Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Jungle War Simulation

Invité
avatar
Invité
Jungle War Simulation - Dim 20 Jan 2013 - 21:12
Après un séjour à l'infirmerie, où j'ai pu rencontrer la professeur de soins Madame Eve, mes blessures semblent presque disparues de mon corps, juste quelques petites cicatrices à peine visible mais il faut que j'évite les mouvements brusques cependant, j'ai jamais écouté les ordres des médecins au sujet des blessures, avec leur "faut pas ceci et cela" moi je m'en fous, on ne vit qu'une fois, remarquez, je vis une seconde fois et alors je ne risque donc rien.
Marchant la tête dans les nuages comme d'hab, les cours sont finis et aucun devoir et les cours ont finis à midi aujourd'hui, j'allais donc explorer à nouveau les terres inexplorées, j'en ai déjà vu une partie et j'ai hâte de voir la suite de ces contrées sauvages.
Poussant le lourd grillage de fer rouillé du portail dans un gros grincement sinistre mais qui ne me faisait pas peur d'ailleurs, essayant de retrouver le chemin par lequel je suis venu la première fois, je le retrouve mais je tombe sur un autre paysage, bien différent que celui que j'avais vu la première fois, celui de la première fois était remplis d'arbre et de fougères avec des oiseaux qui volaient à tout va ce qui m'avait fait allonger au sol car ça me détendait bien, même beaucoup et c'est là que j'ai affronté Erox, un combat bien violent entre le passé et le futur, lui vient de 1100 plus ou moins et moi de 2041, même si il vient de cette époque, il est redoutable au combat mais moi aussi, l'issue du combat a été match nul vu qu'on s'est entraidé à aller vers l'infirmerie après avoir fait un accord de paix et on s'est juré de se retrouvé afin de nous départager et on a pu rencontrer Eve.
Marchant dans ce nouveau paysage mêlant forêt exotique, forêt tempérée et forêt polaire, assez étrange en effet mais original, ça mêle toute les sortes de forêt qui existaient sur terre avant la grande guerre qui a ravagé la terre, je me suis sacrifié pour stopper la guerre en détruisant la base ennemie à l'aide d'une bombe nucléaire.
Puis j'entend des bruit de pas qui s'approchent, sortant une arme et la mettant en joue dans la direction des bruits de pas.

Qui est là ? Montrez vous !!!

Les pas se rapprochent encore.

Sortez de là 1 fois !!!

Les pas avancent encore

2 fois !!!

Toujours en train d'avancer et c'est alors que je tire, je vide le chargeur du Glock qui est de 20 balles puis je recharge pour me cacher à temps d'une salve de balle de Cal.50, visiblement la personne sur laquelle j'ai tiré ne semble pas avoir apprécié.
Invité
avatar
Invité
Re: Jungle War Simulation - Lun 21 Jan 2013 - 0:18
La chasse... Vous savez, beaucoup disent que c'est mal, d'autres disent que c'est leur passe-temps préféré, d'autres, encore moins nombreux, disent que c'est noble, pour moi la chasse fait partie de la survie. C'est bien la première fois que je parts me balader loin de l'académie, m'aventurer un peu plus loin sur les terres que je ne connais absolument pas. Je peux découvrir pas mal de choses finalement, je peux aiguiser encore plus mes sens ici, continuer sur la voix d'un prédateur, armé de mon Saiga modifié, pouvant accueillir les munitions de calibre 50 beowulf, l'arme en elle même est un sacré engin de guerre, de destruction et de mutilation, muni d'un pointeur laser et d'un viseur cobra, la version de viseur point rouge américain, facile à visé sur 200m. J'ai un fusil puissant, si ça l'est c'est parce que les munitions qu'il tire est puissant, ce ne sont pas de simple balle que les m4 ou les kalach tirant avec du 5.56 mm nato, là nous avons du calibre 50! Vous avez déjà vue le magnum tirant du calibre 50 ? Et bien là vous avez la même version, seulement la douille contient encore plus de poudre et la balle est un peu plus long, en bref, elle est surtout destiné à faire du dégât sur des véhicules, alors imaginez ce que ça fait quand je tires sur des gibiers. Comprenez moi, je croises souvent des monstres ou des indigènes pas amicales, totalement différent de ce que j'ai vu sur terre, rien à voir et ils sont plutôt gros. Cet arme permet de m'en sortir dans tout les situations, avec sa tête plate, ces munitions ont une puissance d'arrêt inimaginable, par tous se sont pris un et généralement personne ne peut s'en sortir vivant après ça et encore si vous avez le temps d'avoir mal ou pas.

