Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé]

 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Sam 9 Mar 2013 - 23:23
Brusquement, l'air envahit à nouveau ses poumons. Une sensation étrange parcourait ses membres, chaleureuse, émanant cette douceur qu'elle n'avait que trop peu connue, cependant qu'une autre, beaucoup moins agréable, taraudait son coeur. Une tristesse sans nom pesait sur sa poitrine, l'étouffant presque. Alors ses lèvres se mirent à trembler, laissant échapper un murmure, un nom. Ses paupières frissonnèrent puis s'ouvrirent pour laisser apparaître devant elle un décor inattendu. L'endroit où elle s'était retrouvée étalée ne ressemblait pas du tout à cette ruelle sombre où elle avait été prise en chasse puis…

Comme si un courant électrique l'avait traversée, la jeune femme se redressa vivement. Son regard glissa vers ses mains, qu'elle s'attendait à voir perforées comme de vulgaires morceaux de viande… Mais ce ne fut pas le cas. Tout cela avait donc été un long cauchemar ? Quel était cet endroit ? S'y trouvait-il lui aussi ? Allait-elle pouvoir le retrouver ?

Tant de questions traversaient son esprit sans qu'aucune réponse ne vienne s'y retrouver ; cela en était exaspérant. Là où elle était tombée en tout cas ressemblait à un temple. Et elle s'y trouvait en compagnie d'une partie de ses affaires, genre "pépère, je débarque avec mes bagages".

"C'est quoi cette blague ?"

Un bruit attira alors son attention et l'approche de bruits de pas se fit entendre. Bientôt quelqu'un allait pointer le bout de son nez et lui offrirait peut-être les réponses à ses questions. La jeune femme attrapa donc son sac et recula jusqu'à se mettre à l'abri derrière une colonne. On lui avait appris à ne pas sous-estimer ses adversaires et à se méfier en permanence, et c'était des moeurs dont elle avait encore du mal à se défaire. Le déclic métallique caractéristique retentit et elle mit l'intrus en joue tout en préservant une distance de sécurité.

- Déclinez votre identité jeune homme… et je veux savoir où nous nous trouvons.
Invité
avatar
Invité
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Dim 10 Mar 2013 - 14:08
    Lev s'ennuyait à l'académie. Il n'avait pas cours, en vérité il préférait ne pas y aller. Alors il se promenait n'importe où dans cette académie, il avait beau la visiter, il avait l'impression de toujours découvrir de nouveaux recoins, de nouveaux couloirs alors qu'en vérité c'était parce qu'il n'avait pas encore tout vu. Le garçon réfléchit et sortit un peu prendre l'air, il trouvait les couloirs plus étouffant qu'autre chose. Une fois à l'extérieur, il observa toute la végétation de cette académie, il y avait vraiment des fleurs magnifiques ! Et on peut dire que cela plaisait au garçon. Mais il ne resta pas longtemps devant ce spectacle qu'il changea son chemin. Il voulait retourner à ce temple dont il s'était sauvé comme un voleur. Il se demandait s'il y avait une autre personne, puis il voulait surtout savoir s'il y avait un moins dans ce sanctuaire, après tout c'est un temple ! Oui Lev peut avoir des idées bizarres, qui n'en a pas ?

    Il arriva devant ce temple. Il n'avait pas changé et ressemblait à un temple banal. À une ombre près. Le garçon vit une ombre près des grandes colonnes près de l'entrée. Le garçon s'approcha, par curiosité et aussi pour savoir si c'était un moine chauve ou non. Puis une voix retentit.

    - Déclinez votre identité jeune homme… et je veux savoir où nous nous trouvons.

    C'était la voix d'une femme. Lev ressentit de la peur dans cette voix, chose qu'il trouvait normal. Après tout lui s'était sauvé quand la voix de Deus lui avait souhaité la bienvenue. Le garçon aborda un léger sourire, voulant faire une blague de mauvais goût à cette femme. Mais il changea vite d'avis, il ne voulait pas qu'elle le fuit comme lui avait fuit ce temple avec son sac. Lev s'immobilisa et essaya de se montrer rassurant et gentil avec elle, pour savoir ce qu'elle faisait là et en apprendre un peu sur elle. Il ne connaissait même pas son visage, mais il s'en fichait puisque le garçon ne jugeait pas sur ce genre de chose.

