Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan]

 
Invité
avatar
Invité
Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan] - Dim 14 Avr 2013 - 21:39
L'apparition vient de disparaître, qui était-elle? Et surtout, que devais-je faire désormais qu'une nouvelle vie s'offre a moi? Enfin, réfléchir c'est pas mon fort, bon j'vais quand même pas rester avec le fessier sur le parquet, bien qu'il ai l'air propre on sait jamais. D'ailleurs c'est quoi mon Don? J'ai même pas regarder. Tient, d'après cette feuille ce serait la Foudre, plutôt classe! Bon, trève d'égocentrisme et essayons de trouver quelqu'un pour me renseigner, après tout c'est cool ces histoires de Dieu, Don et autres mais si je sait même pas ou je dois me diriger....

En examinant un peut plus le lieux ou j'étais, je put constater que c'était un temple. Marrant ça de prier un Dieu alors que l'on en est soi-même! La statue du supposé Dieu est quand même vachement grande, j'imagine même pas la purge que ça doit être pour l'entretien. Il y a également des grands bancs en bois, très bien entretenue, le sol lui était en granit. Il y avait également des tableaux de style Rennaissance ainsi que des vitres ornés de mille et une couleur. Sympatoche comme lieu pour une nouvelle vie.

Alors que je pensait, les portes s"ouvrirent pour laisser place a un jeune homme, un peu plus vieux que moi avec des cheveux blancs et des yeux rouges, l'abordant, je prit la parole.

"Scuse moi l'albinos, je vient d'arriver ici et je sait pas ce que je dois faire, tu pourrais m'aider s'il te plait?"
Invité
avatar
Invité
Re: Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan] - Mer 17 Avr 2013 - 19:07
Il empoigna la pile de feuilles face à lui, l’ajustant de telle sorte qu’aucune feuille ne dépasse sur les côtés. Toutes droites, classées méthodiquement, à la perfection. Il rangea le tout dans son porte document qu’il glissa dans son sac et se leva, se préparant à quitter la salle des profs.

« Ca va Ethan, la forme ?
- Pas vraiment. Si on pouvait arrêter de m’envoyer des élèves en cours de cycle à chaque fois ça m’arrangerait, tu vois. »

Les nouveaux. Ils tombaient de partout, ces derniers temps. Certes, on ne choisissait pas vraiment quand on mourrait, mais Deus aurait pu au moins faire une sélection annuelle, une promotion d’élus triés sur le volet. Cela aurait grandement facilité les choses du point de vue administratif. Et puis, il fallait se placer du point de vue des enseignants aussi : comment voulez-vous aborder un chapitre important sur une notion s’il en vient de partout compléter les effectifs – et accessoirement remplacer ceux qui jettent l’éponge entre deux – faisant qu’à la fin, à peine dix pour cent des restants étaient vraiment là depuis le début ?

Ethan soupira. Déjà que l’enseignement n’était pas sa vocation première, rajoutant à cela que la philosophie était une matière particulièrement difficile, intéresser les jeunes esprits à ce genre de choses... mission impossible. Son collègue lui adressa un sourire compatissant et s’éloigna pour aller se servir un café.

« Courage. On en a plus que d’habitude ces derniers temps, ça va bien finir par se calmer. Ils finiront bien par en avoir marre de s’entretuer en bas. »

C’était bien mal les connaitre. Le gout des hommes pour la destruction était de leur essence, on avait beau la refouler au plus profond de notre être, la société était tellement bien foutue que cela finissait toujours par ressortir tôt ou tard. A croire qu’elle faisait tout pour accélérer sa propre destruction. Détruire ce qui gène, éradiquer le mal par le mal. Deux principes efficaces certes, mais qui conjugués, faisaient qu’on empirait la situation au lieu de l’améliorer. Chaque mal supérieur éliminait le précédent, et plus le mal était fort, moins le bien avait sa place.

Hm. Philosophique tout ça, mais cela ne changerait rien au problème. Tiens, d’ailleurs... les gens allaient bien prier le vieux pour quémander des pouvoirs en tout genre, il pourrait peut-être plus demander d’écouter juste un peu plus sa raison ? C’est donc sur cette pensée que le professeur parti tranquillement vers le temple, animé d’un espoir factice de changer les choses, bien que sachant pertinemment qu’elles ne pouvaient qu’empirer. Ah, stupide espoir...

« S’cuse moi l'albinos, je viens d'arriver ici et je sais pas ce que je dois faire, tu pourrais m'aider s'il te plait ? »

A peine avait-il passé la porte du temple, une jeune femme couru vers lui et l’aborda. Le professeur la dévisagea rapidement : brune, apparemment lycéenne si l’on en jugeait pas son uniforme, de tempérament plutôt survolté. Le genre d’élève impulsif et perturbateur, qui s’avère par la suite être un véritable aimant à ennuis, est-ce correct ? Enfin, puisqu’il était enseignant, il se devait de répondre à sa requête. Mais avant, il y avait quelques petites choses à régler. Remettre les personnes à leur place, par exemple.

« Je pense que vous devriez prendre contact avec l’administration pour vous inscrire et toutes les autres formalités. Je me dois par ailleurs de vous signaler que le fait d’arriver ne vous dispense pas des règles de politesse communes à toute société. C’est ce qu’on appelle respect. »

Il la fixa dans les yeux quelques instants, puis détourna le regard et passa son chemin. Tout avait été dit, si la jeune femme avait d’autres questions, elle trouverait sans doute quelqu’un de plus qualifié pour y répondre. En attendant, "l'albinos" n’allait pas se priver d’aller sonner les cloches à Deus. Ça, il l’aurait bien mérité.
Invité
avatar
Invité
Re: Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan] - Jeu 18 Avr 2013 - 11:08
Alors que je venait de faire part au type aux cheveux blancs de mes interrogations, j’attendis en trépignant une réponse en espérant que cette personne serait aussi sympathique qu'elle en avait l'air. Autant dire qu'une fois qu'il eu prit la parole, je tomba rapidement de haut, et la chute fut sévère.

