Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé]

Invité
avatar
Invité
Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Sam 11 Mai 2013 - 0:12
Chapitre II
Acte un

Ma respiration irrégulière, mes jambes se balançant à chacune de leur tour vers l’avant pour avancer de plus en plus rapidement, mon épée frottant le sol continuant sa route en zigzagant à côté de mes pieds à toute vitesse, des étincelles sur le sol poussiéreux et sec. Ma voix commençait à se faire entendre par un cri de rage, un peu de bave sur la lèvre inférieure et le nez laissant couler un filet de sang. Non, je ne mettais pas pris une baffe car j’avais vu une jeune fille pas très habillée… C’était un combat ! Mais dans ce coup de lame, laissez-moi vous expliquer le prologue de ce chapitre.

Alors que ma digestion se faisait ce midi-là, par ce magnifique temps d’été qui nous serait tout aussi offert sur Terre, je partais de la cafétéria le ventre plein, le katana dans le dos puis je vis Kate au loin. Kate, la première personne qui m’était d’un plaisir à rencontrer dans cette nouvelle existence qu’était celle que ce fameux Deus m’avait donné. Je me mis directement à crier pour l’appeler !

« Kate ! Attend je…. Ouff… Bon, les lourd repas le midi c’est fini… »

Theme

Je commençais à lui courir après avec grande difficulté, mes pieds me faisant déjà assez mal à cause de la course poursuite contre le vendeur de potions d’hier… J’essayais de l’attraper du mieux possible avec tout même la grande chaleur qui était insoutenable et ça depuis quelque jours, la chaleur m’envahissait même la nuit jusqu’à dormir en sous-vêtement et la couette quasiment enlevée… Je peux vous dire que dans une chambre de filles, ça peut en faire rougir certains et certaines ! Bref, en revenant à Kate, elle s’était dirigée vers le dortoir ! C’était le moment où jamais pour la coincer pour lui offrir le cadeau que j’avais gagné hier, d’ailleurs je regardais à mon poignet droit le bracelet aux magnifiques pierres marron. Je souriais puis je repris du sérieux m’approchant de plus en plus de la fameuse chambre ! Dans les couloirs j’esquivais les groupes de filles en glissant sous leur jambe puis esquivant le ballon de foot d’un gamin qui jouait dans le couloir ! Je sais que c’était interdis mais en même temps, pas trop le temps de traîner, je devais rattraper Kate et puis faire la moral à un enfant pendant qu’on ne respecte pas le règlement… Ça ne le fait pas vraiment ! Je continuais ma route jusqu’à arriver en tombant en face contre terre à l’entrée puis se relever pour s’asseoir en s’adossant au mur de la salle de bain qui semblait condamné. Je souriais en étant complétement essoufflé et naze.

« Eh… eh…. Kate ? T’es là-dedans ? Quand tu sortiras… Je voudrais t’offrir un truc… »

Je me relevais avec difficulté, ouvrant la fenêtre pour prendre l’air en continuant de parler…

« Eh….eh….eh… Tu aimes le vert et… Wait What ?! »

Elle était devant mon nez là à courir ! Dehors vers des bâtiments que je n’avais pas encore visités ! Je sautais par la fenêtre pour tomber dans un arbre avec toute la chance que je pouvais avoir en tombant une fois de plus sur le sol avec cette fois ci, un poil de ridicule mais je me relevais tout de suite pour partir à la poursuite de Kate ! Elle courrait vite mine de rien mais… je ne me laissais pas abattre ! Courant esquivant certaines personne dans la foule j’arrivais à une grande grille avec Kate collée à celle-ci enfin Kate… avant que je ne m’aperçoive qu’elle traversa le portail en me tendant une main… de CENDRE ! Je courais vers elle et j’attrapais sa main tremblante et qui s’évapora me laissant traverser la grosse grille. De l’autre côté elle était toute noire avec les yeux jaunes, comme ce type dans mon rêve avant d’arriver à la Deus Académia, elle me prit la main délicatement et m’emmena un peu plus loin vers l’entrée de l’arène et me regarda avec ces yeux citron pour prononcer avec une voix triste et quelques gémissement…

« Re… Regarde ce que tu m’as fait Ritsu… »

J’écarquillais les yeux et elle approcha ses lèvres plus près des miennes pour m’embrasser délicatement me faisant tourner, continuant de m’embrasser à plusieurs reprises pour me laisser tomber sur le sol poussiéreux inerte et sans grande réaction… Bim, plus de son, plus d’image…  


Dernière édition par Mickey Mouse le Sam 25 Mai 2013 - 21:37, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Sam 11 Mai 2013 - 2:00

Plongé dans les ténèbres....Vêtu d'habit sombre...Mes cheveux bruns et mon œil gauche toujours intact...Me laissant guider par la musique dans une grande salle ténébreuse, mon corps dansait et ma voix chantait sans même que j'en avais conscience...Je me laissais tout simplement faire, ne faisant pas attention à ce que je faisais...Voici mes paroles:

Pendant les nuits sans sommeil, ce désir me tourmente ...
Quand je ne peux pas retenir cette impatience,
J'appelle à un service souterrain.
Peu importe le temps, ils répondent toujours mon appel.

