuse. Je m'étais changée, j'avais une robe exactement pareille mais non déchirée et on m'avait mis un truc qui me grattait vachement au niveau de la poitrine. Ca grattait vachement et je savais pas trop à quoi ça servait, apparemment ça donnait une plus belle forme à mes seins. Et sinon, l'utilité d'avoir une poitrine jolie ? On m'a aussi expliqué que je n'étais plus à mon époque, on m'a montré plusieurs objets bizarres mais j'ai entendu une des filles dire que je n'étais pas prête pour la télévision... Ouais, je crois que c'était ça le nom, la télévision. Apparemment, je serais bien trop effrayée. Je leur avais lancé un regard noir, avait pris une pomme et était partie me balader dans les couloirs. Elles m'avaient aussi chargée de faire le pigeon voyageur, je devais remettre un mot de la part d'une secrétaire un peu grosse, très grosse même. Elle ne m'a pas laissé le choix, elle m'a mis la lettre dans la main et m'a dit d'aller la donner au prof machin truc de la salle 17. Pfff... Bon, ça me ferait voir un peu la gueule des salles de classes. Bah, ça devait être basique. Au bout d'une dizaine de minutes, je finit par me perdre dans les couloirs. Aaaaah, moi et le sens de l'orientation. Je me trimbalai toujours mon arc et mes flèches mais c'était assez léger, alors ça allait.

Les couloirs n'en finissaient plus. C'était un véritable labyrinthe, mais combien de kilomètres faisait cette académie ? Je n'en revenait pas. Une demi-heure plus tard, j'arrivai enfin devant cette fichue salle 17. Un miroir était collé contre le mur, un grand miroir. Et c'est là que je me suis rendue compte que depuis ma mort, je ne m'étais pas regardée dans un miroir. Je me mit devant et vit ma tête depuis ma mort. Rien n'avait changé, seule ma poitrine était un peu remontée. HAAAA, QUE CA GRATTE ! Haa, mes cheveux, en les voyant j'ai esquissé un grand sourire. Je les aimait ses cheveux plus roux que jamais, et regardez-moi ses yeux bleu mhh ! J'étais contente, rien n'avais changé. Je déposa mon arc devant la salle de classe et je reprit mon air blasé avant de rentrer directement dans la salle de classe. J'allais commencer à parler quand le professeur, outré, il me dit de toquer avant d'enter. Je referma la porte et toqua avant d'entrer. Il me dit qu'il fallait que j'attende que je lui autorise d'entrer. Bon, il commençait à me taper sur les nerfs ce vieux chnoque. Il vint vers moi et se posta devant moi avant de me dire d'une voix stricte et ferme.

Mademoiselle ! Oh mon dieu cet accent ! On frappe avant d'entrer et on attends que... !!!

Je n'écoutai plus ses paroles, je regardai tous ces élèves, amusés. Ils riaient. De moi, sans doute, mais ça, je ne le cautionnai pas. J'examina avec attention tous les élèves et en vit un qui riait plus que les autres, un gros lard, sûrement un mec qui se prenait pour un caïd. Je détourna le regard vers le vieux chnoque et sentit son haleine fétide, une moue dégoûtée apparut sur mon visage et les rires redoublèrent. Il conclut par un : NOM, PRENOM, CLASSE ! Je soupira avant de déclarer.

Bon, tu te tais dés fois ! Et la brosse à dent, ça existe, surtout à cette époque si évoluée ! Alors tu la fermes t'es bien gentil ! Tout le monde se tut dans la classe. Bien. J'ai un message de ta grosse, la secrétaire toute boudinée enceinte de triplés. Je lui tendit la lettre et il la saisit rapidement avant d'aller s'asseoir à son bureau. Plus personne ne riait, ils étaient surtout admiratifs à part le petit gros qui riait toujours. Je saisi mon arc situé derrière le mur et le banda en sa direction. Il cria un NON dévastateur et je sortit de la salle de classe en criant « Merci de votre attention. »

Je reprit mon arc et mon carquois avant de partir dans le côté opposé en refermant la porte quand je percuta quelqu'un. Le choc m'envoya sur le sol, me cognant la tête contre le... comment ils disaient déjà ? Ha oui, le carrelage. Le choc avait été violent bien que la personne que j'ai bousculé était frêle et petite. Aïe, ma tête.

