Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Chapitre III : Sinon, ça va ? [TERMINE]

Invité
avatar
Invité
Chapitre III : Sinon, ça va ? [TERMINE] - Dim 12 Mai 2013 - 2:53
Chapitre III

Je suis un raté, doublé d’un faible, triplé d’un imbécile. Je suis aussi fonce dans le tas qu’une racaille de seconde zone, j’ai les cheveux en pétard et je me suis fait mettre K.O. par ma colocataire montrant ainsi ma stupide faiblesse ! Du coup, je passe pour le pauvre type bon à rien à tous le temps sauver comme cette journée avec Abygaïl ! Je suis, je suis… ? Ritsu Kay ! Bien joué, tu as gagné un bon point pour que je te raconte ma journée pourrie !

Après la journée d’entrainement contre Kate, j’étais rentré plutôt vexé, pas par le fait de se faire battre par une fille, mais par le simple fait que j’avais prouvé que j’étais une fois de plus un incapable… Que ce soit dans ce monde ou même dans le monde des humains. Quand j’étais encore au collège, ma vie n’était pas si dure que ça ! Bien entendu je me faisais embêté par les gros groupes de personnes voir parfois persécuter pendant un mois entier mais bon… Il m’arrivait de me battre avec des « camarades » du collège. Je rentrais parfois la lèvre explosée, le front en sang, le nez en sang… Et donc je passais toujours pour une poule mouillée et un incapable ou plutôt… Un « mec super sensible ». Ce n’était pas un problème d’être sensible, j’étais moi-même assez sensible à pleins de chose… Mais il parlait sensible au niveau du mental car quand on se bat, le mental ça fait tout, la tolérance de se prendre des coups… l’endurance, tout ça, tout ça ! Bref, étant gamin, j’abandonnais toujours très vite, même à cette époque de ma nouvelle existence par Deus, j’abandonnais très vite et… Je n’avais pas totalement perdu, j’étais encore de taille à résister quelques coups mais ma tête me disait d’arrêter, mon cœur aussi, je sentais comme mon katana me le dire aussi… J’avais senti toute l’amertume de perdre quelque chose, de perdre toute ma force, toute mon énergie et tout mon courage, comme si ils avaient disparu d’un coup, pouf.

Pour en revenir à cette nuit-là, je me rappelle avoir fait semblant de dormir pour éviter une discussion sérieuse et gênante, pour le moment et même si ça ne faisait qu’une semaine qu’on était colocataire, un silence pesant s’invitait dans notre chambre, à Kate et à moi. J’étais là, bien installé sur mon matelas, la chaleur m’habitant encore, un simple drap sur le bas de mon corps pour avoir un peu d’intimité face à ma colocataire. Je fixais le plafond, mes mains derrière la tête et le torse nu. Mes deux yeux bleus étant vide, je réfléchissais à tout, à mon ancienne vie, à ma nouvelle vie à ce que je pourrais devenir à ce que j’étais. Je fermais les yeux tristement pour finalement me redresser sans un bruit en regardant Kate, dormant comme un ange aux rayons de la Lune, comme ci, ceux-ci la protégeais du mal. Je me levais en enfilant mon short puis en m’adossant contre le mur pour la regarder dormir, je ne savais pas vraiment pourquoi j’étais là, mais j’étais là, à la regarder dormir, l’examinant, elle engouffrée sous sa couette. Je soupirais longuement avant de fermer les yeux, laissant l’air frais envahir mon torse, mon visage et mes bras jusqu’aux doigts de pied. Je lui souriais tristement même si elle dormait, puis je me dirigeais vers la salle de bain pour l’ouvrir délicatement, allumant la lumière pour finalement me faire aveugler par elle, je prenais la direction du lavabo pour me regarder dans la glace, je souriais puis en regardant mon bracelet dans le miroir je fermais les yeux repensant à mon rêve. Pourquoi c’était elle qui… Enfin son double ! Ce n’était qu’un rêve, c’est sûr mais tout de même… Ressentais-je quelque chose ? Ou bien c’était qu’une illusion… Sans doute. J’ouvrais légèrement le robinet pour me mouiller les cheveux et les faire tenir un temps sois peu. Directement, je m’habillais comme pour sortir en mettant cette fois ci une casquette rouge sur la tête montant discrètement sur le toit en passant par les couloirs.

Une fois arrivé sur ce toit, je contemplais la Lune qui éclairait Kate plus bas, je souriais m’approchant du bord, le sourire aux lèvres et l’envie insoutenable de m’assoir au bord que je m’exécutai directement, mes pieds se balançant dans le vide, mes pensées si haut que je ne me comprenais pas, tout ça, tous ces évènement de la semaine, mon arrivé chez le père Deus et son monde bizarre ; Kate, ma colocataire à qui je m’attachais déjà ; Abygaïl, la sulfureuse gardienne de la nature et une véritable force en complétement de tout… Je commençais à cogiter en haut de mon toit moi, réfléchissant à tout et à rien, mes pieds se balançant dans le vide fixant la Lune et les belles étoiles reflétant un pays tout entier, me donnant espoir d’aller un peu mieux ce soir puis une étoiles filantes passa devant mon nez. Je souriais comme un enfant en fermant fort mes yeux, me relevant directement en faisant un souhait comme je le disais… Ce que je souhaitais ? Une solution pour aller mieux, au moins ce soir ou alors de l’animation ?

