Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Petite partie de cache cache en forêt ?

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Petite partie de cache cache en forêt ? - Lun 11 Mar 2013 - 13:30
Calliste était hors d'elle, voyant qu'Abygaïl ne tenait pas compte de sa demande, la frustration de même que la colère vinrent l'envahirent. Pourquoi diable ne l'écoutait elle pas, pourtant elle avait été claire ! Les humains étaient vraiment têtus, ça en devenait désespérant. Elle alla pour faire claquer son fouet afin de saisir la bestiole par la tête, toutefois un éclair de douleur lui mordit le poignet. Elle lâcha son fouet et vint se masser la zone douloureuse, activant sa capacité, putin de don qui ne servait à rien. Elle arc bouta les sourcils, soignant seulement en surface, complètement désespérée et se mit à vociférer.

"Putin Aby arrête tout de suite, casse toi ! J'm'en fous d'être cognée !!! Et toi connard de gringalet, va l'aider au lieu de rester quoi !!"

La femme qui faisait son héroïne, le gars qui ne pipait mot, elle n'y croyait qu'à peine. Pourquoi certains se pensaient au dessus des autres à risquer leurs petites vies fragiles bien inutilement. C'était un des problème majeur chez les humains selon elle. Une communauté se retrouvait bien souvent avec deux morts, voir plus, sur les bras au lieu d'un, parce qu'un idiot s'était cru plus fort que les autres, à même de sauver une personne (bien souvent déjà décédée). Il n'y a aucune gloire à agir bêtement pourtant, sans compter que la personne décédée pour rien aurait pu être utile à la communauté. Ce n'était pas un question d'évaluation de ses propres capacités, parce qu'au fond, le héro devait bien se douter qu'il ne pouvait rien faire. Alors quoi ? Une sorte d'espoir à la con mêlé à un égo surdimensionné sans doute, mais c'est pas avec ça que l'on reste vivant ... Pour preuve, Aby en était morte une fois, il fallait croire que cette leçon ne lui avait servi à rien ... Pourtant Calliste avait été clair avec elle dès le départ.
Ils se débarrassèrent bien vite du monstre, sans son aide, mais à ce moment là, l'orgueil et la vexation n'étaient pas de rigueur, tout ce qui comptait c'était l'état de santé d'Aby. Elle se précipita sur elle pour lui attraper le poignet afin de la scanner, une cheville foulée, rien de bien méchant en somme. Elle soupira de soulagement avant de venir soulager la douleur, en surface mais efficacement pour que la jeune fille puisse marcher sans avoir trop mal. Elle la regarda parfaitement calme.

"Tu sais que tu aurais été battu par mes mères pour un geste aussi inconsidéré ... Je t'avais dit de ne jamais prendre de risque pour moi pourtant"

Elle vint l'enlacer cela dit, les coups n'étaient plus de mise dans sa nouvelle vie il fallait croire. Puis elle se releva et se tourna vers Lord Vlad, une main sur la poitrine, elle lui adressa un révérence et lui dit dans sa langue natale qu'elle reconnaissait sa valeur avant de s'exprimer normalement tout en se redressant.

"Merci pour elle ... Es tu blessé ?"

Il l'avait sauvé après tout, quand bien même ce ne fut qu'un mâle stupide, il l'avait sauvé. Il fallait bien reconnaître la valeur de quelqu'un aussi antipathique et étrange fut il.
Invité
avatar
Invité
Re: Petite partie de cache cache en forêt ? - Lun 11 Mar 2013 - 21:35
"Putin Aby arrête tout de suite, casse toi ! J'm'en fous d'être cognée !!! Et toi connard de gringalet, va l'aider au lieu de rester quoi !!"

