Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP]

Invité
avatar
Invité
▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Lun 13 Mai 2013 - 0:14

J'ai encore trouvé le moyen de me perdre. Sérieux, tout ce que je demande c'est un coin sec et chaud et là, non ! Après une tempête monstre, je suis trempée mais la chaleur commence à revenir et ça fait du bien un petit vent chaud. Mais c'est pas suffisant ! J'ai pas l'air bête à me trimbaler un carquois et un arc dans la main. Raah, j'en ai marre de marcher, en plus je suis sûre d'être complètement à l'opposé de cette putain d'académie de merde ! Raaaah, ça y est les insultes ! Je commençait à fatiguer. Mes pieds souffraient, j'étais morte depuis à peine quelques heures et je m'étais déjà perdue une fois et là, ça recommençait, le seul point positif c'était qu'il ne pleuvait plus, mais j'étais toujours trempée mais je n'avais plus trop froid. Je devais avoir une ampoule à chaque pieds minimum, c'était certain tellement j'avais mal. Et ces putains de cheveux qui se foutaient partout sur mon visage. Trop, c'était trop ! J'enleva mon carquois et le lança nerveusement au sol et fit de même avec mon arc avant de me laisser tomber au sol dans un soupir, mais quand je dis me laisser tomber au sol, c'est littéralement. Je me suis étalée sur le dos en souriant. Je sais ! Ma mère utilisait souvent une plante assez rare qui faisait un bien fou aux pieds ou tout autres trucs. Je sortit aussi rapidement que possible mon stylo et mon truc bizarre avec des feuilles et arracha le bouchon du stylo avec les dents puis me mit à dessiner précisément mais aussi rapidement que possible. J'en profita pour balancer au loin mes chaussures. Au bout d'une demi-heure, la plante apparut devant moi et je me massa vigoureusement les pieds avec. Quel bonheur. Je saisi mon arc et tira une flèche dans un lapin qui venait de passer juste sous mon nez avant de penser à une chose : Si il n'y a que des morts ici, ce lapin l'est-il aussi ? Va-t-il se régénérer ? J'avoue que c'en serait presque comique qu'il bouge pendant que je le fait griller. Je me redressa non sans mal pour aller chercher ma proie et... mes chaussures. J'en ai mis du temps pour les retrouver, presque une heure.

J'ai dû rester dans l'herbe plusieurs longues heures, je me suis peut-être même endormie avec ce lapin mort (?) à côté de moi. C'était sûrement pas prudent mais j'avais besoin de sommeil, vous savez, mourir c'est assez éreintant. J'ai accroché le lapin à ma ceinture et je me suis approchée de ce qui semblait être.. Je sais pas trop en fait. Je suis montée sur la terrasse et j'ai observé les superbes étoiles avant de m'assoupir, mon arc, mon carquois et un lapin mort à côté de moi ainsi qu'une flèche ensanglantée. Ensuite, je me suis réveillée et j'ai contemplé les étoiles longtemps, très longtemps mais je me concentrai sur elles et tout ce qui se passait autour de moi m'importait peu. Mais celui qui me dérangerait risquerait de le payer très cher.




Dernière édition par Noah Stik le Mar 14 Mai 2013 - 19:11, édité 1 fois
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Lun 13 Mai 2013 - 6:57
La nuit, un lieu isolé, la nature (celle ci est pleine de danger, mais le danger, le ninja s'en moque) et les étoiles. Les étoiles... ces points lumineux loin des hommes, mais qui firent fonctionner leur imaginaire tout au long de l'histoire. À l'époque de Vinpap, les étoiles servaient avant tout à lire l'avenir... Du moins, semblait il. Vinpap n'y avait jamais cru. La seule manière de voir le futur, c'était survivre jusqu'à la fin. Survivre jusqu'à la fin... Si seulement il y était parvenu... Il avait combattu toute sa vie pour protéger celle qu'il aimait plus que tout, puis, pour défendre sa famille, mais il ne savait pas ce qu'ils étaient devenus, ne serait ce qu'ils étaient enterrés tout près de leur maison, les quatre les un à coté des autres. Du moins... C'était ce qu'il croyait...

