Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé)

Invité
avatar
Invité
La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Jeu 14 Juin 2012 - 22:21
Une pluie hypnotique


La pluie... En temps normal, cela voulait dire; pas de sortie, journée triste ou bien fatigue inexpliquée. Drake était posté devant une fenêtre parsemant le couloir. Derrière lui se trouvait la porte d'entrée d'une classe. Il n'y avait pas cours en ce moment car c'était la pause déjeuner. Il devait être midis. L'élève regardait à travers cette vitre. Voyant les gouttes de pluie s'abattant sur le sol. C'était une averse et une belle. Cela n'allait surement pas durer très longtemps. Mais le bruit de la pluie apaisait l'âme de Drake. Il aurait pu l'écouter tomber pendant un long moment, jusqu'à fermer ses yeux pour être en harmonie avec elle. Cependant il garda les yeux ouverts, il ne voulait pas attirer l'attention sur lui. Bien que ça ne soit pas possible. Ses pas étaient toujours silencieux, il ne faisait donc pas de bruit pour approcher quelqu'un. Mais planté tranquillement devant cette fenêtre, sans rien faire, ni même bouger. Quelqu'un se poserait sans doute la question; Que fait il? Drake imaginait déjà l'évènement se passer dans sa tête, voyant une personne s'approcher de lui et lui poser cette fameuse question. Qu'allait il répondre à ça? Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Il ne chercha même pas de réponse à donner, voulant juste profiter de ce moment.

Il reprit un visage plus neutre et observa autre part à travers cette même fenêtre. On voyait quelques personnes, abritées sous un préau ou bien en train de courir sous la pluie pour trouver quelque chose surement. Heureusement que tout le monde avait prévu son parapluie ou bien son imperméable. Il ne fallait pas mouiller le couloir pour rien. On pourrait glisser sur l'eau ou bien salir les lieux. En tant que membre du conseil, il fallait surveiller ces choses. Les élèves s'étaient rassemblés dans la cantine pour manger. Bien évidemment il était interdit de se nourrir en classe. Question de propreté surement. Il se rappela que sur terre, certaines écoles le permettaient. D'ailleurs il avait l'impression que ce monde était lointain maintenant. Il ne compta même plus les jours vécu dans ce monde céleste. Aujourd'hui il jouait son rôle et essayait de le faire au mieux. C'était une tache difficile, être partout à la fois et travailler ses cours en même temps. Drake en lâcha un soupir pour exprimer sa fatigue. Il prit soin de le faire très doucement pour que personne ne le remarque.

Le jeune homme avait un cahier dans sa main. La liste de tous les élèves et leur description. Il ne lui appartenait pas, un professeur lui avait demandé de l'apporter. Chose qu'il devait faire. Ce n'était pas pressé, c'était pour ça qu'il se permit de flâner une minute dans le couloir. Et il était peut être temps de reprendre du service. Drake se frotta la tête à la place de soupirer cette fois-ci. Apparemment ce cahier avait été oublié dans une classe, surement à cause d'un empressement ou bien une faute d’inattention. En tout cas, ce n'était pas un cahier à faire passer entre toutes les mains. Quelqu'un pourrait s'amuser à découvrir chaque pouvoir et à provoquer des élèves. Du moins s'il y avait des gens mal intentionnés. Drake ne connaissait pas tout le monde, même s'il essayait de s'y atteler. C'était aussi son rôle de découvrir les secrets ou les habitudes de chaque individu. Cela éviterait des problèmes. Bien sur, il n'allait pas jouer les stalkers et harceler tout le monde. Une approche normale, dans une discussion normale ou un simple regard suffisait à analyser quelqu'un.

Quelques élèves trainaient encore dans les couloirs mais ce n'était pas interdit à cette heure-ci. Peut être qu'ils avaient finit de manger ou qu'ils n'avaient pas faim. Lui même n'avait pas mangé encore. Il n'avait pas encore très faim, juste un petit creux non indispensable. Il évitait de penser à la nourriture pour ne pas se donner faim. Mais peut être qu'un petit rafraichissement lui ferait du bien. Sur le point de reprendre son chemin, il donna un dernier coup d’œil à travers la vitre puis se tourna pour commencer à longer le couloir.