Invité
avatar
Invité
Re: Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ] - Lun 20 Mai 2013 - 18:56
Le matin. Le pire moment de la journée lorsqu'il y a cours pas vrai ? Le réveil qui sonne et qui vous fait comme un coup sur la tête. Qui résonne dans les oreilles comme pour bien nous réveiller et gâcher la nuit que l'on passait jusque là. Bref. Je passais une main hors de la couverture pour aller donner un bon coup sur le réveil qui me cassait les oreilles avec brio. Il arrêta son tintamar et je gémis de fatigue avant de me frotter les yeux pour me réveiller entièrement. Lorsque je réussis à m'extirper du lit, je fixai le réveil-matin, j'avais une heure avant de devoir subir les cours horripilants de la matinée. Bref, une heure à devoir se préparer psychologiquement à la journée d'aujourd'hui.

Je me levais donc, pour de bon, et partis dans la salle de bain, me passant de l'eau sur le visage puis m'habillant. Comme d'habitude, j'étais l'une des premières à être debout, avantage pour se préparer tranquillement. Je finis par me chausser et sortir dehors pour rejoindre la cafétéria, prendre un petit déjeuné rapide et partir direction salle de classe. Je soupirais, les cours c'était vraiment le truc que je n'appréciait pas, pourtant il n'y avait presque que cela... Donc pour progresser, s'il fallait subir les cours, et bien je le ferais, tant pis pour les caprices...

Je marchais dans les couloirs, je pressais le pas. J'avais réussis à me mettre en retard, Bravo Alice... Je finis pas trottiner pour arriver à temps, mais aussitôt arrivée que j'entendis du bruit près de la salle de classe, je m'apprêtais à frapper quand je me pris quelqu'un de plein fouet. Le choc m'envoya au sol... Et elle aussi. Car je venait de buter dans une jeune fille, avec une tignasse rousse très... volumineuse... Je me frottais le front avant de me redresser.

"Outch... Désolée..."

De minces excuses pour un tel vol plané, mais bon, on fera avec hein. La fille devant moi possédait un arc. Elle ne venait pas de cette époque surement, ou alors, c'était une fille de campagne qui aimait faire le boulot que seul un homme ferait aujourd'hui. Bref, je me relevais et tendis la main pour aider celle que j'avais faite tomber :

"Ca va, rien de cassé ?"

J'étais assez gênée par la situation, et mon ton en prenait un léger coût, il n'était pas aussi assuré que d'habitude, bien qu'il ne tremblait pas.
Invité
avatar
Invité
Re: Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ] - Dim 9 Juin 2013 - 14:58
Ma tête me faisait atrocement mal mais au château, on m'avait toujours appris à ne jamais montrer la douleur, mais là, ce n'était pas possible. Tout tournait autour de moi même la fille que j'avais percutée. Le prof avait refermé la salle de classe quelques secondes après mon départ et n'avait donc rien entendu, tant mieux je ne voulais pas que quelqu'un d'autre puisse me voir dans cet été presque second. J'avais un goût de sang dans la bouche, je ne sais pas si c'était à cause du choc à la tête ou si je m'étais tout simplement mordu la langue en tombant, dans les deux cas ça faisait atrocement mal. Je me redressa sur les avant-bras avant de me frotter énergiquement l'arrière du crâne je regardai ensuite ma main, pas de sang c'était déjà ça, par contre ma langue était salement amochée, je m'étais bel et bien mordue. Et je ne m'étais pas loupée. Je déposa mon arc et mes flèches près de moi avant de me relever avec difficulté en m'appuyant sur le mur, une fois le choc passé, tout devrait aller mieux. Je me mit à plisser les yeux pour mieux voir la fille qui m'avait tendu la main, main que je n'avais pas prise et que je n'avais absolument pas vue, d'ailleurs. Elle était un peu plus petite que moi en taille mais je pense qu'elle devait me dépasser d'une petite année même si elle faisait complètement gamine. En fait, c'étaient surtout ces grosses joues toutes mignonnes semblable à ceux des enfants, voir même des bébés qui me faisait cet effet là.

