Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Recommencement {Pv Akared & Hango}.

 
Invité
avatar
Invité
Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Mer 13 Fév 2013 - 23:15
Akai se trouvait face à une grande bâtisse, au bout d'une immense allée bordée d'arbres majestueux. Une lumière blanche, irréelle, éclairait la scène et la jeune femme ne semblait pas comprendre ce qu'il en était. Elle voyait ce qui l'entourait et cet étrange décor inconnu, mais n'avait pas conscience que tout ce qu'elle voyait était réel.
Sa vision n'avait pas changé, mais son corps ne semblait pas être là... C'était une sensation étrange et nouvelle, qui la laissa immobile pendant une bonne heure. Au bout de ce laps de temps, elle finit par trouver quelques repères et compris que même si elle ne se sentait pas "chez elle", elle possédait un corps et pouvait très bien le mouvoir. Elle fit doucement bouger ses muscles, les un après les autres, pour ne pas les brusquer, après ce long moment d'immobilité. À sa grande surprise, elle ne ressenti aucune douleur et aucun engourdissement après ce qu'il venait de ce passer. D'ailleurs, que c'était-il passé ? Elle savait que cet événement l'avait changée, mais il lui était encore impossible de s'en souvenir, sans doute à cause du choc émotionnel.
Elle fit quelques pas et fini par atteindre le milieu de l'allée. Puis, elle se tourna doucement sur elle même, pour changer d'angle de vue et découvrit ce nouveau lieu dans son intégralité. Les extérieurs étaient verts et bien entretenus, sans doute un peu trop, car même si la flore reigniait, tout était parfaitement organisé, de manière à ce que tout semble à sa place. L'immense bâtiment de pierres trônait au centre de son habits de verdure. Il était imposant par sa taille, mais aussi par l'aura qu'il dégageait. Aucun vent ne semblait souffler et le ciel était d'un bleu comme elle n'en avait encore jamais vu.
L'atmosphère était telle qu'Akai dut s'écarter un peu de la grande allée, pour ne plus se sentir observée et intimidée par l'immense masse de pierre. Elle s'adossa à l'un des arbres alentour, touchant du bout des doigts son écorce rugueuse. Ce contact la réconforta, car elle savait à présent que ce monde était bien réel et qu'il n'était pas un mirage malveillant. Elle posa doucement l'intégralité de sa main sur l'écorce, fermant les yeux... C'est alors qu'elle crut sentir le bois brûler sous sa paume. Elle ouvrit les yeux dans un brusque mouvement de recul. Elle observa attentivement sa main, sans voir quoi que ce soit d'anormal. Mais même si la sensation de chaleur avait disparut, elle sentait encore quelques picotements sur sa peau. Elle resta, là, un long moment, immobile, observant la paume de sa main avec tant d'attention, que si ses yeux avaient été des couteaux, elle se serait transpercée la main depuis bien longtemps déjà. Elle s'avança à nouveau vers ce même arbre, désireuse de savoir ce qu'il se tramait. Après une longue inspiration, elle tenta, une fois de plus, de pauser sa main contre l'écorce... Le feu qu'elle avait ressenti s'enflamma à nouveau, mais cette fois la jeune femme se fit violence pour maintenir sa main contre l'arbre. Bizarrement, le feu ne la faisait pas souffrir, mais une scène refit surface et réapparut sous ses yeux.

La scène de sa mort. Cette nuit d'été où une épaisse fumée noire l'avait sortie de son sommeil. Puis toutes ses tentatives désespérées pour ouvrir la porte de sa chambre qui resta bloquée jusqu'au bout. La peur, la panique, les suffocations, le bruit assourdissant du brasier s'approchant de plus en plus, ses cris à l'aide toujours restés sans réponse... Même si elle ne le ressentait plus à présent, elle se souvint de la cuisante chaleur qui avait causée sa mort. Sans qu'elle ne s'en rende compte, de grosses larmes coulèrent de ses yeux, toujours clos. Sa vision continua jusqu'au moment même de sa mort. Puis, une forte lumière blanche apparut, la faisant revenir à la réalité.

Complètement déstabilisée, elle resta là, face à l'arbre, puis articula comme pour s'en fournir elle même la confirmation :
"Je suis morte ?..."

