Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Examen] Résurrection d'une âme [Terminé]

Invité
avatar
Invité
[Examen] Résurrection d'une âme [Terminé] - Lun 4 Mar 2013 - 21:08



Toute cette foutue mascarade avait enfin pris fin, un nouveau temps s'est invité à cette fête bien sombre pour les pantins de ce Deus. Les cris, les pleures raisonnaient encore dans l'esprit des gens, ces petites âmes brisées, blessées dans leur intimité. La Cérémonie était belle est bien terminée avec son lot de désastre, tout était maintenant à reconstruire, à organiser devant cette rébellion. Pourtant, quelques personnes auraient sûrement pu prédire ce qui allait se passer et ... Qui a bougé ? Ce n'était pas possible que cette Colombe n'ait rien pu voir venir, était-elle aussi naïve ou éternellement optimiste ? L'intégrité de chacun était à revoir, la confiance, la loyauté, tout s'était perdu, à qui faire confiance maintenant ? Se méfier de tout le monde était-ce donc là la clé ? Ces êtres aussi futiles qu'ils puissent paraître n'avaient dès lors vraiment rien compris. Une vision des choses si différentes, une connaissance, un vécu, une culture qui diffère de tous, ne jamais faire confiance en quelqu'un était donc primordial mais cela, notre enseignante déchue le savait que trop bien. Même si son tendre ne lui avait pas parlé ce fameux soir, elle aurait trouvé un autre moyen pour se libérer de ses chaînes mensongers et retrouver enfin sa véritable identité, son véritable être ...

*La vue s'éclaircit enfin, tout semble si nette à présent ...*

*Et si Isanagi te trahit ?*

*Il fait ce que bon lui semble, mais il est vrai qu'à deux, évoluer dans un même état d'esprit, si fusionnel, c'est bien plus plaisant, tu ne trouves pas ?*

*T'es vraiment accroc à lui ... Fais attention ... Je le sens pas !*
Le cauchemar que venait de vivre l'Académie venait enfin de s'apaiser, la nouvelle formation menée par Isanagi, s'était réfugiée sur Terre dans un lieu tenu bien entendu secret. Cela ne faisait que quelques jours que cette nouvelle guilde s'organisait avec les moyens du bord. Partie pour s'offrir un monde meilleure. N'allait pas croire que cet idéal est jonchée de luxe et de paillette, ce n'était de loin pas la préoccupation ni l'envie de ce groupe de personnes. Dans le repère, allongée sur les planches de bois, notre jeune femme se remettait de ses blessures. Elle devait vite se retrouver sur pieds pour que toute l'équipe puisse mettre en place leur premières actions, mener à bien leur mission et leur quête d'un ménage astronomique. Oui, elle le savait, Kym ne pouvait rester là à se reposer, cependant, elle se devait de retrouver toutes ses forces.

"- Enfin libre ... Leur cauchemar ne fait que commencer ... Ha ha ha"

Tout en laissant échapper quelques mots le long de ses lèvres, la guerrière ferma délicatement ses paupières se passant à nouveau le film de toute une vie. Tant de choses s'étaient écoulées, tant de choses s'étaient passées. Un objectif presque atteint et une liberté enfin retrouvée. Passant la paume de sa main sur ses joues, elle sentit une fine larme perler. Une larme de bonheur dans ce monde de fous. Tout était à refaire, tout était à recommencer. Un renouveau qui n'appartenait qu'à eux dont seule la guilde pourra écrire l'histoire de cette imposture qui fut ... Et qui ne sera plus ...



