Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

D'étranges disparitions...

Invité
avatar
Invité
D'étranges disparitions... - Lun 18 Juin 2012 - 16:37
Spoiler:
 

Depuis plusieurs semaines, l'Académie se vidait de plus en plus. En effet, un étrange mal frappait les jeunes filles pures de douze à dix-huit ans qui disparaissent sans laisser la moindre trace de leur passage à l'Académie. C'est donc tout naturellement que, la nouvelle s'étant répandue dans toute l'Académie, les élèves ont commencé à paniquer. Ils refusaient de sortir de leur chambre puisqu'ils ne voulaient pas se faire enlever eux-aussi. Les surveillants et professeurs tentaient tant bien que mal de maintenir l'ordre à l'Académie pendant que les trois Directeurs cherchaient la cause de ces disparitions. Quelques rares élèves ne craignant pas de se faire enlever osait sortir de leurs chambres pour aider tant bien que mal à gérer la situation de crise. Bon nombre d'entre eux se décidèrent d'aider à gérer les élèves mais Ox choisit de faire comme les Directeurs et de chercher la cause de cet étrange mal.

Ox n'étant qu'un simple Apprenti-Dieu se dit qu'il serait beaucoup plus simple pour lui de faire des recherches dans la Grande Bibliothèque de l'Académie qui, sur ses trente étages, regroupait toutes les informations possibles et imaginables sur tous les sujets. Ox entra donc dans l'immense salle bondée d'étagères remplies de livres. Devant la masse incalculable de livres, Ox était vraiment perdu et ne savait pas où commencer ses recherches. Il décida donc de se rendre dans l'index des livres de l'Académie et rechercha les livres ayant pour thème les disparitions. C'est alors plus d'une centaine de livres sur le thème qui furent sélectionnés par l'index de recherche. Ox commença alors sa recherche dans la centaine de livre. Entre les romans, les documentations sur des affaires qui n'ont rien à voir avec la situation et des canulards, Ox mît plus de cinq heures à trouver un livre qui semblait intéressant. Il s'agissait d'une sorte de poème parlant d'un moyen de stopper les disparitions d'êtres divins qui avait été rédigé par un prophète antique sur Terre.


Dans de nombreux millénaires, en lieu secret.
Des êtres divins et surpuissants disparaîtront.
La cause, dans les livres, un de ces êtres cherchera.
C'est bien en ces lieux que réponses il trouvera.
Des énigmes et une longue recherche l'attendent.
En mon document, sa recherche commencera.

Ce texte n'était pas seul mais était accompagné d'une sorte d'énigme rédigée par le même prophète terrien.



Ce livre à sa place dans la bibliothèque tu rangeras,
ainsi une ouverture tu dégageras.
Pour placer le livre, voici trois indices :
1- Dans la bibliothèque, une seule étagère correspondra.
2- Ce livre, dans la section où se trouvent les livres
contenant les formules a²+b²=c² ou P+Pa+f=m*ag,
tu rangeras.
3- Dans l'étagère de l'auteur de cette citation
"Ne tenez pour certain que ce qui est démontré",
le livre tu placeras.


