Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Quête] Retour au source - une vie de louve!

Invité
avatar
Invité
[Quête] Retour au source - une vie de louve! - Jeu 14 Mar 2013 - 17:12
Cela faisait un moment que j’étais à l’académie. Je m’y étais habitué, maintenant, de cette vie de demi-déesse. Franchement, j’étais choquée, je l’avoue un peu. Rien ne changeait par rapport à la vie qu’on avait sur Terre. Il y avait les mêmes cours, les mêmes moments de douleur, de souffrance, mais aussi de joie et de bonheur. J’avais peur, au début, que le fait d’être demi-déesse allait me changer. Mais, non. J’étais la même personne. C’était ce qui me faisait sourire. Oh, ne croyez pas que mon ancienne vie ne me manquait pas ! Tous les soirs, je rêvais de mon grand frère, Neal. Je lui souriais et c’était réciproque. Parfois, c’était des souvenirs. Oui, j’étais nostalgique. Je voulais retourner en arrière, mais je savais que c’était impossible. Même si je ne savais pas pourquoi j’étais morte et la raison auquel j’avais été choisi comme demi-déesse, je ne pouvais m’échapper à mon destin, quoi que je le fasse.
Cette nuit là encore, je rêvais de mon frère. C’était un souvenir. C’était lorsqu’on était parti en vacance, en camping près d’un lac. Neal voulait qu’on eu un instant de repos, rien que tous les deux. C’était vrai, on travaillait tellement beaucoup chacun de notre côté qu’on ne pouvait même pas se voir. Alors il avait décidé que, pendant les vacances, on soit seul pour passer du temps ensemble. C’était amusant. On pêchait, on faisait du bateau, on chassait les animaux, dormait à la belle étoile….Neal me racontait des histoires à propos des étoiles. Il disait que chacun de ces astres avaient une histoire à raconter. Il suffisait d’apercevoir les constellations. Cela paraissait idiot, mais je le croyais. Aujourd’hui encore, rien que voir le ciel noir étoilé me contentait de penser à mon frère ……….. Seulement voilà. Mon joli rêve fut interrompu par mon réveil. *Dring Dring*…..Je t’en foutrais, moi, des « Dring Dring » !!!! C’était pour ça que je détestais la semaine. Pas moyen de faire la grasse matinée et de continuer de rêver. Ah mais c’était vrai en plus ! Aujourd’hui, j’avais un cours très spécial ! J’allais retourner dans le monde des humains avec ma classe pour un cours de survie. Et ben, j’allais de plus en plus souvent sur Terre. Je regardais mon réveil et……..ET M*RDE !!!!! J’ETAIS EN RETARD !!!! Je sautais de mon lit pour aller dans la salle de bain. Très vite, je me douchais, me lavais le visage, me brossais les dents et m’habillais avec mon uniforme scolaire : chemise bleu, cravate et jupe bleu clair à rayure, longues chaussettes bleues et chaussures noires. Prenant mon sac où il y avait des objets de survies, je courrais vers le navire qui nous emmènerait vers le monde des humains. Ce n’était pas la première fois que j’allais le prendre. Je savais ce qui m’attendait….

Après que le prof me passa un savon à cause de mon retard, nous prenions tous les larges vers la forêt. Notre exercice ? Survivre durant 24h. On avait le droit de nous servir de nos pouvoirs au cas où on serait en danger. C’était du chacun pour soi. En cas de mort, nous pouvons ressusciter à l’infirmerie de l’Académie. Mais, on perdrait des points donc le mieux était de….survivre quoi. Après les explications, je pris mon sac et m’éloignais du groupe. Peur ? Non, j’étais plutôt excitée, mais restais prudente. Je ne savais pas sur quoi j’allais tomber. C’était la première fois que j’étais dans une forêt toute seule. Il fallait que j’apprenne à dépendre de moi-même. Au fond, c’était ce que j’avais toujours voulu : Ne plus dépendre de qui que ce soit. Je voulais pouvoir compter que sur moi-même. D’accord, c’était assez prétentieux de ma part, mais dans la vie, il fallait être égoïste. Je voulais devenir plus forte alors c’était le seul moyen, pour moi, d’atteindre cet objectif.
Le soleil commençait à se coucher. Le ciel bleu devenait orange. C’était exactement comme quand j’étais en camping avec Neal. Il me fallait un endroit où dormir. Mais, avant ça, il fallait que je trouve de la nourriture. Bah quoi ? Il fallait bien que je survive, non ? Je marchais dans la forêt, en espérant qu’il ne fera pas nuit. Je repensais encore à la fois où j’avais fais du camping. Neal m’avait tant appris….Je me rappelais encore de ce qu’il fallait faire. D’abord, placer des pièges au bon endroit puis rester patient. Oui, la patience était la clé de tout dans ce genre de situation.
Après un bon moment, je sentis une présence. Je m’arrêtais net pour essayer de déterminer la position de celui ou celle qui m’épiait. Bizarrement, cela disparu. C’était peut-être mon imagination qui me jouait des tours. Je repris ma marche, mais cette fois, j’avais l’impression que la route se penchait vers les côtés. Mes jambes devenaient de plus en plus lourdes, j’avançais moins rapidement et les paupières se fermaient alors que je n’avais pas l’habitude d’être aussi fatigué que ça. Bien que j’essayais de résister à cette étrange épuisement, ma vue devenait de plus en plus floue. Qu’est ce qui m’arrivait, enfin ? Ce n’était pas dans mes habitudes d’être comme ça ! Non, il devait avoir une….explication….logique…..

