Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Pourquoi moi?

Invité
avatar
Invité
Pourquoi moi? - Dim 17 Fév 2013 - 4:44
Ça y est, s'en est fini de moi.

Ce fut les dernières pensé que mon corps d'humain avais pus procuré à mon âme. Pourtant aucun regret, amertume ou tristesse n'avait envahis mon coeur à ce moment là. Mon corps, englué dans le sang de ses propres veine, devant de plus en plus froid, jusqu'à devenir complètement glaciale, ne faisait qu'attiré le regards in cessant des autres vers ma personne. Non, je n’éprouvais rien au moment de mourir si ce n'étais que de la colère. J'aurais voulu renvoyer tous ceux qui ne faisait que me regarder comme des saut, là d'où il venait. Jamais vous ne m'avez laisser vivre seul, en paix et vous chercher à continuer même pendant ma mort? Allez tous crépir au fond des abysse.

Ainsi mon regard s'éteignit sur terre avec ces sentiments en tête, mais jamais je n'aurais osé imaginé que mes souffrances n'étaient pas fini. Non. Un certain destin avais décider de faire de moi l'un de ses pions et il voulait me faire souffrir encore et encore.

Je me réveillai ainsi, seul (ou presque), couché sur le sol d'une grande pièce faite en marbre. Mon corps, ou du moins ce qui semblait l'être, était toujours vêtu des mêmes vêtements que je portais lors de mes derniers instant, or que cette fois-ci, les déchire occasionné par les lames de mes assaillant et le sang ayant coulé grâce à eux, avaient complètement disparu.

Je me levai donc, pour découvrir que je n'était effectivement pas seul. Un vieil homme, une cigarette à la bouche, était présent. Il me pris par le bras et essaya de me diriger vers l'extérieur de la salle mystérieuse. Je me défis presque aussitôt de son emprise, irriter, puis le suivi. Il ouvrit une grande porte en bois d'un rouge éclatant d'où une forte lumière semblait provenir. Une fois m'être rétabli de l'éblouissement, je remarquai qu'un paysage digne des plus belles toiles du monde s'offrait devant moi. C'était divin et jamais je n'aurais pus mieux dire de toute ma mort.


-Bienvenue dans la Deus Académie, à toi de poursuivre ta propre route, d'assurer les cours et de te surpasser ! me dis l'homme.

Avant même que je puisse lui poser la moindre question, il disparu. Soudain une vois vint s'imisser irritablement dans mon esprit.

-Un nouvel apprenti, une nouvelle âme avide de pouvoirs. Tu as été choisis, Maelo Lamban, pour devenir un Dieu, et c'est dans cette académie que tu pourra parvenir à ton but.Saches que le chemin pour y arriver sera difficiles mais avec leurs enseignements, les chances d'y arrivez seront grandes.

Je n'y comprenais rien. Pourquoi moi? Qu'ai-je fais de mon vivant pour mériter le droit de devenir un Dieu? Mais que pouvais-je y faire? En quoi mon opinion comptais? Une être supérieur avait effectivement décider de faire de mon son jouet et je n'y pouvais rien.

Je fit donc les premiers pas vers ma nouvelle vie.
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Pourquoi moi? - Lun 18 Fév 2013 - 19:08
Bienvenue à la Deus Académia !

Maelo : 110 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Pourquoi moi?
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page