Un son familier se dégagea de la vieille porte de bois, les ombres de pas jouaient avec la lumière sous la fente du passage. D'autres personnes étaient également présentes. L'heure n'était plus aux spéculations mais bien à l'action. Se redressant sur elle, Mäss remit en place ses cheveux qui étaient en bataille. Ramenant ses genoux à sa poitrine, elle laissa échapper un soupir avant de se relever. La pièce serait le futur dortoir, mais rien n'est encore terminé, tout était à faire, on ne le sait que bien. Se regardant dans un morceau de glace cassé, le visage de celle-ci avait déjà meilleure mine qu'il y a deux jours. Un léger sourire se dessinait sur son visage. Sa fidèle épée se trouvait dans son étui posé à côté de ses affaires. Retirant ses bandages, elle en profita pour passer un vulgaire haut et une jupe. Sortant de sa sacoche une gourde, elle prit une bonne gorgée avant de s'asperger des gouttes sur le visage. Étonnamment, ce n'était que de l'eau. Son flux divin était quant à lui toujours rangé dans sa longue cape qu'elle vêtit avant de prendre son artéfact. Kym termina d'accrocher sa ceinture autour de la taille avant de poser sa main sur la poignée ronde du sas improvisé.

*Heu, allô ma vieille, tu n'es pas encore prête !*

*Ne t'inquiète pas, ce n'est pas là-bas que ma mission sera la plus périlleuse ...*

*Ouais mais justement, l'Académie va remonter la pente, ils savent très bien les personnes clés qui les ont trahies, tu crois bien qu'ils ont fait le nécessaire pour empêcher qui que ce soit d'y retourner, tu ne crois pas ?*
Ne prêtant garde à ce Roi mal famé qui sommeillait toujours dans son esprit, la jeune femme sortit de la pièce pour se rendre au point de rendez-vous. Le directeur déchu lui avait demandé devenir le voir dès qu'elle serait rétablie. Arrivant devant son piètre bureau, elle n'eut le temps de toquer qu'une fois avant que son bien-aimé lui ouvre la porte. Un simple regard qui en disait long. Ce n'était que le début, pourtant, il semblait si fatigué, ce fut qu'une bataille, il fallait consolider nos forces. Prenant délicatement sa paume dans la sienne, la jeune femme s'avança pour l'enlacer contre elle, déposant un doux baiser sur ses lèvres sèches. Son autre main vint jouer avec sa chevelure brune, un instant de réconfort, un branchement d'énergie qui pourrait symboliser leur dernière rencontre ... Oui, on ne sait jamais de quoi le lendemain est fait, si leur chemin venait à se séparer ... Autant ne pas penser, ne pas penser à ce sentiment que la guerrière avait toujours refusé car ce n'était que signe de faiblesse. Peut-être ... Peut-être pas, elle avait appris il y a peu, qu'être deux pouvait très bien s'allier et ainsi dupliquer sa force. Un amour sans faille ... Si fusionnel.

"- Mes forces m'ont regagnées, nous avons tant de travail encore ... Par où commencer ?"

"- Lorsque nous avons quitté l'Académie, mes affaires personnelles sont restées dans mon bureau. Mes effets comportent des fiches de renseignements sur nos principaux adversaires et sur l'ensemble de l'Académie. Pour cela, tu devras utiliser le passage magique qui mène, dans un premier temps, dans la salle des casiers puis te diriger vers mon bureau. N'hésites surtout pas à te débarrasser des gêneurs. Ma porte est verrouillée avec un sceau magique mais tu auras l'aide de Mjolnir Titania, une amie qui est restée là-haut en tant qu'espionne. Cette mission demandera une discrétion et une concentration maximales mais je sais que je peux te faire confiance. Bonne chance à toi, douce Kym."

"- Je vois, je comprends, je vais voir dans ce que j'ai pu récolter lors de notre arrivée ici pour paraître quelqu'un d'autre. Je fus ma foi bien trop remarquée on me reconnaîtra trop facilement. Ne t'inquiète pas mon tendre, tout se passera bien."

Caressant le visage du directeur déchu, la jeune femme lui offrit un autre baiser dans son coup avant de se retourner, sa paume toujours dans la sienne. Basculant sa tête en arrière, elle adressa un clin d'oeil à son amour passionnel avant de retirer ses doigts des siens et disparut dans l'encadré de la porte. C'était bien plus qu'une mission, c'était le début d'un périple, d'un long et dur périple qui marquera à jamais l'histoire de cette rébellion si plaisante. Le sourire, toujours aux lèvres, Kym était remplie d'excitation d'être enfin prête pour voir cette Académie tenter de renaître de ses cendres ...