Se dirigeant, sans but précis, vers le portail, le shinobi sourit. S'il se faisait prendre maintenant, alors qu'il traversait le portail, pour revenir à l'académie, il était sur d'avoir quelques problèmes... Mais tout à coup, son regard fut attirer par quelque chose sur sa gauche. Une tour, de grande taille, s'élevait aussi près de l'académie et il ne l'avais jamais vue? Mais qu'est ce que c'était cette histoire? Le ninja commençait vraiment à se demander qu'est ce qui se passait à l'académie. Regardant autour de lui, l'homme se recula dans l'ombre et, tel un fantôme, disparut, fonçant rapidement vers la tour.

Un lieu plus haut que la tour de l'horloge? Avec plaisir. Bien que Vinpap n'avait jamais cru au pouvoir des étoiles, il avait toujours été attiré par celles ci. Probablement que sa transformation en faucon, la dernière fois qu'il était allé sur terre, était en lien avec cela...

Arrivant à la tour, le shinobi entra sans bruit, cherchant les lieux, à la recherche d'indice indiquant la présence d'un monstre ou de quoi que ce soit de vivant. Ne voyant rien de tout cela, le shinobi avança lentement dans la noirceur, avant de voir du sang sur le sol. Agrippant des kunais, le ninja sortit et, utilisant les kunais pour grimper à la tour et, silencieusement, continua son ascension. Arrivant sur une terrasse, il vit une jeune fille, les cheveux de couleur rousse. S'approchant d'elle, il réalisa qu'elle dormait. Connaissant les dangers des terres inexplorées, Vinpap regarda l’intérieur de la tour, cherchant un endroit ou il pourrait veiller sur la jeune fille, sans pour autant empiéter sur son intimité. Trouvant l'emplacement idéal, un croisement entre deux poutre horizontale et une verticale, accotant son dos sur celle ci et gardant un œil attentif sur la demoiselle.

Laissant son esprit divaguer vers les étoiles, Vinpap ne réalisa pas tout de suite que la demoiselle s'était réveillée. Souriant, le shinobi se leva, marcha doucement sur la poutre et, se suspendant, la tête vers le bas, par les pieds, sourit sous son masque.

Observant la fille, il pu facilement lui donner un age, dix huit ans, maximum. Par contre, son originalité lui était inconnue. Des cheveux d'une telle couleur, il n'en avait jamais vu au Japon.
Il parvint aussi a dresser un profil psychologique sommaire de celle ci. L'arc et les flèches qu'elle possédait, laissait présager qu'elle n'était pas le genre de petite fille qui a peur de son ombre. Et le carnet juste à coté d'elle, il avait vu des élèves dessiner avec de tel cahiers, donc, il est possible d'en déduire, qu'elle avait une tendance artistique.

Bon, Vinpap en avait plus qu'assez d'être suspendu la tête en bas et de se cacher dans l'ombre, il était temps de faire ce qu'il n'était pas habitué de faire, c'est à dire, discuter. Il se donna un faible élan, permettant à son corps de faire un demi tour, les pieds vers le bas, la tête vers le haut. Le bruit, il le savait, avais dut effrayer la jeune fille et il fit tout en son possible pour ne pas que cette situation ne dégénère.


J’espère que vous avez bien dormi jeune fille. Vous savez, ce n'est pas vraiment l'endroit idéal pour dormir. Il existe des dortoirs pour ca. Heureusement que j'étais la pour veiller, sinon, qui sait ce qui aurait pu arriver durant votre sommeil.

Et bien... Pour ne pas faire effrayer quelqu'un... c'est raté. Comment une jeune fille allait réagir si un homme dans la trentaine lui disait qu'il avait veillé sur son sommeil... Oh la la... Vive les ennuis. Vinpap les attirait, comme la guerre attire les vautours... Se préparant à toute éventualité, Vinpap s'appuya sur un mur et regarda la jeune fille.

