Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

L'éveil du psychopathe.

Invité
avatar
Invité
L'éveil du psychopathe. - Jeu 14 Mar - 14:39
Il ouvrit les yeux, le corps engourdi comme après une mauvaise cuite, la bouche sèche, les yeux fatigués, des douleurs dans le dos. Il regarda autour de lui sans bouger du sol sur lequel il était allongé, discernant chaises, autel, vitraux, toit, sol dallé, bancs, cierges, figures religieuses. Il était dans une église, non, il n’y avait pas de croix, on aurait dit une sorte de Temple, un lieu religieux quoi qu’il en soit. Personne ne se trouvait en ce lieu, et lui-même se demandait ce qu’il faisait ici. Aux dernières nouvelles il était allongé sur une couche de glace en Alaska, il faisait nuit et il avait le corps tellement meurtri qu’il allait en mourir. Ces types là ne l’avaient pas raté, une chance certainement pour eux de l’avoir pris par surprise. Mais Lieve devait bien se rendre à l’évidence, il n’était plus sur cette couche de glace, il n’était plus en Alaska vu la température qui régnait autour de lui, et surtout, il n’était pas en train de mourir. Il se releva doucement, massant son corps, sa mâchoire, le tout semblait engourdi, comme ankylosé, mais il se sentait plutôt bien, même très bien. Dans un bond il se retrouva sur ses deux jambes et regarda suspicieusement autour de lui.

Il ne savait pas où il était, ni comment il y était parvenu. Plus encore, d’où venait cette guérison miracle ? Il se sentait, pour ainsi dire, en pleine possession de ses moyens. Pourtant quelques instants plus tôt, bien que n’étant pas médecin, il savait que son nez était cassé, ainsi que sa mâchoire. Ses bourreaux lui avaient tellement labourés le corps de coups que la plupart de ses cotes étaient en morceaux et vu la gêne qu’il avait pour respirer et le bulles de sang qu’il faisait, ses poumons avait dut être perforés. Il y avait un bras qu’il ne pouvait plus bouger, et se mettre debout aurait été stupide vu comment ils lui avaient écrasé les jambes à coups de pelles. Il avait rigolé intérieurement face à un tel traitement, c’est lui-même que l’on accusait de monstre et pourtant, jamais il n’avait mis quelqu’un dans un tel état. Malgré tout, il était là, bien vivant, juché sur ses deux jambes, plus vivant que jamais.

Il portait encore les mêmes vêtements qu’à ce moment là, des chaussures épaisses et une bonne paire de chaussettes, un pantalon de toile épaisse, un-t-shirt, un sous pull, un pull en laine, un gilet en polaire, un manteau lourd, une écharpe et un bonnet. En Alaska, tenue idéale, mais ici, il avait chaud, déraisonnablement, chaud. Il enleva donc bonnet, écharpe, manteau, gilet, pull, sous pull, chaussettes, ne gardant que le reste. C’est là qu’il fit l’étrange constatation, son corps était gelé, extrêmement froid, comme si il était encore à l’article de la mort, allongé sur cette couche de glace. Mais ce n’était pourtant plus le cas, son corps lui-même était froid de ses mains aux épaules, de la tête aux pieds. Son corps était froid, comme un cadavre. Il sentait pourtant son cœur battre normalement, sa respiration était normale, et au-delà de ça il n’avait jamais été plus en forme. Pas étonnant qu’il ait eu aussi chaud en portant tout ces vêtements tandis qu’il avait une température corporelle plus proche du zéro que du 37° habituel.

Beaucoup aurait cédé à la panique, se serait posé des questions, mais pas Lieve. D’une part il était incapable de paniquer, ou d’avoir peur, d’autre part il avait un tempérament bien trop réfléchi pour se laisser à ce genre de bassesses sentimentales. Au final, il se savait simplement en vie et c’est tout ce qui comptait. L’autre question était de savoir où il se trouvait. Et au fond, il ne trouvait pas vraiment d’importance non plus à cette question, l’Alaska commençait à lui déplaire, changer d’air ne lui ferait pas de mal. Cependant, il y avait une question qui s’imposait à lui de façon plus pressante que les autres. Qui était cette femme qu’il avait vue dans ses songes pendant son inconscience. Elle lui avait parlé de choses intéressantes, de sauver le monde, d’une Académie. Depuis quand le monde avait besoin d’être sauvé, et une Académie, lui-même avait arrêté ses études depuis deux ans sans vraiment avoir l’intention de les reprendre un jour. Tout ceci ne devait pas être bien important, simplement le délire d’un homme inconscient. Les questions prioritaires étaient celles-ci, où se trouvait-il, que lui était-il arrivé et aussi comment on pouvait passer le temps ?

