Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI]

Invité
avatar
Invité
Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Ven 22 Fév 2013 - 20:35
Les entraînements me lasse, certes ils changent tous le temps mais à la longue c'est ennuyant ce ne sont pas de vrais adversaires, il n'y a aucun instinct de survie il ne fonctionne comme des êtres sans envies de vivre et pour moi ce n'est pas un entrainement, au début ça m'amusait mais maintenant c'est long encore et encore plus long. Je veux une guerre une bataille un adversaire à ma hauteur voir plus fort que moi. Je refuse de rouiller en ne faisant rien, je suis une machine de guerre, je suis un purificateur d'être inférieur et je n'ai peur de rien et de personne.
Puis je me souviens qu'il y a une arène où les apprentis dieu peuvent s'affronter, c'est là où j'ai croisé un élève et que j'ai pu lui prouver ma puissance, j'espère trouver un meilleur adversaire, un professeur j'espère je me demande de quoi ils sont capables, je verrais une fois sur place. Je mis suis donc rendu avec comme objectif d'affronter un adversaire à ma hauteur et j'ai bien envie d'en découdre.
Je rentre dans l'arène, suffisamment grande pour contenir 6 régiment de Mamoth et encore je pense qu'on peut encore y mettre 5 régiments de Walker. Je suis impressionné que des êtres inférieurs ont pu construite ce bâtiment mais ça me donne de l'espace pour le combat en espérant que j'ai un adversaire.
J'ai attendu patiemment car j'ai une patience minérale, je suis là les bras croisés à attendre un adversaire de taille et au bout de 20 minutes, il y en a un qui est venu, jeune au long cheveux vert à la stature bien formé, il semble vouloir combattre. Je me suis donc mis en position de combat.
Invité
avatar
Invité
Re: Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Dim 24 Fév 2013 - 21:17
Me voici et me voila, devant l'antre des affrontements ou bien tout simplement l'arène des gladiateurs. Hohoho... Ne me dites pas que vous ne savez pas que ce que je fais ici ? Je suis un dieu de la guerre et vous ne connaissez pas mon quotidien ? Bien sûr que si, personne ne peut dire le contraire que je passe souvent à faire tout sauf la paix. Enfin, comme vous pouvez le voir je suis uniquement ici pour tester le courage de ces petits. J'ai attendu depuis un bon moment pour entrer ici, pour trouver quelqu'un avec qui échanger mes coups, depuis je n'ai pas eu le courage de venir, pas par crainte ou de manque de pouvoir, je suis déjà assez puissant à cet époque, alors pourquoi tant d'attente ? Pour laisser ces jeunes progresser dans leur voix. Aujourd'hui je pense qu'il est temps de mettre les pieds ici et à ma plus grande surprise il y a du monde.

Ce petit monde attendait devant l'entrée vers l'arène, j'ai regardé à travers l'écran et vous savez quoi ? Il y a un mystérieux personnage, plutôt grand, de carrure musclé, vue la masse de son corps assez énorme, malgré qu'on ne voit pas vraiment ce qui se cache sous sa capuche, mais le fait de le voir rend les élèves craintif contre lui. Je me demande pourquoi ils n'osent pas entrer dedans, je me demande pourquoi ils n'ont pas la force d'y faire, je pense que ces petits, bien que je ne connais pas tous leurs têtes, je sais que parmi eux sont assez doués, alors pourquoi cet hésitation ? C'est ensuite que je commence à me mêlée dans la foule et c'est là que quelques uns m'ont remarqué.


"Hé! Les gars! C'est Yuri! Le professeur est venu ici pour l'affronter!"


Je me suis posé la question quand un des élèves avait sortie de tel phrase, c'est ensuite que je leur ai posé la question et voila la réponse plutôt fort intéressent. Ce grand gaillard que je vais avoir affaire, c'est un surveillant en chef donc ? Personnes ne savent de quoi il est capable, c'est juste qu'il fait du bruit quand il marche et aucun n'a pu voir son visage, en tout cas je connais son nom, Hango. Tout le monde ne craint par sa manière plutôt extrême, sans pitié pour les combattants, certains doutent même de mes compétences. Ce genre de remarque ne me déplait pas, c'est juste qu'ils ne me connaissent pas assez pour voir ma force et ma puissance révélé devant tout ce petit monde, mais il y a ceux avec qui j'ai eu cours commencent à répliqué en affirmant ma supériorité sur le champ de bataille, ils n'ont pas tort et ils vont enfin comprendre pourquoi on m'appelle le dieu de la guerre.