Avec ce fusil je me faufile dans la faune comme je peux, tentant de rester aux aguets et d'avancer vers l'inconnue. Par contre, je vais faire une rencontre quelque peu... Ironique, vous savez je vois juste à travers l'obscurité et les arbres quelqu'un, un type, un homme ? Vue sa carrure j'ai comme l'impression que ce doit être quelqu'un de l'académie, mais pourquoi ici ? Ou peut-être que c'est quelqu'un d'autre, on verra ça, je vais m'approcher de lui. A peine je suis à moins de 15 mètres de lui qu'il commence à me menacer avec son arme, oula il va y avoir un malentendu, j'ai continué de m'avancer vers lui, je ne pense pas qu'il va me tirer sur moi tout de même. Il commence à compter, bon, je pense que c'est pour me faire peur, je continue d'avancer, deuxième sommation, hmmmmmmm... J'ai vécu tellement de moment comme celui-ci, me retrouver face à quelqu'un qui me menace avec un flingue, de son regard je pouvais comprendre ses intentions, tout n'est que question de temps, non, de décompte et là j'ai comme l'impression qu'il ne tarde pas à appuyer sur la gâchette. L'enfoiré il va tirer! Comme prédit il fait feu sur moi, j'ai eu le réflexe de me balancer en arrière à l'avance, sinon je les aurai pris ces balles.

Maintenant qu'il a fait feu moi aussi je vais en faire tout autant! Récupérant très vite, je me remets debout sur genoux et, avec le pointeur laser, j'ai fait feu sur mon ennemi, des coups de feu qui explosent en continue en mode full auto et surtout avec du 26 gramme d'explosif dans la douille, si assourdissant et grave pour faire peur ceux qui s'y connaissent dans le domaine des armes à feu. Les grosses balles plates détruits tout ce qui touche, les arbres ont d'énormes trous, les cailloux qui partent en poussière, des branches sectionnées nets et encore je peux tirer encore plus longtemps, mais je marque une pause, car à cet instant je me relève et je commence à observer l'inconnu qui se trouve en face de moi. Il n'a pas envie de sortir son nez et moi je n'ai pas envie de parler, je ne sais même pas s'il est amicale ou pas, si jamais je dis un seul mot je révèlerai ma position et il va sans doute me canarder à son tour. Bien, changement de tactique, j'ai fait disparaitre mon fusil pour faire place à mon AEK 971 doté d'un viseur PSO et d'un silencieux, j'ai sortie aussi ma grenade et lancé vers lui, histoire qu'il sort de son trou et que je commence à lui fusiller les fesses. Il va vite comprendre ce qu'il n'aurait jamais dû tirer sur un Spetsnaz et qu'il va le regretter amèrement. J'ai commencé à me déplacer de quelques mètres et me positionner dans un coin pour avoir une vue parfaite sur lui et de le garder en joue, avec cet arme j'ai dû mal à le rater, possédant un système d'anti recul et d'une cadence de tir très élevé, avec un silencieux qui me permet de garder le contrôle lors d'un tir de rafale, il va avoir de sacré surprise.
Invité
avatar
Invité
Jungle War Simulation - Ven 25 Jan 2013 - 20:58
Il n'a pas apprécié, pas du tout ce que je lui ai fait, en guise de réponse il m'a renvoyé du cal.50 sur la gueule, rancunier et beaucoup à ce que je vois, il a un avantage sur moi, je ne sais pas où il est mais lui il sait où je suis. Je pense qu'il s'amuse à m'allumer mais il prend ses précautions en plus, il me tire dessus avec un silencieux ce qui m'empêche de voir où il se trouve précisément.
J'ai tiré dans la position approximative mais j'ai touché plus de feuille et de rocher que mon adversaire qui lui me renvoya une salve de balle, j'ai esquivé comme j'ai pu mais une balle de rafla la joue, je sentais le sang coulé sur ma joue et sur mon cou, le sang goutté doucement sur le sol, le sang qui bougé au contact d'une nouvelle goutte mais j'ai du revenir vite à moi car mon ennemie a de nouveau tiré mais j'ai eu le temps de me planqué cette fois.
Tirant encore et encore dans des endroits approximatifs, il doit s'être pris au moins une balle mais je ne penses pas. Mais lui arrive toujours à m'allumer mais j'ai vu quelque chose brillé dans les feuilles et j'ai tout de suite reconnus que c'était une arme. Ah ouais attend un peu, j'arrive.
J'ai mis mon armure et je me suis lancé vers le feuillage, sautant dans le buisson mais mon adversaire c'était décalé, j'ai pu voir enfin mon adversaire.
Il était pas plus âgé que moi, la vingtaine d'année avec des cheveux long et vert faisant ma taille à peut prêt et... attendez, je n'en crois pas mes yeux, non ça n'en est pas un, et pourtant si j'ai en face de moi un membre de la spetsnaz, l'infanterie d'élite russe, j'ai intérêt à faire gaffe avec lui, ce genre de gars ne sont pas entraîné pour faire joli, c'est le genre de soldat qui une fois entraîné à l'extrême est capable de tenir tête à 150 hommes, j'ai donc un russe en face de moi.
Mes mains tremblé légèrement mais presque pas visible, j'ai fait apparaître dans mon autre main un Desert Eagle.

