Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[EVENT] Bienvenue à la Deus Académia

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Dim 29 Juil 2012 - 0:15
Ox assistait aux autres remises de pouvoir, la seule chose qui le gênait était le fait que ses chaussures soient toutes mouillées de la manifestation de son pouvoir. Il vît donc passer devant le livre des professeurs et d'autres élèves qui reçurent tous un pouvoir de manière plus ou moins surprenante. Toutes les personnes enfin passées devant le livre de Deus, le directeur ouvrit le repas. Ces paroles furent donc suivies d'une procession de serveuses qui apportèrent toutes sortent de plats, dont la majorité était inconnue à Ox qui avait vécu de très nombreuses années auparavant. Cependant, il repéra un plat de poisson qu'il connaissait, en effet, la pêche était l'une des rares activités qui se pratiquaient à son époque. Il se servit donc de poisson et s'installa devant la table pour manger. Il ne parla à personne durant son repas, il pensait plus à l'eau qui l'avait suivi. Il se demandait de quelle façon cette eau lui servirait, s'il serait capable de provoquer des raz-de-marrée comme ceux qu'il avait vu sur les îles grecques de sa jeunesse.

Son repas terminé, Ox se leva et s'éloigna de la table. Son trajet ne dura pas bien longtemps puisqu'il fut intercepté par un autre élève qu'il ne connaissait pas. Il se souvenait seulement que c'était l'élève passé juste avant lui devant le grimoire et que rien ne s'était produit pour lui. Ce dernier ce tourna vers Ox et lui dit :

- Hey. Attends. J'aimerais te poser une question. Je ne sais pas si tu te rappelles de mon passage devant le livre. Je n'ai rien ressentit lors du contact. J'ai vu que de l'eau était apparue lors de ton tour. Est ce que tu as remarqué quelque chose lorsque je suis passé? J'aimerais obtenir un indice.

Il semblait complètement perdu. Ox n'avait rien vu lors du passage de son interlocuteur, il lui dit alors :

-Désolé, je n'ai rien vu du tout lors de ton passage. Cependant, tu as peut-être eu de la chance. Certain ont eu l'air de souffrir énormément lors de leur passage devant le grimoire. Et, je peux t'affirmer que ce n'est pas agréable du tout d'avoir les pieds mouillés depuis mon passage. Je pense que pour ton problème, tu devrais en parler au Directeur, c'est certainement le plus à même de te répondre. Au fait, je me présente Ox Mist, probablement l'Apprenti-Dieu de l'eau ou quelque chose dans le genre.

Tout en parlant, Ox cherchait le Directeur des yeux, lorsqu'il le repéra, il dit à son interlocuteur :

-Tiens, le voilà. Désolé de ne pas t'avoir aidé davantage.
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Dim 29 Juil 2012 - 21:09
Encore quelques personnes passaient devant le grimoire avant que la première partie de la Cérémonie touche à sa fin. Ce n'était pas trop tôt. L'animation de chaque passage était tout de même une épreuve émotionnelle pour bien des gens. Heureusement que notre mystérieuse jeune femme s'était installée une fois de plus au fond de la salle loin de tout être qui pourrait la perturber. L’évènement qui venait de se passer à son encontre était encore bien trop récent pour jouer à l'hypocrite avec tout le monde et se forcer ainsi à sourire. Le moment tant attendu était arrivé, place au gueuleton bien mérité. Se redressant de son appui, la mystérieuse enseignante piqua de temps à autre des morceaux qu'elle porta directement à sa bouche. Ses yeux ne quittaient pas les serveuses, comme par hasard, de la gente féminine, mais je vous jure, à croire qu'il n'y avait que ça qui faisait rêver à ces pauvres êtres de la direction. Prenant une bonne coupe de champagne histoire que les bulles lui monte à la tête, la jeune femme aperçu sa compagne de fortune de l'infirmerie. S'approchant gentiment, elle lui adressa un sourire quelque peu forcé avant d'entamer la conversation.

"- Ravie de te revoir sur pieds, j'espère que tout ira pour le mieux, mange un peu, cela te fera du bien."

Buvant à grosses gorgées sa flûte qui fut très vite vide, la guerrière retourna vers l'une des serveuses prenant cette fois-ci deux coupes de champagne. La soirée risquait d'être longue et quelque chose lui disait que les épreuves étaient loin d'être finies. Ca fera un peu de bien que les choses bougent, jusqu'à lors, il n'y avait pas eu vraiment de quoi se mettre sous la dent au sens figuré du terme.

*Arrête de boire !*

*C'est pour t'effacer de mes pensées, démon !*
Laissant échapper un nouveau soupir, elle se retourna à nouveau à l'encontre de la jeune femme vue à l'infirmerie improvisée.

"- Je me prénomme Kym, Kym Mäss, professeure à l'Académie."

Elle avait l'air bien finaude avec ses deux flûtes de champagne dans les mains, m'enfin, elle tenait plus que bien l'alcool alors autant se chauffer le gosier, c'est si agréable. Un doux parfum la sortit de ses pensées. Faisant demi-tour sur elle-même, Kym aperçu ce cher directeur. Il fallait dire qu'il en jetait pas mal avec sa manière d'être et son petit côté rebelle. Tout en remerciant cette chère jeune femme, la professeure s'approcha gentiment d'Isanagi. Le regard cette fois-ci ferme, sans laisser la moindre émotion se déceler, la mystérieuse enseignante offrit l'une de ses flûte à ce bien curieux personnage.

"- Alors comme ça, vous aimez vous enquérir des faiblesses des âmes ?"

L'émotion durant la cérémonie a touché bien des personnes si ce n'est toutes, un brin d'âme était dévoilé pour chacun d'eux au directeur des "hostilités". C'est à ce sujet que notre chère et tendre Kym jouait sur les mots, après tout, c'était une belle entrée en matière. Baissant son regard quelques secondes vers le sol, elle reprit à nouveau le cours de sa discussion.

"- Votre âme semble également blessée, ce fardeau qui vous est offert à l'Académie ne doit pas être facile à gérer tous les jours même avec deux autres directeurs à l'appui, n'ai-je pas raison ?"

Relevant cette fois-ci son regard plongeant ses yeux dans ceux de son interlocuteur, la guerrière lui adressa enfin un léger sourire sincère avant de boire une petite gorgée de ce cru si appréciable ...
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
835/1500  (835/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Mer 8 Aoû 2012 - 1:22
Agathe était déjà heureuse de son pouvoir, mais ce qu'elle ne savait pas ce qu'il y aurait à manger ET à boire ! Donc elle fut encore plus heureuse. Après que le directeur est annoncé le casse-croûte, tout un ballet de soubrettes apparu portant des plateaux remplis principalement de victuailles. Mais instinctivement, elle repéra les plateaux à coupes de champagne. En bonne alcoolique de son vivant, elle était automatiquement attirée vers la boisson. Cela lui manquait depuis sa mort. Mais elle se demandait si on lui laisserait l'accès aux plateaux alcoolisés au vu de son nouvel age, après tout elle avait désormais 16 ans et d'apparence en faisait 13 tout au plus ... Mais, pour ça, elle devait tenter le tout pour le tout !

Elle se leva donc et adopta une démarche la plus naturelle possible. Tranquillement, pour ne pas éveiller l'attention des autres et ne pas paraître précipitée, elle marcha en direction de ces plateaux tant espérés, au passage elle prit un petit four et tout en avançant l'enfourna dans sa bouche. Cette petite chose n'était vraiment pas mauvaise d'ailleurs ! Sa progression avançait, bientôt, elle atteindrait ce plateau ! Et là ce sera encore plus le bonheur qu'avant, ce sera une joie intense, inespérée, merveilleuse, immortelle ! Plus jamais elle ne serait triste en ayant accès à cela ! Elle devait y arriver ! Absolument ! Il n'y avait aucune autre solution ! Elle ne laisserait personne la détourner de sa cible ! Pas même ces bonbons au caramel, là bas sur le buffet ! Rien ne l'empêchera de vivre cette future joie ! Quoique... ils avaient vraiment l'air bon ces bonbons ... Non ! Elle devait se concentrer ! Mais le caramel était ça réel faiblesse, cela semblait si bon ... même de loin ! Comment pourrait-elle faire face à pareille dilemme ? Bonbons ou boissons ? Telle était la question !

Sa tête n'en pouvait plus, elle devait faire un choix ! Elle n'avait que très peu de temps avant d'entrer en collision avec cette jeune personne qu'elle voyait là ! Elle devait choisir absolument, indéniablement, obligatoirement, c'était un enjeu incommensurable de sa nouvelle vue ! La douceur acre et pétillante du champagne ou bien la douceur douce et chaude des bonbons au caramel doublés de crème caramel ? Elle ... ne ... peut ... faire ... ce ... choix ... seule ! Cerveau ne plus répondre, estomac prendre contrôle. BIIIIIP.

Agathe avait enfin pu prendre sa décision grâce à son ami l'estomac ! Désormais elle savait ce qu'elle devait faire : tourner à droite toute et manger des caramels ! Elle vira donc de bord et toujours avec sa démarche détendu, se dirigea d'une magistral ligne droite vers le buffet à gourmandises. Là, elle put enfin se rassasier, elle en prit des poignées entières et, pour ne pas paraître ridicule en les mangeant devant les autres, eut un réflexe enfantin : elle se cacha sous la table. Grâce à la nappe qui la recouvrait, elle se sentait vraiment en sécurité pour manger. C'est donc ce qu'elle fit, goulûment et appréciant chaque bonbon à sa juste valeur, elle se mit enfin et au final à faire la gourmande.

