Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

▬ Doux rêve...

Invité
avatar
Invité
▬ Doux rêve... - Mer 3 Avr 2013 - 22:58


_____________________________________

Soif... La gorge sèche, semblable à un puits remplit de sables chauds à la place de l'eau, assoiffée l'apprenti dieu des ondes. Depuis combien d'heures marchait-il, seul, au milieu de cette forêt dont les feuillages ne faisaient pas barrage au ardent soleil ? Depuis quand avait-il abandonné l'idée de repousser le chemin et revenir sur ses pas, alors qu'il était en quête de solitude ? Il ne le savait plus, ou plutôt il n'avait plus l'esprit à penser. Il laissait ses pieds remplacer son cerveau, ses yeux allant jusqu'à ne plus quitter l'image de ses jambes ne cessant de se dépasser à chaque pas, l'une après l'autre, vers un chemin qui lui était inconnu... Il n'essayait plus d'entraver la route que se frayaient ses gouttes de sueurs de son front jusqu'à son cou, de son torse jusqu'à son bas ventre. Il avait l'impression de brûler de l'intérieur, et il sentait que cela se voyait de l'extérieur. Est-ce qu'il espérait qu'on lui vienne en aide ? Jamais de la vie, il ne cherchait plus ce genre d'attentions de la part des autres, il ne la désirait plus, il la haïssait. Jamais il ne pourra avoir assez de confiance envers autrui pour se laisser aller, permettre à ses lèvres d'esquisser un sourire, ses yeux devenir plus langoureux à une vision lui plaisant... Tout ça il pouvait désormais l'oublier, il n'avait ni l'envie ni le désir de redécouvrir ce genre de sentiments, d'instants pouvant être précieux à n'importe qui d'autre. La seule chose qu'il voulait coûte que coûte, c'était poser ses mains sur quelque chose de solide, le malmener, l'étrangler, le broyer sous ses doigts.

Néanmoins, une autre flamme brûlait à l'intérieur de cet homme, derrière son torse entaillés par les fantômes du passé. Cette flamme avait plusieurs noms pour lui : passé, origine, vie... Cependant, n'importe laquelle de ces appellations suffisait à raviver une douleur qu'il ne pouvait apaiser, même avec le temps. Une douleur capable d'ouvrir une nouvelle fois ces mystérieuses cicatrices sur son corps, qui font de Rokh un être au passé insondable, inconnu, insaisissable... On ne peut juger le physique d'une personne, mais on peut critiquer sa psychologie, sa méthodologie, bien que nombreux pensent le contraire... Oui il faisait chaud, le loup déguisé brûlait sous les rayons de lumière, il aurait voulu se cacher, loin, dans une grotte, ou sous l'eau... Il était toujours à la recherche d'un lac ou fleuve pouvant répondre aux supplices de sa soif. Soudain, de la lumière réfléchissant sur une surface inconnue aveuglait les pauvres yeux de Blue Fang, l'obligeant à mettre sa main devant lui pour essayer de ne pas trébucher en marchant sur une racine mal formée, ou plutôt, ayant trop germée. Finissant par arriver face à la source de lumière, il écartait délicatement sa main. Sous un regard empli de curiosité, il vit apparaître l'un de ses souhaits, au moment où il le désirait.

