Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Un cocktail plutôt... Hallucinant

 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
avatar
Invité
Un cocktail plutôt... Hallucinant - Ven 15 Fév 2013 - 10:11
Depuis son passage au temple récemment, la jeune indienne s'était sentie un peu apaisée. Elle ne savait pas si c'était l'effet de sa prière ou simplement parce que le temps avait également passé un peu et qu'elle s'habituait tranquillement à son nouveau quotidien mais en tout cas, elle se sentait un peu mieux. Elle avait compris des choses sur ce monde étrange, appris des détails sur son pouvoir ce qui lui permettait de ne plus sursauter toutes les trente secondes lorsqu'un animal passait dans son champs de détection. car elle n'y faisait pas attention avant mais des animaux, il y en avait partout en fait. Des oiseaux, des rongeurs, des chats, des lézard, des araignées.... De ce fait, elle avait passée une grande partie d son temps au départ à ne faire que surveiller ces choses invisibles qui l'épiait alors que maintenant, elle parvenait à vivre avec cette sensation sans en être handicapée.

Après avoir fait un tour à la bibliothèque afin de se documenter sur son peuple et ses origines terrestres, elle prit une pause et se dirigea vers les dortoirs. Cependant, elle ne regardait pas vraiment où elle marchait, avançant la tête remplie d'interrogations diverses. En effet, ses lectures lui laissaient un arrière gout amer dans la bouche, les découvertes qu'elle avait faite ne lui plaisant qu'à moitié. Ainsi, les siens avait été si l'on peut dire réduit à une sorte d'esclavage, traités comme des animaux et parqués dans des endroits appelés 'réserves', soi-disant pour leur bien, pendant que l'Homme Blanc continuait à détruire et à s’approprier pour son seul bénéfice les biens de la terre et détruisant les troupeaux d'animaux sauvages. Sans parler du cheval de fer, leur 'train' qui avait traversé les terres de ses ancêtres et de l'eau de feu devenu le 'whisky' qu'elle les avait déjà vu offrir au siens du temps de son vivant.

N'accordant qu'un attention limitée à son entourage, elle pénétra dans un bâtiment qu'elle pensait être celui des dortoirs et le parcourut un moment avant de réaliser que ce n'était absolument pas le cas. Elle l'avait déjà vu mais n'était encore jamais rentré ici. Et étonnement, le lieu ne semblait pas très vivant, ni très occupé. Curieuse, la jeune indienne erra un moment dans les environs avant de tomber sur une porte avec un écriteau qui la laissa un peu perplexe. "Bar Scolaire". Qu'est-ce que c'était que ça encore? Et surtout, que faisait un tel lieu ici, caché à tous? En tout cas, ici il semblait y avoir de la vie car elle entendait du bruit venir de l'intérieur. Elle hésita un peu avant de finir par ouvrir la porte et jeter un coup d’œil à l'intérieur. L'ambiance qui berçait les lieux était très festive aujourd'hui, il y avait de la musique et même quelques décorations très colorées. Apparemment, il y avait quelque chose à fêter mais quoi, elle n'en savait rien. En tout cas, ça ne ressemblait pas aux célébrations de son peuple, loin de là.

Entrant plutôt discrètement, elle avança dans la salle avant d'aller s'asseoir à une table, un peu à l'écart. Elle était intriguée par les lieux mais ne se sentait pas de se mêler encore à la foule présente. La plupart des personnes étant agglutinées au comptoir en train de chanter une chanson en coeur, elle ne souhaitait pas les déranger. En tout cas, ce Bar Scolaire était vraiment sympathique. La carte posée sur la table était garnie de multiples boissons, toutes plus étranges les unes qu les autres. Mais elle eut un instant de nostalgie lorsque ses yeux tombèrent sur la présence "D'eau de cactus". Elle en avait déjà gouté chez elle bien que ce soit assez rare et précieux, le revoir ici la surprenait agréablement. Elle en aurait presque sourit si un homme n'était pas venu soudainement se planter devant elle joyeusement en annonçant gaiement.

"- Bon Mardi Gras à vous !!! Aujourd'hui, on organise exceptionnellement une tombola surprise. Le Gros Lot: un Cocktail Spécial Maison complètement Inédit. Ne ratez pas votre chance, il n'y en à que 5 à se partager. Vous voulez participer? C'est très simple, il suffit de tirer un papier...
Au fait, vous désiriez quelque chose à boire en attendant le tirage?"


Elle n'eut pas vraiment le temps de répondre que la personne sortit de derrière son dos une imposante boite dans laquelle il plongea sa main. Par réflexe, elle referma ses doigts sur le premier bout de papier à sa portée et récupéra sa main sans même le regarder. Réalisant enfin la dernière question du serveur, elle hocha la tête avant de commander une eau de cactus. Déjà, ce dernier s'éloignait pour revenir rapidement avec son verre qu'il lui déposa avec un grand sourire. Elle le remercia et fixa un moment le liquide légèrement vert d'eau, un peu épais, qui faisait remonter de vieux souvenirs.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Sam 16 Fév 2013 - 16:24


Alexander s’habituait enfin à cette vie, cette nouvelle vie, loin de ces guerres ou il participait avec tant d’entrain.
Autrefois il enseignait à des écuyers volontaires, là il ne se voilait pas la face, ses apprentis dieu étaient tellement confiant en leurs capacités magique, qu’ils ne prenaient pas au sérieux la santé physique de le corps, un dieu faible peut-il se désigner comme un dieux ? Pour le chevalier la chose était impensable, un dieu se devait d’être un exemple de force et de volonté. Ils étaient vraiment ridicules, un jour il leur ferait comprendre la chose. Mais la une toute autre envie le prenait, il avait soudainement le besoin de boire une bonne pinte d’Hypocras. Son doux arôme sucré, légèrement pétillant et la douce odeur épicé qui émanait de sa douce mousse … La nostalgie le gagnait, cela faisait maintenant des mois qu’il n’en avait plus but, il se rappelait avoir entendus parlé d’un bar au sein de l’académie, mais n’avait nul idée de sa localisation …


- Si ce son des dieux ils doivent faire de l’Hypocras ! Il faut que je trouve !

C’est donc sans vraiment connaître sa destination mais en sachant ce qu’il voulait qu’il commence à errer dans les couloirs de l’académie.
Cette dernière escapade fut longue, tant l’académie était vaste. Il tourna des dizaines et des dizaines de minutes, traversant nombre de bâtiments de l’académie. L’impatience le gagnait tout doucement quand enfin il vit au détour d’un couloir mal éclairé un panneau.


Bar scolaire

Ce devait être le lieu qu’il recherchait, il était finalement assez isolé, et il en ouvrit délicatement la porte.
Et là se fut le choc, car pour un lieux si isolé les élèves semblaient bien connaître ce dernier, l’ambiance était festive et la décoration sobre. Mais si l’ambiance suivait à quoi bon avoir de belle décoration ? Il ne fallut pas longtemps avant qu’un homme l’aborda directement.


- Bienvenue à vous ! Installez vous où vous le désirez, je vous rejoins dans une minute pour prendre votre commande. En plus aujourd’hui est un jour spécial !

Parcourant du regard la salle finalement bien peuplé, il s’attarda sur une table adjacente à une autre ou seulement une personne se trouvait. Il réfléchit un instant avant de décider d’aller sur la table vide. A peine fut-il installé que l’homme était déjà revenu le voire, rudement efficace …

- Je vois que vous êtes installé, aujourd'hui, on organise exceptionnellement une tombola surprise. Le Gros Lot: un Cocktail Spécial Maison complètement Inédit. Ne ratez pas votre chance, il n'y en à que 5 à se partager. Vous voulez participer? C'est très simple, il suffit de tirer un papier...
Au fait, vous désiriez quelque chose à boire en attendant le tirage?


La proposition était tentante, l’homme lui tendait déjà une boite remplit de diverses papier. La main du chevalier plongeât donc pour récupérer un numéro qu’il regarde immédiatement. Il avait tiré le 11, un nombre comme un autre. Sans vraiment s’attarder il se décida à répondre à la dernière question.

- Je ne sais pas si vous faites, mais j’aimerais une bonne coupe d’Hypocras.

Cette boisson ne devait plus vraiment être répandus à l’époque actuelle, mais il pouvait bien attendre un peu pour l’avoir, avec l’ambiance qui régnait ici le temps passerait plus vite qu’il ne le pensait.




Invité
avatar
Invité
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Dim 17 Fév 2013 - 10:41
Durant un long moment, la jeune indienne se contenta de regarder son verre en jouant distraitement de ses doigts sur les parois cristallines. Le liquide dégageait une douce odeur acidulée qui lui rappelait beaucoup de souvenirs. Et puis, la présentation était plutôt jolie. La paille d'une simple couleur blanche ressortait beaucoup sur la teinte plus verte de la liqueur et les bruits des glaçons qui s'entrechoquaient avant de fondre étaient un son nouveaux pour elle. Dans les grandes prairies de ses ancêtres et dans les parties de désert qu'elle avait traversée plus jeune, la glace n'était pas vraiment quelque chose qu'elle rencontrait souvent. Il y avait également un petit bâtonnet lumineux, changent de couleur à intervalle régulier. Une décoration sans autre intérêt que de rendre le verre attractif, c'était certain. Mais ça attirait l’œil et finalement, cela collait plutôt bien avec l'ambiance festive qui régnait dans ses lieux.

Elle en était là de ses réflexions lorsqu'une autre personne pénétra à son tour dans la salle. Avec le brouhaha ambiant, elle ne l'avait pas du tout entendue mais le trait de lumière de la porte s’entrebâillant tombait juste devant sa table, faisant qu'elle ne pouvait manqué ce genre de détail. Curieuse, elle observa le nouvel arrivant. Il était bien plus âgé qu'elle, sans doute n'était-il pas un élève. Il avait une allure étrange à ses yeux, complètement inconnue mais il se dégageait de lui une certaine prestance, comme une sorte de noblesse. Intriguée, elle continuait de l'observer tranquillement jusqu'à ce qu'il se fasse littéralement alpaguer par le même serveur qu'elle un peu plus tôt. Cela la fit sourire un peu.