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Jeu 9 Aoû 2012 - 18:33
J'ai longtemps repensé à ce qui s'était passé devant ce grimoire, c'est vrai, j'ai toujours fait la guerre et alors ? Il y a bien d'autres personnes qui auraient pu prendre ma place et moi j'aurai fait autre chose, malheureusement, je pense, je suis le mieux placé pour juger l'art de la guerre et comprendre le vrai sens de ce mot. C'est troublant de savoir ce que je suis et de penser de ce qui va se passer une fois que j'aurai accompli ma tâche dans cet académie. En tout cas j'ai très vite arrêté de penser à tout ça, car la suite m'aidera à oublier ce mauvais moment. Après la prestation de chaque personne devant le grimoire il est temps pour le directeur de passer à l'étape suivant, le grand buffet. Tout ce petit tour de magie pour nous faire présenter ces plats bien garnis et ça m'ouvre l'appétit, après tout ce n'est qu'une cérémonie d'ouverture, je devrais me détendre et de profiter ce moment, car ça n'arrive qu'une seule fois à présent.

J'ai commencé à prendre quelques apéritifs et boissons, d'abord un bon verre de champagne pour commencé. Tout en mangeant j'ai parcouru la salle à la recherche de nouveauté, regardant par la même occasion les élèves se parler entre eux, le principal sujet tourne autour de leur pouvoir. Quant à moi je penses deviner ce que je dois faire, je testerai mes compétence plus tard, en attendant j'ai repéré d'autres plats qui me donne envie d'en manger. J'ai commencé à piquer encore quelques nourritures qui me semblent bon ou tentant avant de finir mon verre et de le déposer quelque part.

J'ai a peu près fait le tour du buffet, il ne me reste plus qu'à passer au dessert, je me demande ce que je vais bien pouvoir trouver. Arrivé sur place il y a certe pleine de choses, mais rien qui pourrait me pousser à en manger, je suis pas très dessert finalement. Par contre je pouvais entendre comme un bruit discret, pas très loin de moi, peu commun. J'ai commencé par regarder autour de moi, cherchant la provenance de ce bruit, mais rien qui n'indique sous mes yeux, quelqu'un est en train de grignoter comme un fou, mais où ? Si je ne vois pas de là c'est peut-être parce-que la personne en question se cache quelque part, puis mon oeil attentif a pu voir une chose suspect, le drap à bougé un instant. Curieux je me suis approché et après m'être baissé je l'ai soulevé et qu'est-ce-que je découvre ? Une jeune gamine qui s’empiffre de friandise dans sa bouche, vue l'odeur et de ce qui se trouve autour de sa bouche c'est du caramel.

"Je t'ai trouvé, pas très discrète pour une jeune demoiselle, je pense que tu as soif, non ? Viens par là, je vais t'offrir à boire" Dis-je en tendant ma main vers elle.

PS: Voila Agathe je t'ai abordé ^^ et pas très long mon post dommage =/
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Jeu 9 Aoû 2012 - 20:43


Le Directeur veillait sur l'assemblée afin que tout puisse bien se passer. Les serveuses donnaient les emplois du temps, passait d'élèves en élèves afin de voir si tout allaient bien. Bref, aucun soucis particulier, peut-être pouvait-il se détendre un peu en prenant une coupe de champagne, cela étancherait bien sa soif, oh, une seule coupe ne ferait pas de mal. Il se dirigeait alors vers l'une des tables, son regard à la recherche de la fameuse coupe.

"- Alors comme ça, vous aimez vous enquérir des faiblesses des âmes ?"

Il se retourna alors vers cette délicate voix, pour tomber sur un admirable visage. C'était la professeure Kym Mäss. Elle tenait justement une deuxième coupe dans ses mains, peut-être avait-elle prévu le coup ? Comptait-elle lui offrir ? Enfin, elle rajouta autre chose, plus intéressant encore :

"- Votre âme semble également blessée, ce fardeau qui vous est offert à l'Académie ne doit pas être facile à gérer tous les jours même avec deux autres directeurs à l'appui, n'ai-je pas raison ?"

"- En effet, chère Kym, enfin, si je puis me permettre de vous appeler ainsi ? C'est un fardeau convenable que de guider ceux qui ont étés choisis pour devenir des Dieux, mais il n'est pas de tout repos. De plus, j'imagine que tous ici présent portent plus ou moins un fardeau n'est-ce pas ? - Il se rapprocha d'elle en plongeant ses yeux dans les siens- Il en va de même pour vous j'imagine ?"

Il saisit alors délicatement la coupe de champagne que Kym tenait dans la main et s'échappa avec un sourire, et en murmurant tout doucement à son oreille :

"- Désolé, je dois mettre en place la suite, merci pour la coupe douce dame que vous êtes..."

C'était peut-être un peu dommage pour ce cher Isanagi mais il avait une raison de la laisser ainsi. En effet c'était maintenant la suite du programme. Buvant d'une traite la coupe qu'il avait gentiment pris, il passa devant deux élèves qui parlaient, il entendit quelques bribes de leurs conversations.

"-Drake Ula. Tu est un élève intéressant et pour ton domaine, tu le découvrira bien assez tôt et crois moi, ce n'est pas rien. Tout ce qui s'est passé n'a pas pus être vu par le reste des élèves mais j'imagine que tu a ressentis quelques choses de particulier au moment où tu as touché le Grimoire ? Et bien, ton domaine se révélera tôt ou tard crois moi ! Sur ce, désolé de ne pas pouvoir t'en dire un peu plus mais je dois filer !"

Encore une fois, il fila, volatile et rapide...

Il se replaça alors devant son pupitre et tapota doucement le micro. Histoire d'attirer l'attention, enfin, c'était indéniable de toute façon.

" - Bien maintenant, passons à une chose importante. Vous allez avoir devant vous Deus en personne. Ne vous fiez pas à son apparence, il est toujours endormi. Ceci sera un message qu'il vous transmet juste avant qu'il ne sombre dans son sommeil. Bien, débutons- Il enleva la protection du livre et annonça quelques mots à voix hautes - Te vigilemus Deus !"

Un cercle se dessina alors au milieu de la salle, envahissant tout l'espace d'une lumière transcendante, d'un bleu argentée. Une silhouette se dessina alors lentement au milieu même de ce cercle, elle grandit, grandit, jusqu'à former une entité propre et distincte... Deus.



Deus

D'une hauteur d'environs trois mètres, Deus se dresse devant les élèves, majestueux mais vieillis. Une large carpe recouvrant tout son corps et un masque pour cacher son visage, voici comment il s'était présenté devant eux. Un regard perçant, jaune vif, passe en revue toute la masse d'élèves avant de prendre la parole :

- Chers Elus, si vous avez étés choisis c'est que vous avez en vous la volonté, le souhait de changer des choses ou d'apporter le changement ! Il n'en tient qu'à vous d'atteindre le stade ultime de divinité et ainsi vous pourrez jouir de tout les désirs possibles. Je vais entamer un long sommeil mais à mon retour, je tiendrais personnellement à savoir ce qu'il est advenu de vous, chers Elus ! Et pour cela ! Un premier test de ma part, il n'en tient qu'à vous de le réussir car je sais que vous en avez le potentiel !

L'image de Deus disparut peu à peu, ne laissant plus qu'à un moment, une fin poudre bleutée, volatile. Cette même poudre, d'une volonté soudaine, s'éparpilla partout dans la salle, jusqu'à se déposer sur les tables, les buffets. La nourriture semblait prendre vie, en formant des amas par-ci, par-là, le caramel se rassemblait en une dizaine de petits monstres à grandes gueules, le champagne s'assembla en une créature liquide humanoïde, les petits fours s'unissaient afin de former des titans armés de haches tranchantes malgré tout. Toutes la nourriture prenaient vie en de multiples créatures inspirés des divers mythologies du monde humains. Il n'en fallait pas plus pour donner le ton à la suite de la cérémonie. Maintenant, c'était l'occasion de mettre en place les Domaines que les élèves avaient perçus. Le rôle du Directeur n'était là pour gérer le danger, mais en laissant place à une situation bien périlleuse tout de même.

En aucuns cas, il n'agirait pour attaquer ou pour blasphémer l'épreuve que Deus leurs avaient imposer. Seule chose que le Directeur pouvait faire était de générer une barrière tout le long de la salle et d'évacuer le personnel, pour ne laisser que les restants des élèves. C'était peut-être cruel, surprenant, mais c'était l'occasion rêvée pour connaitre son Domaine.

"Ne vous inquiétez donc pas, à vous de découvrir vos domaines dans cette situation plutôt particulière, ne m'en voulez pas, ce fut le souhaite de Deus que de vous imposer cela, bonne chance"



Hrp -> Deus vous imposant cette épreuve, une barrière est placée, vous pouvez vous défoulez, ou imaginez la découverte de votre domaine, facile ou non, les monstres sont issus de la nourriture mais usent d'attaques basés sur l'eau, la terre, et feu. A vous d'imaginez votre situation et contre quelles bêtes voulez-vous combattre, vous avez le choix en sachant que c'est inspiré par les mythologies du monde humain. Sur ce, place à une petite bataille !