Elle soupira et ferma les yeux de longues secondes avant de les réouvrir et d'y voir un peu plus clair. Elle s'étira avant de faire un mince sourire à la demoiselle, elle n'avait pas besoin de se méfier, elle ne voulait pas se méfier et elle n'était pas en état de se méfier, elle se disait que, si elle tombait dans un " piège " elle tomberait dedans et basta. Peut-être se ferait-elle une... amie ?

Pourquoi, à chaque fois que les gens font mal à quelqu'un ou inversement, ils demandent toujours si ça va. Sérieusement, si quelqu'un se fait piétiner pas un cheval, vous irez demander à son corps mutilé si il va bien ? J'ai toujours trouvé cette question idiote et de mauvais goût mais un petit « Je me suis mordu la langue un peu trop fort » sortit doucement de ma bouche, juste assez fort pour qu'elle l'entende. Je ramassa lentement mon arc et mes flèches avant de ranger mon carquois dans mon dos et de saisir mon arc à une main, un mince petit sourire aux lèvres, je la fixai et finalement, posa moi aussi la question qui tue « Et toi, je ne t'ai pas fait trop mal ? » Je soupirai, je recommençait à voir clair. La jeune fille possédait de long cheveux noirs et des yeux .. Sans importance. Je m'approchait d'elle et lui tendit la main « Je suis Noah, et toi ? » C'était une tentative d'approche certes, banale et qui datai sûrement de mon époque mais bon, autant tenter une approche en douceur, je n'allais pas trébucher sur elle en émettant des petits bruits bizarres, si ?

Le goût de sang dans ma bouche s'accentuait, c'était très désagréable, très très désagréable et mon visage se déformait en une grimace de dégoût à chaque fois que j'avalai du sang. Eurk, c'était vraiment horrible. Je m'éclairci la gorge avant de reprendre la parole « Tu veux bien m'accompagner dans un lieu ou il y a un ... C'était quoi déjà le mot de leur époque ? Ha oui ! un robinet ? J'ai plein de sang dans la bouche, c'est horrible ! »

Edit : Désolée pour les petits passage à la troisième personne, je suis un peu fatiguée.

Invité
avatar
Invité
Re: Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ] - Jeu 4 Juil 2013 - 19:26
[t'inquiète j'ai l'habitude♥]

 Le professeur qui était là il y a un instant refermait la porte. Pourquoi ? On ne sait pas, encore un prof qui aime le soit disant silence et qui te crie dessus derrière parce que tu ne participes pas assez en cours, vous voyez le genre ? Bien c'est déjà ça.
La jeune fille devait être sonnée, car elle mit un moment à saisir la main tendue par la seconde. Puis, en se relevant, elle répondit doucement à sa question, un peu moins fort et Alice n'entendait rien de ce qu'elle disait. Mordue la langue ? Elle avait dû très mal tomber dans ce cas...
Elle vit effectivement sa bouche saigner, cela devait confirmer ses doutes. Alice soupira en rageant contre sa maladresse. Bon sang, pourquoi elle ne regardait jamais où elle allait ?!

La rousse lui demanda ensuite si elle ne s'était pas fait trop mal elle non plus. Un léger vertige fit tourner la tête de la jeune fille, ca allait bien jusqu'à un certain point apparemment. Elle sourit sans trop se forcer :

"Hm, Oui ça a l'air d'aller... juste un petit vertige, j'ai du me lever trop vite."

La jeune fille qui lui faisait face avait une tignasse de cheveux roux absolument magnifique. Le peigne, elle devait pas connaître, sinon elle aurait un minimum démêlé cette chevelure qui lui faisait une sacrée crinière. Et ses yeux bleus ressortaient énormément sous cette masse roussâtre. Alice resta une fraction de seconde fixée sur sa tignasse avant de reporter son attention sur les paroles de la jeune fille, qui, lui semblait-il, devait avoir une petite année de moins qu'elle. Bien que si on les mettait à côté, elle ferait encore une fois plus jeune. A coup sûr.