*Préparation des munitions explosif*
*Munition en chargement, prêt dans 1 minute

Désormais, ce n'est plus de la rigolade, je pense pas pouvoir battre ce mec mais au moins j'aurais eu l'honneur d'affronter un spetsnaz.
Invité
avatar
Invité
Re: Jungle War Simulation - Sam 26 Jan 2013 - 23:09
Dans mon métier on apprend à survivre sur un champ de bataille, alors l'une des choses à ne pas faire c'est de rester toujours au même endroit. Le type qui se trouve en face de moi doit être un bleu ou un imbécile, quoi que je mets trop de pression sur lui qu'il a du mal à partir d'un point à l'autre. Si je vous en dis un peu plus sur ma tactique c'est que je suis en ce moment même en mouvement, toujours en train de me décaler, puis je m'arrêtes et je décharge une salve de balles sur mon ennemi puis je me décale encore, la tête baissé et éviter au mieux de se prendre les balles perdues, car lui il tire sans avoir les yeux sa cible. Pour l'instant il est aveugle, mais cela ne durera pas longtemps et je vais pas tarder à adapter un autre tactique, d'ailleurs le voila, je ne sais pas comment il a fait pour me voir alors que je me trouve dans l'ombre, enfin ce qui m'a empêché de tirer c'est son corps, il a totalement changé d’apparence! C'est quoi ce type ?! La première chose que j'ai vue c'est qu'il est devenu tout noir et ses yeux remplacés par une ligne droite orange et lumineuse, sur le coup j'ai été pris de surprise et le voila qu'il me fonce dessus, bien décidé à me débusquer.

J'ai eu le temps de sauter sur le côté et effectuer une roulade et me rattraper par la suite, pointant mon ak sur lui qui me regarde également. On est deux type à se regarder, à observer ce que l'on est. Ce que je vois en face de moi c'est un gars qui vient du futur, obligé, je n'ai jamais vue de tel tenu de combat si avancé de ma vie, même si j'en ai vue des choses sophistiqués, pourtant un armure de combat, ça c'est la première. Il est protégé sur tout les points vitaux et je vois plus sa tête, en regardant il a plus l'air d'un robot tueur tout droit sortie des pubs que j'avais vue à la télé, ce doit être pour des jeux, mais là je peux dire que c'est oppressant, attendez... Qu'est-ce-que je dis moi ? C'est moi le dieu de la guerre, je suis celui qui doit dominer le terrain, je ne crains personne! Ce n'est qu'un défit de plus à relever et à achever. Je pouvais déjà sourire face à ce genre de menace qui se tient toujours debout, face à moi, je ne sais pas à quoi il pense avec son masque, mais il sait à qui il a affaire maintenant et c'est d'ailleurs qu'il sort un autre pistolet dans sa main libre, près à déployer tout son assaut pour me vaincre, mais là tu rêves petit.


"T'as trop cru que c'est noël gamin!"


Cette phrase provocateur est synonyme de mort imminent, car j'ai sorti mon saïga chargé de cartouche perforante après avoir fait disparaitre mon fusil, je savais qu'un 5.56 n'est pas assez puissant pour traverser son armure, par contre une cartouche d'un fusil à pompe c'est tout autre chose. C'est du calibre 12 et ça c'est un truc qui peut vous traverser les boyaux, même protégé par une armure ou un kevlar, surtout utilisé sur les véhicules, provoquant d'énorme dégât, que ce soit pour l'engin ou pour les passagers. Ce fusil à pompe à action automatique et munition illimité, je vais faire un ravage, d'ailleurs je n'ai pas hésité à faire feu sur lui avec ce joujoux.