Une brise imperceptible souffla, les dernières larmes tombèrent des joues d'Akai et elle commença sérieusement à reconsidérer ses convictions. Car oui, elle était bel et bien "vivante" et cela même après sa mort... Dur à croire pour cette jeune femme athée. Une multitude de questions l'envahie alors : elle qui n'avait jamais cru en Dieu(x) et n'avait jamais priée, était-elle en Enfer ? Que lui réservait l'avenir ? Ce monde lui sera-t-il plus favorable que sa Terre natale ?...
Elle resta plantée là, devant son arbre, ne sachant plus quoi penser, ni où donner de la tête.
Invité
avatar
Invité
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Ven 15 Fév 2013 - 10:12
Et voila aujourd'hui c'est moi qui me retrouve de corvée accueil des nouveaux.
En fait, mon habitude d'aller au temple lorsque je souhaite rester un peu seul s'est fait remarquer et bizarrement je me retrouve à devoir servir de guide au prochain élève.

Alors, ne pensez pas un seul instant que cela me dérange, au contraire cela me permet de rendre service aux autres et en plus de passer quelques moments tranquille, mais en ce moment entre l'entrainement que je m'impose pour m'améliorer au combat dans l'espoir de percer dans l'arène des chasseurs et les cours que je prépare pour l'élève de Da Vinci.

À mon arrivée ici je ne pensais pas que je tournerais la page si aisément, pourtant j'ai déjà l'esprit très occupé avec les cours et les quelques relations que j'ai pu avoir avec les autres élèves.
Enfin bon, je hausse lentement les épaules et prend le dossier que me tends le prof, c'est bien ce que je pensais les élève n'arrive pas ici forcément par hasard, enfin disons que le prof m'explique simplement que les dossiers apparaissent un peu avant l'arriver des personnes en chair et en os et donc que là j'ai juste à regarder sa photo pour ensuite la reconnaître à son arriver.

Elle ? Je baisse les yeux sur la photo du dossier, plutôt mignonne... je jette un oeil à son nom... Akai Honoo ?
C'est une mauvaise blague c'est ça ?
Je lève la tête vers le prof avec un sourire un poil gêné, puis je lui demande de but en blanc s’il se moque de moi, mais son regard froid m'indique rapidement qu'il est très sérieux, je tiens son regard un moment puis hausse les épaules, non c'est vraiment qu'il est logique qu'une fille s'appelle flamme destructrice... Si ce n’est pas une déesse de feu, c'est que Deus fait vraiment n'importe quoi... Est-ce qu'il ne s'amuserait pas à nous renommé au moment de notre mort modifiant ainsi nos souvenirs ?

Je rends le dossier au prof, puis le remercie avant de quitter la salle des profs, je préfère éviter de blasphémer même si c'est dans ma tête, nos pas que l'idée me fasse peur, mais je n'aimerai pas avoir à affronter tous les profs dans mon état actuel, c'est aussi une des raisons qui me pousse à m’entraîner.
Quelque part je n'ai aucune raison de faire confiance à Deus et ce n'est pas avec notre puissance au moment de notre arrivée ici que l'on va lui tenir tête.

Je mets un pied dehors et le soleil me surprend presque, nous somme en milieu d'après-midi, je profite de ma pause déjeuner pour aller faire mon devoir civique et aider mon prochain...Aujourd'hui je n’ai vraiment pas la tête à faire le sauveur de demoiselle qui n'est pas en détresse, mais bon je peux au moins servir de guide.
Prenant la direction du temple je remarque quelque chose de pas habituel, une fille qui semble réfléchir au contact d'un arbre.

Je m'approche, car elle me semble familière et en fait je comprends que je regardais sa photo un poil plus tôt, tien elle est déjà sortie du temple ?
Bon ben, ça me facilite la tâche j'ai envie de dire... Alors, je m'approche doucement avec un sourire gentil aux lèvres.
Mais lorsque je vais lui tapoter l'épaule pour lui faire par de ma présence je l'entends se murmurer à elle-même qu'elle est morte, Ben ouai bon ça fera un truc de moins à lui expliquer.


