Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Dim 11 Nov 2012 - 10:39
Il faut croire qu'effectivement Ion vivait son pouvoir un peu de la même façon que Léa, à en juger par le petit tremblement qu'elle avait eu en attendant sa réaction. Peut-être qu'on l'avait déjà insultée voire attaquée ? Les gens savaient pas ce que c'était de posséder un domaine divinatoire incontrôlable. Et encore, Ion avait l'avantage de pouvoir l'empêcher d'agir, il suffisait de ne pas parler. Léa, elle... avait ses barrières mais ça lui coûtait cher. Est-ce que l'autre fille souffrait aussi de devoir rester muette ? Peut-être. Après tout, apprenties déesses ou pas, elles restaient d'anciens êtres humains pour la communication est vitale. Et il semblait que leurs anciens caractères étaient les mêmes, la mort n'avait pas changé grand chose.

De toute façon, il aurait été stupide de réagir de façon agressive envers la seule autre personne vivante dans les alentours. Et aussi la seule qui semblait connaître le chemin du retour au vu de l'enthousiasme de Ion à reprendre son carnet. Léa attendit donc patiemment qu'elle termine, en regardant les alentours. Rien à signaler pour le moment, mais l'odeur du sang risquait fort d'attirer des prédateurs et elle n'avait vraiment pas envie de découvrir ce que c'était. L'ours lui avait amplement suffi.

Elle revint à Ion quand celle-ci lui tendit son carnet et lut. Un simple cheveu ? Ca c'était pratique à savoir. Léa savait qu'on pouvait revenir encore à la vie à l'infirmerie, mais elle pensait qu'il fallait amener le corps entier. Juste une petite partie, ça allait grandement faciliter le déplacement.

- Ca c'est vachement pratique, et moins lourd à transporter.

L'apprentie déesse observa attentivement le plan rudimentaire certes mais clair que sa camarade avait tracé. Ca avait si simple comme ça... dommage qu'elle ne fasse pas aussi radar et ne puisse pas indiquer la position des créatures dangereuses sur sa carte improvisée. L'Est qu'elle avait écrit... Léa leva le nez pour regarder le ciel, essayant de se repérer au soleil. Mais est-ce que ça marchait comme sur Terre ici ? Aucune idée. Peut-être, peut-être pas. Mieux valait s'en remettre à l'autre jeune fille pour la direction. Elle lui rendit son carnet.

- Heureusement que tu connais le coin. Je vais chercher les cheveux des élèves qu'on a laissé derrière, tu prends ceux du professeur et on s'en va !

Côté créatures, ma foi... Léa n'avait qu'un moyen de lutter contre elle : les éviter. Et pour ça... elle devait baisser ses barrières psychiques. Mais avec juste Ion comme créature vraiment pensante à côté d'elle, ça devrait aller. Elle pourrait tenir jusqu'au mur. Et mieux valait une migraine carabinée que finir dans le ventre d'un ours. Ou va savoir quoi d'autre. La jeune fille n'aimait guère se dévoiler, en particulier quand il s'agissait de son domaine divinatoire, mais celui de sa camarade était du même genre alors elle comprendrait. Et puis ce ne serait pas très honnête de lui mentir. Pour une fois qu'elle trouvait quelqu'un somme toute fort proche de sa propre situation et qui semblait sympathique... elle n'avait pas très envie de tout gâcher.

- Je vais... heu comment dire... activer en quelque sorte mon pouvoir. J'entends les pensées des gens autour de moi. C'est pas super utile et plus chiant qu'autre chose, mais au moins ça évitera qu'on se fasse surprendre au dernier moment par une grosse bestiole. Je voulais juste te prévenir, au cas où tu veuilles pas que je sache des trucs particuliers. Sans faire exprès.