*Le premier type qui tombe sous ma main, je l’attrape et je l’interroge. En espérant qu’il se montre coopérant, je n’ai pas envie de frapper quelqu’un aujourd’hui.*
Invité
avatar
Invité
Re: L'éveil du psychopathe. - Jeu 14 Mar - 15:16
J'étais revenue ici. Oui, le premier endroit où j'avais apparu à la Deus Academia. Je m'étais réveillée ici pour ma seconde vie. Ma vie de demi-déesse. J'étais obligée de l'accepter. Tout le monde d'ailleurs. Je ne savais pas pourquoi mes pas me guidèrent jusqu'ici. Était-ce....De la nostalgie? Ou alors, la curiosité de visiter ce temple? On me disait qu'en priant ici, on pouvait avoir de nouveaux pouvoirs. Pour l'instant, cela ne m'intéressait pas. Même si je voulais être plus forte, il fallait déjà développer mes atouts. Je savais me battre à main nue, ce n'était pas rien. Devenir digne d'être la déesse de la nature, c'était mon but!

Je me rappelais du jour où je m'étais réveillée ici. J'étais perdue, je ne savais pas ce que j'allais devenir. J'étais même effrayée de ce qui allait m'arriver. Et je suppose que c'était le cas pour beaucoup de personne ici. Je n'étais pas la seule à avoir eu peur. Être morte et revenir à la vie dans un endroit inconnu, prisonnier d'un destin qu'on ne pouvait changer. J'avais peur de changer moi-même, sauf que....J'étais restée moi-même et c'était ce qui me rassurait le plus. Je ne voulais pas être différente. En fait...Ma vie était un peu pareille ici que celle que j'avais durant mon vivant. Seul mon frère manquait à l'appel et il me manquait tous les jours. C'était douloureux de savoir qu'on était dans un endroit où la famille n'y était pas. On se sentait seul et je n'aimais pas la solitude....

Lorsque je marchais près du temple, je pus apercevoir un homme. Il était brun et semblait désorienté. Un nouveau? C'était la première fois que j'en voyais un qui venait de se réveiller. Il devait être perdu, se demandant ce qu'il s'était passé. Je m'approchais de lui et vit qu'il avait enlevé des vêtements très chaud. Il devait probablement venir d'un pays froid, comme la Russie par exemple? Après, ce n'était qu'une supposition, il pouvait très bien venir d'ailleurs. Peut-être de la Pologne? Il devait être choqué du changement de température alors. Même du lieu d'ailleurs. Se retrouver devant un temple comme ça....Je me rappelais bien de ma première fois. C'était toujours aussi surprenant, mais on s'y habituait après. Je lui souriais et lui tendit la main, pour être polie.


Bonjour toi. Tu sembles être un nouveau? Vu ton visage, on aurait dit que oui. Je suis Kate, c'est quoi ton nom? Bienvenu à Deus Academia, l'académie des demi-dieux.
Invité
avatar
Invité
Re: L'éveil du psychopathe. - Ven 15 Mar - 11:58


Ce temple l'attirais depuis son réveil, sans doute parce qu'elle était une prêtresse de son vivant, respirant l'air frais, elle s'occupait de cet endroit un peu délaissé par les visiteurs, passant un petit coup de nettoyage, rénovant les cierges qui en avaient besoin, allant même jusqu'à déposer une ou deux fleurs auprès de la statue de l'être qui lui avait permis d'accéder à cette académie. Bien que ceux qu'elle connaissait lui manquais terriblement, elle était contente de sa place ici... Voir même heureuse, qui est un mot plus juste.

Profitant d'un petit instant de liberté, elle se permit de remettre ces vêtements en place, qu'elle avait attaché de manière à ne pas être gêné, ainsi que ses cheveux, redevenant la jeune femme professeur que Miko ce devais d'être, discrètement, la prêtresse avait vue d'autre personne arriver ici après visiblement leurs morts, mais ils étaient déjà encadré par d'autre élèves ou personne, hors, cette fois-ci, elle avait envie d'accueillir à son tour et justement, son vœu allait être exaucé, puisqu'elle avait vue une nouvelle âme arriver, elle l'analysait du regard, discrètement en déposant une bougie.

Ce jeune homme était brun, avec une belle tête a regardé, disposant au départ chaudement habiller, à voir la couche de vêtement qu'il possédait, s'attendant à le voir se lever, fébrilement, elle le voyait sauté sur ses jambes, comme si de rien n'était ! Puis il s'était mis a tout observé, Miko elle restait derrière les piliers, a continué de l'observer, elle était intriguée par ce jeune homme... Surtout quand ce dernier ce mit à ce déshabiller, comme si c'était naturel.