Cette nuit, allait être des plus amusante...


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Mar 14 Mai 2013 - 18:51
Je viens de me rendre compte que depuis que je suis morte, je ne cesse de me demander si ma mère pleure, si elle regrette, si elle s’en veut alors qu’en réalité, je ne suis morte que depuis quelques heures, alors, comment pourrait-elle s’en vouloir si j’étais morte depuis seulement quelques heures ? Mon corps n’avait sûrement pas été retrouvé depuis si peu de temps et de toute façon, l’ours doit avoir bien mangé et tout ce qu’ils retrouveront de moi, ce seront des ossements et quelques cheveux roux. J’étais pitoyable et idiote, c’étaient les mots : Pitoyable et idiote !! C’était tellement cliché. Comme dans les pièces de théâtre que les bouffons jouaient devant moi, ces pièces ou l’héroïne mourrait après avoir des choses horribles à ses proches et qu’à la fin, elle regrettait tout… J’étais un peu dans ce cas, à vrai dire… Mais stop, cessons de nous lamenter sur notre sort et admirons plutôt les étoiles, ces étoiles si belles qui scintillent là-haut, dans le ciel. Ces étoiles qui semblent si proches mais qui sont pourtant si lointaines…

Un bruit se fit entendre. J’en avais marre d’entendre des bruits car j’avais un très mauvais réflexe à chaque fois. Saisir mon arc, y encocher une flèche et la pointer vers le bruit. Et là le bruit c’était un mec pendu à la façon chauve-souris. J’aimais beaucoup les chauves-souris, il y en avait beaucoup dans la cave du château et il est vrai que j’aimais leseffrayer, quand elles virevoltaient dans tous les sens, qu’elles s’accrochaient à mes cheveux et qu’elles se jetaient sur moi. Mais là, c’était un homme suspendu par les pieds habillé de manière très bizarre, encore plus qu’Esteban | Estban est la personne qui m’a accueillie à a Deus. | Il avait les yeux rouges qui semblaient briller, un peu comme les étoiles là-haut. Il fit une espèce de cabriole pour atterrir, et encore une fois, très mauvais réflexe j’ai fait un bond en arrière accompagné d’un salto.Zut. Il me dit que ce n’était pas un endroit pour dormir mais qu’il avait veillé sur moi le laps de temps ou mes yeux se sont fermés. Il avait quoi ?!

Je n’en revenais pas, il m’avait espionné toute la nuit ? Que m’avait-il fait ?! M’avait-il touché ? Si oui, je le tuerai ! Il avait la trentaine, c’était sûr et il m’annonce comme ça, tranquille qu’il a veillé sur mon sommeil. Sur le coup, j’avoue que j’ai eu peur et que j’ai relâché mon arc, mais je me suis ressaisie et je lai pointé en plein sur sa tête en étant baissée avant de baisser mon arc. Essayons de nous calmer… Impossible. Comment se calmer quand on homme vous dit qu’il vous a regardé toute la nuit dans votre robe trempée et déchirée, hein ? Je soupira avant de jeter un coup d’œil aux étoiles, je regardai la grande ours qui me fit une nouvelle fois penser à ma mère. Je la hais, mais pourtant quelque chose veut absolument que je lui pardonne. Dommage, pas question !