Petit détail important à ajouter quand même. Préférant ne pas s'éterniser sur le sujet, Léa se détourna et partit dans la direction où ils avaient laissé les cadavres. Elle n'avait pas du tout envie de voir une expression hostile ou apeurée sur le visage de Ion. Chacun son tour d'avoir la trouille en parlant de son propre pouvoir. Descendant avec soin ses barrières, elle s'attendait à une cacophonie par habitude, mais non. Elle captait les pensées de Ion, pas très loin, et quelques images vagues d'animaux, mais sinon c'était assez calme. Elle aurait presque préféré être seule. Presque. Parce que sans Ion... elle n'aurait pas été loin.

Ne sentant aucune pensée de prédateur, la jeune fille s'avança jusqu'aux cadavres. L'un d'eux lui semblait avoir disparu, et la longue traînée de sang qui disparaissait dans les broussailles le lui confirmait. L'ours avait dû emporter son casse-croûte... L'odeur était répugnante et Léa se hâta de récupérer quelques cheveux sur tout le monde, peu encline à rester là longtemps. Elle rebroussa ensuite chemin vers la clairière, quand une image de chair lui apparut. Oula... ça, c'était sûrement pas la pensée d'un papillon géant. Elle accéléra pour aller prévenir Ion. Son domaine ne lui permettait pas de savoir d'où provenait ce qu'elle captait, du moins pas de façon très précise. Mais quelque chose lui disait que c'était bien assez proche comme ça pour les menacer. Elle devait prévenir Ion, et prier pour que la chose soit plus de son côté que de celui de sa camarade aux cheveux verts.
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Mar 1 Jan 2013 - 11:01
Léa me disait que mon plan était pratique et je me sentais très fière de moi et de ma grande mémoire. J'aimais être utile aux gens car c'était comme si je me sentais vivre. Ma jeune amie me parla ensuite de son domaine divinatoire. Elle semblait un peu restreinte à en parler, comme si quelque chose la gêner.

Je vais... heu comment dire... activer en quelque sorte mon pouvoir. J'entends les pensées des gens autour de moi. C'est pas super utile et plus chiant qu'autre chose, mais au moins ça évitera qu'on se fasse surprendre au dernier moment par une grosse bestiole. Je voulais juste te prévenir, au cas où tu veuilles pas que je sache des trucs particuliers. Sans faire exprès.
Ecouter les pensées des autres, quel pouvoir horrible ! Je ne voudrais pour rien au monde savoir ce que les gens pensent de moi, ce doit être déprimant de connaître toute la noirceur des personnes qui nous entourent. Je regardai Léa partir vers les cadavres pendant que je ramassais le fusil d'un élève. Je me disais qu'avec une telle arme, je serai plus en sécurité qu'avec un petit bâton doré.

Soudain, je sentis une présence s’approcher de moi. Pensant que c'était un élève, je vins à sa rencontre. Je fus très surprise lorsqu'un immense papillon aux ailes bleus me fit face. Il était en même temps beau et laid. Beau pour les nuances de couleurs sur ses grandes ailes et laid car il était trop grand et que son physique d'insecte était répugnant.
Effrayée, je reculai d'un pas et butai sur un rocher avant de tomber à la renverse. C'était tellement...cliché. Un caillou qui fait tomber le héros et qui meurt tué par le monstre. J'aurai aimé mourir de façon plus original...

Cependant, alors que je pensais signer mon arrêt de mort en touchant le sol, je ne le touchai jamais. Il me fallu quelques secondes pour m’apercevoir que le papillon m'avait empêcher de tomber avec ses antennes et me retenait en lévitation au-dessus du sol. Il me redressa et me déposa doucement.