*Que... Que fait-il... ? Il va mourir de froid s'il reste dans cette tenue ! ... Mmmh... Il est plutôt pas mal... Taratata.. Miko, ressaisit toi ! Oublie pas pourquoi tu est la ! Bon... Courage, va lui parler !*

Alors qu'elle allait se lancer, elle voyait une jeune fille arriver, une jeune fille brune coupé cours avec une sorte de robe laissant le cou et les épaules nues, souhaitant déjà la bienvenue au jeune homme, ce nommant Kate... Elle lui volait son travail ? Miko fît une petite moue... Mais elle ne se laissait pas décourager ! Prenant son courage a deux mains, elle quittât le pilier en ce rendant auprès des deux adolescents, en souriant.

« Bonjour vous deux et bienvenue en ce lieu jeune homme. J'espère que tu t'y plairas... Si tu as une question, n'hésite pas à la poser, j'essayerais de t'aider du mieux qu'il m'est possible de t'aider. Je me nomme Miko Hakurei. »

Elle ne pris pas la peine de poser la question du nom au jeune homme, puisque Kate l'avait déjà fait elle, cela ne servirait à rien après tout, à part consterné les deux jeunes âmes ici présentes.

Invité
avatar
Invité
Re: L'éveil du psychopathe. - Ven 15 Mar - 15:53
Bonjour toi. Tu sembles être un nouveau ? Vu ton visage, on aurait dit que oui. Je suis Kate, c'est quoi ton nom ? Bienvenu à Deus Academia, l'académie des demi-dieux.

Cette voix attira son attention et il se tourna aussitôt vers se provenance. C'était une fille, certainement un peu plus jeune que lui. Une fille, on ne pouvait pas s'y tromper, mais on aurait dit un garçon certainement à cause de ses cheveux coupés courts. Le physique athlétique elle était très agréable à regarder. Lieve la détailla sans un mot de la tête aux pieds, totalement inconscient du fait que son attitude pouvait être dérangeante. Après tout, lui même ne savait pas ce que c'était qu'être dérangé ou craindre de se sentir. Il n'avait pas vraiment la tête à apparaître comme n'importe qui, trop de questions sans réponses. Au moins elle était causante, il n'aurait pas à la frapper. Elle s’appelait Kate et elle aussi parla de la Deus Académia, mentionnant aussi qu'il s'agissait de l'Académie des Dieux. Les choses prenaient une tournure intéressante.

* On ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes...j'ai besoin d'en savoir plus...*

« Bonjour vous deux et bienvenue en ce lieu jeune homme. J'espère que tu t'y plairas... Si tu as une question, n'hésite pas à la poser, j'essaierais de t'aider du mieux qu'il m'est possible de t'aider. Je me nomme Miko Hakurei. »

Une autre voix, venant d'un autre endroit le fit se retourner aussitôt. Il n'était pas surpris de cette nouvelle apparition. Une autre femme, plus vieille, le visage et la poitrine appétissants. La situation actuelle lui en rappela une de son vivant. Mais l'heure n'était pas aux souvenirs. Cette nouvelle venue, qui se présenta très vite sous le nom de Miko Hakurei semblait elle aussi très bavarde. Deux personnes à qui il pourrait poser des questions, et tout ceci sans utiliser la violence, voilà qui était parfait. Il regarda les deux protagonistes longuement, sans ouvrir la bouche. Il cherchait en réalité la bonne chose à répondre.

- Je m'appelle Lieve, Lieve Hawkins. Aux dernières nouvelles j'étais en train de crever la gueule ouverte sur un lac gelé, j'aimerais savoir où je suis maintenant.

Son ton n'avait rien de très sympathique, sa réplique était froide, et particulièrement insensible lorsqu'il expliqua qu'il était sur le point de mourir. On notait aussi une forme d'impatience, et elle était bien réelle. Il tenait à en finir assez vite avec cet interrogatoire et s'en aller d'ici au plus vite. Enfonçant ses mains dans ses poches il regarda ses deux nouvelles connaissances d'un air particulièrement indifférent. En d'autres temps, il serait allé voir l'une d'elle, peut-être même les deux en même temps, et les aurait invité à coucher avec lui, qu'elle le veuille ou non. Mais là, il n'en avait pas envie, juste envie d'avoir des réponses à ses questions.

- Je suis mort n'est-ce pas ? Dans ce cas, c'est quoi ici, le Paradis ?

