Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Un petit verre ? [PV: Cain Greenreek]

 
Invité
avatar
Invité
Un petit verre ? [PV: Cain Greenreek] - Mar 19 Mar 2013 - 14:02
Cela faisait déjà quelques semaines qu'Eden était arrivée à la Deus Academia. Le temps passait vite, mais était-il réellement important dans ce nouveau monde ? Eden se demandait déjà quel était le but de sa venue ici. D'accord, elle devait se repentir pour les pêchés qu'elle avait commit dans sa vie précédente. Mais ensuite ? Que se passerait-il lorsque cela sera fait, ou si au contraire elle décide de ne pas le faire ? Car après tout, si on lui a donné une seconde vie, pourquoi ne pas en profiter pour faire les choses qu'elle aime au lieu de devoir aller faire la serveuse tout les jours ? Car oui, elle était serveuse. Elle était soumise à ses clients, devant sans cesse garder un sourire sur son visage d'habitude si indifférent. Comment faire semblant d'être agréable alors que les personnes qu'elle sert sont souvent exécrable ? Les gens ici, la plupart, était désagréable, ils mangeaient salement et ne savait pas ce qu'était la politesse. Leurs parents ne leur ont pas apprit tout ça ?

Un nouveau jour commençait, et Eden se préparait alors pour se rendre encore une fois à son travail. Elle attacha ses cheveux blancs avec une ficelle et fit un nœud. Laissant cependant retomber quelques mèches devant son visage pâle. Elle prit un soin tout particulier à choisir ses habits. Ici, dans la Deus Academia il y en avait pour tout les goûts. Allant du plus extravagant au plus simple, chacun en mettait de sa touche personnelle. Eden elle, choisissait toujours des petites robes sobre, au tissu fin. Surtout avec ce soleil qui ne voulait presque jamais disparaître sous les nuages. Enfilant donc une robe blanche qui descendait jusqu'à ses genoux, on aurait put la comparer à une poupée de porcelaine. La petite anglaise sortit donc de sa chambre en direction de la cafétéria. Elle ne devait pas traîner sur le chemin, bien qu'apparemment son patron ne serait pas là aujourd'hui. Cependant, c'était dans les principes de la jeune demoiselle, que de ne pas être en retard à ses obligations. Aussi pénible soient-elles. Le pas pressant, elle effleurait les murs du bout des doigts. Le regard fixé devant elle, les sourcils froncés, elle s’entraînait à ce nouveau don qui lui avait été donné. Ou qu'elle avait acquis, peut importe. Un groupe de personnes dans la ruelle de droite, à pas plus de 10mètres. Ils marchent. Eden ôta sa main qui touchait le mur puis, tout en continuant d'avancer elle tourna la tête sur sa droite pour apercevoir le groupe en question. Très bien, se dit-elle. Elle ne pouvait cependant recommencer encore une fois, il fallait attendre un peu. Sinon, son mal de crâne apparaîtrait et il serait difficile de s'en débarrasser.

« Oh et puis, tant pis. » souffla t-elle.

Son bras de nouveau tendu, elle toucha de nouveau le mur, tout en continuant sa marche rapide. Cette fois-ci elle ferma les yeux quelques instants. Le visage crispé, elle concentra toute son attention sur ses doigts et sur les alentours. Une énorme vibration lui parut, quelqu'un arrivait rapidement dans sa direction. Eden se concentra encore plus, quel était cette chose qui provoquait autant d'ondes ? Elle ne pouvait se résoudre à ouvrir les yeux, car cela aurait été trop facile. Le cerveau de la petite anglaise tournait à une vitesse folle, lorsque quelques secondes avant que les ondes ne soient trop proche, la cause de ce vacarme fut trouvé : Un vélo. Eden rouvrit rapidement les yeux, se collant contre le mur pour éviter le conducteur fou, qui lui lança toute une panoplie d'insultes avant de reprendre sa route en râlant. Elle finit par sourire, se disant qu'elle avait au moins trouvé la source de ces ondes, mais ce sourire disparu rapidement quand un affreux mal de tête s'installa.

La jeune fille était arrivée devant la cafétéria. Il n'y avait personne pour le moment, il faut dire qu'aujourd'hui c'était elle qui devait faire l'ouverture. C'était un drôle de mot qu'Eden avait apprit à force d'écouter tout ce qu'on lui ordonnait. Elle sortit donc un trousseau de clé qu'elle trouva au fond de sa bourse, laquelle était accrochée à son poignet. Encore une habitude de son ancienne vie. La porte grinça lorsqu'Eden la poussa, son visage devint rapidement crispé et elle tenta vainement de calmer son mal de crâne en se massant les tempes. Toujours inutile. La porte laissée grande ouverte, elle ouvrit ensuite les fenêtres de façon à aéré la pièce principale. Cela terminé, elle accrocha rapidement un tablier autour de ses hanches, qu'elle trouva dans son "casier", comme les gens d'ici l'appelaient. Quelques minutes après son arrivée, le personnel de la cafétéria était arrivé et se préparaient pour une nouvelle journée. La jeune fille adressa un bonjour à tout le monde puis s'installa à la terrasse pour attendre les premiers clients, maudissant son mal de tête continue. Aujourd'hui allait être une grosse journée.