« Est-ce que tu m’as touchée ?! » lançai-je d’un coup, tandis que je serrai mon arc aussi fort que possible. J’avais tellement peur qu’il m’ait fait des choses… Mais je me serai réveillée si c’était le cas, non ?! Non ?! J’avais des doutes que normalement, je n’aurai jamais eu mais ici, je ne suis pas, je ne suis plus dans mon monde, je suis dans leur territoire, je suis chez les morts. Je repris doucement mon calme avant de dire un peu plus posément. « T’es qui ?! Et en quoi c’est dangereux ici ! Si tu avances encore vers moi ou si tu fais un geste suspect, tu meurt, compris ?! » sur ces belles paroles je prit mon arc, encocha une flèche et la tira en sa direction, elle lui effleura la joue sans le toucher. Que j’aimais faire ça. Je ne comptais pas l’effrayer car je savait qu’il ne le serait probablement pas, je voulais juste qu’il voit que je sais manier les armes. « Je suis affamée et j’ai froid. Mais je sais toujours manier mon arc et je sais me servir de mes poings.» je me laissai emporter. J’inspira un grand coup avant de planter mes yeux bleu dans les siens. Il fallait que je garde mon sang froid, il fallait que j'économise mes forces pour enfin me reposer convenablement dans cette académie de malheur.
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Sam 25 Mai 2013 - 23:34
Elle était agile, elle bougeait rapidement et, en plus, elle savait se servir de ses armes. Une fille qui savait se défendre. Il en manquait ici. Beaucoup des jeunes n'étaient pas habitués de combattre. Il sourit sous son masque. Enfin un peu d'action. Il fixait la flèche, alors qu'elle était pointé directement sur sa tête, sans même sourciller. Il leva les yeux un peu et fixa la jeune fille dans les yeux, au moment ou elle baissait son arc.

La jeune fille se faisait du souci qu'il l'aille touchée durant son sommeil. Il aurait du s'en douter, qu'elle femme n'aurait pas eu cette peur? Un homme plus âgé qu'elle, venait de lui dire qu'il l'avait surveillé dans son sommeil... À sa place, Vinpap aurait surement réagi de la même manière.

Elle demanda qui il était. Que devait il lui répondre? Qu'il était un tueur professionnel? Qu'il avait l'habitude de tuer des personnes sans jamais se faire voir ni entendre? Qu'il avait eu plus de sang sur les mains que bien d'autres personnes? C'était tout un dilemme, surtout dans une telle situation. Il ne voulait pas lui faire peur, mais il devait aussi dire la vérité... Non? Il était tellement absorbé par ses pensées qu'il ne vit même pas la jeune fille encoché sa fleche. Il vit seulement la flèche passer tout près de son visage et aller si ficher dans le mur.


*LA GARCE!! C'est déciidé, je lui explose la tronche!*
*Nous n'en ferons rien! Elle à peur. Tu agirais de manière étrange toi aussi, si tu avais peur !*
*Moi avoir peur? Et puis quoi encore?*


Vinpap sentit ses mains se serrer en poings. Comment osait-elle? Il s'était assurer de sa sécurité durant son sommeil, il avait veillé a son bien être et comment le remerciait-elle? Avec une fleche qui l'avait presque atteint! Il prit une grande inspiration lorsqu'elle lui dit qu'elle savait se servir de ses armes, ses yeux se plissant et un sourire malsain apparu sur ses levres, sous son masque.

''Ah oui? Comme tu es chanceuse petite. Tu sais, tu n'es pas la seule capable de se battre. Si tu veux, je te le fait payer quand tu veux! Tu ne me fait pas peur, j'ai tué des personnes plus intimidante que toi... Alors si tu crois que tu me fait peur avec ton petit arc et ton... couteau, tu te trompes! Et pour ton inifo, je me nomme Vinpap Yskaliv. Sache le, car tu risque de regretter de l'avoir mis en colère.

Qu'est ce qui lui prenait? Il se laissait emporter par son deuxième coté... il rageait interieurement. Il ne pouvait pas permettre ca. Il secoua la tête et soupira avant de regarder la jeune fille.

Désolé... C'est un contre coup de mon pouvoir. Tu sais, je ne le pense pas vraiment... c'est que dans ma tête, il y a une personne violente et sadique. Disons... que c'est un aspect de moi. Qui était refoulé jusqu'à présent. Et pour te rassurer, non, je n'ai rien fait et je ne te ferai rien. Je n'en voit pas la nécessité en considérant que j'avais quelqu'un dans ma vie de vivant, en plus d'être en train de tisser des liens avec quelqu'un d'autre. Et... Et pourquoi je te dit tout ça moi? Ce n'est pas le moment de parler de ma vie!