Battle in the Darkness

Puis j’entendis du bruit dans mon dos, je souriais, espérant voir quelque de connu, Abygaïl ? Ou même Kate et… c’était deux petit yeux cintrons dans la nuit qui m’attendait. Je fronçais les sourcils regardant le spectacle terrifiant, c’était le double de Kate et je me voyais en cendre aussi derrière elle, l’air malicieux plantant un katana identique au mien mais en une sorte de version noir et mauve. J’ouvrais la bouche pendant que j’entendais Kate crier puis le monstre de cendre fonça sur moi, créant une plate-forme violette lumineuse au milieu de la cours des étudiants, plus exactement au milieu du bâtiment en demi-cercle de l’internat. Je tombais dessus, mon arme arrivant dans ma main droite dans un éclair blanc comme à son habitude. Je me relevais sans grande difficultés, regardant mon double de cendre au-dessus de moi, flotter avec une épée semblable à la mienne, l’air menaçant, déployant deux ailes noir se déployant, battant des ailes comme un aigle, le souffle du vent puissant me repoussant au bord de la plate-forme fluoresçant. J’agrippais mes mains au bord, plantant mon épée dans le sol étrange, ne voyant pas ma lame à travers, je me relevais avec cette fois-ci de grandes difficultés en prenant mon épée dans les mains me mettant en position de combat, un faisceau rose fluo sortant du sol où ma lame s’était plantée. Je regardais par le faisceau et je voyais une sorte de volcan, j’ouvrais les yeux en grand, regardant mon adversaire dans ses yeux citron, lui me regardant dans mes yeux océan. Il revenait à terre pendant que j’avancer tranquillement vers lui puis en courant dès qu’il m’y son pied à terre ! Nos épées s’entrechoquèrent, une aura nous entourant lui et moi, moi de mauve, lui d’or… Nous reculions alors, stupéfait tous les nous retentions les assauts à reprise, lui perdant des morceaux complet de cendre, moi subissant des mini coupures sur tout mon corps, déchirant mes vêtements petit à petit, la plate-forme se détachant en plusieurs morceau, laissant le magma monter progressivement, réchauffant l’atmosphère. Je le voyais, il n’aimait pas ça nan plus alors il s’envola, moi dans ses bras bloquant sa charge et lui de même. Une danse interminable pour arriver enfin à la fin de la mélodie entraînante, il cria et moi aussi, nos deux voix identique chantant à l’unisson pour en finir dès maintenant ! J’attrapais son katana pour le balancer mon imitation et sa copie de mon katana dans le volcan, tombant à la suite le sourire aux lèvres.


Touchant du bout des doigts la lave en fusion, je me réveillais en sursaut de mon lit, en transpiration, essoufflé et bizarrement sans sous-vêtement, je relevais les draps surpris pour me regarder, mon corps nu se présentait à mes yeux, puis en posant les yeux sur Kate, je comprenais que j’étais nu et que je devais vite trouver quelque chose à me mettre ! En quatrième vitesse je prenais un caleçon à moi dans le tiroir près de moi pour l’enfiler, me levant du lit, me présentant à la fenêtre pour sentir la douce caresse du vent sur mon torse, mon front sur la vitre froid pour me rafraichir. Je tournais la tête, Kate se tournant dans son lit vers la fenêtre semblant toujours dormir paisiblement, je souriais à sa tête de fille toute endormie et je me dirigeais vers la salle de bain pour enfin me regarder dans la glace après m’être aveuglé avec la lumière en grognant. Je me regardais dans la glace et après m’être mis de l’eau sur le visage, je me regardais dans la glace et je sursautai, mon double était là, me souriant d’un air malicieux, les yeux jaune tout rond avec derrière le portrait craché de Kate, le câlinant par derrière, je reculais pour finalement sortir de la salle de bain pour aller me coucher sous les draps paniqués et totalement choqués, le souffle coupé pour finalement devenir essouffler... Sinon, ça va ?
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6652

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre III : Sinon, ça va ? [TERMINE] - Dim 12 Mai 2013 - 11:05
Un petit solo sympathique, quoique pour le combat, j'ai eu un peu de mal à suivre pour être honnête. Vu l'heure à laquelle tu l'as posté ça doit justifier les nombreuses disparitions de mots en plein milieu d'une phrase, des ponctuations qui se font la malle et également ces quelques fautes qui traînent çà et là. Dans l'ensemble sinon, oui ça va. :P

Ritsu : 270 xps

Xps attribués : Oui




Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Chapitre III : Sinon, ça va ? [TERMINE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Les Archives :: Les Archives :: Archives des grimoires-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page