Encore une fois il venait de parler de sa mort comme de la chose la plus naturelle du monde. En même temps ce n'est pas parce qu'il était mort que son caractère allait changer. Il était incapable d’éprouver la moindre émotion après tout. L'œil impatient, il s'installa sur le banc le plus proche et regarda sévèrement les deux jeunes femmes.
Invité
avatar
Invité
Re: L'éveil du psychopathe. - Ven 15 Mar - 16:33
Le garçon était beau physiquement. Il me regardait de haut en bas et je ne pouvais m'empêcher de rougir. Autant l'avouer, il était sexy et c'était rare. Enfin, tous les mecs qui étaient ici étaient beaux, comme si Deus les choisissait en fonction de leur physique. Ce serait comique d'un côté. Un brun musclé....C'était tout à fait le type de mec que j'admirais. Après, il y avait le mental qui comptait aussi, je ne le connaissais pas aussi bien que ça. Ensuite, une autre personne venue nous voir. Miko Hakurei. Une femme qui me semblait très mature, sage, calme...Comme Abygail quoi. Sauf que.....Elle avait une très grosse poitrine! Je regardais mes seins et je voyais que....Je n'avais rien du tout. J'avais plus l'air d'un garçon normal à côté d'elle. Une minute....Miko Hakurei....Mais oui! J'avais entendu dire que c'était une professeur qui aimait passer son temps au temple. Elle devait bien aimer cette endroit....Cela devait être une coïncidence alors? Peut-être qu'elle avait l'habitude de voir des nouveaux élèves tous les jours.

Bonjour, Hakurei-Sensei, dis-je en m'inclinant légèrement. Je pouvais deviner qu'elle avait des origines asiatiques vu son accoutrement alors je me forçais à suivre sa coutume.

- Je m'appelle Lieve, Lieve Hawkins. Aux dernières nouvelles j'étais en train de crever la gueule ouverte sur un lac gelé, j'aimerais savoir où je suis maintenant.

Et ben, ce "Lieve" n'était pas vraiment polie. Peut-être que c'était à cause de sa confusion qu'il était sur ses gardes? C'était compréhensible. Et sa façon de nous regarder....J'en avais déjà froid dans le dos. Et puis, il parlait de la mort comme une chose des plus naturelle dans ce monde. Avait-il l'habitude d'échapper à celle-ci? Il ne devait pas avoir eu une vie facile. Et mort dans un lac gelé....Cela devait être douloureux. Moi, je n'avais pas beaucoup de souvenir de ma mort. C'était trop rapide. Et je n’essayais pas de m'en rappeler. Peut-être parce que j'avais peur? La peur d'être blesser à nouveau....Non, la souffrance ne me terrorisait pas. J'avais vécu toute mon enfance dans la violence d'un ivrogne. Plus rien ne me faisait peur....Enfin, presque rien.

- Je suis mort n'est-ce pas ? Dans ce cas, c'est quoi ici, le Paradis ?

En tout cas, son impatience et sa façon de nous regarder commençait déjà à m'agacer, sauf que j'essayais de rester calme. Surtout lorsqu'un prof était là, je me devais de montrer l'exemple. Je souriais, tout en retenant ma violence dans mon poing qui commençait à trembler. Je soupirais pour répondre à sa question.

Oui, tu es mort. Je vais faire simple: Deus, un Dieu endormi, t'as fais renaître en tant que demi-dieu. Ne me demande pas pourquoi, personne ne sait pourquoi on est choisit. Si on est au Paradis....Moi-même, je me le demande parfois. Et je te l'ai dis, tu es à la Deus Academia, on t'apprend à devenir un Dieu.

Je le regardais, les bras croisés. Le pauvre, il devait être perdu avec mes explications. Il devait me prendre pour une malade, sauf que les faits et la vérité étaient réelles. S'il ne me croyait pas, tant pis pour lui. Je pensais en avoir assez dit, je laissais donc la parole à Miko Hakurei. Elle devait mieux expliquer que moi.
Invité
avatar
Invité
Re: L'éveil du psychopathe. - Sam 16 Mar - 15:06


La jeune fille, dénommé Kate, la saluait en l'appelant 'sensei' et en s'inclinant un peu... Miko fit de même, cela était rare de voir des élèves, ou même d'autres personnes, qui ne venait pas de la même époque que la sienne, respectée cette vieille coutume pour saluer autrui... Cela lui faisait plaisir, contente de voir que ça n'avait pas été oublier dans le temps, remplacer par cette manie de faire un salut de la main, du regard ou de faire des choses étrange, comme se taper dans la main... Elle avait même vue deux élèves qui, pour se saluer, se donnais un coup de tête assez fort pour ce foutre mutuellement par terre... Puis, elle voyait que le jeune homme et Kate la regardait assez... Attentivement et elle savait pourquoi, Miko savait qu'elle avait un physique assez... Prononcer et attirant on va dire, notant la réaction de Kate par rapport à son buste à elle, un peu plat, ce qui la fit rire intérieurement. Écoutant le jeune homme ensuite qui se présentais et manière... Un peu brutal.