Son nom est "Agent". Un escroc jouant avec amour et désirs.

Je vais vous dire mon secret classifié,
J'attends avec impatience pour libérer mes passions et des plaisirs,
Prendre ces bonheurs échevelée et

[Refrain]

Leur faire atteindre de nouveaux sommets où les profondeurs de mon cœur
Avec les techniques que l'utilisation peut utiliser!
Fait moi fondre!
Mon excitation saute naturellement dans le milieu de ce tourbillon!
Le rêve de ce soir danse violemment!

[Instrumental]

Leur faire atteindre de nouveaux sommets où les profondeurs de mon cœur,
avec les techniques que l'utilisation peut utiliser!
Fait moi fondre!
Pour le contenu de mon cœur
Mon excitation saute naturellement dans le milieu de ce tourbillon!
Le rêve de ce soir danse violemment,
Autant que cet organisme peut prendre!

Je brûle si fort!

Je ne savais pas pourquoi je chantais ça. Ces paroles....Elles venaient de mon cœur. Plus je faisais cela, plus j'avais l'impression de plonger dans les ténèbres. Mon âme s'enflammait durant cette prestation. Je n'étais pas libre de mes actions. Pourtant....la foule m'acclamait. Je souriais. Pourquoi? Étais-je heureuse? La lumière...Elle m'aveuglait. Je pouvais voir ceux qui m'acclamait. A ma grande surprise, il y avait Chloé, Neal, mon ancêtre, Alexander Urmanis, Madame Sinclair, Ritsu, Doni, mes amis vivant sur Terre, Colombe Siria et Shindo Akarui....Cela m'éclairait tellement que la salle s'assombrit aussitôt et...à ma grande surprise, ils étaient tous remplacé par les renégats, notamment Kym Mass et....Isanagi Tensho. Ils me regardaient tous, avec des sourires sadiques. J'avais repris mon look présent: mon bandeau cachant la perte de mon œil gauche, mes cheveux teintent en blanc.... et j'étais enchainé tel un pantin. Je me débattais, mais mes liens se serraient de plus en plus. Je criais, mais ma voix ne sortait pas. Soudain, je fus submergée par une énorme vague. Je coulais à cause de ces chaines qui m'attiraient vers la profondeur du néant.....

Puis, je me réveillais en sursaut, transpirant et respirant fort. Je me rendis compte que ce n'était qu'un cauchemar. Je fus rassurée pendant un court instant, mais j'avais lu, un jour, que les rêves reflétaient notre subconscient. Est-ce que mon esprit voulait me montrer mon désir? Les paroles de cette chanson pouvait avoir un sens...Mais, je ne les comprenais pas. Je regardais en face de moi. Ritsu dormait profondément. Puis, je me tournais par la fenêtre. Le soleil ne s'était pas encore lever. Ne retrouvant plus le sommeil et, surtout, pour ne plus refaire ce cauchemar, j'allais dans la salle de bain pour me laver, coiffer et m'habiller. Sans faire un bruit dans la chambre et dans les couloirs, je me dirigeais vers le toit pour regarder l'aurore. Je repensais à mon rêve. En fait, il m'inquiétait. Ces paroles et l'image de la guilde noire....Serais-je une marionnette pour eux? Ou le deviendrais-je? A moins que cela avait un rapport avec leur point de vue sur Deus...."Être un pantin d'un Dieu endormi". Au fond de moi, je le pensais. Peut-être que mon rêve voulait me montrer que je n'étais pas si différente qu'eux, en fin de compte. Non, Kate. Toi, tu ne voulais pas détruire l'humanité et trahir tes proches. Oui, je devais penser comme ça!

J'attendis qu'il y ait du monde dans la cour pour descendre du toit par les escaliers afin d'aller prendre mon petit déjeuner à la cafétéria. Au menu: une tartine au Nutella (rien n'est mieux que le Nutella!) avec un bol de lait et un vers de jus d'orange. Quand j'étais à New York étant vivante, je prenais toujours mon plat à emporté que Neal me préparait et une tartine au beurre de cacahuète en courant dans la rue car je m'étais réveillée en retard. Depuis les évènements à la place de l'Horloge, je n'étais plus totalement moi-même. Je tenais le coup, mais ce n'était pas facile. Je prenais le temps de prendre mon petit déjeuner. Je réfléchissais. Je constatais que, finalement, après avoir appris mes origines, je n'avais rien fait. Il fallait que je devenais encore plus forte. Si je voulais réaliser mon but, je n'avais pas le temps de manger et de faire des cauchemars. Aussitôt mon plat fini, je décidais d'aller dans ma chambre prendre le matérielle nécessaire. Lorsque j'ouvris la porte, à ma grande surprise, je vis Ritsu de dos qui sautait par la fenêtre.