J'ai commencé à entrer dans l'arène, sans rien dire, préférant laisser les commentaires à leur soin et qu'ils regardent ce combat que je pense gagné d'avance. Dans la salle, extrêmement vaste, j'aperçois mon adversaire, se tenant déjà en position de combat, je ne sais pas s'il sait déjà ce que je m’apprête à faire, mais c'est bien, au moins il ne me sous-estime pas. J'ai fait craqué mes poings, puis ma nuque avant de le regarder avec mon regard identique à ceux qui vivent en ce moment même la guerre. J'ai marché au début, puis j'ai commencé à augmenter la cadence, de plus en plus rapide, jusqu'à courir, plus, encore! Là vous voyez la vitesse de pointe qu'aucun homme, qu'aucun athlète est capable de courir comme moi, je montre devant tout le monde le fruit de mon entrainement et de dévouement envers Deus, je montre devant tous la puissance de mon pouvoir. En si peu de temps j'arrive devant lui et la première attaque pour dire bonjours c'est un coup de pied qui lui arrive vers le haut, misant tellement de puissance dans ce coup que, une fois le sol touché, la terre se fend en mille morceaux, créant un cratère, soulevant la poussière, ne pouvant plus voir ma personne, mais, à cet instant, je sais qu'il n'est pas loin et là je lui ai adressé la parole.


"Yuri Dragunov, enchanté"
Invité
avatar
Invité
Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Lun 25 Fév 2013 - 21:05
Le voici qui s'avance en marche, puis en trotinant puis en courant puis il est allé à une vitesse sur-humaine, lui aussi maîtrise donc le contrôle des limites mais lui son pouvoir est plus poussés, voici donc un adversaire qui semble plus puissant que moi. Mais lui est fait de chair et de sang, moi je suis fait d'acier composite, il a fracturé le sol en dégageant un nuage de poussière et son nom est Yuri Dragunov. Le voici donc, le Dieu de la Guerre et le professeur de survie dont parle tant les élèves, cet homme autrefois un guerrier de la fière armée rouge, un russe membre des Spetsnaz, l'infanterie d'élite de la Russie. Ceci est surement une chance et un honneur d'affronter cette personne. Moi qui pensait avoir éliminé toute la Russie et bien je me trompais, en voici un devant et c'est une gravure de la Russie : un Spetsnaz.

Yuri Dragunov, Dieu de la Guerre et professeur de survie, membre des Spetsnaz, ravie de t'avoir comme adversaire et même si tu as plus de chance de l'emporter, sache que je ne me laisserais pas faire.

Sur ce, je sortis de la brume et il était juste en face de moi j'ai envoyé mon poing, il a esquivé même si mon poing l'a raflé et j'ai fracturé encore plus le sol, seulement ceci est ma force naturelle puis je l'ai regardé et j'ai broyé de la roche que j'avais dans la main pour après lâché des gravillons, je me suis remis en position. Son regard est désormais celui d'un combattant prêt à tout pour l'emporter. Je viens de m'engager dans un combat dont la victoire n'est pas mienne mais elle appartient à mon adversaire. Mais peu importe, je me batterais jusqu'au bout.

La dernière fois que j'ai vu un Spetsnaz, il était en face de moi à me supplier de l'épargner mais il a finit avec un tir dans le crâne.
Invité
avatar
Invité
Re: Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Mar 26 Fév 2013 - 16:18
Ce type connait donc mon identité ? C'est qu'il sait alors à quel point je suis dangereux et qu'il restera sérieux et se battra jusqu'au bout, pour une victoire qui n'est pas à lui. Bien qu'il tente de me mettre son poing dans la figure, j'ai pu l'esquiver de justesse son coup allant se fracasser contre le sol, créant un trou peu profonde, néanmoins bien significatif pour montrer sa force et qu'il n'a pas envie de plaisanter contre moi. C'est bien, très bien même, je vais pouvoir enfin me défouler avec tout mon art contre lui et montrer la puissance d'un soldat russe.