La guilde ne semait que désolation et cadavres sur son passage, elle en profita d'ailleurs de les piller voire même, de prendre leur chaire. Rien de plus utile pour se fondre par la suite dans la masse, hélas, les affaires n'avaient pas encore eues le temps de sécher. Juste deux trois perruques de cheveux humains avaient pu être terminées confectionnées avec soin par notre guerrière. De retour dans le futur dortoir, elle posa le bout de miroir devant elle pour parfaire son apparence. Attachant à l'aide d'un bout de ficelle ses cheveux en queue de cheval, la méprise était totale. Seuls ses yeux d'un jaune perçant pourraient la trahir. Contente d'elle, la jeune femme retira ses habits délicatement les posant un à un sur une chaise bancale. Admirant ses formes, ses courbes dans ce matériau improvisé, elle resta quelques secondes, regardant ses blessures se cicatriser. Sa longue queue de cheval recouvrait sa cicatrice d'antan portée à sa nuque, signe du scellement de ce roi humain dans son âme.

*Même blessée, tu es toujours aussi belle ma chère Kym, je suis maudit de ne pouvoir goûter à tes secrets*

*Tu y as bien assez goûté il me semble !*

*Tu resteras qu'une catin !*
Passant une mèche de cheveux derrière son oreille, l'enseignante déchue se dirigea vers la table sur laquelle était déposé un costume trois pièces, l'un que portait son tendre aimé. Prenant la veste dans le creux de ses paumes, elle pouvait encore sentir son odeur. Sa peau se crispa sous l'effet de cette sensation si plaisante. Isanagi lui avait confié ses habits dans l'attente de nettoyer ceux récoltés à leur arrivée. Un bout de tissu après l'autre, elle vêtit le costume sombre de l'ancien directeur, un peu grand, soit, mais qui lui allait à ravir. Se regardant à nouveau dans la glace, la tromperie était parfaite. Kym rangea ses effets derrière la veste afin de ne pas éveiller les soupçons, de même pour sa ceinture quelle retourna à son dos. Elle était fin prête pour partir. Sortant de la pièce, la jeune femme profita pour accompagner ses pas de boire une bonne gorgée de son flux divin préféré, rien de mieux pour réveiller ses neurones en ces temps de crises. En voulant remettre sa gourde chétif dans l'autre poche de la veste, elle y retrouva un vieux paquet de cigarettes. Tout en s'avançant vers le passage magique, la guerrière s'alluma ce brin de pêché qu'elle avait connu sous cette nouvelle forme à l'Académie. L'Académie, quel bien curieux nom ...

*Nous y voilà, prête pour le grand saut ?*

*Je n'ai jamais été aussi prête de toute ma vie !*
Le passage magique s'offrait à Mäss, si grand, si lumineux, en un clin d'oeil, celui-si la téléporta dans un lieu sombre et serré, les parois étaient très proche et on ne pouvait pas dire que c'était très confortable. Elle se retrouvait dans l'un des casiers à l'intérieur de l'Académie. Attendant qu'aucune voix, qu'aucun son ne se fasse entendre pour sortir, la Tylf retenu un court instant sa respiration. Quelques secondes plus tard, elle put se dégager de sa cachette se faufilant dans les couloirs. L'intérieur était toujours comme ses souvenirs ... Cependant, pouvons-nous vraiment parler de souvenir un lieu déserté d'à peine quelques jours ? Les couloirs se ressemblaient, mais les rayons de cet astre solaire qui avaient attiré l'attention de Kym paraissaient plus sombres, plus rouges qu'à son habitude. S'attardant gentiment près d'une fenêtre pour admirer l'extérieur du campus, elle put apercevoir le résultat de leur passage.

"- Magnifique ... !"