D'ailleurs, c'est à peine s'il lui laissa le temps de venir s’installer de lui-même à une table vide adjacente à la sienne que déjà, il revenait le voir afin de lui débiter le même discours qu'à elle quelques temps auparavant. Mot pour mot. A croire qu'il avait apprit son texte par cœur afin de venir le réciter à chaque personne qui entrerait. Tout comme elle, le nouvel arrivant plongea sa main dans la boite et en ressortit un morceau de papier qu'il examina rapidement avant de demander une boisson au serveur dont le nome lui était parfaitement inconnu. Revenant son propre bout de papier toujours plié entre ses doigts, elle l'ouvrit doucement avant de noter le chiffre écrit de façon manuscrite. Un joli '23' trônait au milieu du morceau de feuille blanche. Mais elle s'en désintéressa vite, sa curiosité ayant un autre sujet qui la titillait. Elle se tourna donc calmement vers l'homme assis à la table proche de la sienne.

"- Excusez-moi de vous déranger mais je vous ai entendu demander de l'Hypocras. Est-ce que je pourrais vous demander de quoi il s'agit?"

Oui, c'était une façon comme une autre d'engager la conversation. Elle prit une ou deux gorgées de son propre verre, appréciant la fraicheur et la légère acidité du breuvage. Elle observa un instant l'homme à qui elle venait d'adresser la parole, le détaillant un peu. Il y avait vraiment des gens de tous les horizons ici et comme elle ne connaissait pas grand chose en dehors de sa propre époque, elle ne cessait de découvrir des choses parfois simples, tantôt plus insolites. Réalisant qu'elle avait manqué cependant à la plus élémentaire des règles qui était la politesse, elle ajouta doucement et avec respect.

"- Je suis désolée de vous importuner ainsi, je ne me suis même pas présentée. Je me nomme Abygaïl Lullaby, enchantée de vous rencontrer."


Voilà, c'était déjà mieux comme ça. La jeune fille s'inclina légèrement tandis que la salle derrière elle semblait se mettre à fourmiller littéralement d'activité. il y avait du monde mais le lieu n'était pas non plus bondé. Était-ce leur tombola qui créait tout ce remue-ménage? Peut-être car chacun semblait tenir précieusement son petit papier dans sa main, s'assurant de ne pouvoir le perdre. Un tintement de cloche retentit alors, annonçant que la tombola était terminée et que le tirage aurait bientôt lieu ce qui provoqua une holà dans la foule présente. Apparemment, certains n'attendaient que ça.

"- Je vois que vous avez aussi tiré un petit papier. J'avoue que je n'ai pas très bien compris le but du jeu. il y a quelque chose de spécial à faire avec?"
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Mer 20 Fév 2013 - 0:30


Bon, les serveurs ici était nettement plus efficace que ceux de son époque, il n’y avait aucun doute à avoir.
Enfin il se retrouvait tout de même seul à une tablé … la prochaine fois il ferait mieux d’inviter quelqu’un à venir avec lui. Dans l’immédiat il ne voyait pas vraiment qui quérir pour ce genre de chose, il trouverait bien un ou une collègue pour l’accompagner dans la salle des professeurs ? Ou un élève ? Allez savoir, mais la prochaine fois il chercherait quelqu’un.

Il regardait le serveur qui s’en allait directement derrière le bar pour donner la commande. Le barman se contenta de hocher la tête pour acquiescer, signe on ne peut plus évident qu’il connaissait. Le blond ne put réprimer un sourire heureux de pouvoir regoûter à l’arôme si spécial de l’hypocras.
Enfin il ne put resté figé longtemps, quelqu’un l’interrogea assez rapidement. Le chevalier glissa son morceau de papier dans une petite poche de son chemisier sur son torse et se retourna. Apparemment sa boisson venait d’intriguer la personne qui se trouvait à la table adjacente. Au premier abord elle ressemblait à une jeune fille, mais ici il fallait s’attendre à tout, il l’avait apprit à ses dépends à quelques reprises … Pivotant sur sa chaise pour lui faire face il la fixa tandis qu’elle parlait, l’interrogeant sur sa commande. Déjà que ce n’était pas une boisson banale, elle ne venait donc pas de son époque, sinon elle connaîtrait.


- L’hypocras ? Et bien c’est un vin très sucré, en général les recettes les plus simples sont aromatisées au miel et aux fruits comme l’orange, pommes ou amande. De temps en temps on en trouve aromatisé à la cannelle et au gingembre. Mais ça reste très sucré malgré que ce soit assez fort.

Pour le coup il avait lui aussi délaissé les politesses de base, oubliant de se présenter. Enfin comme elle lui avait posée la question sur un autre sujet il se devait bien de lui répondre d’abord à cette dernière. C’est d’ailleurs tandis qu’il s’apprêtait à se présenter qu’elle prit la parole plus vite que lui. Alors la jeune femme en face de lui se nommait Abygaïl Lullaby, il n’avait pas encore entendus parlé d’elle, une nouvelle ? Mais élève ou professeur ? Il y a tant de monde dans cette académie …
Comme un acharnement du sort pour l’empêcher de se présenter à son tour à cette jeune fille qui lui avait même fait une révérence, il y eut soudain le bruit d’une cloche qui retentit dans la salle. Et à ce bruit tout le monde se regroupa soudainement. Toutes ces personnes, sûrement élèves pour la plupart, ne devait vraiment attendre que cet événement. Une sorte de tirage au sort sûrement.
Bon il fallait qu’il se présente, il s’inclina brièvement devant Abygaïl avant de prendre la parole.


- En chanté, je suis Alexander Urmanis.

Ca y est il s’était introduit, enfin ! Maintenant il allait pouvoir s’attarder sur la suite la plus logique, le fameux, et supposé, tirage au sort pour un lot dont ils ne savaient juste de ce dernier, qu’il était spéciale.

- A en juger par nos tickets, ils vont sûrement appeler des numéros pour leurs donner le fameux cadeau. Nous devrions peut être y aller nous aussi ? Vous m’accompagnez ?

Il se leva alors, prêt à partir, cependant juste à ce moment précis le serveur arriva avec son verre d’hypocras. Il l’accepta volontiers et y but une gorgée par impatience, cela faisait tellement longtemps qu’il n’en avait pas vu, en plus ce dernier était parfumé au parfum exotique du gingembre et de la cannelle, justement dosé, un vrai régalé sucré pour les papilles.
Après un instant à savourer le goût de son vin aux arômes si riche, il regarde de nouveau la jeune femme.


- Vous voulez goûter l’hypocras ?

Il n’y avait de toutes façons pas grandes choses à faire mis à part attendre que le triage des numéros gagnant s’effectue, alors autant faire la conversation. Il avait l’habitude de le faire de son vivant, sauf pendant ses cours, alors autant le faire et éviter de boire en solitaire.




Invité
avatar
Invité
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Mer 20 Fév 2013 - 20:26
- L’hypocras ? Et bien c’est un vin très sucré, en général les recettes les plus simples sont aromatisées au miel et aux fruits comme l’orange, pommes ou amande. De temps en temps on en trouve aromatisé à la cannelle et au gingembre. Mais ça reste très sucré malgré que ce soit assez fort.

Un instant, elle avait craint de s'être montrée trop curieuse en l'abordant de la sorte. Après tout, elle ne le connaissait pas et se permettait de l'interpeller ainsi. Il aurait pu en prendre ombrage mais apparemment, cela ne le gêna pas outre mesure, ce qui la soulagea intérieurement. Elle écouta donc avec attention sa description de la boisson en question. Un vin sucré au miel et aux fruits, parfois même mêlé d'épices. Elle ne savait pas à quoi ressemblait le vin, le seul alcool qu'elle connaissait réellement était cette horreur d'Eau de Feu que les Hommes Blancs promenaient sans cesse avec eux mais le fait de mélanger une boisson à des fruits et des épices devait être quelque chose d'assez original.

- Enchanté, je suis Alexander Urmanis.

Par réflexe conditionné, la seule fille inclina à nouveau légèrement la tête en signe de respect. Il était évident à ses yeux qu'il était son ainé, même si elle ne savait pas s'il était professeur, élève ou quoi que ce soit d'autres dans la Deus. Après tout, elle faisait encore partie des 'petits nouveaux' et sa connaissance sur les lieux restait encore restreinte bien qu'elle commence à s'améliorer. Et puis, était-ce une impression ou semblait-il un peu plus habitué aux lieux? Pas à cette salle spécialement mais plus comme si il était capable de se fondre dans le décor, ne pas être comme elle un pièce semblant clairement rajoutée dans les parages. La Cloche ayant fini de résonner, Alexander répondit à sa nouvelle question.

- A en juger par nos tickets, ils vont sûrement appeler des numéros pour leurs donner le fameux cadeau. Nous devrions peut être y aller nous aussi ? Vous m’accompagnez ?

Ah? Ils devaient se lever pour aller rejoindre les autres? Cette idée ne l'enchantait guère. Au moins ici, avec un mur dans son dos, elle se sentait moins vulnérable. Tout ce monde présent avait tendance à lui rappeler de mauvais souvenirs et elle ne se sentait guère à l'aise. Mais si c'était une coutume des lieux, alors, elle s'y plierait. Elle imita donc Alexander et se leva doucement avant que le serveur ne revienne avec la commande de son voisin de tablée. La couleur du breuvage était vraiment très jolie en tout cas, ce fut le premier détail qu'elle nota. Et vu l'air satisfait d'Alexander, il devait être très bon également. Tant mieux pour lui.

- Vous voulez goûter l’hypocras ?

"- C'est bien aimable à vous mais non merci. J'ai déjà ma boisson."