Une étendue d'eau, semblable à un lac, protégé par les arbres aux alentours, le ciel bleu dégagé avec aucun nuage pour l'accompagner. Il va sans dire que des étoiles naquirent dans les yeux du loup aux cheveux bleus, sa gorge lui brûlant soudainement, ses jambes fatiguées fléchissant sous la lassitude, ses mains tremblantes plongeant dans ce liquide bras, avant de ressortir ses deux mains dont ses doigts s'entremêlaient pour boire plusieurs gorgées qui eurent le mérite de le ramener à la vie à l'instant même où l'eau parcourait son œsophage. Il pouvait sentir son coeur battre à nouveau, et à un rythme plutôt véloce, puisque depuis un moment aucune sensation ne parvenait à son cerveau. Comme quoi l'eau est vitale pour le corps, c'était bon à noter, pour mieux l'utiliser contre les humains un jour. Néanmoins, il ne s'arrêtait pas à quelques gorgées d'eau, il retirait sa veste et déposait son sabre sur le côté pour ensuite plonger dans le lac froid et chaud par la même occasion, c'était une sensation relativement étrange mais agréable. Il laissait son corps suant traverser sans peine cette masse de la physique représentant de... L'eau, tout simplement. La tête bleue qu'il était se laissait submerger, coulant telle une pierre vers le fond, d'où il pouvait voir la lumière de la comète de feu loin dans le ciel, sans que cela ne lui agresse les yeux... C'était un joli tableau, vraiment paisible, sympathique...


_____________________________________

C'est alors que ce fut le réveil, brutal, mais réel. Rokh se situait toujours sous l'eau, son contrôle des limites lui permettant d'éviter de se noyer, jusqu'à ce qu'il ait un étrange pressentiment. Il remontait à la surface, à une vitesse non négligeable, voir très rapide, avant de bondir hors de l'eau. Tel une ombre il traversait la barrière d'eau pour atterrir au sol, le corps alourdit. Il tournait la tête d'un côté, puis de l'autre, son corps caché par l'ombre fournie par les arbres, le masquant entièrement. Il remarquait avec surprises des animaux le dévisageant, et pas n'importe lesquels... Des petits louveteaux aux pelages blancs, l'un sur l'autre, étaient-ils en train de jouer alors que Blue Fang venait de jaillir du lac ? Dressant les oreilles au-dessus de sa tête, il s'approchait naturellement, son regard s'adoucissant jusqu'à ce qu'il apparaisse sous la lumière vive de la lune... Des pattes à la place des mains, sur quatre pattes au lieu d'être debout, des poils, un museau... Il se ruait pour passer son visage juste au-dessus de la surface du lac, l'utilisant comme miroir pour se voir... Le choc ainsi que la surprise furent au rendez-vous. Rokh était redevenu un loup ! Était-ce un miracle ? Une malédiction ? Son plus grand espoir a été réalisé ?... Peu importe, c'était tellement beau que cela ne pouvait être vrai, et pourtant... La joie était présente, il sautillait sur place en finissant par pousser un puissant cri significatif, ressemblant bien à un hurlement de loup. Il était... Heureux, tellement...

Cependant, il n'eut pas vraiment le temps de profiter de ce sentiment... Un rugissement aussi grand que celui venait d'être poussé avant qu'il n'aperçoive une ombre blanche descendre depuis les airs pour s'abattre sur lui. Ils roulèrent, tous les deux, tel une boule de bowling fonçant dans les buissons . Rokh fut totalement dominé avant d'être plaqué au sol, couché sur le dos, deux pattes le maintenant avec force contre le sol poussiéreux. Une louve blanche le surplombant, le regardant de haut tout en l'empêchant de bouger. Sous l'étonnement il ne faisait rien, trop surpris pour réagir. Pattes repliés, museau ainsi qu'oreilles s'agitant légèrement, les deux animaux s'observèrent longuement jusqu'à ce que les deux petits louveteaux se mettent à aboyer. De concert, ils s'approchaient des loups adultes, Blue Fang toujours couché alors que la louve se retirait, allant vers les petits pour leur lécher la joue et ainsi les calmer. Le loup aux yeux bleus se redressait, les observant avant de pencher légèrement la tête sur le côté, la louve le fusillant littéralement du regard. Un léger grognement s'ensuivit, mais fut bref puisque les deux boules blanches s'avançaient vers Rokh pour tourner autour de lui en paraissant joyeux. Ils finirent par grimper sur lui, ce dernier faisant mine de se plaindre au début avant de s'amuser avec les deux petits, se remettant sur le dos pour que les louveteaux roulent en boule sur son ventre. Cela le chatouillait énormément. Néanmoins, tout ça stoppa au moment où la louve aboyait brusquement, calmant les ardeurs des trois mâles semblant s'amuser sur le coup.