    - Je suis Lev et ici vous êtes au grand temple, là où atterrissent les âmes qui ont le droit à une seconde vie donnée par Deus. Et vous qui vous êtes ? Sortez de votre cachette, je ne suis pas encore cannibale vous savez !
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Dim 10 Mar 2013 - 22:23
L'intrus ne tarda pas à lui répondre, et il ne sembla pas avoir tiqué au bruit caractéristique d'un cran de sécurité retiré. Aucune méfiance ne semblait l'habiter, au contraire, il arborait un sourire rayonnant, surligné par un regard brillant. Était-ce l'effet des rayons de soleil ou ses yeux étaient dorés ?

- Je suis Lev et ici vous êtes au grand temple, là où atterrissent les âmes qui ont le droit à une seconde vie donnée par Deus. Et vous qui vous êtes ? Sortez de votre cachette, je ne suis pas encore cannibale vous savez !

- Qu'est-ce qui me prouve que je peux vous faire confiance ? dit-elle sur le même ton neutre qui lui était propre et sans bouger d'un pouce, toujours sur ses gardes comme on l'avait dressée.

Deus. Ce nom lui disait quelque chose. Elle se rappelait maintenant avoir entendu une voix avant de retrouver ses esprits, mais elle avait déjà zappé ce qu'elle lui racontait. Peut-être que cela lui reviendrait, avec le temps, peut-être que ce trou de mémoire n'était que dû à un choc post... post... mortem ? Ah oui, elle était donc bien morte. Les âmes qui avaient le droit à une seconde vie ? C'était quoi ce délire ? Cela signifiait qu'elle en possédait belle et bien une. Elle n'en avait pas eu conscience jusqu'à ce qu'elle croise son chemin. Il lui avait permise au moins de passer par la case "humaine" avant de mourir... Mais maintenant, cela signifiait qu'ils étaient séparés à jamais ? Elle ne savait pas trop si elle préférait le retrouver ou non, car dans le cas échéant, cela signifierait qu'il était mort lui aussi, que son sacrifice aurait été vain et qu'elle n'avait pas réussi à sauver l'unique personne pour qui elle avait été capable d'un tel geste.

Quant à son nom à elle... la jeune femme ne s'en souvenait pas. En fait, la voix le lui avait soufflé, c'était un des noms d'emprunt qu'elle portait de son vivant pour accomplir ses missions. Pour pouvoir disparaitre facilement, elle changeait régulièrement d'identité, ce qui faisait qu'au final, elle ne savait pas vraiment qui elle était. Le numéro 99, gravé sur sa clavicule, restait son seul "vrai" nom. Mais avec lui, elle s'était sentie exister, être plus qu'un numéro, être... quelqu'un, même dépourvu de patronyme.

Baissant finalement son arme, la jeune femme ne fit toutefois aucun pas vers l'avant, se contentant d'observer son interlocuteur en restant tapie dans l'ombre.

- Je ne me souviens pas de mon nom. Peut-être que plus tard, cela me reviendrait.

Sans bouger d'un pouce, elle reprit de son ton neutre habituel, dépourvu de toute chaleur ou froideur.

- Ainsi nous sommes au Paradis ? Ou alors ces lieux ont une autre appellation ?



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Mar 12 Mar 2013 - 19:13
    - Qu'est-ce qui me prouve que je peux vous faire confiance ?