Cette fois, la jeune indienne ne prit pas le temps de répondre à la démone. Elle avait déjà attirée l'attention de la bestiole sur elle et vu la quantité de sang verdâtre et à l'odeur puissante qui la couvrait, l'autre libellule géante n'allait pas la lâcher tout de suite. La chasseresse eut le temps d'apercevoir l'infirmière se soigner, alors qu'elle menait déjà le combat de son côté. Alors comme ça, elle devrait se tenir en arrière et attendre que les autres risquent leur vie pour elle simplement parce qu'on le lui demandait. Venant de Calliste, la remarque était fortement déplacée, la démone n'en faisant elle-même qu'à sa tête. mais elle n'avait pas le temps de s'éterniser là-dessus. La moindre seconde d’inattention risquait de lui couter très cher alors elle devait rester concentrer sur le monstre face à elle. Car il était évident qu'il ne lui ferait pas de cadeau. Et si elle se doutait que les colères de l'infirmière pouvait être terribles, celle de l’insecte géant à l'instant la préoccupait bien plus que les vociférations de l'infirmière. En tout cas, elle espérait que Lord Vlad serait assez intelligent pour laisser de côté la remarque de la démone en colère afin de venir lui prêter main forte car seule, elle savait qu'elle ne serait pas de taille. Pas ainsi exposée.

Le combat fut intense, aussi long que bref car si les choses allaient très vite en réalité, elle avait l'impression de tout voir au ralenti, chaque coup, chaque action arrivant avec un temps un peu plus lent que la normale. Ses réflexes de traque n'avaient aucunement disparus, voilà une excellente nouvelle. Sa concentration était toujours focalisée sur sa cible et finalement, elle s'habituait très bien à ses pouvoirs qui lui devenaient de plus en plus naturels. mais le monstre finit malgré tout par reprendre l'avantage, profitant du terrain qui était à son avantage. Lorsqu'elle sentit les mandibules se refermer sur sa cheville, sa seule réaction fut de chercher du regard le cadavre, bien trop loin. Elle n'avait pas réussi. Est-ce que Lord Vlad et Calliste avaient pu mettre se temps à profit?

C'est à cet instant que le coup de feu résonna, sifflant si proche à ses oreilles qu'il lui arracha un léger cri de surprise, la plaquant au sol. Quel son atroce. Elle mit quelques secondes à retrouver son calme et à peine relevait-elle la tête que la démone était déjà à ses côtés, Lord Vlad fixant le cadavre en marmonnant des paroles incompréhensibles. La mort de l'insecte avait libéré sa cheville mais elle n'eut pas le temps de bouger que Calliste la saisissait, enclenchant son pouvoir avant de venir apposer ses mains sur sa jambe, diffusant une onde bienfaisante dans le corps de la jeune femme. Le jeune indienne se permit un soupir de soulagement, également afin de reprendre son souffle. L'adrénaline l'avait porté mais maintenant, elle savait que le contre-coup arriverait bientôt, autant s'y préparer dès à présent.

"Tu sais que tu aurais été battu par mes mères pour un geste aussi inconsidéré ... Je t'avais dit de ne jamais prendre de risque pour moi pourtant"

Haussant les sourcils, elle essaya de comprendre le sens de sa remarque. Battue pour avoir protégée quelqu'un? Drôle de philosophie. Déjà, la démone venait la prendre dans ses bras, surprenant nouveau la jeune indienne mais elle réalisa que finalement, elle avait peut-être en effet prit des risques inutiles ou inconsidérés. Et que Calliste avait eu peur par sa faute. Sa blessure serait sa leçon. Et encore, elle s'en sortait bien.

"- Nous nous étions aussi mise d'accord que je venais m'entrainer pour développer mes pouvoirs. Ce que je n'aurais pas pu faire en me contentant de vous regarder vous battre. L'essentiel, c'est que tout aille bien. Tu as parfaitement tenue ta parole en m'aidant."

Déjà, Calliste se relevait et se tournait vers Lord Vlad. La main sur le cœur, elle s'exprima avec une voix gutturale que la jeune fille ne comprit pas mais assimila du démon connaissant les origines de l'infirmière. Puis, cette dernière reprit cette fois en parlant en langage commun.

"Merci pour elle ... Es tu blessé ?"

Se tournant vers l'apprenti-dieu masqué, elle réalisa qu'elle-même n'avait pas prit le temps de s'inquiéter à son sujet. Ce n'était très respectueux car après tout, c'était lui qui en tuant le monstre avait empêché ce dernier de la blesser bien plus gravement. Se tournant vers lui à son tour, elle s'inclina en signe de respect avant de le remercier de vive voix.