Appuyant sur la gâchette et laissant entendre la mélodie de la mort, tirant plus vite que le AA 12 qui a du plus grand succès que les armes Russe, pourquoi ? Par ses performances, tout sauf dans la rapidité, le Saïga tire plus vite que n'importe quel fusil à pompe automatique, full auto bien sûr! Même si c'est incontrôlable, mais dans mon cas c'est un fusil comme pour les autres, aussi précis et digne de ce nom, celui qui représente fièrement l'armée Russe! Doté d'un canon rallongé de 15 cm et de trois viseurs lasers formant un triangle sur la manche, aucun viseur holo ou quoi que ce soit, inutile car le but du jeu pour celui-ci c'est de faire le ménage. Avec ça je fais bien plus de dégât collatéral que mon calibre 50 beowulf, là c'est vraiment du chasse à l'homme et c'est moi le prédateur. Finit de se cacher, tout n'est question de talent, de mon côté je suis bien placé, mais je ne vais pas sous-estimer le type en armure, il pourrait très bien me réserver de mauvaise surprise.
Invité
avatar
Invité
Jungle War Simulation - Ven 1 Fév 2013 - 19:15
Effet de surprise, c'est la meilleure stratégie, mon cul oui contre un membre de la stepsnaz ça sert à rien, c'est le genre de soldat à ne pas se laisse surprendre, il a du être surpris juste une seconde ou deux pas plus mais il est déjà sur moi, enfin sur moi, il me tire dessus et pas avec n'importe quoi, un saïga.
C'est le genre d'arme qui remplace une gatling, pas au niveau distance mais au niveau sulfatage de surface, c'est pas 5.56 qu'il tire mais du cal.12, si mon armure avait sa résistance d’antan, j'aurais pas peur mais là la coque est réduite et je ne tiendrais pas longtemps sous ce feu, autre chose sur mon adversaire, il posséde presque le même pouvoir que moi mais en plus évolué, si seulement j'avais mes fusils d'assaut mais bon, je ferais avec.
Esquivant comme je pouvais avec une énorme difficulté, je devais me cacher et changer de cachette car elle ne tenait pas longtemps sous les tirs du Seigä. Essayant de tirer sans aucune précision car je n'avais pas le temps de viser, en même qui voudrait se bouffer du plomb à une cadence de tir démesuré et puis j'ai tiré en raflant la joue du russe qui je pense n'a as trop apprécié et tiré avec plus de précision. Maintenant c'est plus l’instinct de survie qui prime car là il semblait s'amuser mais là il est sérieux, je pensais que c'était fini jusqu'à ce que j'entende que mes munitions explosives sont prêtes.
Ok le russe, tu emplois le cal.12 ? Goûte un peu ces munitions Made In USA, changeant de chargeur aussi rapidement que possible, j'ai tiré vite et beaucoup, les douilles sortant à une vitesse folle, les détonations se fait entendre de loin je crois, on esquivé tous les deux les tirs de l'autre, moi c'était le plomb en dispersion et lui c'était les explosions provoqués par mes munitions.
Puis dans un coup de chance inouïe, j'ai tiré j'ai tiré et lui aussi en même temps et ma balle s'est logé dans le canon du Seigä et celui ci a explosé, pas de chance pour moi, du plomb s'est logé dans mes armes ce qui les rend inutilisable, je le regardais essoufflé et j'ai rétracté mon armure.

On est quasiment à force égale fière soldat russe du Stepsnaz, je sais que je n'aurais pas du te tirer dessus mais j'ai des spasmes de guerre, tu dois comprendre ça. J'attendais sa réponse, le front en sueur, quel sera sa réaction, il fera comme moi ou bien il tirera de nouveau ? Je ne sais pas mais dans les deux cas, j'aurais eu l'honneur d'affronter la fierté militaire russe.
Invité
avatar
Invité
Re: Jungle War Simulation - Lun 4 Fév 2013 - 16:41
Ce combat, qu'est-ce-que j'aime! Faire face à de tel adversaire, ça doit faire un bail que je n'ai pas eu le droit à ce genre de duel! Ce n'est pas une échange de coups avec des épées ou de flèches, mais des balles réelles tirées de nos armes modernes! Nous sommes des guerriers qui représentent la nouvelle art de combats meurtrière et qui ne ménage pas les environs, c'est tout simplement de la destruction. Si vous avez remarquez, au fil de temps qui passe, l'humanité à passé de l'âge primitif vers ce que nous sommes aujourd'hui, passant par la pierre, l'épée, les armes de siège comme le trébuchet, pour terminer par avoir enfin du poudre noir pour construire des canons de plus en plus gros et tout aussi destructeur les un que les autres, cependant, au fond de nous, nous resterons au final des humain, naïf et stupide. Beaucoup ont déjà compris ce qui se passent ici, sur terre, mais ne sont pas assez nombreux pour faire changer le monde.

Et là, je fais front contre le futur, ce jeune gaillard qui tente de survivre sous l'assaut de mon saïga et pourtant il ne se laisse pas faire. Son riposte quelque peu désordonné a fini par me toucher, d'une simple balle touchant mon visage, raflant ma joue, coulant lentement le sang tout au long et laissant perler du bout de mon menton vers le sol, en cet instant de silence, dans un monde arrêté, la goûte tombe lentement, parcourant tout au long de mon corps, passant pas très loin du canon fumant de mon fusil. En cet instant, je regardais cet homme qui me regarde également, je ne sais pas ce qu'il en est, je ne sais pas ce qu'il en pense, car je ne vois pas ses yeux à part cette lumière fine qui fend la face de son casque en deux, pourtant je sens qu'il ne compte pas se rendre, montrant son animosité face à moi, celui qui représente pourtant la pire facette de l'humanité.

La goute de couleur rouge pourpre atteint bientôt la fin de ce voyage et là, ma haine grandit à une vitesse de pointe d'un MIG, mon regard changeant d'expression vers un tueur à l'état pure, serrant mon emprise sur mon saïga, mon sang bouillonnant comme le réacteur nucléaire, maintenant, la goûte arrivant à sa fin, s'en suit la furie d'un Spetsnaz dans une folie meurtrière, il est temps de lui montrer de quoi est capable, par un seul homme devenu un vétéran et aussi une légende.