    Lev reconnue la voix d'une femme. Depuis son arrivé à son académie il avait sympathisé uniquement avec des personnes de sexe opposé sachant qu'il n'a rien contre ses semblables. Il remarqua cela, mais évita d'en faire toute une histoire. La confiance .... Un élément si essentiel dans une relation ! Qu'elle soit amicale ou amoureuse, les règles ne changeaient pas : la confiance devait régner des deux côtés. De plus, il est toujours difficile de faire confiance aux inconnus, Lev lui-même n'accordait pas à sa confiance à n'importe qui. Sur le coup il se posa la question, comment pouvait-il lui prouver qu'il était digne de confiance ? Difficile à vrai dire, pour confier sa confiance à quelqu'un il faut déjà le connaître et le temps te montrer si tu peux ou non lui faire confiance. Lev ignora la question, mieux vaut prouver ce qu'on vaut par nos gestes n'est-ce pas ?

    Ce qui troublait le plus le garçon était le fait qu'elle ne se souvienne pas de son prénom. Sans doute du à un choque ? Sauf si c'était une blague de mauvais goût ? À vrai dire il hésitait entre les deux. Sauf si elle ne veut pas lui parler, c'était une autre possibilité. Ce qui est bête c'est qu'on ne se débarrasse pas du démon avec des blagues de si mauvais goût. Le garçon s'approcha de la femme, il avait bien envie de voir le visage de son interlocutrice, elle n'allait pas passer son temps à jouer à cache-cache comme une enfant. Il prenait ses précautions tout de même, prés à lui sauter dessus si elle avait une arme à feu où autre, après tout même si on ne meurt pas on ressent la douleur et Lev n'avait aucune envie de souffrir, le garçon n'est quand même pas SM !

    - Ainsi nous sommes au Paradis ? Ou alors ces lieux ont une autre appellation ?
    - Et bien ici tu es au grand temple ! Et plus loin il y a l'académie Deus ! Ce n'est pas le paradis, mais ce n'est pas non plus l'enfer. À toi de voir comment tu veux voir ce nouveau monde.

    En vérité lui même ne savait pas très bien le pourquoi du comment. Pour lui c'était juste un nouveau monde pour les personnes qui ont le droit à une nouvelle vie. Le garçon s'approcha encore de la femme. Lev avait l'impression de commettre une infraction, de faire quelque chose qui lui était interdit, mais il n'allait pas parlé à une colonne quand même ! D'ailleurs ça agaçait le garçon, c'était pour ça qu'il s'approchait lentement. Il ne comptait pas lui faire de mal, il voulait simplement voir son visage. Il avait peur que la personne interprète mal ce qu'il allait faire alors il s'arrêta. Il resta de l'autre côté de la colonne et s'y adossa à son tour, pourquoi elle devait le voir alors qu'il ne pouvait pas ?

    - Sors de ta cachette, c'est pas drôle de jouer à cache-cache, j'aime pas ce jeu en plus !

    Il dit cela avec une voix d'enfant, une voix mielleuse et douce à la fois. Il faut avouer que ça ressemblait un peu à de la provocation, mais c'était le seul moyen qu'il avait trouvé. Au moins il verrait si cette femme était du genre à répondre à ce genre d'enfantillage ou non. Non pas pour la juger, seulement pour en apprendre un peu sur elle. Elle ne lui faisait pas confiance et lui non plus, ça ne risquait pas d'aller loin ! Néanmoins Lev avait fait un pas de son côté pour essayer de la connaître, un petit pas certes, mais ça restait mieux que rien non ? Il espérait vraiment qu'elle sorte enfin de sa cachette, Lev avait beau être un démon, physiquement il ne faisait pas deux mètres de haut avec des poils partout. Il ne faisait pas peur, il ressemblait à un adolescent normal, après tout il n'a que dix-huit ans.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Mar 12 Mar 2013 - 20:27
Le jeune homme lui répéta ce qu'il avait dit : ils étaient au grand temple. Cependant, il n'était pas question de celui du Paradis. Il lui parla plutôt d'une académie, celle de Deus, qui semblait posséder tout ce qu'elle touchait et respirait en ce moment. Les informations la firent tilter quelque peu, des bribes de paroles entendues durant son inconscience ressurgirent des méandres de son esprit encore embrumé. La jeune femme fronça légèrement les sourcils lorsqu'elle vit le garçon s'approcher de quelques pas et son corps se tendit automatiquement, prêt à dégainer ses capacités d'arme vivante...

