Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥

Invité
avatar
Invité
▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Sam 23 Mar 2013 - 21:38


Upon pillars of salt; pillars of sand...

"Nobody cares after all. I've been alone for almost a thousand years. It's not like somebody would see that i exist now."




Avant-hier tu t'étais brûlée. Tu marchais dans la cour pour rendre des dossiers; cachée sous ton parasol; un élève t'a bousculée et tu t'es brûlé furieusement l'épaule. Tu portes donc un châle depuis hier. Tu fais de petits pas dans les couloirs; timidement. Il faut dire que tu ne t'étais jamais fait ça avant et ça t'a absolument terrifiée. Tu étais devenue une fille timide et renfermée; très différente de l'Akira habituelle. Vraiment.

▬ ... Je n'ai plus rien à faire.

Tu as des dossiers à traiter pour le directeur... enfin je crois ? Il se passe tellement de choses récemment... bref. Sachant que tu es toi et que tu restes toi... hey; ça a l'air intéressant par ici... "Bibliothèque"... tiens ? Tu étais dehors maintenant ? Je dois bien dire que cette si grande bibliothèque; est un bâtiment à elle toute seule... mais tes pas t'ont guidée vers elle il semblerait. Bref. Entrons !

▬ ... En effet. Elle fait bien un bâtiment à elle toute seule cette bibliothèque...

Mais bref; ne restons pas là et allons plutôt voir quels ouvrages elle offre... tiens ? 'Tout savoir sur les vampires". "Comment s'en débarrasser"... "Mille et unes façon de tuer un vampire"... huh. On dirait que même la bibliothèque s'amuse à voir Akira déprimer. Bref. Et si tu en lisais un de ces livres ? Va pour le dernier. "Mille et unes façons...". Voyons voir si ils parlaient d'une certaine 'Vampire Queen' là dedans...

▬ C-C'est coincé... ?! Mais... sors !

Tu tirais sur la couverture pour le sortir de la rangée... plutôt fortement. Mais du calme... tu ne voudrais pas que l'étagère toute entière te tombe dessus ? ... elle bouge pas un peu dangereusement cette étagère... ? Mais en parlant de ça; le livre aussi ! Allez; encore un effort tu vas le sortir de là... voilà ! Tu as tiré tellement fort que tu en es tombée à terre; dos sur le sol et livre contre la poitrine... mais les problèmes ne s'arrêtent pas là. L'étagère vacillait. Elle allait tomber. Sur toi. Et sachant que ton épaule te fait souffrir, il était trop tard pour te tourner sur le côté. Tout s'était gelé.

▬ ...

Cela m'étonnerait qu'on puisse encore te sauver d'une très méchante blessure maintenant.









Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Dim 24 Mar 2013 - 6:39
C'est affalé sur le sofa que commence notre histoire, du moins, du point de vue du professeur Stein. L'homme rapiécé était face contre terre ou plutot face contre coussin l'air d'un pantin désarticulé s'étant fait jetter du revers de la mains par son propre marionnettiste mais il n'en était rien. En vérité il s'était tout bonnement endormit apres trois jour d'insomnie et ce fut une chance qu'il sombre ainsi au milieux du salon face contre un meuble plus confortable que la table basse et blanche derriere lui. Tournant donc la tete le bon professeur sans lunette n'eut tout de meme aucun mal a reconnaître l'endroit meme si son expression signifiait le trouble et le sentiment d'etre perdu. Apres un bref moment dans cette position inconfortable une fois éveillé il se remémora sans trop de mal les derniers moment vécu avant de se réveiller ainsi.

- Hemm..

Se redressant sans trop de mal ne ressentant pas de courbature se qui était plutot normal pour lui ayant une sensibilité réduite. Frottant son oeil droit du plat de la mains alors que l'autre, l'oeil, scrutait du regard le sol ou aurait pu tomber ses lunettes et elles furent finalement aisé a trouvé. Se penchant lentement et étirant le bras qu'il put entendre craquer une fois a pleine extension avant de se saisir des verres. Toujours habillé de sa traditionnelle blouse de docteur de blanc rapiecer il déposa par la suite le précieux objet étant a sa vision sur son nez. Le reste de son habit était simple, pentalon sobre gris et chandail d'une couleur de la meme tonalité.

- Qu'est ce que..

