Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Visitons tant que nous le pouvons.

Invité
avatar
Invité
Visitons tant que nous le pouvons. - Mer 27 Fév 2013 - 15:33
Après une dure entrée en scène, Unity avait enfin prit connaissance de sa chambre et de là où elle se trouvait. Il n'y avait rien de bien extraordinaire à dire là-dessus. Penchons-nous plutôt sur ses sentiments du moment. Elle était encore un peu bouleversée par ce qui lui arrivait. Ce n'est jamais simple de se dire qu'on était mort et que l'on commençait une nouvelle vie en tant que Déesse. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle était une déesse d'ailleurs. Probablement que ce statut n'était pas donné à tout le monde, tous ceux qui mouraient ne se retrouvaient pas ici, c'était plus qu'évident, alors pourquoi elle oui ... Ceci serait une question sans réponse pour le moment. Autant dire que pour le moment, elle continuait de se poser des questions, mais elle n'avait encore aucune réponse. Elle ne savait pas non plus ce qu'elle devait faire dans cette école. Quel était le but d'une telle académie au juste ? Qu'est-ce qu'ils devaient devenir à la fin ? Décidément, autant de questions sans réponse qui la rendait un peu perplexe.

Songeant à tout ceci, Unity marchait dans les couloirs. Aujourd'hui, elle devait retrouver le garçon de la veille, à savoir Akared. Il avait été extrêmement gentil avec elle et elle le remercierait toujours pour cela. Restant à ses côtés, il n'avait pas songé à partir en la laissant là-bas toute seule face à ses craintes. Un sourire élargit ses lèvres en pensant à lui, il était définitivement vraiment gentil. Se promenant lentement dans les couloirs, ils avaient tous les deux rendez-vous vers 13 heures pour visiter le reste des lieux qui composait l'académie. Dans un sens, elle avait hâte de faire la visite, mais dans un autre, elle avait un peu peur de ce qu'elle pourrait découvrir. Pour l'instant, elle n'avait pas encore rencontré de personne désagréable ou d'endroit étrange, mais ce n'était pas dit qu'il n'y en avait pas ...

En descendant pour arriver devant l'internat, elle vit non loin de l'entrée la personne qu'elle cherchait. Akared était là et il l'attendait comme la veille, un nouveau sourire s'affichait sur son visage. S'arrêtant sur le pas de la porte du bâtiment, elle prit une grande inspiration en fermant les yeux. L'air était agréable et il faisait étrangement bon. Après avoir fait ceci, elle ouvrait à nouveau les yeux et se dirigeait vers son ami.

- Bonjour Akared, je suis désolée, je suis un peu en retard. Je n'ai pas regardée l'heure, mais je ne pensais pas qu'il était déjà 13h25. Tu attend depuis longtemps ? Si c'est le cas, j'en suis sincèrement navrée.

Elle n'était pas affolée ou surexcitée comme elle pouvait l'être généralement. Non, elle était calme. Bien entendu, ses mots n'étaient pas en l'air. S'il attendait depuis 25 minutes déjà alors elle se sentait vraiment gênée de cela. Elle était une personne qui n'aimait pas attendre, donc elle n'aimait pas non plus faire attendre les autres. Sans rien dire de plus, elle le regardait fixement en espérant qu'il n'ait pas vraiment attendu aussi longtemps.
Invité
avatar
Invité
Re: Visitons tant que nous le pouvons. - Mar 5 Mar 2013 - 1:17
Tournant encore et encore dans les couvertures et draps dont son recouvert le matelas de mon lit je sens désespérément le sommeil qui s'échappe alors que je tente de le saisir.
Mon cerveau ne laisse pas partir les informations récupérées aujourd'hui et l'image d'une personne en particulier me hante en ce moment, probablement la raison qui m'empêche de dormir en fait.
Je n'ai jamais eu de rendez-vous avec une fille de mon vivant alors je ne pensais pas que ce serait possible que cela arrive même une fois devenu un dieu parce qu'il ne faut pas se leurrer je suis tout sauf un bourreau des coeurs et franchement je suis stressé et j'ai peur de ne pas réussir à dormir.

Mais finalement la fatigue a eu raisons de moi et je mes yeux se fermèrent pour me projeter dans le monde du sommeil sans rêves.
Ce sommeil était réparateur, aussi bien pour mon esprit que pour mon corps et finalement le réveil sonna au alentour de huit heures et oui moi j'ai cour et même si je ne suis pas impatient d'y aller, ce qui m'attend pour l'après-midi me motive suffisamment pour que j'y aille sans broncher.

Ce fut une mâtinée intéressante, on me présenta à la classe à laquelle je vais appartenir à partir de maintenant et en fait cela ressemble tout à fait à une école normale, juste que certains cours porte sur de l'hypothèse théologique et le plus intéressant reste le cours de philosophie qu'il faut aborder du point de vue d'un dieu.

Et avant même que j'ai pu m'en rendre compte, la cloche sonne la pause déjeunée et comme prévu avec elle je me dirige vers la porte principale du bâtiment des dortoirs, après tout j'ai mon après-midi de libre à présent aussi je ne suis pas pressé.
Mais quand au bout de dix minutes elle n'est toujours pas là, je prends mon vieux MP3 et le lance pour écouter un peu de musique.