- Je m'appelle Lieve, Lieve Hawkins. Aux dernières nouvelles j'étais en train de crever la gueule ouverte sur un lac gelé, j'aimerais savoir où je suis maintenant.

Au moins... Cela avait le mérite d'être clair, ce pauvre Lieve avait été sans doute était battu à mort, ou alors dévoré et en train d'agoniser sur la glace par des animaux sauvages... Sans doute ce qui lui valait ce tempérament un peu froid et distant. Même s'il aurait pu en parler d'une autre manière, il ne semblait pas effrayer d'être mort, en y réfléchissant bien, Miko comprenais un peu mieux maintenant pourquoi il avait retiré ces vêtements, il était mort dans un environnement froid et il arrive dans un environnement chaud... Il ne faut pas chercher plus loin, du moins, c'était ce que Miko supposait. Par la suite, il posait à nouveau une question assez pertinente, mais intéressante...

- Je suis mort n'est-ce pas ? Dans ce cas, c'est quoi ici, le Paradis ?

Le Paradis... Qui n'a pas rêvé ne serais-ce qu'une fois de voir a quoi cela ressemblait... Même Miko y avais pensé, pour elle, cet endroit était le Paradis, elle ne pouvait rêver mieux... Enfin si... Elle pourrait, si sa fille était ici présente... Évitant de faire remonter se souvenir tragique, elle regardait que Kate perdait son calme, à la vue du franc parler et de l'impatience de Lieve, serrant le poing et lui répondant de la manière la plus douce possible, ce doutant que sa présence ici l'empêchais de perdre son calme. Kate lui donnait quelque explication, mais pas tout l'essentiel, sans doute a-t-elle jugé nécessaire que c'était à Miko de terminer l'explication, prenant ensuite la relève.

« Cette jeune fille est dans le vrai Lieve-kun. Au regret de te l'annoncer, mais oui... Tu es bel et bien mort. Cet endroit, que certain appelle 'Paradis' car c'est ainsi qu'ils le vois est aussi, comme tu le sais maintenant, est une académie pour demi-dieu, ou Deus, une divinité endormie, nous a permis de 'revenir' afin que nous prenions en charge le monde des humains et leurs habitants, par le biais de nos actions ou de nos pouvoirs. Avant que tu ne pose la question, oui... Nous avons des domaines de divinations qui nous sont propres et en général, bien que quelque cas soit particulier, elles sont en rapport avec notre vécu. »

Pour illustrer son explication, Miko sortie de sa poche un talisman, comme elle en disposait à son arrivée et le jette d'un geste de la main, assez vif, au sol, un peu plus loin, levant un mur de terre et de roche pour bloquer les coups. Évitant de gaspiller de l'énergie, elle fit disparaître le mur dans le sol où il était apparue et récupère le talisman, qu'elle range. Regardant à nouveau Lieve, toujours avec un sourire et un calme a toute épreuve.

« Je te rassure... Nous ne somment pas seuls tous les trois. Il y a beaucoup d'autres personnes, des professeurs pour t'apprendre à te battre, à survivre, ou dans d'autre domaine, des camarades d'études, comme Kate-chan ici présent, ainsi que ce qu'on appelle des 'Repentis', c'est le personnel de l'académie, ils sont un peu a tous les postes en dehors des cours. Puis, au-dessus de nous, il y a la direction qui sont au summum de leurs pouvoirs divin, donc, des Dieux et Déesses, sans doute l'un d'eux t'a amené ici, en t'expliquant très brièvement la situation. Tout le monde ici possède une capacité divinatoire et autre pouvoir. »

Elle espérait que cela irait... Dans le cas contraire, elle donnerait les informations souhaiter à Lieve... Et à Kate, si elle a des questions elle aussi où elle souhaiterait réponse, Miko ne manquais d'ailleurs pas de le signaler, parlant aussi bien à l'un que l'autre, en gardant le sourire.

« Si vous avez, tous les deux, une question à poser, je ferais de mon mieux pour vous renseigner, alors n'hésitez pas. »

Invité
avatar
Invité
Re: L'éveil du psychopathe. - Dim 17 Mar - 12:20
Oui, tu es mort. Je vais faire simple : Deus, un Dieu endormi, t'as fais renaître en tant que demi-dieu. Ne me demande pas pourquoi, personne ne sait pourquoi on est choisit. Si on est au Paradis...Moi-même, je me le demande parfois. Et je te l'ai dis, tu es à la Deus Academia, on t'apprend à devenir un Dieu.

