Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête] Prendre un coup de vieux. [TERMINE]

Invité
avatar
Invité
[Quête] Prendre un coup de vieux. [TERMINE] - Ven 10 Mai 2013 - 21:41
Quête deux

Theme
Je me levais enfin de ma dure journée dans cette chambre, encore une fois assez tôt je m’étirais l’air joyeux mettant couché vraiment tôt hier soir en revenant de bataille contre les bestioles géante avec Abygaïl, la jeune femme redoutable ! Sortant avec mon équipement recousu par mes soins, je décidais aujourd’hui de me balader un peu, ma semaine de vacances pour être la bienvenue n’était pas achevée et je savais qu’il y avait encore tant à découvrir ici ! J’enfilais donc mon katana par la même occasion, jetant un dernier coup d’œil vers Kate toujours endormie, puis avec un dernier sourire je sortais de la chambre, refermant derrière moi délicatement. Les mains dans les poches, je commençais ma petite balade entre ces murs respirant le passé merveilleux que m’inspirait l’endroit, des rires, du stresse… Je me sentais bien, tout le monde avait l’air d’aller formidablement bien aujourd’hui, le soleil nous donnant un peu plus de chaud au cœur laissant un sourire apparaitre sur toute les bouilles de l’école. Les murs colorés de différente façon suivant les chambres, des cris de rage parfois totalement drôle, des rires. Tout était magnifique aujourd’hui, ça me rappelais beaucoup de le bas-monde les jours férié où le soleil nous encourageait à aller dehors pour profiter d’épater les filles du collège sur le terrain de basket, pour les plus jeunes de se promener dans la petite clairière accompagnés des mères pour se jeter dans les ruisseaux et puis aider son vieux paternel à réparer la voiture, ranger le garage… Puis au final le soir pour se retrouver avec des amis, la famille pour une soirée barbecue et ça… même si on était végétarien. Les adolescents se retrouvaient entre eux, parfois en bande ou juste amoureux, les enfants jouant avec encore plus d’énergie que pendant la journée avec les animaux, les parents discutant parfois jusqu’à l’aube pendant qu’une soirée entre jeune se passait sur la plage avec un feu de camp et une guitare. Pour moi la vie c’était comme ça, des moments inoubliables dont je n’ai jamais eu l’occasion d’avoir. Par cette pensée, un sourire plutôt triste se dessina sur mon visage pour fermer un œil, aveuglé par la lumière des doux rayons du soleil. J’ajustais mon pansement sur ma joue depuis l’attaque d’hier puis je sautais les quatre marches de l’entrée en glissant sur la barre de fer située à côté.

« Deus Académia… Me voilà ! »

Puis après cette démonstration de moment de solitude, le bras levé en l’air. Je remis ma main dans ma poche suivi de l’autre et je m’éclipsais de l’internat pendant que tout le monde me regardais l’air de dire : What the fuck… ?

En avançant je remarquais plusieurs chose à la Deus Académie, tout d’abord la beauté du paysage, même d’en bas on avait des monuments tellement haut que je bavais rien que d’y grimper pour observer l’académie de là-haut. Me faisant bousculer ensuite par des enfants qui se faisaient courser par un jeune homme se dirigea tout droit vers une foire ou une sorte de petit marché. Je souriais puis je me dirigeais vers celui-ci pour explorer un peu mieux ce lieu qui pour certains pourrait être utopique !

Je rentrais donc dans cette sorte de marché mélangé à une foire pour enfant, les mains dans les poches fixant devant moi toute ces jolies couleurs ! Des marchandes de légume d’un côté, un stand de tir à la carabine…. Magique ?! De l’autre côté… Bref. Un monde féérique pour moi quand j’avais trois ans, pouvoir me balader en tout liberté ou avec ma Tante et sa compagne. Je regardais des gamins tirer à cette fameuse carabine-blaster-à-plasma en souriant, amusé de retrouver une merveilleuse paix dans ce royaume… Ce qui manquait c’était ça qui manquait au royaume des humains, la paix et le bonheur ultime et infini. Je regardais partout en me faisant aborder par une jeune femme d’un style plutôt oriental. Elle me sourit et me demanda d’approcher en me l’indiquant avec l’index. Je venais à elle l’air surpris et elle fit apparaitre sous mes yeux sur la table de verre cinq bracelets si jolis. Ils étaient tous de couleur différente. Il y en avait cinq. Un en rubis, un en saphir, un autre en émeraude, un autre en ambre et bien entendu l’autre en cristal. Quand je parle de ces éléments, je parlais surtout de petites pierres incrustées partout autour sur un bracelet ressemblant à de l’argent. Elle me proposa tout d’abord un marché mais avant qu’elle n’ait commencée sa phrase, je l’arrêtais pour lui dire que je n’avais même pas d’argent mais elle reprit, posant sa main sur mes lèvres, je louchais en regardant la main, mes joues devenant légèrement rouge.

« Ye pourrait te failre un maché… ? »

J’haussais un sourcil, elle m’attrapa par la veste pour me rapprocher tout près de son visage, un air malicieux dans son regard continua sa proposition, se léchant les lèvres en me faisant un clin d’œil.