Dernière édition par Isanagi Tensho le Ven 7 Sep 2012 - 18:38, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Dim 12 Aoû 2012 - 17:14
Trop de monde. Certes, il y avait de quoi manger, ce qui était on ne peut plus attirant, surtout après avoir fait un - court ok mais quand même - coma. Sauf qu'il y avait trop de monde. Impossible de rejoindre une table et de piquer un morceau de quelque chose sans se retrouver entouré de plein de gens. Et de pensées. Déjà que de son coin, Léa en captait quelques unes, alors rendue dans la fosse aux lions... non merci. Une cacophonie, ça lui avait suffi. Elle resta donc plantée à côté de la petite salle improvisée en infirmerie, à regarder en se concentrant pour maintenir ses maigres barrières en place. Elle sentait bien qu'il ne faudrait pas grand chose pour les faire voler en éclats...

Une voix vaguement familière lui parvint et elle tourna la tête pour apercevoir la femme de tout à l'heure. Celle avec son espèce d'alcool écoeurant. Sans doute une alcoolique d'ailleurs, à voir comment elle descendait les coupes de champagne... L'apprentie-déesse fit de son mieux pour répondre poliment, même si l'humeur était loin d'y être.

- Je n'ai pas faim, merci.

C'était le mieux qu'elle pouvait faire. Oh mince... l'autre lui apprit qu'elle était professeure. Carrément. Ben ça promettait des cours particuliers ça... une professeure pleine d'alcool... fiou. Enfin cela signifiait aussi qu'elle devait répondre, au moins par politesse, sinon ce pourrait passer pour de l'irrespect envers le corps professoral.

- Enchantée... Léa Dolce pour ma part.

C'était potable quand même. Mais Deus, que ces tambourinements contre ses barrières lui faisaient mal au crâne. Ils étaient plus forts que les autres, peut-être étaient-ce les pensées de Kym ? L'idée sembla plus plausible car lorsque la professeure s'éloigna, ça allait mieux. Léa la salua de la main et la regarda filer vers le directeur avec soulagement. Ca ne réglait pas son problème, mais c'était déjà une désagrément de moins. Laissant les réjouissances aux autres, elle ferma les yeux pour mieux se concentrer sur ses défenses. Elle devait trouver un moyen de les raffermir et vite. Elle imagina plusieurs lieux paisibles qu'elle appréciait de son vivant, comme le lui avait dit le directeur, et cela l'aida à calmer son esprit effrayé par tant d'intrusions inconnues.

Après quelques minutes, la jeune fille rouvrit les yeux pour voir si ça tenait. Ses barrières semblaient mieux tenir, et elle ne sentait presque plus les pensées des autres cogner contre. Mais elle n'osait pas aller plus en avant, sachant bien que ça ne survivrait pas à autant de monde d'un coup. Pas encore en tout cas. Ne restait qu'à espérer que le temps l'aiderait à améliorer la solidité de ses défenses. Elle aperçut alors le directeur qui était revenu sur son pupitre et attirait l'attention des autres. Encore quelque chose ? Il n'en avait pas déjà assez fait ? Gmpf.

Deus en personne... donc le créateur de l'académie, et probablement le premier Dieu ou un truc du genre. Léa écouta le message, en levant les yeux pour bien le voir. Au moins elle était assez loin pour pouvoir le contempler sans soucis ni torticolis. Pour un speech enregistré, ça avait de la gueule, il faut bien le dire. Les répondeurs terriens peuvent aller se rhabiller. C'était impressionnant à voir, et limite ce qu'il disait n'avait pas d'importance. Mais elle écouta quand même. Test ? Minute là, il avait parlé d'un test ? Heu... oui mais non ? Objection, ça marche ? Ah ben... apparemment non, il avait déjà disparu. Remarque faire objection à un message enregistré, ce serait un peu stupide.

Léa regarda autour d'elle, se demandant ce qui allait se passer. Le mot test ne lui plaisait pas du tout. Ca sentait le coup fourré à plein nez. Et cette poudre là, c'était quoi au juste ? Du poison ? Oh... en quelque sorte. Apparemment ça donnait vie aux aliments... elle fut bien contente de ne rien avoir avalé du coup. Mais la situation ne s'annonçait pas brillante... les espèces de titans de nourriture qui prirent vie lui firent penser un instant à ceux du dessin animé Hercules. En un peu trop gros à son goût. Et le directeur qui en rajoutait une couche, gnagnagna découvrez vos domaines gnagnagna... mais c'est bon elle le connaissait le sien, un truc inutile dans une situation pareil. Qu'est-ce qu'il voulait qu'elle fasse ? A part peut-être hurler de tous ses poumons... si les aliments ont des oreilles, ça pourrait les faire fuir...

Où était passée la professeure ? Ah là-bas ! Très bien, puisque de toute façon Léa n'avait rien pour se battre, la solution était de coller quelqu'un qui devait pouvoir gérer. Si c'était une prof, elle devait bien être capable de gérer la situation, non ? Ou au moins d'avoir un domaine divinatoire pratique. La jeune fille inspira un bon coup et se lança dans la bagarre. En appréciant d'être plus petite que la moyenne : les boules de feu d'un titan de pain d'épice trop cuit ne risquaient pas de la toucher. Le soucis, c'est que ça fusait de partout et elle ne pouvait pas tout voir. D'autant que les pensées revenant en force, ses barrières volèrent en éclat.

L'apprenti-déesse fit de son mieux pour se faufiler entre les élèves en se retenant de hurler. Penser à Kym, Kym, Kym, elle ne devait pas être loin, elle sentait ses propres pensées sans en saisir la signification, trop de bordel dans son esprit. Superbe animation. Il fait chaud aaaah je brûle ! Oh un poisson pané trop chou. Une boule de caramel gluant volante. Quoi ? Elle se tourna à temps pour voir la chose lui foncer dessus et eut le réflexe de sauter par terre pour l'éviter. En atterrissant aux pieds de Kym. Ouf au moins elle avait atteint son objectif ! D'accord en s'étalant au sol pour esquiver une boule de caramel qui risquait d'avoir finir sur sa potentielle défenseure mais ce n'était qu'un détail.
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Jeu 16 Aoû 2012 - 12:34
Apparemment, celui à qui Drake s'adressait, n'avait rien remarqué à son sujet. Tant pis, si tel était le cas, alors personne d'autre que le directeur ne pourra le faire. Il esquissa donc un sourire puis lui fit un signe de la main en guise de bonne continuation. Bien sur, il le remercia poliment puis s'en alla vagabonder ailleurs. Drake devra découvrir son domaine de divination tout seul. C'était une sorte de challenge à surmonter. Après s'être réincarner, le fait de se savoir plus tellement humain, il y avait de quoi être excité. Quelle pouvait être la nature de sa force?

D'ailleurs, le directeur ne tarda pas à montrer le bout de son nez. Par contre, il ne lui donna aucun indice sur son pouvoir. Le jeune homme était un peu dépité mais garda une expression passive. Il se gratta la joue en entendant un compliment à son encontre et ne pu rien répondre en retour. En fait, il ne savait pas quoi dire tout simplement.

Tout en marchant au hasard et en évitant la population, il fut surprit d'entendre une voix assez forte pour que tout le monde l'entende. Un message allait être transmit. Comme le reste des gens, il tourna son regard vers la source et ne fit plus de bruit pour écouter attentivement.

Le mot "test" titilla son oreille. Il était évident que dans une académie, une voie scolaire ressemblant fortement à celui des hommes devait être mit en place. Alors il pensa qu'il y aura des examens et tout ça. Mais de là à croire que ce test se passerait maintenant, tout de suite... C'était cette poudre bleutée qui déclencha une bataille surprise. Sans savoir quand cela avait commencé exactement, Drake se retrouva au milieu d'un champ de bataille sortit tout droit d'un conte de fée. Il ne savait plus si c'était à cause de cette poudre ou bien si tous ces monstres étaient apparu en même temps que le message de Deux, en tout cas, il s'était mit à l'abri derrière une table penchée sur le côté. La nourriture avait prit vie pour devenir de redoutable créatures mythiques. Drake n'avait jamais eu à faire à ce genre d'ennemi, il ne savait pas comment aborder cette bataille.

Dans un premier temps, il resta dans son coin en analysant la situation. Mais c'était beaucoup trop de le bordel. Les élèves ne contrôlaient pas leur pouvoir et face à des monstres qui savaient bien le faire, ce n'était pas gagné d'avance. Puis au bout d'un certain temps, un poulet rôti géant tenta de le plaquer au sol après avoir fait un gigantesque bond. Grâce à l'ombre qui grandissant au fil des secondes sous ses pieds, Drake pu éviter l'assaut en sautant et roulant sur le côté. L'impact causa une mini secousse et déstabilisa complètement la victime. Il resta assit et recula lentement, frottant son derrière sur le sol et en gardant le poulet en visuel.

Il fallait réagir. D'abord une arme. En balayant du regard le périmètre, il ne trouva pas grand chose d'utile. Une chaise, puis une nappe, des assiettes... Finalement, une fourchette. Il se leva puis couru en direction de cette fourchette. Le géant poulet continua de le poursuivre. Celui-ci n'avait pas de dents fort heureusement, même pas de tête en fait mais son poids devait être terrible. Encore une roulade sur le côté pour ne pas se faire écraser. Dans cette bataille chaotique, Drake ne faisait pas vraiment attention à son entourage. Mais au bout d'un moment, il se rendit compte que de fuir chacun dans son coin n'allait pas faire avancer les choses.