"Le temps a du changer alors, je n'ai jamais entendu parlé d'un gars se plier à genoux face à quelqu'un, personne ne recule, personne n'abandonne, d'une volonté de fer et d'une férocité bestiale inégalé. On a peur de personnes, ni même de mourir, je vais te montrer ce qu'est un vrai Spetsnaz et tu comprendras que tu n'es pas de taille à m'affronter, même dans la vrai vie"


C'est ensuite que je ne me suis pas retenu à lui foncer dessus comme un ours, à cet instant nous avons entamé un échange de coups violents, on s'est donné des coups et rendus par la suite, mais aucun ne réussisse à toucher l'autre, mais plus l'échange dure et plus je commence à avoir l'avantage sur lui. Je me suis adapté à sa cadence et ses coups deviennent de moins en moins efficaces, j'ai débuté le contre attaque en enchainant des coups fluides et précis, grâce au pouvoir du contrôle des limites, mon corps devient souple et habile, ce qui me permet des attaques encore plus développé, voir poussé vers la suprématie du Systema. Quand je pense maintenant mon art a évolué de nouveau, donnant encore plus de possibilité et je penses que je vais retravailler tout ça et adapter contre des adversaires tel que des monstres, même géant, pour ma survie.

J'enchaine les coups sur son corps, même s'ils sont puissants, je sens qu'il y a quelque chose qui cloche avec son corps, c'est pas mou, c'est plutôt rigide, c'est comme si je tapais contre un mur ou de l'acier, oui de l'acier! C'est bien ça, il a une sorte d'armure sous ses vêtements ? Je ne sais pas, mais je trouve ça louche, car il ne semble pas broncher face à mon assaut, je trouvais ça inutile de continuer et je me suis arrêté et reculer de quelques bons en arrière et puis je l'ai regardé de loin.
"Ton corps est étrange, malgré les coups que je t'ai mis un humain devrait se trouver au sol en train d'agoniser, mais toi tu restes encore debout, qu''est-ce-que tu es au juste ? Pour contrer mon Systema ?"
Invité
avatar
Invité
Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Mer 27 Fév 2013 - 19:29
Ses coups sont fluides et rapides et il va de plus en plus vite, surement grâce à son contrôle des limites, il a beau être rapide, ses coups sont d'une précision mortelle, il touche des point vitaux du corps avec la force nécessaire pour immobiliser et faire agoniser son adversaire, sur un être humain normal, le combat serait perdu d'avance mais moi je ne suis pas normal, mon acier composite me protège de ces coups puissants et mortels. Il a compris que je ne suis pas normal et il recule avec une bonne distance de sécurité.

"Ton corps est étrange, malgré les coups que je t'ai mis un humain devrait se trouver au sol en train d'agoniser, mais toi tu restes encore debout, qu''est-ce-que tu es au juste ? Pour contrer mon Systema ?"

Rare sont ceux qui sont encore debout après tous ce temps mais lui c'est un professeur et expérimentés, il sait ce qu'est le combat mais visiblement il n'a pas encore eu d'adversaire comme moi, eh bien je vais te montrer le fruit de 5 ans de recherches et de travail acharnés. Ce corps est à la pointe de la technologie et vas voir de quoi il est capable.

Si tu tiens à le savoir, viens regarder par toi même

Sur ces mots, je l'ai soulevé et je l'ai amené vers moi a grande vitesse, la surprise a durée quelques centièmes de seconde ou une seconde tout au plus mais ça m'a suffit pour lui envoyer un coup dans le ventre et après il est tombé au sol, je l'ai pris au col et lui envoya un uppercut au beau milieu du visage, l'envoyant à 2 mètres grand maximum. Il a craché un peu de sang mais il s'est relevé. Je me suis remis en position de combat.

