Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 I'll be there for you [PV. Rain]

 
Invité
avatar
Invité
I'll be there for you [PV. Rain] - Jeu 21 Mar 2013 - 21:38
    Qu'il est simple de sortir la nuit, après le couvre-feu. Le seul inconvénient était les rondes que faisaient les repentis, il fallait juste éviter de se faire attraper afin d'éviter une sanction. Et il fat avouer que Lev avait l'habitude de sortir la nuit, il dormait peu ou séchait pour rattraper les heures de sommeil perdus. Alors il sortit de sa chambre, vêtu entièrement de noir pour ne pas se faire attraper, puis il ferma délicatement la porte de sa chambre pour ne pas réveiller ses colocataires disons. Puis il commença à courir, le plus vite qu'il pouvait. Il avait un certain manque, un manque d'une personne en lui. Il voulait la revoir, encore une fois. Pourtant il avait beau aller la voir, il n'osait pas l'approcher. Pourquoi tant de lâcheté ? Par peur ? Possible, après tout il ne savait pas comment cette personne pouvait réagir en le voyant respirer alors que tout le monde le sait mort, pour l'instant il n'osait pas.

    Il courrait, pensant à cette personne à chaque instant. Allait-elle bien ? Que faisait-elle ? Tant de réponses, il courrait chercher ses réponses, il en avait bien le droit ? Sans se faire voir, il prit un petit bateau et rama, le plus possible, il arriva à la limite de la fatigue mais ne lâcha pas prise, pas maintenant, il y était presque.

    Il marchait dans les rues sombres de cette ville dans laquelle il était mort, dans laquelle il avait tant de souvenirs, dans laquelle il y avait encore cette secte. Et pourquoi ? Pour la voir. D'ailleurs il ne perdit pas de temps pour la rejoindre. Elle vivait encore au même endroit : dans sa petite maison, elle ne supportait plus les tensions chez elle depuis la mort de son père, à quoi bon persister à essayer de bien s'entendre quand la haine règne ? À rien, mis à part se fatiguer à se mentir et perdre du temps. Elle dormait, normal en pleine nuit non ? Le soleil se leva par la même occasion, Lev observa ce boule de feu changer la couleur du ciel, profitant de chaque instant comme si c'était le dernier, qui lui garantissait un autre lever du soleil sur Terre ? Personne. Puis une boule de poil s'approcha de lui, se faufilant entre ses jambes. Lev le caressa, le chat était à cette fille aux cheveux d'or et portait le nom du garçon. Agata. Combien de fois avait-il essayé de la voir ? Combien de fois avait-il perdu confiance en lui, baissant les bras comme lâche ? À cet instant il était bien heureux de la voir ouvrir les yeux. Lev partit se balader avant de retourner à l'académie pour enfin dormir, il avait vraiment besoin de sommeil. Quand il entendit un raffut, des personnes crier à tout va, pourtant personne n'avait l'air d'avoir envie de les aider. Lev s'approcha, se plaçant au milieu de cette ronde. Lev observa la scène, choqué de se qu'il voyait. Il voyait Rain – sa professeur de combat rapproché – et un homme. Les deux protagonistes saignaient abondamment. Lev ne réfléchit pas et prit Rain dans ses bras, elle se débattait malgré son hémorragie puis ferma les yeux. Il espérait que les humains penseraient à sauver l'un des leur.

    -------------------------------------------------------------------------------------------

    Il essayait de faire le plus vite possible, il fallait à tout prix la sauver. Question de moral. Pourquoi laisser mourir une personne mourir quand on a cette chance de la sauver ? En tout cas Lev n'avait aucun réponse à cette question, était-ce la raison pour laquelle il voulait absolument la sauver ? Qui sait ? Lev courut le plus vite possible avec cette femme dans ses bras. Il paraissait de plus en plus faible et il avait réellement peur de ne pas la sauver, il risquait de s'en vouloir de ne pas être aller vite. Il ouvrit la porte de l'infirmerie avec un coup de pied, la porte avait la trace et tenait toujours. L'infirmière ne posa aucun question, tout était clair : quand on voit un adolescent arrivé en sueur avec une fille dans ses bras qui saigne, on sait déjà qui soigné d'urgence. Elle prit en charge Rain, demandant à Lev d'attendre dehors et c'est ce qu'il fit. Le démon faisait les cents pas dans le couloir. Pourquoi ça prend tant de temps ? Quand pourra-t-il la voir ? Comment est-elle arrivé à un état pareil ? Il aurait sans doute toutes les réponses à ses questions, mais plus tard. L'infirmière ouvrit la porte et lui fit signe d'entrer, ce qu'il fit. L'inquiétude se lisait sans doute dans le regard du garçon car elle afficha un léger sourire.

    « Ne vous inquiétez pas ! J'ai soigné ses blessures et elle est encore inconsciente et je ne sais pas quand, je pense qu'il serait mieux qu'elle reste ici pendant quelques temps. Tenez. »
    Elle donna un morceau de sucre à Lev. Le démon le mit en bouche, observant l'infirmière avec un regard interrogatif.

    « Maintenant va-t-en et mange avant de dormir, sinon toi aussi tu ne tiendras pas le coup. Reviens la voir dans l'après-midi, quand tu as auras récupéré. »

    Lev fit un signe de la tête et sortit de la chambre, rassuré. Il partit avant tout à la cafétéria et mangea jusqu'à en avoir mal au ventre et partit dans sa chambre. Il prit une douche et se jeta sur son lit, il ne prit pas la peine mettre la couverture sur lui qu'il s'endormit, il partit enfin au pays des songes pour rêver de Lyra ou de chocolat, qui sait ?

    À son réveil la dernière heure de cours venait de sonner. Lev se changea, mettant un simple jean avec des chaussures montantes noirs et un tee-shirt blanc avec une veste noir, sans oublier son attrape rêve. Il courut dans les couloirs, bousculant les élèves qui sortaient de cours et ouvrit la porte de l'infirmerie, d'ailleurs l'infirmière ne fut pas surprise de le voir débarquer si brutalement.

    « - Alors, du changement ?
    - Aucun, je lui ai changé ses pansements, mais elle est toujours inconsciente. Je présume que tu souhaite la voir ? Je te laisse, mais pas longtemps. »

    Lev sourit et partit la voir, elle était comme endormit sur ce lit blanc. Il l'observa de loin, puis s'approcha lentement. Il approcha cette chaise prés du lit et l'observa longtemps, puis il s'endormit sur sa chaise. L’infirmière n'allait pas être contente, sauf si elle pouvait faire une exception pour cette fois?
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Ven 22 Mar 2013 - 12:44
Ce fut une terrible douleur qui la tira de son inconscience. Celle-ci provenait d'au niveau de son coeur, où trônait l'une de ses nombreuses cicatrices, en forme de croix. Elle y porta une main, mais un pansement barrait sa route. Ses yeux s'ouvrirent alors sur un décor qui lui était inconnu, mais dont l'odeur environnant lui faisait penser qu'il s'agissait de l'infirmerie. L'antiseptique lui picotait le nez, c'était assez désagréable, mais pas plus que la souffrance que lui procurait son coeur. Elle avait l'impression de revivre sa mort, de revivre cet instant où on le lui avait arraché… en pire. Cette fois, elle avait l'impression d'avoir perdu quelque chose, mais quoi ? Son cerveau semblait sous anesthésiant, elle avait du mal à se souvenir des derniers évènements.

Tout n'était que brume… jusqu'à ce que son regard tombe sur une silhouette humaine à son chevet.