Dernière édition par Drake Ula le Lun 9 Juil 2012 - 17:55, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Ven 22 Juin 2012 - 14:09
Léa appréciait beaucoup les pauses repas. Dans ces moments-là, la plupart des élèves, sans se soucier de leur rang d'apprenti-dieu, fonçaient dans les couloirs, comme n'importe quel jeune lycéen humain, pour se hâter vers la cafétéria et être les premiers à pouvoir se goinfrer. Cela avait comme conséquence très agréable de transformer les couloirs, animés l'espace d'une minute, en lieu désert, sans un bruit pour venir trouver le silence bien installé. La jeune fille aimait ces moments, où en général il n'y avait que peu de monde dans les environs, et où elle pouvait souffler quelques heures, baissant ses murailles psychiques pour se reposer. Oh il avait toujours quelques élèves qui traînaient, mais c'était bien peu de pensées à côté d'une foule compacte.

Aujourd'hui ne faisait pas exception. Dès la sonnerie annonçant la fin du dernier cours de la matinée, les élèves abandonnèrent leurs classes pour se ruer vers leur repas. Et comme à son habitude, Léa prit tout son temps pour rejoindre les couloirs, relâchant petit à petit sa concentration. Elle avait à peu près bien suivi le cours, à part sur la fin où elle n'avait pu que noter un mot sur dix. Mais elle avait tenu, et arrivait à marcher sans se sentir trop mal. C'était un sérieux progrès pour elle.

Il n'y avait comme prévu pas grand monde dans les environs. Quelques retardataires, un professeur qui quittait sa classe, un ou deux agoraphobes qui ne supportaient pas la queue pour manger et attendaient que ça se calme. Mais personne n'était assez proche pour qu'elle capte leurs pensées, ce qui était très bien. D'ailleurs elle veilla à se faufiler dans les couloirs de façon à éviter au maximum de passer près de quelqu'un. Mais ce n'était jamais évident et comme souvent elle dut se résigner à passer près d'une personne pour en éviter deux autres.

C'était un jeune homme qui semblait un peu plus vieux qu'elle. Et bien plus grand aussi, une bonne tête de plus ! De dos, elle ne put voir que sa silhouette très fine, qui laissait penser que c'était plus une personne rapide que puissante, mais de la part d'un dieu, ou d'un apprenti-dieu, ça ne voulait rien dire, et sa chevelure blonde, courte et clairement pas coiffée, vu comment chaque mèche essayait de dire coucou à ses voisines. Il lui disait vaguement quelque chose. Elle l'avait sûrement déjà vu dans l'école, comme beaucoup d'autres élèves, mais il lui semblait que celui-là avait un quelque chose de plus qu'elle aurait dû retenir, quelque chose d'assez important. Ca avait dû se perdre dans un tourbillon de pensées inconnues, sans doute. Tant pis, ça lui reviendrait peut-être.

Il se retournait pour reprendre sa route quand Léa fut assez proche pour capter quelques bribes de pensées qui lui indiquèrent son objectif immédiat : trouver quelque chose de rafraîchissant. Très bien, s'il avait quelque chose de précis en tête, il devrait se concentrer dessus et ne pas faire attention à une élève qui passait dans le couloir. Histoire de mettre toutes les chances de son côté et de tuer toute envie de la déranger qui pourrait naître, elle entreprit tout en avançant de fouiller dans son sac à dos. Elle ne cherchait rien de particulier, le tout était de donner l'impression qu'elle était trop concentrée sur sa fausse recherche pour qu'on ne la dérange pas.