Voyons ce que donne un combat entre deux machines de guerre

J'avais en face de moi, un vrai Spetsnaz, mon attaque psychologique visant à l’énerver n'a pas fonctionner, ce professeur est une véritable machine.
Invité
avatar
Invité
Re: Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Ven 1 Mar 2013 - 20:26
Depuis petit, jusqu'à maintenant, je n'ai jamais rencontré quelqu'un capable de tenir encore debout face à moi, mon systema est mortel et aucun ne survie contre mon assaut et pourtant, c'est bien la première fois que je rencontre quelqu'un qui m'a bien fait dire le contraire. Par contre ce qu'il vient de faire après sa phrase provocateur, m'a totalement mis en déroute, je ne comprenais absolument pas ce qui m'arrivait, je sens mon corps s'alléger d'un seul coup, puis attiré brusquement vers lui, je le vois déjà en position pour me donner un méchant coup dans mon abdomen. J'ai eu le bon réflexe de renforcer dans cette partie avec mon pouvoir et au collision le coup fut violent, mais sans douleur, je sens mes deux pieds posés au sol, c'est là que je dois agir et frapper, sauf qu'il ne m'a pas laissé le temps qu'il me met un coup levé sous mon menton. Celui-ci... Je l'ai bien senti arrivé, j'étais perché dans les nuages, je savais pas ce qui m'arrivait -Ba... tu voles, comme une merde- La ferme! -Ouai ouai, en attendant, gare au chute- Hein ? Ah! Le sol qui arrive à grande vitesse devant moi ? A non, je suis à l'envers. Avec mes deux mains j'ai pu amortir ma chute et éviter que je me fracasse la tête encore plus. Je me relève sans trop de mal, peut-être grâce à mon deuxième pouvoir, néanmoins ce coup là je me suis pas méfié, hmmmmmmm.... J'ai encore mal au mâchoire que je dois le remettre en place, un coup de gauche à droite (Crick crack) Ah, ça fait du bien.

"C'est une bonne chose pour m'avoir fait réveillé après ce coup, j'imagine que tu n'es pas fait de chair et d'os toi, voyons voir ce que tu vas faire quand je dois pousser mon corps à l’extrême"

Puis je me suis rué sur lui, bien qu'il m'attend fermement, mais ce qu'il ne sait pas, c'est que je ne vais plus attaquer son corps de base, mais ses membres, je vais miser beaucoup dans mes coups pour rompre les liens et voir ce qu'il va faire ensuite. Déjà devant lui, j'ai commencé à lui taper dessus instinctivement, dès l'instant où il me parera avec un de ses bras, j'userai mes deux mains pour le bloquer, puis avec mon genoux je lui met un coup de balayette et le faire écrouler au sol. J'ai toujours son bras entre mes mains, je le tenais au sol avec mon pied sur son dos, une prise d'immobilisation assez costaud, il ne peut pas bouger sans risquer de voir son bras cassé.

"Alors, voyons voir jusqu'où pourra tenir ce bras"

Je l'ai serré encore plus et l'ai tordu dans un sens, je me demande comment il va s'en sortir dans de tel situation, mais je trouve ça trop facile, quoi que, si jamais il utilise son pouvoir je pense sortir mes armes contre lui et voir de quoi est fait son corps. En attendant, son bras est sur le point de rompre, je sentais par une vibration dans son bras comme quoi je ne vais pas tarder à le lui briser.
Invité
avatar
Invité
Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Dim 3 Mar 2013 - 20:07
Enfin, un adversaire à ma taille voir plus puissant, il a beau être fait de chair et de sang il n'est pas moins puissant et rapide et surtout précis dans ses coups, je n'en attendais pas moins de la part d'un Spetsnaz et d'un dieu de la guerre. Les coups s'enchaînent encore plus vite et devienne plus fort jusqu'à ce qu'il me bloque le bras et est sur le point de me l'arracher, un être humain normal n'aurait pas été capable de ceci mais lui c'est un Dieu. Maintenant que j'y pense il vient de commettre une erreur.
Je l'ai chopé au col et j'ai annulé sa gravité et je l'ai passé de l'autre côté de moi en lui disant Tu crois trop en tes capacités avant de le fracasser au sol et lui envoya un coup dans le ventre qui le lança un peu plus loin. Je vais devoir faire attention durant quelques instants car il faut que mon système reconnecte mon bras correctement mais le voilà qui se relève encore.
Son endurance est hors norme mais ce genre de soldat sont fait pour durer très longtemps, je me prépare à un nouvel assaut, si seulement j'avais mon armement d’antan, j'en aurai peut être déjà fini avec ce combat mais je ne l'ai pas, peut être que ce Deus n'as pas voulu me le donner car j'était trop dangereux avec. Surement car je ne vois pas d'autre explication. Ce combat semble prometteur et je vais me dérouiller une bonne fois pour toute.
Invité
avatar
Invité
a - Ven 8 Mar 2013 - 19:20
Encore ce satané pouvoir, c'est bien gênant, il m'empêche d'achever ma technique et me voila que je me fais projeter comme s'il tenait un marteau, sauf que là, ça ne va pas faire les même bruits. Je m'écrase lamentablement au sol, heureusement que je me suis focalisé sur ma défense, encaissant le choc qui pourrait me faire mal, très mal, enchainant par un coup de pied dans mon abdomen, mon corps est propulsé vers l'arrière, encore une fois, merci à mon second pouvoir, j'ai un corps d'acier maintenant. Ma main racle au sol, freinant mon envol, je me remet sur pied sans trop de mal, pas facile de terrasser un gaillard comme moi, surtout quand on est plus un humain.