- Lev… ?

La jeune femme fronça les sourcils. Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? Il semblait endormi, alors il devait être resté là depuis longtemps. Et elle, que faisait-elle là ? Qu'est-ce qui s'était passé ? L'un de ses bras était en plâtre et elle pouvait à peine sentir ses jambes. Soulevant sa main libre, elle l'observa et constata que celle-ci ne se trouvait guère dans un meilleur état. Les choses lui revinrent alors que son cerveau cessait enfin de rejeter ce qui était trop dur à assimiler… Les souvenirs lui revinrent, accompagnés de leur brutalité, leur cruauté aveugle…

Comme si elle avait été équipée d'un ressort, Rain se redressa. Trop brusquement sans doute, vu la réaction quelque peu violente de son corps. Elle cueillit ces gouttes écarlates qui coulaient de sa bouche dans sa main tremblante et la serra en un poing. Des particules s'en échappèrent et voltigèrent, suivant l'ébullition que subissait son aura. Elle refusait…

Appuyant son bras immobilisé sur le bord du lit, elle se pencha pour attraper sa chemise et, constatant que cela allait être un peu dur de la mettre, se contenta de la passer sur ses épaules. Ses jambes, par contre, refusaient de suivre le mouvement. Cela ne la bloqua pas pour autant dans ses efforts pour se relever, prenant appui contre le mur s'il le fallait.

Obstinée. C'était le mot qui pouvait la qualifier en ce moment. Les mêmes pensées se répétaient dans sa tête, en boucle. Les émotions se bousculaient, se livraient dans un combat sans fin. Tout cela avec l'impression qu'un instant ou l'autre, tout s'écroulerait. Car en fait, tout s'était déjà écroulé…

Elle ne voulait simplement pas réaliser.

La cicatrice traversant son visage éclata alors, achevant de l'aveugler de manière littérale cette fois. Son corps souffrait. Son âme saignait. Elle était complètement prisonnière de ces sentiments qu'elle ne maîtrisait pas. Car non, elle ne les avait jamais maîtrisés, et c'était ce qui l'avait amenée à le perdre.

Dans sa tête, une voix d'enfant, éraillée, détachait des mots sur un ton machinal.

Je ne suis pas née… pour aimer… ni pour être aimée…
Simplement pour tuer…
Accomplir… la Volonté de mes Créateurs.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Mar 9 Avr 2013 - 20:40
    Lev rêvait de bonbon, de chocolat, de lapin et d'autres choses d'enfants qu'il n'avait pas vraiment eut de son vivant. Il était vraiment fatigué, pourtant il avait dormi toute la journée et avait bien sûr séché pour cela. Qu'il était bon de se détendre, même si cette chaise n'était pas confortable. Sauf qu'il avait le sommeil léger, non pas que l'envie d'avoir le sommeil profond ne l'intéressait pas, mais plutôt à cause d'une personne en mauvais état. Certes, elle était déjà morte, mais c'est pire de subir la douleur qui aurait du nous tuer sans la subir. Alors il restait là, à attendre qu'elle se réveille. Sauf qu'il dormait en réalité, mais il ouvra vite les yeux en ne voyant personne sur le lit en face de lui. Où était-elle partit ? Qu'est-ce qui lui prenait ? Le garçon se posa mille et une questions et bondit de sa chaise, heureusement pour lui elle n'était pas allée bien loin. C'est pas avec des blessures comme ça qu'elle pourra se sauver de l'infirmerie et surtout pas avec Lev sur le dos qui la surveillait. Le garçon ne se dit pas que c'était une élève ou un professeur, il porta la jeune fille comme si c'était une enfant et la déposa sur son lit.

    « Aucun malade ne sort de son lit en étant blessé, vous ne faites pas exception à la règle ! »

    Il risquait sans doute une sévère punition voir pire, une exclusion mais il s'en fichait. Il voulait l'aider, qui est assez cruel pour laisser une connaissance souffrir comme elle avait subit ? Pas Lev en tout cas, il avait beau être un démon, ce n'était pas dans son profil d'être cruel à ce point. Il peut l'être, uniquement avec des personnes qu'il déteste cependant. Elle pouvait lui crier dessus, lui demander de partir, l'insulter ou autre le garçon était décidé à ne pas bouger de sa place afin de la surveillé. C'est comme si elle était suicidaire, elle doit profité du fait de ne pas pouvoir mourir une nouvelle fois. Vivante, elle serait morte avec cet homme. D'ailleurs Lev se demandait qui il pouvait bien être pour elle et se demanda comment il allait. Il savait qu'elle allait lui demander, mais à ce moment-là Lev ne pouvait rien leur demander, aucun humain ne pouvait lui parler ou le voir. Il aurait aimé l'aider aussi, mais ce n'était pas possible. Le démon appréhendait qu'elle lui pose la question, chose naturelle qu'elle allait faire, car il ne savait rien et avait peur qu'elle ose vouloir partir, ils risquaient sans doute de se disputer.

    L'infirmière entra dans la pièce et demanda à Lev de sortir afin de changer les bandages de Rain. Il attendu un moment puis quand elle eut finit il reprit sa place sur la chaise.

    « Il faut qu'elle évite de faire trop de mouvements sinon ses blessures auront du mal à cicatriser.
    - Oui, je m'en occupe ! »

    La femme sortit, laissant le garçon avec une boule au ventre et cette femme blessée qui allait sans doute demander des explications.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Mer 10 Avr 2013 - 23:38
Rain avait l'impression de respirer du plomb, de revivre le désordre intérieur qui s'était emparé d'elle le jour où elle avait frôlé des doigts ces choses que l'on appelait émotions. L'impression que son monde intérieur se désintégrait. C'était comme si elle allait tomber en pièces d'un instant à l'autre. Ses mains tremblaient, cueillaient ces gouttes de sang qui lui servaient de larmes. Elles étalèrent le liquide sombre sur son visage, comme pour le laver. Oui, elle se sentait sale, coupable de tout… Des bras vinrent la saisir mais elle ne réagit pas, se contentant de frissonner aux contacts physiques auxquels elle demeurait allergique malgré tout. Elle avait appris à s'habituer et à apprécier certains, mais uniquement d'une personne. Le destin lui avait fait don de la rencontrer, mais elle n'avait su la sauvegarder. Il n'y avait eu qu'un être cher à protéger et elle n'en avait pas été capable. Ceux qui l'avaient créée avaient donc raison depuis le début ? "Je ne suis pas née pour aimer, ni pour être aimée…" Cette phrase qu'elle avait répété tant de fois par le passé l'écoeurait tant qu'elle dégueulerait sur place.

A la peine se mêlait la rage et tout un tsunami de sentiments qu'elle ne connaissait que trop peu, formant ainsi un cocktail explosif. Dans cet état second, c'était à peine si elle avait fait attention aux paroles de Lev, ou même à sa présence tout court en fait. Ses ongles agrippèrent sa clavicule où trônait ce numéro à l'éclat métallique, froid, et la griffa jusqu'au sang. Elle voulait le faire disparaître, effacer pour toujours cette marque qui faisait d'elle une simple arme créée par les humains. L'infirmière, qui avait fait sortir Lev entretemps, dut l'immobiliser avec son Contrôle des Limites plus avancé afin de pouvoir lui administrer un calmant. Elle essuya une riposte mais ce n'était franchement pas une enseignante blessée qui allait pouvoir l'envoyer valser. D'ailleurs elle parvint à ses fins et le produit fit tout aussi rapidement ses effets.