Sans peur et encore moins une hésitation de tirer, j'avance d'un pas sûr vers lui, pointant mon fusil dans sa direction et ouvrant le feu que j'appellerai le rugissement des chiens de guerre. Le ménage est tel que j'arrache tout et n'importe quoi sur mon passage, voulant à tout prix le débusquer et le mettre à genoux devant moi, pourtant ce n'est pas le cas. Pour je ne sais quel raison il sort sa tête, bien décidé à me faire face sans même prendre en compte de son infériorité et pourtant il me montre sa détermination à me tenir tête, quoi qu'il en coûte. Armé de son desert eagle il a enfin réussi à faire feu en ma direction et, malgré sa précision, il me rate de peu, mais pour vous dire, celui-ci pourrait m'être fatale, car j'ai entendu, senti même, l'explosion derrière moi, faible, mais je pense suffisamment pour démembrer un bras. C'est à cet instant que je me rend compte que ce type a quelque chose de spécial en lui, que nous repartons sur le même pied, chacun ayant leur propre arme de mort, nous avons enfin lancé notre dernier duel dans cet échange les plus turbulent et intense.

Plus personne ne se cache, plus personne ne recule, c'est tout juste avancer et tirer, avec nos talents nous esquivons nos tirs par des entraînements qui nous est propre, quelque soit les tactiques employés, rien n'est plus efficace que dans l'art d'exceller le talent. C'est quelque chose dont je n'avais pas ressenti depuis un moment, c'est vrai, ce sentiment de plaisir et d'envie de continuer à se battre tel un animal, je me souviens encore ce duel que j'avais fait il y a fort longtemps avec une seule et unique personne, la femme de ma vie, celle que j'ai aimé et que je l'aime toujours, pour une raison si simple est qu'elle est la meilleure combattante russe que j'ai jamais eu affaire de toute ma vie. Cela me rappelle maintenant, dans ce jeu de danse et d'escrime, nos mains armés de flingues et de gros fusil, dans un paysage verdoyant qu'est la forêt. J'aurai aimé continuer ce combat, mais le bal arrive à sa fin.

Nous nous trouvions dans un endroit totalement dégagé, plus rien n'obstrue nos vues, plus rien ne peut gêner nos balles, plus rien ne peut nous arrêter à présent. nos regard se sont à nouveaux croisés, dans ce silence oppressant, jusqu'à ce que le bruit retentisse à nouveau. Dans un ultime échange de tir tout deux avons eu l'exploit de tirer simultanément, explosant nos propres armes, comme si le destin en avait décidé ainsi, que ce combat devait être terminé. J'ai regardé pendant un instant mon fusil, enfin de ce qu'il reste de sa carcasse que je tiens encore dans ma main droite. Il m'a bien servi, aussi fidèle à son maître, je ne pouvais rien dire ou comment exprimer ma gratitude envers mes propres outils. Puis j'ai regardé en face de moi ce jeune homme ayant compris tout comme moi, qu'il n'est plus utile de continuer ce tuerie, décidé à retirer son armure par la magie et dévoiler enfin son corps fait de chair. Il s'exprime comme s'il venait de sortir d'une quelconque guerre, tout comme moi, il y a quelques mois, sa façon de parler me semble familière, mais sa tête me dis plus à son propos, puis je penses savoir qui il est, enfin de quel camp il était pour reconnaitre un membre de la Spetsnaz.


"Tu t'es bien battu jeune soldat américain (disant cela avec un certain accent russe), ça doit faire un bail que je n'ai pas eu droit à ce genre de duel, tu as du vivre des moments les plus mouvementés pour garder autant de méfiance, tu n'es pas seul être humain, enfin qu'est-ce-que je dis, nous ne sommes plus des humains à présent, nous sommes des apprentis-dieux, je t'ai observé, tu as le même pouvoir que moi, ça fait plaisir de voir quelqu'un qui a toujours une confiance total en ses propres armes. La seule chose qui m'intrigue c'est... Qui es-tu, pour porter de tel armure, il n'y a jamais eu de mon vivant... Oh oui, j'ai oublié"

Les bonnes manières voyons, maintenant que nous savons qui nous sommes il n'est plus utile de rester sur la distance, il est temps de se rapprocher et de se serrer les mains, sans armes et de se communiquer un peu plus pour deux types qui viennent à peu près de la même époque.


"Je m'appelle Yuri Dragunov, tu le sais, je suis un Spetsnaz, vétéran, ne fais pas attention à mon physique, j'ai 45 ans en réalité, HAHAHAHAHAHA"
Invité
avatar
Invité
Jungle War Simulation - Ven 8 Fév 2013 - 18:31
C'est bon, il a accepté d’arrêter le combat, si il ne l'avait pas fait je pense que je n'aurais pas survécu à ce combat, de plus c'est un Stepsnaz vétéran ce qui le rend encore plus dur à battre et attend un peu. Il me dit qu'il a 45 ans et pourtant il fait 25, c'est quoi ce délire sérieux, à mon avis il a du être rajeuni à son arrivé ici, il m'a fait un accueil russe avec un rire de Russie, il s'appelle donc Yuri Dragunov Stespnaz vétéran et il sait que je suis américain.