C'est alors que Léa accourut en me prévenant de la présence d'un monstre. Ses paroles semblèrent apeuré le papillon qui bougeait dans tous les sens et se préparait à attaquer la jeune fille. Je mimai à Léa de se taire car la bestiole n'aimait pas le bruit et je m'accrochai à une patte du monstre pour essayer de le retenir. J'espérai qu'il allait se calmer.
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Mar 1 Jan 2013 - 11:23
D'autres pensées rejoignirent celles du prédateur que Léa captait. La peur de Ion. Une histoire de cliché, de caillou... hein ? Et de monstre ? La jeune fille n'attendit pas d'en savoir plus pour se précipiter dans la clairière. Bon pas comme si elle pouvait faire grand chose contre une bestiole géante si Ion se faisait attaquer, mais elle n'allait quand même pas pour autant l'abandonner. Débouchant sur les lieurs, elle aperçut un de ces papillons géants qui tenait sa proie avec ses antennes. Mais il ne semblait pas émettre de pensées agressives, plutôt de la curiosité. Ce qui n'annulait pas pour autant les autres. Oubliant ce que Ion pouvait bien croire de son domaine divinatoire, elle s'approcha vivement.

- Ion, ya un truc agressif qui traîne dans le coin, faut pas rester là.

Le papillon n'apprécia pas ses paroles, Léa le sentit bien. Elle recula par réflexe, ce truc semblait prêt à l'attaquer. Ion s'accrocha à l'une de ses pattes, ce qui probablement le fit hésiter. Soupirant, l'apprentie déesse ne dit donc plus rien, et maudit son pouvoir qui lui donnait mal au crâne sans lui permettre de communiquer par la pensée. Quel truc vraiment inutile ! Restant immobile et silencieuse, elle espérait que le papillon comprendrait et se calmerait. C'était pas si mal parti que ça, jusqu'à ce que les pensées prédatrices se fassent plus fortes et, subitement, une magnifique araignée géante sortit du couvert des arbres pour bondir vers le papillon, ses crocs prêts à lui broyer la tête.

Léa ne réfléchit même pas : ce qu'elle sentait émaner de l’arachnide lui foutait une trouille de tous les diables, alors elle imita Ion et s'agrippa à une autre patte du papillon. Celui-ci, purement affolé, battit des ailes à toute vitesse pour reculer. Le poids des deux élèves le gênait, il ne s'envola pas, mais parvint à esquiver l'attaque de l'araignée. Laquelle enchaîna aussi sec, cherchant à piquer l'insecte avec un dard aussi gros que la jambe de Léa... yeeerk quelle horreur. Mais c'était sans compter sur la vaillance du papillon et sa ténacité : sautillant pour échapper à son prédateur, il parvint enfin à décoller, battant des ailes assez fort pour se décrocher du sol tout en gênant les mouvements de l'arachnide.

Celle-ci gronda et essaya bien d'attraper sa proie, mais elle ne parvint qu'à lui trancher un bout de patte. Le papillon parut sur le point de chuter mais il parvint à garder son assiette et s'éleva de plus en plus haut, dépassant vite la cime des arbres, se mettant en sécurité partielle. Il ne montait pas trop non plus, les prédateurs volants existaient eux aussi, et il avait quand même un sacré poids sur les pattes. Léa faisait un énorme câlin à la sienne, tremblant encore, brrrr elle voulait plus jamais sentir les pensées d'une araignée géante. Elle tourna la tête pour voir où en était Ion et l'interrogea du regard, genre "Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?". Elle ne savait pas diriger un papillon géant en vol... mais sa camarade d'infortune aurait peut-être une idée. Elle n'avait qu'à penser pour que Léa l'entende. Dommage que ça ne fonctionne que dans un sens...
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Mar 1 Jan 2013 - 11:52
Léa comprit rapidement qu'elle devait se taire pour ne pas énerver le papillon. Après tout, ce genre d'insecte est très sensible aux ondes sonores.
Dans les feuilles des arbres, les insectes s'envolaient par grand groupe et le bruit effrayant de leur gémissement laissait penser qu'un évènement tragique allait bientôt faire son apparition. J'avais faux, c'était encore pire que ça.

Une gigantesque araignée sortit de la forêt et se jeta sur Monsieur Papillon. Elle voulait le dévorer tout cru en l'empoissant d'abord avec un grand dard recouvert de sang. Le pauvre papillon était affolé et tenta de s'envoler mais comme Léa et moi étions accroché à lui, il ne put décoller.
J'observais ce combat de géant avec un sentiment d'impuissance. Il suffit d'un seul geste de l'araignée pour tuer Monsieur Papillon et l'emprisonner dans ses fils pour le manger le soir venu. Et moi, si je n'étais pas réduite en bouillie, je finirai pendu sur une toile d'araignée. Si je devais choisir, je prendrais l'option de la bouillie.