Une fois la sauvageonne maîtrisée, Karate Nurse s'attaqua aux raisons premières de son isolement avec celle-ci : changer ses pansements. Elle dut en prime désinfecter sa plaie au visage et celle dans son cou, ce qui lui arracha un soupir. Rain la fusilla du regard, bien que calmée malgré elle. A présent, même lever un bras relevait de l'effort physique suprême. Toutefois, elle devait reconnaître que n'ayant pas été dans son état normal, c'était sans doute la meilleure solution pour lui éviter de faire des bêtises. Elle détourna donc le visage pour retourner à ses idées noires tandis que l'infirmière s'occupait de nettoyer le sang répandu dans son cou.

- Vous avez de drôles de goûts en matière de tatouage, laissa-t-elle tomber en accrochant son regard sur les deux chiffres jumelles inscrites.

- Mêlez-vous de ce qui vous regarde.

Il y avait certainement plus aimable comme réplique mais Rain n'était pas d'humeur, clairement, et son interlocutrice venait de toucher un point sensible. Sans surprise, elle prit mal la réaction de sa patiente et tourna les talons sans prendre la peine de terminer ses soins. Après tout, ce n'était que des égratignures, pas les plus petites mais bon, qu'elle se débrouille l'autre désagréable puisque c'est comme ça hein !

- Rappelez-moi de vous laisser crever la prochaine fois que vous vous faîtes ramener en morceaux ici.

Elle passa ensuite la porte en faisant l'effort de ne pas la claquer, laissant le silence envahir la pièce blanche. Le regard fixé au loin, Rain ne chercha pas à briser ce silence, même lorsque Lev finit par faire sa réapparition auprès d'elle. Ramener en morceaux… Etait-ce Lev qui l'avait ramenée ? Avec tout ce qui s'était passé, son cerveau fonctionnait au ralenti. Un instant, elle aurait voulu lui demander pourquoi, mais même pour ça, elle n'avait plus la force. Elle se sentait si lasse, d'un coup, et ce n'était pas simplement l'effet du calmant. Il fallait qu'elle ouvre les yeux. Dès l'instant où elle avait repris conscience dans ces débris, elle l'avait su, que tout espoir était perdu, qu'il n'y avait plus aucun battement de coeur. Mais elle était restée bornée, aveuglée, se persuadant qu'elle allait pouvoir le sauver alors qu'en fait, elle voulait simplement mourir à ses côtés.

Maintenant, elle était là, sauvée par un élève à qui en prime elle devait déjà un service.

- Il est mort.

Ces trois mots traversèrent ses lèvres dans un murmure, comme pour elle-même, comme pour s'aider à réaliser, voire même à l'accepter. Mais ce dernier point lui semblait impossible en ce moment.

- Et je ne puis même pas... le pleurer.

Une voile de tristesse passa sur son visage d'habitude si inexpressif. C'était minime mais le changement était frappant. La blessure sur sa joue s'était remise à saigner, à défaut d'avoir des yeux incapables de verser des larmes. Elle voulait espérer, espérer qu'il la rejoigne après la mort. Ici. Mais elle n'osait trop s'appuyer sur cet espoir, de peur d'être déçue. De par sa nature à ne jamais compter sur le destin ou le hasard, elle avait tendance à se montrer pessimiste à ce niveau-là.

Cependant, elle se surprit à tourner son visage vers Lev et à l'analyser brièvement pour s'assurer qu'il ne fusse pas blessé. Ceci fait, elle dévia rapidement son regard pour ne pas paraître insistante. Toute sa peine semblait s'être rassemblée dans ces deux prunelles grises. C'était la raison pour laquelle elle refusait de fixer autre chose que le point noir sur le carrelage. Lorsqu'elle reprit parole, étrangement ce fut d'un ton moins neutre qu'habituellement. Pour une fois qu'elle ressentait des émotions aussi fortes…

- Vous avez couru un risque énorme en me sauvant. J'avoue que les mots me manquent pour réagir à ce geste… insouciant. Il y avait des renégats partout, vous auriez pu vous faire tuer sans que jamais personne ne remarque votre corps… Alors pourquoi ? Et que faisiez-vous dans l'autre monde ?

C'était peut-être du pur hasard mais cela l'intriguait. En tout cas, sa fierté en avait bien pris pour son grade. Puis une autre pulsion s'était emparée d'elle, ce qui l'amena à tenter de se redresser une nouvelle fois. Avec le calmant et ses blessures, c'était une opération hautement difficile mais elle parvint au moins à s'asseoir. Passant sa main libre dans ses cheveux, elle laissa échapper un soupir fatigué.

- J'aimerai aller… jeter un coup d'oeil du côté du temple.

Bon finalement, elle espérait quand-même un peu…



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Ven 26 Avr 2013 - 14:40
    - Il est mort.

    Il ne lui dit pas le contraire. Au moins il n'avait pas eu à lui dire ce que cet homme était devenu. L'élève avait l'espoir qu'il reste encore en vie, mais quand Rain lui dit le contraire il resta silencieux et se dit la même chose. La mort est quelque chose de si vaste, on peut mourir de différentes façon sans oublier la vie après la mort. Paradis ou Enfer ? Lev croyait à ce genre de chose, du moins quand il était encore vivant. On pouvait dire tellement de chose sur ces deux "mondes" opposés. L'un représente le chaos et l'autre le repos éternel. Puis maintenant il y avait la Deus academia. Chose que le garçon n'imaginait pas. La raison de son silence ? Le mensonge. Il ne se voyait pas lui mentir, faire l'hypocrite : ce n'était pas son genre alors il préférait se taire. À quoi bon lui mentir si elle-même sait la vérité ? Le garçon soupira, il regrettait le fait de ne pas pouvoir aider les deux, mais il ne pouvait en sauver qu'un et il préférait s'occuper de Rain. Pourquoi ? Très bonne question !

    - Et je ne puis même pas... le pleurer.

    Elle avait l'air si triste. Lev ne savait pas quoi faire. Il ne savait pas quoi faire dans ce genre de situation. Il est trop maladroit et il hésitait vraiment entre ne rien faire et la prendre dans ses bras. Il se mit quelques instants à sa place en se disant qu'Agata pouvait être morte. À ce moment-là il aimerait être seule, était-ce identique pour elle ? Lev se leva de son dossier et s'assit à côté d'elle, il improvisait.

    - Si vous avez envie de pleurer n'hésitez pas, ça peut vous faire que du bien d’extérioriser votre peine.

    Il n'osait pas faire plus, il n'osait pas la prendre dans ses bras ou autre : il avait peur de sa réaction. Après tout il ne l'a connaissait pas encore très bien, la suite des choses étaient trop imprévisibles pour lui, il n'est pas divin !

    - Vous avez couru un risque énorme en me sauvant. J'avoue que les mots me manquent pour réagir à ce geste… insouciant. Il y avait des renégats partout, vous auriez pu vous faire tuer sans que jamais personne ne remarque votre corps… Alors pourquoi ? Et que faisiez-vous dans l'autre monde ?
    - Un peu la même chose que vous, voir quelqu'un encore vivant. Voir si elle respire encore, si elle va bien, voir une personne qui me manque tout simplement. Et je ne pense pas que ça soit un geste insouciant, j'me suis juste dis que je ne pouvais pas vous laissez souffrir même si à l'heure actuel votre état est bon, du moins seulement physiquement.