Son propre verre à la main, elle prit une nouvelle gorgée du liquide agréablement acidulée avant de se déplacer pour se rapprocher du comptoir. Il y avait foule à présent et elle resta un peu en retrait, ne cherchant absolument pas à venir se placer au premier rang. Elle entendait très bien d'où elle se trouvait, à quoi bon chercher à se rapprocher davantage? Les personnes présentes scandaient en cœur leur attente des résultats, comme si leur vie entière dépendait de ce simple bout de papier. Pourtant, il ne s'agissait que d'un banal chiffre écrit à la main sur du papier ordinaire. C'est alors que la lumière diminua pour devenir tamisée alors qu'une voix de stentor s'élevait dans la pièce. Un discours enflammé vantant la participation nombreuse des clientes et les mérites fantastiques du lot à gagner. La foule était déchainée mais le silence se fit de plomb lorsque le serveur derrière le comptoir plongea sa main dans une boite en fer et en sortit le premier numéro.

A la surprise générale, la personne gagnant n'eut même pas à se présenter, son papier s'illuminant de lui-même et trahissant sa présence. Le premier vainqueur sauta de joie et vint rejoindre la place qu'on lui désignait en sautant sur place. Même chose pour le second chiffre. Le détenteur se trouva illuminé, attirant tous les regards avant de se déplacer, fier comme un paon, jusqu'à sa place toute préparée. C'était donc ça un tirage au sort? En tout cas, les vainqueurs avaient vraiment l'air ravis. Tant mieux pour eux, c'était une bonne chose après tout. Dégustant une nouvelle gorgée de son verre, elle ne réalisa pas tout de suite la silence qui s'était installé mais sentit les regards se tourner vers elle et se faire insistant. Quoi? Elle n'avait pas le droit de boire maintenant?

Ce n'est qu'à cet instant que son regard fut interpellé par la lumière qui filtrait d'entre ses doigts. Son papier brillait. Elle le fixa un instant, sans réaliser ce que cela voulait dire. Puis, alors qu'elle relevait le regard, complètement stupéfaite vers Alexander, elle se retrouva pousser en avant par des dizaines de mains la guidant comme un seul homme vers la place qui semblait l'attendre et avoir été faite juste pour elle. Elle avait gagné? Mais quoi au juste? Bon, il suffisait qu'elle se calme. De toute façon, elle ne craignait rien ici. Du moins elle l'espérait. Si elle se souvenait bien, on lui avait parlé d'un cocktail, ça ne devait pas être si terrible. Mais déjà, un nouveau chiffre était appelé, provoquant la même liesse et des débuts de grimace de dépits en voyant pour certains leurs chances se réduire drastiquement. Enfin, le dernier numéro sortit et qu'elle ne fut pas surprise de voir s'illuminer Alexander. Au moins, elle ne serait pas complètement seule, cela la rassurait un peu.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Ven 22 Fév 2013 - 21:24


Elle était vraiment trop formelle … La jeune femme avait juste effectué sa deuxième courbette en moins de deux minutes … Dans un sens cela montrait un certains respect de la part de la demoiselle, mais dans un autre Alexander lui se défendait de ce genre de pratique en dehors des cours ou bien des moments officiels. C’est d’ailleurs ce qui devait imposer le respect de ses écuyers par le passé.
Dans la situation actuelle, il lui faudrait qu’un élève lui dise ce qu’en pense ses camarades pour connaître la réponse. Même si ce n’était pas un détail qui allait changer sa façons de procéder à la Deus Académie, le savoir était toujours une information intéressante pour comprendre au mieux les élèves.

Elle avait refuser son offre, dans un sens ce n’était pas plus mal, l’hypocras n’était pas connus comme étant un alcool s’accommodant facilement avec les autres. Trop sucré, il ruinait le goût de ces derniers de sorte que généralement soit le parfum devenait exécrable et boire de la pisse d’âne était meilleur, soit il n’avait plus de goût et de caractère, autant boire de l’eau en somme …

Buvant doucement leur verre respectif les deux connaissances allèrent donc rejoindre la marée humaine se jetant contre le bar dans un vacarme impressionnant, digne des vagues déchaîner déferlant contre un massif rocheux en fait.
Lorsque le silence se fit, une voix forte et éloquente raisonna, expliquant mainte et mainte fois dans la pénombre ambiante ce qu’il allait se passer, parlant de la participation impressionnante à l’événement et louant les bienfaits du lot. Alexander nota qu’il ne faisait que de rester évasif sur le lot à gagner, pourquoi avec autant de suspense autant de monde participerait ? La logique n’était pas encore de mise ici, de toute façons dans cette académie plus rien n’était logique pour le chevalier !
C’est cependant que lorsque le premier gagnant fut choisit, non sans être visiblement heureux, que le professeur fut surprit, aucun appel … le gagnant devenait une bougie à cause de son morceau de papier … Sans hésiter d’avantage il sortait son papier et le fixa, pas de lumière … Il pouvait prendre le temps de parler avec Abygaïl, à présent.


- Vous ne ….

Pas le temps d’en dire d’avantage, le papier de cette dernière s’illumina et non sans gémir tout le groupe la poussa directement sur l’estrade. Alexander sourit pour elle tandis qu’il continuait à réfléchir sur le gain. Qu’entendais l’homme par « Vous fera voire la vie autrement », ce n’était pas logique pourquoi on pourrait la voire autrement ?
Il ne restait plus qu’une place, le chevalier se sentait étrangement soulager, voyant les chances qu’il soit prit diminuer à chaque appel.
Mais celui-ci eu un autre goût, il manqua presque de s’étouffer avec le fond de son verre qu’il était actuellement en train de boire. Son papier venait de se mettre à briller ! Il avait donc été choisit lui aussi ! Si vous aviez fait attention vous auriez put voire un bref rictus de joie apparaître sur son visage, une moitié de sourire, qui disparut rapidement lorsqu’il dut rejoindre l’estrade, se plaçant à coté de sa nouvelle connaissance.


* Je vais donc le découvrir avec elle*

Lorsqu’il monta sur l’estrade beaucoup de personnes partirent, visiblement venu uniquement pour ce tirage au sort. La quantité de personne présente avait significativement chuté, mais l’ambiance restait inchangée, tandis que l’animateur continuait à parler encore et encore appelant des applaudissements. Ce dernier se dirigea d’un coup vers le chevalier après que quelqu’un lui ai chuchoté quelque chose à l’oreille.

- Nous avons même le plaisir d’avoir un professeur dans les gagnants ! Que nous vaut l’honneur d’avoir la visite d’un professeur ici ?

Alexander resta bouche bée, ils étaient extrêmement bien renseigné dans ce bar, il n’était qu’un professeur assez récent, alors ce faire repérer comme cela était déconcertant. Néanmoins, il prit un inspiration avant de lui répondre clairement.

- Un professeur n’a pas le droit de passer du temps avec les élèves pour mieux les connaître ? Je conçoit que mes cours soient horribles, mais ce n’est pas pour autant que je suis insupportable en dehors de ces derniers.

L’animateur riait légèrement, avant de recommencer à parler de tout et de rien, mais aussi du fameux cocktail, qui selon ses dires était en préparation au bar. L’instant de vérité approchait sur cette fameuse boisson qu’ils avaient gagné, le goût devait être spécial, mais quel genre de goût pouvait-il avoir ?




Invité
avatar
Invité
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Sam 23 Fév 2013 - 11:58
- Vous ne ….

Elle ne saurait sans doute jamais la question qu'Alexander avait voulu lui poser à cet instant. Déjà, la foule se chargeait d'un seule et même mouvement de la conduire vers la place qui lui ouvrait les bras. Si elle n'avait été aussi complètement prise au dépourvu, elle se serait sans doute débattue, n'appréciant pas du tout d'être ainsi trimballer de mains en mains en direction du comptoir. Heureusement que cela ne dura pas très longtemps. En tout cas, elle ne se sentait vraiment pas à l'aise, ainsi sous le feu des projecteurs, tant de regards tournés vers elle et aucun moyen pour la jeune fille de se dissimuler de quelque manière que ce soit. Si c'était ça un tirage au sort, elle se débrouillerait pour ne plus avoir à y participer la prochaine fois. Déjà qu'elle s'était faite avoir ce coup-ci par surprise, elle ne tomberait plus dans le même piège à l'avenir, elle s'en faisait la promesse. Elle n'aimait pas ne pas se sentir maitre de ses actions.

Les deux derniers numéros furent appelés à leur tour et le dernier se trouva être le jeune homme qui s'était assis à la table adjacente à la sienne. La façon dont il manqua de s'étouffer avec son verre, lui arracha à peine un très furtif haussement du coin des lèvres. Apparemment, il semblait aussi ravi qu'elle d'avoir été choisi comme gagnant à ce jeu bizarre. Mais peut-être était-il réellement content d'avoir gagné, qui sait? Dans tous les cas, bon gré mal gré, il vint lui aussi se placer à sa place toute désignée. De nouveau, la voix de stentor retentit, félicitant les gagnants et encourageant aux applaudissements. Mais la foule déjà commençait à se disperser. Le principal attrait de cet évènement était maintenant passé mais l'ambiance restait électrique et très festive, toujours aussi mouvementée. C'est alors que l'animateur du moment s'avança vers Alexander.

- Nous avons même le plaisir d’avoir un professeur dans les gagnants ! Que nous vaut l’honneur d’avoir la visite d’un professeur ici ?

- Un professeur n’a pas le droit de passer du temps avec les élèves pour mieux les connaître ? Je conçoit que mes cours soient horribles, mais ce n’est pas pour autant que je suis insupportable en dehors de ces derniers.

Alexander, un professeur? Au moins comme ça, elle n'aurait pas à le lui demander, elle savait qu'il n'était pas qu'un simple apprenti-dieu. Elle se demanda un instant quelle genre de matière il pouvait bien enseigner mais ce n'était pas le sujet du moment. En tout cas, sa réponse sembla beaucoup plaire aux personnes présentes qui se laissèrent aller à rire. L'animateur reprit alors la parole, débitant à une vitesse incroyable tout un tas d'informations comme la date d'un prochain évènement à venir, une soirée spéciale 'bleue' qui aurait lieu prochainement et qui bien sur encourageait les clients à continuer à venir souvent et à participer toujours aussi nombreux à leurs divers concours.