Cette énigme était déjà extrêmement difficile pour Ox, qui ayant vécu à Troie pendant la Guerre, était mort bien avant la naissance des grands mathématiciens et physiciens tels que Pythagore et son théorème des triangles rectangles a²+b²=c². Il ne savait donc pas qu'il devait se rendre dans la section scientifique de la bibliothèque. C'est la raison pour laquelle, Ox a dû sortir de la bibliothèque pour aller interroger toutes les personnes qu'ils croisaient. Cependant, la panique générale empêchait Ox de trouver quelqu'un qui acceptait de lui répondre, c'est finalement après de longues, de très longues minutes que Ox trouva quelqu'un pour l'aider et lui dire qu'il s'agissait d'une formule mathématique. Ox aurait bien voulu prévenir les Directeurs de sa découverte, mais ne sachant pas où ils se trouvaient, Ox a dû continuer seul ses recherches malgré ses faibles pouvoirs et son inexpérience par rapport à tout ce qui s'est passé entre sa mort et son arrivée à l'Académie, soit plusieurs millénaires après. Ox retourna donc à la bibliothèque et se rendit dans la section scientifique. Malheureusement, personne ne connaissait la citation du dernier indice et toutes les étagères contenaient un seul et unique espace libre. Ox regarda le nom de tous les livres qui étaient rangés par ordre alphabétique du nom de l'auteur, mais celui qu'il devait ranger ne possédait qu'un titre, le nom du prophète n'était écrit nulle part, il devait donc chercher le scientifique qui a prononcé cette fameuse phrase. Ox dû alors une nouvelle fois retourner chercher dans l'index de la bibliothèque tous les documents sur la démonstration. Ce fût, de nouveau, une importante quantitée d'ouvrage qui arrivèrent jusqu'à lui. Il recommença donc à lire des livres mais, surchargé par l'ampleur de la tâche, il s'endormit sur la pile de livres et ne se réveilla que le lendemain matin. Avant de recommencer à travailler, Ox sortît se rafraîchir dans le parc de l'Académie. C'est là qu'il apprît la disparition de deux autres élèves, la panique avait encore prît de l'ampleur, les élèves étaient barricadés dans leurs chambres. Ox retourna alors immédiatement à la bibliothèque et continua sa lecture. La chance lui a souri ce jour-là, car la phrase se trouvait dans le troisième livre qu'il lût ce jour-là. Il s'agissait d'une citation du physicien Isaac Newten.
Ox se rendit donc dans la section des livres scientifiques et s'approcha de l'étagère de la physique newtonienne. Il introduisit le livre du prophète terrien dans l'espace libre entre deux manuscrits de Newton. Dès que le livre fût inséré dans la fente, l'étagère a commencé à bouger en se décalant devant celle située jusqu'à côté. Une petite alcôve était dissimulée derrière l'étagère. Dans cette alcôve se tenait un vieux parchemin posé sur une colonne de marbre.

Ox prit donc le parchemin et le lût attentivement.


Si quelqu'un lit ceci, c'est que des éléments graves sont
survenus. Il s'agit de la malédiction de la Deus Académia
qui enlève les jeunes filles, puis les jeunes garçons et enfin
les professeurs. J'ai créé cette malédiction pour tester les
futurs Dieux. Seuls les Directeurs sont au courant de l'affaire
et n'ont pas le droit d'intervenir. Cette malédiction ne pourra
être stoppée que par logique et réflexion. J'ai caché la solution
à cette malédiction dans la bibliothèque. Vous avez déjà découvert
le parchemin et donc résolu l'énigme scientifique, la plus facile soit
dit en passant. Si personne ne réussit mon test, les élèves
continueront à disparaître de l'école jusqu'à sa disparition. Vous
devez impérativement réussir puisque je refuse que les futurs
Dieux manquent de logique.

DEUS

Post Scriptum : Voici la suite de l'énigme. Enigme mathématique.

En sortant de l'alcôve, utilise la décoration sur le sol comme un rapporteur et dirige toi à 130° sachant que le 0 correspond à la gauche
en sortant. Avance de (1000*2-734)/6+32 pas et de ce point, d'autant de pas vers la droite en tournant de 90° sur toi-même. Là, prends le troisième livre en partant de la droite sur la sixième rangée en partant du bas. Dans ce livre se trouve la suite de la recherche.


Ox avait du mal à croire ce qu'il venait de lire, il a dû relire le parchemin deux fois pour comprendre qu'il ne s'agissait pas d'une réelle malédiction mais d'un simple test organisé par Deus pour vérifier la logique de ses élèves. C'était complètement incroyable, Deus était prêt à faire disparaître tous ces élèves pour être sûr du niveau de ces derniers. Ox se dit alors que c'était son devoir de résoudre les énigmes de Deus. C'était certainement Deus qui avait fait lui-même fait toutes les énigmes en envoyant des visions au prophète.

