Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

- Un livre pour la Guilde Noire [ SOLO ]

Invité
avatar
Invité
- Un livre pour la Guilde Noire [ SOLO ] - Ven 8 Mar 2013 - 23:26
    C'était décidé, elle avait raté la majorité de sa vie, alors elle réussira sa mort. Elle deviendra une Renégat en entrant dans la Guilde Noire. Certes, elle trahira l'académie qui l'avait accueillie et qui lui avait donné l'occasion de se repentir de la mort d'un homme. Mais qui a dit qu'elle avait envie de se Repentir ? On l'y a obligé, rien de plus. Et si il y a bien une chose que Phoenix détestait, c'était qu'on l'oblige à faire quelque chose. Elle avait donc postulé. Elle désirait plus que tout éliminer ces sales pourritures que l'on appelait " Humains ". Elle en avait été une, elle aussi. Mais maintenant, elle appartenait à un autre monde et contribuerait à l'extinction de la race humaine. Elle avait donc postulé et on lui avait donné une mission, comme elle s'en doutait. Et quelle mission de fouuuuuu. Voler un livre. Un sourire s'était affiché sur son visage quand elle eut découvert sa mission. Voler un simple bouquin, rien de bien compliqué en soi. Un vortex magique la déposerait juste devant la bibliothèque et ensuite, elle devrait se débrouiller seule. Rien n'était fourni à part ce fameux vortex. Elle devait donc aller acheter une arme. N'importe laquelle, un couteau suffirait amplement, d'ailleurs. Elle n'avait pas de délai, tant qu'elle le faisait.

    Le lendemain, elle partit acheter une arme dans un magasin spécialisé. Son regard ne se porta que sur une seule arme. Un petit poignard avec un manche en argent incrusté de petits joyaux de plusieurs couleurs différentes. Elle dit au marchand qu'un gringalet voulait lui piquer un sabre, quelques mètres plus loin et profita d'une seconde d’inattention pour voler le sabre qu'elle convoitait et de s'enfuir en courant avec. Elle emporta avec elle une petite sacoche en cuir noir avec quelques petits motifs en reliefs cousus sur le flanc droit. Elle fourra son poignard et une bouteille d'eau assez légère et prit le portail magique qui la mena directement devant l'imposante porte de la bibliothèque.

      - T'es quiiii ?


    Deux petites voix fluettes se faisaient entendre derrière elle mais elle ne prit pas la peine de répondre. Elle devait avant tout rester discrète. Prendre le livre et partir. C'était sa mission. Elle se plaqua dans un angle de mur et se mit à observer les alentours. Et son regard vint automatiquement. Sur deux gosses. Deux rouquins exactement pareils. Des jumeaux. La voix des jumeaux monta d'un octave. « T'es quiiiiiiii ? » Et en coeur en plus. Elle ne pouvait pas se permettre d'échouer mais elle n'avait aucune envie de parler à ces mioches. Un regard menaçant ne suffisait pas, vraisemblablement. Elle s'approcha donc d'eux avec un grand sourire..

      - Taisez-vous ! Dit-elle en murmurant. Je suis...Brooke. Et je ... joue à cache-cache avec des amis et ils ne faut pas qu'ils me trouvent.


    Ils acquiescèrent d'un mouvement de tête synchronisé et partirent dans le sens opposé. Avant de revenir aussitôt. « Nous aussi on veut jouer. » dirent-il de nouveau ensemble mais avec un ton un peu plus bas. Elle soupira. Elle devait se dépêcher. Du doigt, elle leur indiqua un coffre en bois assez grand pour contenir deux personnes de petite tailles. Ils y allèrent tout sourire et une fois installés dedans refermèrent le coffre sur eux. Notre oiseau alla tout de suite fermer le coffre en leur murmurant « Je l'ouvrirai quand la partie sera finie et que vous aurez gagnés » des petits grognements d'approbations accompagnèrent son geste quand elle ferma le cadenas avant de balancer la clef par la fenêtre dans un soupir de satisfaction.

    C'était une bonne chose de faite. Elle soupira de nouveau, mais le mince sourire présent jusqu'à lors sur ses lèvres disparut tout de suite. Elle entrouvrit légèrement la porte de la bibliothèque ; personne. Au moins, elle n'aurait pas à tuer.

      - Hé, toi !


    Comme par réflexe, elle referma la porte de la bibliothèque dans un claquement sonore et sourit au garde qui arrivait vers elle. Un garde comme on en fait plus. Gros avec les cheveux gras, les restes de son déjeuner présents autour de sa bouche et une moue horrible sur le visage. Ce personnage la répugnait mais elle n'en montra rien, elle resta de marbre. « Oui, monsieur ? » Il la dévisageait avec ses petits yeux de fouines. D'habitude, cela ne la dérangeait pas, mais là, elle avait l'impression d'être complètement nue devant cet être répugnant et cela lui arrache une moue dégoûtée.

      - Comment tu t'appelles ? Qu'est-ce que tu étais en train de faire, là ?