- Encerclez vos cibles ! Restez groupés !

Ces ordres furent émanés dans le feu de l'action. Il n'avait pas l'autorité officielle pour le faire mais il fallait bien quelqu'un pour occuper ce poste. Il était sûr que beaucoup de gens n'allaient pas l'écouter. Il y avait de nombreuses raisons. La peur, l'individualisme, les blessés... En tout cas, Drake s'efforça de rejoindre un petit groupe d'élèves déjà formés. Et pour détendre un peu l'atmosphère, il lança une sorte de mini blague.

- Vous croyez qu'ils sont encore comestibles? Il n'y a pas de mort de faim par ici?

Il imagina une scène où un élève se mettait à attaquer avec ses dents pour se nourrir de ces monstres à l'aspect appétissant. Mais bon, qui allait tenter cette folie? Drake n'était pas très gourmand et n'allait pas le faire. Sa fourchette à la main, il arriva à transpercer une tête gélatineuse d'un flanc humanoïde. Sans effet... Mais il baissa violemment son bras où il tenait son arme pour déchirer ce corps gélatineux grâce aux dents de la fourchette. La texture était souple et facile à mettre en pièce. D'ailleurs il continua de se défouler sur ce corps et frappant plusieurs fois jusqu'à le transformer en compote.

Cependant, des biscuits volants à la texture renforcée et dur comme le fer, tentèrent de lui foncer dessus. Il s'en prit un dans le bras qui le mit à terre. D'autres allaient en finir avec lui. Les yeux de Drake étaient fixés sur ces objets volants identifiés. A tel point que ses pupilles se contractaient, se contractaient pour mieux cerner ces biscuits dans les airs. Et après quelques secondes, un phénomène se déclencha. L'espace entre lui et un biscuit se déchira pour créer comme un vide et l'objet volant disparu dans ce vide soudain. Une brèche dimensionnelle venait de voir le jour. Par contre, il y avait encore cette immense ombre au dessus de lui, le poulet géant voulait avoir du Drake aplatit comme repas.
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Dim 26 Aoû 2012 - 19:47
*Lourd fardeau, mais pourquoi pas l'alléger en bonne compagnie ?*

*Ha non, tu vas pas recommencer à flirter avec lui !*

*Ferme-là je te l'ai déjà dit ...*
L'ambiance était vraiment agréable et apparemment, forte appréciable pour les invités de ce jour si particulier. Alors que le Directeur se délecta de sa compagne de fortune n'omettant pas de piquer un peu de son breuvage, il partit demander un peu d'attention pour continuer la suite des hostilités. Le spectacle était plus que fascinant, la jeune femme avait rarement vu de tels effets se produire et pourtant, dans le domaine du surnaturels, son peuple en était as. Le discours enregistré raisonnait dans toute la salle tenant ainsi en allène toutes les personnes présentes, mais la révélation d'une certaine épreuve à réussir. A vrai dire, s'en était presque absurde, s'ils étaient élus pour venir ici, c'est que ce Dieux avait sûrement eu un dossier bien complet sur chacun de ces êtres, alors pourquoi une épreuve ? Ha, l'âme d'un être vivant, peu importe sa race, est très difficilement malléable, et ça, notre chère et tendre guerrière n'en savait que trop ... Restant debout, sa coupe désormais vide dans sa main, son regard était fixé sur cette projection avant qu'elle ne disparaisse donnant ainsi vie à tous les aliments, quel gâchis vous me diriez, seulement voilà, un autre problème allait sûrement faire son apparition.

*C'est quoi ce foutoir ?*

*Tu me sens, vas-y, palpe-moi !*
Comme un réflexe, ses doigts se retirèrent du cristal faisant tomber ainsi son verre à terre s'éclatant de mille morceaux. Ses yeux fixaient chaque scène qui se déroulaient devant elle. La Tylf sentait son coeur battre, son sang bouillonner en elle. Le temps était comme figé autour d'elle regardant, las, ces pauvres gens combattre pour leur survie, pour l'apaisement de leur âme. Des poulets animés, son cher ami le champagne qui faisait également des siennes sur une table plus loin, se donnant ainsi en spectacle dansant sur la table tel une danseuse de bas étage. Un vrai chantier. Mais quelque chose sortit de cette paralysie la jeune femme, un bruit, entendant son nom, Kym se retourna voyant se jeter à ses pieds cette fille, Léa, auparavant croisée à deux reprises. Sans même y prêter attention, une boule de caramel fonça droit sur la prof, but ! Atterrissant en plein dans sa bouche, Mlle Mäss mordit un grand coup avant de la recracher. Se précipitant sur la fillette pour l'inviter à se relever, elle retira son épée rangée jusqu'à lors à son dos, et pris la douce enfant à l'arrière d'elle, la tenant par les hanches à l'aide de sa main libre. Faisant maintenant face à une ... Une sorte de boule caramel tueuse, la mystérieuse enseignante engagea l’embrochant au bout de sa lame avant de l'amener sur un petit feu qui s'était déclaré près d'une chaise. L'effet escompté était au rendez-vous. La boule se liquéfia jusqu'à s'évaporer. Un de moins, mais en regardant tout autour, il était clair que la bataille ne serait pas si facile ...

*Allez, laisse-toi faire, palpe-moi, sent mon âme couler en toi, je ne t'en donnerai qu'une, je sais que tu aimes ça, tu l'aimes, n'est-ce pas ?*

*La ferme !*

*Quoi, aurais-tu peur de l'homme qui a jadis soufflé dans le creux de tes oreilles de commettre l'acte irréparable sur un être humain ?*

*Tu vas la fermer oui ?*

*Toi qui a toujours détesté les humains, tu as même tué ton propre fils !*

*FERME-LA DEMON !!!!!*
Respirant de plus en plus fortement, la Tylf sentait son pouvoir prendre peu à peu possession de ses membres rendant ainsi ses pensées confuses et à la merci de ce démon qui l'habitait. Sa cicatrice au niveau de l'arrière de son coup se mit à perler, suivi d'un cri, la jeune femme sentit cette sensation pénétrer ses veines sans rien pouvoir y faire. Tenant fermement l'artéfact de sa famille en main, elle vit la lame se métamorphoser en une fine épée, léger et facilement maniable. Etait-ce donc ça le secret ? Malheureusement, sa famille était morte bien trop tôt pour lui en révéler plus ... Ses mouvements semblaient plus fluides, plus rapide, leur de la découverte était finie, maintenant, l'action était de mise, mais comment remettre de l'ordre dans tout ce bordel ?! Le petit feu de joie continuait à se consumer devant elle. Tenant toujours la jeune élève derrière elle, Kym se mit à bouger tel un félin, forçant chaque aliment qui la croisait à lécher le bout de sa lame, empoisonnée.

"- Hi hi, t'inquiète pas petite Léa, cette lame ne t'es pas destinée aujourd'hui, hi hi."

D'une voix pour le peu flippante, si on regardait les traits de son visage, on aurait bien remarqué qu'elle n'était plus la même, même sa voix était plus aiguë, plus impertinente. Continuant son avancée en zigouillant jambon, poulet et autres mets farfelus, la guerrière arriva vers un autre groupe de personnes. L'une devait être Drake, elle se rappelait de sa frimousse lors de son passage vers le grimoire. Apparemment, son poulet lui donnait du fil à retordre. Lâchant délicatement l'emprise de sa main qui était sur la jeune élève, la prof se remit en scelle quand elle vit un plateau de petit four sonner l'attaque sur eux. Se mettant une fois de plus en position de défense, ils étaient bien trop nombreux et petits. L'un deux tomba sur sa poitrine avant de rebondir vers l'investigateur de cette attaque : Une truite fumée ! Le petit four, tel un boomerang, reparti directement vers son envoyeur en pleine poire ! C'est alors qu'un autre des petits fours atterrit une fois de plus dans la bouche de Kym qui ne put s'empêcher cette fois-ci de le mordre avant de l'avaler.

"- Hmm, pas si mauvais du tout en fait, hi hi."

Nous voilà bien partit, maintenant qu'elle venait de comprendre que manger ces choses étaient agréables, en voyant la tonnelle de vin non loin du groupe, il va sans dire que sa passion allait reprendre le dessus. C'était peu dire, courant dans cette direction, se battant avec ce liquide rouge si attirant, Kym mordait sans relâche avant d'avaler comme une bien heureuse le cadavre de son crime.

*Boire, encore plus, pour te faire disparaître de mon esprit, démon !*
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
835/1500  (835/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Ven 31 Aoû 2012 - 1:52
Une nappe soulevée ... Une main qui se tend ... Une invitation à boire ... Comment refuser ? Ce n'était même pas envisageable de refuser à boire voyons ! Sans hésiter plus que cela, Agathe saisit la main qu'on lui propose et, essayant de retrouver un semblant de grâce, se redressa paisiblement affichant un sourire charmant. Ce n'est pas tout, mais en étant là, elle allait se faire en quelque sorte sa réputation dans ce nouveau monde, elle se devait de bien montrer ce qu'elle valait ! Tenant toujours la main du jeune homme, d'ailleurs celui-ci assez étrange avec des cheveux verts et un regard pour le moins déstabilisant, elle se mit à le suivre en direction des boissons. Au final grâce à son estomac elle avait précédemment fait le bon choix ! Et oui, elle allait obtenir les deux choses qu'elle avait désiré en faisant le premier bon choix, c'est comme si elle avait bien complété un algorithme ! Qu'il était agréable d'obtenir une sorte de victoire comme cela ! Il était aussi agréable d'avoir un contact charnel avec un autre humain, même si ce n'était qu'un contact de mains à mains, c'était le premier qu'elle recevait ici à l'académie ! Cela éveillait en elle d'ailleurs tout un sentiment de jovialité ! Elle se mit donc soudainement à sourire, de toutes ses dents, comme si elle était actrice dans une pub de dentifrice et que son but dans la vie n'était autre que d'éblouir les gens avec son sourire !