Tout n'était que ruine, la place de l'horloge avait le plus souffert de ces affrontements, on pouvait voir plusieurs apprentis se mettre à l'oeuvre pour tenter de reboucher les trous d'une souffrance passée. Ce n'est que matériel, pourquoi ces êtres s'y attachent-ils à ce point ? Son visage était toujours de marbre bien qu'un sourire intérieur pouvait se faire sentir. Cela leur prendra bien du temps pour tout remettre en ordre. Le temps nécessaire pour notre dame noire d'agir. Ne voulant pas attirer les soupçons sur elle, la guerrière repris ses pas, nonchalants, un après l'autre, en direction des escaliers qui menaient aux couloirs de classes, mais surtout aux bureaux des directeurs. Montant gentiment les marches, la fin d'un cours semblait s'être donné. Les élèves se bousculèrent dans tous les sens. Kym, mêlée à eux, ne ressentait aucune peur, elle avait donné bien des cours depuis son arrivée ici, mais c'était surtout son caractère et ses cheveux qui avaient marqué les personnes. Dans ce déguisement presque sans faille, son infiltration ne pouvait que bien commencer ...



Le calme avait repris possession des lieux, les apprentis étaient sûrement partis au cours suivant. Un calme presque pesant. La Tylf savait qu'elle devait faire attention. Arrivée à l'étage désiré, elle prit soin de ne faire aucun bruit. Pas facile avec ses dagues cachées dans ses chaussures, surtout que ce n'était pas ses bottes habituelles. Elle devait retrouver une alliée derrière le deuxième croisement du chemin qui menait vers les bureaux des directeurs. Normalement, ils devraient tous deux être attelés à des occupations hors de l'établissement, mais la prudence était tout de même de mise. Se faufilant derrière le mur, elle attendit patiemment l'arrivée de sa comparse. Baissant gentiment son visage sur le sol, elle se remémora certaines soirées bien arrosées qu'elle avait eue dans ce lieu si particulier. Et cette rencontre si soudaine et si intense. Relevant son visage, elle pouvait apercevoir au détour d'un angle de pierres, l'entrée du bureau du directeur déchu. D'un sceau bien gardé, la quête ne faisait que commencer.

"- Hé, tu fais quoi là ?"

"- C'est vrai ça, tu n'as rien à faire ici toi !"

Comme un électrochoc, la jeune femme se raidit sur place dévisageant les auteurs de ce son pas très mélodieux. C'était deux élèves qui, apparemment, n'avaient pas non plus grande chose à faire ici. Toussotant pour reprendre un peu ses esprits, Mäss se tourna vers eux.

"- Et vous alors, vous ne devriez pas être en cours ?"

"- Non, notre classe est de corvée d'aider la directrice pour reconstruire une partie de la place de l'horloge."

"- Bien soit, je réitère ma question, que faites-vous ici ?"

"- Nous sommes venus chercher des dossiers dans son bureau pour l'architecture de la place. La consigne et de se méfier de toute personne isolée !"

"- Pour une fois, je dois l'avouer, elle a bien raison !"

"- Qui êtes-vous ? Jospin, je le sens mal !"

C'était deux apprentis de sexe masculin, plutôt jeunes certes, mais qui semblaient tout de même avoir une certaine expérience. Ils n'avaient donc pas mentis, ils étaient bien ici pour cette chère Colombe, toujours et encore elle, décidément, la guerrière se réjouissait d'un jour pouvoir lui faire face ! Dans tous les cas, le moment était à d'autres réjouissances. Celui qui devait s'appeler Jospin venait de se mettre en position d'attaque alors que son compagnon lança une boule de feu en direction de l'enseignante déchue.

*Ils croient vraiment qu'ils vont t'avoir comme ça ?*

*La ferme, ce ne sont que des gosses ...*

*Et alors, tu aimes ça, en plus, tu n'as pas beaucoup mangé aujourd'hui, ha ha ha !*
Esquivant sans grand mal cette première attaque, Kym retira de sa cachette sa fidèle épée. Elle était grande, imposante avec une lame assez large. Elle fit danser son arme en courant vers le petit Jospin qui sortit une dague. Derrière elle, l'apprenti souffla une grosse bourrasque de feu. La Tylf sauta en s'appuyant sur le corps de son désormais adversaire pour retomber sur celui derrière lui tranchant la gorge.