La réponse était claire, nette et précise, mais teintée d'un certain énervement, ce que ne manque pas de remarquer Lieve. Cette dénommée Kate s'énervait donc déjà contre lui, tout ce qu'il avait fait c'est montrer une certaine impatience, rien de plus. Elle ne devait pas supporter grand chose pour s'emporter de la sorte. Il pensa aussi que le fait de l’avoir dévisagé un peu plus tôt ne devait pas favoriser l'entrée en contact. Cependant, dans la mesure où il n'arrivait même pas à imaginer la gêne de son interlocutrice, il oublia vite ce détail. Il la regarda, cette fois ci droit dans les yeux, soutenant très calmement le regard de la jeune femme. Lieve était mort donc, quelque chose lui disais depuis le début que c'était le cas. Elle avait répété une nouvelle que tous trois se trouvaient en ce moment sur la Deus Académia et qu'il se trouvait ici pour apprendre à devenir un Dieu. L'existence d'un dieu, ce Deus, l'ayant apparemment ramené à la vie ne le fit même pas ciller. Lieve tourna tout ceci dans sa tête. Il était donc mort, ressuscité, et devait ici...suivre des cours pour lui même devenir un cours. L'image était amusante, intéressante. Bien que sa situation soit totalement invraisemblable, il ne paru pas le moins surpris du monde. Ses yeux se baissant sur le poing de Kate tremblant de colère.

« Cette jeune fille est dans le vrai Lieve-Kun. Au regret de te l'annoncer, mais oui... Tu es bel et bien mort. Cet endroit, que certain appelle 'Paradis' car c'est ainsi qu'ils le vois est aussi, comme tu le sais maintenant, est une académie pour demi-dieu, ou Deus, une divinité endormie, nous a permis de 'revenir' afin que nous prenions en charge le monde des humains et leurs habitants, par le biais de nos actions ou de nos pouvoirs. Avant que tu ne pose la question, oui... Nous avons des domaines de divinations qui nous sont propres et en général, bien que quelque cas soit particulier, elles sont en rapport avec notre vécu. »

La femme plus adulte, la fameuse Miko venait de parler. Elle répéta les mêmes choses que l'autre "je m'énerve facilement", le tout avec plus de calme et une assurance semblable à quelqu'un qui a l'habitude de parler. Cependant Lieve n'appréciait pas plus que ça d'être ainsi, materné en quelque sorte. Pas que Miko soit déplaisante, mais depuis toujours il avait eu un souci avec l'autorité. Le ton qu'elle prenait lui faisait penser à sa mère, pire encore, à un professeur. A cette pensée Lieve leva un bref instant un sourcil. Si ce lieu était une Académie, alors il devait y avoir des élèves et des professeurs...peut-être cette jeune femme à la poitrine arrogante en était une.

Cependant elle souleva de nouveaux éléments, comme le fait apparemment qu'ils étaient là pour sauver le monde. Mieux encore, elle parla de pouvoirs, comme de la magie. Et elle en fit la démonstration aussitôt. Utilisant une sorte de pierre précieuse, elle créa un mur de pierre à partir de rien en plein milieu de la salle qu'elle fit disparaître peu après. Lieve regarda cet acte, ce miracle en quelque sorte. Mais il ne sourcilla même pas. Au fond de lui il ne pouvait s'empêcher d'avoir un picotement, mais jamais il n'aurait été capable de témoigner de la surprise ou de l'étonnement. En somme à le voir, on aurait put croire que la magie de Miko était la plus naturelle du monde aux yeux du jeune homme.

« Je te rassure... Nous ne somment pas seuls tous les trois. Il y a beaucoup d'autres personnes, des professeurs pour t'apprendre à te battre, à survivre, ou dans d'autre domaine, des camarades d'études, comme Kate-chan ici présent, ainsi que ce qu'on appelle des 'Repentis', c'est le personnel de l'académie, ils sont un peu a tous les postes en dehors des cours. Puis, au-dessus de nous, il y a la direction qui sont au summum de leurs pouvoirs divin, donc, des Dieux et Déesses, sans doute l'un d'eux t'a amené ici, en t'expliquant très brièvement la situation. Tout le monde ici possède une capacité divinatoire et autre pouvoir. »