Le moment qu'elle attendait tant arrivait enfin, les boissons étaient là, à portée de bras ! Mais si on suivait l'étique du moment, il paraissait logique que l'homme qui l'avait guidée jusqu'ici lui tende son verre ! Elle devait donc attendre inlassablement, rien n'était assez rapide quand il s'agissait d'alcool pour elle. C'est comme si on voyait apparaître un ange de chez Victoria's Secret en salopette jaune à pois roses ! C'était tout bonnement inhumain ! Et puis d'ailleurs, automatiquement elle pensait à l'alcool mais allait-il seulement songer à lui en donner à elle ? Elle n'était plus majeure à ce que je sache ! Le stress montait en elle, par pitié qu'on lui donne vraiment à boire ! Elle commençait réellement à stresser, c'était rare qu'elle stresse comme ça, mais là c'état un besoin, elle avait l'impression qu'elle avait un fusil sur la tempe et qu'on voulait lui faire prononcer le mot "anticonstitutionnellement" avec la bouche remplie de patates et que si elle ne réussissait pas, il en était fini de sa pauvre existence ! Il était donc nécessaire pour sa survie d'avoir un verre avec de l'alcool !

L'homme lui tendit donc au final un verre, le stress s'évanouit immédiatement, mais elle n'eut pas le temps de le porter à ses lèvres pour en vérifier la contenance qu'elle fut interrompue par la voie de ce cher directeur. Il annonça donc une chose importante dans un avenir proche : un discours. Mais pas le discours de n'importe qui ! Le discours de Deus en personne ! Agathe était bien sûr trop petite pour voir ce qu'il se passait sur l'estrade, elle ne vit donc rien de ce qu'il advenait du directeur. Elle crut même que tout cela était fini, mais là une voix bien plus forte et grave retentit ! C'était donc cela la voix de Deus ! Pure logique du moment, il leur annonçait de nouveau qu'il avait été choisis ! Sérieusement, est-ce que quelqu'un dans cette salle allait-il penser en son fort intérieur "Ah mais non, pas moi, mais qu'est ce que je fais là alors ." ? Bien sûr qu'ils avaient été choisis ! Mais cela ne suffisait pas apparemment pour être ici ! Voilà qu'ils avaient un test ! Mais bon Dieu, on aurait pas pu la laisser mourir tranquillement après son suicide ??

La coupant dans ses songes, quelques choses de fort étonnant advint, il se mit à en quelques sortes neiger une poudre blanche pailletée et scintillante. Cela avait beau être beau, Agathe ni voyait là rien de bon, la preuve, quand elle baissa à nouveau les yeux sur son verre, elle se rendit compte que son contenu en avait pris vie et flottait désormais dans les airs à niveau de son visage. Cela ressemblait désormais à un boule gluante et gélatineuse. Celle-ci tourna sur elle même et là, un oeil en sortit et cligna deux fois. Ce fut suffisant à Agathe pour hurler à la mort, elle détestait tout ce qui était en rapport avec le surnaturel. Par réflexe, elle prit son katana derrière son dos et l'expulsant rapidement de son fourreau, essaya de couper la chose. Celle-ci se sépara, puis se rassembla devant ses yeux ahuris. L'oeil se reforma et se fronça, apparemment, il était pas content de s'être fait coupé en deux. Le visage d'Agathe se décomposa, elle avait vraiment peur.

Lentement elle avala sa salive, se redressa toujours tout aussi doucement et afficha un pâle sourire. Elle devait se concentrer et faire vite, l'autre était vraiment pas content. Faire une onde de chocs, là maintenant et là balancer dans ce globe oculaire ! Visualiser quelque chose de dur, de puissant, qui fait bien mal. Comme une gifle puissance 2000 ! Certes c'était incongru comme idée, mais elle ne voyait pas comment elle pourrait obtenir autrement le même résultat que quand elle l'avait reçue elle même ! En plus de cela bien sûr, elle devait songé à sa fuite, cette chose n'était pas la seule bizarrerie qui était apparu sous le dôme de pluie pailletée ! Il devait bien y avoir un échappatoire, un endroit sans monstre ! Elle devait bien pouvoir s'enfuir pour sa survie ! Tout allait se passer très vite : le lancement d'attaque suivie de sa fuite, sans oublier de respirer.

Alors à l'aide de ses mains soudainement elle envoya une onde, enfin elle espéra en lancer une étant donné qu'elle imagina une baffe géante dans ses mains et les leva au dessus de sa tête. Et elle ne sut vraiment pas si cela avait abouti car immédiatement après, elle fit volte face et se mit à courir, katana à la main. Elle se retint de hurler face à toutes les horreurs qu'elle vit derrière elle et se débrouilla pour éviter toutes les attaques qu'elle croisait. Certes c'était lâche comme comportement mais elle en avait cure, elle fonçait vers la porte, elle détestait tout ce qui relevait du paranormal comme cela.
Bientôt, elle serait LIBRE ! Un craquement sonore retentit. Agathe venait de, lamentablement, s'écraser contre la barrière magique qui entourait le combat. Elle était jusqu'à lors lancée à pleine vitesse. Ce choc la sonna donc quelque peu, ce qui eut pour effet de ... l'envoyer dans les pommes, les choux, les coquelicots, les orties ou autres végétaux. Pour un moment elle serait donc assoupie.


Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Ven 7 Sep 2012 - 17:18
Sans hésitation elle prend ma main avec joie, plutôt rapide comme réaction, enfin bref, je l'aide à se relever de sa cachette puis je l'accompagne vers le comptoir, là où se trouve tout les boissons du monde. J'ai repéré au passage ce fameux comptoir avec un choix presque illimité qu'il vous est impossible d'en choisir au premier abord rien que pour déguster, même moi je ne connais à peine un tiers dans le tas. Je les dégusterai plus tard, après tout il faut se dire qu'on est tous mort et que la vie nous sembles éternel, car nous somme immortel à présent et cette nouvelle vie commence à me plaire, rien que de voir ces personnes se parlant entre eux, venant de différent époque, d'âge, de camp, ils étaient ennemi, rival. Ils étaient sûrement riche, pauvre, de simple clochard, un roi ? Ai-je la chance de croiser mon meilleur ami ? Je ne sais pas, mais ce qui est sûr à présent rien n'est impossible pour moi.

Perdu dans mes pensées je me ressaisis et de rester sur l'événement, la fête n'est pas encore terminé, je vais profiter de cet instant au lieu de me défiler, je n'en ai jamais eu dans ma vie, depuis ma carrière en tant que soldat de la nation russe, fêter avec mes camarades, mes frères d'armes, sur notre victoire et uniquement ça, j'ai eu rarement l'occasion de participer à des festivités locales, mais ce que je vis à l'instant même me semble unique.

Un instant j'ai senti sa main serrer sur la mienne, comme stressé. Je me tourne pour voir du coin de mon oeil vers la petite demoiselle, ses yeux brillant comme des feus d'artifices, je devine qu'elle est remplie de joie, mais est-ce à cause de ma proposition ? Au fait, elle a quel age ? Je dois me méfier maintenant, qui sait avec qui je suis en train de parler, il est tout à fait possible que je traine avec une vieille de l'ancienne vie. Déjà que je suis mort vieux, j'étais pas loin de ma retraite et il a fallu que je fasse tout exploser, ce fut magistral. Que dois-je faire ? Prendre le risque de l'offrir de l'alcool ? Ou bien de simple boisson ? Je n'ai pas beaucoup de temps en face de moi, il ne me reste plus que quelques pas à faire, très bien je vais donner la même chose que moi, tant pis, voyons voir comment elle va réagir, de tout façon je ne vais me faire réprimander, car l'âge est confus parmi ces gens, y compris moi.

Une fois devant je me décide de me servir deux verres de whisky, oui cela faisait longtemps que je n'en ai pas bue, histoire de me faire rappeler de son goût. Je me retourne pour tendre ce verre à elle qui le prit avec sourire, je la regarde dans ses yeux, comme tout tradition, il faut bien laisser un mot avant de boire:

"Santé"

Oui, normalement j'allais le boire juste après, mais nous avons été interrompu par l'appel du directeur, tout les personnes concernés dans cette salle ont donc cessé de faire du bruit et ruer de leurs regards vers cet homme. Son discourt a été bref, mais suffisant pour me donner un certain frisson dans le dos, suite à cela une apparition plutôt imposant se présente devant nous, un avatar représentant Deus lui-même, celui qui nous a choisi pour devenir dieu, je ne suis même pas sûr que c'est son véritable apparence, une vrai personne énigmatique. Par contre le mot test me dit qu'il va y avoir de l'action, rien que de voir les domestiques sortir de la salle comme des voleurs, ça commence à m'inquiéter tout ça et je n'aurai sûrement pas l'occasion de commencer mon verre. A peine il avait terminé son discourt qu'il débute de ce qu'il appellerait un test, cet étrange voile de poussière scintillant de couleur bleuâtre retombe sur la surface de cette salle, je ne ressens aucun changement pour ma part, je ne comprenais pas sur le coup jusqu'à ce que j'entends un cris qui m'a surpris dans mon dos. Je fais volte-face pour voir une boule liquide sortir de son verre, puis j'ai senti mon verre trembler, le contenu bouge tout seul, commençant à sortir hors de là, ne sachant pas quoi faire j'ai lancer mon verre dans un coin sans réfléchir. A ma plus grande crainte les nourritures commencent à prendre vie, transformant cette fête en un champ de bataille, de véritable battle royal!