La lumière redevint normale et l'animateur invita les divers gagnant à venir le rejoindre dans un coin un peu à l'écart du reste de la salle. La zone était séparée du reste du Bar par une simple cloison amovible mais cela donnait vraiment une impression de calme, comme s'ils avaient changés de lieu. Sur une table près d'eux, se trouvait les cocktails. L'animateur leur expliqua qu'ils en avaient un chacun, baptisé "Rêve de Carnaval". Ce dernier leur offrirait un petit voyage magique qu'ils n'oublieraient pas de sitôt. Chacun était libre de le boire ici ou de retourner dans la salle avec les autres. Puis avant de disparaitre, il précisa que les effets de la boisson se dissipaient d'eux-même en un bon quart d'heure. Dès qu'il fut partit, les trois autres gagnants, se ruèrent sur leur verres avant de retourner dans la salle principale.

"- Je vais plutôt rester ici pour ma part. Je ne sais pas ce qu'ils entendent par "Rêve de Carnaval", ni par voyage magique. Et puis, ça fait du bien un peu de calme après toute cette agitation."


Alexander pourrait choisir de rester ou de partir mais quelque part, elle aurait préféré qu'il reste. Elle ne se sentait pas franchement sûre d'elle sur ce coup-là, il y avait trop d'incertitudes. Elle s'avança vers les deux verres restant et saisit le sien avant d'aller s'asseoir sur une chaise proche. Faisant tournoyer la boisson dans l'éclat du verre, elle devait bien admettre qu'il était vraiment magnifique. Des reflets arc en ciel mouvants donnait l'impression que le cocktail avait sa volonté propre. Une légère brume à l'odeur sucrée s'en dégageait et elle avait la vague impression que la boisson était comme illuminée de l'intérieur. Si le voyage devait ressembler au cocktail, ça promettait d'être coloré et fantaisiste. un très léger rictus semblable à un léger sourire apparut sur son visage Alors qu'elle se tournait ver Alexander.

"- Eh bien, dans tous les cas, il est drôlement joli. Je suis contente d'avoir gagné au moins pour avoir eu la chance de voir une telle merveille. Maintenant, il ne reste plus qu'à la gouter.
Alors... Santé!"


Sur ces mots, la jeune indienne monta le verre à sa bouche et y trempa ses lèvres, partagée entre une légère inquiétude et une curiosité dévorante.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Ven 1 Mar 2013 - 1:54


Une petite veine d’agacement était apparut sur la tempe du chevalier lorsque la foule se mit à rire après qu’il ai prit parole. Jamais par le passé on ne lui avait manqué autant de respect devant un groupe ou une foule.
De son temps personne n’osait rire lorsqu’un gradé prenait parole, déjà car il y avait un profond respect pour les titres et grades, mais aussi car si le concerné le prenait mal, la personne qui avait eu le culot de rire risquait de ne jamais recommencer … Elle aurait déjà de la chance de survivre …
Mais il n’y prêta pas attention, si un jour il les recroisait pendant un de ses cours, il pourrait se venger, après ici les règles des cours étaient sensiblement identiques à son époque, le professeur avait les plein pouvoir, il avait même l’autorisation de frapper les élèves, rien qu’à cette pensée un bref sourire sadique apparut sur le visage inerte du blond. Mais ce dernier s’effaça rapidement tandis que l’animateur les conviait dans une pièce adjacente.

La pièce était assez étroite, en plein milieu il y trônait une table quelques chaises et les fameux verres remplit d’une boisson coloré au possible. Malgré la distance qui le séparait du verre il distinguait déjà les couleurs s’agiter dans le mélange, mais elles ne semblaient pas s’associer pour finir par s’uniformiser. Elles restaient séparées, comme des liquides non miscibles, c’était assez étrange à regarder.
Les trois autres gagnants s’éclipsèrent rapidement après avoir prit leurs verres pour retourner, probablement, dans la salle remplit de monde. Ceux-ci refermèrent la porte de la cloison qui isolait cette pièce de la salle principale derrière eux, ils furent d’ailleurs rapidement suivit par l’animateur qui devait certainement avoir d’autre chat à fouetter.
Alexander écouta attentivement les premières paroles que Abygaïl dit, il ne pouvait dignement pas dire le contraire… Le nom du mélange coloré n’appelait guère à la confiance, aussi il décida d’en faire de même, et de le boire sur place, à l’abri des regards de la foule.
Il s’avança pour prendre son verre et le regarda un instant, toujours aussi interloqué par ce liquide qui dégageait une odeur si sucré, si appétissante.
Il prit place non loin de sa nouvelle connaissance, la regarda un instant avant de reposer son regard sur la boisson, il écouta ces dernière parole avant le grand plongeon vers l’inconnue..


- Je ne sais pas si nous allons la regretter, je ne trouve pas cette boisson particulièrement attirante, mais je ne laisserais pas une demoiselle découvrir cela seule. Alors …. SANTE!

Il apporta son verre à ses lèvres après l’avoir levé en l’air lorsqu’il s’exclama santé, d’une traite il descendit presque un quart de son verre. La boisson était légèrement pâteuse, rappelant la texture de la crème épaisse remuée. Curieusement lorsqu’il buvait, les différents liquides composant le cocktail allaient naturellement, et simultanément se rejoindre dans sa bouche, créant un mélange explosif de goût.
Il y avait tellement de parfums qu’Alexander ne parvenait à en distinguer aucune, alors qu’il croyait en découvrir une, une autre faussait son jugement, il haussa un sourcil perplexe en observant son verre. Il abandonna l’idée de connaître les parfums et se tourna donc vers la jeune fille, il n’avait pas eu le temps de poser sa question lors du tirage au sort, mais maintenant qu’ils étaient seuls, il avait le temps, rien ne pourrait vraiment gêner.


- Dites moi, vous faîtes quoi dans l’académie ? J’ai l’impression que vous êtes une élève je me trompe ?

Mais là, un mal de crâne commençait à se faire ressentir, par réflexe le blond déposa son verre sur une petite table à proximité. Il ne laissait transparaître rien, et continuait comme si il ne se passait rien. Pourtant lorsqu’il se tourna vers Abygaïl, il comprit déjà le surnom de rêve coloré, car les couleurs changeaient, dans l’immédiat la pièce qui était sombre était devenue blanche très lumineuse, tout se mélangeait, il voyait la femme les cheveux blond, les lèvres violette, et sa peau …. Verte ? Il ne savait plus trop quoi penser, mais était encore conscient, pour le moment, que ce n’était sûrement que le début.
Malgré que beaucoup pourraient paniquer à cette situation, le professeur souriait, mais peut être qu’un autre produit contenu dans le cocktail le conditionnait à cette réaction ? Et pourquoi il était aussi appelé rêve ? D’autres surprises attendaient sûrement le chevalier ignorant.





Invité
avatar
Invité
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Ven 1 Mar 2013 - 10:35
- Je ne sais pas si nous allons la regretter, je ne trouve pas cette boisson particulièrement attirante, mais je ne laisserais pas une demoiselle découvrir cela seule. Alors …. SANTE!

Dans un sens, il avait parfaitement raison et elle partageait son point de vue. Mais bon, de là à regretter d'avoir, elle ne pensait pas en arriver à ce stade. Après tout, même si elle n'avait pas vraiment appréciée la façon dont on l'avait trainé un peu malgré elle jusqu'à l'estrade lorsqu'elle avait gagné et l'allure vraiment mystérieuse du verre dont les différentes couches de couleurs refusaient de se mélanger tout en créant un formidable kaléidoscope lumineux, elle avait la chance d'avoir gagné. Et puis, elle était déjà morte une fois et vu le monde que cet évènement avait rameuté au Bar Scolaire, elle doutait que leur lot surprise puisse avoir le moindre effet néfaste sur eux. S'ils voulaient conservés leur clientèle, ce n'était pas dans leur intérêt que de créer des cocktails dangereux. Du coup, elle se rasséréna un peu. Peut-être était-elle tout simplement trop méfiante. Elle pouvait aussi de temps à autre simplement prendre le temps d'apprécier la vie telle qu'elle venait.

Levant son verre à l'unisson du professeur à ses côtés, elle commença simplement par y tremper les lèvres. Mais le gout était si ... multiple qu'il ne lui disait rien. Elle en reprit donc quelques gorgées mais chacune semblait vibrer de saveurs différentes. Le sucré était dominant mais l'acide, l'amer et même le salé restaient perceptibles. Il y avait des arômes de fruits mais aussi des épices et d'autres qui ne lui disaient rien. il y en avaient tant que cela représentait un véritable festival de saveurs sur ses papilles qui ne savaient plus ou donner de la tête. A cet instant, il lui était impossible de dire si le cocktail était bon ou non. Il était si étrange, tellement différent de tout ce qu'elle avait déjà gouté qu'elle était incapable de se faire un réel avis sur la question. Même le parfume de la boisson était évolutif, c'était pour dire. Rien de mieux pour la perdre bel et bien.

- Dites moi, vous faîtes quoi dans l’académie ? J’ai l’impression que vous êtes une élève je me trompe ?


Sur le coup, son esprit avait été tellement concentré sur la découverte de cette boisson incongrue qu'elle en avait presque oubliée la présence du professeur à ses côtés. Faisant jouer son verre entre ses doigts, elle acquiesça de la tête avant de répondre.

"- Nan, vous avez raison. Je suis bien une élève. Je suis arrivée à l'Académie assez récemment et je n'ai pas encore eu beaucoup de cours. Maintenant que je sais que vous êtes professeur, je vous croiserais peut-être un de ses jours lors d'un cours. J'espère juste que le fait d'avoir gagner ce cocktail ne jouera pas en ma défaveur à vos yeux. Je n'étais pas venu pour ça."