    Il savait ce que c'était que de perdre quelqu'un que l'on aime. Il avait bien perdu Lyra, même si à l'heure actuel il l'a retrouvé, qui lui garantissait qu'elle s'en aille pas chez les rénégats ? Il n'était pas avec elle, ils avaient tous les deux avait souffert maintenant c'était un peu au tour de Rain. Il espérait vraiment qu'elle réussirait à tourner la page, mais ce n'est pas facile d'accepter la mort d'un proche. Même Lev s'en voulait concernant la mort de Lyra même s'il n'y était pour rien. Il se disait qu'il n'avait pas pu la protéger et ça le rendait fou. Rain devait se faire un mal fou car elle forçait sur les blessures et s'assit sur le lit.

    - J'aimerai aller… jeter un coup d'oeil du côté du temple.

    Lev se leva du lit et prit une chaise roulante. Il la porta et la déposa sur le lit, elle était plus lourde à cause de son plâtre, mais il n'avait pas eu grand mal. Il ne voulait pas la rendre plus triste, elle avait un petit espoir alors il se dit que la chose qu'il pouvait faire c'était de l'emmener au temple, qui sait, il est sans doute au temple ? Lev espérait pour elle, au moins elle pourrait sourire et vivre ce bonheur quand l'on ressent lorsque l'on retrouve un être cher.

    - Un simple coup d'oeil, pas plus.

    Et ils sortirent, Lev avait discuté avec l'infirmière qui lançait des regards noirs à Rain. Il donna sa veste noir à Rain et poussa la chaise roulante : espéraient-ils pour rien ?
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Dim 19 Mai 2013 - 1:50
Voir quelqu'un d'encore vivant... C'était pour cela que Lev s'était rendu dans le monde des humains, à la base. Son geste n'était pas insouciant selon lui, pourtant il l'était et ne pas vouloir la laisser là en omettant complètement les risques le prouvait. Que se serait-il passé s'il avait été pris par les renégats ? Que se serait-il passé s'il avait été tué par ces derniers ? Comment est-ce que la personne qu'allait voir Lev allait réagir ? Rain le savait, son élève avait pris d'énormes risques pour elle. Déjà que la jeune femme lui devait un service, pour l'avoir accueillie dans ce monde de fous, maintenant, c'était plus qu'un service qu'elle lui devait. Plus qu'une vie même.

- Je vous dois beaucoup.

Oulà, qu'est-ce qui lui arrivait ? Ce n'était pas dans ses habitudes d'admettre les choses avec une telle facilité. Son état avait-il eu raison de sa fierté ? Sans doute, mais pas tellement, puisqu'elle aurait quand-même aimé éviter de se faire porter par son élève. Enfin pour le moment il n'y avait aucun témoin donc sa réputation était préservée. Quelle plaisanterie, elle qui n'en avait jamais rien eu à faire du regard des autres, la voilà qui se souciait d'être vue dans les bras d'un élève...

Elle attrapa quand-même son écharpe, non pas par soucis de prendre froid, sur ce plan-là Lev avait encore une fois songé à elle en lui refilant sa veste, mais parce qu'elle avait une signification spéciale à ses yeux. C'était sans doute stupide d'avoir plus de considération pour un bout de tissu qu'un être humain, mais cette écharpe lui avait été offerte, précisément par celui qu'elle espérait retrouver au temple. Elle enroula donc le cache-nez autour de son cou tandis qu'ils sortaient de l'infirmerie.

Le temple se trouvait fort heureusement presque à côté. Rain n'aurait pas supporté se faire aider par son élève plus longtemps. D'ailleurs lorsque la volée de marche se présenta devant eux, elle sut qu'il lui fallait trouver un autre moyen de déplacement que par la chaise, et certainement pas portée par Lev. Elle prit donc l'initiative de se relever, prenant appui sur les accoudoirs du fauteuil roulant malgré l'effort physique qu'elle dut effectuer pour tenir sur ses jambes. Elle n'hésita pas non plus à repousser les éventuelles tentatives d'assistance de la part de son élève parce que bon, hein, n'était pas prof de combat celle qui ne savait pas surmonter ses propres douleurs. Dans son état, c'était certes plus de la folie de se déplacer qu'autre chose, mais pour le moment, quitte à devoir se traîner par terre, elle refuserait farouchement toute aide.

Ce qui eut finalement un résultat assez attendu, elle finit à genoux juste aux portes du bâtiment.

J'arrive… Tu as intérêt à être là...

Ses doigts se resserrèrent autour de cette écharpe couleur cramoisie. Elle abandonna l'idée de se relever et se contenta d'avancer sur les rotules.

Attens-moi...

Ses mains atteignirent les portes du temple. Ses paumes se posèrent sur le battant et les poussèrent.

Tu as intérêt à...

Les dalles du bâtiment recueillirent ses paumes alors qu'elle perdait l'équilibre. Un silence, de mort, c'était presque le cas de le dire, régnait en ces lieux. Son regard se leva pour découvrir ce vide si familier, tandis qu'une féroce douleur étreignait son corps, l'obligeant à se plier en deux. Pourtant ce n'était pas ses blessures qui lui causaient cette souffrance.

La souffrance.

C'était donc ça ? Celle, véritable qui dévorait une âme, la broyait toute entière.

Elle ne connaissait rien de tout cela, avant son réveil. La souffrance allait donc de pair avec le bonheur ? Mais... Pourquoi ? Pourquoi autoriser quelque chose, pour ensuite le retirer ? Pourquoi l'avoir fait revenir, revivre, si c'était pour le voir mourir lui ? En ce cas, elle aurait sans doute préféré ne jamais renaître...

Non... Morte, je ne pourrai plus t'attendre, ni me souvenir de toi.

- Il est ponctuel, d'habitude... lâcha-t-elle de son ton neutre.

En réalité, les émotions étaient bien là, se précipitant en elle, formant des tumultes douloureuses.

- Je reviendrai demain.

Aucune tristesse n'était perceptible dans sa voix, il y avait simplement de la détermination. Ou de l'obstination, selon les points de vue. Malgré le calme apparent, il n'empêchait qu'elle avait mal mais que, à défaut d'être capable de l'exprimer correctement, c'était son corps qui prenait. Son visage s'était remis à saigner, traçant une larme de sang sous son oeil droit. Son coeur lui faisait mal, lui donnant l'impression de recevoir à nouveau son propre katana dedans... Le temps de reprendre son souffle et, le regard planté devant elle, Rain portait son poing à sa poitrine. Elle déclara alors, toujours à genoux :

- Lev, désormais je ne vous dois plus un simple service. Ma vie vous appartient. Prenez-la quand bon vous semble.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Jeu 13 Juin 2013 - 21:27