"- Pour ... Pourquoi vous faites cela ? C'était mon meilleur ami !!!"

"- Laisser les sentiments t'envahir ne causera que ta perte mon petit ..."

"- Mais ..."

L'enfant dans un dernier élan envoya une colonne de lumière s'abattre sur notre professeure qui réussit à la faire réfléchir en se protégeant de son épée. Passant au même instant sa main à l'intérieur de sa veste, elle envoya une dague boomerang en plein coeur du jeune homme qui tomba à son tour à terre. La dague lui revint plein de sang dans sa paume. Quelle odeur si alléchante. Menant l'objet de métal près de son nez, l'enseignante déchue goûta ce délicieux pêché à l'aide de sa langue avant de ranger l'objet. Elle espérait surtout ne pas avoir attiré les gardes de cet endroit maudit. Au lieu de course folle dans le couloir, elle entendit un claquement de main. Quelqu'un qui applaudissait. Dans l'ombre, se dégagea une silhouette qui faisait plus ou moins la même taille qu'elle. Ses cheveux étaient long d'un noir intense, ses yeux amendes se mariaient parfaitement avec le dessin de son visage. Au vu de la description, cela devait être Titania.

"- Navrée d'avoir eu un peu de retard, je suis Mjolnir Titania."

"- Enchantée, Kym Mäss, ne perdons pas de temps !"

Un bel échauffement venait de s'offrir à elle, un simple combat dans une Académie qui tombait en ruine. Mais quelque chose lui disait que ce n'était guerre fini. Placées toutes deux devant la porte de l'ancien bureau d'Isanagi, le sceau magique se mit à briller. Il était clair qu'aucune des deux comparses n'avaient la formule pour le faire disparaître. Une fumée sortait de la porte, une chaleur s'empara peu à peu des deux femmes. En sueur, Kym dû se résoudre de retirer sa perruque qui l'encombrait bien trop mais pris soin de la ranger dans une poche pour le retour. Le spectacle final allait enfin commencer !



La nuage se fit plus intense et une grosse ombre apparue, les deux femmes reculèrent de quelques pas pour admirer ce magnifique gardien du sceau : Une chimère. Ses trois têtes étaient bien différentes, mais maintenant, à savoir ce qu'elles avaient de si différent de l'une de l'autre, ça, notre chère Mäss n'alla pas tarder à le savoir. Dans tous les cas, il fallait venir à bout de ce monstre pour entrer dans la pièce tant convoitée. Son arme à la main, l'excitation s'empara vite de notre jeune femme. Titania quant à elle, se mit en position d'attaque, prête à bondir. Il fallait dire que la bestiole, aussi imposante soit-elle, était quand même rapide. Bien qu'elles étaient deux, le combat risquerait d'être compliqué.