En tout cas, pendant toutes ces échanges, j'ai appris une chose, son corps n'est pas fait de chair et d'os, ce type est vraiment une machine, je n'ai rien senti de pareil pendant toute ma vie, là, j'ai su qu'il n'est pas comme nous, mais ça ne change en rien que j'arriverai à le battre. Son coup est certes puissant, mais pas assez pour m'égaler et je pense que je ne vais pas tarder à sortir mes fusils contre lui, enfin, pour l'instant je vais me contenter de mes poings et de mon systema, voyons voir ce qu'il peut faire d'autre à par utiliser son pouvoir.

"Oh mais je n'ai pas encore montré tout mon pouvoir, je n'ai jamais rencontré un adversaire si endurant dans ma vie, mais je sais pourquoi"

J'ai remarqué que son bras droit a du mal à s'en remettre, je pouvais le voir quand il s'est mis en garde, alors je vais saisir cette chance et aller donner une bonne leçon a cette machine. J'ai fléchi mes deux jambes, comme bondir sur ma proie, vous pensez que je vais l'atteindre en un seul saut ? Bien sûr, j'ai assez de force pour pouvoir le faire, me voila donc en action! En un claquement de doigt j'arrive devant lui, poing levé, en fait, c'est juste pour le feinter, le véritable coup arrive vers le bas, mon objectif c'est de donner un puissant coup sur son genoux, bien sur le côté, afin qu'il perd équilibre , et là, avec mon poing déjà en l'air je frapperai de toute mes forces dans sa face. Je n'ai pas vue son visage, mais il est temps qu'il dévoile un peu son apparence, en exécutant ce dernier combo très puissant. Je termine par un coup de pied retourné dans les côtes et le propulser plus loin afin d'éviter de se prendre encore dans sa gravité, si jamais il a le temps de réagir à cet instant, enfin je ne pense pas, quoi que, avec un corps d'acier... Je pense que j'aurai du le frapper encore plus fort.
Invité
avatar
Invité
Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Dim 10 Mar 2013 - 21:37
Enfin, du combat comme lors de ma vie, même si là ce n'est qu'un seul adversaire que j'affronte et c'est un Spetsnaz, enfin un adversaire digne de ce nom mais voilà qu'il bondit sur moi, son poing vers moi, il veut donc faire un assaut direct mais ça me semble bien trop dangereux pour lui mais en même temps, c'est un Spetsnaz. Me préparant à le frapper, il s'est arrête pile devant moi et m'a envoyer un coup dans le ventre, me voici propulser loin de lui, trop loin pour que je l'atteigne, je rape mon dos sur le sol mais je plante mes mains dans le sol. On peut voir sur le sol, les rainures causé par mes mains sur le sable et je me lève.
Cette cape me gêne dans mes mouvements, impossible de bouger convenablement avec ceci sur les épaules, je l'ai donc retiré montrant mon corps.
Un visage fait d'une simple plaque d'acier avec à l'arrière, une vitre montrant mon cerveau relié à des tubes le tout dans un liquide, cette vitre est en triple vitrage composite, même le plus gros des obus ne pourrait pas le percer. Mon corps lui est fait de nano-technologie, des veines de courant distribue en énergie thermo-ionique mon corps qui n'a aucune huile, ce qui en fait un corps d'autant plus élabore car non muni de matière liquide sauf autour de mon cerveau. A l'intérieur de mon corps, la pointe de la technologie, tellement de processeurs et d'amplificateur de force et d'un blindage composite, tellement d'association que moi seul est pu réussi, je suis supérieur en matière de création high-tech.
J'ai ordonnée la mise en route du programme "bataille", ça débride les systèmes, de plus me voici muni d'un boost de limite.
J'ai couru vers mon adversaire à grande vitesse, mais je m'arrette devant lui, pas pour lui mettre un coup poing que j'ai simulé mais, c'était pour lui envoyer un genou dans le ventre puis seulement le poing, je me suis écarté et me suis en position de combat. Ca fait un temps que mon corps n'a pas bougé aussi librement, ça va me dérouiller