Sortir, prendre la commande, l'écrire sur un bout de papier et l'apporter à l'intérieur. Porter des plateaux trop lourd pour elle, se concentrer pour ne pas tomber et ainsi reverser le tout. C'est ce qu'Eden faisait tout les jours. Autant dire que cela n'était pas agréable pour elle. Mais il en était ainsi, pour le moment. Aujourd'hui, elle n'avait pas encore eu de client pénible. Il faut dire que le début de matinée avait été assez calme, la plupart dorment ou sont à étudier. Elle souffla, son mal de tête ne voulait pas passer. Elle s'adressa rapidement au barman, lui demandant s'il avait quelque chose pour le mal de tête. Celui-ci lui tendit quelques minutes après une petite chose blanche, lui disant qu'elle devait l'avaler avec de l'eau. Ce qu'elle fit sans trop grande conviction. Eden reposa le verre puis se remit au travail, nettoyant une table qui venait de se libérer à l'extérieur, elle posa ensuite les verres sur son plateau. Elle aperçut un nouveau client qui attendait apparemment de faire sa commande. Eden pressa le pas, déposant le plateau à l'intérieur puis revint vers lui, un petit cahier à la main. Elle s'essuya rapidement les mains à son tablier puis ouvrit délicatement le carnet, le stylo en main. Elle s’efforça de montrer un sourire vrai à la personne assise :

« Bonjour. Je vous sert quelque chose ? » Simple. Eden n'aimait pas parler pour ne rien dire.
Invité
avatar
Invité
Re: Un petit verre ? [PV: Cain Greenreek] - Jeu 11 Avr 2013 - 12:16



C'était drôle d'être là, à ne rien faire. A regarder le temps qui passe, qui coule sur ses petits chemins pavés. Réceptacle de lumière et des secondes qui défilent et nous consument à petit feu.
C'était agréable.
Je n'ai jamais été de ceux qui se hâtaient de vivre, non. S'assoir et faire le dos rond, laisser la vie nous rouler dessus, nous écraser sous le poids de cette vague qui nous mène tous au même pays, celui où nous ne pourrons plus savourer le délicieux goût de la fin qui s'approche, j’adorai cela.
J'avais parfois des moments comme ça, durant lesquels je feignait philosopher des phrases qui se perdaient dans des métaphores précaires et de pauvres syntaxes sans aspérité.

Je ne sais pas vraiment ce que je fous ici... Du coup je glande. J'attends. J'attends des instructions, un but, de la motivation. Peu importe, du moment que cela me fasse décoller mes fesses des chaises que peu confortables des bars ou des cafeterias. J'irais sûrement faire un tour à la bibliothèque, il paraît qu'on y trouve des ouvrages vieux comme le monde. Vu le contexte, ça ne m'étonnerait pas. En tout cas ils étaient aussi ancien que l'écriture, donc pas si vieux que ça. M'enfin, ça fera l'affaire sans nul doute.

Dans le parc, juste en face, se trouvait des couples et des groupes d'amis. Eux non plus ne savaient pas ce qu'ils foutaient là mais pensaient donner un sens à leur vie parce qu'ils avaient mit le nez dehors. Moi je me contentait de sortir pour mes besoins vitaux. Boire, manger, apprendre. Ça ne faisait que quelques jours que j'étais là, trop tôt pour me faire des amis, j'aimais prendre mes marques, me sentir à l'aise avant. Il y avait bien Katharina mais... Pas sûr qu'elle prenne plaisir à passer du temps avec moi, et vice-versa d'ailleurs. Une chose était sûr néanmoins, j'avais la dalle!! Pas la petite faim où l'on s'imagine avaler un bout de pain et un peu de fromage non, celle où l'on dépeucerait un éléphant avec les dents pour en savourer ses muscles suintant de graisse.

Je me tournais pour faire signe à la serveuse qui jusqu'ici mettait un peu d'ordre dans la cafeteria. J'eus à peine le temps de me retourner qu'elle rappliquait déjà. Elle se présenta à moi, un sourire affiché, comme toutes les serveuses. C'était une jolie jeune femme, sûrement la vingtaine. Elle avait de longs cheveux blancs attachés, un corps fragile. Sa façon de tenir son stylo était amusante. Elle le tenait comme les bourges tenaient leurs tasses.