?! Ritsu?

Je courrais vers le bord de la fenêtre et le vit tomber dans un arbre où il s'écroulait pour atterrir violemment vers le sol. Qu'est ce qui lui prenait? Là, il m'inquiétait. Je sortis de la chambre par la porte, courrais dans les couloirs et sur les escaliers pour suivre mon colocataire. Ayant perdu sa trace, j'avais demandé aux autres élèves s'ils l'avaient vu. Ils me répondirent qu'il se dirigeait vers l'antre des affrontements. Qu'est ce qu'il pouvait bien faire là-bas? Aurait-il eu des problèmes avec un autre élève, qu'il l'avait vu par la fenêtre et que, pour se venger, il aurait agis impulsivement et aller là-bas pour régler ses comptes? Non, ce n'était pas son genre. Dans tous les cas, je me dirigeais vers l'arène où je le trouvais effondré au sol. Je m'approchais de lui et le secouais.

Ritsu ?! Réveille-toi! Qu'est ce qui t'arrive, bon sang??
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Sam 11 Mai 2013 - 16:55
Acte deux

Tout autour de moi était floue, était est-ce elle ? C’était Kate là ? Elle était une ombre elle aussi… Est-ce que j’étais vraiment réel… ? Moi aussi je pouvais partir en cendre ? Je regardais autour de moi paniqué, entendant des voix d’homme et de femme. Je me relevais du sol froid et humide pour laisser la lumière s’allumer, j’étais dans une église et devant moi des ombres, des clones de cendres plus exactement et en essayant d’attraper mon katana, je percutais qu’il n’était pas là, juste le fourreau, je prenais panique et grinçais des dents face aux deux personnes, il y avait… Moi ? Et Kate, elle était derrière ce… « Moi » Leur yeux jaune me fixant prêt à attaquer. Je m’élançais donc à l’assaut, je ne savais pas bien pourquoi, chacun de mes pas résonant dans l’église, le son de ma voix accompagnant l’atmosphère pour une mélodie mi-tragique, mi-douteuse pour la suite des évènements. Sur la route pour venir les attaquer, je regardais des mots se dessiner à mes côtés et plus je les lisais, plus les deux personnes de cendres s’éloignais rapidement mais je pouvais des mots en français, en anglais… même en japonais ! Et puis dans un alphabet inconnu… Semblable aux lettres d’un alphabet européen mais … tout de même un peu différent. Je relevais la tête vers les deux monstres de cendre pour les voir grandir étrangement, des sourires aux belles dents déployés se moquant de ma prestation. Je n’arrivais plus à m’arrêter de courir et je sentais mon cœur exploser en moi Puis en arrivant près d’eux pour leur mettre un coup, un éclair blanc nous départagea soudainement, plus d’image… Puis, j’entendis une grosse voix par-dessus une petite…

« Elle t’appelle… Je te laisse pour le moment gamin, mais on se retrouvera… Prend soin d’utiliser mon poing pour mettre à genoux tes ennemis… »
Ritsu ?! Réveille-toi! Qu'est ce qui t'arrive, bon sang??

J’ouvrais un œil avec difficulté puis je regardais d’où provenait cette voix si douce, c’était Kate, où… j’espérais enfin que c’était la vrai et que le soleil était vrai lui aussi, j’étais revenu dans le monde réel. Je la regardais puis je lui souris en coin l’air apaisé de la voir encore une fois de plus puis pour en rajouter elle me secoua alors je me redressais brusquement près d’elle l’air étourdi, me tenant la tête aveuglé par les rayons du soleil attaquant mes deux billes bleues.

« Wow !... Je suis là... c’est bon… mh… quel rêve étrange. Uh… »

Je baillais à la suite de ma réponse l’air fatigué en me grattant la tête puis je la regardais l’air surpris et complétement abrutis.

« Eh bah quoi… ? »

Je me relevais directement pour m’étirer l’air songeur en collant finalement mon avant-bras droit sur mon front ayant tellement chaud sous cette veste et surtout sous ce soleil à nous tuer ! Je prenais donc le temps de poser mon katana par terre encore dans son fourreau en commençant à enlever ma veste pour enfin vraiment respirer, me retrouvant en débardeur rouge vif. Je m’étirais une nouvelle fois, le sourire aux lèvres, l’air libéré n’ayant toujours pas compris ce qui venait de se passer mais bon… c’était une belle journée et j’avais dû m’assoupir ici en faisant un mauvais rêve ! J’ignorais donc les faits précédents pour profiter un peu du soleil.