Détaillant un peu plus autour de lui et voyant les meubles disposé de facon chaotique comme si il y avait eu une bagarre dans le salon. La plus part des rares biblo étaient également au sol, le seul vase s'étant meme fracassé contre le sol mais cette objet ne semblait pas avoir de signification réelle ou particulière pour le professeur Stein qui se contenta de glisser une mains dans ses cheveux d'un gris argenté tout en regardant le reste du massacre. D'un regard fatigué ou plutot blasé et bordé par de large cernes malgré la nuit de repos il ne se rendit meme pas compte de sa mains autre fois dans sa chevelure qui s'était glisser instinctivement sur le large boulon lui traversant le crane de part en part et maintenant, s'amusant a tourné la tete de celui si. Sans l'ombre d'un sourire et arborant une expression d'une neutralité affligeante l'homme se dirigea en direction de la cuisine la ou il prit tout de meme le temps de se faire un café.

- Hm... La bibliothèque

Au vue du mince filament de soleil passant entre les épais rideau il ne devait pas etre bien tot, celui si traversant la cuisine tout en se faisant épier par Stein qui une fois son café pret se saisit d'une tasse pour contenir le liquide et c'est armé de cela qu'il se dirigea par la suite vers la porte donnant sur le couloir, sortant ainsi de son appartement. Il semblait absent mais en réalité il cherchait d’avantage la raison du pourquoi il s'était réveillé parmi ses décombres, seul les souvenirs de sa chute précédant son sommeil lui revenait. Il eut beau passer la majeur partie du trajet a tenté vainement de se souvenir de quelque chose mais comme dit precedement, ce fut vainement.

Aujourd'hui aucun cour a donner, une journée de congé et a quoi allait il la passer ? A feuiller de vieux livre pour sa culture ou son savoir personnelle. Toujours armé de sa tasse de café il poussa a l'aide de sa mains libre la porte de la bibliothèque. Par une journée aussi splendide les personnes ici se faisaient rare et heureusement ! Cela lui donnerait donc un sanctuaire de tranquillité. Une fois entré il se secoua un peu la tete comme pour chasser sa neutralité et arborer un visage un brin plus joyeux ou apaiser. C'était effectivement se que dégageait le professeur dans ses bon jour, une aura apaisante et cela il ne le devait a aucun sordide pouvoir.

- Bonjour professeur Stein

Dit alors une dame a l’accueille se montrant tout sourire en voyant un autre membre du personnelle. Celle si eut droit a une formule de politesse semblable ainsi qu'a un geste de la mains non dissimuler.

- Je viens poursuivre ma lecture je ne devrais pas avoir besoin de votre aide pour m'y retrouver

Dit il par la suite a la dame qui hocha de la tete toujours tout sourire.

Par la suite il alla au centre de la bibliothèque. L'établissement étant d'une grandeur digne d'un palais et ses escaliers de bois vrillent sur eux même rappelaient un style coloniale et familier. Une table ronde disposant de quatre chaise et deja d'une pille de livre en son centre était devenu apres un cour moment LA place du professeur Stein du moins a chaque fois que celui si venait ici. Déposant la tasse de café sur cette même table avant de tirer une chaise et prendre position sur le trône coussiné. Étirant par la suite le bras pour se saisir d'une livre de la pille que Stein avait amasser la depuis un moment deja afin dans ouvrir un et de commencer a lire donc.

- ...

D'un esprit naturellement curieux et ne se permettant de manquer aucun détail les rares fois ou le bruit singulier de la clochette accroché a la porté timbrait signalent qu'une personne entrait il avait droit au minimum a un bref regard du professeur. Certain étaient de ses élèves et même quelque un se laissaient aller a une salutation que le professeur leur renvoyait volontiers.

A un certain moment une jeune femme entra dans l'établissement, la position du professeur lui permettant de voir les arrivants quelque pas une fois passer le seuil de la porte il ne pouvait les ratés. Mais bref, cette dame évoquait chez le professeur un quelque chose de particulier, non pas de l’excitation ou autre pulsion de la sorte mais plutôt un mélange de curiosité et un maigre frisson de mauvais augure. Des yeux rouge, une peau blanche.. Apres un moment a regarder l'individu il finit par replonger dans son livre aussi mignonne soit elle. Les apparences a la Deus étaient disons... Souvent l'on pouvait croiser des gens a l'apparence peu banale et Stein lui meme ne faisait pas exception. Continuant a lire tout en jetant un coup d'oeil de facon régulière au alentour il vue s'enfoncer dans l'une des sections la jeune dame precedement observé et resta a observer encore un moment jusqu'a voir le dos d'une grande et large étagère chambranler. Un long soupire s'expulsa alors de lui.. Se levant et se dirigeant verre l'endroit a pas lent et prêtant une oreille attentive. Lorsqu'il arriva au abord de la section il put voir en son centre la jeune femme allongé au sol devant le meuble celui si voulant apparemment sous un jour menaçant...