« Je pense que vous devriez prendre contact avec
l’administration pour vous inscrire et toutes les autres formalités. Je
me dois par ailleurs de vous signaler que le fait d’arriver ne vous
dispense pas des règles de politesse communes à toute société. C’est ce
qu’on appelle respect.
»

Merde alors. Il a l'air d'avoir un balais dans l'arrière train quand il parle comme ça, presque comme si il faisait partit du personnel. Attendez... Et s'il faisait réellement parti du personnel? Oh putain! Bravo Sora! Vraiment magnifiquement joué de ta part. Te faire remarquer comme ça, alors que tu est arrivée il n'y a même pas cinq minutes. Bon maintenant il faut rattraper le coup.

Voulant faire amende honorable, je m’aperçus que l'homme avait passé son chemin. Courant derrière lui, lui attrapa délicatement la manche afin de le stopper et de me positionner face a lui. Puis arborant un sourire légèrement gêné et me grattant l'arrière du crâne, je prit finalement la parole.

"Heu... désolé pour tout à l'heure, je me suis emportée, faut dire, c'est pas tout les jours qu'on apprend qu'on a été choisit par Dieu lui-même hein. Ahahah, je m’appelle Sora et vous? D'ailleurs, est-ce que je peut vous accompagner pour que vous puissiez m'expliquez assez clairement ou on est etc les petites choses a savoir, car je ne sait absolument rien et n'as aucune idée d’où se trouve l'administration."

Je n'étais pas très douée pour nouer contact avec les gens c'est clair, et j’espérais vraiment que cette personne pourrait m'aider. En tout cas, il fallait quand même que je tente ma chance, et si ça ne marchais pas et bien tant pis, je chercherais quelqu'un d'autre pour me renseigner.
Invité
avatar
Invité
Re: Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan] - Sam 20 Avr 2013 - 12:18
S’arrêter, respirer, prendre son temps. Ces mots avaient-ils réellement disparu du vocabulaire de notre société ? Le temps c’est de l’argent, et même si ce dernier ne fait pas le bonheur, il s’avérait être tout de même bien plus vital que l’épanouissement de notre personne. Ethan sentit quelque chose attraper sa manche et s’arrêta, jetant un œil par-dessus son épaule. Encore elle ? Personne d’autre ici n’aurait eut de raison d’agir ainsi, mais cette réaction l’étonnait tout de même. Au moment où son regard croisa le sien, la jeune femme esquissa un sourire gêné, essayant de se justifier pour ses actes. Jouer la carte de la paumée de service qui ne comprend rien à ce qui lui arriver. Classique, mais efficace, il ne pouvait pas vraiment le lui reprocher.

Dooonc... résumons la situation : la dénommée Sora, nouvelle arrivante hyperactive à l’académie des dieux, le priait, en son humble qualité de professeur, de l’accompagner dans ses démarches administratives et ses débuts ? Le jeune homme soupira, réprimant une violente envie de plaquer la paume de sa main contre son front avec dédain. Ce n’est pas qu’il avait d’autres choses à faire – a vrai dire, il avait rarement à faire avec une quelconque urgence qui l’empêcherait d’assumer ses fonctions – mais là, ce n’était pas vraiment le moment. Enfin... pas le choix, n’est-ce pas ? Il se retourna complètement pour faire face à son interlocutrice, puis tendis un bras vers la porte qu’il avait passée tout à l’heure.

« Le bâtiment administratif se situe dans cette direction, première porte à droite en sortant du temple. En ce qui concerne mon nom... je suppose qu’en tant que votre futur professeur de philosophie, Rheme vous suffira. Il marqua une pause, baissant son bras et enfonçant les mains dans les poches de sa veste. J’ignore si je vous serai d’une grande aide, mais je suis disposé à répondre à vos questions, dans la limite de mes connaissances. »

Il ne fallait pas l’oublier, Ethan était relativement nouveau dans l’académie lui aussi. Il avait beau y enseigner depuis quelques semaines déjà, il était encore bien loin d’en connaitre toutes les ficelles. Et puis, honnêtement, cela ne l’intéressait pas. Le philosophe avait déjà bien assez d’interrogations sur la conscience pour s’encombrer d’autres questions existentielles qui ne le concernaient pas.

Une brise se leva, agitant doucement ses cheveux argentés. Une sensation agréable qui le fit s’évader un instant, avant de revenir à la dure réalité. Quelques secondes d’attente, puis s’en retourna poursuivre sa marche. Si l’élève avait d’autres questions pour lui, elle le suivrait. Sinon, elle irait ennuyer quelqu’un d’autre. Un mal pour un mal, de toute manière, il n’aurait fait qu’en changer la victime. Le malheur des uns faisait le bonheur des autres, c’était ainsi dans toute société.
Invité
avatar
Invité
Re: Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan] - Mar 30 Juil 2013 - 14:04
Bon, vu que Sora ne répond plus, je clos le rp. C'est dommage qu'il n'ai pas été au delà des présentations !

Sora : 160 xps
Ethan : 165 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan] -
Le commencement d'une nouvelle vie. [PV : Ethan]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page