Je ne savais pas ce que je voulais en fait. Un conseil aurait été d'une grande utilité...

"Hmm j'aimerais ce que vous avez de plus copieux, suivi de ce que vous avez de plus sucré. S'il vous plaît."



►◄



Invité
avatar
Invité
Re: Un petit verre ? [PV: Cain Greenreek] - Jeu 16 Mai 2013 - 1:48
Le crayon ne toucha finalement pas la feuille. Celle-ci resta blanche et le resterait sûrement un long moment. Le regard d'Eden se troubla, elle plissa les yeux tout en observant le nouveau client qu'elle devait satisfaire. Seulement, ce client n'avait pas envie d'un steack frite ou d'un dessert de la carte, non. Comme une goutte d'eau qui fait déborder le vase, il vint apporter une phrase de trop dans la tête de la nouvelle serveuse. Ce travail était déjà bien assez dur pour elle, et voilà que maintenant on lui demandait de servir quelque chose de copieux et autre chose de sucré. Qu'est ce qu'elle en savait, elle, ce qui était copieux ou non ? Son travail se résumait à apporter les plats qu'on lui demandait, et non de choisir à la place du client. Son crayon toujours en main, elle commença à le tapoter nerveusement contre la feuille, laissant de petits points bleu qui creusaient légèrement la surface blanche. Eden avait sûrement l'air d'une imbécile, à rester planté là sans rien dire. Elle en était cependant incapable, sa migraine était toujours présente et elle avait l'impression que quelqu'un s'amusait à frapper ses tempes avec un maillet. L'anglaise secoua la tête, tentant de se calmer. Après tout, il lui avait laisser un choix, plutôt qu'une obligation réelle... Mais, bon.

« Excusez-moi... Mais c'est contre mes principes de faire cela. Je ne peux choisir à votre place. Nous avons un menu » Elle le déplia devant les yeux du jeune homme « Tenez. Il y a un vaste choix, voyez ?»

Pour ne pas paraître trop désagréable, Eden se pencha, posa son carnet sur la table de façon à pouvoir montrer quelques plats avec son stylo. Lorsqu'elle releva la tête, ce fut comme-ci sa tête allait exploser. Elle fit une légère grimace qu'elle cacha le plus vite possible. Pourquoi ce truc blanc que lui avait donné le barman ne fonctionnait pas ? L'anglaise se racla légèrement la gorge, chuchotant un pardonnez moi puis fit en quelques sorte la lecture au jeune homme. Elle prit cependant la peine de donner son avis sur quelques plats, comme les côtes de veau tagliatelles qui remplissaient rapidement l'estomac. Ou encore les lasagnes faites maison. Pour les desserts, tous étaient sucrés, la cafétéria paraissait vouloir engrossir leurs clients. Eden finit par poser le menu sur la table, toujours devant les yeux du jeune homme. Elle passa une mèche de cheveux derrière son oreille, geste qu'elle avait prit pour mauvaise habitude. Attendant alors, cette fois-ci, une réelle commande venant du client.

Un autre coup venant de ses tempes, Eden ne pouvait pas l'ignorer. Il fallait qu'elle fasse quelque chose pour faire passer cette douleur plus que gênante. La chaleur qui régnait n'arrangeait en rien son mal de crâne. Elle se maudit d'avoir réessayer son pouvoir alors qu'elle savait très bien ce qu'il en adviendrait. La jeune fille s'adressa une nouvelle fois à son client, d'une manière très rapide.

«Excusez moi, je reviens dans un instant.»

Elle montra l'entrée d'un client qui semblait chercher une table intérieur, feignant d'aller l'installer. La serveuse s'éclipsa rapidement, sa main sur le front avant de pousser la porte des toilettes pour femmes. Elle ouvrit le robinet d'eau et, plaça ses mains en dessous pour finalement arroser son visage. L'eau froide ne lui ferait peut être pas du bien, mais elle ne voyait là aucune autre solution. Prenant une serviette sur sa droite, elle s'essuya rapidement le visage, souffla fortement plusieurs fois pour se calmer puis repartit auprès de son client, qui devait sûrement s'impatienter.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
90/2000  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
avatar
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un petit verre ? [PV: Cain Greenreek] - Ven 22 Nov 2013 - 13:36

C’est dommage, le DD d’Eden avait l’air sympa ^^

J’aime beaucoup vos deux styles d’écritures, c’est fluide, c’est bien x)

Dommage que ça se finisse ainsi...

Cain Greenreek : 70 xps

Xps attribués : Yep



Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: Un petit verre ? [PV: Cain Greenreek] -
Un petit verre ? [PV: Cain Greenreek]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page