*Evanouissement*

La lumière de l’aube me réveilla. Je me sentais différente. Comme si….Je n’étais pas moi-même. Etrange, non ? Je baillais et…..Une minute, c’était quoi ce bruit ? Et pourquoi les arbres semblaient plus hauts ? Attendez….J’étais à quatre pattes là, non ? Je me regardais et…..J’étais poilue !!!! Non, c’était impossible ça ! Comment en une nuit j’avais pu avoir tant de…fourrure ? Cela me tenait chaud en plus ! Hey ! Je pouvais sentir quelque chose….Et quand je disais sentir, c’était surtout par le nez ! Je flairais quelque chose ! Mon odorat s’était développé…. Comment était-ce possible ? En fait, je m’en foutais un peu. J’avais faim. Mais alors là, une faim de loup ! Je pouvais sentir cette odeur de sanglier cuit….Rooh, comment ça avait l’air d’être succulent ! Je ne pouvais m’empêcher de suivre ceux parfum de rôti grillé…. Arrivée au camp d’un des élèves de ma classe, l’un d’eux m’avait surpris et me regardait bizarrement. J’essayais de lui demander de m’en passer un bout, mais il s’affola. Quoi, j’avais quelques choses sur le visage ? Une minute….Je n’arrivais plus à parler normalement ! Qu’est ce que cela voulait dire ? Alors que je paniquais, mon camarade de classe se saisit de son épée et le pointait vers moi.


Ne…Ne t’approche pas de moi sale monstre !

Il avait fumé ou quoi celui-là ? J’étais une très jolie fille d’abord ! D’accord, je ne me maquillais pas et je ne portais pas de jupe ou de robe, sauf pour les cours où les uniformes pour filles étaient des jupes, mais quand même ! De là à me traiter de monstre, ce n’était pas galant pour un homme ! Et pas sympa non plus ! Je grognais pour lui faire peur….On aurait dit une louve enragée…Oi, j’avais l’impression de devenir un animal là ! L’élève sauta vers moi avec son épée pour m’attaquer. Heureusement que j’avais les bons réflexes : j’avais esquivé, mais avec une grande légèreté et facilitée. Je me laissais guider par mon instinct en bondissant vers mon attaquant et en le mordant au bras comme une sauvage. Pourquoi je faisais ça ? C’était étrange. Je n’étais pas comme ça d’habitude. L’élève se débattait et réussi à me faire détacher de lui. Je me fis éjectée vers l’eau du lac auquel mon camarade s’était situé et ce dernier s’en alla en courant. Je me séchais en remuant mes poils et, lorsque je vis mon reflet dans l’eau, je vis l’horreur. Je comprenais mieux ce qui m’était arrivé. Oui, j’étais devenue…..Une louve noire !

Spoiler:
 

Comment était-ce possible ? Pourquoi j’étais devenue une louve ? Je comprenais mieux pourquoi mon odorat était plus développé et pourquoi j’étais devenue plus rapide. Et….pourquoi j’avais plus faim que d’habitude. Je regardais le sanglier grillé et….j’en bavais. Je ne pouvais pas supporter cette gourmandise qui me submergeais, je sautais vite fais sur la nourriture pour le dévorer. Haaaann oui !!! Cela me faisait un bien fou ! Non mais attendez un peu là ! Je n’allais pas rester comme ça voyons ! Je devais prévenir mon prof…..Raaah, mais je ne pouvais même pas parler ! Rien qu’un élève s’était attaqué à moi, alors un enseignant….Il me tuerait à coup sûr et au sens propre cette fois ! Réfléchis Kate ! Il devrait bien avoir un moyen…. Rejoindre ma meute ? NON ! Mon humanité commençait à disparaitre ! Peut-être que plus je restais comme ça, plus je deviendrais une louve à part entière ! Ce qui me rappelai de ce qui s’était passé la nuit dernière….J’avais senti une présence que je croyais fausse. Peut-être qu’on m’avait jeté un sort ? Cela ne pouvait être que ça ! Il fallait que je la retrouve ! Reniflant le sol, je suivis toutes odeurs qui me semblaient suspecte….ELLES ME PARAISSAIENT TOUS SUSPECTE ! JE N’EN CONAISSAIS AUCUNE !!!!!!!!

AHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!

Il ne me restait qu’une heure avant que ma classe s’en aille. J’avais cherché partout. Je ne trouvais que mes autres camarades de classe qui voulaient me tuer. C’était la catastrophe ! J’allais rester comme une bête sauvage à vie ! Ce n’était pas moi ça ! Je ne voulais pas ! Demi-déesse, ok, mais pas louve quand même ! Il y avait des limites ! J’en avais marre qu’on me chassait partout dans cette forêt, de me faire prendre aux pièges idiotes de mes camarades de classe…. Mais, je n’abandonnais pas ! Je continuais mes recherches jusqu’à ce que je sois tombée sur une petite cabane. Vu l’odeur, il y avait une personne à l’intérieur. Elle ne sentait pas bon d’ailleurs. Je n’aimais pas son parfum. Comment le décrire….C’était immonde. Mais, mon instinct me disait que c’était à cause de cette humaine ou qui que ce soit que j’étais devenue comme ça. Il était temps de retrouver mon apparence normale !
La personne sortait de la cabane. Elle était vieille, portait une longue robe noire et un chapeau de sorcière. Elle avait avec elle une sorte de fiole contenant un liquide fluo. Qu’est ce que c’était que ça ? Une potion ? J’étais encore plus sûre de moi. Oui, c’était elle ! Elle était responsable de ma métamorphose ! Je m’interposai devant sa route, grognant en serrant mes dents, enfin mes crocs. Elle avait l’air de me reconnaitre.


Tient tient tient….. Ne serait-ce pas ma jolie louve ? Alors, comment te sens-tu sous cette forme ?

Elle me narguait celle-là, cela m’énervait. Je la regardais avec un air menaçant, prête à l’attaquer. Elle devrait savoir pourquoi j’étais là. De plus, vu ce qu’elle venait de dire, c’était sûre que c’était elle la responsable ! Elle avait intérêt à me rendre ma forme humaine sinon je la dévorerais sur le champ ! Seulement, elle ne semblait pas coopérative. Elle continuait à me provoquer avec son regard narquois de vieille sorcière ! Elle secouait un peu sa fiole avant de jeter le contenu sur moi. Ma peau me brûlait. J’avais tellement mal que j’en roulais par terre. De la fumée sortait de mon corps. Je hurlais de douleur. Petit à petit, mon hurlement de loup garou devenait la voix de jeune fille que j’avais. Ce n’était pas vrai, elle avait rendu mon apparence normale ? Pourquoi ? J’essayais de me relever et….Je suis toute nue ! Soudain, une couverture me couvrit. C’était la sorcière…..Pourquoi elle faisait ça ? Je n’eus pas le temps de parler, elle répondit à toutes les questions que mon esprit se posait.

Tu dois te demander pourquoi je t’ai changé en loup pour te redonner forme humaine, n’est-ce pas ? Et bien, tout simplement parce que tu n’étais qu’une expérience. Je voulais savoir si ma potion de métamorphose fonctionnait et grâce à toi, j’ai les résultats. Tu peux retourner d’où tu viens maintenant, je n’ai plus besoin de toi maintenant !

Et ben, quel toupet elle avait ! Je la détestais déjà ! J’allais lui répondre, mais la cloche sonnait. Oh non, je devais y aller, maintenant ! Lorsque je me retournais, la sorcière avait disparu, ainsi que sa maison. C’était de la magie ça ? Enfin bref, je n’avais pas eu le temps d’y réfléchir. Je couru vite vers le navire pour quitter cette endroit. Tout ce que je voulais, c’était de rentrer et de me reposer. Peut-être que cette transformation avait puisé dans toute mon énergie. Je ne savais pas si on allait me croire quand je rentrerais à l’académie, mais là, c’était le cadet de mes soucies. Ou peut-être qu’il valait mieux que je gardais tout ça pour moi. Dans tous les cas, c’était l’expérience la plus bizarre de ma vie entière. Ah oui, comme je n'avais pas pu retrouver mes vêtements, je massacrais tout ceux qui osaient se rincer l’œil sur le bateau.

****

Quelque part ailleurs, la sorcière regardait par la fenêtre.

Cette gamine avait de la magie en elle, je pouvais très bien le sentir……Qu’est ce que le futur nous réserve avec ça ?

♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [Quête] Retour au source - une vie de louve! - Jeu 14 Mar 2013 - 18:28
Bien, ce rp était sympa dis donc. La raison de la transformation était bien trouvée également. Bravo pour ta quête !

Kate Moreau : 200 xps + bonus de 350 xps


Xps attribués : Oui
[Quête] Retour au source - une vie de louve!
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Hors de la ville :: Montagnes et forêts :: Forêt-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page