Si la dame don il ignorait toujours le nom avait eu comme reflex de se metre en boule sur elle meme pour se proteger ce n'était pas que le cas de Stein qui lui bondit entre le meuble et sa victime ! Surplombant la femme de sa grandeur colossale, dos a l'étagere qu'il avait freiner dans sa course et qu'il retenait maintenant par sa posture. l'impacte ne fut pas vraiment violant mais celui si ayant la tete pencher pour observer Akira, don il ignorait toujours le nom, se vit une nouvelle fois soustraire ses lunettes qui tombèrent au sol accompagné de la majeur partie des livres que possedait le meuble a l'exeption de ceux derrière le curieux personnage qu'était le docteur Stein ayant fait office de bouclier. Cependant, le meuble étant plutot haut et large. celui si s'étalant sur plus de quatre ou cinq metre de large oui, il se trouvait dans l'incapacité de le retenir indéfiniment surtout au vue de l'inclinaison et du chemin deja parcouru.

- Bouge..

Dit il simplement a l'attention de la dame pour que celle si n'est qu'a se reculer pour se retrouver plus au centre de la section et hors de porté de l’étagère. D'une voix neutre mais faisant comprendre qu'il n'était pas disposer a rester ainsi pour toujours disons...
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Dim 24 Mar 2013 - 13:42


Upon pillars of salt; pillars of sand...

"But i thought i was invisible..."




Tu détestais les infirmeries. Voilà pourquoi tu n'y est pas encore allée pour te faire soigner ton épaule. Parce que c'est justement les endroits les plus horribles qui existent. C'est blanc; lumineux et plein de produits qui pourraient nuire à ta santé. Je rappelle que tu es une vampire et que bien sûr; ce genre de choses pourrait te tuer. Tu avais déjà énormément souffert dans ta vie antérieure; et tu ne voulais certainement pas que ça se reproduise ici. Mais bref; cette étagère se rapprochait dangereusement et tu n'avais pas vraiment frémi... je dois plutôt dire que tu la fixais; la regardais arriver. Comme si tu savais ce qui allait se passer ensuite.
Eh bien non. Tu n'en savais rien.
Un homme d'une carrure plutôt imposante s'était précipité et avait littéralement bondi entre l'étagère et toi. Un héros que dis-je. Sauf que ses lunettes sont tombées à terre... récupère-les. Tu les lui rendras après qu'il se soit sorti de là. Et fais ce qu'il te dit. BOUGE !


▬ D'-D'accord !

Tu as roulé sur le côté opposant ton épaule blessée. Cela t'avait tout de même fait mal; puisque tu as du bouger tes deux épaules pour te mettre en sécurité; plus loin. Tu gardais le livre et les lunettes soigneusement contre toi. Il faut dire que pendant mille ans de solitude tu as appris à prendre soin de tes affaires. La preuve; ta très chère guitare que ton "père" t'a offerte est encore en très bon état. Et même ce châle que tu portes... on ne dirait pas mais il est vieux. Très vieux. Tu l'as si soigneusement protégé des insectes et du temps qu'il est comme neuf... mais peut-être qu'il n'y a pas d'insectes à Deus ? Qui sait ? Mais cessons de parler de cela pour le moment. Même si tu t'étais mise sur le côté; il fallait aussi aider ton sauveur. Comment ? Je n'en sais rien; t'as qu'a trouver toi-même !

▬ Att-... ! Essayez de sortir de là; vous aussi... ! Je vais la retenir un moment... !

Et tu t'es jetée contre le côté de l'étagère; pour la retenir quelque secondes; le temps qu'il se sorte de là. Ouh. On ne dirait pas comme ça; mais ce meuble pesait bien son poids. Je n'imagine pas ce que tu te serais fait si elle aurait tombé sur toi. Mais je dois dire chapeau; même avec une épaule blessée tu arrives à tenir cette étagère suffisamment longtemps pour que quelqu'un s'en sorte... je pense que c'est un peu ça; un vampire. Non ?









Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Dim 24 Mar 2013 - 19:55
Toujours sous l'étagere le professeur Stein eut un temps de réflexion, il n'était certes pas en danger de mort et ne pouvait subir de blessure qu'il ne serrait a meme de rafistoler lui meme s'il lui restait du file dans le pire des cas mais tout de meme, ne pas recevoir se meuble sur la tete restait une potentiel idée conservant de son charme. Les genoux fléchit continuant a courber de plus en plus l'échine contre ce meuble alors que ses bras eux n'étaient curieusement point requis dans la manœuvre, ceux si ne faisaient que pendre vers le sol alors que le professeur gardant toujours une expression se rapprochant de la neutralité regardait la jeune femme qui se mit finalement a bouger comme il lui avait si gentillement demandé.

- Hrm..

Maintenant qu'il était plus pret et meme sans ses lunettes il put voir aisément une blessure dont semblait souffrir la jeune eleve, une brûlure peut etre bien et sur le bras. Rien de bien grave mais il se promit d'y jetter un oeil une fois cette petite situation de crise passé. L'on pouvait entendre encore quelque livre tomber de l’étagère a un point ou a un moment le vacarme attira l'attention, tournant la tete pour voir au bout de la section la réceptionniste ainsi qu'un autre homme, ca carrure rappelant celle de Stein mais celui si était bien plus large et disposait probablement d'une force bien supérieur a la sienne. Il le reconnu bien vite, un concierge assigné au batiment qui comme la réceptionniste accouru au bout d'un moment voyant dans quelle ennuie ils étaient, lui, et cette jeune femme. Venant preter mains forte apres avoir rejoint le couple luttant contre le meuble mais avant tout il fallait traverser le charnier de page et de livre qui s'était former, la tache semblait ridiculement éprouvante pour ses deux personnes sortis de nul par mais ils parvient finalement a agripper le meuble et a quatre le redresser fut chose plus facile, vraiment plus facile.

- Un, deux..

Dit alors le concierge avant que chose ne soit fait pour synchroniser la pousser afin de remettre le meuble sur ses pates et lui faire passer ses envies de meurtres.

Maintenant tous hors de danger les trois membres du personnelles prirent le temps de regarder les décombres. Cela prendrait un bon moment a remettre en place et il fallut beaucoup moins de temps au concierge et la réceptionniste pour accusé du regard la jeune femme alors que Stein lui semblait bien plus serin. Probablement car il ne se voyait pas obliger de ramasser se foutoir. Il se proposerait probablement tout de meme..

Akira.. que c'est il passer.. ?

Demanda le concierge sous le regard toujours attentif du professeur Stein qui ne se priverait pas de cette réponse mais ne comptait pas rester ici au milieux des livres et donc, du se mouvoir et passer entre ses deux collègue et contourné la secrétaire tout en gardant son regard sur elle. Une fois dans son dos il vérifia la stabilité d'une autre étagère du bout des doigts avant de s'y appuyer pour attendre la réponse.

- Et je crois que vous avez quelque chose a moi non.. ?

Dit alors le professeur Stein d'une voix bien plus détendu que ses collègues.. Quoi qu'il en soit, pour le moment il ne put qu'attendre les explications de la jeune femme et que celle si lui redonne son bien par la suite. C'était la premiere fois qu'il voyait cette dame mais pourtant, la réceptionniste et le concierge eux semblaient en savoir d’avantage a son sujet elle n'était peut etre pas une eleve comme il le pensait..
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Dim 24 Mar 2013 - 21:11


Upon pillars of salt; pillars of sand...

"Thanks."




L'ambiance pesante... ugh. Heureusement; le jeune homme s'en était sorti... grâce au concierge. PFF ! ENCORE LUI ?! Mais il t’énerve tellement ce sale concierge... toujours à se mêler des affaires qui le regardent pas... toujours à faire des histoires... et toujours à te courir après en criant "AKIRA ! DOSSIERS !" uughh... tellement... RAH. Mais bref; il était bien tombé cette fois-ci... eh ? Il demande ce qui s'était passé ? IL DEMANDE ?! Ha. Ha.