Lieve fronça les sourcils, pensant qu'il était dommage qu'ils ne soient pas seuls, il aurait bien fait son affaire avec ces deux là. Mais bon, Miko dissipa vite ses pensées en lui présentant une sorte d'organigramme de ce lieu. Comme il l'avait imaginé, ils se côtoyaient ici élèves et enseignants et même une direction et...des agents d'entretiens en quelque sorte. Rien de bien différent d'une académie du monde des humains, hormis peut-être la présence de magie à chaque coin de rues. Miko termina en disant qu'il ne devait pas hésiter à poser des questions mais il n'écouta pas. Concentré sur sa situation il pensa. Se trouvant ici, ranimé après la mort, il était certainement élève, n'ayant après tout aucune compétence à enseigner, et lui même à en croire les dires de Miko avait un pouvoir. Tout ceci dans le but de peut-être un jour de devenir un Dieu et de gouverner les hommes dans la paix, la joie et la bonne humeur. Était-ce une blague le concernant, il n'éprouvait rien, pas même la moindre petite peur ou surprise en cet instant pourtant complètement fantastique. Comment pouvait-il être un Dieu fait d'amour et de compréhension. Quoiqu'il en soit il se trouvait ici, et il allait en profiter.

Mais ce qui dans le fond l’intéressait le plus c'était certainement cette idée de pouvoirs. Si Miko disait vrai, lui même en possédait un, voir plusieurs. Peut-être même cette puissance était déjà en lui et qu'il pouvait déjà s'en servir. Dans le silence le plus complet, sans prendre en compte que ses deux interlocutrices devaient s'impatienter, il se concentra. Il ne sentait rien de spécial en lui, sauf ce froid mordant, mordant mais agréable, comme si il était encore allongé sur ce lac gelé. Le froid à ce moment là avait apaisé sa souffrance, lui avait rappelé son enfance. Mais au final, il n'état plus mort, il était bien vivant, il sentait son cœur battre, son sang circuler dans les veines de son cou. Et pourtant son corps était froid. Il remarqua alors qu'il n'était pas dérangé par ce froid, comme si il était ainsi, comme si le froid faisait parti intégrante de lui. Bien qu'il n'en était pas certain, c'était une piste à explorer.

Il se leva et s'étira la plus naturellement du monde, faisant craquer son cou et ses épaules. Il se sentait encore un peu rouillé de cette mort inattendue et revenir à la vie n'était pas sans effet secondaire. Les questions étaient posées et des réponses avaient été apportés, il n'avait plus à être impatient, ni discourtois. A dire vrai, il s'amusait en ce moment même bien plus qu'il ne l'avait jamais fait. A ses yeux, cet endroit, bien qu'il ne le connaissait pas encore, risquait d'être bien moins ennuyant que ne l'était la Terre et sa vie misérable et routinière. Le seul et simple fait d'avoir des pouvoirs n'était-il pas très intéressant en soi.

* Qui plus est...si toutes les filles ici sont aussi intéressantes que ces deux là...je ne risque pas de manquer d'attraction...*

Son visage changea alors, passant de cet air très fermé, insensible et froid à une expression bien plus humaine. Un sourire se dessina sur ses lèvres, ses yeux brillèrent, son visage se colora de joie. Bien entendu, tout ceci était une fausse expression, un jeu d'acteur. Mais Lieve avait ainsi joué la comédie toute sa vie, afin que personne ne puisse jamais faire la différence entre un homme normal et lui, le psychopathe. Il fit rouler entre ses doigts la croix qu'il portait au cou et annonçant d'un ton assez claironnant.

- Je vous remercie beaucoup toutes les deux, pardon de ma fermeté jusque là...enfin vous devez savoir ce que c'est, une vie pas forcément facile, la surprise de se retrouver ici...je ne sais pas ce que j'aurais fait sans votre aide.
Invité
avatar
Invité
Re: L'éveil du psychopathe. - Sam 23 Mar - 11:31
« Cette jeune fille est dans le vrai Lieve-Kun. Au regret de te l'annoncer, mais oui... Tu es bel et bien mort. Cet endroit, que certain appelle 'Paradis' car c'est ainsi qu'ils le vois est aussi, comme tu le sais maintenant, est une académie pour demi-dieu, ou Deus, une divinité endormie, nous a permis de 'revenir' afin que nous prenions en charge le monde des humains et leurs habitants, par le biais de nos actions ou de nos pouvoirs. Avant que tu ne pose la question, oui... Nous avons des domaines de divinations qui nous sont propres et en général, bien que quelque cas soit particulier, elles sont en rapport avec notre vécu. »

Sur ces mots, Miko-sensei - comment je kiff trop de l'appeler comme ça - fit une démonstration sur les domaines divins. Elle sortit une sorte de talisman de sa poche et le lança vers l'horizon, ce qui fit apparaitre un mur fait à partir de la terre. Alors, c'était cela son pouvoir divin.....Je n'avais pas très bien compris son domaine, mais cela paraissait efficace. Le mien....D'un côté, en y réfléchissant bien, il pouvait être dangereux pour mon entourage si je ne le contrôlais pas bien. Je le savais, au fond de moi. C'était pour cela que je devais être plus forte! Pouvoir maitriser un pouvoir dangereux faisait partie de la force!