Cependant, une part d'elle-même le savait très bien, que si auparavant, elle n'aurait eu la moindre hésitation à ôter la vie à un être humain, cela avait changé depuis quelques temps... depuis une certaine rencontre. Cette conscience récemment éveillée lui permettait non seulement de ne pas se débarrasser de la première menace venue, mais également à être davantage sensible à certaines choses. Comme le ton qu'emprunta l'intrus lorsqu'il reprit la parole, le dos appuyé contre la colonne, celle-là même dont l'ombre lui servait de couverture.

- Sors de ta cachette, c'est pas drôle de jouer à cache-cache, j'aime pas ce jeu en plus !

Sa tête se pencha légèrement sur le côté, tel un enfant troublé par un détail inhabituel. Aucun son ne traversa ses lèvres qui restèrent scellées, mais cela ne l'empêcha pas de faire un premier pas vers l'avant. Prudemment, lentement, mais sûrement, elle s'approcha de son interlocuteur qui faisait beaucoup plus jeune que le disait son apparence, au vu de son comportement, ce qui lui disait que, à côté, elle devait faire vieille peau.

Alors elle sortit de l'ombre, se révélant au grand jour mais préservant une distance de sécurité entre eux deux. En fait, elle ne savait pas vraiment pourquoi elle devrait se méfier de ce garçon qui ne lui paraissait pas de mauvaise foi, mais elle avait été façonnée ainsi et pendant trop longtemps, elle avait été cette arme obéissante. Cela allait être difficile pour opérer des changements et elle le savait, mais la volonté ne lui manquait pas.

Son regard se plongea dans celui doré de son vis-à-vis sans qu'elle ne cesse de l'observer un peu étrangement, ce qui pouvait gêner mais ça, elle n'en avait pas vraiment conscience, l'empathie n'étant pas son fort.

- Lev.

Elle avait prononcé ce nom comme pour tester sa prononciation. Cela sonnait plutôt bien et, une fois cela constaté, elle détacha son regard du jeune homme pour plutôt le diriger vers les portes du temple. Elle s'y dirigea sans consulter le dénommé Lev, comme si, d'un coup, elle avait oublié son existence. Mais ses sens ne cessaient jamais d'être en alerte, elle avait été programmée ainsi, pour le meilleur et pour le pire, quitte à passer, la plupart du temps, pour une paranoïaque complètement détraquée.

Son Desert Eagle rengainé dans son holster, elle ouvrit les battants pour cueillir les rayons du soleil en plein dans les yeux, ce qui l'obligea à plisser les yeux pour s'adapter à la forte luminosité de l'extérieur qui contrastait avec la pénombre tranquille du sanctuaire. Quelque chose lui revint alors, comme un flash-back, ce qui la désarçonna durant quelques secondes. Ses paupières papillonnèrent tandis que les mots du dénommé Deus, ainsi que son identité, lui revenait.



- Enseigner à l'académie... se répéta-t-elle pour elle-même, toujours en zappant complètement l'existence du pauvre Lev. N'importe quoi.

Malgré ces mots, la proposition et le geste de Deus pour l'avoir ramenée à la vie, elle les trouvait honorables et Rain n'avait rien contre enseigner ses connaissances à des apprentis-dieux, ses désormais semblables... Mais à l'heure actuelle, une volonté semblait plus forte que le reste : celle de retrouver celui à qui elle devait tout. Parce que sans lui, elle n'était même pas sûre qu'après la mort, elle tomberait dans cette soi-disant académie ; elle doutait que quelqu'un qui tue sans le moindre problème de conscience et sans ressentir la moindre émotion soit pourvue d'une âme, sans parler de mériter cette "seconde vie".

Faisant volte-face pour (enfin) s'intéresser à l'apprenti-dieu, la jeune femme formula cette question :

- J'aimerai me rendre dans le monde des humains... est-ce possible ?