▬ Oh excuse-moi mon chéri dès que j'ai vu ta sale face de rat j'ai sursauté et l'étagère a fait de même... tu ne m'en veux pas trop j'espère ? ♥

Il soupire. Il te dit de ne plus faire l'idiote partout ou tu vas. Tu fronces les sourcils et tu tapes du pied. Et il ronchonne et s'en va en traînant des pieds et ... "N'OUBLIE PAS LES DOSSIERS !". RAH. A quand le nouveau concierge ?!

▬ Et je crois que vous avez quelque chose qui m'appartient non.. ?

Il t'a fait sursauter et rougir. Il faut dire qu'il avait une belle voix. Tu t'es retournée; toujours le livre et la paire de lunettes collées contre toi pour le regarder... et il n'y a pas que sa voix qui était canon. Sauf qu'il te demande un tru-... les lunettes. Ugh. Tu les avais emportées pour ne pas qu'elles se cassent; si par malheur l'étagère tombait... elle n'était pas tombée... mais tu les avais gardées. Bref; rends-les lui.

▬ Ah, desolée... voilà.

... J'ai dit rendre. Pas mettre les lunettes directement sur son nez. Non mais sérieusement Akira. C'est un inconnu ! Ouais bon il t'a sauvée d'une furieuse blessure; mais tu ne le connais pas ! Arrête d'être aussi familière avec tout le monde enfin ! ... Et voilà. Elle réalise. Elle rougit; elle recule et elle se cache derrière une étagère.

▬ Euh... M-Merci beaucoup de m'avoir aidée... si vous n'auriez pas été là je pense que je m'en serais sortie avec une très méchante blessure...

ET VOILA ET CA REDEVIENT UNE FILLE TIMIDE. J'en ai marre de toi. Sérieux. Entre ta réaction au concierge et ta réaction à l'inconnu ça fait beaucoup trop de différence ! Je sais que tu connais mieux le concierge mais... ugh. Qu'est-ce qu'il va bien pouvoir penser de toi ?!









Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Dim 24 Mar 2013 - 22:53
Le professeur Stein toujours appuyé contre l'étagere ne pouvait donc qu'attendre pour le moment, son regard finit par reprendre son habitude et son attention fut capturé par la multitude de chose qui l'entourait. Meme les encoches faites au bois de son accoudoir ne sut lui échapper. Par la suite se fut les livres, ici il semblait y en avoir en grand nombre parlent des différentes monstruosité composant mythe et legend humaine cependant, sachant qu'il était lui meme un demi dieu pouvait il avancer que tout cela n'était que legend ? L'homme de science qu'il était avait du faire preuve de souplesse pour intégrer toute ses nouvelles connaissance a son répertoire et fort heureusement pour lui l'un de ses points fort était l’adaptation.

- Mille et une facon de tuer un vampire..

Put il lire sur le livre loger contre la poitrine de la jeune femme. Un ouvrage dont le nom ne lui évoquait que les palabres d'un charlatant.. Enfin, il retourna par la suite au différant ouvrage qui étaient pour leur part toujours en place et l'un d'eux finit par etre saisit par la mains du professeur.

- Bestiaires des monstruosités

Un livre écrit par un des membres de la Deus.. Cela paraissait deja un peu plus crédible qu'un des membres de l'établissement se soit adonner a écrire le répertoire qu'il avait croiser de son '' vivant ''. L'ouvrant pour jetter un coup d'oeil a la table des matieres, choisissant un créature au hasard puis fouillant pour trouver la page ou les pages plutot lui étant attitrer.

Le concierge venait tout juste de passer pret de lui d'un pas rapide sans meme regarder Stein, celui si semblait plutot frustré de l'arrogance de la jeune femme contrairement a Stein qui lui avait demander trois seconde plutot s'il pouvait récupérer ses lunettes. La réaction de la jeune femme fut elle aussi bien amusante pour le professeur qui avait conservé son sourire apaisant. Celle si apres un sursaut non dissimulé ou alors de facon plus que malhabile se retourna pour le regarder, de haut en bas, décoré d'une rougeur au joue.

Referment son livre pour le moment pour preter d’avantage d'attention a la situation. La réceptionniste était deja a genoux a trier les livres s'étant écroulés au sol precedement alors que Akira, maintenant il connaissait son nom, se mit sur la pointe des pieds pour lui remettre elle meme ses verres sur le nez. Comportement étrange mais le professeur qui apparemment était dans l'un de ses bonjours n'eut pour cette fois aucune gêne. Se penchant legerement pour facilité la tâche de la dame.

