Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Pourquoi ? [seule]

♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi ? [seule] - Mar 26 Juin 2012 - 10:07
Pourquoi ?


J'étais de nouveau perdue... Je ne savais plus où j'étais ni où je devais aller. Je ne savais plus qui j'étais, je remettais mon existence en doute constamment. Je n'étais qu'une pauvre gamine sans argent et sans futur, qui était morte de maladie.
Pourquoi ? Pourquoi Deus m'avait-il choisi ? Pourquoi avait-il fallu que je revienne à la vie ?

Je n'avais jamais été capable de mener un groupe, mon caractère doux et docile n'était pas fait pour ça. Certains élèves à l'académie disent entre eux que je suis un véritable démon, le mal incarné. Il est vrai que j'utilisais souvent mon pouvoir sur les élèves, cela leur faisait peur et les calmait directement. J'avais laissé tomber depuis longtemps la méthode : je crie et j'attends qu'ils arrêtent de bavarder. Ils se croyaient déjà des dieux, et en tant que tel, ils étaient presque tous devenus orgueilleux et ils n'écoutaient plus personne.
Bien sur, il y a toujours des exceptions comme Shiro, Akira ou bien d'autres encore, des élèves sympathiques et qui iraient loin.

Un avenir... C'était ce qu'il m'avait manqué de mon vivant... Un avenir florissant, pleins d'espoirs, de rêves et de promesses. Mais, que m'avait-on laissé ? Avant, lorsque l'on naissait dans une famille de paysans, on devenait à son tour paysan et on se marierait avec une paysanne. Ainsi allait l'ordre des choses. Mais maintenant, même un homme riche et de haute société peut un jour couler et se noyer dans la misère.

Je le voyais tout autour de moi. J'étais dans un vieux quartier mal fréquenté de la ville, la banlieue ouest. Lorsque je traversais les petites ruelles sombres entre deux grands bâtiments noirs, je pouvais voir toute la pauvreté de ce monde : des hommes malades, vieillis par le temps, abandonnés par la société, mal vêtus, dormant dans la poussière avec les rats et la vermine. Sans argent et sans avenir.
Ce monde était vraiment fou, tout tournait autour de l'argent et si tu n'en as pas, tu es condamné à vivre dans les endroits insalubres de la ville. Ce n'est pourtant qu'il petit billet, du papier, un arbre en soit. Des arbres, il y en a partout, alors pourquoi ce petit billet de 500 aurait tant d'importance ? Il ne fallait qu'une petite flamme pour le brûler, une fine pluie pour le mouiller, une brise matinale pour qu'il vous glisse des mains. Ce monde avait oublié depuis longtemps le travail dans les champs, l'entraide et l'échange, le troc, qui imposait que chacun donne un peu du sien.

Hommes âgés comme jeunes, femmes enceintes ou même enfants et bébés, aucun ne pouvaient échapper à la règle de l'argent. Je les voyais mendier dans la rue, se rabaissant devant les passants, se laissant humilier, oubliant leur fierté d'homme et de femme pour quelques pièces seulement. Que faisaient-ils de cet argent ? Rien.
Ils pourraient prendre leur vie en main, acheter un objet, puis le revendre plus cher, se faire du bénéfice, continuer ainsi jusqu'à pouvoir faire un véritable commerce. Les gens achèteraient, ils n'auraient même pas idée d'aller chercher ce même objet moins cher ailleurs.
Mais non, ils utilisaient cet argent pour acheter des bouteilles, de l'alcool souvent très fort et le buvaient en groupe ou seul pour les plus grands désespérés. L'alcool... Je n'avais jamais compris de mon vivant l'utilité de boire une boisson si mauvaise, car oui ce n'est pas bon, pour devenir triste, violant, oublier ses problèmes. Pourquoi les hommes avaient-ils créer cette boisson là qui fait perdre la raison ? Ils auraient dû rester à la coupelle de vin le dimanche, à la messe.
Mais cette société cherchait toujours à gravir l'extrême sans voir que son intérieur pourrit avec le temps.