Il n'y avait pas grand-chose là-dedans d'ailleurs... quelques fournitures basiques qu'a tout élève, des cahiers, des stylo, et plusieurs livres qui traitaient de sujets divers. Mais ça lui suffisait amplement. Son regard croisa la couverture d'un de ses bouquins et elle fit de son mieux pour se concentrer dessus afin d'ignorer autant que possible les pensées du garçon qu'elle captait en passant près de lui.
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Sam 23 Juin 2012 - 15:00
Viens mon enfant


Il était temps de reprendre les affaires. Drake quitta enfin sa fenêtre pour apporter le carnet. Ses pensées étaient orientées vers un distributeur dans le coin. Mais il y en avait qu'à l'extérieur ou bien dans la cafétéria. Avant de penser à lui, il devait accomplir sa tache. Du jus d'orange? Du café? Quelle boisson choisir? Il se voyait déjà en train d'appuyer sur le bouton et faire glisser la cannette jusqu'à lui. Drake n'avait pas chaud, ni froid, seul le gout importait. Juste de quoi alimenter sa gorge d'un liquide quelconque. De préférence bon et sucré. Le président avait bien le droit à sa minute de bon temps. Malgré sa dévotion à faire respecter l'ordre et la discipline, c'était un homme comme les autres. On le voyait rarement prendre des pauses. Peut être qu'un élève trouva la scène étrange, celle où il regardait dehors sans rien faire et sans expression.

Alors qu'il fit le premier pas, il remarqua la présence d'une jeune fille à côté. Elle semblait chercher quelque chose dans son sac. Il n'y avait pas matière à suspecter. Drake n'était pas aussi consciencieux pour fouiller dans la vie privé des gens. Regarder dans le sac? Il l'aurait fait seulement s'il y avait quelque chose de dangereux à trouver. Ce n'était pas le cas pour le moment. Il tenta quand même de jeter un œil furtif au cas où. De là où il était, la vue n'était pas très optimale. Par contre, il pu détecter une expression étrange. L'élève n'était pas sereine, voire embarrassée? Que se passait il? Surement un problème personnel. Ou bien quelque chose de mal se serait il produit? Il ne pouvait pas laisser passer ça sans rien faire. L'honneur du conseil était en jeu.

- Deux secondes.

Drake se tourna donc vers elle et fit un pas pour se rapprocher davantage. Il aurait pu lever son bras pour l’obliger à s'arrêter mais ce n'était pas la peine apparemment. En temps normal, il avait son regard neutre, peut être orienté vers le glacial de temps en temps. Mais face à quelqu'un, il devait s'adoucir pour ne faire fuir personne. Alors il afficha un léger sourire de quoi commencer par mettre une bonne ambiance. Ce n'était peut être qu'un masque mais c'était toujours mieux que d'agresser verbalement les gens. Il était conscient de son jeu d'acteur mais si le monde le préférait ainsi, alors il était inutile de faire le contraire. Il devait respecter son statut et accomplir son devoir avec le plus d'efficacité possible.

- Quelque chose te tourmente? Tu peux m'en parler si tu veux. Je suis Drake Ula, président du conseil de élèves.

Avec ce carnet entre les mains, il pouvait vérifier l'identité de l'élève en face de lui. Mais pour être poli, il va lui laisser le faire toute seule. C'était une pratique normale après tout, s'échanger les noms. Il aurait pu découvrir quel pouvoir elle détenait. Cependant, sa curiosité n'était pas aussi grande que ça. Dans sa vie d'antan, en tant qu'humain, il collectait les informations mais ce n'était pas son travail. Alors quoi de mieux que de découvrir la vie normalement? Et pas avec des assassinats ou des plans tordus. Il savait qu'elle ne lui annoncera pas aussi facilement. Il espérait qu'elle lui explique son problème avec des détails précis. Et au passage lui révéler son pouvoir mais c'était trop beau pour être vrai.

- Et si tu ne veux pas en parler maintenant. Il suffira de venir me voir quand tu veux.