J'ai été entraîné dans une guerre où même en terrain amis, on était en danger. Je suis Jonhson Streiker, soldat du DRV et aussi Projet O de cette même armée.

Je lui ai serré la main en lui disant que venais de 2041 et qu'il n'y a que la guerre à cette époque là, c'était une sacré guerre et je ne sais pas si elle est finie maintenant vu la violence qu'il a eu avant ma mort, des tirs H24, les soins qui fusaient de gauche à droite, le sang était légion dans les bâtiments, même la nuit est infernale, chaque journée était un pas de plus vers l'enfer. De voir toutes ces femmes et enfants nous affronter, c'est une vision qu'on oublie pas et qu'on a comme cauchemar durant des années voir toute la vie. J'avais le regard et les idées ailleurs et c'est une bonne baffe de Stepsnaz qui m'a fait revenir au monde réel et je me suis frotté la joue.

Personnellement, je viens de 2041, mort suite à l'explosion d'une bombe nucléaire dans le QG des Oubliès et toi ?

Visiblement, à voir sa tête le coup de la bombe nucléaire lui semble familier, j'attend désormais sa réponse.
Invité
avatar
Invité
Re: Jungle War Simulation - Lun 11 Fév 2013 - 1:10
Comme je le pensais, il a vécu la guerre, mais ce que je ne savais pas c'est qu'il vient du futur...

Jonhson Streiker, très bien, j'ai retenu son nom, comme pour mes camarades, tout comme mes ennemis. Je ne connais pas le DRV, le projet O encore moins, je ne sais pas de quoi il parlait, ni le fait de porter de tel armure, mais c'est lorsqu'il parle une nouvelle fois que tout le mystère s'envole, la vérité arrivant petit à petit pour éclaircir la scène. 2041 mes amis, c'est loin ça! C'est... 29 ans après ma mort, j'aurai pu être à la retraite moi, un vieux soldat qui a vécu tellement de chose pour raconter tout ça à ses petits enfants, enfin si j'en avais un déjà. Tout de même, 2041 ? Il y a eu la guerre ? Quel guerre ? A-t-elle existé depuis cet instant ou depuis toujours, depuis que je suis mort ? Je n'en sais rien, c'est trop flou pour répondre ça, mais le pire c'est que je ne sais même pas si cela a un rapport avec moi et de cet incident. En tout cas nous avons eu la même mort, c'est ironique certes, mais voila qu'on se croise, face à face, d'un époque quelque peu lointain, ayant le même pouvoir et mort au combat à cause d'une bombe nucléaire. Cette bombe est une véritable fléau, l'arme le plus meurtrière et le plus inhumain jamais construit dans l'histoire, pourtant c'est aussi une arme qui pourrait nous sauver, comme pour nous mener vers la perte, je dis sauver, mais je parler dans un sens plutôt tourné vers la mort. Au fond, j'aurai préféré voir ce monde reprendre depuis le case départ, c'est à dire depuis le commencement de la vie, sur terre.

En tout cas, on a pas souffert avec cette bombe qui explose sous notre nez, on aura eu le temps de voir la lumière englober notre vue, puis c'est le noir complet. On ne sait pas ce qui se passe, on ne sait pas pourquoi on en est arrivé à là, mais ce que l'on savait c'est qu'on continuait à penser. Comme si on dormait depuis tout ce temps, même si le temps n'a duré que pour un instant. On est là, avec les yeux ouverts, dans un temple qui nous est totalement inconnu, toujours vivant et pourtant mort en même temps, nous sommes justes des personnes qui aurait trouver la mort pour ensuite être sélectionné par je ne sais comment, Deus déjà, celui là, une personne dont je ne connais absolument pas sa personnalité et pourtant nous ont donné la possibilité de changer le monde à notre façon. Ce que je n'aime pas chez moi c'est qu'on m'a attribué comme dieu de la guerre, ce n'est pas très... Cool comme l'aurait dit l'américain, mon destin serrait de suivre cette voie ? Même si mon esprit ne s'est pas encore résigné à continuer espérer la paix sur le monde une fois que j'aurai atteint le stade de Deus ? Je ne sais plus quoi penser quand j'ai un autre esprit qui cohabite avec moi, toujours là pour me perturber, me pousser à suivre cette ligné de tueur, me faire devenir responsable de ces milliards de gens qui tomberont à la guerre parce que je l'avais souhaité. C'est confus, certes, je dis ce genre de chose sans fondement, mais au fond, c'est ce que je crains, un genre de truc qui pourrait arriver plus tard et que si jamais je perds mon esprit que va-t-il se passer ?

Inutile de se casser la tête juste pour ça, je suis Yuri Dragunov, fier Spetsnaz et qui ne craint personne!