"- Merci beaucoup pour votre intervention. J'espère que vous n'êtes pas blessé par ma faute. Dans tous les cas, je pense qu'il vaudrait mieux prendre le chemin du retour à présent. Personnellement, j'ai eu ma dose d’insectes pour un certains temps. Surtout de cette taille."

Oui, elle ne tenait pas s'éterniser dans les environs. Après tout, le bruit retentissant de la détonation risquait d'attirer d'autres prédateurs dans les environs. Pour le moment, son pouvoir ne lui signalait aucune présence animale dans les environs proches, autant profiter de cette accalmie. La jeune fille se releva lentement, le pouvoir de Calliste l'empêchant de ressentir trop la douleur mais elle sentait malgré son appui sur sa jambe un peu bancal. Ce n'était pas le moment de faire d'autres mauvaises rencontres.
Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Petite partie de cache cache en forêt ? - Jeu 14 Mar 2013 - 19:25
__Tout s'était assez bien passé finalement : personne n'était mort et tout le monde dans le groupe était capable de marcher et de réfléchir. En effet, après avoir laissé la place à Calliste, qui avait parfaitement récupéré du coup qu'elle avait reçu, elle s'était accroupie l'avait saisie au poignet, il y avait eu un flottement, puis elle avait mis sa main sur sa cheville. C'était bien mieux que ce qu'avait espéré Vlad, elle n'était pas une simple experte en herbes médicinales, mais une vraie soigneuse, avec un pouvoir instantané et sans doute un minimum efficace, comme les mages blancs dans les jeux vidéos, ce qui est un comble pour une démone.

__Elles semblaient très liées, toutes les deux, elles s'embrassaient, se câlinaient et s'inquiétaient l'une pour l'autre plus que lui-même ne l'avait fait pour quiconque en 18 ans, ou du peu qu'il s'en souvenait. Elles semblaient prêtes à se sacrifier l'une pour l'autre et se disputaient même à ce sujet, ce qui était un peu étrange vu de l'extérieur. Il n'était plus si sûr, par contre qu'elles soient si fourbes et qu'elles comptent se débarrasser de lui. Elles étaient peut-être ce qu'elle semblaient être, une maîtresse et son élève, sur un approximatif pied d'égalité, venues pour s'entraîner dans cette forêt hostile.

- Tu sais que tu aurais été battu par mes mères pour un geste aussi inconsidéré ... Je t'avais dit de ne jamais prendre de risque pour moi pourtant.

__Mais d'où venait-elle ? Quel type de parents avait-elle eu ? Ses "mères"... De l'époque de laquelle il était issus c'était plutôt normal ou du moins considéré comme tel, mais à son époque, il n'y avait pas de démons. Les démons ne pouvaient pas n'être que des femelles, puisqu'il en avait rencontré un mâle... Et si les démons ne se reproduisaient selon un autre mode, seulement avec les démons du même sexe ? Cela expliquait des choses autant sur ces deux-là que sur Arcoss qu'il était maintenant plus que fou de joie de savoir disparu à jamais.

- Nous nous étions aussi mise d'accord que je venais m'entraîner pour développer mes pouvoirs. Ce que je n'aurais pas pu faire en me contentant de vous regarder vous battre. L'essentiel, c'est que tout aille bien. Tu as parfaitement tenue ta parole en m'aidant.

__Il ne savait toujours pas sur quoi portait son pouvoir, il avait à la fois des suppositions sur un éventuel pouvoir de détection et sur un pouvoir permettant de faire des sauts de plusieurs mètres.Il voyait d'ailleurs mal comment on pouvait s'entraîner à utiliser un pouvoir. Le sien, il le connaissait par coeur et il connaissait ses limites sur le bout des ongles. Il était son meilleur atout dans beaucoup de situations, car beaucoup d'autres pouvoirs se basaient sur la vue, sens principal chez l'homme. Mais il réalisa, que s'il avait une telle conscience des limites de son pouvoir, d'autres, ayant besoin d'un contexte spécial pour l'utiliser, pouvaient facilement manquer d'expérience sur la manière dont ce dernier interagit avec eux et que cela pouvait se révéler fatal à un moment crucial. Dans cette optique, il pouvait deviner ce qu'était son pouvoir plus aisément : si c'était un pouvoir de détection, il ne concernait sans doute pas les humanoïdes, sinon, elle n'aurait pas eu besoin de sortir pour s'entraîner et si c'était un pouvoir qui lui permettait de faire des choses qu'un humain ne peux pas normalement faire, ce ne pouvait être que lorsqu'elle était attaquée ou se battait, sous le coup de l'adrénaline. Restait à savoir laquelle de ses suppositions était correcte.