    Elle lui devait beaucoup ? Le démon ne pensait pas ainsi. Pour lui c'était normal de sauver une vie, surtout s'il avait un minimum d'attache pour cette personne. Rain était la femme qu'il avait accueillit, elle était sa professeur et là il venait de la sauver : le démon s'en serait voulut de la laisser dans sa mare de sang. Pourquoi laissez quelqu'un mourir si on peut l'aider à survivre ? En tout cas Lev ne pensait pas que cette femme lui devait beaucoup, il l'avait simplement aidé. N'aurait-elle pas fait la même chose si les rôles étaient inversés ? Sur le coup c'est lui qui devrait beaucoup à Rain. Elle ne lui devait rien, rester encore sur pied suffisait au plaisir du démon. Lev prit Rain dans ses bras pour l'aider à monter les marches du temple. Elle tenait fermement une écharpe dans ses mains, Lev pensa à un cadeau d'une personne, ce garçon peut-être ? Une fois en haut des escaliers, Rain décida de continuer seule. Lev voulait bien l'aider mais elle ne se laissait pas faire, trop de fierté ou peur que ce garçon la voit dans les bras d'un autre ? En tout cas ça le désolait, il la suivait, la voyant avoir du mal. Elle le rejetait, il suivait et elle finit à genoux aux portes du bâtiment. Le démon voyait bien qu'elle espérait sa résurrection. Il comprenait, qui n'espère pas la résurrection d'un être cher ? Ce n'était pas un spectacle plaisant à voir, c'était plus un spectacle avec une trame dramatique, vous savez ce genre de spectacle qui fait pleurer à la fin ? Sauf que cette fois il n'observait pas, il y contribuait. Il jouait le rôle du jeune élève qui sauve sa professeur et qui voit que celle-ci est désespérée à cause de la mort de celui qu'elle aime. Il était perdu, ne sachant pas quoi faire, il s'approcha encore. La femme avança aussi, sur les rotules par contre. Le démon voyait qu'elle avait du mal, qu'elle se forçait, qu'elle n'en pouvait plus. Sauf qu'elle ne voulait pas de lui, elle ne voulait plus de son aide. Elle réussit enfin à ouvrir les portes et tomba : elle ne pouvait plus rien faire. C'était silencieux, personne n'était là à demander de l'aider ou à chercher ce qu'est cet endroit. Personne, sauf une professeur et un élève : quel triste passage de notre spectacle !

    - Il est ponctuel, d'habitude...

    Le démon n'osa rien dire face à cette remarque lâchée de façon si neutre, sans sentiment. Il devinait bien qu'au fond d'elle elle devait souffrir, elle devait avoir l'envie de tout détruire sur son passage, se libérer, est-ce trop demandé ? Elle décida de revenir le lendemain sauf que les deux protagonistes savaient une chose : jamais il ne reviendrait à la vie. Deus avait décidé d'être cruel et de laisser Rain souffrir. Aucune tristesse cette fois, elle était déterminée à revenir, peut-être tous les jours pour voir si ce garçon allait venir à l'académie. En sachant que non elle espérait. Elle se mit sur les genoux et porta son poing au niveau de sa poitrine.

    - Lev, désormais je ne vous dois plus un simple service. Ma vie vous appartient. Prenez-la quand bon vous semble.
    - Rentrons.

    Le garçon prit à nouveau sa professeur dans ses bras et la porta. Il se fichait qu'elle résiste, il força un peu pour qu'elle reste un peu tranquille. Il n'avait pas su quoi lui dire à ce moment-là. C'était inattendu et était étonné. Personne ne lui avait dis ça que ça soit dans son vivant ou non. Que penser de ça ? Il ne savait pas, il devait y penser plus tard, pour l'instant il déposa sa professeur sur la chaise roulante et l'emmena à l'infirmerie. Là encore il déposa celle-ci sur son lit et sortit un petit instant de la chambre pour discuter avec l'infirmière qui n'avait pas manqué de lancer des regards noirs à Rain.

    - Il m'faut ...
    Tiens ! le coupa l'infirmière.

    Elle lui tendit une petite mallette rouge. Le démon repartit dans la chambre et soigna la blessure de Rain au niveau de son visage. Suite à cela il voulait aussi la consoler alors il prit Rain dans ses bras, sans vraiment savoir comment elle pouvait réagir. Il ne savait pas consoler avec des mots, il savait consoler avec des gestes. Il n'avait pas l'habitude de consoler les gens malheureux, il ne voulait pas non plus faire son hypocrite en disant que tout allait bien alors que non. Que faire pour l'aider ?
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Sam 15 Juin 2013 - 2:24
- Rentrons.

Ce n'était pas vraiment la réponse à laquelle elle s'attendait, mais s'attendait-elle réellement à une réaction spéciale ? Non, sur le coup elle avait juste prononcé ça sans se soucier de ce que pouvait ressentir Lev de son côté. Etait-il fâché ? Blessé ? Triste ? Son manque d'empathie l'empêchait de le savoir, et de toute manière, bien rapidement, elle dut abandonner sa tentative de compréhension pour se dégager de l'emprise de son élève. Mais rien n'y fit, elle était trop faible, chacun de ses mouvements lui faisaient atrocement mal et ses protestations restèrent dans le vent.

Elle avait l'impression de se retrouver dans un épais brouillard. Les sons lui parvenaient de loin, les images lui paraissaient floues. Peut-être devrait-elle dormir un peu. Est-ce que se réveiller aurait encore un sens ? Maintenant qu'elle avait perdu ce qu'elle avait de plus cher, celui-là même qui donnait une valeur à tout le reste... Oui, se réveiller avait encore un sens. Continuer sans lui, pour lui. Détruire les responsables de sa mort, protéger ceux qui lui restaient. Et l'attendre, jour après jour. Qui vivra verra, comme on disait si bien.

Le contact à sa joue la fit frissonner. Ah, ce n'était qu'un coton imprégné de désinfectant. Son regard se dirigea vers Lev, qui était occupé à soigner ses blessures. Ce qu'il ne semblait pas avoir compris c'était que cette plaie ne s'arrêtera pas de saigner tant que son coeur n'aura pas cessé de pleurer, puisque les larmes ne lui étaient pas autorisées, elles ne l'étaient qu'aux humains, aux vrais. Une fois les soins achevés, Lev fit un geste assez surprenant ; il la prit dans ses bras. Un frisson parcourut son échine mais elle fut incapable de le repousser. Durant un instant elle s'accrocha même à lui, s'imaginant avoir retrouvé une certaine personne, mais elle s'arracha bien rapidement de l'étreinte, sans pour autant lâcher les épaules de son élève.

- Je n'ai pas besoin... de votre compassion. Ni de celle de personne. Je ne suis pas... Je ne me laisserai pas...

Non... elle ne se laisserait pas détruire comme ça. Elle ne s'était pas mise à vouloir que tout cela existe pour finalement y renoncer ! Elle n'était pas aussi faible... Ils n'auraient pas sa fin, juste sa colère, son incommensurable colère.

- Je les détruirai... quoi qu'il m'en coûte. Et ils ne m'enlèveront... plus rien.

Elle devait paraître au bout du rouleau, mais qu'est-ce que son coeur lui faisait mal... Elle croyait jusque là que ce n'était qu'une expression employée par les humains pour dire qu'ils étaient blessés mais là, c'était physique. Que lui arrivait-elle au juste ? N'était-elle pas censée avoir reçu des soins ? Allait-elle y passer ?

Une nouvelle vague de douleur. Elle porta une main à sa poitrine et ferma les yeux, les dents serrées. Elle avait presque envie de l'arracher, pour que cette souffrance cesse. Mais ce serait un acte lâche et il fallait encore qu'elle débusque ces renégats. Deus seul savait à quel point elle désirait leur perte.

Et soudain, elle se rappela de quelque chose, surgi d'un trou paumé quelque part dans son esprit. Cette jeune fille rencontrée au bord d'un lac. Cette même jeune fille qui s'était révélée être une renégate, renégate qu'elle avait épargnée pour ne pas entraîner Lev dans cette histoire, au risque de perdre celui qu'elle aimait. Maintenant que ce qu'elle redoutait était arrivé... Qu'allait-elle faire ? Le laisser continuer de la fréquenter comme si de rien n'était ? Sur le moment, son esprit lui cria tout simplement un grand "NON".

Alors elle empoigna, brusquement cette fois, les épaules de Lev et planta son regard aussi clair qu'une lame dans ces iris jaunes.