« Woaw… Il me manquerait plus qu’un coca et m’a DS pour profiter de cette journée… »

Je me retournais lentement vers Kate pour la regarder dans les yeux enfin… dans son œil ? Et pour me rappeler ce rêve étrange ! Et... de ce qui s’était passé dedans, j’écarquillais mes deux yeux bleus, le teint écarlate en essayant de me détendre en mettant les mains derrière la tête tout gêné mais ne le montrant pas un petit sourire abrutis et gêné en même temps sur le bout des lèvres.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Sam 18 Mai 2013 - 17:22
Je fus soulagée de voir Ritsu en bonne état. Il me souriait pour me rassurer, mais je sentais très bien qu'il me cachait quelque chose. Il parlait ensuite d'un rêve. Évidemment, cela me faisait rappeler le mien, mais c'était étrange. Était-il somnambule? Depuis même son arrivé, je le trouvais différent des autres apprentis-dieux. Il avait parlé de ce rêve qui n'incluait pas l'un des deux directeurs lors de notre rencontre. Et aujourd'hui, il courrait à toute vitesse et je le trouvais évanouit dans l'arène. Et il faisait comme si rien n'était. Alors qu'il s'était mis debout, j'avais toujours mes genoux au sol, serrant le poing sur mes jambes. Ce genre d'attitude....Je n'aimais pas ça. Quoi qu'il me disait, ce qu'il avait au cœur ne disparaitra pas. Je me devais de le secouer. Alors qu'il regardait vers ma direction, je ne pris pas la peine de le prévenir ou de lui laisser le temps de réagir....car je lui avais mis un coup de pied retourné en pleine figure, ce qui me permis de me mettre debout à mon tour. A cause du Contrôle de limite, je l'avais propulsé un peu plus loin, son corps laissant des traces sur le sol. Le regardant avec mon air énervé sérieusement et les bras croisés collés à ma poitrine, je lui exclamai:

Qu'est ce qu'il y a? Un simple coup te suffit à te mettre K.O? Relève toi, je te défie! Nous sommes dans l'Antre des affrontements, où les apprentis-dieux comme nous s'affrontent [non sans déconner, merci Kate]. Je t'attends.

Il ne devait pas comprendre ma réaction. A sa place, je serais pareille. Je n'aimais pas les sourires forcés. Je me disais que, s'il combattait, tout ce qui l'inquiétait disparaitrait. S'il ne voulait pas me le dire avec les mots, il pourrait me le dire avec les poings. Et puis, je voulais savoir s'il pouvait se battre. Il avait parlé de DS et de Coca, cela voulait dire qu'il venait de mon époque. Peu de gens savaient combattre. Était-ce le cas pour lui? Sinon, je lui apprendrais en l'affrontant directement sur le terrain. Je m'étais mise en position de combat, attendant qu'il réagisse.

N'aie pas peur de m'affronter car je suis une fille. Utilise ton katana pour voir si tu sais t'en servir.

Je venais de réaliser que je n'avais pas d'arme de mon côté....Il avait un avantage, s'il savait se battre. Si ce n'était pas le cas, alors son katana ne valait rien dans ses mains. Je voulais aussi déterminer son pouvoir, car je pensais que ce qui lui arrivait avait un lien avec son domaine divin. Je ne devais pas dépasser les limites de mon corps maintenant, ce que je pouvais faire actuellement était d'augmenter ma force et mes sauts et faire des acrobaties de haut niveau. Je ne voulais pas le blesser mortellement. Et puis, cela me servira aussi à voir ce que moi je pouvais faire. Se serait un genre d'entrainement quoi.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Sam 18 Mai 2013 - 17:57
Acte trois

J’étais là à la regarder, une légère brise nous séparant, un rayon de soleil venant nous séparer et… Son pied dans ma tronche ! Elle avait réagi subitement et aussi rapidement que Flash de DC Universe ! Je la voyais au ralenti cette scène et je ne pouvais bouger aucuns membres, mes pieds étaient scotchés au sol poussiéreux mes bras bloqués sur pause et son pied venait à mon nez pour finalement percuter mon visage pâle laissant mon corps glisser sur le sol faisant grinder mon dos au sol comme une planche de skate à une barre de métal. Je percutais une petite bosse pour tomber sur le ventre, la tête face au sol, les idées et la tête un peu cassé, pas littéralement mais en dedans c’était la mort. J’entendais toujours la douce voix de Kate me critiquer cette fois, elle était… différente. Je ne bougeais pas, mes membres un peu souffrant de ce coup.

Qu'est ce qu'il y a? Un simple coup te suffit à te mettre K.O? Relève toi, je te défie! Nous sommes dans l'Antre des affrontements, où les apprentis-dieux comme nous s'affrontent [non sans déconner, merci Kate]. Je t'attends.