    Il avait dit ça en reniflant un peu de morve qui lui pendait au nez. Elle déglutit difficilement en s'empêchant de ne pas vomir. Comment avait-elle dit qu'elle s’appelait aux mômes déjà ? Ha oui, Brooke.

      - Je suis Brooke. Je suis une nouvelle femme de ménage et Madame Siria m'a demandé d'aller donner un petit coup de plumeau sur les étagères de la bibliothèque.


    Il émit un petit claquement de langue. Et il s'approcha d'elle avant de l'empoigner par la taille et de la rapprocher dangereusement de lui. Il lui susurra à l'oreille un « Tu sais que t'es complètement mon genre. » Elle avait plus envie de vomir qu'autre chose. Il avait une haleine qui sentait l'oeuf pourri et ses dents étaient jaunâtres. Beurk. Son visage se tordit en un rictus maléfique et il n'eut pas le temps de comprendre qu'elle avait sorti son poignard et qu'elle lui avait tranché la gorge. Le sang gicla sur son visage et sur ses vêtements et un soupir assez long sortit de ses lèvres. Il l'avait sali. Quel bon à rien ce type. Elle ne pouvait pas le laisser là, en plein milieu du couloir. Non, c'était impossible. Il suffisait qu'une seule personne le trouve et l'alarme serait déclenchée et elle ne serait pas admise dans la Guilde Noire qu'elle convoitait tant. Elle n'aurait pas dû jeter la clef du coffre par la fenêtre et les gamins commençaient à s'agiter. Elle vint vers le coffre et leur murmura pour les faire taire « Il ne reste plus que nous. Taisez-vous et vous gagnerez sûrement. Courage, plus qu'une dizaine de minutes. » Des petits rirent sortirent de l'imposant coffre puis, plus rien. Elle empoigna le garde sous les aisselles. Mon dieu. Elle avait l'impression d'avoir les mains dans l'eau tellement il suait c'était répugnant. Elle donna un violent coup de pied dans la porte de la bibliothèque et traîna le cadavre dedans tout en la refermant derrière elle. Avant de commencer sa longue fouille, elle passa au peigne fin tous les moindres recoins de la bibliothèque, car On ne sait jamais après tout, un gosse pouvait se cacher pour lire tranquille et tout voir. Elle essuya le sang présent sur son poignard avec la nappe blanche et soyeuse d'un rideau avant de le ranger dans son fourreau et de le remettre dans sa sacoche. Elle but également quelques gorgées d'eau et soupira de satisfaction. Tout allait pour le mieux.

    Elle s'assit quelques minutes et chercha dans sa mémoire le nom du bouquin qu'elle devait trouver. Ha oui, « Architecture de l'académie » Elle se doutait tout de suite de pourquoi la Guilde Noire avait besoin de ce bouquin. La bibliothèque était vraiment immense. Elle se mit donc à l'ouvrage. Regardant toutes les cotes de tous les livres, soigneusement et si elle avait un doute elle le prenait et le feuilletait en le remettant soigneusement à sa place, comme si il n'avait jamais été sorti de son emplacement. Elle en avait pour longtemps mais elle ratissait tout, étage par étage. Au bout d'une heure et demie à chercher, elle fit une petite pause. Elle but un peu d'eau et contempla le cadavre. Ce n'était pas pareil que la première fois qu'elle avait tué. C'était... Mieux. . Elle secoua la tête et se remit à l'ouvrage. Au bout de deux heures, elle tomba sur le Graal. Ce livre était énorme avec une couveture en cuir bordeau et noué par un lacet en cuir tout neuf. Comme si personne ne l'avait jamais ouvert. Comme si ce livre détenait le pouvoir absolu. Elle défit lentement le lacet de cuir, comme envoûtée par ce Graal qu'elle avait cherché pendant de longues heures. Elle le renifla. Il sentait la poussière. Elle feuilleta quelques pages, quelques pages de savoir. Quelques pages de connaissance avant de le refermer et de renouer le lacet de cuir. Elle le plaça dans sa besace et sans un regard pour le garde mort se précipita dehors. Elle se pencha sur le coffre en bois en murmurant « Pardon, mais j'ai menti. » Elle émit un petit rire avant de prendre de nouveau le portail magique. Sa mission ici-bas était fini, il était temps qu'elle rentre. Dans sa nouvelle maison.


♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: - Un livre pour la Guilde Noire [ SOLO ] - Sam 9 Mar 2013 - 16:03
Très belle histoire et vachement bien écrite. Bref, cela te permet de rentrer dans la guilde noire, bravo à toi ~
Phoenix : 400 xps


Xps attribués : Oui
- Un livre pour la Guilde Noire [ SOLO ]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» [98/99+Terminé]Un livre pour une passion
» 00.09/14.L.Las Vegas - Froide lecture au soleil
» Chambre de Hikari, Karami, Ayumu et Darcy
» Participez au SPAWN CRYER 3 et gagnez une fig' de Mordheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Grande Bibliothèque-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page