Elle ne s'inquiétait pas vraiment, le professeur à côté d'elle ne semblait pas du genre juger les gens simplement sur leur apparence. Et puis, il avait eu la gentillesse de répondre à ses questions avant le tirage au sort et elle avait apprécié cela. Mais doucement, elle sentait un poids s'insinuer dans sa tête. heureusement qu'elle était déjà assise. Sans s'en rendre vraiment compte, elle eut le même réflexe que le professeur, celui de revenir posé son verre vidé d'un bon quart de son contenu sur la table proche. Sa main vint se poser sur le bord de son crane tandis que les couleurs commençait à se modifier sous son regard légèrement interloqué. Fronçant les sourcils, elle vit le professeur devenir coloré à l'instar de l'arc en ciel. Remarque, c'était assez drôle dans un sens même si cela était vraiment étrange.

Tout d'abord, ce fut le professeur qui changea de couleur puis, en observant ses mains, elle remarqué qu'elle aussi avait changée de teinte. Et puis, sans qu'elle y fasse vraiment attention, les contours de la pièce se firent plus flous avant de se fondre dans un mélange de couleurs et de redevenir plus clairs. Mais en redevenant clairement visibles, elle réalisa qu'elle avait changé de lieu. Elle ne se trouvait plus dans la petite pièce adjacente au Bar Scolaire mais bien... à la plage.

Jamais elle n'avait vu la mer de ses propres yeux de son vivant. Seulement des images et des descriptions depuis son arrivée ici. Mais elle savait qu'elle était la plage, comme si on le disait de force à son cerveau. Il faisait bon, une légère brise portait à ses narines des relents salés d'eau et d'écume. Le sable semblait changé de couleurs suivant la manière dont elle le fixait, comme les couleurs dans le verre qu'elle avait bu. L'eau avait un chant doux et régulier tandis que le paysage gardait cette façon étrange de changer sans arrêt de teinte, comme pour la forcer à rester concentré dessus. Peut-être était-ce l'effet de la boisson mais elle qui n'était guère expressive se mit à sourire. Légèrement d'abord puis plus franchement.

"- Si ça c'est un rêve, je veux bien rêver plus souvent alors..."

D'ailleurs, en parlant de rêve, elle réalisa que le professeur se trouvait lui aussi dans ce paysage qu'elle voyait devant elle. Tiens, c'était drôle ça aussi. Les gens qui avaient quittés la pièce n'y était pas par contre. Tant mieux, elle profiterait mieux de son rêve sans tous ses inconnus.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Ven 1 Mar 2013 - 22:48


Alors le chevalier avait vu juste, elle était donc bien une élève. Il ne l’avait pas encore croisé, enfin avec le nombre de personnes qu’il n’avait pas croisé cela n’était pas surprenant en faite …
Mais il était désireux de lui éviter le doute sur un sujet qui lui tenait particulièrement à cœur, le favoritisme. Si il y avait une chose qu’il n’avait pas peur de dire c’était que les cours était des cours et qu’en dehors des cours les règles d’un cours ne s’appliquaient pas. Il était très bon pour différencier les deux, quelqu’un qu’il n’apprécie pas aurait le même traitement qu’une personne qu’il apprécie pendant son cours, il était fier de ne pas faire de différence sur ce point. Il avait un peu mal au crâne et la forte luminosité ambiante continuait de l’aveugler mais il lui répondit tout de même.


- Tu te souviens de ce que j’ai dit lorsque l’animateur m’a abordé ? Et bien je différencie complètement les cours du reste. Oui, tu peut être certaine que jamais notre discussion et ce qu’il se passera ici n’influenceras mon comportement lorsque tu participeras à un de mes cours de sport. Et comme le dit la rumeur à mon sujet, je suis loin d’être tendre lorsque j’enseigne.

Il resta cependant parfaitement neutre dans on intonation, malgré qu’il n’arrive pas à viré ce sourire de son visage, mais quel produit pouvait bien lui faire ça ? Il secoua un peu la tête pour se remettre les idées en place en fermant les yeux. Mais les sensations changeait encore, comme si le seul sens qui ne le trompait pas était … non il les avait tous perdu, ce n’était pas possible autrement.

Il régnait une odeur salée, il n’avait aucun souvenir qu’une odeur pareil régnait dans la salle … il connaissait une odeur similaire … Oui, c’était le parfum du littoral, comme si il se trouvait sur une plage.
Naturellement sa curiosité envers la sensation que lui donnait son odorat, le poussa à ouvrir les yeux, et quand enfin ils se furent habitués à la lumière ambiante un spectacle impressionnant s’offrit à lui. Le voyage que l’animateur avait annoncé avait belle et bien eut lieu, il était sur une plage, à mi-chemin entre une forêt de palmiers bien aérés et une mer s’étendant à perte de vue. Mais cette étendus d’eau salée était tellement différente de celle qu’il voyait si souvent, il la voyait toujours trouble d’un bleu sombre et se fracassant bruyamment sur des rochers acérés … Et ici, elle était couleur turquoise, parfaitement transparente, une vrai eau de source, et ces petites vaguelettes qui venait s’échouer sur le rivage dans un délicat bruit cristallin … Oui, rien à voire avec la terreur qu’il côtoyait de son vivant …
Mais la surprise n’était toujours pas terminée, il ressentait même la chaleur du soleil dont les rayons s’abattaient sur lui. Tout ses sens étaient définitivement touché par … était-il en train de rêver ? Cela semblait tellement réaliste, il tourna un peu sur lui-même pour observer les environs, il repéra une zone rocheuse non loin sur le rivage, mais il avait l’impression d’être arrivé sur une île, oui une île tropicale, voila à quoi ressemblait ce cadre idyllique.
Repensant à une chose qu’il avait aperçut en tournant sur lui-même il se tourna en direction d’une forme féminine, oui c’était bien Abygaïl. Mais pour un chevalier ignorant comme lui les vêtements qu’elle portait avaient changé, plutôt large avec des sortes de petit gadgets et de couleur crème, ils étaient maintenant … inexistants … laissant place à deux étranges morceau de tissus rose bonbon, un faisant une sorte de bande ceinturant sa poitrine, l’autre de la même couleur masquant les parties intimes et très fin sur le coté des hanches, un slip en somme …
Mais quand c’était-elle changé ? Il n’y avait pas eut de moment de répit … Réalisant une chose importante il se regarda. De la même façon il ne portait rien d’autre qu’un petit bout de tissus autour des hanches. Plus aucun accessoire n’était sur place, ils étaient vraiment en plein voyage. Il fixa du regard Abygaïl avant de prendre la parole, son sourire toujours accroché ne voulant pas disparaître, mais dans sa voix on pouvait aisément ressentir qu’il se questionnait beaucoup.


- Hum … Il est vrai que l'ambiance est sympathique cependant Abygaïl ... Tu saurais me dire ce que sont nos tenues actuelles ? Et ou son nos anciennes ? Quand nous sommes nous déplacés ?

Mais si tout était qu’un rêve … Il glissa sa main dans son dos et sentit tout de même la trace de l’immense cicatrice qui lui barrait le dos en diagonale. Tant de réalisme, il devenait de plus en plus dur de croire qu’il rêvait, mais si ce n’était pas le cas qu’allaient-ils faire ici maintenant ? Pire leurs pouvoirs fonctionnaient-il encore ? Le chevalier qu’il était trouverait bien un moyen pour s’en sortir, comme il l’avait toujours fait de son vivant avant la visite impromptu d’une roche. Et ce sourire qu’il sentait sur son visage quand allait-il enfin partir !




Invité
avatar
Invité
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Sam 2 Mar 2013 - 9:31
- Tu te souviens de ce que j’ai dit lorsque l’animateur m’a abordé ? Et bien je différencie complètement les cours du reste. Oui, tu peut être certaine que jamais notre discussion et ce qu’il se passera ici n’influenceras mon comportement lorsque tu participeras à un de mes cours de sport. Et comme le dit la rumeur à mon sujet, je suis loin d’être tendre lorsque j’enseigne.

Ainsi donc, il était professeur de sport. Voilà une information intéressante. Elle ne savait si il y avait plusieurs professeurs affectés à l'enseignement de la même matière mais maintenant, elle savait où elle aurait des chances de le croiser. Pour ce qui était ds rumeurs, elle n'y prêtait aucunement attention alors peut-être en effet cette dernière l'avait-elle effleuré mais elle n'avait guère fait plus. En tout cas, elle ne s'en souvenait absolument pas. Et puis, qu'il soit loin d'être tendre n'était pas une mauvaise chose en soi. Si l'on veut réellement progresser, il faut savoir s'en donner les moyens. Ce n'est pas en se confortant sur ses acquis que l'on pourrait avancer. Et puis, c'était lui professeur. S'il jugeait que pour faire entrer certaines données dans les cerveaux un peu lents de ces chers têtes blondes, il fallait leur donner quelques coups de pieds au derrière pour le motiver, elle ne voyait pas en quoi cela pouvait poser problème. Elle-même avait apprit à la dure toute sa vie et elle ne s'en portait pas plus mal.

Elle eut beau essayer de rester concentrée sur les paroles du professeur, elle ne parvenait pas chasser de son esprit toutes ces manifestations étranges déclenchées par le cocktail qu'elle venait de gagner. Et puis, elle devait bien l'admettre, elle adorait ce paysage de bord de mer. jamais elle n'avait eu l'occasion d'en profiter et le découvrir ainsi restait pour elle un cadeau fabuleux. Bien mieux que le cocktail en lui-même. Bon, les couleurs changeantes et les impressions faussées lui prouvaient que malgré tout la réalité n'était guère présente mais finalement, elle se sentait bien là. Bêtement, sans réfléchir, elle ferma les yeux en inspirant à pleins poumons la fraicheur iodée des lieux, étendant les bras et levant la tête vers le soleil dont elle sentait les doux rayons réchauffer sa peau. Pour un peu, elle en aurait lâcher un soupir d'aise. Mais malgré ce sourire béat collé sur son visage et la brume qui conditionnait à présent son esprit, elle gardait un rien de logique et les pieds sur terre. Enfin, dans le sable en l’occurrence. Très fin et doux, il glissait entre ses orteils dans un jeu de chat assez étrange ais agréable.

- Hum … Il est vrai que l'ambiance est sympathique cependant Abygaïl ... Tu saurais me dire ce que sont nos tenues actuelles ? Et ou son nos anciennes ? Quand nous sommes nous déplacés ?