Rokh avait bien l'impression de se voir gronder par une membre de sa meute, par le passé. Se remettant sur ses quatre pattes, il prenait une position assise alors que sa queue balayait la poussière derrière lui, les deux petits se mettant chacun sur ses côtés, l'imitant. C'était un spectacle assez drôle puisque les trois laissaient leur langue pendre sur le côté de leur gueule, regardant la louve qui semblait exaspérée. Elle finit par tourner le dos aux trois autres et s'avançait au milieu des diverses arbres, les deux jeunes loups la suivant de près. Jetant un coup d'oeil à droite, puis à gauche, Blue Fang finit par les suivre à son tour, bien que la louve laissait montrer qu'il valait mieux qu'il se tienne à l'écart. Ils finirent par vite arriver à une sorte de grotte au pied d'une colline, probablement là où résidait momentanément la famille des loups blancs. Tout portait à croire qu'ils venaient de s'installer il y a peu, vu qu'il n'y avait pas beaucoup de poils dans la caverne où ils se situaient. La mère se couchait contre un des murs avant de se mettre en boule, les petits allant la rejoindre pour se faufiler derrière sa queue touffue et être au chaud. Rokh s'avançait avant de recevoir une nouvelle fois un assassinat du regard de la part de la louve, apparemment elle ne souhaitait réellement pas l'accueillir. Faisant mine de soupirer, il partis se coucher au mur opposé, fermant les yeux... Il n'en croyait toujours pas, il était redevenu un loup. Peut-être que cette apparence humaine, finalement, n'était qu'un mauvais rêve, un très mauvais rêve...


_____________________________________

Le soleil... Le moyen le plus simple pour se réveiller à l'aube, lorsque ses rayons de lumières viennent perturber Rokh alors qu'il avait passé une bonne nuit, bien au chaud... Bien qu'il ne comprenait pas pourquoi il faisait aussi chaud en printemps, il se laissait aller et baillait un peu avant de bouger sa tête et l'orienter de façon à ne pas être dérangé par le météore de feu dans le ciel. Il l'a posait sur quelque chose de doux, de chaud, quelque chose qui sentait bon... Remuant légèrement son museau, il ouvrait doucement ses paupières, ayant un peu de mal à les ouvrir entièrement jusqu'à voir une forme blanche couchée contre lui. Fermant un oeil puis l'autre, il secouait de droite à gauche sa tête pour vérifier si ce n'était pas une illusion, avant de bien sentir la chaleur que dégageait l'animal couché à côté de lui. Il regardait vers le mur opposé à celui contre lequel il était couché pour voir la louve endormie avec ses petits contre elle, mais alors qui était cette louve contre Blue Fang ? Il laissait sa tête s'avancer vers celle du loup endormi contre lui et donnait un simple coup de langue pour toucher son oreille et la bouger. La boule de poil blanche réagissait, ouvrant avec légèreté ses paupières avant de bailler comme Rokh quelques instants plus tôt. L'animal se levait pour s'avancer de quelques pas avant de s'étirer, plaquant ses pattes avant sur le sol et baissait le plus possible son dos, avant de se redresser, sa queue serpentant dans les airs.

Rokh observait, remarquant que c'était une louve, ressemblant trait pour trait à la mère, mais plus jeune. Elle regardait le seul loup au pelage sombre dans la grotte, les petits ainsi que leur mère couchés contre le mur, la nouvelle louve au centre et Blue Fang de l'autre côté. L'alternative de la mise à l'écart n'était pas si loin, bien que la nouvelle arrivant semblait avoir dormi toute la nuit en compagnie du loup, sans qu'il soit entièrement conscient. Ce dernier se relevait, baillant une nouvelle fois avant de se secouer les puces, levant une patte pour la reposer au sol, faisant la même occasion pour les trois autres. Il avait besoin de se réhabituer à ce genre de sensation. La louve réveillée s'approchait vivement de lui, l'observant dans le blanc des yeux, le toisant du regard, l'analysant poil par poil. C'était déjà assez étrange qu'elle se soit endormie contre lui, mais de là à ce qu'elle le regarde de la tête à la queue... Enfin bon. Il ne faisait aucun signe de contrariété, restant passif, calme, patient. Jusqu'à ce que la mère se réveille en sursaut et les voit tous les deux, chargeant sur Rokh pour le faire reculer rien que par la force et l'hostilité de son regard. Il fit mine de soupirer avant de sortir de la grotte, s'aventurant dans la dense forêt où il espérait, ne pas être rejeté, ou du moins ne pas ressentir cette impression.

