Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Des jours avec et des jours sans ♦ Solo ♦

Invité
avatar
Invité
Des jours avec et des jours sans ♦ Solo ♦ - Dim 3 Fév 2013 - 16:47


- Mégara... Még... Ne pars pas ! Attends !

La voix puissante du jeune homme résonnait en moi tel un appel du fond du coeur. Je n'arrivais pas à retourner en arrière, vers lui, ma lumière. Je m'enfonçais dans l'obscurité du désespoir sans réussir à me retourner, sans en avoir la force. Puis je tombais, je l'entendais me demander de revenir, je tombais encore. Cette sensation de chute si horrible m'envahissait. Il était trop tard. Encore.


_____________________________________________

Cette atroce sensation la réveilla de-nouveau. Elle croyait être passée à travers son matelas. Comme chaque nuit depuis ce jour où elle était partie, où elle avait eu peur de lui, de ses propres sentiments, celui dont elle était tombée amoureuse : Vyhdôsa. Elle savait qu'il l'aimait, elle savait qu'elle avait brisé deux coeurs. Elle s'en voulait. Et toutes les nuits ce cauchemar la hantait. Elle savait qu'elle l'avait perdu. Pour toujours.

La jeune fille se leva de son lit, épuisée de toujours faire cet horrible rêve. Après une rapide douche elle croisa un miroir, toujours le même en soit. Elle s'arrêta devant, comme absorbée par quelques choses. Ses cheveux la dérangeait. Courts et blancs, elle ne les aimait pas, plus. Elle se décida alors à y remédier dans la journée. Elle avait besoin de changement pour oublier. L'oublier.

Chaque heure, chaque minute, chaque secondes, ce temps qui passe lui donnait l'impression que rien n'était réel. Tout passait lentement. Nous étions un samedi matin pluvieux. Ceux qu'elle déteste par dessus tout. Sa descente aux enfers était longue et ennuyante. Mais une petite idée naquit alors dans son cerveau.

Elle enfila des vêtements ni trop chaud ni trop froid et traversa l'Académie à toute vitesse, cherchant un endroit, une personne bien précise. Elle finit par entrer dans une sorte de petit magasin nommé coiffeur. Elle avait toujours coupé ses cheveux elle-même par le passé mais cette fois-ci elle ne voulait pas les couper.

Quelques heures plus tard, elle se leva et admira son nouveau reflet dans le miroir. Ses cheveux blancs crèmes descendaient bas, jusqu'à son séant. Elle sourit alors à la jeune femme boulotte qui s'était occupée d'elle en la remerciant.

Elle entra dans la cafet' où se trouvait quelques élèves affamés. Elle prit un rapide repas, soit presque rien et chercha une table isolée et donc sans personne assise autour. Elle en vit une qui lui rappela de doux et à la fois horribles souvenirs et s'y dirigea. Elle le revoyait près de lui, elle sentait encore ses bras autour d'elle comme une protection. Il lui manquait tant. Non, elle ne devait pas y penser, elle avait choisit de partir, de changer, d'oublier. Mais elle n'y arrivait pas. Elle regarda une nouvelle fois son plat refroidit comme elle le faisait souvent depuis un certain temps. Elle était malheureuse, elle n'avait jamais faim et ne se nourrissait plus comme il le fallait pour une jeune fille de son âge. Son état de santé avait eu pour conséquence quelques pertes de connaissances durant les cours de sport. Son visage s'était creusée et l'infirmière allait bientôt être sa meilleure amie.

Elle passa son après-midi à travailler, rattraper les cours qu'elle avait passer à rêvasser et à dessiner son amour perdu. Toutes les matières y passèrent, elle avait beaucoup de retard et elle s'en rendait enfin compte. C'était un réel progrès en soit. Elle voulait aller de l'avant. Mais l'idée du matin lui tracassait toujours l'esprit et elle décida de sortir un peu.

Il était 18h 30, elle n'avait pas vu le temps passer. Elle entra dans le bar où peu d'élève pouvait aller et s'assit sur un siège au fond de la salle, épuisée de sa nouvelle vie. Elle regarda la pièce se vider peu à peu, sans savoir ce qu'il se passerait ensuite. Le barman essuyait un verre. Elle se leva et alla se mettre sur un des hauts tabourets puis regarda longuement chaque détails qui composaient le bar. L'idée toujours en tête, elle fixa alors les yeux du barman, pensive.

Invité
avatar
Invité
Re: Des jours avec et des jours sans ♦ Solo ♦ - Ven 31 Mai 2013 - 0:11


J'étais perdue dans mes pensées, je fixais le jeune barman intensément. Je pensais à ma vie, à mes décisions. Je caressai mes cheveux, enfin décidée à me bouger, à changer. Je pourrais enfin changer de vie, tourner la page, me concentrer sur mes études et l'apprentissage de mon pouvoir : la vie. J'avais eu une seconde chance, une seconde vie, il ne fallait pas que je la gâche.

- Vous voulez quelque chose à boire ? me demanda le barman. J'étais tellement perdue dans mes pensées que je sursautai en l'entendant.

Après mon petit sursaut, je releva la tête et pris mon temps pour étirer un sourire sur mon visage. Je le fixai intensément.

- Oui merci, un alcool fort si possible...
Il fallait que j'oublie. Oublier Vyhdôsa. Oublier mes problèmes. Oublier ma vie sur terre. Oublier mes cauchemars. Oublier mon sala*d de père. Il fallait juste oublier.

Le barman me servit ce qu'il avait de plus fort. J'en bu une gorgée et fis une énorme grimace. C'était vraiment mauvais, ça arrachait, détruisant l’œsophage, l'estomac. Mais je bus encore, je finis mon verre. Commença alors la longue & lente descente dans l'oubli. Je redemandai un verre. Je bus à nouveau. Au final le mauvais goût passait, on s'habituait. C'est ainsi que j’enchaînai les verres, laissant l'alcool m'emporter dans un état des plus bas. Ma tête commença à tourner, mon ventre à faire mal. Mais je n'avais pas oublier. Je me sentais nauséeuse, mais il restait mon père. Je poussais mon corps à bout pour oublier. Le temps passait rapidement et la salle était déjà vide. Je me découvris une forte résistance à l'alcool. Je continuais ainsi jusqu'à ce que dans un bruit sourd, je m'effondrai sur le plancher, perdu dans le coma éthylique provoqué par l'alcool. J'avais oublié. Mais j'avais sombré.

C'est pour cette raison que je me retrouvai à l'infirmerie quelques jours plus tard après avoir dû me reposer. L'infirmière était réellement inquiète pour mon état et elle crut que je ne me réveillerais pas. Mais si, j'étais de nouveau là, sans avoir oublié.

©Waki
♦ Rose ou chou ? : Une simple orchidée.
♠ Petits messages : 427
avatar
Personnage non-jouable
Personnage non-jouable
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Des jours avec et des jours sans ♦ Solo ♦ - Lun 3 Juin 2013 - 14:37
Rp bien triste à la lecture. Évite de passer de la troisième à la première personne même si c'est en deux postes, c'est perturbant sachant que c'est pour un seul même rp. Sinon il y a peu de fautes et j'aime beaucoup le codage de ton second post.

Mégara Himo : 145 xps

Xps attribués : Oui
Contenu sponsorisé
Re: Des jours avec et des jours sans ♦ Solo ♦ -
Des jours avec et des jours sans ♦ Solo ♦
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Régime des quatre jours
» LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» Cake aux tomates séchées, feta, basilic.
» Martelly,Deza et Thunder DOIVENT CHOISIR DE VIVRE AVEC OU DE MOURRIR SANS EUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page