http://img11.hostingpics.net/pics/90972621454343560.jpg
Invité
avatar
Invité
Re: Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Mer 13 Mar 2013 - 22:47
Mes soupçons se confirme et pour la première fois de ma vie je me bat contre une machine, c'est pour ça que mon systema est inefficace contre lui. Il a bien caché son jeu le bougre, je ne pense pas pouvoir me battre uniquement avec mes poings, même si j'ai quand même un léger avantage sur lui, mais depuis qu'il montre enfin son corps il montre sa réactivité si intense que je n'ai pas eu le temps de parer ses coups, me voila à nouveau projeté en arrière. Je me suis habitué à ses coups que je me rattrape vite maintenant, mais quand même il fait vraiment mal, je déguste mon sang dans ma bouche, ce n'est pas très agréable, pourtant ça me rappelle bien des souvenirs ça. Ce n'est plus d'actualité ça, la dernière fois où je me suis pris une bonne raclé remonte à loin dans ma jeunesse, par mon ancien commandant, mais bon, vue qu'il est mort...

Je n'aurai pas pensé qu'un jour je revivrai encore ce genre d'expérience, j'ai eu droit à beaucoup de duel dans ma vie, j'en ai même bavé pour m'en sortir, celui-ci est un véritable défit ma parole, une machine ? Je dois maintenant trouver ses points faibles dans son corps. En attendant, vue qu'il a été bien sympa de montrer son identité il est temps pour moi de montrer mon véritable pouvoir, j'espère qu'il va déguster, non du plomb, mais de quelque chose de plus solide et explosif. Je l'ai regardé, sa tête qui ne possède aucun oeil, et pourtant il me voit, je ne sais pas de quoi il est fait, mais aucun être, aucune machine ne peut me résister.


"Tu as été bien sympa de montrer ton véritable identité, alors pour répondre je vais te montrer à mon tour... Mon pouvoir, tu comprendras maintenant pourquoi je suis un dieu de la guerre"

Suite à cette phrase j'ai sorti quatre grenade fumigène, deux dans chaque main, déjà dégoupillé et en train de laisser échapper de son épaisse fumée de ces boites de conserves, je les ai lancé sur lui, éparpillé autour de cette machine, à ce qu'il ne me voit plus, peut-être que moi aussi je ne le vois plus, mais ce n'est pas grave, car ça n'a pas d'importance. Dans chaque main apparaît un lance-grenade, précisément le m32 à six coups, comme pour un revolver, mais en plus gros et beaucoup plus dévastatrice. J'ai sauté bien haut pour pouvoir pilonner depuis les airs, faisant feu à volonté sur sa position, je lui ai fait vivre de véritable fournaise, même si c'est une machine qui résiste à bien des choses, je ne pense pas qu'il puisse résister à ça. Dans cet arène on voit que ça, cet énorme feu d'artifice fusionnant les flammes et fumées qui se transforme ensuite en un brasier. -OUhouhouhouhou.... Hihihihihihi! Sans pitié, c'est ce que j'aime chez toi, toujours aussi direct et pas de quartier!- Oui... Moi aussi c'est ce que je pense, enfin, ce n'est pas comme si ce type allait se relever. -Oh oui, j'aimerai bien voir la suite de ce combat plein de rebondissement-