Adosser contre un mur non loin de la porte, je regarde les élèves faire des aller et retour, chacun vaque à ses occupations et je commence à me demander si elle ne m'a pas oublié et à cette idée une espèce de sueur froide me parcourt le dos, comme si je venais d'échouer à quelque chose d'important.
Fort heureusement pour moi je finis par distinguer sa silhouette dans l’embrasure de la porte et après la sueur froide c'est une espèce d'appréhension, quelque chose qui se rapproche de la peur et en fait ça en est carrément.
Mais je ne me démonte pas et retire mes écouteurs alors qu'elle s'approche de moi.


- Pas de problèmes, je ne suis pas là depuis très longtemps.
En tout cas merci d'avoir accepté mon invitation et vu l'heure je te propose de commencer par la cafétéria afin que l'on puisse manger un bout, à moins que ce soit déjà fait pour toi ?


Oui, je sais ce n'est pas bien de mentir et je suis plutôt mauvais pour ce genre de chose, mais elle n'a pas besoin de s'inquiéter pour quelques minutes d'attente, ce n'est pas comme si j'avais attendu toute une après-midi.
Et je dois avouer que la voir me fait toujours le même effet, ces cheveux orange, ce visage fin et ses lèvres fines et qui donne presque l'impression d'avoir le goût sucré d'un fruit mûr qui a grandi au soleil.
Oui il est clair qu'elle me plait et elle a beau se cacher dans ses vêtements un peu trop grands pour elle, il suffit d'être un peu observateur pour se rendre compte qu'elle n'a rien à envier aux plus belles femmes.

Aussi c'est avec un grand sourire que je la regarde dans les yeux, même si je ne peux m'empêcher de la détailler de temps à autres.


- Si manger un bout ne te tente pas je propose de commencer la visite par les bâtiments les plus petits, afin de pouvoir visiter celui où se trouve les classes à la fin, quand il n'y aura plus foule dans les couloirs.

Je lui tends alors doucement la main, bien sûr je ne me formaliserai pas si elle décide ne pas la saisir, après tout j'ignore totalement ce qu'elle peut penser de moi, peut être que ce geste n'est ni plus ni moins une façon de savoir à quoi m'en tenir.
Dans tous les cas, je lui souris franchement et ce dernier ne quittera pas mon visage, peu importe ce qu'elle choisira de faire.
Après tout, je lui ai dit que je serai son guide, elle n'est pas obligée de me considérer comme un ami ou plus si affinité.
Invité
avatar
Invité
Re: Visitons tant que nous le pouvons. - Jeu 21 Mar 2013 - 16:39
Unity était très loin d'être dupe, elle voyait très clairement qu'il venait de mentir et, elle eut un petit sourire en le comprenant. C'était extrêmement mignon de sa part et cela lui faisait chaud au coeur de voir qu'elle était tombée sur quelqu'un d'absolument gentil. Cette première et unique rencontre pour l'instant serait probablement l'une des meilleures qu'elle pourrait faire. Comment était-il possible de rencontrer quelqu'un de plus serviable et de plus gentil que lui ? Un plus large sourire vint s'installer sur son visage, mais cela ne changeait pas de son habitude.

Ecoutant attentivement ce qu'il lui disait, elle se mit à réfléchir à ce qu'elle voudrait faire. Manger serait une bonne idée, mais elle n'était pas réellement certaine d'avoir faim. Non pas qu'elle était nerveuse ou quoi que ce soit comme pourrait l'être certaine fille, mais elle ne semblait pas encore à l'aise dans cet endroit et cela lui coupait un peu l'appétit. Passant une main dans ses cheveux, elle détournait quelques minutes son regard de celui de son "guide", elle réfléchissait un peu.
Finalement, elle prit la décision d'aller manger un bout avant de commencer leur escapade au sein de cette Académie. Ils marcheraient probablement beaucoup et s'il n'avait pas mangé non plus, ça n'irait pas du tout, donc ... direction la cafétéria.

- Allons manger d'abord ! Je commence à avoir un peu faim et ... J'avoue que si l'on doit marcher toute l'après-midi, ils nous faudra des forces.

Lorsqu'elle vit sa main tendu, elle sourit avant de finalement, non pas de prendre sa main, mais de passer son bras autour de sa nuque. Cette attention était un peu comme si elle se trouvait avec son frangin, mais elle ne se posait pas trop de questions concernant ce qu'il pouvait représenter ou non à ses yeux. Tout ce qui comptait, c'était qu'il était gentil et qu'elle appréciait sa présence.
Son bras autour de sa nuque donc, elle prit le chemin de la cafétéria avec beaucoup d'enthousiasme, mais elle finit par s'arrêter en plein milieu de la cour où ils se trouvaient après avoir fait quelques mètres, en réalité, elle ne savait pas où elle allait.

- Hum ... C'est par où la cafét' ? Désolée, je vais par là mais je ne sais pas si c'est le bon chemin !! dit-elle avant de rigoler.
Invité
avatar
Invité
Re: Visitons tant que nous le pouvons. - Mer 18 Sep 2013 - 18:34

Bon, personne ne répond depuis un long moment, alors je clos.

Unity : 165 xps
Akared : 100 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Visitons tant que nous le pouvons. -
Visitons tant que nous le pouvons.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dieu et nous seuls pouvons.... [pv : La Reynie]
» Faire se que nous ne pouvons pas...[PV Petit Pelage]
» Beka & Angy - Profitonsant tant que nous pouvons nous voir
» Obama n’a pas sa place à ici. Nous ne pouvons accepter cela dans une soirée patr
» DIEU ET NOUS SEULS POUVONS — soeur nephtys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Dortoirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page