Quel plaisir cela devait être pour lui de courir de nouveaux avec ses pattes, fusant si... Naturellement entre les arbres, évitant la moindre racine, la moindre branche. Cela paraissait si simple pour lui... Et c'était le cas. Haletant légèrement, après une course où il ne fit presque aucune pause, il se retrouvait de nouveau face à ce lac, où il avait pu s'abreuver. Il n'hésitait pas à boire quelques gorgées pour se revigorer et ainsi reprendre du poil de la bête, au sens propre. Soudain, un bruit inconnu, semblable à une brindille se brisant sous le poids de quelque chose. Le loup eu à peine le temps de se retourner qu'il vit une boule de poil blanche lui sautait dessus, le plaquant au sol avant de rouler un peu plus, contournant le lac. Il avait l'impression de revoir la même scène que celle d'hier, bien que cette fois-ci il ne comptait pas se laissait faire, et encore moins se soumettre. Il finit par plaquer l'animal inconnu au sol, ses pattes posées sur le thorax de la louve blanche, comme pour l'empêcher de bouger, les rôles semblaient s'être inversés, bien que cette fois-ci ce n'était pas la mère qu'il venait de vaincre, mais celle qui avait passé la nuit avec lui. Écarquillant les yeux sous l'étonnement, ses deux oreilles se dressant au-dessus de sa tête, il ne pouvait feindre la surprise, lui qui pensait avoir prit sa revanche... Cependant, alors qu'il s'apprêtait à se retirer, il sentit deux petites boules le pousser et ils tombèrent tous les trois à l'eau. Ressortant vivement la tête de l'eau, il secouait ses babines de droite à gauche pour pouvoir ouvrir les yeux sans être piqué par l'eau sur son visage. Il voyait deux boules de poils blanches qui nageaient dans l'eau avant de rejoindre la terre ferme, secouer leurs puces et voir leur poil tripler de volume vu qu'ils venaient de sécher. Ils avaient de si petites pattes qu'ils roulaient à cause de leur pelage, c'était un spectacle hilarant.

Même si un loup ne rit pas, Rokh sortait de l'eau avant de répéter l'opération des petits avec son propre corps et garder une certaine stature digne d'un membre de son espèce, ses poils à lui ne triplant pas de volume. Blue Fang et la louve aboyaient, amusés par le spectacle qu'offraient les deux petites boules. Ils finirent par reprendre leurs moyens et commencèrent à courir dans tous les sens autour des deux adultes présents. Ils finirent par retourner entre les arbres, se baladant, n'ayant rien d'autre de mieux à faire. Les petits essayaient d'attraper avec leurs petites pattes un papillon volant juste un peu au-dessus de leur tête, ils étaient tellement enthousiastes que les petits se cogner la tête l'un contre l'autre sans faire attention. Le loup noir les observait, amusé, joyeux, content d'avoir l'impression que tout ce qu'il avait vécu auparavant n'était qu'un mauvais rêve, même si une partie de lui le savait, cela s'est réellement passée... Enfin, il évitait d'y penser, il profitait simplement de sa nouvelle vie qui s'offrait à lui... Et il savait par quoi commencer. Là, plus loin, un lièvre les observait, comme s'il venait juste de les remarquer. Rokh dressait ses oreilles et se mettait en position, se courbant légèrement, fixant les yeux du petit animal velu. Un vent soufflait, soulevant les diverses feuilles mortes résidant par terre, la queue de Blue Fang balayant l'air de droite à gauche, jusqu'à ce qu'il bondisse.