Je me suis réceptionné au sol tel un chat capable d'amortir sa chute de plusieurs mètres de hauteur sur ses pattes, puis j'ai regardé cet énorme incendie, je ne sais pas s'il est toujours vivant, enfin, c'est une machine, qu'est-ce-que je dis moi. En parlant de machine, Deus n'avait-il pas d’intérêt pour ses enfants ? Alors pourquoi elle ? Ah... Aaaaah, je me souviens d'un film de science-fiction, je ne me rappelle plus du nom, mais en tout cas ça racontait d'un humain transformé en machine, gardant toujours une partie de l'humanité, est-ce-que c'est pareil pour lui ? Est-ce un cyborg ? Ça pourrait être plus logique, dans cet académie je croise des créatures plus ou moins variés, de plus en plus bizarre et lui je pense que c'est le seul mi-humain, mi-machine que j'ai croisé, pour l'instant. -Alors si tu pense à ça, ne crois-tu pas continuer à envoyer la purée ?- Je pense déjà me préparer à me défendre, quoi que je vais en profiter pour reculer, oui c'est une bonne chose à faire. C'est alors que j'ai commencé à courir en sens inverse, mes deux lanceur de grenade disparaissent en laissant place à ma plus puissante arme de mon arsenal, le barrett. Je me suis placé presque de l'autre bout de l'arène et je me suis mis en joue, je n'avais besoin que d'un viseur holo, cela me suffisait amplement et surtout pour une cible qui doit se déplacer très vite pour anticiper ses mouvements, en comptant la vitesse de déplacement d'une balle. Je ne crains plus de son puissant recul, amplifiant drastiquement ma visé et aussi ma cadence de tir, je l'attend de pied ferme, qu'il essaie de m'approcher et qu'il goûte à la perfusion forcé d'un calibre 50.



PS: pas très cool mon post =/
Invité
avatar
Invité
Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Ven 15 Mar 2013 - 18:56
Des coups à la puissance sur-humaine, des explosions et toujours aucun vainqueur, ce combat ne fait qu'amplifier en puissance au fur et à mesure du temps, ceux qui regarde ce combat doivent être ébahit par cette puissance que deux êtres peuvent générer, tout dépend du type de personne. Ce combat serait déjà fini si j'avais affronté un simple élève mais là j'ai un Dieu en face de moi, ce dieu de la Guerre est capable de faire apparaître des armes dans ses mains.
Le voilà qui envoi des grenades fumigènes pour me brouiller la vue, bonne idée sauf que je suis muni de capteur de chaleur, je vois donc ton corps au travers de cette fumée, le voilà qui saute et qui me bombarde de grenade, j'en ai évité que 3, je me suis mangée le reste. Mon corps ne répare pas aussi vite qu'avant mais il se répare, je dois mettre un terme à ce combat car à cause de mes blessures, je ne tiendrais plus très longtemps.
Une fois la fumée dégagée, mon adversaire à pu voir mon corps, quelques trous dans mon armure mais par chance, très peu de système vitaux ont été touchées. Je ne peux plus courir mais j'avance vers lui, il a fait apparaître une arme, un fusil sniper à voir la taille de l'arme. J'ai quand même avancé, cette arme cracha ses balles de plomb de gros calibre et me perfora la corps mais j'ai continué d'avancer, plus difficilement certes mais j'avançais. Je suis une machine, je suis supérieur au humain, je serais le destructeurs des humains et personne ne pourra me détonner. Me voici en face de mon adversaire, mon corps perforé de balle et là, une balle fut tiré dans mon crâne, elle n'a pas su atteindre mon cerveau heureusement mais elle est là, dans ma tête.
J'ai saisi le canon de l'arme et je l'ai arraché et j'ai porté un coup au visage de Yuri avec toute ma force, il vola mais il se rattrapa, je me suis mis en garde car le combat approche de sa fin et je vais perde, je ne dois plus me faire d'illusion, j'ai perdu mais je me vengerai un jour.

J'ai perdu ce combat mais je ne m'avouerai vaincu que lorsque que je ne serai plus me relever
Invité
avatar
Invité
Re: Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Sam 16 Mar 2013 - 17:03
Malgré la puissance de mes grenades et surtout le nombre que j'en ai éclaté et le voila qu'il marche vers moi, avec un corps abîmé, des trous et des fissures longent tout le long de sa carapace d'acier, je veux bien croire que c'est une machine, mais ce type... N'en avait nullement l'intention de laisser tomber, ce qu'il est entêté pour un cyborg, malheureusement pour lui, la partie s'arrête là, car cet énorme bête en métal va lui perforer son corps jusqu'à ce qu'il ne puissent plus tenir debout. Mon index presse déjà sur la détente et le bruit assourdissant retentit dans la salle, soulevant la poussière émis par l'onde de choc sortie du bout de son museau, suivit d'une balle de calibre 50 qui se défile à toute vitesse vers sa proie et le touchant sous un impact violent, faisant un trou dans la coque, détruisant tout les circuits qu'elle rencontre, mais il continue de marcher. J'ai donc continué à tirer, encore et encore, mais il ne s'arrête toujours pas, alors que la torse se trouve criblé de balles, je peux même voir des étincelles et quelques arcs électriques sortir de ses trous, mais il continue de marcher, sans pour autant s'arrêter.