Monsieur Papillon esquivait à merveille et finalement il put s'envoler. L'araignée, dans un ultime saut, tenta de le retenir mais ne put lui prendre que le bout qu'une de ses pattes. Nous étions sauvées !!

L'insecte volerait un peu au hasard, il semblait autant souffrir de notre poids que de sa blessure et je n'y pouvais rien. Je continuai juste à m'agripper à sa patte, tentant de ne pas glisser pour éviter une chute morte. Léa à côté n'était pas plus à l'aise que moi.
Soudain, j’aperçus l'académie à quel mètre à nous ! Mais le papillon se dirigeait dans la direction opposé et semblait nous enfoncer d'avantage dans la forêt. Je regardai un moment Léa et pensai très fort (en espérant qu'elle m'entende) : il faut qu'on monte sur sa tête et qu'on essaie de le faire tourner !

Aussitôt, j'entrepris ma montée vers le corps de l'animal. Ce n'était pas une mince affaire, il n'était pas stable et la moindre erreur me ferait finir en bouillie (encore ?!) 30 mètres plus bas. Finalement, je pus monter sur le corps velu de Monsieur papillon et j'atteignis sa grosse tête. Je m'allongeais sur lui, passai mes mains autour de sa tête et la lui fit délicatement tourner. Aussitôt le papillon tournait avec.


Dernière édition par Ion Fon le Sam 12 Jan 2013 - 11:41, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Mar 1 Jan 2013 - 13:18
La hauteur n'était pas vraiment un problème. Léa avait l'habitude de grimper dans les arbres, alors ça ne la dérangeait pas. En revanche, elle n'aimait pas ne rien contrôler, et c'était précisément le cas avec ce foutu papillon qui filait vers la forêt. Il pouvait pas aller faire un tour à l'académie ? Non, fallait pas rêver... mais comment le diriger ? Lui demander gentiment n'était sûrement pas la bonne solution, puisque les voix l'effrayaient, et elle n'avait pas du tout envie de s'écraser par terre suite à l'agitation de leur monture improvisée.

Ion avait repéré elle-aussi leur petit soucis, et Léa entendit sans peine la pensée qu'elle lui adressait. Monter sur la tête ? Oh... peut-être en lui tournant les antennes, comme dans les dessins animés ? Ca valait le coup d'essayer. D'ailleurs sa camarade de classe et de galère en était convaincue, puisqu'elle commença à abandonner la patte du papillon pour lui grimper dessus. Préférant éviter tout affolement chez l'insecte, la jeune fille ne bougea pas, bien accrochée à la seule chose qui l'empêcher de finir elle aussi en bouille dans la forêt.

Apparemment Ion se débrouilla bien car subitement le papillon changea de direction et se rapprocha de l'académie. Immobile, Léa attendait en priant Deus qu'il n'y ait plus de problèmes et qu'elles puissent enfin retourner se planquer en toute sécurité. Apparemment il l'avait entendu - ou alors le dieu de la poisse avait assez joué avec elles - car leur monture ne rencontra pas de problèmes. En revanche, elle pila net devant les murailles protectrices de l'école, refusant clairement d'aller plus loin. Sans doute y avait-il une puissance qui empêchait les monstres et autres créatures dangereuses de pénétrer dans l'académie. Et heureusement d'ailleurs.