"Je suis mort après avoir déjoué un complot contre un pays voisin, la bombe atomique qui devait servir comme amorce pour la guerre de ma nation, pour je ne sais quel raison je suis arrivé à cette conclusion, mais j'ai exploser la bombe et moi avec, uniquement pour sauver mes camarades et tuer mes ennemis qui est, tout aussi ironique, ma nation..."

Oui, je ne sais plus quoi penser de mon pays après avoir été trahi, un acte aussi futile et déloyal, impardonnable, cela mérite mille châtiments et de morts les plus atroces que mon esprit les plus fous n'oserait faire germer dans les têtes des psychopathes. Oui, j'ai vue tellement d'atrocité dans ma vie que plus rien ne me fait peur, ne me surprend, ne me ferra reculer juste un seul pas en arrière. Maintenant il faut que je sache, que je m'instruise, car 2041, encore une fois, ce n'est pas énorme, mais 29 ans, c'est beaucoup! Voyez après 21 ans, à la chute de l'URSS, voyez les progrès que nous avons eu, alors 29 ans il a dû se passer quelque chose, je ne pouvais m'empêcher de penser à ce qui pourrait arriver à mes hommes et ma femme, surtout ma femme, mais plus sérieusement au monde, que s'est-il passé ?

"Jonhson, il y a tellement de choses que j'aimerai savoir sur ce qui s'était passé de ton vivant, cette guerre, a-t-elle perduré depuis 2012 ? Ou c'est tout autre chose, puis qu'est-ce le DRV et ce projet 0, que sont ces oubliés ? Raconte moi"
Invité
avatar
Invité
Jungle War Simulation - Mar 12 Fév 2013 - 16:53
Ouah, j'ai pas à plaindre mon ancienne vie, lui il eu pire, il s'est fait trahir par son propre pays, quel coup dur il a du avoir, il a fait sauter ses ennemies et qui était avant ses alliés, quelle tristesse mais il semble que j'ai activé sa curiosité vu qu'il me demande c'est qu'est le DRV, le Projet O et les Oubliés. Je lui parlerai de tout ça mais pas sans douleur car oui ce ne sont que des paroles mais chaque phrase fait revenir des moments du passé qui sont extrêmement douloureux, ce n'est pas le fait de voir ses camarades mourir à côté de soi mais c'est de voir certains ennemies. Des femmes, certaines enceinte et des enfants de tous les âges, certains avaient à peine 6 ans et ils combattaient pour une raison dont il ne comprenait pas du tout le sens. Quel est cette raison ? Eh bien, la raison je l'ignore moi même. J'ai donc regardé Yuri

Je veux bien tout te dire mais sache que ça me fait mal, très mal à l'intérieur de moi

Je me suis don assis, j'ai respiré et expiré longuement avant de commencer cette épopée de cauchemar sanglant et sans fin, un cauchemar qu'on oublie jamais et qui rend fou ceux qui ne sont pas assez résistant mentalement, ce genre de chose est ce qu'on voudrait effacé à tout jamais et même ne jamais le vivre pourtant moi je l'ai vécu. J'ai mis une main sur mon coeur, il battait vite et fort, la douleur se fait sentir mais je devais parler, ça allait m'alléger d'un énorme poids qui parcourent mon corps depuis des années et depuis mon arrivé à Deus.

Cette guerre, elle a commencé quand la Russie et la Chine se sont affronté ensuite, tout c'est généralisé, toutes les forces militaires du monde se sont battues, certaines sont devenus alliés, d'autre ennemies. Au bout de 5 ans, 10 % du monde ont tellement été irradié qu'elles ne sont plus habitable, 80 % sont en ruines mais abritent quasiment toute la populations et les 10 derniers pourcents, c'est là où se trouve toutes les forces militaires et j'en faisait parti. Le DRV ou le Dernier Recours de Vie défend les derniers vestiges du monde civilisé contre les Oubliés qui eux sont les habitant des 80 % de monde en ruine, ils sont menés par un homme appelé Ghost et qui les manipulent comme des poupées. Tous les Oubliés allez sur le front : hommes, femmes enceinte même et aussi des enfants de tout âge.
Devant l'urgence de la situation, le DRV a décidé de mettre en place le Projet O ou le Projet Omega, l'armure que tu as vu, grâce à un système implanté dans le corps, cette armure résiste au obus perçant et explosif du plus puissant des chars, j'ai été sélectionné pour recevoir cette armure. Après, les batailles se sont enchaînées et elles sont devenus de plus en plus violente jusqu'à ce qu'on trouve le QG des Oubliés, j'ai été envoyé avec une bombe Nucléaire afin de le faire sauter mais le système de détonation s'est cassé donc je suis resté près de cette bombe et après je suis arrivé ici.