- Lyra. Lyra Vilkas. Est-ce que ce nom vous dit quelque chose ? Répondez.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Dim 16 Juin 2013 - 19:59

    Étonnamment Rain ne rejeta pas Lev, elle s'accrocha même à lui. Etait-elle si mal au point ? Question bête Lev, elle a quand même perdue quelqu'un qu'elle aimait. Ce n'est pas facile de perdre un proche et le pire c'est l'idée qu'on ne le verra plus jamais : Deus avait décidé d'être cruel avec Rain en lui infligeant ce type de souffrance. Elle s'arracha de l'étreinte du garçon sans pour autant le lâcher. Lev voulait être là, il voulait pouvoir l'aider. Il avait bien envie de lui dire qu'il voulait rester à ses côtés, sauf que ce n'était pas vraiment le bon moment pour dire ce genre de chose.

    - Je les détruirai... quoi qu'il m'en coûte. Et ils ne m'enlèveront... plus rien.

    La vengeance ... Ou la chose qui pousse l'humain à tuer, du moins en partie. À tuer ou faire souffrir. Si cela pouvait lui faire du moins il n'allait pas l'empêcher, après tout qu'est-ce qu'il était pour elle pour l'en empêcher ? Personne. Un simple élève, un idiot, Lev en somme. Elle avait l'air fatiguée, normal après ce qu'elle venait de vivre. Le démon avait bien envie de lui conseiller de dormir mais elle le coupa en lui parlant de quelqu'un. Elle l'empoigna comme si elle ne ressentait plus aucune douleur, le démon laissa faire écoutant sa question. Lyra Vilkas ? Sa soeur ! Pourquoi lui parlait-elle d'elle brusquement ? Il ne s'y attendait pas.

    - Oui c'est ma sœur, pas de sang mais c'est tout comme. Comment la connaissez-vous ?

    Malade ou non, il avait bien le droit de demander des comptes à une femme qui lui parlait brusquement de sa sœur alors qu'elle devrait dormir pour récupérer plus vite. Étrangement le démon se méfiait, il était troublé par cette question. Qu'est-ce qui se passait dans sa tête pour lui demander ça ? En tant que malade elle devrait penser à sa propre santé avant tout, Lev était là pour l'aider après tout alors autant en profiter non ? De toute façon personne ne pouvait empêcher Lev de fréquenter Lyra. Celui-ci fréquente celle-ci depuis longtemps, depuis son vivant, pour lui personne ne peut se mettre entre eux. Personne ne peut comprendre ce qu'ils ont vécus eux. Combien de fois Lev avait-il reçu des coups pour ne plus parler à Lyra ? Ils ont tous les deux soufferts, il est même mort pour elle ou à cause mais il ne lui en voulait pas. Lev ne comptait pas dire qu'il était mort pour sa sœur, si celle-ci n'avait pas fugué Lev serait encore vivant et sans doute elle aussi. Sauf qu'ils souffriraient tous les deux. Au moins à Deus ils s'étaient retrouvés sans père ni secte. Mais il faut avouer que ce n'est pas non plus rose tous les jours. Après tout Lyra a déjà vu la mort de Lev à cause des abricots hallucinogène -que Lev a mangé et a forcé Lyra à faire de même. Lyra savait la raison de la mort de Lev, Lev savait juste qu'elle est morte une balle dans la tête et qu'elle a découvert la France après avoir fugué.

    - Un soucis avec ma sœur ?

    Un soucis avec elle voulait dire un soucis avec lui : il était bien trop protecteur avec elle, comme un frère poule. Il s'en voulait pour la mort de Lyra, même si ce n'est pas lui qui l'a tué, le fait de ne pas avoir pu protéger celle-ci le tue de l'intérieur, ça le ronge petit à petit. Il se le reprochait et essayait de rattraper le coup ici, à Deus, à l'académie. Par exemple quand elle débarquait en plein milieu de la nuit pour lui parler des cauchemars qu'elle faisait, en plus de l'écouter il lui donnait des bonbons à la cerise : ses bonbons préférés. Il la surveillait comme il pouvait. Cette fille était très importante pour lui tout comme il était très important pour elle.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Dim 23 Juin 2013 - 21:26
L'espace d'un instant Rain avait espéré. Qu'il réponde que, non, Lyra Vilkas ne lui disait rien. Qu'il s'avèrerait que cette dernière avait parlé d'un autre Lev, au bord de ce lac morne du monde des humains. Mais... Non. Non, il avait fallu que ce fusse lui. En même temps comment cela pouvait tourner autrement avec la chance qu'elle avait ? Déjà elle l'imaginait en sang, dans le même état que sa défunte moitié... Elle dut fermer les yeux, s'efforcer de chasser cette vision de son esprit. Instinctivement, sa prise sur les épaules de Lev s'était raffermie, comme si elle craignait qu'il lui échappe et s'évapore d'un coup. En soi, c'était ça non ? La vie. Quelque chose que l'on croit saisir mais qui s'envole sans que l'on s'en aperçoive.

Sur le moment, elle ne sut même pas quoi répondre. Comment la connaissait-elle ? Oh bah disons qu'elle se souvenait vaguement d'une rencontre morbide près d'un lac, en compagnie d'un cadavre criblée de balles, ainsi que d'une discussion des plus tendues qui avait failli l'emmener à commettre l'irréparable... Que dire ? Fallait-il qu'elle lui révèle la nouvelle ? Comment allait-il l'accueillir ? Mal très certainement, sans doute ne la croirait-il pas... Sans doute que cela l'amènerait à retrouver Lyra pour lui quémander la vérité, alors... soit elle lui mentirait, soit elle lui dirait la vérité, dans tous les cas, ce n'était pas bon pour sa sécurité.

- Un soucis avec ma sœur ?

- Seulement si elle oublie notre accord...

Cela ne suffirait pas, comme réponse, c'était certain. Son regard soutenait le sien, tandis qu'elle cherchait ses mots. Fallait-il tourner autour du pot ? Jouer la subtilité ? Tout cela était bien trop compliquée pour l'ancienne arme, qui n'avait été programmée à la base que pour prononcer des formalités. Une arme n'avait pas besoin d'exprimer quoi que ce soit, alors à quoi bon avoir des aptitudes pour les beaux discours ? Non, la subtilité, ce n'était décidément pas son domaine de prédilection.

- C'est une renégate, Lev.

Alea jacta est, les dés sont jetés. A présent, il fallait s'attendre à une réaction plus ou moins violente, sans doute. Mais Rain ne lui laissa pas vraiment le temps de digérer la nouvelle. Il avait tout le temps par la suite d'y remédier, car sur le moment, elle était certaine qu'il ne l'avait pas crue. Là en l'occurrence, elle avait bien trop mal et était bien trop épuisée pour le laisser la secouer comme un prunier pour lui dire qu'elle mentait ou quoi que ce soit. Elle ferma donc un instant les yeux pour s'aider à faire abstraction de la douleur, secoua lentement la tête avant de braquer à nouveau son regard dans les prunelles jaunes de Lev.