Rouvrant les yeux, elle resta un instant plutôt surprise par la nouvelle tenue du professeur face à elle. Waouh, si c'était encore un effet du cocktail, il était vraiment puissant. Qu'est-ce qu'ils avaient bien pu mettre dedans? Ne sachant trop comment réagir, elle ne trouva finalement rien de mieux à faire que de... rire. Un rire léger, un peu nerveux aussi car elle réalisait avec une certaine horreur qu'elle ne portait guère plus de vêtements sur elle. Où étaient passés ses affaires? Elle tenait énormément à ces dernières alors la simple idée de les perdre la mettait al à l'aise. Et en plus, la voilà complètement désarmée. Pour elle, cela tournait plus au cauchemar pourtant son esprit était toujours ravi et son sourire ne parvenait pas à disparaitre. C'était vraiment étrange comme sensation, un contraste saisissant. Bon, autant se calmer et réfléchir posément.

"- Eh bien... Je n'en ai pas la moindre idée. Je ne suis même pas certaines qu'on puisse appeler 'ça' des vêtements. Par contre, je remarque que vous êtes là avec moi. Ça va peut-être vous paraitre idiot mais cela me rassure. Je ne comprends rien à ce qui se passe et même si ce n'est guère désagréable, ma foi, je préfère autant ne pas me retrouver livrée à moi-même dans ce paysage étrange."

Depuis quand était-elle aussi loquace? Ce genre de choses, elle le pensait sans le dire en règle générale, pas besoin de laisser apparaitre ses faiblesses aux autres. Décidément, ce voyage était réellement des plus étrange. En tout cas, avec le peu de tissu qui couvrait son corps, elle avait passablement l'impression d'être nue. Y avait-il réellement des gens qui portaient quelque part ce genre de choses? Mais l'ambiance était si douce et agréable que malgré toutes ses questions et ses inquiétudes, elle se sentait apaisée, sereine. Comme si rien ne pouvait lui arriver. Elle était étrangement détendue, profitant de ce lieu paradisiaque lorsque des voix résonnèrent un peu plus loin. Tournant son regard vers l'origine des bruits, elle put distinguer plusieurs silhouettes approcher dans leur direction. Cependant, ces gens ne semblaient, eux, pas les voir. Sans doute encore un coup d cette boisson étrange. D'ailleurs, elle réalisa qu'elle venait d'en boire une nouvelle gorgée, remarquant la présence de son verre dans sa main. Elle ne l'avait pas posé sur la table? Si pourtant. Oh et puis, à quoi bon se poser des questions auxquelles il n'existait pas de réponses. Autant en profiter.

Apparemment, les personnes qui venaient d'arriver connaissaient bien l'endroit. Elles étaient venues équipées de sac avec tout un tas de matériel divers. Des serviettes, de la nourriture, des choses dont elle ne connaissait pas l'usage et des pieds étranges surmontés de tissus servant à crée de l'ombre. Elle crut reconnaitre l'homme qui l'avait accueilli à son arrivée à la Deus accompagné par un autre homme et une femme. Il faisait sans doute partie de l'Académie. Mais le plus drôle restait vraiment que pour eux, l'indienne et le professeur restaient parfaitement invisible.

"- Vous les connaissez? Il y en a deux qui me sont parfaitement inconnus mais le troisième, le plus vieux avec le cigarette, on dirait la personne qui m'a souhaité la bienvenue lorsque je suis arrivé. En cas, c'est rigolo, ils ne nous voient pas."

Toujours ce sourire niais collé sur le visage, la jeune fille s'avança vers les nouveaux arrivants qui ne réagirent absolument pas à sa proximité. Ils terminaient de s'installer tranquillement en bavardant de choses et d'autres, le plus vieux râlant en précisant qu'ils étaient venus là pour se reposer et qu'il tuerait le premier qui parlerait boulot.
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Sam 2 Mar 2013 - 23:46


Tout de même quelle enchaînement d’événements les plus impressionnant les un à la suite des autres ce soir.
Vous auriez raconté à ce fier chevalier qu’il allait se retrouver, ainsi dévêtit avec une élève sur une île déserte en présence des trois directeurs en maillot de bain qui ne les voit pas sur une île paradisiaque perdue au milieu d’un océan turquoise sous un soleil de plomb. Vous pouvez être certains qu’il vous aurait traiter de fou, et vous aurait peut être même attaqué sans prévenir pour avoir osé lui mettre une telle image en tête. Mais voila le professeur devait se rendre à l’évidence, depuis qu’il avait goûté à cette boisson de la victoire au tirage au sort, plus rien n’avait de sens, même son visage, en temps normal si sévère, arborait un sourire inaltérable, et ce sourire commençait presque à en devenir naturel.

Le chevalier avait beau se repasser tout ce qu’il s’était passé dans la tête, il ne voyait qu’une seul chose qui aurait put transformer autant ce dernier … Oui, cette boisson, ce liquide couleur arc en ciel qui lui avait promis un rêve. Mais il n’était pas dans un rêve ça c’était certains, une illusion était toujours perceptible d’un façons ou d’une autre. Là rien !
Même si il se demandait bien ou avait put partir ses atours blancs écarlates, le chevalier prit soin d’écouter la jeune fille. Il est vrai qu’il était toujours réconfortant de découvrir ce genre de chose accompagné, être seul n’aidait jamais pour ce genre de choses. Dans un certains sens il était lui aussi content de la présence de l’élève, même si sa tenue éveillait en lui d’étrange sensations. Une légère attirance. Secouant un petit peu la tête, et remettant rapidement ses cheveux en place et s’avança vers Abygaïl avant de poser sa main sur l’épaule de cette dernière si il hallucinait il ne pourrait pas la toucher non ? Enfin ça main agrippa belle et bien sa frêle épaule, il sentait très bien qu’il touchait de la chaire et de la peau, car toute la chaleur et la douceur qu’il ressentait ne pouvait pas provenir d’autre chose. Il soupira intérieurement avant de prendre la parole, arborant toujours ce sourire indélébile sur son visage.


- Si cela peut te rassurer je comprends autant que toi ce qui se passe. A première vue nous avons été téléportés dans ces tenues … non disons le clairement nous sommes nues sur cette étrange île, où apparemment nous sommes seuls.

Juste après ces paroles quelque chose attira son regard assez loin, la jeune élève était en train de regarder dans cette direction d’ailleurs. C’est donc le plus naturellement du monde qu’il retira sa main en la faisant glisser sur l’épaule de la demoiselle pour faire face à ces nouveaux arrivants.
C’est trois personnes deux hommes et une femme lui semblaient familier mais il était assez loin pour qu’il ne les distingues pas parfaitement. D’ailleurs ils s’arrêtèrent, au début le chevalier pensait que c’était car ils avaient été vus, mais en fait pas du tout, ils commencèrent à sortir d’étranges gadgets, le plus flagrant fut une immense tenture qu’ils réussirent à faire tenir d’un seul et unique piquet ! Il les fixa un long moment en même temps que sa camarade d’infortune qui émit une hypothèse intéressante.


- En effet il semblerait qu’il y ai Isanagi, je me demande si les deux autre ne serait pas … Mais c’est impossible, il y a bien longtemps qu’ils nous auraient vu !

Il s’avança avec Abygaïl vers eux restant à coté d’elle par simple prudence, pour lui comme pour elle il valait mieux rester groupé si cela était un piége. Et lorsqu’il fut enfin à une distance respectable pour observer le fameux groupe, le chevalier eut enfin le sourire qui partit de son visage pour laisser une expression de surprise immense. En face d’eux ce trouvait les trois directeurs de l’académie et leurs tenues …. Le chevalier béat devant ce spectacle posa par réflexe sa main sur le ventre de la jeune femme pour stopper son avancée tandis qu’il s’arrêtait à son tour.

- Mais ce sont les trois directeurs ! Isanagi, Colombe et Shindo ! Il se tourna face à Abygaïl et pointa du doigt leurs trois morceaux de tissus avant de la plaquer contre lui en tendant le bras en directions des directeurs et en riant. Finalement nous n’avons pas à nous plaindre de nos tenues ! Regarde les leurs ! Colombe à une robe complètement détruite sur elle ! Notre directeur fumeur lui porte une toge léopard rose ! rose ! Et le pire de tous ! Shindo lui porte uniquement un déguisement de tête de mouton sur sa masculinité ! Je préférerais être entièrement dénudé plutôt que de porté de telle chose ! Déjà que celle que je porte me gêne …

Oui il était prêt à l’enlever, de tout façons il n’avait absolument pas de gêne sur ce sujet, et comme les trois directeurs ne les voyaient absolument pas … Il ne devait pas non plus les entendre sinon après ce qu’il venait de dire il serait probablement mort au moment ou vous lisez cela. Mais alors et ci les trois directeurs étaient enfin la première hallucination qu’ils avaient ? Le sable pouvait se mouvoir sous leurs pieds, il était réel, l’odeur marine elle aussi était réelle, autant que leurs vêtements était réelle aussi vu qu’il touchait la peau de son élève. Ils étaient coincés ici, et alors que cette idée devrait le rendre triste, il souriait … Etrange …
D’un revers de sa main libre il tenta de toucher un des objets qu’Isanagi avait déposer prés d’eux sans les voire, une sorte de coffre bleu en plastique, mais sa main le traversa. Il n’avaient aucune matérialisation pour les directeurs et ce qu’ils avaient apportés, alors que l’île réagissaient bien à leurs action, il fixait sa main l’esprit perturbé, immobile.



Spoiler:
 



Invité
avatar
Invité
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Dim 3 Mar 2013 - 10:16
- Si cela peut te rassurer je comprends autant que toi ce qui se passe. A première vue nous avons été téléportés dans ces tenues … non disons le clairement nous sommes nues sur cette étrange île, où apparemment nous sommes seuls.