Je me retourne pour voir si la fille est toujours près de moi, mais hélas elle s'est enfuit vers je ne sais où, pas le temps de la chercher, des humanoïdes composés de biscuits m'encerclent. Me défendre avec seulement mon couteau ne va pas être une chose aisé, mais pas le choix. Empoignant donc mon arme et me mettant en garde je les attendais, qu'ils passent à l'action et ainsi ils vont voir ce qu'un Spetsnaz est capable de faire. Le premier s'élance vers moi avec sa lance improvisé, cherchant à me transpercer, il est facile de lire ses mouvements qu'il me suffit d'adapter ma défense, ainsi déviant sa lance, agrippant son bras avant d'assener plusieurs coups de couteau dans la poitrine, finissant par un coup de grâce par un high kick direct dans le cou, le décapitant sur place. Maintenant trois d'entre eux se ruent vers moi, le premier abattant son épée sur ma tête, j'ai attrapé sa main puis le retournant contre lui-même, vue que c'est du biscuit j'ai juste à briser son bras rien que de donner un coup de coude dedans et le finir en plantant son arme dans sa tête. Le suivant voulait m'enfourcher par derrière, j'ai évité de justesse son attaque avant de lui lancer mon couteau entre les deux yeux, s'il en avait déjà. Le dernier s'empresse de me bousculer avec son bouclier, avec mes deux main libre j'ai fait fasse à la charge du guerrier,agrippant ainsi son seul rempart de protection, lui donnant un low kick dans sa jambe, le brisant sur le coup, une fois à terre je lui ai écrasé sa tête de cookie de ma semelle, CRACK! Enfin le combat est loin d'être terminé, car mon prochain adversaire fait pas mal d'ombre derrière moi, comme quoi c'est un géant que je dois affronter.

Derrière moi je peux très bien voir un géant... De biscuit, celui-là ne serra pas facile à l'abattre, si seulement j'avais des armes à feu en ma disposition je les aurai tous achevé! -Tu en as en ta disposition mon frère- Comment ça j'en ai en ma disposition ? Et comment tu fais pour me parler encore! -ba voyons, je peux très bien te parler comme je veux non ? Bref fait gaffe à toi car le gros n'attend pas pour que tu l'attaques- Oui, le voila qu'il passe à l'action, de sa massue pointue il fracasse le sol comme un rien, si je n'avais pas esquivé je serrai réduit en bouilli, il me faut des armes bordel! -Tu n'as qu'à imaginer les armes que tu souhaites avoir, tu verras, ça va venir comme par magie dans tes mains, tiens ton préféré, Le raging bull 500 et tu peux en avoir deux! Aller! Eclate toi!- J'ai compris oui! Alors mon arme favorite hein ? Mon revolver, mes revolvers... Rien que de souhaiter en avoir que je sens de l'énergie traverser tout au long de ma main, c'est une forme proche du frisson et glacial, néanmoins agréable à sentir, jusqu'à sentir mes mains tenir sur quelque chose de lourd, mes yeux peuvent constater sans erreur que je tiens bien des revolver. -Tu n'as même pas besoin de recharger, tu es l'instrument de la mort, tu produit autant de munitions que tes armes en consomment, ça les renouvelle, allez, je pense que tu connais la suite, je vais roupiller dans mon coin, salut- Hé... Quel connard celui-là, enfin bref je vais pouvoir m'éclater à présent.

le golem s’apprête à m'aplatir une nouvelle fois, mais cela n'arrivera pas, car avec mes deux armes, tirant une rafale directement sur son arme qui finit par se briser en mille morceaux et encore je ne vais pas m'arrêter à là, je veux voir si je peux jouir d'une munition illimité! Continuant à tirer et à tirer comme un fou de la gâchette, même si le recul est difficile à contrôler, contre une cible de son envergure je ne peux même pas envisager de le rater. Le golem prenant chère face à mon assaut furieux finit par se disloquer, entendre un son comme celui-ci me donne envie de continuer,cela ravive mon moral et gagne en animosité, en cet instant je peux sentir en moi cette folie dégager de mon corps sous forme d'aura. Ils peuvent très bien voir à quel point je suis instable, gardant malgré tout le sang-froid, mais mon regard me trompe, laissant apparaitre cette envie de tuer.

Les balles fusent dans tout les sens, touchant leurs cibles, pour un touché cela fait un mort, le son produit par ces revolvers est si puissant, même plus que tout ce brouhaha réuni, sauf que je n'ai pas besoin de faire une pause, l'adrénaline que me procure de ce sentiment nostalgique me pousse à crée un objectif très simple: Continuer à tirer jusqu'à total extermination!

♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Sam 8 Sep 2012 - 15:47
- Dernier tour -


Ironique n'est-ce pas ? Le Directeur, fumant tranquillement sa cigarette, placer derrière son pupitre entrain de regarder ce spectacle rocambolesque. C'était le souhait de ce cher Deus, il n'y pouvait rien. Toutefois, la situation était tout de même maîtrisé, en effet, chacun avaient plus ou moins pris conscience de leurs pouvoirs, leurs domaines ou ils s'étaient alliés avec d'autres. Ce soutiens était quelque chose de crucial également pour s'améliorer, certains possèdent même des domaines s'alliant avec d'autres. Quoi de plus normal que de faire des alliances et combattre après tout. La main se frottant la barbe naissante, Isanagi jeta un coup d'oeil sur sa montre. Il était temps d'arrêter là, de toute façon, c'était clair, ce test consistait à leur faire connaitre ou bien effleurer leurs domaines. Il ne fallait pas combattre jusqu'à deuxième mort s'en suive ! Isanagi donna une pichenette à sa cigarette afin d'arrêter le feu, enfin pour l'instant, car il avait maintenant du boulot. L'apparition de l'image de Deus avait enclencher ce test, on le sais bien, mais le Directeur ne savait pas quand est-ce qu'il devait s'arrêter. Rien ne lui avait été transmis de ce coté. Donc il devait agir et montrer le pouvoir que chacun pourrait avoir si ils réussissaient les tests et leurs "scolarités". Il descendit alors au milieu du "champ de bataille", sourire aux lèvres. En effet, il avait l'occasion de se bouger un peu, de voir si il n'était pas encore trop rouillé. Finissant au milieu de la pièce, sa main semblait indiquer une direction lointaine, puis d'un coup sec, il claqua des doigts. Les murs, le plafond, et le décor semblaient se distordre d'un sens à un autre, la dimension allait prendre place et son "quatuor" allait pouvoir faire son travail. La salle commençait à s'assombrir, formant quelques lumières ténébreuses rampant sur les murs et plafonds. Lentement, quatre silhouettes se dessinèrent devant Isanagi, jusqu'à montrer leurs véritables apparences.

Quatre puissant guerriers étaient maintenant en présent. Chacun avaient une particularité, épées bâtardes, katana, lances & arc. La durée de cette "invocation" n'excédait pas vingt minutes, mais c'était suffisant pour se débarrasser de ses quelques "monstres" restants. D'un seul signe de la tête d'Isanagi et les Homonculus se mirent aux travail. Disparaissant en un éclair chacun allait aider/secourir les élèves en difficultés. Le premier, Gilgamesh dégaina son épée bâtarde et ne fit qu'une "bouchée" d'un poulet qui voulait sauter sur un élève. Le deuxième, Jingû Tennô, était une guerrière japonaise ayant inspiré le directeur, elle maniait ses deux katanas avec brio, et les petits fours, qui menaçaient un groupe d'élèves n'ayant pas encore compris leurs domaines, ne firent pas long feu sous le tranchant incontestable des deux lames. Le troisième Homonculus, Shiva, était sans doute sa plus puissante création, sous une apparence innocente cachait une grande puissance et froideur à l'encontre de ses adversaires. Munis de sa lance Gungnir, elle tranchait les flasques de champagnes volant dans les airs, la chaleur de la lame les firent évaporés. Le dernier, Telly, était un archer d'une précision hors-normes. Les rapides flèches allaient se planter dans les têtes des canards laqués à l'orange, et des cochons animés d'une bestialités primitives. Il alla au secours d'une élève, fort peu intelligente, qui avait foncer dans la barrière magique et s'était, pour le coup, assommé.

La bataille s'achevait et, silencieusement, les quatre Homonculus disparurent aussi vite qu'ils étaient apparus. L'invocation n'avait durer moins de cinq minutes, et c'était tant mieux pour le Directeur. Après cette soirée riche en rebondissement, ils étaient temps pour les élèves et le personnel d'allez se reposer. La barrière magique disparut et les serveuses ainsi que les majordomes re-rentrèrent dans la salle. Ils débarrassaient et nettoyez déjà le vacarme qui s'étaient déclenchés, après tout ils étaient là pour ça...