-Effectivement vous êtes décédé et il y a cela quelque temps déjà, mais ici le temps est quelque chose de très aléatoire parfois.
Enfin, laissez moi vous expliquer, vous êtes ici à l'école des dieux créer par Deus.
Akai Honoo Bienvenue dans votre nouvelle vie, je suis Akared et suis ton guide pour la journée, j'espère que nous nous entendrons bien.


Ouai même moi je me sens un peu vide en ce moment, je sais pas ce qu'il m'arrive, je manque cruellement de conviction, même si j'ai beau pensé ce que je lui dis, je dois faire vieux serviteur d'une vieille bâtisse en ruine.
Dans tous les cas je me suis respectueusement incliné devant elle.


- Je sais que cela peu paraître un peu fou, mais l'endroit ou tu te trouves et tes souvenirs devrais être des preuves suffisantes pour que tu me croies pour le moment.
Ne soit pas étonné que je connaisse ton nom j'ai été choisi pour t’accueillir, toi qui a été désigné pour devenir une Déesse du Feu.
Aussi si tu as des questions ou remarque, tu peux m'en faire pars avant que je ne t'emmène pour faire le tour des lieux.


Je lui souris franchement, même si je dois avoir l'air un poil fatigué, je mets mes mains dans les poches et la regarde fixement, avec tout ce que je lui ai dit je pense qu'elle peut se permettre de comprendre ce qu'elle est et la nature même de son pouvoir.
Mais j'espère qu'elle l'acceptera aisément, car en fait il n'y a pas tant de monde que cela qui l'accepte comme une réelle seconde chances.
C'est peut-être l'idée de retourner à l'école qui dégoûte.
Invité
avatar
Invité
Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Ven 15 Fév 2013 - 18:36
Plus de puissance, plus de respect, plus de peur de la part de ces êtres inférieurs et aussi un peu plus prés du rang de Dieu, même si je suis là depuis pas très longtemps, j'ai exploré la quasi totalité de cette académie mais j'ai entendu dire qu'il y avait des salles secrètes donc encore plus de respect. Cette seconde vie n'est pas aussi désagréable que ça mais pourrais je faire venir mon armée ici ? Pour conquérir ce monde ? Mais je dois refaire une armée pour ça mais avant tout je dois monter au grade de dieu.
Le début des cours vient de sonner, j'ai frotter mes mains en espérant trouver des sécheurs et les faire souffrir avec des exercices de mon fût mais je préfère quand il refuse d'obtempérer et c'est à ce moment là que je peux employer la force surtout que je viens de débloquer un nouveau pouvoir, je l'ai reçue après être sorti de ma prière au temple, j'ai été voir dans les archives de la bibliothèque et il se trouve que j'ai le contrôle des limites, ça me permet de passer outre mes limites physiques qui sont déjà de base très importantes, me voici encore plus puissant. La prochaine fois que j'irai "prier" je demanderai d’améliorer ce pouvoir afin d'être encore plus puissant.
Je marchais dans toutes l'académie et je finis par arriver dans l'allée du temple où j'y détectent deux sources de chaleurs après analyse je vois que c'est une femelle et un mâle. Bien, je vais pouvoir les coller car ça fait 10 min. que les cours ont commencé, je me suis donc approché d'eux avec des pas lourds et bruyant de toute façon il ne pourront pas se cacher longtemps, je lancerait des scans thermiques pour les débusquer.
Après m'être suffisamment approcher, je me suis arrêté et j'ai croisé les bras en disant :

Bien bien bien, je vous informe que les cours ont commencé depuis 12 minutes 45 secondes et 65 centièmes, je me vois donc dans l'obligation de vous donner 2 heures de colle en raison de l'article 6 paragraphe 9 verset 12 du règlement de l'école
Invité
avatar
Invité
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Sam 16 Fév 2013 - 17:51
Une voix d'homme la sortie de sa réflexion et à peine avait-il commencé à parler qu'elle se retournait vivement vers lui. C'était un jeune homme, plus petit qu'elle et sans doute plus jeune qu'elle aussi. Il ne lui paraissait pas agressif ni hostile, donc elle se détendit rapidement. Il lui confirma qu'elle était bien morte et elle en déduit que lui aussi. Puis il commença à parler d'une école des Dieux créée par je ne sais qui, ce qui la perturba quelque peu.