- La vengeance ne m'intéresse pas... Ce que je veux, c'est la protection de ce qui me reste. Et vous en faîtes partie alors de grâce, ne la laissez pas vous mettre en danger à cause de ses fréquentations, ou je me sentirai obligée de la détruire jusqu'à la moelle.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Lun 24 Juin 2013 - 19:35

    La relation entre Lyra et Lev posait un soucis à Rain ? Il faut avouer qu'il trouvait ça louche, en quoi une archiviste malheureuse pouvait être une personne non fréquentable ? Une chose était sûre : les deux femmes se connaissaient. Et apparemment elles ne s'aimaient pas, mais en quoi ça regardait Rain ? Il était perdu dans sa tête. Il avait perdu Lyra une fois et c'était la fois de trop, il ne voulait pas la perdre à nouveau après tout ils avaient vécus des bons et des mauvais moments ensemble, ils avaient tous les deux soufferts à cause de la secte et à cause de la même personne. Beaucoup de choses les rapprochaient, Rain ne connaissait pas le passé que Lev avait en commun avec la femme. C'est grâce à ce passé sombre qu'un lien si fort liait Lev et Lyra. Pour rien au monde il ne voudrait la perdre une seconde fois sachant qu'il commençait à peine à accepter la mort de celle-ci. Elle était morte et il ne l'avait pas protégé. Chacun savait comment l'autre avait perdu la vie, chacun savait ce que l'autre avait enduré, chacun aimait l'autre plus que tout. Rain regardait Lev dans les yeux, comme si elle allait lui annoncer la fin du monde.

    - C'est une renégate, Lev.

    Lev regarda Rain, étonné. Il lâcha celle-ci et recula de quelques pas. Il fallait que l'information rentre dans son cerveau. Lyra = renégat ? Calcul impossible, erreur, erreur. Ah non, ça ne rentrait pas. En vérité ça le troublait, comment elle savait ça et pas lui ? Preuve qu'il surveillait mal sa sœur. Encore perdu. Encore en retard comparé aux autres. Encore minable dans cette situation. Elle ne lui laissa pas le temps de répliquer.

    - La vengeance ne m'intéresse pas... Ce que je veux, c'est la protection de ce qui me reste. Et vous en faîtes partie alors de grâce, ne la laissez pas vous mettre en danger à cause de ses fréquentations, ou je me sentirai obligée de la détruire jusqu'à la moelle.

    C'était trop tard. Il avait déjà souffert à cause d'elle, elle avait déjà souffert à cause de lui. Elle l'avait déjà manipulé et vis versa. Lev soupira, alors comme ça Lyra était une renégate maintenant ? Qu'elle s'attende à une violente réaction de la part du démon la prochaine fois qu'elle vienne pour une visite nocturne. Il se gratta la tête et s'approcha de Rain pour s'asseoir à côté d'elle. Un sourire triste, il avait une folle envie de retrouver Lyra pour s'expliquer avec elle.

    - Et moi je ne le savais pas, pathétique de la part d'un grand-frère, n'est-ce pas ?

    Il ne cherchait pas du réconfort après tout pour l'instant c'est lui qui devait protéger et soigner Rain puisque l'infirmière avait une dent contre elle. Lev était très surprit, il ne savait pas comment prendre la chose et préférait aller taper sur Lyra ou un mur que de frapper Rain, après tout elle lui avait seulement dit une vérité que le démon ignorait. Il retenu autre chose aussi : elle tenait à lui. Ca tombait bien puisque c'était réciproque, au moins il n'était pas le seul à apprécier l'autre. Le démon soupira et s'étira puis observa le plafond quelques instant pour ensuite porter son regard sur Rain.

    - Ne vous en faites pas, tout ira bien. Même si elle fait partie des renégats elle ne pourra pas me faire du mal. Elle tient trop à moi comme moi je tiens à elle.

    Il ne lui dit pas que c'était déjà fait, après tout c'était du passé maintenant.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Mer 26 Juin 2013 - 17:59
Si sa réaction n'était guère surprenante, il n'en restait pas moins que la situation ne plaisait pas à Rain. Il culpabilisait, elle pouvait tenter de comprendre mais peu importe l'effort d'empathie, il y aura toujours ce côté qui mourait d'envie de le secouer comme un prunier pour lui dire qu'il n'était pas en tort. Bornée ? Elle ? Ha. Peut-être juste à mort persuadée que toute la faute revenait à Lyra. C'était elle qui avait décidé de ne rien dire à son "frère". C'était elle qui avait décidé de ne pas lui faire confiance. Lui ne pouvait pas savoir, il ne pouvait pas non plus être à ses côtés vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Et comme Rain avait pu avoir un aperçu de la tendance mythomane de la jeune fille, il ne serait guère étonnant qu'elle use des mêmes moyens auprès de son frère adoptif. Ce n'était sans doute rien de plus qu'une manipulatrice…

Après peut-être qu'elle se trompait, que Lyra n'était pas comme ça avec Lev mais à vrai dire, elle s'en fichait. Ce n'était pas ses affaires, simplement, que la renégate autrefois repentie approche son élève lui plaisait moins. Simplement, voir ce sourire triste sur les lèvres de Lev lui donnait déjà envie de coller du plomb dans la cervelle de cette soi-disant soeur. Ah non, elle ne supportait pas de le voir ainsi. C'était à la limite effroyable de voir que peu importait la distance qu'elle installait avec les autres, elle pouvait s'attacher vite et fort. A ce rythme-là, elle devait vraiment se préparer mentalement, en tant qu'arme, elle n'avait jamais été préparée à subir ce genre de perte. Elle était censée ne rien posséder. Rien.

- Ne vous en faites pas, tout ira bien. Même si elle fait partie des renégats elle ne pourra pas me faire du mal. Elle tient trop à moi comme moi je tiens à elle.

Sa main vint alors saisir le visage du garçon, avec plus ou moins de délicatesse, comme à son habitude. Et puis bon, ce n'était pas avec son bras plâtré qu'elle allait pouvoir faire dans la douceur, surtout qu'éviter de lui mettre un coup de poing par erreur était déjà bien. Son regard avait donc pris une lueur différente, plus aussi neutre que d'habitude. Il se fixa dans celui de Lev, brûlant. Pour une fois qu'il arrivait à exprimer quelque chose bon sang, faudrait qu'elle marque ça quelque part.

- N'essayez pas de me faire croire qu'elle ne vous a pas déjà causé du mal. Ce secret que je vous ai révélé à sa place a déjà opéré non ? Et cela ne s'arrêtera pas là, vous le savez très bien. Si ce n'est pas elle, ses nouveaux amis feront le travail.

Puis brusquement, la lueur se perdit. Elle détourna un instant les yeux puis se décida à lâcher Lev. Les bras ballants, elle se contenta de fixer une tâche sur le mur, perdue dans ses pensées. Des images lui revenaient. Sombres. Empreintes de désespoir. Elle n'avait pu voir le visage de ceux qui avaient bombardé le bâtiment. A vrai dire, tout ce qu'il lui avait été accordé de voir sur le moment avait été le visage de son amour perdu. D'un côté, elle avait au moins pu le voir une dernière fois, mais de l'autre... de l'autre, elle ne saurait jamais à quoi ressemblaient les responsables de sa mort. Le destin avait donc vraiment décidé de la diriger sur une autre voie que celle de la vengeance. A présent qu'elle avait perdu ce qui lui était le plus cher. Pour quoi vivait-elle, au fond ? Ou plutôt, pour quoi survivait-elle ? Peut-être pour un rêve. Oui, elle devait vivre, jusqu'à ce qu'il s'accomplisse. Pour lui, pour eux.

- Est-ce que vous les avez vus ? Ceux qui l'ont tué. Je pense qu'ils voulaient me viser, mais finalement, c'est lui qu'ils ont eu. Je lui devais déjà tout… Est-ce que je vais encore réussir à me regarder dans une glace après ça ?

Et comme sa fierté en avait suffisamment pris aujourd'hui, comme elle n'estimait pas avoir besoin d'encaisser un nouveau câlin, Rain se tourna à nouveau vers son élève, le saisissant à nouveau à l'épaule, mais d'une main cette fois.