Il était évident que vu la quantité extrêmement limitée de tissu qui couvrait leurs corps respectifs, elle avait plus l'impression d'être nue qu'habillée. Sans compter la couleur qui était tout sauf discrète. Pour un peu, elle aurait pu croire que c'était fait exprès pour la mettre mal à l'aise sauf qu'elle se sentait simplement bien. Elle ne savait pas ce que les barmans avaient pu mettre dans ce fameux cocktail mais ils n'avaient pas fait les choses à moitié, ça c'était une certitude. D'ailleurs, elle ne réagissait pas comme d’habitude. Elle n'avait pas vu le professeur se rapprocher d'elle mais elle sentit sa main venir se poser sur son épaule. Alors qu'elle se demandait la raison de son geste, seul ce sourire idiot restait collé à son visage. C'en était plutôt déconcertant. Et Alexander n'en menait pas plus large qu'elle au vu de sa réaction. Ah! c'était une sorte de test, voir où était l'illusion et le réel. Bon, s'il avait pu la toucher, elle pourrait le faire également alors pas besoin de vérifier de son côté.

C'est alors que trois silhouettes apparurent devant eux. Très différentes les unes des autres, les trois personnes s'installèrent comme si la jeune indienne et le chevalier n'existaient tout simplement pas. Un peu surprise par leur attitude qui était un réel manque de politesse, elle parvint à froncer légèrement les sourcils mais avec le sourire qui illuminait son visage, son expression ne devait pas rassembler à grand chose. En tout cas, ils avaient l'air diablement équipés pour cette sortie à la plage. Si elle croyait reconnaitre une des personnes présentes, les deux autres lui étaient de parfaits inconnus.

- En effet il semblerait qu’il y ai Isanagi, je me demande si les deux autre ne serait pas … Mais c’est impossible, il y a bien longtemps qu’ils nous auraient vu !

Bon, ils étaient au moins d'accord sur ce point. il y avait un mystère au sujet du fait que personne ne semblait les voir. Et apparemment, le professeur avait peut-être reconnut les deux autres arrivants. En tout cas, lorsqu'elle avança dans leur direction, il la suivit en restant à côté d'elle. Sans doute lui aussi était-il tiraillé par la curiosité. Alors qu'ils avançaient tranquillement, les trois personnes terminaient de se déshabiller pour finir vêtus simplement du même genre de tissus que ceux que portait la jeune fille et le professeur. Mais pour la première fois depuis son arrivée, elle perdit son sourire, ouvrant des yeux ronds devant ce qui s'offrait à son regard. C'était quoi, ça? Elle avait ralentie par réflexe et se trouva arrêter par la main du chevalier posé sur son ventre. Elle releva les yeux vers lui, le regard complètement ébahi.

- Mais ce sont les trois directeurs ! Isanagi, Colombe et Shindo ! Finalement nous n’avons pas à nous plaindre de nos tenues ! Regarde les leurs ! Colombe à une robe complètement détruite sur elle ! Notre directeur fumeur lui porte une toge léopard rose ! rose ! Et le pire de tous ! Shindo lui porte uniquement un déguisement de tête de mouton sur sa masculinité ! Je préférerais être entièrement dénudé plutôt que de porté de telle chose ! Déjà que celle que je porte me gêne …

Les trois directeurs de l'Académie? Alors là, elle se doutait que de nombreuses personnes seraient ravis de pouvoir avoir accès ce genre de visions. Car les observer dans un tel accoutrement était tout simplement incroyable. Elle resta un instant sans savoir comment réagir, surtout que le professeur venait de l’attraper pour la serrer contre lui. En temps, elle n'aurait pas vraiment apprécié mais là, c'était comme si elle s'en moquait. De toute façon, tout ceci était un rêve provoqué par ce fichu cocktail. Alors, excuse ou pas, elle avait décidé de ne plus se formaliser de toutes les étrangetés qui lui tomberaient dessus.

Les trois directeurs discutaient entre eux tandis qu'Alexander tentait de venir toucher un de leurs multiples gadgets mais sa main passa au travers. Intéressant. Elle aussi eut envie de faire un test alors, mais quelque chose de complètement différent. Elle se détacha de l'étreinte du chevalier et donna un léger coup de pied dans le sable qui s'envola légèrement pour aller se déposer sur les jambes de Colombe.

Colombe - Bon, le premier qui recommence à me balancer du sable, je le lui fais manger. Mais c'est pas possible ça.


Isa - Eh! j'ai rien fait moi. Je peux pas gonfler ma bouée et m'occuper de t'enterrer vivante alors règle ça avec Shindo.

Shindo - Comment ça, c'est ma faute? Y a du vent, j'y peux rien si le sable vole moi. Et puis, retire te lunettes de Cyclope quand tu me parles, on dirait que t'es aveugle.

Colombe -Tu sais ce qu'elle te dit, l'aveugle?

Et voilà la directrice qui se lève comme une furie pour se mettre à courir après le directeur en string mouton qui se mit, comble de l’élégance, bêler à chacun de ses pas. D'abord trop ahurie pour réagir, le jeune fille finit par éclater de rire. Alors ça, c'était vraiment trop drôle. Et le meilleur dans cette histoire, c'était que eux ne les voyaient et donc n'avaient pas la moindre idée que c'était elle la coupable. Certes, rien de tout ça ne devait être réel mais franchement, pour une fois dans sa vie, elle pouvait le dire, elle s'éclatait. Tandis qu'Isanagi terminait de gonflé avec ses poumons de fumeurs son énorme bouée jaune à tête de canard, Colombe finit par rattraper Shindo et elle s'en servit comme d'un poids lors des jeux olympique avant de l'envoyer loin au large. Au moins, il ne se ferait pas mal en retombant. Mais le 'Splash' sonore de sa chute retentit jusqu'à eux.

Colombe - Bon, le papa poule. Quand t'en auras fini avec ton jouet gonflable, tu viendras piquer une tête.

Isa - Papa poule? Nan mais oh, il est passé où le respect dû à mon rang là? Qu'est-ce qu'il faut pas entendre...

Sur ces mots, il ferma sa bouée et l'enfila autour de sa taille avant d'embrasser la tête du canard gonflable et de courir rejoindre Colombe qui avait déjà de l'eau jusqu'aux genoux et Shindo qui revenait à la nage vers la rive. Il avait fait drôlement vite tiens.

Isa - Et pour ta gouverne, ce n'est pas une poule mais un canard. Si a ton âge tu sais pas faire la différence, c'est grave.

Colombe - Je faisais allusion à Maya, Mon grand. Papa poule.

Shindo - Ouais, c'est trop mignon le petit papa poule à sa Maya chérie.

Colombe et Shindo en coeur - Papa poule, Papa poule, Papa poule...



Même à cette distance, la jeune fille ne put pas ne pas voir la veine d'énervement qui palpita à la temps d'Isanagi. Elle posa sa main devant sa bouche pour se retenir de rire, tenant trop à voir la suite. Qui, en effet, ne tarda pas à venir.

Isa - JE VAIS VOUS POURRIR!!! REVENEZ ICI, BANDE DE SALES TRAITRES! VOUS ALLEZ VOIR DE QUEL BOIS JE ME CHAUFFE!!!

Cette fois, elle éclata de rire sans se retenir le moins du monde. Et puis, trop curieuse de voir la suite, elle se mit à trottiner en petites foulées pour se rapprocher du feu de l'action. Elle ne craignait rien, ils ne la voyait pas, alors autant en profiter jusqu'au bout. Après tout, l'animateur le leur avait bien dit, le rêve ne durait qu'un temps limité et elle n'avait pas la moindre idée du temps qu'elle avait déjà passé ici.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7546/6000  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
avatar
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Lun 4 Mar 2013 - 1:38


Le chevalier était persuadé qu’il ne faisait que rêver, mais tellement de chose accaparaient son attention.
Si dans tout ce qu’avait apporté les directeurs une chose attirait son regard c’était bien la chose dans lequel soufflait Isanagi. Un ballon mais avec une forme spécial. Alors qu’Abygail sortait de son étreinte, prouvant par la même occasion qu’il pouvait indirectement interagir avec eux. Le chevalier lui venait de se mettre accroupit, les genoux fléchit en face du fumeur, tendit que ce dernier envoyait bouffée de fumée sur bouffée de fumée dans la bouée qui intriguait tant le chevalier. Ca n’avait pas de sens, pourquoi mettre une tête de canard au bout ? Pourquoi remplir l’intérieur d’air ? Et pire ! Pourquoi y avait-il un trou au milieu ? Cet étrange objet l’intriguait tellement, mais pour avoir des réponses il allait sûrement falloir attendre qu’au moins l’étape du remplissage d’air soit terminée.
C’est donc sans grande hésitation que le blond reporta son attention sur autre chose, il repensa à cette fameuse toile, voila une bonne idée ! En plus elle était juste au dessus de lui ! Mais il n’eut pas vraiment le temps de ce concentrer sur ce dernier, la directrice, Colombe, était en train de s’énerver pour une histoire de sable. Et à en juger par le fou rire que Abygaïl a eut, il en devina rapidement qu’elle en était la cause, elle avait sûrement lancé du sable sur colombe, ce qui eut pour effet de déclencher la discussion.

Le chevalier observa la scène qui se jouait maintenant les trois directeurs qui s’engueulaient joyeusement pour une histoire de sable, et qui étaient finalement rebondit en une critique sur les habitudes d’Isanagi vis-à-vis de sa fille, Maya. Il entendait clairement les clapotements aquatiques de Colombe et Shindo dans la mer, cependant le professeur ne les regardait pas, il était maintenant occupé à analyser le parasol. Pour c’était un tissu basique étendu pour protéger, mais contrairement à ce qu’il avait toujours fait celui-ci ne tenait qu’avec un seul et unique support où sortait de nombreux petit baguette supportant la voilure et la tendant. L’idée était tellement ingénieuse qu’il se demandait pourquoi elle n’existait pas à son époque … Il semblait tellement arriéré soudainement … Il réalisait que presque tout interrogeait sa curiosité. Oui, en fait il réalisait que par moment il devait vraiment être ridicule.