- Merci pour l'accueil, je m'en remet à toi. Répondit-elle à son guide.

Elle n'avait même pas remarqué qu'Akared connaissait déjà son nom, tellement tout ce qu'il lui arrivait lui paraissait totalement invraisemblable et improbable. Elle pensait qu'à présent, plus rien ne pouvait l'étonner... Jusqu'à ce que le jeune homme lâche les mots "toi qui a été désignée pour devenir Déesse du Feu". Elle ouvra de grands yeux, étonnée, croyant qu'elle avait mal entendue. Puis bredouilla :

- Moi ? Déesse du Feu ?... C'est impossible ! Normalement les Dieux ne sont pas les âmes de simples mortels... Et pourquoi moi ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'école ?... Je n'ai jamais cru en aucun Dieu de mon vivant, comment pourrais-je tout d'un coup devenir un des leurs ? !

Elle était totalement perturbée, ne sachant plus quoi croire, ni quoi faire. Puis une autre voix d'homme retentit, mais cette fois menaçante :

Bien bien bien, je vous informe que les cours ont commencé depuis 12 minutes 45 secondes et 65 centièmes, je me vois donc dans l'obligation de vous donner 2 heures de colle en raison de l'article 6 paragraphe 9 verset 12 du règlement de l'école

Akai ce retourna une nouvelle fois vers la voix, mais cette fois ci, elle poussa un petit cri de surprise et eut un mouvement de recul face au nouveau venu. C'était un homme immense qui devait mesurer près de deux mètres... Non, même plus haut que deux mètres. Il était habillé d'une longue cape noire et sa capuche ne laissait aucune chance de deviner les traits de son visage. À vrai dire, la jeune femme n'avait aucune envie de voir son visage, mais cela donner un aspect un peu effrayant et mystérieux à cet homme. Elle était tellement étonnée et choquée par tout ce qu'il lui arrivait, qu'elle n'avait même pas saisie le sens des mots prononcés par l'inconnu. Elle était complètement à côté de la plaque et se disait que la mort décrite par les humains, était beaucoup plus simple et douce que celle qu'elle était entrain de vivre. Puis elle se ressaisie et tenta d'avoir intent soit peu d'assurance pour faire face à ce sombre personnage :

- Je n'y comprend rien à ces histoire d'école, de Deus et tout le tralala... Je ne sais même pas qui vous êtes, ni ce que vous êtes au juste. Je voudrais juste qu'on m'explique ce qu'il m'arrive, sans me réprimander pour une raison que je ne comprend pas !

Elle se dit que ce qu'elle regretterait peut être d'avoir prononcées ces paroles, surtout s'il s'agissait d'une personne importante, mais après tout elle ne risquait plus rien, vu qu'elle était déjà morte.
Invité
avatar
Invité
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Lun 18 Fév 2013 - 13:27
L’accueil se passe plutôt bien. Enfin, j'ai envie de dire que c'est toujours pareil, lorsqu'on leurs dit qu'ils sont morts ils n'ont aucun mal à nous croire.
Par contre au moment où je vais lui dire que si elle est là c'est pour devenir une déesse, la plupart des gens refusent d'y croire.
Pourtant, je veux dire à partir du moment où l'on accepte l'idée d'être mort pourquoi ce ne serait pas possible de devenir dieux ?

Enfin bon à mon arriver seul un message m'avais été envoyé sur mon portable plutôt qu'une personne et je n'avais pas spécialement eu du mal à accepter cette idée, mais je dois juste être un peu trop tolérant.
Mais bon je suis là pour lui expliquer exactement ce qu'il se passe, mais avant que je ne puisse en expliquer davantage, une voix grave du genre réprobatrice qui nous reproche de ne pas être en cours.

Je soupire gravement alors que Akai s'emporte et commence à se plaindre, je me mets alors à fouiller dans mes poches et en sort en un papier signer du professeur qui m'en envoyé chercher Akai, bien sûr ils n’envoient pas une élève cherche un nouveau sans un papier pour le prouver.

J'ai juste une petite appréhension, car j'ai entendu quelque rumeurs ces derniers temps sur un pion qui cherche n'importent qu'elle prétexte pour combattre les élèves.
Aussi je fais signe à Akai de se taire une fois qu'elle à finit de parlé, puis je me tourne vers le surveillant.