- Alors saisissez bien que je ne tolèrerai aucune négligence de votre part. Si vous mourez, je vous tue. Vous êtes prévenu.

Puis elle se coucha, se décidant de tourner le dos à son interlocuteur, non sans avoir marmonné un "bonne nuit" avant, comme si elle s'était résignée à ne plus répondre à ses répliques.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Jeu 27 Juin 2013 - 20:29

    - N'essayez pas de me faire croire qu'elle ne vous a pas déjà causé du mal. Ce secret que je vous ai révélé à sa place a déjà opéré non ? Et cela ne s'arrêtera pas là, vous le savez très bien. Si ce n'est pas elle, ses nouveaux amis feront le travail.

    Lev avait bien envie de la contre-dire. Ses nouveaux amis ? Déjà que vivante elle n'en avait pas beaucoup, c'est pas morte que son cercle d'amis allait s'agrandir. De plus il n'avait pas peur, il était déjà mort une fois alors une seconde fois n'allait pas changer grand-chose sans compter que Lyra ne laisserait aucuns de ses "nouveau amis" approcher le démon. Pourquoi ? Parce que si quelqu'un devait détruire le démon ça serait elle et elle seule. Lev ne pensait pas dire à Rain qu'il était mort à cause de la renégate après tout celle-ci avait l'air d'avoir une dent contre elle alors autant ne pas en rajouter une couche. De plus il ne lui en voulait pas. Certes, si elle n'avait pas fugué rien de tout cela ne serait arrivé, mais au moins il l'avait retrouvé. Il faut avouer que Lev et Lyra entretiennent une relation assez spéciale. "Se perdre pour mieux se retrouver". Et il faut dire que ces deux-là se perdaient souvent !

    Rain se détacha de Lev et réfléchit en fixant un point dans le plafond. Sur le coup Lev se demandait à quoi la femme pouvait penser. Pensait-elle à ce garçon mort ? Sans doute, après tout elle devait être bien attachée à lui pour aller le voir dans le monde des humains et essayer de le protéger en montrant un de ses pouvoirs. Le démon repensa à cette scène et c'était assez triste, elle avait tout fait pour le protéger mais en vain. Sur le coup Lev s'imagina la même scène avec Lyra. Quelle horreur ! Le démon aurait sans aucun doute péter les plombs, aurait maudit les humains et serait devenu fou. Pouvoir protéger mais ne pas y arriver, un vrai cauchemar pour le démon qui jouait un rôle "grand-frère poule" avec sa sœur. Lev réfléchissait encore et encore, s'imaginant les pires cauchemars possibles jusqu'à ce que Rain prenne la parole.

    - Est-ce que vous les avez vus ? Ceux qui l'ont tué. Je pense qu'ils voulaient me viser, mais finalement, c'est lui qu'ils ont eu. Je lui devais déjà tout… Est-ce que je vais encore réussir à me regarder dans une glace après ça ?
    - Désolé, mais non. Quand je suis arrivé vous étiez déjà en sang par terre.

    Il ne pouvait pas lui dire des choses comme "Tout va bien !", ça serait hypocrite de sa part. Rain saisit son élève à épaule, encore une fois.

    - Alors saisissez bien que je ne tolèrerai aucune négligence de votre part. Si vous mourez, je vous tue. Vous êtes prévenu.

    Puis elle lui tourna le dos en marmonnant quelque chose que le démon n'écouta pas. Il sourit, bizarrement ce qu'elle venait de lui dire le touchait. Pour lui répondre, il se contenta de déposer un baiser à son cou et sortit sans un mot. Étrangement ce geste était venu de lui-même. Une envie ? Un coup de tête ? Il avait une bonne raison en vérité : il appréciait Rain et décida de le lui montrer ainsi. Il voulait aussi lui montrer qu'il était présent si elle avait besoin d'aide. Il s'était attaché à elle, c'est tout. Il sortit le sourire aux lèvres, se promettant de tout garder pour lui après tout si Rain n'aimait pas Lyra, ce sentiment devait être réciproque.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Ven 28 Juin 2013 - 12:47
Un effleurement. Un frisson. Ce contact aussi léger qu'une plume avait suffit à la paralyser. Ses yeux ouverts plus grands devant elle, dans cette pièce désormais nourrie des dernières lueurs du soleil, elle ne voyait rien. Son esprit était ailleurs. Déconnecté. Malmené par un bordel sans fin.

Qu'est-ce qui s'est passé ?

Qu'est-ce qu'il vient de faire ?

Pourquoi ? Comment ? Quoi… ?

Je ne comprends plus rien…

J'ai l'impression que ma tête va exploser, et que mon coeur va suivre.



Imbécile.


- Lev !

Brusquement, elle s'était redressée, beuglant en direction de la porte qui s'était refermée. Un appel qui restera sans réponse car l'élève aura fui, craignant sans doute l'agressivité présente dans sa voix. Sa main libre vint caresser cet endroit où cette approche surprenante s'était faite. Peut-être avait-elle rêvé ? Non, il l'avait fait. Avant de partir comme un voleur, la laissant perdue. Frustrée et bousculée. En la seule compagnie des souvenirs douloureux qu'avait provoqué ce contact sur sa peau. Non, ce n'était décidément pas le genre de chose qu'elle avait besoin de subir pour le moment.  

Imbécile… reviens…

Elle se rallongea, fatiguée. Décidément, ils ne cesseront de lui faire mal. Tous et sans exception.

Si j'avoue avoir besoin de toi, tu reviendras ?

Ses doigts quittèrent sa nuque pour venir saisir cette écharpe qu'elle portait toujours. Elle la ramena au niveau de son nez, s'emmitoufla dedans, aussi bien qu'elle le put. Alors, elle s'imagina son odeur, sa présence. Le sang se remit à couler de la plaie à sa joue. Larmes.



I'll be there as soon as I can

But I'm busy mending broken

Pieces of the life

I had before
Le lendemain, son moment de faiblesse avait déjà été oublié. La première chose qu'elle fit à son réveil, avant même qu'une pensée claire n'eut le temps de se former dans son esprit, fut de briser ce plâtre sur son bras. La jeune femme s'était ensuite levée, surmontant la douleur provoquée par ses blessures pour pouvoir se déplacer. Elle sortit de l'infirmerie, droite comme un soldat, animée d'une détermination nouvelle. Nul ne devina qu'elle était en miettes, aussi bien physiquement, que psychologiquement.

Le bâtiment administratif. Ce fut là qu'elle se rendit, non pas pour retrouver ses collègues dans la salle des professeurs, mais pour rejoindre les bureaux des directeurs. Des deux directeurs restants, à qui elle avait quelques mots à dire. Des confessions à faire… et un service à demander. Celui de donner un sens nouveau à sa vie. De l'envoyer en première ligne sur le champ de bataille. Aux côtés des ennemis.

Peu importe le prix qu'elle devra payer pour protéger les siens… désormais, il était temps de donner un sens au Sacrifice.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: I'll be there for you [PV. Rain] - Mer 3 Juil 2013 - 14:17

La première chose qui me vient à l'esprit là juste après l'avoir lu, c'est que votre rp est très émouvant, je ne vois pas trop quoi dire d'autre, bravo à vous deux ^^

Lev : 520 xps
Rain : 520 xps également

Xps attribués : /Oui
Contenu sponsorisé
Re: I'll be there for you [PV. Rain] -
I'll be there for you [PV. Rain]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Infirmerie-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page