 « Je suis Noah, et toi ? »

Oh, en voulant s'inquiéter de l'état de l'autre, elles en avaient oublier pendant quelques minutes le principal, qui est l'une, qui est l'autre. Chose pourtant essentielle lorsque l'on veut connaître l'autre non ? Elle avait tendu la main. Alice la prit presque aussitôt serrant celle-ci en une poignée de main (bah oui de main). Un léger sourire aux lèvres :

"Je m'appelle Alice !"

La bouche de la jeune fille saignait assez fortement tout de même. Mais son interlocutrice l'avait très bien remarqué elle même au point de lui demander un petit service.

« Tu veux bien m'accompagner dans un lieu ou il y a un ... Elle chercha le mot quelques secondes avant de le trouver. un robinet ? J'ai plein de sang dans la bouche, c'est horrible ! »

A bah, tant qu'à faire, autant l'amener à l'infirmerie, qu'on l'aide a ne plus saigner... Enfin bon, si elle voulait un lavabo pour se rincer la bouche libre à elle après tout. Pourquoi ne pas l'accompagner n'est-ce pas ? Alice acquiesça la laissant passer devant :

"Après-toi ! Il y a un lavabo un peu plus haut en remontant le couloir."

Elle attendit qu'elle passe devant elle pour la suivre.

[hrp : Très court désolée]
Invité
avatar
Invité
Re: Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ] - Sam 27 Juil 2013 - 15:42
Alice. J'avais dû entendre ce prénom au moins une dizaine de fois depuis mon arrivée ici ! Alice, Alice, Alice, Alice ! N'y avait-il donc que des Alice en ce monde ?! Noah, au moins c'était original, Alice, c'était trop courant, bien trop. Mais bon, je n'allais pas détester cette fille juste à cause de son prénom, hein. Elle semblait tout à fait charmante, plutôt jolie, même si je ne lui aurait pas donné plus de quinze ans. Mais sa voix était plus mature, oui. Enfin bref, passons. Le goût de sang dans ma bouche s'accentuaient, c'était vraiment dégoûtant. J'ai vraiment dû sérieusement me mordre pour saigner comme ça. Je secoua la tête et essuya à nouveau le sang, d'un revers de manche avant de reprendre mon arc et mes flèches. Elle prit ma main et la serra. Je lui souris faiblement. Elle me montra le robinet, enfin, elle me dit qu'il y en avait un à la fin du couloir.

Je lui sourit un peu plus et lui serra à nouveau la main. Je ne sais pas pourquoi, mais, je n'avais pas envie qu'elle m'accompagne. Pas que sa compagnie me déplaise, mais, après avoir envoyer bouler ce qui semblait être son professeur, je ne voudrais pas qu'elle se mette plus en retard pour moi. Je n'ai jamais aimé que les gens se fassent brimer par ma faute... Jamais. Et pourtant c'était arrivé de nombreuses fois. Trop de fois, peut-être. J'avais envie de cracher mais bon, restons un minimum polie... J'avalai donc mon propre sang avec un dégoût plus qu'évident, tout en continuant de sourire à Alice.

« Euh, écoute, Alice... J'ai embêté, si je puis dire ce qui semble être ton professeur et je ne voudrais pas que tu sois en retard par ma faute, alors, file. Ne t'en fais pas pour moi, j'ai du juste me mordre la langue, rien de bien grave. Je vais aller me rincer et puis aller à l'infirmerie. Alors, file en cours ! Et, à bientôt ! »


Pour une fois, je m'en étais bien tirée. Tout en douceur, doucement, gentiment, calmement, bref, normalement. Je me retournai en un nouveau sourire et me dirigea d'un pas pressé jusqu'au lavabo, pas question d'avaler à nouveau mon propre sang, je plains vraiment les vampires.
Invité
avatar
Invité
Re: Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ] - Sam 3 Aoû 2013 - 22:37
Eh bien, un début de rp qui se révèle marquant. Une entrée même fracassante, on peut le dire. Je n'aimerais pas être le petit gros du premier post. J'ai bien rigolé en tout cas, dommage que ça s'arrête comme ça.

Noah : 245 xps
Alice : 165 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ] -
Un arc, un couloir et ensuite ? [ PV Aliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiice ]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le monstre du couloir
» Couloir du 1er étage
» Couloir du 3ème étage
» Couloir du sous-sol
» Le couloir de l'inattendu (Pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page