Je remuais les doigts pour aplatir complétement ma paume, mon katana venant de se planter quelques mètres derrière moi à cause de l’impact de la chaussure de Kate sur mes dents. Je me relevais difficilement et en pissant du sang du nez. Cette fois, ce n’était pas à cause des rêves mais d’un coup. Je gardais un œil fermé ayant de la poussière m’empêchant de voir, j’étais comme elle à ce moment, complétement borgne. Je soupirais en dégageant le sang de mon nez, crachant laissant un filet de sang sortir pour la regarder, l’œil dans l’œil.

N'aie pas peur de m'affronter car je suis une fille. Utilise ton katana pour voir si tu sais t'en servir.

Je souriais en coin, laissant couler un peu de sang de ma bouche en me mettant en position de combat comme Ryu dans Street Fighter ! D’un ton amusé et d’un air presque sérieux à la Dante dans Devil May Cry, je sortais un petit…

VS Kate

« Quoi ? Tu déconne ? Pour blesser ton joli visage comme tu as fait du mien ? Ahah… Non, désolé Kate, aujourd’hui c’est œil unique pour œil unique, dents pour… enfin ce qu’il en reste pour moi. »

Je fonçais timidement tout de même vers elle en lançant mon pied vers sa tête gentiment comme pour échanger quelques coups et surtout pour répondre à l’appelle du combat. Par la suite je tentais de lui attraper le bras pour la balancer plus en l’air et tout de suite me propulser vers elle chargeant avec un coup de poing. Ce combat allait me divertir un peu, me lâcher de toutes mes émotions mais je devais faire attention de garder cet atmosphère de danse entre elle et moi au lieu de m’énerver très vite et me blesser ou plutôt la blesser elle.

« Take THAT ! »

C’était étrange au fond tout ça, je me sentais plus fort, plus rapide. C’était le fait d’être un dieu ? Enfin un apprenti-dieu ? Bien entendu Abygaïl était une force de la nature, Kate… disons qu’elle en avait assez pour me foutre à terre et moi n’ayant jamais eu l’occasion de me battre véritablement sur terre, je me voyais comme pousser des ailes dans le dos au moment de sauter vers elle, était-ce un pouvoir en plus du poing géant ? Je la regardais, moi et mon seul œil bleu clair la regarder, elle semblait tellement dans son élément… Je n’allais pas m’en sortir facilement de ce combat de choc. Je devais élaborer d’ors et déjà une stratégie pour la faire tomber d’épuisement avant moi. J’avais échangé que quelques coups et je voyais déjà ma respiration s’accélérer, mon souffle épuisé et au final j’avais trop chaud. Je devais enlever ma veste, c’était insoutenable.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Mar 21 Mai 2013 - 14:38
« Quoi ? Tu déconne ? Pour blesser ton joli visage comme tu as fait du mien ? Ahah… Non, désolé Kate, aujourd’hui c’est œil unique pour œil unique, dents pour… enfin ce qu’il en reste pour moi. »

Je serrais mes poings et m'énervais encore plus aux paroles de Ritsu. Enfin, il me complimentait, mais en gros, il ne voulait pas me frapper à cause du fait que je sois une fille alors que je l'avais pourtant dit de ne pas prendre compte ce détail. Dans un champ de bataille, le sexe d'un soldat ne comptait pas. Seul les aptitudes étaient importants. Il fonçait vers moi pour tenter de mettre un coup de pied que j'esquivais en me baissant. Il voulut ensuite changer des attaques avec moi, mais j'évitais son assaut. Heureusement que durant mon vivant, j'avais pratiqué les art martiaux durant toute mon enfance. Il était clair qu'il ne savait pas se battre. Mais, je manquais d'expérience encore. La preuve, il prit mon bras à ma grande surprise et me projeta dans les airs. Je ne comprenais pas, il n'avait pas déjà un pouvoir commun, si? Ou alors, c'était son domaine divin. Mais, il avait un katana magique et sa force n'avait aucun rapport avec. J'intériorisai ma surprise et mon incompréhension lorsque je vis Ritsu sautait vers moi en préparant un coup de poing.

« Take THAT ! »

Son poing venait vers moi, mais je gardais mon calme. Je l'arrêtais tout simplement, avec facilité. Il ne devait pas comprendre comment était-ce possible...Enfin, peut-être que si, mais c'était mon point de vue.

Tu es faible, lui marmonnai-je.

Je lui donnais un coup de poing en pleine figure, ne me retenant pas. Il fut alors projeté violemment vers le sol. Ne lui laissant aucun répit, je fonçais vers lui pour lui donner un coup de pied en plein ventre, provoquant ainsi un mini-cratère. Je le regardais de haut, ne laissant aucune émotion échapper à mon visage. La dernière fois que j'avais ce regard, c'était juste après la rébellion d'Isanagi Tensho. J'avais vu des morts autour de moi, un dragon détruisant les meubles et une de mes anciennes professeurs m'ôtant un œil. Trahison, peur, tristesse, douleur...Je n'avais eu que ça comme sentiment à ce moment là. Puis, espoir et joie....Lorsque j'avais réalisé que je n'étais pas seule. Peu importait mon nom, peu importait qui était de ma famille, cela ne changerait pas. J'étais moi et personne d'autre. Et je voulais aider Ritsu, même si cela paraissait dure et méchant. Je me décidais à le provoquer pour pouvoir le réveiller un peu.