Isanagi re-tapota le micro afin de faire une dernière déclaration, la dernière de la soirée.

"- Bien, le test est fini, certains ont découvert la magie de l'Académie, d'autres leurs domaines divins et certains ont même rencontrer un mur. Mais maintenant, ils est temps pour vous de vous reposer, la soirée se termine sur ça : Encore bienvenue à la Deus Académia ! Et puissiez vous réussir votre quête divine et réussir à accomplir cette tâche difficile qu'est de devenir une divinité !"

A cette dernière phrase, l'homme, fourbe dans ses actions, disparut dans un écran de fumée. Les majordomes eurent la tâche de guider les élèves, les professeurs et le personnel dans leurs chambres et appartements. Ceux-ci priaient les élèves de les suivre afin qu'ils puissent succomber à un doux sommeil...ou pas.

Hrp -> Voilà, le premier Event se termine. Les majordomes vous guident dans votre chambre respectives, vous pouvez parler de celle-ci si vous le souhaitez, à vous de voir ;) En espérant qu'il vous a plus tout de même ~
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Lun 10 Sep 2012 - 12:07
Bon c'était la pagaille de partout, ça criait autant dans qu'au dehors de la tête de Léa, mais au moins elle avait réussi à trouver la professeur. Son objectif atteint, elle n'avait pas d'autre choix que de s'en remettre entièrement à Kym : elle avait à peu près tenu jusque-là, mais maintenant c'était tout simplement impossible de réfléchir et encore plus d'agir. Les pensées de tous ces êtres vivants se disputaient son attention, et elles étaient bien trop nombreuses pour qu'elle en comprenne une seule. C'était comme essayer d'entendre une personne parler à l'autre bout d'une salle de concert remplie, avec du hard rock au menu. Et encore, ça semblait plus facile que ce qu'elle subissait maintenant.

Le reste lui sembla assez flou, perdu au milieu de toutes ces pensées. Elle sentit bien une main la relever, seule sensation tangible qui différait des nombreux esprits qu'elle captait, mais après... totalement perdue, mettant les mains sur ses oreilles en un réflexe aussi humain qu'inutile, elle se laissa entraîner par Kym en luttant pour ne pas hurler. Remarque on ne l'entendrait sûrement pas dans cette cacophonie, qui était aussi vocale que mentale. Elle regardait sans bien voir ce qui se passer, la vue troublée par une migraine qui s'annonçait colossale. La professeure avec une épée, embrochant du caramel pour le faire frire comme un chamallow... une pensée plus forte que les autres qui disait à un démon de la fermer... Kym en mode psychopathe qui tailladait tout ce qui passait à sa portée, avec une voix assez flippante... pas aujourd'hui ? Ca voulait dire quoi ça, elle comptait découper Léa une autre fois ? Ou alors c'était une pensée qui venait d'une autre personne ?

L'apprentie-déesse n'arrivait plus à discerner les paroles du reste. C'était bien trop pour elle. Alors à défaut de comprendre, elle se laissait guider par Kym, totalement à sa merci. Elle savait bien qu'elle bougeait, entraînée par la professeure, mais où, pourquoi, ça... elle n'en avait aucune idée. Et elle était bien incapable de retrouver le peu de calme qu'elle avait obtenu en restant à distance tout à l'heure. C'était tout simplement impossible qu'elle parvienne à remonter une quelconque muraille psychique dans ces conditions.

Un instant, Léa sentit que la professeure la chassait, et grimpa un échelon dans la panique. Jusque-là encore ça pouvait aller, si l'on ne faisait pas attention à la migraine atroce qui grandissait dans sa tête, à côté de la cacophonie des pensées des autres. Elle avait un lien, une accroche, et tout d'un coup plus rien. Non là c'était vraiment pas possible ! Elle chercha à quoi se rattraper mais elle ne voyait pas bien, des auras brouillaient son champ de vision. Elle ne comprit absolument rien à ce qui se passe ensuite, seulement que ce fut subitement terminé, en quelques minutes. Des éclairs de couleurs, probablement des personnes, peut-être des dieux accomplis, ou le pouvoir d'un autre, des bruits de combat, puis le calme... enfin au niveau des oreilles. Mais dans sa tête, rien ne changeait.

Il lui sembla que le directeur parlait, sa voix étant bien différente et amplifiée par le micro, mais ce qu'il dit alors là... repos peut-être, encouragements, quelque chose du genre. La migraine devenait bien trop forte pour qu'elle comprenne correctement, et tous ces gens qui n'arrêtaient pas de penser... elle n'en pouvait plus ! Ne sachant absolument pas où aller, elle se mit à courir au hasard, les mains toujours crispées sur ses oreilles, sans se soucier de bousculer d'autres personnes. S'éloigner, s'éloigner, à tout prix, abandonner ce lieu trop bruyant, être à nouveau seule dans sa tête...

Là où les majordomes et autres domestiques s'occupaient des élèves pour leur montrer leur chambre, elle attira l'attention des infirmiers de tout à l'heure, qui voyaient bien qu'elle allait d'une minute à l'autre se remettre à hurler. L'un d'eux lui attrapa gentiment les épaules. Un lien, une autre accroche, Kym ? Léa ne savait pas et en fait ne voulait pas savoir. Tant qu'on la sortait de là... et c'est ce que firent les deux infirmiers, la guidant vers leur antre si silencieuse à côté de la salle. La coupure fut presque soudaine, il ne resta que les pensées de ces deux-là dans la tête de l'apprentie-déesse. Et la migraine, dont la douleur semblait avoir attendu ce moment pour exploser littéralement, envahissant chaque nerf de son cerveau. Elle était à la hauteur de l'ampleur de la cacophonie subite là-bas.

Léa ne risquait pas de pouvoir supporter une chose pareille. Son corps non plus d'ailleurs, qui décida qu'il en avait bien assez subi comme ça et prit une pause bien mérité. Elle s'évanouit dans le couloir de l'infirmerie, aux bons soins des deux soigneurs, qui l'amenèrent dans leur domaine. Un bon lit et du repos, il n'y avait pas mieux. L'année s'annonçait méchamment éprouvante pour elle...

Spoiler:
 
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Jeu 4 Oct 2012 - 19:24
Comme sur un champ de bataille, avec mes camarades, mes hommes, mes chars d'aciers, mes Hinds portant la marque de loup solitaire, notre symbole de solidarité et d'unité, l'union de notre armée qui forge le lien incassable, une famille sommes-nous devenu. Sur la terre submergé de balles et de carcasses de métal, des cadavres écharpés, déchirés, bien plus que démembrés, causés par des explosions de nos obus de 125mm, de nos roquettes longues portées, de nos balles de 12,7mm, 20mm et 30mm fusant dans les rangs ennemis. Nous avons fait pleuvoir tellement de munitions que de mort et pourtant cela à suffit pour repeindre le paysage, une réalité qui dépasse largement de ce que l'on voit dans des films de guerre et moi! Je me trouve en plein milieu de ce pétoire, à me battre auprès de mes frères et mes soeurs, commander mon bataillon et nous mener vers la victoire. C'est ce sentiment qui me pousse à remémorer tout ces souvenirs du passé et de me rappeler pourquoi je me bats actuellement, pour gagner cette bataille ridicule, opposant nous les semi-dieux contre une armée de bouffes et d'alcool. En tout cas qu'est ce que je m'éclates, vraiment.

Mes balles de calibre 50 détruisent ces biscuits, explosent ces boules de whisky, démembrent ces cochons farcis et ça continue encore, jusqu'à ce que mon instinct pousse mon corps à arrêter de bouger, je sens une énorme frisson dans mon dos, m'obligeant à chercher de mes yeux de lynx à travers ce bordel, trouver l'origine de mon inquiétude, trouver qui pourrait me pousser à avoir peur alors que je l'ai balayé de mes pensées et là je viens d'assister à des apparitions sur la scène, la poussière qui reconstitue des corps jusqu'à l'accomplissement du processus. Mes yeux ont écarquillé face à ces quatre guerriers de la mort, invoqué par le directeur lui-même, rien que de les regarder je peux dire à quel point ils pouvaient être terrifiant.

A l'instant où cet homme à l'allure d'un homme d'affaire donne le départ et ces serviteurs se sont lancés dans le bain de sang, sauf que ce ne sont pas des créatures ou êtres vivants qu'ils vont affronter, mais de la nourriture, seulement j'ai du mal à suivre leur mouvement, tellement ils sont rapides que je ne vois même pas leurs ombres. La puissance d'un directeur, voila une belle démonstration de force, même moi je n'ai même pas envie de me frotter à lui, car plus le temps passe et moins je vois d'ennemis sur le terrain, que des débris, un odeur de brûler et de boisson évaporé, ça taille et fuse de partout. Mes jambes n'arrivent pas à faire un seul pas, comme si je devais absolument rester où je suis, mes oreilles n'entendent que du vent passant juste à côté de moi, sans que j'en ai le temps de les apercevoir, c'est comme s'ils dominaient le mur du son. Ce n'était pas mon genre, mais pour la première fois j'étais incapable de bouger et tout ça à cause d'eux.

Je ne me suis pas rendu compte du temps qui s'est écoulé et pourtant la bataille a pris fin et je ne vois plus ces combattants sortis tout droit du comte de fée, le silence est de retour, quelques un paniquent encore, d'autres hurlent par le panique alors que le combat venait de finir, puis le directeur annonce par micro que le test est enfin terminé. Je peux me soulager enfin, je n'ai plus de raison de garder ces armes dans mes mains, comme le début je les ai renvoyé vers je ne sais où. En tout cas ce fut une expérience plutôt... étrange.