*Ho oui, ho oui, laisse-moi faire, je te prie, laisse-moi faire !*

*Arklès, tes pouvoirs dorment toujours tu le sais bien ...*

*Méchante, méchante Kym !*
Pourtant, le visage de la douce se changea, il devint d'un brin espiègle, souriant jusqu'aux joues, elle ne pouvait s'empêcher de rire d'une voix aiguë qui n'était pourtant pas la sienne. Son arme entre ses mains se modifiait faisant place à une splendide fine et courte épée. Une première tête s'invita à la fête se redressant avant de lancer une pluie de pics de glace. Les deux collègues sautèrent sur le côté pour les éviter. Le regard de l'enseignante déchue envers sa partenaire fut communicatif. Titania couru en direction de celle-ci attendant la prochaine attaque pour agir, son voeu fut vite exaucé, la tête enchaîna avec une nouvelle attaque que l'alliée s'empressa de foudroyer faisant tomber un éclair en plein dessus. La bestiole n'avait pas du tout aimé, mais une telle conduite devait faire bien mal. Se dédoublant, Kym sauta sur le corps du monstre qui rétorqua son mécontentement. La tête du milieu fit pousser dans le couloir des lianes piquantes alors que l'autre envoya des boules de feu contre la professeure. La jeune femme coupa à l'aide de son épée les branches qui l'entouraient avant d'atterrir sur la tête de feu pour lui planter en pleine cervelle sa fidèle épée. Son poison se répandit tout le long du sang de l'animal qui se redressa faisant tomber la guerrière. Le double de la Tylf qui avait pu faire diversion tenta d'éviter les boules de feu, une l'eut toutefois touchée. Une vive lumière apparue avant de faire disparaître son clone.

"- Plus qu'une tête, mais vu comme la bestiole devient folle, ça va pas être facile ..."

"- Faut le prendre par tous les côtés !"

Fou de rage, il ne restait plus que la tête terre. L'animal bougea dans tous les sens, sautant sur les murs faisant trembler le sol. Des lianes sortaient de partout. Kym se tripla pour donner plus de chance à leur prochaine attaque. Elle posa sa main dans la paume de sa partenaire avant qu'elles ne courent toutes deux en direction de l'ennemi. La rapidité de la guerrière donnait un bon élan à leur objectif tandis que deux clones à elle se trouvaient sur le côté jouant avec une vulgaire réplique de son artéfact. La bestiole tentait de les piétiner, mais ce n'était chose aisée. Les deux femmes arrivées au point clé, sautèrent pour se retrouver droit devant la tête de la chimère crièrent toutes deux ...

"- Maintenant !"

Les clones de Mäss disparurent pour lui donner plus d'énergie, Titania chargea toute l'électricité possible dans le manche de sa compagne d'une guerre. L'enseignante déchue empala tel un vulgaire brochet la grosse tête de l'énormité qui se tenait devant elle à l'aide de sa lame électrifiée. Les deux femmes laissèrent échapper un long souffle avant de se retirer. C'était un magnifique coup mêlé profitant de la force et de l'arme de Kym au pouvoir de sa partenaire. La chose tomba raide sur le sol avant de disparaître. Essoufflée mais pas sans égratignure, l'enseignante déchue s'appuya contre le mur. Son arme reprit sa forme normale et les blessures se mirent à perler. Son genou, ses bras, son épaule, le haut de son ventre, elle avait bien été atteinte par les griffes de cette foutue Chimère. Titania s'en sortait bien aussi, une éraflure en plus au niveau du visage.

"- On va ranger les corps des élèves à l'intérieur du bureau d'Isanagi, ça retardera le tout. As-tu encore besoin de moi, ça ira pour le retour ?"

"- Oui, merci à toi ... Fais quand même un tour à l'infirmerie ... Ce serait dommage qu'une alliée si importante périsse vite !"



Les deux alliées se séparèrent après avoir caché les corps des deux apprentis dans le bureau d'Isanagi. Notre jeune femme s'empressa de fouiller pour rechercher ce qu'elle devait prendre. Au pied du bureau se trouvait un sac, l'enseignante déchue prit celui-ci pour y déverser tous les effets personnels de son tendre. On pouvait dire qu'il y en avait de la paperasse, on voyait que cela faisait un moment qu'il songeait à partir de ce lieu maudit. Il avait pris soin de tout notifier ce qu'il pouvait. Est-ce que la directrice lui cacherait encore des secrets sur l'Académie que même l'ancien directeur n'aurait eu connaissance ? Peut-être, en tout cas, elle risquait bien de mettre d'autres protections en oeuvre.