Si c'est tout ce que tu peux faire, tu ne sera jamais un Dieu et jamais tu ne pourras revoir ta famille. Avoue que tu as peur de ce que tu es maintenant. Tu as peur de toi-même, d'avoir changer, de ne plus te reconnaitre. Tu as peur de ta nouvelle nature et, par conséquent, de ton propre pouvoir.

Cela se voyait que Ritsu n'avait aucune connaissance en matière de combat vu sa façon de faire. Normalement, les apprentis dieux comme lui se reposaient sur leurs nouveaux pouvoir pour pouvoir se défendre. Ritsu ne le faisait pas, la preuve, il n'utilisait pas son katana. J'avais moi aussi eu peur de ce que j'allais devenir, mais j'avais maintenant le courage d'affronter mon avenir et moi-même. Je voulais le faire réagir pour qu'il acceptait enfin ce qu'il était devenu et devenir plus fort.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Mar 21 Mai 2013 - 15:12
Acte quatre

C’était très mal parti ! Me voilà près du but pour donner une bonne leçon à Kate mais elle bloqua mon attaque d’une main, sa main sur la mienne, je la regardais, l’air surpris et de son air froid elle me m’arracha ma force pour l’aspirer en elle et ça… D’une phrase.

Tu es faible.

Je la regardais, sans résister, me prenant le coup puissant directement dans la figure, me propulsant vers le sol, m’écrasant une auréole de poussière dans lequel je reposais sur le dos puis en essayant de me relevais, mon ventre me fit souffrir, le pied de mon amie me percuta me laissant cracher un peu de sang, laissant qu’un sourd gémissement montrant bien évidement la douleur dans tout mon corps. Je la regardais d’en bas, tellement bas, j’avais si mal, elle avait raison, j’étais si faible, je n’étais pas fait pour me battre tout ça. Sans doute pas fait pour être ici, dans le royaume de Deus.

Si c'est tout ce que tu peux faire, tu ne sera jamais un Dieu et jamais tu ne pourras revoir ta famille. Avoue que tu as peur de ce que tu es maintenant. Tu as peur de toi-même, d'avoir changer, de ne plus te reconnaitre. Tu as peur de ta nouvelle nature et, par conséquent, de ton propre pouvoir.

Elle avait entièrement raison. Qu’est-ce que je foutais ici, j’étais là dans mon creux fait de poussière et de terre sec. Elle non loin de moi et je sentais tout de même au fond de moi, une envie irrésistible de l’abattre là, maintenant. Etais-je une personne mauvaise ? Ou juste une personne n’ayant pas eu la chance de ne pas avoir été épargné par la malédiction d’un démon venant à la base d’une autre époque que la mienne. Je pencherais pour la deuxième option ! Autour de mon pouce se dessinait un anneau qui devint réalité. Un magnifique anneau en fer noir avec un symbole étrange dessus. Je regardais ma main droite et le nouveau bijou d’un air surpris et d’un coup je sentis en moi un coup de décharge électrique me donnant des chocs dans tout le corps jusqu’à me relever devant Kate puis reculer par reflex.

« Je…. Je… Je n’ai pas choisis ! Tu devrais plutôt…. La fermer. »

Ma voix avait été troqué par une autre, une plus… étrange. Ma voix était plus grave, tel un démon dans certains conte pour enfant avec leur voix roque et menaçante. Je sentais en moi quelque chose changer, mes cheveux par la même occasion ! Ils devenaient d’un noir profond… si intense que je pris peur mais paralyser par cette même peur je restais là, perdant la vue un instant puis la redécouvrant sous un autre angle. Mes yeux. Ils étaient jaune, identique à ceux de Kate toute à l’heure et… de moi dans mon rêve ! Je souriais inconsciemment et tous les évènements suivants, je ne les voulais pas vraiment. Je m’élançais vers Kate, faisant apparaitre mon katana dans ma main droite donnant tout d’abord un coup horizontal puis enfin vertical continuant ma route vers elle avec quelques enchainements avec les pieds toujours vers la tête de celle voulant presque à la blesser. Je n’avais pas conscience de mes actes mais ce qui était réel c’était les coups.