Un grand saut en plongée ! Il fonçait droit sur le petit lièvre qui entamait sa course, sa fuite, sonnant l'appel à la chasse. Il poursuivait la boule de poil, ne ralentissant pas, au contraire, il ne cessait d'accélérer, rattrapant le lièvre. Ce dernier finit par tourner brusquement sur la gauche, mais l'une des particularités du chasseur, c'est de savoir où va aller la proie, grâce à l'expérience. Il n'hésitait donc pas à bondir là où l'animal pensait se diriger avant qu'il ne prenne le détour, ouvrant grand la gueule pour attraper la touffe de poil au niveau de la nuque du lapin et le plaquer avec sa tête contre le sol, lui broyant le cou pour l'immobiliser. Il se redressait, se léchant les babines, analysant son trophée. Le lièvre restait inerte, mort. Il l'attrapait de nouveau au niveau de la nuque avant de reprendre le chemin du retour, avançant lentement. Jusqu'à ce qu'il entende soudainement un couinement, provenant d'un peu plus loin. Il lâchait sa nourriture pour pouvoir foncer en direction du cri, se faufilant entre les obstacles sur son chemin pour retrouver la louve et les petits, acculés contre un arbre par deux espèces de chiens difformes, des Lyncheurs. Rokh voyait la louve avec une patte blessée, probablement les conséquences d'une morsure, alors que les petits se cachaient derrière elle, apeurés. Blue Fang, grognant le plus fort possible, finit par bondir pour plaquer férocement au sol l'un des monstres. L'empêchant de bouger avec ses deux pattes plantant ses griffes sur le thorax du Lyncheur, Rokh ouvrait grand la gueule pour prendre entre ses crocs aiguisés la gorge du monstre, la broyant de toute ses forces pour la lui arracher brutalement. Du sang, beaucoup de sang, une marre de sang s'en échappait, comme de l'eau coulait d'une fontaine.

Tournant la tête vers le deuxième ennemi, il le voyait se ruer dangereusement vers les autres loups. Se retournant à la vitesse de l'éclair, il sautait sur le Lyncheur, inconsciemment, avant d'effectuer un coup avec son épaule. Le coup fut bien plus puissant que ne l'aurait espéré Rokh, voyant le chien galeux littéralement projeté contre un arbre, crachant du sol alors qu'il retombait au sol, ayant vraisemblablement perdu connaissance. Haletant, sa poitrine se soulevant pour redescendre aussi rapidement, le loup noir regardait les autres, désormais en sécurité, et sauvé. Il s'approchait, observant la blessure de la louve et donnait un léger coup de langue dessus, avant qu'il ne remarque qu'elle semblait grimacer au contact, gémissant légèrement. Elle avait du mal à bouger, c'est pour cela que Blue Fang plaquait son corps du côté où elle ne pouvait poser sa patte. Il avançait au même rythme qu'elle, jusqu'au lac, lentement. De là, il attrapait délicatement la patte de la louve sans lui faire de mal pour la plonger en douceur dans l'eau. Elle ne semblait pas comprendre pourquoi il faisait cela, alors que lui, ayant été humain, savait à quel point cela pouvait aider, puisque la blessure ne s'infecterait pas. On pouvait voir à travers ses yeux toute l'attention qu'il portait aux soins qu'il apportait. Néanmoins, il entendit un rugissement inconnu dans son dos, ayant à peine le temps de se retourner avant de sentir deux cornes se planter dans son dos pour le plaquer dans le lac.