La pluie continuait de tomber dehors. Le bruit rendait l'atmosphère mélancolique. C'était peut être à cause d'elle que cette jeune fille paraissait gênée. Il ne pouvait pas lire les pensées. Son pouvoir était d'une autre nature, bien plus... il ne voyait pas vraiment en fait. Tout comme la plupart des nouveaux venus, il ne maitrisait pas son pouvoir. Par contre, il arrivait à contrôler son niveau de puissance actuel. Même avec son faible niveau, il était certain de ne tuer personne par mégarde ou par accident. Il savait où s'étendait sa force et ses limites. Il ne faisait pas partie du conseil pour rien. S'il mettait les autres en danger, son poste lui serait retiré.
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Sam 23 Juin 2012 - 16:20
Le livre était un trait d'auteur inconnu sur la pensée humaine. Lorsqu'elle l'avait trouvée dans la bibliothèque, Léa s'était sentie intéressée. Après tout, c'était son domaine Divinatoire, peut-être qu'elle apprendrait quelque chose d'utile là-dedans pour mieux le contrôler. Ou, à défaut d'avoir un mode d'emploi, elle en saurait davantage sur les pensées. Toute connaissance est bonne à prendre. Elle l'avait commencé quelques jours plus tôt, et l'avait trouvé plutôt intéressant, même si ça restait du domaine purement philosophique. Il y avait quelques questions prenantes sur l'origine de la pensée et son utilité par exemple, et quelques citations de grands hommes connus. Et du jus d'orange.

Non, ça c'était une pensée parasite qui émanait du jeune homme qu'elle croisait. C'était difficile de se concentrer sur autre chose quand des images de boissons et de distributeurs s'insinuaient dans son esprit. Elle en soupira. Avant de prendre un air carrément agacé quand le blond l'interpella. C'était donc si difficile de le laisser en paix ? C'était trop demander de ne pas attirer l'attention ? Pourtant, elle n'avait absolument rien de particulier, ce n'était qu'une élève parmi tant d'autres, et même si elle était certainement un peu jolie - encore qu'elle avait du mal à le croire - elle était loin d'être la plus sexy des lieux. Il y avait beaucoup d'autres filles tellement plus attirantes et plus aimables qu'elle. Alors pourquoi on venait toujours l'enquiquiner, hein ?

Elle aurait bien continuer à marcher pour s'éloigner, en ignorant royalement le garçon, mais quelque chose lui disait qu'il ne la lâcherait pas facilement. Où l'avait-elle déjà vu... elle n'arrivait pas à le remettre. La jeune fille s'arrêta donc, mais ne fit absolument aucun effort pour prendre un air plus aimable. Non, elle affichait son agacement haut et fort. Qu'est-ce qu'elle en avait à faire de savoir qu'il pensait jouer un rôle ? N'ayant plus le choix, elle monta ses barrières psychiques pour bloquer ces fichues pensées intrusives. Cela n'arrangea pas son humeur, bien au contraire, car un début de migraine commença à s'insinuer dans sa tête.

Elle lança un regard purement glacial au jeune homme. Elle avait beau avoir des yeux dorés, cette couleur chatoyante était totalement éteinte en ce moment, très hostile. Elle donnerait presque l'impression d'être dangereuse, si elle ne faisait pas une tête de moins que son interlocuteur, et n'était pas obligée de lever la tête pour lui envoyer son regard mauvais. De quoi se mêlait-il ? Si quelque chose la tourmentait, c'était son problème, pas le sien. Elle ne le connaissait pas. Du moins jusqu'à qu'il donne son nom. Drake Ula ? Ca y est, elle se souvenait : c'était lui qui était venu au port des deux dimensions. Un passage trop bref pour qu'elle y ait fait vraiment attention, mais un rôle assez important pour qu'elle ait gardé une impression.