Voila les nounous qui se pointent à nouveau pour faire évacuer la salle dans le calme, quant à moi je fais le mouton, suivre tout le monde, jusqu'à ce qu'une domestique arrive vers moi pour m'indiquer ma chambre, ce n'est pas de refus, néanmoins il va y avoir pas mal de question en l'air pour comprendre un peu plus sur ce monde et les mystères qui cachent dans cet académie et enfin eux, les dirlo du coin.


PS: Voila, comme indiqué par Isa j'ai rep avec un certain retard, mais bon c'est déjà pas mal non ? =P
Invité
avatar
Invité
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Sam 20 Oct 2012 - 15:28
Une lueur qui traverse le ciel, un son lourd qui cisaille l'obscurité, une caresse qui frôle votre joue dans une nuit sombre, que d'émotions étranges qui pouvaient parcourir un être si jeune, si naïf. Une sensation de paralysie qui vous transperce le coeur, les bras ballants devant l'inefficacité de votre corps face à la situation. Cela peut paraître étrange, mais c'est ce que ressentait la mystérieuse enseignante devant une telle vulgarité des aliments qui se jetaient contre elle. Bon il fallait dire aussi que les litres de champagne qu'elle venait d'ingurgiter ne l'aidait pas vraiment. Même si sa gorge avait l'habitude de voir des liquides bien alcoolisés, ces aliments et boissons devenus vivants jouaient bien avec son organisme. Dans tous les cas, la fin de cette accueille de bienvenue sonnait gentiment. Dans une dernière danse de sa bouche contre un petit fourre, la jeune femme se retourna vers le directeur de l'Académie qui venait de bouger. Il descendit avant de faire appel à des gouvernantes d'un autre style histoire de ranger les dégâts causés.

"- Hmm, mon petit doigt me dit que cette aventure n'aurait pas forcément plus à ce Zeus ou alors, on lui a servi de grands bouffons pour égayer sa soirée ... M'enfin .."

Le sourire aux lèvres, ravie que cette interlude se termine, la prof vu apparaître auprès d'elle un sublime majordome. Que d'attention envers les élèves de l'Académie, vraiment, mais au profond d'elle, se regard semblait une fois de plus chercher quelqu'un dans la salle. Ses yeux imprimèrent les courbes du visage de l'homme qui lui avait ouvert son esprit à son arrivée.

"- Isanagi ..."

Malheureusement, celui-ci disparut dans un nuage de fumée. Sortit de ses pensées par la pose des paumes sur son épaules de son guide, Mlle Mäss ne put s'empêcher de suivre ce jeune homme pour rentrer dans ses quartiers.

"- Vous savez, vous n'êtes pas obligé de me raccompagner, je suis assez mûre pour retrouver seule ma chambre ..."

"- Peut-être, mais les ordres sont les ordres, et à vrai dire, sans vous offenser, vous avez tout de même beaucoup consommer ce soir ..."

"- Roh, le coquin, tout de suite, je n'ai à peine adresser la parole à deux ou trois hommes !"

"- Heu, je parlais de consommation alcoolisée Professeure Mäss."

D'un air tout de même gênée, la jeune femme ne put empêcher le rouge de ses pommettes ressortir de plus belle. Tout en continuant son avancée dans sa chambre, elle passa devant le majordome histoire de faire ... Genre !

"- Dites-moi, mon cher inconnu vu que nous ne daignez pas vous présenter, comment pouvez-vous faire un tel travail ?"

"- Mon nom ne vous apporterait guère grande chose dans votre destin et sachez que ce travail amène ... Comment dire .. Bien des avantages ..."

Stoppant directement son avancée créant ainsi une collision avec le jeune homme à son dos, Kym se retourna d'une traite fusillant son hôte du regard. De quels avantages pouvaient-ils bien parler ? Promotion canapé avec la mère Colombe ? Ou pire ... Avec Isanagi ?! Secouant sa tête pour chasser ses pensées dans son esprit, la douce reprit peu à peu maître de ses émotions.

"- Fallait le dire de suite si vous vouliez boire un bon petit jus pure malte !"

"- Rien à voir avec ça, je ne bois pas en service !"

*Pfff, il est d'un ennuyant, pourtant, il a une frimousse si choupinette, c'est dommage*

*Arrête, tu vas me faire vomir ...*
Les couloirs devenaient de plus en plus sombre, la soirée agitée ne se faisait presque plus entendre, chacun regagnait peu à peu leur chambre et les personnes se séparaient pour monter dans leurs étages. Il ne suffit que de quelques minutes pour que la mystérieuse enseignantes ne se retrouvent seule avec son majordome, heureusement, sa chambre n'était plus si loin et cette situation gênante allait enfin se retirer. Quoique, devant sa porte de couleur noire, la jeune femme stoppa une fois de plus.

"- Bien nous sommes arrivés, je pense que vous pouvez disposer maintenant."

"- Il me faut m'assurer que vous aller bien dans votre chambre, c'est pour votre sécurité !"

Dans le genre pot-de-colle celui-là devait en être le roi, et ce pour le plus grand plaisir de notre belle enseignante qui lui adressa un large sourire d'un brin coquin avant de rouler ses hanches sur le côté. S'approchant gentiment du beau brun, elle passa sa main dans la sienne avant de l'attirer dans sa chambre.

"- Voilà un avantage que je peux vous offrir pour votre dur travail, au moins, vous serez sûr que je suis bien dans ma chambre hé hé..."

L'homme n'opposa qu'une petite réaction avant de se laisser attendrir par la Tylf. L'histoire malheureusement ne détaille pas plus de cette fin de nuit prometteuse, si ce n'est qu'au petit matin une ombre masculine semblait s'éclipser en douce de la chambre de notre bien charmante professeure et que celle-ci passa une bonne partie de sa journée à se remettre d'une bien grosse gueule de bois ...
♦ Rose ou chou ? : Patate ninja wesh' égyptienne.
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1151

Feuille de personnage
Niveau:
9/30  (9/30)
Expériences :
835/1500  (835/1500)
Votre domaine: Ondes de choc.
avatar
Renégat(e)
Renégat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [EVENT] Bienvenue à la Deus Académia - Dim 21 Oct 2012 - 18:38
"Mademoiselle ... Mademoiselle ... Mademoiselle Réveillez vous !"

Agathe écarquilla soudainement les yeux et se redressa brutalement. Que se passait-il donc ? Une bulle de champagne géante l'attaquait-elle ? Elle se prépara à frapper en mettant ses bras en position de garde, mais après quelques clignements d'oeil se ravisa. Il n'y avait en fait aucun danger et actuellement elle se sentait bien ridicule. Ce n'était qu'un majordome qui depuis tout à l'heure la secouait dans l'espoir de la réveiller. Au final, il avait réussi.
Agathe mit du temps à analyser ce qu'il y avait autour d'elle. Apparemment tout était fini, le combat, l'examen, les nourritures zombies, tout. Tout était redevenu calme. La salle était propre et vide, les tables l'estrade et même le micro avait disparu. Ne restait plus qu'elle et le majordome. D'ailleurs celui-ci la regardait patiemment, attendant qu'elle lui accorde son attention pour s'adresser de nouveau à elle. Agathe tourna les yeux vers lui, le regard plus qu'interrogateur. Évidemment le majordome répondit immédiatement à son questionnement silencieux :

"La réception est terminé, les monstres ont été exterminés, vous vous êtes évanouie après votre rencontre avec le champ de force qui entourait la bataille et j'ai désormais pour mission de vous ramener dans votre chambre."

Sur ce, il se leva de sa position accroupie et lui tendit une main pour l'aider à se relever. Agathe ne réfléchit que peu à si il fallait le croire ou non et lui offrit sa main. Une fois debout elle relâcha sa main, épousseta son uniforme et se mit à sourire. La traiter avec gentillesse et manières l'avait toujours séduite.

"Eh bien je vais vous suivre, je suis toute à vous.

Le majordome lui afficha un petit sourire en coin avant de reprendre un visage neutre et commença à marcher vers la sortie. Son pas était rapide, mais Agathe fit tout de même de son mieux pour le suivre au plus près. Après un bref passage dehors et dans le froid, ils gagnèrent un nouveau bâtiment encore tout à fait inconnu pour notre Agathe. Ils montèrent les escaliers jusqu'au dernier étage, apparemment les ascenseurs n'avaient pas lieu d'être dans cette académie. Agathe était tout à fait essoufflée mais le majordome continuait, il fallait donc le suivre. Il ne devait pas être humain pour pouvoir tenir autant d'étages sans avoir à modifier son rythme respiratoire !
Enfin, au bout du couloir, ils arrivèrent au niveau de la porte de la jeune fille. Le majordome lui tendit une clé, Agathe la prit, le salua en lui souhaitant une bonne nuit et entra dans sa chambre. Elle ne prit pas le temps de vraiment regarder et imprimer la chambre dans son esprit. La seule chose qu'elle vit fut son lit et elle se jeta dessus.


Spoiler:
 
[EVENT] Bienvenue à la Deus Académia
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» [Event] Bienvenue chez Rose
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Le planisphère de l'Académie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Les Archives :: Chapitres archivés :: Chapitre I : Bienvenue à la Deus Academia-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page