- Bonjour Monsieur, fort heureusement pour Mlle Honoo et moi même nous avons ce mot des profs, car elle vient tous juste d'arriver à une heure qui n'est pas normale habituellement.
Donc vous n'avez pas le pouvoir de nous donner une punition, sur ce bonne journée et bon courage.


Je lui montre donc le mot, puis le range dans ma poche avant de saisir la main d'Akai et de me mettre à marcher assez rapidement.
Ce type est sûrement le surveillant qui s'en prend aux élèves et je n’ai pas envie que la nouvelle ait une mauvaise impression de l'endroit où elle risque de passer pas mal de temps.

Parce oui c'est un lieu qui peut être dangereux pour les gens qui refuse de combattre et l'être encore plus pour ceux qui se plonge dans la bataille.
Et donc là mon rôle c'est de protéger cette fille coûte que coûte elle est sous am responsabilité et il est hors de question qu'il lui arrive quelque chose.


- Essayons de le distancer, en espérant qu'il ne nous colle pas aux baskets pour tenter de nous coincer.
Mais dans tous les cas, je te protégerais, OK ?

Je lui fais un petit sourire pour la réconforter tout en continuant de la faire avancer rapidement en direction du bâtiment, si je peux atteindre la salle de prof on pourra probablement éviter ce surveillant.
Invité
avatar
Invité
Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Mer 20 Fév 2013 - 20:02
Me voilà bien coincée, le papier qu'a ce maudit élève le couvre et la nouvelle par ailleurs et tout de suite, ils en ont profité pour filer et s'éloigner de moi, j'ai bien envie de m'amuser et de leur jouer un sale tour, si il se plaignent au conseil je m'en moque c'est pas un bout de papier qui va m’empêcher de m'amuser. je l'ai est donc suivi, je me suis allégée afin d'avoir le pied léger et de les suivres sans qu'il ne sent rende compte, il semble bien s'entendre la fille semble un peu moins perdue mais garde quand même un peu de peur et certainement beaucoup de questions. Tu pourras les lui posé après la retenu jeune fille mais comment avoir ce papier ? Hmmm, je ne peux pas leur sauter dessus mais...
Voilà, j'ai trouvé, je vais devoir usé de mon pouvoir gravitationnel afin de voler le papier mais je vais devoir faire très attention car la moindre erreur peut m'être fatal car ils sauront peut être me repéré. La j'ai une chance car ils se sont arrêté pour une quelconque raison mais je vais en profité. Lentement mais surement je retire avec difficulté et là je vois un morceau de cette feuille qui sors de la poche et là il est sorti et je l'ai rapproché de moi et maintenant il est dans mes mains. Je le déplie et je le relis, effectivement je ne peux rien faire contre eux tant qu'ils ont ce papier mais maintenant c'est moi qui l'ai, désormais je peux les coincer.
Je me suis avancé plus loin et j'ai attendu leur arrivé et entre temps, je me suis débarrassé de ce papier en l'enterrant bien profond et les voilà je me met sur leur route, le garçon semble ne pas apprécier ma présence et la fille semble avoir peur de moi.