- Merci

Dit il maintenant affublé de ses lunettes qu'il poussa du bout de son index pour qu'elles soient bien en place. Se penchant encore d’avantage pour observer le bras qui, lui, était affublé d'une brulure. il put clairement le voir un bref instant car la jeune femme se sauva par la suite, allant se cacher non loin derriere une étagere l'air affreusement timide. Ce a quoi le professeur Stein reprit un peu de sérieux.

- Je suis le professeur Stein, j'enseigne la science, biologie et pour finir la chimie.

Il lui fit signe de la mains par la suite pour lui communiquer de se rapprocher, celui si voulant continuer a observer la brulure, a premiere vue ce n'était rien mais tout de meme. Cela demanderait probablement un minimum de son attention et un bandage. L'allure du professeur forçait souvent des réactions étranges, voir meme des malaises lorsqu'il était présent mais curieusement cette petite semblait d’avantage intimider qu'apeurer...

- Ce que vous avez au bras, un peu de soin ne serrait probablement pas une mauvaise idée, comment vous vous etes fait ca ..?

lançant un regard a la réceptionniste toujours atlé a son travaille. Celle si ne semblait meme plus se préoccuper des deux autres individu se trouvant avec elle.
Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Lun 25 Mar 2013 - 1:47


Upon pillars of salt; pillars of sand...

"I'm..."




Tiens ? Il a une réaction plutôt anormale pour un gars... soit il a fait ça parce que t'es mignonne ou soit il a fait ça parce qu'il est très cool de nature... mais bref; pendant que tu te disputais avec le concierge; il a regardé le livre que tu gardais dans tes bras... ah... celui-là... tu n'avais même pas pu le lire. Il faudra que tu l'empruntes pour le lire plus tard alors. Bref.

▬ Merci.

Il mit ensuite ses lunettes bien en place avant que TOI tu ne recules comme une jeune fille de shôjo manga ! Il s'est ensuite présenté... attendez... présenté ?! C'est LE professeur Stein ?! C'est pas vrai. Il est encore plus cool que les dires sur lui dans les rumeurs sur le campus ! Tu le fixais; hypnotisée; avec un intervalle très longs entre chaque battement de cils. C'était comme rencontrer une star.

▬ Moi qui croyais qu'aujourd'hui allait être un jour plein de malchance...

Mais bref passons; après ces messes-basses; il te fit signe de te rapprocher... et il regardait ton bras... il aurait remarqué ta blessure ? Enfin; je veux dire; c'était a peu près évident... tu n'avais pas fait grand chose pour le cacher et la brûlure était vraiment forte. Le soleil est décidément; une chose affreuse.

▬ Ce que vous avez au bras, un peu de soin ne serrait probablement pas une mauvaise idée, comment vous vous êtes fait ça ...?

Tu l'as regardé tristement. Et as baissé le regard; avant de replacer une mèche délicatement derrière ton oreille. Tu as ensuite regardé vers le côté avant de relever tes yeux vers lui; mal à l'aise; pour enfin dire:

▬ Oh je... me suis renversé la cafetière sur le bras... rien de bien méchant...

Tu ne sais pas mentir quand tu souffres Akira. Même ce sourire. Il est faux. Tu as toujours été comme ça. Tu as toujours gardé tes envies; tes moments de tristesse, de solitude, de colère et d'égoïsme pour toi. Tu as toujours souffert en silence. Pendant 1ooo ans tu as mûri. Mais est-ce forcément une bonne chose ? Tu finiras par craquer un jour Akira. Tu ne pourras plus porter ce poids toute seule. Mais bref. Tu as serré davantage le livre que tu tenais en mains contre toi. Essaies-tu de te cacher à présent ?









Invité
avatar
Invité
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Sam 30 Mar 2013 - 21:18
Un jour plein de mal chance ? Peut etre bien ou peut etre que non, si cette jeune femme semblait en totale adoration devant la personne qu'était se curieux professeur a la blouse blanche rapiécer lui de son coté semblait ne pas vouloir en profité! Se montrant agréable et rassurant par cette aura qu'il dégageait lorsqu'un réelle sourire était dessiner sur son visage. Pas l'un de ses horribles rictus comme il savait si bien les faire non.. Tout pret la réceptionniste avait reprit conscience qu'elle n'était pas seul et lançait des regards de facon régulière au deux individus, d'ailleurs, la réaction de la jeune femme, Akira, semblait l'avoir amusé. Cette petite au joue rosés semblait effectivement etre un numéro peu commun.