Encore une fois, l'absence totale d'empathie l'emmenait à faire preuve d'une délicatesse légendaire et ainsi de prendre ses interlocuteurs pour des PNJ de jeux vidéos dépourvus de personnalité se contentant de débiter les informations d'une quête lambda.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Mar 12 Mar 2013 - 21:08
    Lev trouvait cette femme de plus en plus ... Bizarre ? Sans doute. Bizarre ... Dire ce mot quand on ne comprend pas, Lev aurait aimé trouver un autre mot pour la définir, mais il ne trouvait que des synonymes de ce mot. Elle était comme dépourvu de sentiment, comme si elle était un robot programmé pour faire quelque chose. Un robot, vous savez ces machines que les humains fabriquent ? Et bien elle ressemblait à ça, comme si elle parlait aux personnes de son entourage uniquement quand elle souhaitait quelque chose. Ce genre de personne avait le don d'énerver le garçon, sauf que cette fois il prenait sur lui, il ne devait pas s'énerver aussi vite, mais on ne peut pas nier que cette femme jouait avec les nerfs du garçon. De façon consciente ? Ca il avait du mal à le savoir.

    Elle sortit enfin de sa cachette. Il pu enfin voir son interlocutrice, cette femme distante, cette femme qui énervait le garçon. Pourtant il gardait son sourire, non pas par hypocrisie mais, pour essayer de rester calme. Celui-ci se répétait qu'elle était nouvelle, qu'elle venait d'arrivée et qu'elle découvrait. Il se répétait cela en boucle dans sa tête, il devait rester calme. En tout cas il fut étonné quand il la vit, il la pensait plus vieille alors qu'elle avait l'air jeune quand même. En tout cas Lev ne pouvait pas lui donner d'âge précis, peut-être qu'elle avait le même âge que lui ? Cela l'étonnerait, en tout cas elle était plutôt mignonne. La femme prononça le prénom du garçon, cela étonna celui-ci. C'était peut-être la première fois que quelqu'un le prononçait sans raison. Peut-être qu'elle voulait voir au niveau de la prononciation ? Il ne s'attarda pas sur ce petit détail et l'observa. Elle bougeait sans arrêt, ouvrant les portes du grand temple. La lumière n'aveugla pas le garçon puisqu'il y avait la colonne qui le protégeait de l'intensité de la lumière. Elle agissait comme s'il n'était pas là, il avait l'impression d'être un pion, quelque chose qui reste sur place et à qui tu parle uniquement quand tu en as envie : chose que n'est pas Lev. Elle se tourna enfin à lui, le garçon avait déjà perdu son sourire, il n'était pas une poupée avec lequel on peut jouer et jeter quand on veut et il avait bien envie de le lui faire comprendre, l'empathie elle connaît ?

    - J'aimerai me rendre dans le monde des humains... est-ce possible ?
    - Qui sait ? En tout cas moi je m'en vais, je ne suis pas ton jouet que tu peux ignorer un moment et à qui tu demande des informations un autre. L'académie n'est pas loin, tu trouveras la réponse à ta question là-bas, à une prochaine l'inconnue !