Bon Ion avait trouvé comment diriger le papillon. Où était le bouton d'atterrissage maintenant ? Parce que sauter à plusieurs mètres du sol, non, désolée, ça ne tentait pas du tout Léa. Comment lui faire comprendre qu'il devait se poser, ou au moins les rapprocher de la terre ferme... à défaut de meilleure idée, l'apprentie déesse se mit à tirer autant que possible sur sa patte, mais elle aurait tout aussi bien pu lui tirer un poil, ça ne faisait rien. Hum par contre... les ailes battantes faisaient un sacré vent et le maintenait en l'air plus ou moins bien. Léa s'enroula fermement à la patte avec ses jambes et un bras, puis tendit l'autre pour attraper le bout d'aile le plus proche. Il lui échappa plusieurs fois avant qu'elle n'arrive enfin à le bloquer.

Aussitôt le papillon partit sur le côté en descendant vers le sol brutalement. Ok c'était peut-être pas une très bonne idée, mais au moins ils se rapprochaient de la terre ! Le pauvre insecte tournait en rond, de travers, affolé, et allait leur filer un sacré mal des transports. Léa ne put retenir son aile très longtemps et lorsqu'il la récupéra, ils n'étaient plus qu'à un mètre du plancher des vaches.

- Saute Ion, avant qu'il reparte !

Léa espérait d'ailleurs que sa camarade avait tenu le coup sur la tête de l'insecte. Elle ne prit pas le temps de vérifier, elle ne l'avait pas, et lâcha la patte. Elle fit de son mieux pour tomber à peu près bien, faisant une roulade digne de ses meilleurs cours de gym. Heureusement qu'elle était souple. Elle releva la tête en se redressant pour voir où était cet monture pour le moins particulière et, surtout, Ion.
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Dim 6 Jan 2013 - 17:49
Le papillon tournait facilement mais il ne pouvait descendre dans la cour à cause de la barrière magique. Normalement cette barrière était très utile, mais pour une fois elle me causait des tords. Nous étions trop hauts pour que quelqu'un nous voit et pour essayer de sauter. Je n'eus pas le temps de réfléchir à une solution, l'animal couina et tombait en chute libre vers le sol. J'étais toujours sur sa tête et je le serrais dans mes bras aussi fort que je le pouvais. J'avais l'impression de m'étrangler mais c'était la seule solution pour que je ne finisse pas en compote 30 mètres plus bas.

L'insecte glissa le long de la barrière et manqua de s'écrouler au sol. Monsieur Papillon était dès lors à quelques mètres du sol et j'entendis Léa crier :

" Saute Ion."
J'obéis et je sautai de la tête du papillon pour m'écraser comme un vulgaire sac de pommes de terre au sol. Rien de casser je crois, mais un sacré mal aux fesses. Une chute pareille, c'était si dangereux ! Je jurai alors que l'on ne m'y reprendrait plus.

Le portail de l'académie se trouvait devant moi et sans plus attendre je courus pour rejoindre la cour. Un léger frisson me parcourut quand je traversai la barrière magique. J'ai eu peur l'espace d'un instant de ne pas pouvoir la traverser, de rester bloquer à l'extérieur dans une forêt si hostile. Mais je fus vite rassurée quand mes pieds foulèrent les pavés de la cour. Jamais je ne m'étais sentie si bien dans cette école, je me sentais tant en sécurité entre ces quatre murs qui, auparavant, me semblaient effrayants.

Je me souvins alors de la présence de Léa, était-elle retombée sans se blesser et est-ce qu'elle avait pu rentrer dans l'académie. La peur au ventre je me retournai pour voir ma jeune amie gambader dans la cour. Se fut un tel soulagement de voir qu'elle n'était pas blessé. Je courus la voir et lui écrivis :

" C'est fini mon amie, c'est fini. Nous sommes vivantes !! Il faut vite avertir des surveillants pour qu'ils aillent aider les autres élèves ! Et aussi apporter les cheveux à l'infirmerie."


Dernière édition par Ion Fon le Sam 12 Jan 2013 - 11:43, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Lun 7 Jan 2013 - 0:19
Ion sauta à son tour et atterrit certes moins gracieusement qu'elle, mais au moins elle ne s'était pas fait mal. Au pire elle aurait un beau bleu au popotin, rien de bien horrible. Léa la suivit dans la cour, passant le portail sans traîner. Une fois en sécurité dans l'enceinte de l'école, elle se retourna pour voir le papillon géant s'envoler normalement. Débarrassé de ses squatteuses imprévues, il retourna bien vite dans le ciel et disparut derrière les arbres. Il s'en sortait assez bien finalement.