Il soupira avant de s'adosser sur le mur et d'observer la jeune fille. Quelle nuit étrange il vivait... Il était au prise avec une jeune fille violente, dans une tour qui tombait en ruine. C'est bien la première fois que ça lui arrivait. Ne disait on pas, justement, qu'il fallait une première fois à tout?
Et bien, Il aurait bien aimer s'en passer en ce moment... Il n'était pas la meilleure personne pour parler a quelqu'un, encore moins aux jeunes filles. Il poussa un profond soupir avant de se redresser et de marcher au bord du balcon. Il fixa les étoiles un moment, cherchant ses mots.
Au moins, se disait il, la vue de ses armes devait lui faire douter avant de s'attaquer à lui.


Bon... Tu as dit avoir faim. Pour cela, je peux bien t'offrir le reste de la nourriture que j'avais avec moi aujourd'hui. Il me reste bien une pomme et des noix. Et pour ce qui est du froid, j'ai cru voir quelque chose plus haut. Donne moi un instant.

Il décrocha le sac de provision de sa ceinture, avant de le lancer vers la fille. Cela fait, il s’élança vers son point d'observation et grimpa un peu plus haut, où un cadavre d'animal était étendu. Il l'évita et continua de marcher jusqu'à l'endroit qu'il avait vu plus tôt. il sourit en voyant les restes d'un lit de camp, une couverture était justement accroché au lit. La prenant dans mes bras, il marcha jusqu'au bord de l'étage et, regardant le balcon du niveau inférieur, où la jeune rousse devait se trouver, il passa par dessus la rambarde et regarda l’intérieur de la tour, avant de lâcher prise et de tomber quelques mètres et d'arriver sur le balcon a nouveau. Il s'accroupi et utilisa sa main libre pour s'équilibrer et regarda la jeune fille, pour voir sa réaction, avant de se redresser et de tendre la couverture a la fille.

Ceci est bon pour toi? Et en passant... Tu connais mon nom, mais... Je ne connais pas le tien. Je m'imagine mal faire la conversation à quelqu'un dont je ne connais pas le nom.

Tout sourire, il espérait que cette preuve de gentillesse allait lui pardonner son moment de rage de tout à l'heure et montrer à la demoiselle qu'il ne lui voulait aucun mal.


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Mer 26 Juin 2013 - 15:18

J'ai un don pour rencontrer des gens gentils dit donc. Quand il dit qu'il avait tué des personnes plus intimidantes, mon poil s'hérissa. J'avais peur, c'était vrai. J'étais morte, j'avais froid et j'avais faim et quand je veux être seule, un espèce de clown habillé plutôt bizarrement me sort qu'il a gentiment veillé sur moi toute la nuit. Youpi, dit donc quelle chance j'ai eu cette dernière semaine. Il va m'arriver quoi maintenant ? Un troupeau d'oie va me défequer dessus ? Vinpap, Vinpap Yskaliv, quel beau prénom, très... original ? "car tu risque de regretter de l'avoir mis en colère. " Cette phrase faisait plutôt peur, car tu risque de l'avoir ? Il parlait de lui à la troisième personne ? Oui, c'était plutôt terrifiant...Peut-être souffrait-il de dédoublement de la personnalité ? Une de mes tantes en souffrait, je me souviens, elle passait de gentille à méchante en un claquement de doigt. J'avoue que c'était plutôt drôle. Bon, un contre coup de son pouvoir ... J'avais bien envie de savoir quel était le sien d'ailleurs, mhhhh, à voir plus tard, ça pourrait s'avérer dangereux si il perdait le contrôle de son .. "autre lui".