Son gémissement fut étouffé par l'eau qui finit par remplir ses poumons, bien que cela ne le noie pas cela lui faisait toujours bizarre de ne pas pouvoir entendre, même sous l'eau. Il serrait les crocs en ayant atrocement mal au niveau du dos, les deux cornes qui se sont plantés en lui finissant par ressortir. Rokh se retournait brusquement et attrapait de ses puissantes mains la gorge d'un troisième Lyncheur qui avait dû se cacher depuis le début. Il le secouait en agitant ses bras tout en resserrant sa prise sur son cou, l'étranglant férocement, il le sentait perdre petit à petit sa vie, commençant à ne plus débattre, laissant ses pattes retomber le long de son corps... Mais non, la tête bleue ne serait pas satisfait s'il s'en arrêtait là. Il ressortait brusquement de l'eau, tenant toujours par la gorge le monstre et l'abattait violemment contre le bord du lac, pouvant entendre son crane ainsi que ses cornes se briser sous l'impact, qu'il était fragile... Respirant bruyamment, son corps à moitié sorti de l'eau, son torse musclé où l'on pouvait voir des dizaines de gouttes d'eau ruisseler, ses cheveux bleus mouillés serpentant au niveau de son visage, retombant sur ce dernier alors que ses yeux observaient les loups en face de lui, visiblement étonnes. Il finit par baisser les yeux sur sa peau blanche, ses mains avec lesquels il avait fracassé le Lyncheur, ses jambes qu'il voyait sous l'eau. Il était redevenu humain...

Il redressait rapidement ses yeux vers les animaux, étant aussi apeuré qu'eux. Il finit par secouer sa tête sur les côtés avant de baisser la tête, ses cheveux bleus couvrant ses yeux perdus, vides... Finalement cette transformation n'avait pas été définitive... Il riait, nerveusement, avant de soupirer un long moment, reprenant une respiration calme, non saccadée. Il regardait la louve blanche, qui semblait le dévisager, sous le choc encore, alors que Rokh prenait doucement sa patte blessée entre l'une de ses mains, déchirait un bout de son pantalon qu'il avait retrouvé suite à sa transformation, et bandait la blessure. Lorsqu'il eu finit, il vit les deux petits louveteaux s'approcher, hésitant au début, jusqu'à ce qu'ils s'approchent assez pour lécher de leur petite langue la main du loup... Déguisé. Il soupirait avant de sortir de l'eau, le ciel commençant à se couvrir. Il était torse nu, avec seulement son pantalon. Il se rappelait qu'hier il s'était à moitié déshabillé. Il retrouvait d'ailleurs son sabre là où il l'avait laissé, le remettant à sa ceinture, caressant une dernière fois les loups avant d'entamer, une nouvelle fois, une marche sans fin, sous une pluie qui paraissait sans fin...
Il ne pouvait rester avec eux, ils ne devaient pas s'habituer à rester en contact avec un... Humain... Cette idée dégouttait Rokh, il pourrait en vomir sur place... Mais la lassitude de cette situation le faisait hésiter, à dégainer ce sabre qu'il avait et de se trancher la gorge, sur place, là, tout de suite... Mais il n'en fit rien, il se laissait guider par ses pieds, une nouvelle fois, sauf que c'est avec l'esprit rempli de pensées aussi noirs qu'était le sang des Lyncheurs... Il soupirait, évacuant toutes ces mauvaises pensées. Cette journée n'était qu'un souvenir de plus, finalement... Même s'il était content d'avoir pu goûter de nouveau à ce style de vie, même pendant une journée, il était heureux de pouvoir se laisser guider sans remords vers ses plus bas instincts, à présent...

- The End -
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ▬ Doux rêve... - Dim 7 Avr 2013 - 18:49
Ton rp m'a beaucoup fait penser à un film d'animation "les enfants loups". La description de ta vie en loup était très agréable et c'est vraiment dommage que tu sois redevenu un humain. J'aurai aimé lire une belle histoire d'amour entre la jeune louve blanche et toi.

Rokh Blue Fang : 500 xps + 350 xps (quête)

Xps attribués : Oui
▬ Doux rêve...
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cheveux doux et brillants
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Sentir son corps se détachait du sol .PV Doux Cauchemar.
» Le doux calme de la pluie torrentielle [PV]
» Doux Nuage (U-C =D) || 6 Déc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page