Je l'ai regardé, il s'était aussi assis avec sa main sur son menton et il semblait perplexe et il marmonnait quelques choses en russe que je ne comprenais pas.
Invité
avatar
Invité
Re: Jungle War Simulation - Jeu 14 Fév 2013 - 14:25
J'écoute son histoire, un monde totalement transformé par la guerre et la puissance des bombes nucléaires, mais il semblerait que la guerre avait bien débuté bien plus tard après ma mort, donc! Il y a eu quelque chose dont il ne sait pas, je ne vois pas très bien comment je pourrai imaginer que la guerre avait continué pendant 29 ans, car les armes nucléaires, vous le savez, marquera la fin de l'humanité, c'est surement l'arme la plus tabou jamais crée, je n'ose imaginer la planète actuelle de ce soldat américain. Maintenant je comprend pourquoi il souffre tant à raconter son histoire, car il a vécu des choses difficiles à gérer, je sais ce que cela fait de tirer sur les femmes et les gosses, un sentiment de honte et de frustration, c'est comme ça, tant qu'on a une conscience en nous-même, on ressent cela, pas comme les fous de la gâchette tirant sur tout ce qui bouge pour du plaisir.

"дураков;Durakov, Сын собаки;sinsobaki"


Un truc qui m'est sorti de moi, comme ça, une envie d'insulter, pas contre lui, surtout contre mon pays. Ces idiots ne pensent qu'à faire la guerre pour gagner plus de ressources, maintenant voila le résultat, un amas de ruines, que faire face à ce genre de réalité ? Je ne pensais même pas que l'humanité tomberai si bas, j'espère tout de même qu'après la destruction de leur QG la paix reviendra, pour reconstruire ce qui a été détruit, même si la cicatrice de la guerre persiste encore un siècle, peut-être deux ? En tout cas la terre revivra à nouveau et peut-être que le monde se calmera pendant encore un siècle.

"Je vois que tu as vécu des moments très difficile, je ne comprend pas pourquoi mon pays pourrait faire ce genre de chose, déclarer la guerre ? N'ont-il pas eu assez fait ? D'ailleurs, ont-il lancé la guerre en 2012 ? Car je ne sais plus quoi penser de mon pays maintenant, ces bureaucrates, tous aussi stupides et irresponsable. En tout cas, j'espère que ton acte de bravoure a permis de faire cesser cette guerre futile, je suis sûr que tout le monde aura souhaité revoir la paix..."

Oui, la paix, n'est-ce-pas, un mot fragile et pourtant rempli tellement de signification, pour faire revivre le bon côté de chaque être humain dans ce monde, espérer que ceci leur donnera une leçon pour faire réfléchir aux conséquences et à l'avenir de la terre.

PS> un peu court, j'avoue xD

Invité
avatar
Invité
Jungle War Simulation - Jeu 14 Fév 2013 - 16:33
Mon récit semble l'avoir touché voir même maintenant, haïr encore plus son pays, c'est le première fois que je vois un Spetsnaz montrer des émotions, ce genre de soldats est censé être froid et stoïque à tous type de situation, j'ai vu une chose que personne ne verra sans doute. De plus, il espère que l'Amérique est remporté la guerre, il a donc laissé de côté sa nationalité et espérez la paix dans le monde. Elle n'existera sans doute jamais vu qu'il y aura toujours quelqu'un pour contredire quelque chose et que des gens le suivront, elle existera peut être mais on ne sait pas quand car on emploi souvent la guerre pour prouver sa supériorité.
Depuis que l'homme sait tuer avec des cailloux, le sang a coulé pour une quelconque raisons : religions, pouvoirs, argents, matières premières, territoires, maintient de la paix ou tout simplement c'est de la folie humaine. Il y a sans doute énormément d'autres raisons mais pourquoi faut il toujours employer la violence pour obtenir quelque chose. Si seulement le monde pouvait se baser sur Gandhi, employer la non-violence et utiliser le pardon, le courage et l'amour pour obtenir quelques choses au lieu de tout bêtement faire des milliers de morts.

Je ne sais pas quand elle a commencé et j'espère aussi qu'elle soit fini désormais.

C'est sur ces mots que je me suis levé et j'ai regardé tout autour de moi, l'endroit dans lequel nous étions était vert de partout avec toutes sortes de plantes, d'arbres et des espèces animales, désormais ce n'est plus qu'un terrain de manœuvre pour blindé, j'ai soupiré et j'ai regardé Yuri.

Faudrait peut être rentré à l'Académie car on a fait un beau carnage et la nuit va pas tarder à tomber.

Je me suis retourné et je suis rentré à l'Académie suivi de Yuri.
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: Jungle War Simulation - Sam 16 Fév 2013 - 11:32
Et bien, rp sympa entre vous, euh, c'était très direct comme duel comme duel ! Enfin, bref, attention toutefois aux tournures de phrases avec des mélanges passé/présent qui rendent très bizarres.

Yuri Dragunov : 320 xps
Jhonson Streiker : 240 xps
Jungle War Simulation
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jungle War Simulation
» Dans la jungle, terrible jungle [pv Elkim]
» Simulation de vote....
» Horaire Simulation Saison 2011-2012
» Voyage dans la jungle [CLos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Au-delà du portail :: Terres inexplorées-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page