    Le garçon avait déjà chercher des choses à propos de ce sujet et effectivement on pouvait y retourner. Mais les élèves n'ont pas le droit d'y aller seuls, question sécurité. Le démon avait bien envie de revoir le visage d'Agata : qu'est-ce qu'elle devenait maintenant ? Mais malheureusement pour lui il ne pouvait pas et cela l'allait longtemps agacé. Il mit les mains dans les poches de son pantalon noir et descendit les marches. Il soupira, pourquoi aider quelqu'un qui ne fait aucun effort ? Il avait fait un effort en lui parlant. On ne peut pas nier qu'elle était sortit de sa cachette comme il lui avait demandé, mais être un pion, ça Lev ne l'acceptait pas. Dans le passé on avait assez jouer avec lui, maintenant il voulait reconnu comme un élève ou un démon. Il voulait qu'on le reconnaisse à sa juste valeur. D'ailleurs celui-ci n'attendait pas d'excuse de sa part ou autre chose. Lev voulait rentrer à l'académie afin de manger, parce que oui, son ventre gargouillait : il avait faim. C'était une autre raison de son départ. En bas des marches il se retourna une dernière fois afin de bien retenir le visage de cette inconnue et lui fit un signe de la main : il lui tourna le dos et soupira une nouvelle fois. Pourquoi cette femme avait-elle l'air si étrange ? C'était la première fois qu'il rencontrait une personne qui était capable de montrer si peu de sentiment, même si peu d'intérêt pour son interlocuteur. C'est vrai que c'est pas simple d'arriver ici, mais elle pouvait quand même faire un effort. Elle ne lui avait même pas donné son prénom, elle avait peur de se faire manger par le démon ? Pas possible puisqu'elle ne connaît même pas la nature du garçon. Si c'était de la timidité Lev l'aurait remarqué et l'aurait même taquiné à propos de ça, mais là il ne la comprenait pas. Un passé difficile ? Il se posait beaucoup de questions sur elle, mais elle n'avait pas l'air sociable. Elle n'avait pas l'air de vouloir parler de soi, de toute façon Lev ne la forçait à rien.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Mar 12 Mar 2013 - 22:03
La réaction du garçon fut aussi vive que ce qui semblait le caractériser, mais cette fois son sourire avait disparu. Il lui répondit franchement mais froidement, comme Rain était très bien capable de le faire comme quelque chose ne lui plaisait pas. Elle se prit les remarques dans la face sans sourciller ni émettre la moindre émotion, puis regarda Lev descendre les marches de l'escalier avec un soupir. Elle analysa la situation un peu machinalement, se demandant ce qu'elle devait faire, n'étant pas spécialement habituée à ça.

En fait, elle aurait très bien pu hausser les épaules et tourner les talons, ayant de toute façon une préférence pour se débrouiller toute seule. Mais le jeune brun s'était à nouveau tourné vers elle et lui fit un signe de la main, en guise de salut. Pourquoi lui disait-il au revoir alors que son comportement lui avait visiblement déplu ? Pourquoi ne pas tout simplement l'ignorer comme la plupart des terrestres faisaient de son vivant ? Les humains étaient vraiment trop complexes. Ils étaient bizarres et répondaient à une logique qui lui échappait... même si elle tentait sans cesse de saisir celle-ci.

Mais déjà Lev lui tournait le dos, s'en allant sans doute vaquer à ses occupations. La jeune femme l'observa s'éloigner pendant quelques secondes, perplexe et immobile comme une statue. Puis quelque chose la poussa à se remettre en mouvement, à rejoindre le garçon en quelques secondes jusqu'à le dépasser, sans pour autant esquisser de geste pour l'empêcher d'accélérer le pas.

- Attendez.

Son regard se planta dans celui du brun.

- Je m'appelle Rain, pas "l'inconnue", dit-elle avec un grand sérieux et non sur le ton de la plaisanterie comme l'aurait fait la plupart des humains normaux. Et j'ai pour principe de n'être redevable à personne. Comme vous m'avez accueillie en ces lieux, je vous dois un service. Demandez-le quand vous le souhaitez, mais n'oubliez pas de le faire.

Elle appuyait bien ces dernières paroles qui avaient tendance, elle le savait, à passer mal chez les humains, qui se disaient tous qu'elle était bizarre, ce n'était pas une nouvelle pour la jeune femme.

- C'est une question d'honneur.

Si ses créateurs avaient eu vent de cette phrase, ils lui auraient ri au nez. En quoi une arme pouvait avoir de l'honneur ? En réalité, c'était un concept que Rain s'était mise en tête et en lequel elle tenait beaucoup. C'était une manière de se détacher de ceux qui l'ont créée, un prétexte pour avoir ses propres principes et non ceux dictés par ces hommes.

Machinalement, elle remonta le col de sa veste, qui bronzait un peu étalé sur son épaule, ce qui laissait un peu à découvert ce numéro marqué sur sa peau. Un de ces jours, elle trouverait un moyen de l'enlever.

- Nos chemins se séparent donc ici... Mais puisque vous semblez appartenir à cette académie, alors peut-être que nous nous retrouverons.