__Calliste se releva et se tourna vers lui, en mettant sa main à l'emplacement d'un coeur potentiel, car il n'avait toujours pas tranché la question de sa présence et elle lui fit une révérence et lui parla dans cette langue étrange dont les mots sonnaient si bien. Puis en se redressant, en regardant dans les yeux de son masque, elle parla dans une langue plus compréhensible, mais malheureusement moins douce sortant des même lèvres :

- Merci pour elle ... Es tu blessé ?

__Il n'avait pas l'habitude qu'on se préoccupe de lui, généralement, lui-même et les autres le considéraient comme quelqu'un d'invincible, un autre effet de l'inhumanité, puisqu'il est très dur pour le cerveau humain de capter que quelqu'un qui restait impassible pouvait avoir mal. Puis il était rarement touché, son pouvoir n'y était bien sûr pas pour rien et ça l'arrangeait bien, d'autant plus qu'il gardait des cicatrices d'à peu près tous les coups qu'il recevait.

- Merci beaucoup pour votre intervention. J'espère que vous n'êtes pas blessé par ma faute. Dans tous les cas, je pense qu'il vaudrait mieux prendre le chemin du retour à présent. Personnellement, j'ai eu ma dose d’insectes pour un certains temps. Surtout de cette taille.

__Abygaïl était contente également, tout allait pour le mieux. Il n'allait évidemment pas se vanter que s'il avait tiré un peu à côté, il l'aurait tuée, tant qu'elle ne se le disaient pas elle-même, il n'y avait aucune raison d'en parler. Puis, il était très précis, avec les armes de poche et de poing et d'autant plus à courte distance. Il se devait de les rassurer, il n'avait rien, les insectes n'avaient même pas pu le toucher.

- Je n'ai rien et je ne suis pas contre de prendre le chemin du retour. Et si ça ne vous dérange pas... Il se baissa et ramassa le cadavre de la femelle, le tenant par les pattes avant. J'emporte ceci. Les professeurs de biologie se feront un plaisir de le disséquer et de l'étudier.

__Il espérait en effet en tirer quelque chose en le proposant en échange au profs de sciences, ou au pire, s'il n'étaient pas intéressés, aux marchands, comme matière première, voir aux cuisiniers. Ça ne le ralentirai pas, il ne pesait que trois kilos, à peu près et il n'était pas encombrant. Puis le liquide vert avait tendance à ne plus couler quand l'insecte était tenu droit, il ne se salirait pas. Il ne savait pas quelle direction prendre pour revenir à l'académie, alors, il se posta entre les deux femmes et soupira :

- Qu'est-ce qu'on attend pour y aller ?


[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
Invité
avatar
Invité
Re: Petite partie de cache cache en forêt ? - Ven 15 Mar 2013 - 17:26
Calliste leva les yeux au ciel, Abygaïl était vraiment trop gentille et tolérante, elle n'avait en aucun cas tenu paroles, elle lui avait promis qu'il ne lui arriverait rien, et elle était blessée, non la démone n'était pas satisfaite de sa prestation. Elle soupira, passablement énervée, elle n'en voulait pas à l'indienne mais à elle même.