« Ye ne souis pas si yeune que ça… Il me faut une potion mais… c’est plutôt dangereux pour une si belle jeune fille comme moi… c’est dans l’arrière-boutique du grincheux là… Il ne succombe plou au charme ! Au vrai… mais toit… mh… tu auras une récompense après, promis… »

Elle me repoussa se mordant la lèvre inférieure et je ne serais vous dire pourquoi, je suis directement aller voir le vieux avec les joues rouges. Arrivé devant Mr. LeGrincheux, je confirmais… Comme l’un des sept nains dans le conte de Blanche-Neige ! Exactement pareil ! Je lui proposai quelques service ou même de jouer l’acheteur très heureux de sa transaction mais… mon « charme » n’agissait pas sur lui. Je souriais malicieusement et je m’éclipsais dans la foule riant diaboliquement pour moi-même puis en mode ninja je me dissimulais sur l’arbre au-dessus de lui ! Il commençait à s’endormir alors en utilisant le fourreau de mon katana pour attraper les précieuses bouteilles sous les yeux pleins d’étoiles de la jeune femme orientale, j’en attrapais une et elle me fit signe de toute les prendre et donc je pense que vous commencez à me connaitre moi et ma poisse… Au moment de me baisser, la branche cassa et je me retrouvais au pied du vendeur, un grand blanc se créa, tout le monde me regarda, la jeune femme complétement pliée de rire, les joues rouges, je souriais à tout le monde prenant deux bouteilles de cette potion si mystérieuse je me m’y a courir avec le vendeur de potion me coursant comme il put avec son gros ventre, sa grosse barbe rousse et sa robe de nécromant en me criant après comme un fou furieux à travers toute la foire !

« Reviens là ! Je vais te découper en cube pour mes chauves-souris ! Tu ne perds rien pour attendre avorton ! »

Les gens riaient à mon passage alors que moi, j’étais paniqué ! Et en sueur ! J’étais pour une bonne douche encore ce soir ! Mais bon… je devrais encore esquiver Kate le temps de prendre ma douche et me changer, tout ça, tout ça. Je courais et j’eu enfin l’habile succès de le semer… Sans doute qu’il faisait trop chaud… Je regardais donc les bouteilles verte en enlevant le bouchant d’une pour sentir et… Ça sentait… horriblement mauvais ! Je ne sais pas ce que cette jeune femme voulait boire là mais bon… Il faisait chaud et c’était le moment de se désaltérer ! Mais au même moment et heureusement pour moi, une fontaine d’eau potable était là, j’en buvais donc quelques gorgées. Je devais maintenant trouver un plan pour ramener les bouteilles ! Je prenais donc un grand drap noir qui trainait sur une fenêtre pour me mettre en route vers l’Enfer. Pourquoi l’Enfer ? Car il faisait bien trente degrés à l’ombre et sous une sorte de serviette de salle de bain épaisse noire… Ce n’était pas le top mais bon, je devais avoir cette précieuse récompense ! Peut-être ses lèv…- non ! Je souriais à ma remarque complétement ridicule et j’avançais comme un ninja camouflé mais… Un grand drap noir qui avançait dans une foule crevant de chaud. Je voyais déjà les gouttes tomber mais enfin j’arrivais devant la demoiselle déposant les deux bouteilles, le chef d’en face toujours pas arrivé. Elle me sourit et m’emballa…. Euh ! Les bracelets dans un papier cadeau me tendant celui en ambre en me l’accrochant elle-même au poignet. Je rougissais et sans faire attention je lâchais mon drap et j’entendais une grosse voix dans mon dos…

« Tiens… mes petits cubes pour potion… »

Je me raclais la gorge en me grattant la tête, prenant le paquet sous le bras courant encore plus loin essayant de rentrer au plus vite pour prendre une douche en remerciant la jeune femme en criant, m’éloignant de plus en plus. Ayant enfin semé une nouvelle fois l’homme barbue, je rentrais dans la chambre où personne n’était, j’étais seul… Je rangeais donc les cadeaux dans ma table de chevet me déshabillant dans la salle de bain laissant l’eau tiède couler sur mon corps d’adolescent pour finalement m’adosser au mur d douche essoufflé, profitant de ma douche quotidienne bien mérité.
Invité
avatar
Invité
Re: [Quête] Prendre un coup de vieux. [TERMINE] - Sam 11 Mai 2013 - 13:18
Bon, que dire, Une jolie quête assez sympathique à lire, continue comme ca ! ;D

Ritsu : 310 xps + 200 xps

+ Potion de jeunesse.

Xps attribués : OUI
[Quête] Prendre un coup de vieux. [TERMINE]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Quête] Prendre un coup de vieux [Solo]
» [Quête - Prendre un coup de vieux] Une potion de jeunesse?
» [Quête] Prendre un coup de vieux : à la recherche de la pierre Philosophale
» Attends-toi à te prendre un coup de pied invisible dans le cul.
» Coup de vieux l blé et kali

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page