Puis ayant marre je lui attrapais de nouveau le bras pour la balancer un peu plus loin et dans un rire assez sadique, je balançais mon katana comme un javelot directement dans sa direction, l’air malicieux dans mon sourire en coin, bien différent de celui qu’elle avait appris à connaitre en tant que colocataire de chambre. J’étais changé, je me sentais plus fort, plus vivant et les cheveux noirs m’allaient plutôt bien mais tout de même, je gardais en moi une peur… Je sentais un truc s’agiter et des flashes me venait en tête, cette Kate modifiée, moi-même, mon double je veux dire ensemble, mon double m’embrassant moi comme dans mon rêve, je me mettais à genoux, ayant mal au crâne au point même de le crier de toute mes forces, me soulageant ce mal cérébral par un mal du au corde vocal…
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Sam 25 Mai 2013 - 16:37
[Pourquoi j'imagine Ritsu en Vanitas tout d'un coup? XD]

J'étais d'abord contente de voir Ritsu se relever, cela signifiait que je ne l'avais pas trop amoché avec ma force surhumaine. Il était peut-être plus résistant, mais cela dépendait de son domaine divinatoire qui m'était toujours inconnu. Je le regardais et remarquais un anneau noir sur son pouce. Il ne me semblait pas l'avoir vu. Il reculait en disant sous sa voix recouverte par celui ce qui semblait un démon:

« Je…. Je… Je n’ai pas choisis ! Tu devrais plutôt…. La fermer. »

Il semblait posséder. Ce n'était certainement pas la façon de parler du Ritsu que je connaissais. Il commençait à changer d'apparence: il avait encore plus de cheveux colorés en noir et ses yeux jaunes comme la lune qui éclairait le ciel sombre de la nuit. Il n'y avait pas que son physique, mais aussi sa mimique. Il souriait sadiquement, comme s'il n'avait qu'une seule envie: tout détruire.

Ritsu ?! Qu'est ce qui t'arrive ????

Il fonçait vers moi, faisant apparaitre son katana, ne me donnant aucune réponse. Ce n'était pas Ritsu, je devais me mettre plus sérieusement. Mais, même si ce n'était pas la même personne, c'était le même corps. Si je lui faisais du mal, ce sera mon ami qui en pâtira. J'esquivais ses attaques avec sa lame blanche en faisant des sauts arrières. Je contrais ses attaques avec ses pieds avec mes bras. Je ne voulais pas attaquer sans avant déterminer la nature de mon adversaire. Soudain, je n'avais pas pu prévoir qu'il voulait me faire le même coup. Il me prit par les bras pour me balancer un peu plus loin en arrière. Quel force....Avait-il, comme moi, le contrôle de limite? Je n'avais pas le temps de réfléchir, il m'avait lancé son katana vers moi comme si c'était une lance. Quel erreur fatal...Ne jamais lâcher son arme en plein combat. Comme c'était volontaire, la personne contre qui je luttais en ce moment devait en train de me provoquer, de se moquer de moi avec son sourire amusé. J'essayais de poser mes mains sur le sol pour ralentir ma projection et d'attraper le katana avec pieds. Une fois arrêté, je tenais l'arme et regardais Ritsu. Il hurlait de douleur. Ce qui me paralysa. Ma propre souffrance sur mon œil gauche que l'on m'avait ôté refis surface. Même la scène. Moi, criant comme Ritsu, ne voulant qu'une chose: que cela se cessait. Il y avait quelque chose en lui et il ne pouvait le contrôler. Lâchant l'arme, je m'approchais de lui et le pris dans mes bras.

Des flash apparurent ensuite, montrant mes souvenirs sur ce qui s'était passé lors de la rébellion d'Isanagi. Un dragon ailé crachant du feu, des élèves tombant à terre, tués par les traitres....La mort autour de moi, la peur que j'avais eu, mon incapacité à avoir fait quoi que se soit pour empêcher Isanagi de s'en aller....Puis, Kym Mass, ancienne professeur de combat, sortant sa dague pour la planter sur mon œil gauche et c'était de là d'où provenait la douleur. Ensuite, une lumière illuminait ces images, montrant tous mes moments de ma vie. On pouvait me voir plus jeune dans les bras de mon grand frère Neal, tous deux souriants. Les bons moments passé à la Deus Academia aussi. Le premier cours avec Rain Sinclaire, ma rencontre avec Yan, la découverte de mon ancêtre, Alexander Urmanis. Rien ne pouvait me les arracher. Dans la réalité, je caressais les cheveux de Ritsu pour le réconforter, avec un sourire apaisant, l’œil fermé. Je voulais peut-être devenir plus forte physiquement, mais aussi mentalement. Je voulais sauver, aider et protéger ceux qui m'étaient chers, et Ritsu en faisait parti.


Ça va aller, je te le promets. Tu ne dois plus fuir, tu dois lutter contre ce pouvoir, Ritsu. J'ai confiance en toi.


Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Sam 25 Mai 2013 - 21:35
Acte cinq
Où était mon esprit ? Je regardais autour de moi et le lieu était le même, je me sentais différent, cette voix, ces mots, ils résonnaient dans ma tête, j’essayais de résister à ces mots mais c’était trop dur, je combattais Kate en face de moi qui peinait de bloquer mes attaques, ses attaques. Etais-je devenu fou allié ? Scyzo littéralement ? Je regardais les coups se porter jusqu’à s’entrechoquer avec les bras de mon amie, je ne sentais plus mes membres mais eux, ils bougeaient assez rapidement et les chocs des coups si puissants… Puis d’un coup, comme prit de panique, je reprenais peu à peu conscience de mes actes et je reprenais vraiment possession de mes mouvements, de mes raisonnements, m’agenouillant à terre, me tenant la tête fermant les yeux sentant mes cheveux chauffer pour finalement laisser tomber de la cendre de ceux-ci semblant être redevenu normaux. La douleur était si intense, je ne comprenais absolument pas les faits. Je combattais contre Kate loyalement et puis le trou noir comme si on s’était emparé de moi puis voulant me relever je sentis l’étreinte agressive et à la fois si douce de Kate. J’ouvris mes yeux, restant un peu de jaune dans les iris.

Ça va aller, je te le promets. Tu ne dois plus fuir, tu dois lutter contre ce pouvoir, Ritsu. J'ai confiance en toi.

Elle semblait si proche de moi à présent, je pouvais sentir son cœur battre, sans doute à cause de toute cette agitation, il battait fort et assez rapidement, le mien aussi, je sentais qu’il battait à l’unisson, comme un couple de danse, dansant sous les projecteurs, comme un combat entre lame s’entrechoquant si fortement que le champs de bataille s’en rappellera toute son existence. J’étais là, avec elle, dans un moment relativement calme et reposant. Je l’entourais entière dans mes bras pour la rapprocher de moi, la serrant un peu. Elle était la seule personne en qui je pouvais avoir confiance en ce moment… J’étais seul avec elle. Mon double s’invoquait derrière elle. Je le regardais et avec un sourire, il ne s’adressa qu’à moi. J’étais le seul à le voir et à l’entendre. Je fronçais les le fixant et d’un sourire en coin, l’air un peu désolé…

I have a key of your heart.

« Bravo. Je pensais t’avoir cerné cette fois-ci. Fait attention car j’ai compris ton petit manège pour m’empêcher de t’avoir rien que pour moi, tu te laisses avoir par elle. Tu n’es qu’un pantin, quand tu comprendras que tout ça n’est que fiction mon garçon, tu reviendras me voir puis Kate et moi, on va s’éclater, ça va être mortel… Eheh… Bonne soirée dans les bras de ta bien-aimée. »

Le double de Kate reparti par une sorte de portail noir avec mon double. Elle semblait triste au fond. Etait-ce mon avenir ? Tout ça ? Kate en cendre, moi en espèce de… bestioles faisant régner la haine, la terreur et le chaos. Je fermais les yeux et je me décollais d’elle pour regarder son visage puis en lui attrapant la main, je lui enfilais le bracelet que je comptais lui offrir en guise de notre amitié. Il était en saphir, d’un bleu océan identique à ceux de mes yeux. Je lui souriais en coin, les yeux légèrement fatigué et je lui répondais enfin après tant d’attente.

« Eheh… J’en ai un en ambre. Le tiens c’est du saphir… Le casse pas hein ! J’ai plus de sous pour la peine… Mais bon. Au moins c’est cool, on sait à qu’elle seconde famille on appartient. Et puis d’ailleurs tiens, je te le promets-moi aussi, je vais t’aider à… aller bien ! Eheh ! De toute façon je suis bien trop marrant pour que tu déprime ! Et bien trop maladroit pour pas que tu pique un fou rire… Bon. Sinon on c’est bien amusé. On va se faire des cookies sur le toit ? Il parait que c’est agréable là-bas ! »

Je me relevais avec difficulté et avec elle, puis en commençant à marcher vers la sortie, mon katana disparu, dans une brise si douce et si chaude. Remarquez cette illusion. C’était juste un baiser.
Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] - Lun 27 Mai 2013 - 20:49
C'est un rp qui possède une trame originale de ce fait il est très plaisant à lire (Kate est violente, c'est un fait ! /PAN/). Faites quand même attention à des petites fautes ~ (Ritsu : S'tu veux battre Kate vient m'voir, j'vais t'entraîner ! *sort*).

Kate Moreau: 305 xps
Ritsu Kay : 375 xps

Xps attribués : Oui
Contenu sponsorisé
Re: Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé] -
Chapitre II : Juste un baiser. [Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ELENA-KATARINA PETROVSKA ▬ je ne suis pas une immigrée, je suis juste russe. |Fiche Terminée|
» Capuche ... Juste un surnom. [Terminé]
» Je suis heureux quand il pleut [Terminé]
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page