La jeune fille rejoignit Ion, qui semblait bien plus rassurée qu'elle. De ce qu'elle captait, apparemment sa camarade d'infortune avait craint de ne plus pouvoir entrer dans l'académie. Quelque chose lui disait qu'elle était un peu du genre à se faire des scénarii catastrophe facilement. Mais bon vu la situation on ne pouvait pas lui en vouloir, et cette école était bien trop bizarre pour qu'on soit sûr de quoi que ce soit.

Sentant la peur qui émanait de la fille aux cheveux verts, Léa ne tarda pas et lui fit signe de la main.

- J'suis là, t'inquiète, et entière en plus.

Si elle avait su que ça ne durerait pas... enfin. Elle lut le message de Ion et hocha la tête en souriant.

- Comme tu dis. Je te laisse trouver les surveillants, je vais apporter les cheveux à l'infirmerie, ils sont habitués à me voir là-bas. J'espère que la prochaine fois qu'on se verra ça sera moins mouvementé.

A défaut d'une superbe journée et d'un cours intéressant, Léa avait gagné une sorte d'amie, qui était un peu dans la même situation qu'elle. Elle ne savait guère si elle pourrait nouer des liens plus étroits avec Ion, mais au moins elle pensait qu'elle comprenait assez bien sa situation et ses difficultés avec son domaine divinatoire. Ca pouvait être une alliée dans sa misère. Mais ça... seul l'avenir le dira. En attendant, elle prit le chemin de l'infirmerie en remettant bien en place ses barrières psychiques. Elle en profiterait pour piquer un somme bien mérité là-bas.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Sam 12 Jan 2013 - 11:40
- Comme tu dis. Je te laisse trouver les surveillants, je vais apporter les cheveux à l'infirmerie, ils sont habitués à me voir là-bas. J'espère que la prochaine fois qu'on se verra ça sera moins mouvementé.
Je ne répondis rien, laissant ma jeune amie partir vers le bâtiment des classes. J'aurai voulu lui dire "au revoir", c'était la moindre des choses, mais elle était partie bien trop rapidement. Il ne me restait plus qu'à rendre visite aux repentis surveillants pour qu'ils aillent porter de l'aide au groupe d'élèves disparus dans la forêt.

Est-ce que j'avais bien fait de les abandonner et de rentrer à l'académie uniquement avec Léa ? Ce n'est pas comme si je regrettai ma conduite, mais je craignais que l'on m'en veuille ou qu'ils soient morts par ma faute. Je me consolai en me disant que Monsieur Papillon n'aurait jamais pu porter deux ou trois élèves de plus. La moindre des choses maintenant était de courir vers le quartier des repentis et de crier au secours.

J'espérais que je n'allais pas trop me faire réprimander pour avoir tuer le professeur, même si ce n'est pas une mort définitive et que ce n'était pas de ma faute...

Dans quelques temps, je recroiserai peut-être ma jeune amie Léa pour apprendre à mieux la connaître, dans de meilleures circonstances.
Mais si une chose était sure c'est que je n'allais pas retourner dans la forêt avant un bon moment !
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion] - Sam 12 Jan 2013 - 18:14
Ion Fon : 510 xps
Léa Dolce : 460 xps
Vorownë Snow : 200 xps
Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Balade tranquille en forêt....enfin presque [pv Léa & Ion]
» Balade tranquille [Lac de Givre]
» [Terminé] Tranquille dans un parc de Londres, enfin presque... || Soo-Hee K. & Lily P.
» Une balade tranquille... Enfin... [Nuage d’Orage, Nuage de Pavot, Nuage Brulant, Feuille de Chêne]
» Petite balade tranquille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page