J'aurai bien voulu faire quelque chose pour tous ces gens qui n'avaient plus rien. Mais mon pouvoir servaient aux gens de la campagne, du moins, ceux qui y sont encore. Les paysans qui avaient quitté leurs terres pour espérer trouver une vie meilleure en ville et qui finissaient dans les cartons, je ne pouvais plus rien pour eux.


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Pourquoi ? [seule] - Lun 16 Juil 2012 - 12:13
Pourquoi étais-je là ? A marcher sans savoir où je suis, dans les ruelles sombres de la ville, sans savoir où j'allais.
Jamais ne n'aurait imaginer toute la misère de ce monde, moi qui croyais que les temps modernes avaient rendu la vie plus douce et plus confortable. Tout avait changé en quelques siècles, les gens passent leur vie dans des voitures, ils détruisent tout ce qui les entoure, ils ne croient plus aux dieux, les renient même. Les valeurs ont disparu de ce monde insensé. Comment avons-nous pu en arriver là ?

Deus avait créé une académie pour des dieux, mais que deviendront mes élèves, mes chers êtres auquel je tiens tant, face à une population qui ne croit plus qu'en l'argent et une science qui prend plaisir à contredire les écrits sacrés. Mon inquiétude pour mes élèves grandissait peu à peu, à chacun de mes pas dans la lugubre ruelle.

C'est alors qu'entrant dans une rue, je vis un homme en costume noir plaquer contre le mur une jeune femme en petite tenue, maquillée comme lors d'un carnaval. Elle criait et se débattait, mais les personnes qui croisaient son regard suppliant continuaient leur chemin, comme s'ils n'avaient rien vu. Je ne pouvais rester plus longtemps à les voir ainsi, l'homme menaçait une pauvre femme sans défense, affaiblie par sa vie dans la banlieue.
Je vins poser ma main sur son épaule puis me plaçai contre son dos et le serrai dans mes bras. Il ne comprenait pas cette étrange douceur qui venait se coller à lui, si soudainement, il ne connaissait pas ce sentiment que l'on appelle la gentillesse. Elle, elle me fixa un moment avec ses grands yeux de chien battu, dégoulinant de larmes noires et sans un mot, sans un remerciement, elle prit la fuite.

Il voyait sa proie s'en aller, il se débattait de toutes ses forces pour s'arracher à cette étreinte si gênante. Je fis alors pousser des rosiers dans la ruelle, tout autour de nous, leurs fleurs formaient des lueurs rougeâtres qui se contrastaient sur les murs gris et noirs. Il prenait peur, il s'affolait, ne comprenant pas se qui lui arrivait. Je m'approchai alors de son oreille et lui murmura doucement ces mots « ne crains rien, retrouve la paix dans ton cœur et je te laisserai partir ».

La foule commençait à se réunir autour de la ruelle, ils prenaient des photos, un tel paysage était si rare à leurs yeux. J'avais profondément pitié d'eux.
L'homme que je tenais toujours fermement dans mes bras commença à s'apaiser grâce à la douce odeur de mes fleurs, je sentais son ventre se gonfler à chaque inspiration, son cœur battre contre sa poitrine, il respirait la vie. Je le lâchai doucement et il se retourna pour le dévisager, un sourire amical aux lèvres. Je savais que ce moment n'allait durer que quelques secondes, qu'il m’oublierait vite et reprendrait sa vie folle dans cette banlieue, mais son regard si doux me marquera encore pour longtemps.

Maintenant, j'avais compris. Je savais que les humains avaient de bons côtés, cachés profondément au fond de leur cœur. Le rôle de mes élèves, tout comme le mien, serait de les aider à ouvrir leur âme au monde et à leurs confrères.

[fin]


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Pourquoi ? [seule] - Lun 16 Juil 2012 - 14:50
Colombe Siria -> 120 xp's

Très beau rp dis donc, j'aime bien ton style même si au début, j'aime les remises en questions mais c'est un peu noir tout de même. Mais après la fin est très classe et on ressent facilement la douceur, le sentiment de gentillesse que tu transmet à travers tes écrits. Bref, j'attend une suite à ça o/
Pourquoi ? [seule]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pourquoi es-tu partie, pourquoi m'avoir laissée seule face a monde? | Sagesse Elfique. ♥
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Banlieues-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page