Il commença à parler de sa vie avant de s'interrompre, ouf, j'ai eu peur de devoir supporter un étranger qui me raconte sa triste enfance passée dans la boue et les excréments. Il s'adossa à un colonne de marbre. Il était plutôt fascinant en fait, une sorte de chose, bizarre et effrayante mais tellement fascinante à la fois, un peu comme les araignées. C'est pas forcément beau et c'est plutôt terrifiant mais à bien y regarder, tout est fascinant chez elle, et bien là, c'était un peu pareil, j'étais fascinée. Il décrocha un truc de sa ceinture et me le lança dessus. Je rattrapai le sac en l'ouvrant, une pomme et des noix. Apparemment, je pouvais en prendre, alors pourquoi me gêner ? Je me saisit de la pomme et croqua dedans. Elle était bien juteuse, parfaite. Je ne faisais plus attention à Vinpap, concentrée sur la pomme, la savourant comme si c'était un rôti bien saignant. Vinpap faisait des acrobaties, pépère comme on dit. Il passa par dessus la rambarde et regarda l’intérieur de la tour, avant de lâcher prise et de tomber quelques mètres et d'arriver sur le balcon a nouveau. Il s'accroupi et utilisa sa main libre pour s'équilibrer et me regarda, pour voir ma réaction, avant de se redresser et de me tendre la couverture.

« Pas mal »


Lançai-je, un petit sourire aux lèvres avant de me saisir de la couverture et de laisser tomber mon arc par terre, ainsi que mon carquois. Mon couteau était dans ma poche mais je n'étais plus méfiante, j'étais même plutôt en confiance, ce qui était rare. Je jetai le trognon de pomme au loin tout en me saisissant du lapin mort ( ? ). Il me demandait mon nom.

« Noah. Mon nom de famille n'a que peu d'importance. Juste Noah. J'ai quelques questions à te poser, déjà, depuis combien de temps est-tu ici et ... comment est-tu mort ? Ah, et aussi de quelle époque viens-tu ?


Cette question était délicate, c'est vrai mais elle me paraissait essentielle. Savoir comment il était mort, comment quelqu'un de si agile pouvait mourir ? Moi, j'avais eu une mort débile et atroce, et lui ?

HRP : C'est très court, c'est pas super mais au moins, je te réponds, vraiment désolée ><
♦ Rose ou chou ? : Chou
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 2691

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
2690/1500  (2690/1500)
Votre domaine: La Tromperie.
avatar
Tortue Ninja
Tortue Ninja
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Mer 26 Juin 2013 - 16:56
Noah... Pas si mal pour un nom. Bon d'accord, c'était nouveau pour lui. Elle s'était débarrassée de ses armes, c'est une bonne chose ça. Il avait réussi son effet désiré, il avait réussi à apaiser les tensions qu'il y avait l'instant d'avant. Finalement, il réussissait à calmer les tensions plutôt qu'à les empirer. C'était déjà une bonne chose dans son cas. Ca lui changeait de ses habitudes.

Elle lui demanda depuis combien de temps il était la. C'était une bonne question. Depuis combien de temps était il mort... Le temps lui semblait si... futile désormais. Il en avait pour l'éternité à rester ici. Alors pourquoi se soucier de cela? Ensuite, elle lui demanda sa mort et de l'époque qu'il venait. Son époque... une période peu connue hors du Japon. Du moins, selon les livres qu'il avait lu et selon les têtes surprises qu'il avait toujours eu en parlant de son époque.


"Je suis ici depuis... un moment. Je ne pourrais te dire exactement. 4 mois? Au maximum, 5, mais avec l'éternité devant moi, je n'ai pas vraiment porté attention. Tu réaliseras cela toi aussi en temps et lieu.
Pour ce qui est de ma mort, je suis mort transpercé par plusieurs sabres, flèches et armes diverses, sur le champ de l'une des batailles les plus sanglantes du Japon, la bataille de Sekigahara. Je viens du Japon féodal, l'époque Sengoku.


Il soupira en se remémorant son passé. C'est difficile de vivre dans un monde ou votre passé se trouve a des centaines d'années de vous. Il regarda Noah, tentant de deviner son époque ou, au moins, de trouver son origine. Il en avait vu de toutes les sortes ici, de toutes les époques, même venant d'avant lui, ou venant du futur. Malheureusement, c'était bien la première fois qu'il voyait un tel accoutrement.