*Aïe ... Mon épaule ...*

*Dépêche-toi, il faut rentrer, tu dois te reposer ...*
Accélérant le rythme, elle aperçut une photo sur le coin du bureau, une femme, serait-ce sa fille ? Ou ... Secouant sa tête, elle emporta tout de même l'image avec elle avant de se retourner vers la sortie de la pièce. La Tylf prit soin de remettre sa perruque et de tamponner à l'aide d'un mouchoir dans la salle le sang qui coulait. Se dirigeant maintenant vers la sortie, elle dû stopper net ses pas. Une autre silhouette s'invita à la fête dans l'encadré de la porte. Une silhouette pourtant familière.

*Colombe !!! C'est pas possible !*

*Merde !*
"-Peut-on savoir ce que tu fiches ici ? Qui es-tu ?!!"

Qui suis-je ? Même sous ce déguisement, sous cette perruque, elle se pose encore la question ? C'est bizarre, étrange pour une directrice d'un si haut niveau ...

"- Toi, qui es-tu ?"

"- Bien Colombe, évidemment ..."

Non, ce n'était pas possible, cela sonnait faux. En posant cette question ce bien vile apprenti venait de se trahir. Bien que l'énergie de la guerrière était faible, elle arrivait encore à déceler un mensonge, surtout pour une personne si peu expérimentée. Le sourire aux lèvres, le sac sur son épaule la moins blessée, la jeune femme s'avança d'un pas plus rapide. Son arme était de nouveau rangée derrière sa veste et la sortir lui ferait perdre beaucoup trop de temps, elle profita alors de retirer le fouet accroché à sa ceinture pour le dérouler sur l'imposteur.

"- Tu as donc compris la supercherie, tu n'es donc pas aussi folle que je le croyais, quoique ..."

Se transformant en petit rat d’égout, l'élève se faufila entre les jambes de la professeure essayant de lui faire perdre son équilibre. Là, s'en était bien trop ! Etudiant patiemment ses mouvements, elle allia son geste à celui-ci, prenant avec une rapidité exemplaire un gros livre posé sur une chaise pour écraser ce petit avorton. La cervelle écrasée jonchait maintenant le beau tapis de ce bureau désormais vide imprégné de sang. Voilà qui était bonne chose faite ! Il fallait vite rentrer avant que l'alerte ne soit donnée. Courant à vive allure dans les couloirs, la jeune femme se rendit aussitôt dans les casiers pour emprunter le passage magique.

*Fiou, c'était moins une quand même !*

*... J'ai vraiment mal, il ne m'a pas raté ce bougre ...*
Arrivée au quartier général, la dame noire se dirigea vers le bureau d'Isanagi. Tout semblait bien désert. Sûrement une mission importante que les membres devaient satisfaire. Entrant dans la pièce, elle déposa le sac à dos comportant encore des traces de son sang sur la table. Prenant soin de bien refermer le tout derrière elle, Kym se rendit dans le dortoir encore en chantier. Ôtant ses habits qu'elle mit dans le tas du linge à nettoyer, elle se regarda à nouveau dans le bout de glace. De sa main droite, elle retira la perruque de fortune qui lui avait bien aidé.

"- Voilà Kym, te voilà, simplement toi dans ton habit d'élégance ... C'est toi ... C'est moi ... Je suis Kym ... Kym Mäss !"

Un sourire franc s'afficha une fois de plus sur son visage, elle semblait si joyeuse malgré les blessures supplémentaires qu'elle venait d'encaisser. Un pas après l'autre, elle prit un bout de tissu qu'elle passa autour de son buste avant de monter sur une table pour en faire un lit. Allongée, ses paupières devenaient de plus en plus lourdes emportant ses émotions dans un rêve qui pourrait devenir réalité. Cette journée fut marquée par ce renouveau, par cette nouvelle naissance qui n'était autre que la résurrection de son âme, notre enseignante déchue était enfin elle !


Dernière édition par Kym Mäss le Mar 5 Mar 2013 - 1:35, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: [Examen] Résurrection d'une âme [Terminé] - Mar 5 Mar 2013 - 1:33
[Examen de niveau 10 terminé]
[Examen] Résurrection d'une âme [Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» - Examen d'Histoire de la magie // Terminé
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment administratif :: Bureaux des directeurs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page