Ox étudia avec attention la suite de l'énigme. Heureusement pour lui, bien qu'il soit né avant les grands mathématiciens, il avait connu les premiers pas de ce domaine. Il avait donc des facilités à faire les calculs. Il ne comprenait d'ailleurs pas la difficulté du calcul jusqu'à ce qu'il essaye de le poser sur une feuille qui traînait sur une des tables. En effet, dès qu'il toucha le papier, celui-ci se réduisit à néant avant qu'il puisse commencer à écrire. En essayant avec d'autres feuilles, il se produisit la même chose. La difficulté consistait donc en du calcul mental. Ox dû recommencer plusieurs fois ces calculs puisqu'il se trompait souvent, oubliant les priorités des calculs ou faisant différentes erreurs dans la multiplication ou la division. Il réussit finalement par trouver qu'il devait faire 243 pas. Se servant de la mosaïque au sol qui ressemblait vraiment à un rapporteur, Ox fît ce qui était écrit sur le parchemin et arriva devant la l'étagère indiquée. Là, il n'eut qu'à prendre simplement le livre indiqué par l'énigme. Ox ne trouvait pas ça vraiment très difficile. Ox prit alors le livre et l'ouvrit, toutes les pages étaient collées entre elles sauf deux où se trouvait la suite de l'énigme.


Bravo. Maintenant, la suite de l'énigme :

Trouve le **** dans l'un des murs de la bibliothèque.
Il est réactif aux pouvoirs divins.
Le **** est la solution de l'énigme suivante :
1. S'il s'attaque à ta mémoire, tu la perds..
2. On dit souvent qu'il est noir..
3. Associé au blé, il rend ému..
4. Il est le début d'une peur certaine..
5. Si tu l'attaches à un seau, il te donnera la
clef de cette énigme.

Ox prit le livre et partit s'asseoir à une table pour réfléchir tranquillement à cette énigme. Pour lui, le meilleur moyen de trouver la solution est de partir de la première ligne et de descendre petit à petit lorsque les solutions correspondent. Ox s'intéressa donc particulièrement à la première ligne. Qu'est-ce qui pourrait s'attaquer à la mémoire pour la perdre ? La première chose qui vint à l'esprit de Ox fut l'amnésie. Il était possible que l'amnésie soit la solution, Ox essaya donc de vérifier l'amnésie dans la deuxième ligne. On dit souvent qu'il est noir, Ox se rendit donc compte que l'amnésie n'était pas possible puisque la solution est quelque chose de masculin selon le il. Il se concentra donc de nouveau sur la première ligne pour trouver ce qui pouvait attaquer la mémoire. Il réfléchit durant de longues minutes avant de penser à un accident, c'était masculin donc ça pouvait correspondre. Ox essaya de placer l'accident dans la seconde ligne, mais ça ne correspondait pas non plus à ce qu'il fallait puisqu'il ne voyait pas ce qu'était un accident noir. Ox commençait à se décourager, tout ce qu'il pensait ne correspondait pas à l'énigme, ça ne marchait que pour la première ligne, dès la deuxième, sa proposition était contredite. De nombreuses choses passèrent par la tête de Ox, il commençait à comprendre la difficulté du test de Deus, mais il devait trouver la solution par lui-même sinon l'Académie disparaîtrait. Ox essaya avec de nombreux mots et finit par penser au trou. Cela correspondait à la première ligne puisque lorsque l'on a un trou de mémoire, on perd cette dernière. Le trou pouvait être noir donc il vérifiait la deuxième ligne. Ox s'intéressa ensuite à l'association trou et blé qui rend ému, il réfléchit à toutes les possibilités et comprit que les deux mots formaient troublé, ce que l'on est lorsque l'on est ému. La troisième ligne était donc vérifiée. En ce qui concerne la quatrième ligne, le trou serait au début d'une peur certaine, Ox avait compris que l'énigme était basée sur les associations de mots et les synonymes. Il chercha donc tous les synonymes de peur et il pensa à trouille, or trou se trouve à son début. La quatrième ligne était vérifiée. Il ne restait que la cinquième ligne à vérifier, le trou attaché au seau donnerait la clef de l'énigme. Il pensait bien que c'était du même genre que la troisième ligne, un trou attaché au seau donne le trousseau qui tient les clefs. Le trou serait donc bien la solution de l'énigme.