"De toute facon, quelle personne sensée s'habillerait d'une manière aussi ridicule?*

Vinpap hocha de la tête, dissipant la voix insupportable et fixa à nouveau Noah.

"Très bien. Je t'ai répondu, alors permets moi de te reposer les mêmes questions. Les questions que tu me poses, laissent présager que tu es nouvelle, alors si tu as d'autres questions, n'hésite pas."

Vinpap s'assit et invita Noah à en faire de même. Il ne savait pas combien de temps ils seraient ici, autant s'installer un peu plus confortablement. Il sourit et attendit qu'elle lui pose ses questions.

(HRP: ne te presse pas, j'avais de l'inspiration pour toi, tu n'as pas à me répondre dès maintenant :P )


Fais gaffe Invité, tu es la prochaine personne sur ma liste...
Mon theme ~ Fiche

deus awards :
 
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Lun 22 Juil 2013 - 16:47
Quatre mois qu'il était là ? Wôh, ça en faisait du temps quand même. Mais comme il le disait, il avait toute l'éternité devant lui. Toute la mort. A jamais, ils seraient tout deux enfermés dans ce corps, dans cet endroit. Jamais ils ne vieilliront, jamais tout ça ne s'arrêtera. Jamais. Un cercle vicieux qui recommencera à l'infini. Il lui dit qu'elle le réalisera plus tard, quand le temps serait venu, quand elle le voudrait, quand elle l'accepterait  surtout car pour l'instant, le fait d'être morte aussi stupidement lui laissait un goût amer dans la bouche. Ses yeux clignèrent de surprise, de compassion et d'effroi quand il lui dit la comment s'était finie sa vie. Transpercé par des sabres et des ... katanas ? Encore elle savait ce qu'était qu'un sabre mais elle n'avait jamais entendu parler de katana. Le Japon ? Noah avait toujours voulu y faire un tour. En réalité, Noah avait toujours voulu aller partout, visiter le monde et satisfaire sa curiosité mais ses parents n'avaient jamais voulu qu'elle aille plus loin que son jardin. Apparemment, le monde extérieur était trop dangereux pour une princesse, mais rien n'avait jamais été trop dangereux pour Noah.

Il l'invita à s'asseoir et à lui raconter sa mort à son tour. Logique, cette question devait être posée. La rousse n'avait aucune envie d'en parler, absolument aucune, mais le Japonais en avait-il eu envie lui ? Sûrement pas, alors elle devait le faire, par respect à son égard. Elle se lova un peu plus dans la couverture et se laissa lourdement tomber au sol, le lapin toujours dans une main, nullement dégoûtée d'avoir une chose morte dans la main. Elle avait tellement l'habitude d'attraper des proies que cela lui semblait presque normal. Elle enroula tout son corps dans la couette à l'exception de ses bras et sortit un couteau de sa poche. Elle se mit à doucement enlever la peau du lapin, avec précaution et attention. Elle se racla la gorge et finit par parler.

« Je suis Noah Stik, princesse d'Ecosse. Enfin, ex-Princesse. J'ai dix-sept hivers, printemps et été. Je viens donc d'Ecosse, je ne sais pas quelle année. Je ne sais plus, je peux juste te dire que je viens du Moyen-Âge.»
Elle planta ses yeux d'un bleu profond dans les siens avant de les reposer sur son lapin et de finir de lui enlever la peau
« Ma mère a voulu m'obliger à me marier et j'ai refusé, puis ai cédé. L'épreuve qui devait choisir mon fiancé était le tir à l'arc. J'ai moi aussi participé pour ma propre main et j'ai gagné. Je me suis ensuite enfuie et me suis endormie contre un tronc d'arbre, dans la forêt. Mon cheval a poussé un cri déchirant avant de s'effondrer devant moi, mort. Enfin, à l'agonie.»
plusieurs larmes inondèrent ses joues quant elle évoqua Angüs. Elle le regrettait sûrement plus que sesparents. Non, en fait même pas, il était mort. Pas eux.
« Un ours l'avait attaqué. Et il m'a attaqué aussi. Et voilà ou j'en suis. »