Il a le culot de me tenir tête alors qu'on sait tout les deux que le match est terminé, et pourtant il préfère continuer, persister, ce n'est pas une guerre que nous menons, ce n'est juste qu'un duel, mais il prend ceci très à sérieux, peut-être que moi aussi j'ai pris ce combat au sérieux, au point de sortir mes armes contre cet individu. Dans la salle je pense que tout le monde regarde notre combat, mais personne ne trouverait de mot à dire pour cette fin si ridicule, surtout pour une machine. Maintenant, ses pas s'arrête devant moi, tremblant, fumant, mais se tenant droit fièrement face à moi, devant ce canon de fer tenu en joue devant sa tête. Le coup est parti, il s'est pris une balle à bout portant, son masque est fendu en deux, mais ne recule pas, il se redresse et me regarde, bien qu'il n'a pas de yeux, pourtant je sais qu'il me regarde. J'ai baissé ma garde pour une fraction de seconde, juste le temps qu'il me prend mon arme à l'arrache et me porter un coup puissant dans ma face, j'ai eu le temps de le parer, mais son coup est si puissant qu'il me fait décoller du sol. Tentant de me rattraper sur mes deux pieds qui raflent le sol sur un mètre, je l'ai regardé à nouveau cet homme qui est à bout de force, mais trouve toujours quelque chose à dire, alors me voila, si c'est ton souhait alors je vais l’exaucer sans problème.


"Da! C'est ce qui va t'arriver surtout"


Mon poing, serrant très fort, accumule assez d'énergie pour lui expédier ma meilleure attaque. M'approchant de lui, lentement, je pouvais déjà deviner que son corps ne pourra plus bouger, après tout ce qu'il s'était pris, il n'est plus question de volonté ou de miracle. Mon poing s'apprête à lui décocher un coup dans le ventre, prenant bien l’élan et enfin, le coup qui percute un obstacle, incapable de rester sur place, l'obligeant à s'envoler dans les airs comme une fusée, l'onde de choc est si lourd que cela soulève la poussière sur trois mètres de diamètre. L'objet non identifié en vol, inutile de savoir où il va tomber maintenant, surtout que je n'ai plus le besoin de rester ici, il est temps pour moi de quitter la salle et laisser les secours lui porter assistance. J'entend bien un bruit comme si quelqu'un avait fait tomber un sac rempli de ferraille depuis un immeuble, mais je ne me retourne pas, j'ai continué de marcher droit devant moi, je n'ai que faire de quelqu'un qui a renié l'humanité en devenant une machine, pathétique, que cela lui apprendra à sous-estimer l'humanité.
Invité
avatar
Invité
Re: Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] - Dim 17 Mar 2013 - 1:43
Les mecs et les armes a feu, toujours a prouver celui qui a la plus grosse /o/ (Bon ok je sors). J'aime bien ton style rp Yuri, il est clair, précis, fluide (Je suis incorrigible). Hango toi, c'est pas mauvais mais vraiment, certain de tes rp sont a la LIMITE d'être noté comme étant 'trop court'. Fait attention, je rappelle que c'est 250mots / 10 lignes le minimum pour un rp. Parfois certain de tes rp était a 255mots, un truc du genre. Un peu moins et je t'aurais enlevée des exp juste pour sa. Un peu d'effort pour les prochains ! J'suis certaine que tu es capable.

Hango : 440 xps
Yuri : 430 xps

Xps attribués : Oui
Contenu sponsorisé
Re: Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI] -
Machine de guerre biologique contre machine de guerre mécanique [PV : YURI]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Guerre des Clans RPG : La Guerre des Tribus
» Partenariat:Star Wars La Guerre Des Machines
» Ministre de la justice René Magloire en guerre contre les traficants de drogue
» Haiti en Marche: CEP-Lavalas, la guerre des chefs
» Troupes neutres de la guerre contre crocs-noirs (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page