"Arrête un peu j'avais promis qu'il ne t'arriverait rien, tu as vu l'état de ta cheville ? Qui plus est, on devait trouver une gentille bestiole pour que tu développe ton espèce d'empathie, elle était pas censée vouloir de bouffer"

Elle donna un coup dans une pierre, clairement fâchée après elle même, se tenant la tête pour hausser la voix et prononcer un joli "putin de merde" mais en démon. Elle ne l'avait pas aidé, elle l'avait traîné dans un traquenard, sure d'elle, l'orgueil aidant. Elle avait agit comme un stupide mâle, pensant ne rien craindre, elle s'en voulait pour ça et parce qu'elle ressemblait à des êtres qu'elle haïssait du plus profond de son âme. Si au moins Abygaïl s'était fâchée, que nenni, elle était bien trop bonne pour cela, elle aurait dû la frapper, l'engueuler pour l'avoir entraîné au dehors, au moins Calliste se sentirait mieux. Le châtiment corporel avait ce goût de pénitence, on recevait ce que l'on méritait et on en parlait plus.

Elle l'avait mis en danger, et Lord Vlad récoltait toute la gloire, quelle journée de merde. Calliste n'ouvrit plus la bouche, se contentant d'opiner avant d'entamer le chemin du retour, prenant la tête, de toutes les manières elle souhaitait vraiment que la nature la châtie à la place d'Abygaïl, puis elle était si honteuse qu'il valait mieux qu'on ne la regarde que de dos.
Invité
avatar
Invité
Re: Petite partie de cache cache en forêt ? - Sam 16 Mar 2013 - 11:19
"Arrête un peu j'avais promis qu'il ne t'arriverait rien, tu as vu l'état de ta cheville ? Qui plus est, on devait trouver une gentille bestiole pour que tu développe ton espèce d'empathie, elle était pas censée vouloir de bouffer"

Bon, pour le coup, la jeune fille ne trouvait rien à répondre à la démone. Et pour cause, cette dernière avait parfaitement raison. Elles n'étaient pas partis dans le but de venir de battre ou des chercher des ennuis mais simplement pour lui permettre de s'exercer et au final, voilà qu'ils en étaient venus à risquer leurs vies. Et non pas que toutes les deux mais également Lord Vlad qu'elles avaient croisés sur le chemin et du coup, emmené avec elles à travers leurs péripéties. Elle s'en serait presque sentit coupable mais après tout, c'était lui qui avait demandé à les suivre et les règles du jeu avaient été clairement posées dès le départ. Alors non, elle n'avait strictement rien à se reprocher. Du moins, vis à vis de Lord Vlad. Pour Calliste, ce n'était pas tout à fait la même chose mais elle avait tellement de mal à arriver à comprendre l'infirmière. Ce n'était pas faute d'essayer mais elles étaient vraiment très différentes toutes les deux, ce qui ne lui facilitait pas les choses. Enfin, au moins, il n'y avait ni morts ni blessés dans leur camps, la légère foulure à sa cheville ne comptant pas vraiment à ses yeux.

- Je n'ai rien et je ne suis pas contre de prendre le chemin du retour. Et si ça ne vous dérange pas... J'emporte ceci. Les professeurs de biologie se feront un plaisir de le disséquer et de l'étudier.

L'indienne l'observa se pencher avant de saisir la carcasse de l'animal par les pattes et de le prendre avec lui. Il comptait réellement le ramener avec eux? Étant chasseuse, elle pouvait comprendre que l'on souhaite ramener sa proie ou le fruit de ses exploits avec soi, comme trophée, pour nourrir les siens ou lui trouver une utilité quelconque comme là, permettre aux professeurs de l'étudier. Mais la bestiole était assez volumineuse ce qui ne ferait que ralentir leur progression et le fait qu'elle soit morte risquait aussi d'attirer d'autres prédateurs. Elle aurait pu lui proposer son aide pour la porter et ainsi avancer plus vite mais elle devait déjà se concentrer pour marcher correctement seule, ce poids aurait été de trop. Et puis, c'était son choix à lui après tout. S'il désirait le ramener, il y arriverait. Il avait bien trainé seul ici un moment sans soucis apparents, il devrait pouvoir se sortir de ce nouvel exercice.

- Qu'est-ce qu'on attend pour y aller ?

"- Rien. Allons-y avant que la nuit ne tombe."