La discussion entre les directeurs s’intensifiait, et Alexander finit par s’y intéresser à son tour, il était tellement proche d’Isanagi qu’il pouvait contempler allégrement l’énervement de ce dernier, alors que de son coté le blond lui souriait tellement qu’il en était prêt à rire. Ses yeux se posèrent un instant sur Abygaïl elle avait finit par céder et riait aux éclats.

Soudain Isanagi, poussé à bout, s’élança vers Colombe et Shindo, par réflexe Alexander le suivit, il ne voulait pas rater la scène qui allait se jouer entre les directeurs. Le directeur papa poule, comme le disait ses collègues, sauta directement dans l’eau pour saisir les deux compères et les lancer plus loin dans la mer ou alors leur plonger la tête sous l’eau. Ils s’amusaient visiblement bien, et il réalisait qu’il devrait en faire de même actuellement, si il était en train de rêver il fallait qu’il en profite, et puisqu’il n’était pas seul … Oui, une fois n’était pas coutume il allait jouer avec un de ses élèves ça changerait un peu ses habitudes, il en avait déjà tellement changées en arrivant à la Deus Académia qu’une de plus ou de moins ne pouvait plus lui mettre un coup au morale.
Il courut vers la jeune fille qui se tenait au bord de l’eau et la prit dans ses bras au passage, il s’élança dans l’eau en courant. S’approchant du groupes des directeurs avec la ferme intention de reproduire l’action d’Isanagi.


- Si nous sommes prit ici, autant nous amuser non ?

Juste après ces paroles il lança l’élève dans l’eau, exactement derrière Colombe, et il y eut un énorme plouf qui retentit juste au moment où les directeurs s’étaient légèrement immobilisés. Il s’en suivit un immense fou rire d’Isanagi, qui avait encore ça cigarette en bouche, et de Shindo dont le string mouton, bêlait en cœur avec son rire.

Isa – Oh non Colombe ! Je te l’avait dis, tu te retient trop !

Shindo – Oh ouais Coco ! Ca a carrément fait des remous ! Une vraie explosion ! J’espère que l’odeur ne suivras pas !

Les deux euphoriques riaient à plein poumon, tendit que de son coté Colombe rougissait en pestant contre ses derniers. Elle semblait énervée et gênée à la foi tant elle était rouge et que le timbre de sa voie était instable. La chose était encore plus drôle mais Alexander se ravisa d’un coup. Il tenait en main un morceau de tissu rose, il était persuadé d’avoir déjà vu ce dernier il y a peu, il tendit se dernier devant lui et soudain le revit dans sa mémoire, c’était le haut de Abygaïl, d’où il l’avait en main ? Mais il réalisa aussi une autre chose, car vu de prés comme cela il paraissait tellement petit.

- C’est tellement léger, elle s’en rendras sûrement même pas compte, et en plus ça montreras pour ainsi dire rien de plus.

Idiot ? Non, il avait surtout des idées pré-conçut, il voyait plutôt du tout ou rien, alors les maillots de bain pour lui n’était que du rien, et enlever rien ça donne toujours rien non ? Dans sa situation perdre le morceau qu’il portait ne lui aurait rien fait, de son point de vue il était déjà nu, son maillot de bain était juste une saleté qui s’était attaché à lui sous une autre volonté que la sienne voila tout. Et si elle ne partageait pas son point de vue ? Alexander avait gardé le « foulard » rose bonbon en main, il était prêt à lui exposé son point de vue. Il la cherchait d’ailleurs, il ne la voyait plus.
Et pourquoi son verre était revenue en main le temps qu'il boive une gorgée pour disparaitre ?





Invité
avatar
Invité
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant - Lun 4 Mar 2013 - 14:37
Jamais elle n'avais vu quelqu'un courir aussi vite. Et vêtu de ce sublime 'truc' rose à tâches noires avec le canard en plastique jaune enfilé autour de se taille, il y avait vraiment de quoi mourir de rire. Alors il était évident que cette fois, elle n'allait pas se priver. Et puis, jamais elle n'aurait imaginé un jour pouvoir assister à une telle scène alors oui, elle ne voulait pas en rater une miette. Finalement, la mort pouvait aussi avoir ces bons côtés par moments. Arrivée au bord de l'immense étendue d'une bleu miroitant, elle s'arrêta afin de mieux observer la scène. Ce cher Isanagi ne semblait pas ralenti par l'eau, sa colère lui donnant littéralement des ailes. Colombe et Shindo n'eurent d'autre choix que de devoir subir ses foudres et ses dernières durèrent un moment. Sans doute assez pour pouvoir tuer un humain lambda. Car si il commença par les envoyer voler le plus loin possible, il se fit un plaisir sadique de les récupérer aussi rapidement et de leur coller la tête sous l'eau un sacré bout de temps.

Complètement absorbée par ce qui se passait sous ses yeux, elle avait oublié toute prudence et complètement baissée sa garde. Aussi, n'entendit-elle pas Alexander arriver derrière elle. Elle ne réalisa sa présence que lorsqu'elle se sentit décoller du sol. Hein? Quoi? Encore un effet du cocktail? Non, c'était seulement le professeur qui l'avait attrapé dans ses bras avant de s'élancer à toute vitesse dans l'immensité turquoise devant eux. Un instant, elle ne se sentit par très rassurée car autant elle avait l'habitude des rivières mais pas d'une étendue infinie comme celle-là. Ici, elle ne voyait ni début ni fin, aucune limite et cela l'angoissait un peu. Cependant, la magie de leur boisson était là pour venir rapidement lui faire oublier ce léger malaise. Décidément, ils avaient vraiment prévu le coup pour parer à toute éventualité.

- Si nous sommes prit ici, autant nous amuser non ?

Oui, après tout, pourquoi s'inquiéter? Rien n'était réel ici alors autant en profiter. Elle sourit largement avant que son visage ne change d'expression lorsqu'elle se sentit décoller. Il avait vraiment osé la jeter dans l'eau? Un instant, elle crut qu'elle allait littéralement rentrée dans la directrice qu'elle voyait se rapprocher dangereusement. Mais non, elle atterrit dans l'eau juste derrière elle, dans un plouf retentissant qui attira même le regard des deux autres directeurs.

Isa – Oh non Colombe ! Je te l’avait dis, tu te retient trop !

Shindo – Oh ouais Coco ! Ca a carrément fait des remous ! Une vraie explosion ! J’espère que l’odeur ne suivras pas !

Tiens, tiens. Voilà encore une donnée intéressante. Même sous l'eau, elle entendait et voyait les gens exactement comme s'ils étaient à côté d'elle hors de l'eau. Quand à son souffle, elle avait déjà découvert que grâce à son pouvoir commun elle avait acquis la capacité de respirer sous l'eau. Alors du cocktail ou non, cela ne changeait rien au final puisque le résultat était le même. Du coup, ne ressentant pas le besoin de respirer, elle resta ainsi entre deux eaux, s'écartant un peu des directeurs tout en restant à portée de voix. Colombe tirait une tête incroyable, aussi rouge que le tissu qui la couvrait et visiblement aussi gênée que contrariée. En même temps, chacun son tour. Ils s'étaient bien ligués contre Isanagi peu avant. Il ne restait que Shindo qui avait été épargné en fait ais qui sait combien de temps cela durerait encore.

- C’est tellement léger, elle s’en rendras sûrement même pas compte, et en plus ça montreras pour ainsi dire rien de plus.

Se rendre compte de quoi? Montrer rien de plus? De quoi est-ce que le professeur parlait? C'est en apercevant le bout de tissu rose à travers le miroir de l'eau qu'elle se pencha pour découvrir qu'il s'agissait du sien. Passée la stupeur de cette découverte, elle ne s'en trouva même pas gênée. Elle se contenta de se glisser sous l'eau derrière Alexander et de le tirer par le pied pour lui faire boire la tasse. Au passage, elle récupéra le morceau de tissu rose et essaya de comprendre comment ce truc marchait mais ce fut peine perdue. Comme elle ne tenait pas à se battre avec, eh bien elle s'en passerait. De toute façon, tout ceci n'était qu'un rêve. Elle laissa le temps au professeur de remonter à la surface avant de lui passer son ancien haut tel un bandeau autour de la tête.

"- Puisque vous voulez me le prendre, autant qu'il vous serve à quelque chose."

Elle eut un grand sourire à la limite du rire parce que franchement, cela lui donnait vraiment un air idiot et elle profita qu'il regarde son reflet dans l'eau pour le projeter le plus loin fort et le plus loin possible. Au final, le professeur termina sa course contre Shindo. Enfin, à travers Shindo pour être plus précis. En effet, les interactions entre les directeurs et eux restaient impossible. Mais apparemment, ce n'était pas le cas pour tout. Car voilà que le morceau de tissu ayant servi de haut de maillot de bain à la jeune indienne demeura quand à lui... dans la main de Shindo.

Isa - Shindo? Depuis tu portes ce genre de trucs?


Shindo - Mais c'est pas à moi. Je sais même pas d'où ça viens.


Colombe - C'est ça, comme si on allait te croire. Après le mouton cache-sexe, le maillot rose bonbon.

Isa - Eh mais attends, c'est un haut de fille en plus? Eh bien toi alors, t'as de sacrés fantasmes mon vieux.


Shindo - Non mais ça va pas la tête? Vous me voyez mettre ça?...

Le plus drôle de la scène fut le regard qu'échangèrent Colombe et Isanagi après cette question et le silence de plomb qui s'en suivit. Qui ne fut troublé que par l'éclat de rire de la jeune indienne. Ah non, là c'était vraiment trop rigolo.

Shindo - Rhaaa, mais c'est pas vrai !!! Vous valez vraiment pas mieux l'un que l'autre.

Et voilà que c'était reparti pour un tour. La jeune fille mis un petit moment pour retrouver son calme mais atterrit assez pour entrevoir quelques secondes la présence de son verre entre doigts. Ce dernier était vide à présent mais déjà, il disparaissait à nouveau, laissant le rêve suivre son cours, de plus en plus insolite.
Contenu sponsorisé
Re: Un cocktail plutôt... Hallucinant -
Un cocktail plutôt... Hallucinant
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page