Elle le salua ensuite d'un signe de tête et tourna les talons sans un regard vers l'arrière. Toutefois, la jeune femme se demandait bien si le dénommé Lev était un futur élève à elle ou plutôt un collègue... Dans tous les cas, il avait intérêt à ne pas oublier qu'elle lui devait un service.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Jeu 14 Mar 2013 - 19:22
    Elle l'observa faire, elle l'observa partir. Lev ne s'attendait à rien de sa part, il voyait cette femme comme quelqu'un de mou. Il était limite à se demander si elle exécuterait un ordre si le démon lui en donnait un. Mais il préférait ne pas essayé, question sécurité. Après tout il ne savait pas qu'elle poste elle allait avoir à l'académie, elle pouvait être élève ou encore professeur et dans le second cas il serait bien embarrassé. D'ailleurs celui-ci n'avait pas envie de l'avoir comme professeur et ce pour plusieurs raisons. Déjà il s'endormirait dans son cours si elle reste si mou et puis Lev serait sans doute dans le collimateur du professeur, chose qu'il évite avec n'importe qui. Il descendit les marches et elle fit une chose qui étonna le garçon : elle lui demandait de l'attendre. Le garçon se posa plusieurs questions : Pourquoi ? Veut-elle être accompagnée à l'académie sachant que celle-ci n'est pas très loin ? Où vient-elle s'excuser ? Il doutait de sa dernière hypothèse et attendit afin de savoir ce qu'elle pouvait bien lui vouloir.

    - Je m'appelle Rain, pas "l'inconnue". Et j'ai pour principe de n'être redevable à personne. Comme vous m'avez accueillie en ces lieux, je vous dois un service. Demandez-le quand vous le souhaitez, mais n'oubliez pas de le faire.

    Lev laissa s'échapper un léger sourire. Alors elle s'appelait Rain ? Il aimait bien. Mais il faut avouer que cette femme le troublait aussi. Certes elle avait été accueillit par le garçon, mais c'est pas comme s'il avait été gentil avec elle tout le long. Sur le coup il s'en voulait un peu d'avoir été aussi grossier avec elle, mais il était quelque peu énervé de son attitude envers lui. Cette fois c'est elle qui venait de faire un pas à lui, ça le touchait. Habituellement c'est toujours lui qui parle aux personnes et quand on le jette il ne revient pas, ici elle l'avait rattrapé. Suite à cela elle parla d'honneur, chose qui n'intéressait pas le garçon. Il mémorisa ce qu'elle venait de dire, en plongeant son regard doré dans celui grisâtre de cette femme.

    - Nos chemins se séparent donc ici... Mais puisque vous semblez appartenir à cette académie, alors peut-être que nous nous retrouverons.
    - Alors à bientôt Rain, j'espère vite te revoir.

    Le garçon caressa la cicatrice présente sur sa joue droite avec sa main gauche. Sur le coup il se demandait comment elle s'était fait cela, il trouvait que ça abîmait son visage. Puis il recula et lui tourna le dos afin de retourner à l'académie : il avait d'autres chats à fouetter. Mais Lev était sincère dans ses paroles, il avait vraiment envie de la revoir. Même si elle était assez distante et froide, il pensait qu'avec le temps elle pouvait sans aucun doute s'attendrir, peut-être même lui sourire. Le garçon partit, un petit sourire aux lèvres. Il lui avait montré le chemin de l'académie, mais il avait oublié de répondre à sa question à propos du monde des humains car oui, il s'était décidé de le lui dire quand elle lui avait demandé de l'attendre, mais il pensait plus à partir qu'à cela à ce moment. Tant pis ! Il la retrouverait à l'académie et lui en parlerait, surtout qu'il se demandait ce qu'il pouvait lui demander comme service.
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 21
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
1015/1500  (1015/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] - Jeu 14 Mar 2013 - 22:26
J'aime beaucoup vos styles d'écriture respectifs, vous êtes très agréable à lire tous les deux ! La prochaine rencontre risque d'être sympa !!

Lev : 280 xps
Rain : 280 xps

Xps attribués : Yes !


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé] -
L'Eternité, c'est long... surtout vers la fin. [PV Lev][Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page