« Je te rassure... Nous ne somment pas seuls tous les trois. Il y a beaucoup d'autres personnes, des professeurs pour t'apprendre à te battre, à survivre, ou dans d'autre domaine, des camarades d'études, comme Kate-chan ici présent, ainsi que ce qu'on appelle des 'Repentis', c'est le personnel de l'académie, ils sont un peu a tous les postes en dehors des cours. Puis, au-dessus de nous, il y a la direction qui sont au summum de leurs pouvoirs divin, donc, des Dieux et Déesses, sans doute l'un d'eux t'a amené ici, en t'expliquant très brièvement la situation. Tout le monde ici possède une capacité divinatoire et autre pouvoir. »

Je regarde attentivement Lieve qui était attentif. Il avait les sourcils froncés....Je n'arrivais pas à cerner ce garçon. Il n'avait pas peur de la mort. Non, tout cela lui paraissait naturel. Moi, je ne croyais pas à tout cela, lorsque j'étais arrivé. Je pensais même que ce n'était qu'un rêve. Mais, tout ceci était réel. La mort, mes pouvoirs, le fait que je ne verrais plus probablement mon grand frère....C'était dur pour moi de quitter les êtres qui m'étaient chers. Et pour ce Lieve? Avait-il une personne sur Terre auquel il tenait beaucoup? On dirait que non. Il réfléchissait très sérieusement, cela pouvait se voir. Mais, je ne voyais aucun air surpris ou choqué sur son visage. Il était étonnant ce garçon, c'était comme s'il se fichait de mourir ou de vivre. Après qu'il se leva, son expression changea à ma grande surprise. Là....On aurait dit qu'il était plus chaleureux, comme s'il avait été longtemps comme ça.

- Je vous remercie beaucoup toutes les deux, pardon de ma fermeté jusque là...enfin vous devez savoir ce que c'est, une vie pas forcément facile, la surprise de se retrouver ici...je ne sais pas ce que j'aurais fait sans votre aide.

Il ne me semblait pas comme ça. Non, il avait changé complétement, comme s'il était un schizophrène. Je n'y croyais pas moi, à ce genre de chose! A moins qu'il était polie et qu'il était forcé de faire ça pour bien se faire voir. Un homme qui n'était pas honnête.....Le genre d'hypocrite quoi. Je n'aimais pas les personnes comme ça. Ils te trahissaient derrière ton dos pour X raisons. Non, il jouait la comédie et il la jouait très mal. Passer d'un homme froid qui te parlait de manière familier à un homme tout joyeux avec un langage courant....Ou alors, c'était vraiment le choc de la mort qui faisait la différence et dans ce cas là ce mec serait bizarre. Je n'arrivais pas à me faire l'idée de quelle genre de personnage il était. C'était comme s'il avait peur de révéler sa véritable identité. Je le regardais avec un sérieux et lui répondit avec un ton froid:

Tu aurais très bien pu te débrouiller tout seul. Tu n'as pas à nous remercier, c'est tout naturel. Et puis, tu ne sembles pas avoir eu la vie dure avec ton sourire.

Oui, je le provoquais pour savoir s'il jouait vraiment la comédie ou s'il n'était tout simplement pas normal du nature. Je voulais le voir de mes propres yeux. Il valait mieux être prudente avec lui, j'avais peur qu'il y ait des envies.....perverses. OH NON! Mais qu'est ce que je me raconte là??? Tous les garçons n'étaient pas pervers comme Doni! Reste calme, tout ira bien, Kate.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6625

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'éveil du psychopathe. - Jeu 30 Mai - 1:58
Il aurait été intéressant de voir ce que répondrait Lieve mais bon... Dommage que ce rp se termine en queue de poisson.

Par moment ce rp m'a fait penser à ma propre arrivée et Kate, Lev. Bon c'est quand-même une situation relativement différente mais c'est amusant de dresser des parallèles.

Côté orthographe, j'ai remarqué que tu avais un peu de mal avec la conjugaison, Miko, que ce soit au niveau du participe passé ou autre... N'hésite pas à te relire.

Pour les deux autres, je n'ai pas grand-chose à dire là-dessus, c'est bien.

Lieve : 245 xps
Kate : 225 xps
Miko : 155 xps

Xps attribués : Oui



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Contenu sponsorisé
Re: L'éveil du psychopathe. -
L'éveil du psychopathe.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'éveil du psychopathe.
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Honor's Veil : les phoenix !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page