Ox se leva et chercha un trou dans l'un des murs, il le trouva, c'était un très petit trou, mais extrêmement profond. Selon le livre, le trou réagirait à un pouvoir divin. Ox devait donc y appliquer son pouvoir divinatoire. Malheureusement pour lui, il n'y avait pas d'eau à proximité, il devait donc aller en chercher en dehors de la bibliothèque. Il quitta donc l'immense pièce et se rendit dans les premiers sanitaires sur son chemin. Il y ouvrit les robinets et prit le contrôle de l'eau au fur et à mesure de sa sortie. Il la modela en une sorte de grosse boule et la porta jusqu'au trou dans le mur. Il remodela l'eau en un long filet qu'il fît entrer dans le trou. Dès que l'eau fut entièrement introduite dans le trou, un cercle de lumière apparu autour de ce dernier. C'est alors qu'une voix profonde, couplée d'un écho se fît entendre dans toute la bibliothèque.

-Bravo, tu es sur le point de sauver l'Académie et de détruire la malédiction à jamais. Si tu réussis, l'Académie sera sauvée et ne disparaîtra pas. Il te suffira d'appuyer sur un endroit de Deus. Sachant que cet endroit est la solution de cette dernière énigme. Ecoutes bien.
Je commence à l'école, je finis au lycée, je suis dans le présent, je suis dans l'avenir et je passe deux fois pendant l'année, qui suis-je ?


La voix répétait sans cesse l'énigme pendant que Ox cherchait la solution. Qu'est-ce qui pouvait commencer à l'école et finir au lycée, être dans le présent et dans l'avenir et passer deux dans l'année. Il pensa immédiatement à l'éducation, elle commençait à l'école et finissait au lycée, était présente et future. Malheureusement, ce n'était pas deux fois dans l'année, l'éducation n'était donc pas la solution. Ox se rappela que l'énigme précédente était assez tordue et jouait sur les contractions de mots. Il pensa donc que c'était de nouveau possible dans cette énigme là. Il se concentra donc sur les lettres des mots et comprit tout de suite de quoi il était question. En effet, une seule et même lettre commençait l'école, finissait le lycée, était dans le présent, était dans l'avenir et était deux fois dans l'année. Il s'agissait donc de la lettre e. Ox devait donc appuyer sur le e de Deus, mais où exactement puisqu'il n'avait pas plus d'indications. Cependant, il se doutait que ça devait être dans la bibliothèque, il en fit le tour et vit alors une immense statue de Deus dont le socle était gravé à son nom. A tout hasard, Ox pressa le e de Deus, ce dernier s'enfonça dans le socle.

Lorsque le e fut complètement enfoncé dans la statue, une intense lumière blanche envahit la bibliothèque. Ox, complètement ébloui, ferma les yeux et entendit de nouveau la voix profonde qui lui disait :

- Ha ha ha !!! Bravo, tu as réussi les quatre énigmes que je t'ai proposé. Le test est donc réussi et l'Académie est sauvée. Je vais donc faire revenir les disparus et la vie à l'Académie pourra reprendre normalement.

La voix se tut aussi brusquement qu'elle avait commencé à parler et la lumière disparut. Lorsque Ox réussit à ouvrir les yeux, il vît que la bibliothèque était redevenue comme lors de sa première visite avant sa recherche dans l'index à l'exception d'une chose. Toutes les filles qui avaient disparu étaient là et ne souvenait de rien, l'unique chose dont elles se souvenaient était le moment avant leur disparition. Ox était fier de lui, il venait de sauver la Deus Académie, l'académie de formation des futurs Dieux.
D'étranges disparitions...
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Ces vérités étranges qui parfois vous traversent l'esprit
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» Une étrange découverte
» Disparition des statistiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Grande Bibliothèque-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page