Pourrais tu me remontrez le papier, je ne l'ai pas bien lu
Invité
avatar
Invité
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Mer 20 Fév 2013 - 21:23
Akai ne savait plus où donner de la tête, ni quoi penser. Après qu'Akared ait montré un papier à l'inconnu, ils avaient comme qui dirait pris la fuite. Elle avait appris en peu de temps qu'elle était morte, qu'elle devait étudier pour devenir une déesse et elle était maintenant entrain de fuir un pion, sans trop savoir pourquoi. Le jeune homme l'entraînait vers l'immense bâtiment en pierres, d'un pas pressé. Tout s'enchaînait à une rapidité étonnante et déconcertante. Elle vit tout d'un coup l'homme qu'ils fuyaient, face à eux, entrain de consulter une nouvelle fois, le papier qu'Akared avait pourtant fourré dans sa poche, il y a à peine quelques secondes.
Elle serra machinalement la main de son guide, sachant pertinemment que tout ce qu'il se passait était réel et faisait parti de ce nouveau monde, dans lequel elle devra peut être passer l'éternité. Elle s'arrêta, restant légèrement en arrière, méfiante envers ce pion peu sympathique, qui lui inspirait d'ailleurs, pas mal de peur. Elle était sûre que si ce dernier découvrait son visage, elle pourrait y retrouver l'expression qu'elle n'a jamais cessée d'observer de son vivant... Cette expression propre aux personnes dites "supérieures", qui, en un rien de temps, prennent plaisir à décider tout de vous et vous tourmentent comme bon leur plais. À cette pensée, Akai se sentie toute étrange, comme si la température de son corps augmentait. La peur et le stress étaient peut être la cause de cette réaction... Elle ne pouvait pas quitter des yeux l'homme en sombre, car elle avait bien trop peur que ce dernier ne se déplace à nouveau, tellement rapidement, qu'elle ne s'en rende même pas compte. Dans ce monde inconnu, emplit de Dieux et Déesses, elle avait bien peur de se faire écraser comme un misérable insecte.
Alors que l'homme semblait faire mine d'être satisfait du contenu du document, Akai décida de faire comme toute personne en position de faiblesse : ne surtout pas le provoquer et se faire irréprochable.

- Excusez moi... Pourrions-nous nous retirer ? Je souhaiterais m'informer des règles de ce nouveau lieu.

Elle n'avait pas cherché à cacher la pointe d'inquiétude dans sa voix, mais avait déployée toute l'assurance et la détermination qu'il lui restait. La présence d'Akared la rassurait énormément et elle sentait qu'elle lui serait éternellement reconnaissante de la protection qu'il lui offrait. Elle se mordillait l'intérieur de la lèvre inférieure, redoutant que la réponse du pion soit violente et elle savait très bien que si jamais il s'en prenait personnellement à elle, elle n'aurait aucune chance de s'en sortir.
Invité
avatar
Invité
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Sam 23 Fév 2013 - 15:55
Tenant fermement Akai, mais pas trop fort pour éviter de la blesser et lui faire peur, nous quittons l'endroit où se trouvais le surveillant un peu plus tôt.
Je marche à bonne vitesse, mais je sens qu'elle ne pourra pas me suivre ainsi très longtemps donc une fois à mi-chemin entre le temple et le bâtiment administratif ou il faut l'emmener pour régler les premières démarches administratives.
Moi je l'ai toujours dit, l'art de la torture vient des petits papiers, mais après ce doit être parce que j'avais trop l'habitude de me prendre des boulettes en classe.

Et lorsque le surveillant que nous avions laissé un peu plus tôt ce retrouve de nouveau devant moi à ma barrer le chemin que je dois emprunter, voulais s'imposer comme un obstacle à mon simple devoir.
C'est là que je compris, il n'y aurait probablement plus de papier dans ma poche lorsque j'y mettrais la main, bien sûr sinon pourquoi serait-il revenu.
Mal vu ? Il est évident que cela n'est pas le problème, mais bon soit s’il a eu un moyen de le faire disparaître sans que je ne m'en rende compte c'est que non seulement il doit être plutôt fort et qu'en plus il est suffisamment désespérer pour ne cherche des crosses.

Je fais signe à la nouvelle déesse de feu de rester en arrière puis m'avance devant le surveillant et met la main dans ma poche, pour finalement la ressortir vide, mon visage ne feint même pas la surprise alors que je continue de le regarder.


- Je peux savoir ce que vous recherchez ?
Parce que je n'ai pas vraiment le temps de m'occuper de vous, je dois montrer les lieux à la nouvelle et j'aimerai lui donner une assez bonne image de l'école, vous comprenez ?