Ils avaient encore du temps devant eux mais elle préférait ne pas se leurre. Entre Lord Vlad transportant son cadavre d'insecte et elle qui ne pourrait courir, il valait mieux prévoir large. Calliste prit la tête de leur groupe sans lâcher un mot, visiblement contrariée. La jeune fille hésita à presser le pas pour la rejoindre mais il valait mieux économiser sa cheville. Et puis, la démone était orgueilleuse, elle refuserait sans doute de parler devant l'homme qui les accompagnerait. Alors, elle tenterait sa chance plus tard, une fois qu'ils seraient sortis d'ici et à l'abri relatif de l'Académie.

Le retour s'effectua dans un silence plutôt pesant mais au moins, il n'eurent à déplorer aucune mauvaise rencontre. Le pouvoir de la précolombienne entre en action à de multiples reprises mais ne signalait que de petites présences, éphémères, rien qui ne risque de leur causer du tort et cela la soulagea. Même si Calliste refusait de l'admettre, elle avait malgré tout pu tester son empathie et mieux comprendre son fonctionnement, il faudrait qu'elle l'en remercie. Enfin, ils finirent par arriver en vue des portes marquant le retour dans l'enceinte de la Deus. Discrètement, la jeune fille lâcha un soupir de soulagement. Elle était contente d'être arrivée, sa cheville commençant malgré les soins de l'infirmière à se rappeler un peu trop à son souvenir à son goût. Se tournant vers Lord Vlad, elle lui dit simplement.

"- Voilà. Comme il avait été dit, nous sommes rentrés à l'Académie. A présent, il ne me reste qu'à vous souhaitez bonne route pour la suite. En espérant que vous retrouverez la personne que vous cherchiez une autre fois."


Maintenant, elle se sentait enfin tranquille. Elle avait pris un engagement et elle s'y était tenu, voilà une bonne chose de faite. Et puis, une fois qu'il serait parti, peut-être que Calliste accepterait de lui? A moins qu'elle ne lui fasse réellement la tête.
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Petite partie de cache cache en forêt ? - Lun 18 Mar 2013 - 19:40
__Ces deux jeunes femmes en qui il commençait, en les voyant de près, à avoir un peu confiance, ne semblaient pas trop s'occuper de lui, continuant à se chamailler sur ce qui avait été convenu avant leur départ et les risques maximaux encourus :

- Arrête un peu j'avais promis qu'il ne t'arriverait rien, tu as vu l'état de ta cheville ? Qui plus est, on devait trouver une gentille bestiole pour que tu développe ton espèce d'empathie, elle était pas censée vouloir de bouffer.

__Bingo, encore une fois elle en avait trop dit : elle avait dévoilé et le but de leur expédition et le pouvoir d'Abygaïl, même si dans un sens, cela n'expliquait pas tout, c'était déjà une avancée et cela faisait pencher la balance du côté du pouvoir de détection et de communication avec les animaux. Même si dans un sens, cela n'allait plus servir à grand chose, car il demandait déjà à ce que l'on prenne le chemin du retour et s'emparait du corps de la femelle dont seule la tête était endommagée. Ce qui ne sembla gêner ni l'un ni l'autre de ses compagnes de route. Pas plus d'ailleurs que cela ne les gêna qu'il leur demande ce qu'elles attendaient pour se mettre en route.

- Rien. Allons-y avant que la nuit ne tombe.

__Il n'était pas si tard, pourtant, ils devaient être très loin de l'académie et Calliste, en pressant le pas, le lui faisait bien comprendre... Au pire, s'ils devaient camper, l'insecte leur servirait de maigre souper. La jeune précolombienne était un peu à la traîne, elle devait avoir un peu de mal à marcher avec sa cheville et il préféra, pour ne pas risquer de la perdre derrière si soudain, sa cheville lui faisait plus mal, fermer la marche. Personne ne parlait, il n'y avait rien à dire et chacun préférait ne pas risquer d'attirer un autre animal affamé. Il n'était pas le seul à regarder aux alentours, tout le trajet, guettant le moindre signe d'un passage humain, signe qui pourrait le mener au collier tant convoité, au cadavre de son dernier propriétaire. Mais sans qu'il ne s'en rende compte, en moins d'une heure de marche, ils passaient déjà le portail les menant dans l'enceinte sacrée de l'académie. À peine l'usent-ils franchit qu'Abygaïl se tourna vers lui et lui demanda en d'autres mots de les laisser seules :

- Voilà. Comme il avait été dit, nous sommes rentrés à l'académie. A présent, il ne me reste qu'à vous souhaitez bonne route pour la suite. En espérant que vous retrouverez la personne que vous cherchiez une autre fois.