Elle se racla à nouveau la gorge et finit de dépecer le lapin, elle lui craqua ensuite tous les membres et lui arracha les pattes. Elle avait fait ça en moins de dix minute, ce qui était un véritable record. Le lapin ne demandait plus qu'à être cuit. Elle soupira et essuya ses larmes d'un revers de manche avant de vainement sourire à Vinpap.

« Vinpap. C'est étrange comme prénom quand même. Enfin, passons. Je sais qu'ici, à cette époque il y a un moyen pour faire du feu rapidement. En as-tu sur toi ? Ou sais-tu à quoi ça ressemble ? Je pourrais peut-être le dessiner... C'est quoi ton pouvoir ? »


Certes, elle était plutôt en confiance et à l'aise avec lui mais quelques minutes plus tôt il avait bien décrété avoir une personne violente à... l'intérieur de lui, et cette personne pouvait peut-être prendre le contrôle de son corps et lui exploser la tête en deux temps trois mouvements, car la rousse avait beau être agile et bagarreuse, contre un ennemi qui fait trois fois sa taille, elle n'a aucune chance.




HRP | Presque un mois pour répondre... Je suis désolée ! Là je vais partir en vacance donc pendant un mois je ne pourrais pas répondre, prends ton temps, par pitié T_T
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Sam 3 Aoû 2013 - 21:28
Pourquoi parlait-elle de tout ça a cet inconnu, d'ailleurs ? Elle ne savait pas, et finalement, elle ne voulait pas, elle ne voulait plus.Sa méfiance était retombée, mais était-ce pour juste mieux l'amadouer, pour mieux la dompter ? Aucune idée, mais Noah ne voulait pas se risquer à connaître la vérité. A tous les coup, c'était une personne douce et agréable, mais d'un autre côté, c'était peut-être aussi une personne horrible à l'intérieur, comme le laisser supposer son " double maléfique ". Et, à coup sûr la véritable personnalité était la méchante. Elle secoua la tête, ça ne pouvait pas être vrai ... Elle avait raconté toute sa vie à cet homme, sans le connaître. Peut-être avait-il menti sur son passé ? Raaah, tant de possibilités. Mais, soudain, Noah ne se sentit plus du tout en sécurité ici, hors de l'académie. Elle n'était pas dans son élément, elle avait même... peur..., oui, elle avait peur. Elle retira la couverture de ses épaules

Noah repris son arc et mis son carquois dans son dos, elle prit un bout de lapin presque cuit et le mit dans sa bouche avant de faire demi-tour dans les bois, sans un mot pour Vinpap qui était resté assis là, à même le sol, en tailleur, tel un "ninja", comme il s'appelait. Elle soupira et écarta plusieurs branches d'un imposant arbre avant de s'y hisser, au plus haut, au sommet, là-haut, là où elle se sentait en sécurité, seule, tranquille. Et, même si son ventre criait famine, au moins elle ne se réveillerait pas à l'infirmerie ce soir.
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] - Lun 5 Aoû 2013 - 16:31

Rp qui commençait bien pour Nono, je ne me m'attendais pas à cette fin et franchement j'trouve ça frustrant de lire une fin si brusque.

Noah Stik : 380 xps
Vinpap Yskaliv : 235 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: ▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP] -
▬ Où je suis tombée encore ?! [PV VINPAP]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (m) Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. - Lien amoureux
» Je suis tombé pour elle... ♦ [ Candice & Tyler ]
» "Je suis tombé tellement bas que plus personne ne me voie." ~Requiem's Links
» Bon je suis tombé où là [ libre]
» « Je suis tombé par terre, c'est la faute à voltaire, le nez dans le ruisseau c'est la faute à rousseau »∞ Helena Nightingale ∞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page