Je regarde bien sûr au niveau de son visage, sans me démonter ou autre, d'un côté il n'est pas si impressionnant que cela de mon point de vue, il existe des types bien plus effrayants que lui.
Et en cas de combat inopiné je sais quoi faire, d'autant que j'ai confiance en mes capacités de combat et en la force que m'a accordé deus
Invité
avatar
Invité
Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Lun 11 Mar 2013 - 20:46
Ce jeune homme me tape sur les nerfs, pour une raison inconnu de moi même, il me tape sur les nerfs et il semble que j'effraie la nouvelle venue, en même vu ce que je suis, il n'est pas bizarre que je fasse peur, je m’apprêtais à asséner un coup au garçon quand j'ai entendu du bruit, des fauteurs de troubles, ils viennent de casser et de voler quelques choses, je le vois grâce à ma vue thermique, enfin je crois qu'ils ont volés quelque chose mais autant m'en assurer, je suis donc partit dans cette direction, mes soupçons se confirment, ils ont bien volé quelque chose, dés qu'il m'ont vus, ils se sont mis à courir. Je les ai donc poursuivis, ils sont 4, un jeu d'enfant pour moi. Que la course commence.
J'ai réussi à attraper le premier dés le début car je l'ai par surprise, il avait vu ses copains courirent mais lui n'a pas pris l'initiative de courir, quel idiot franchement. Le deuxième a été un peu plus long car il manie la vitesse mais je l'ai attrapé car il a percuté un chariot, il est donc tombé et j'ai pu l'attraper. J'ai amené les deux premiers en classe et je l'ai enfermé.
Le troisième lui possédée le vent comme pouvoir ce qui lui permet d'aller presque partout mais il en faut plus pour m’arrêter, il a trouvé refuge sur le toi, derrière une cheminée mais j'ai pu l'avoir en doublant son poids, celui ci aussi je l'ai amené en retenue et enfermé avec les autres, plus qu'un et c'est le chef de bande. Il a comme pouvoir l’invisibilité mais grâce à mon détecteur de chaleur, je peux le repérer facilement mais le tout est de savoir où il est. Au bout de 10 min, je l'ai trouvé et je l'ai chopé. Me dirigeant vers la salle de retenue, je tombe sur le garçon et la nouvelle. Celui ci me regarde avec haine, je ne sais pour qu'elle raison.
Invité
avatar
Invité
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Mar 12 Mar 2013 - 0:00
Akai n'y comprenait plus rien. Le grand homme vêtu de noir s'était désintéressé d'elle et de son guide, en deux temps trois mouvements et était sans doute parti à la "chasse" de victimes bien plus intéressantes. Elle se sentait rassurée et septique à la fois. Elle craignait que cet homme qu'elle jugeait effrayant ne revienne leur chercher des problèmes. Il était partit sans un mot, comme ça, sans raison apparente. La jeune femme se dit que lui aussi devait être un Dieu ou une chose dans ce genre et que ses pouvoirs l'avait informés de quelque chose qui dépassait sans aucun doute son entendement.
Les deux apprentis finirent par atteindre le grand bâtiment de pierre et Akared continua, normalement, son rôle de guide. Les événements que la jeune femme venait de vivre s'étaient enchaînés les un après les autres sans qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit. Elle était à présent sure d'une chose : même si elle devrait peut être passer l'éternité dans ces lieux, elle ne risquait pas de s'ennuyer. Mais n'avoir aucun contrôle sur tout ça la déstabilisait et lui donnait envie de devenir plus forte, en tant qu'apprentie Déesse.
Elle commençait donc à accepter sa "destinée" et faisait maintenant en sorte de retenir chaque nouvelle information sur ce monde, pour pouvoir au plus vite s'y adapter et développer ses pouvoirs. Parce que faute d'avoir eut une vie mortelle assez courte, elle était bien décidée à avoir une longue vie d'apprentie déesse.
Elle était silencieuse mais ne perdait pas une miette de tout ce qui se passait au alentours, observant chaque nouveau lieux et les quelques personnes qu'ils croissaient. Elle enregistrait chaque information, ce qui n'était pas une mince à faire, car elle avait tout à apprendre de ces lieux.
Mais c'est au détour d'un couloir que son guide et elle retombèrent nez à nez avec le grand homme sombre. À sa vue, elle attrapa la manche d'Akared, plus pour se rassurer que pour l'avertir de leur rencontre.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. - Jeu 27 Juin 2013 - 14:07

Tu faisais un bon surveillant Hango, pourquoi as-tu rejoint les renégats ? :PJe clôture donc ce rp resté trop longtemps sans réponse. Bonne continuation à vous ~


Akared : 225 xps
Hango : 210 xps

Xps attribués : Oui



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Contenu sponsorisé
Re: Recommencement {Pv Akared & Hango}. -
Recommencement {Pv Akared & Hango}.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Temple de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page