- Sachez mesdames, que ce fut un plaisir de partager ce petit bout de chemin avec vous deux et que c'est avec un petit pincement au coeur que je vous quitte.

__Il exagérait un peu, puisque cela ne lui faisait ni chaud ni froid de reprendre son chemin en solitaire, mais que c'était vrai que le chemin avait été plus agréable avec elles : ce n'est jamais plaisant de se savoir perdu. Il se retourna après avoir légèrement soulevé son chapeau et s'être un peu incliné, pour se diriger vers le bâtiment administratif, qui n'était absolument pas son objectif, qui ne servait en fait qu'à les induire en erreur. Au premier croisement de son chemin, il s'arrêta et cria aux femmes, toujours en vue :

- Au plaisir de vous revoir et de pouvoir être avec vous dans un lieu plus calme.

__Cela l'amusait de disparaître avant de partir, il l'avait déjà fait à de nombreuses reprises, aussi bien avec Aedan Clyde et Léa qu'avec Ealia lors de leur première rencontre. Cela avait l'avantage d'impressionner et de rendre difficile à rattraper. Il utilisa donc ses dernières secondes d'invisibilité pour les empêcher de découvrir quel direction il avait emprunté, même si c'était simple de le savoir en se rappelant de ses paroles. Il se rendait en effet dans les quartiers des professeurs, espérant en trouver un que ça intéresserait de récupérer un cadavre d'insecte sauvage venant des alentours, mais illustrant très bien la différence entre l'écosystème terrestre et celui du nouveau monde. Ce nouveau monde où il y avait tant à découvrir, tant que l'on pourrait y passer plusieurs vies par écosystème différent et Deus seul pourrait en faire une liste exhaustive.

__Il avait autre chose à faire de son éternité, il devait devenir un dieu et au plus vite. Pour avoir plus de pouvoir pour aider les jeunes demoiselles, pour s'aider lui-même, pour pouvoir se libérer de la domination des directeurs, du danger de la guilde noire et de la nécessité de suivre les cours. Mais ce qu'il découvrait ne devait pas être perdu pour autant, il devait retrouver un carnet et prendre un de ses stylos avec lui pour consigner toutes ses découvertes intéressantes lors des sorties destinées à récupérer le collier.

__Passant la porte de l'internat des professeurs, il se mit à faire du porte à porte, essuyant refus sur refus, convaincu à raison que seul un prof de sciences pourrait vouloir d'une simple carcasse. La seule chose dont il n'avait aucune certitude, c'était que la personne qui serait intéressée aurait quelque chose à lui proposer, quelque chose d'intéressant, comme une boussole ou un carnet, auquel il venait d'ailleurs de penser...


[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Petite partie de cache cache en forêt ? - Mar 2 Avr 2013 - 16:46
J'ai franchement bien aimé votre rp. Tout les trois, c'était plutôt pas mal avec le pauvre Vlad (désolé, j'utilisais pas Lord mouahaha) et Calliste (qui se révèle bien énervante) tandis qu'Abygaïl est posée. Avec la petit bestiole que tu as mis aussi Vlad, c'était pas mal, ça montre aussi que tu n'es pas un rôleplayeur passif et c'est tout à ton honneur. Et la notation s'en ressent aussi. Bien joué

Abygaïl Lullaby : 580 xps
Calliste Zahli : 560 xps
Lord Vlad : 595 xps
Xps attribués : Oui

Petite partie de cache cache en forêt ?
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Mortel cache-cache
» Cache Cache ^^
» Cache cache. [=> Défi]
» Une petite partie de chasse... [PV: Nuage de Tulipe]
» Partie de chasse dans la forêt de Hautval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page