Soudain, la curiosité de Stein vit alors renforcé par un changement radicale chez la jeune dame, celle si baissa les yeux et sembla alors afficher une expression bien différente de l'adoration dont elle faisait preuve il y a a peine quelque seconde avant que le professeur ne pause sa question.

- Hm..

Il la laissa expliquer le pourquoi du comment elle s'était ainsi blesser tout en restant naturelle. Du moins en apparence car chose que ne semblait pas savoir cette personne était qu'il n'était pas si aisé de mentir a se cher professeur. Celui si plongea alors les mains dans ses poches tout en penchant un peu la tete et semblait, tout en écoutant les dires lui donnant une étrange impression, jouer avec quelque chose dans ses poches.

- Oh je... me suis renversé la cafetière sur le bras... rien de bien méchant...

Dit alors cette personne qui, pour lui, n'était encore qu'une inconnue ou alors une connaissance. Ses dires éveillait chez le professeur Stein une curieuse impression comme dit precedement. Un peu comme si la scène était sur réaliste alors qu'il n'en était rien ou alors peut etre était se petit courant lui traversant l'échine qui faussait cette sensation.. Quoi qu'il en soit si la vérité ne pouvait lui apparaître clairement il pouvait dire avec certitude que cette dame mentait sans conviction! ... Et a vrais dire, au vu de sa voix incertaine et de son regard meme un abrutit aurait pu avancer cette théorie...

- Je vois..

Sortant les mains de ses poches pour en extraire un paquet de cigarette ainsi qu'un briquet. Sortant une des clopes maintenant peux nombreuses que renfermait le morceau de papier et de carton pour la coincer entre ses levres. Attendant un petit moment que la réceptionniste ne le regard pas pour se metre dos a cette derniere et allumer cette fameuse cigarette. Respirant la fumer avant de la recracher cela faisait un petit moment qu'il s'en était privé et va savoir pourquoi cela l'aidait a réfléchir. Levant les yeux au plafond deux petites secondes avant de rabattre son regard sur Akira.

Ses pensés partirent dans tout les sens, que savait il de cette personne. Un gout pour les livres traitants de vampire. Timide, a l'évidence. Capable de retenir, avec un peu d'aide, un meuble imposant comme cette bibliothèque mais la, il pouvait tout aussi bien etre question d'un pouvoir qu'elle aurait développer. Un teint de peau horriblement pale presque comme celui de Stein et pour finir cette femme semblait aimé mentir sur ses blessures.. Rien de concret il du se l'avoué... Forçant ou plutot voulant forcer un peu la chose il laissa s'échapper quelque parole.

- J'ai la désagréable impression que vous mentez. Je suis meme proche de la certitude mais si vous ne voulez pas vous dévoilez..

Levant les mains vainement voulant dire qu'il ne pouvait pas la forcer plus que par la persuasion.

- J'aimerais tout de meme jeter un coup d'oeil a cette brûlure qui ne me semble pas anodine..

Glissant sa cigarette au coin de ses levres et prenant l’initiative de sortir de cette section invitant Akira a le suivre. Si pendant la réflection il avait perdu son sourire pour renouer avec son aspect sérieux il reprit par la suite son visage apaisé qui, peut etre, inciterait d’avantage la dame a le suivre.. Peut etre.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2912

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ - Lun 23 Sep 2013 - 1:08

Rp à la deuxième personne du singulier… J’n’avais jamais vu ça, mais c’est sympa, ça donne un petit effet complice entre le narrateur et le perso x)

Agréable comme rp, dommage qu’Akira nous ait quitté ^^"

Cela dit… Le professeur Stein me parait plus intimidant que « canon » xD

Bref, comme Akira ne reviendra pas, je ne note que Frank ♥ Rien à redire sur ta manière d’rp, bien plus classique qu’Akira, parce qu'il faut bien reconnaître qu'elle innove pour le coup, mais tout de même très appréciable =)

Frank Stein : 315 xps

Xps attribués : Yep



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: ▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥ -
▬ Upon pillars of salt and pillars of sand | feat. FRANK. ♥
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Put salt into the open wound - Dakota
» Pillars of Eternity
» SKEGGI ₪ king of salt and rock
» Salt Lake City - Le temps révèle toutes choses - Gyky
» Conley Jovijovitch ○ Une jambe artificielle... et Salt.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Grande Bibliothèque-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page