Le président du conseil des élèves donc. Autrement dit, quelqu'un avec un peu plus de pouvoir qu'un simple élève, et qui pouvait techniquement lui pourrir davantage l'existence, si c'était possible. Léa avait tout intérêt à se contrôler autant que possible. En temps normal, elle lui aurait lancé une remarque acerbe, tout aussi glaciale que son regard, qui ne lui aurait donné qu'une envie : celle de filer. Mais face à un membre du conseil, qui plus est le président, elle était bien forcée de se modérer. Elle ne désirait pas récolter des ennuis supplémentaires, ses soucis psychiques lui suffisaient amplement.

Elle inspira un bon coup, essayant d'ignorer la migraine qui lui tambourinait les tempes. Une chose était certaine : elle allait sauter le repas de ce midi. Il lui faudrait d'urgence passer le temps restant au calme pour que son mal de crâne s'apaise. Pas de place pour manger là-dedans. Elle fit de son mieux pour prendre un ton complètement neutre, sans émotions. C'était le mieux qu'elle puisse faire et c'était déjà plutôt bien : au moins elle ne répondit pas trop sèchement.

- Léa Dolce. Je n'ai aucun problème et rien à signaler.

Bon ce n'était pas la réponse la plus chaleureuse que l'on pouvait faire dans cette situation, mais pour la jeune apprentie déesse c'était un effort considérable. Il était bien sûr hors de question qu'elle explique les soucis qu'elle rencontrait avec son domaine Divinatoire. Elle se doutait bien qu'elle avait plus de chances de provoquer des réactions mauvaises, voire violentes, si elle avouait pouvoir lire dans les pensées des autres. Mieux valait supporter sa migraine et sauter un repas.
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Lun 25 Juin 2012 - 21:02
Enervée et affamée, voilà dans quel état se trouvait la jeune femme. Etsuna était seulement là depuis quelques jours, mais cette situation ne lui semblait pas naturelle, l'étudiante trouvait le temps long. Sans doute n'avait-elle pas encore trouvé sa place au sein de l'académie, jusque-là, Etsuna était plutôt restée en retrait, observant ce qu'il se passait autour d'elle. A cause de son pouvoir naissant, la jeune femme évitait les foules, un trop plein d'émotions absorbées lui donnait l'impression d'être totalement détraquée. Ce don... à quoi servait-il ? Pourquoi ne pouvait-elle pas contrôler la glace ou se déplacer à toute vitesse, comme ces deux étudiants qui s'amusaient dans la cour ? Estuna s'était approchée de la fenêtre pour les observer, leurs éclats de rires avaient attirés son attention alors qu'elle traversait le couloir.

Ces deux-là n'avaient pas du tout l'air de se soucier du mauvais temps, bien au contraire, la jeune fille changeait les gouttes de pluie en petits pics de glace, juste au-dessus de la tête de son ami. Ce dernier quant à lui, utilisait sa super vitesse pour les éviter... tout bien considéré, cela restait assez dangereux. Si le jeune homme venait à commettre une erreur, il fallait espérer que les pics n'iraient pas lui transpercer le crâne. Comme l'attention d'Etsuna était entièrement portée sur les deux étudiants, elle ne releva pas tout de suite le calme qui s'était installé en elle. Bien sûr, il y avait quelques émotions habituelles, probablement envoyée par les rares personnes qui traversaient le couloir, mais ce calme s'installait et s'étendait en Etsuna d'une façon nouvelle, plutôt étrange.

La jeune femme pencha légèrement la tête pour observer son ventre, elle découvrit alors une sphère d'un bleu intense qui vint s'imprégner en elle, furtivement. En réalité, c'était plutôt surprenant, Etsuna avait déjà absorbée des sphères bleues, mais jamais encore de ce genre. Instinctivement, elle releva la tête pour en déterminer la provenance, et croisa le regard d'un étudiant. Celui-ci se tenait face à une jeune femme qu'Etsuna voyait de dos. Aussi discrètement que possible, la jeune femme observa celui qu'elle pouvait voir du coin de l'œil, en prenant soin de regarder par la fenêtre de temps à autre, histoire de ne pas le regarder fixement.

*Est-ce que ça vient de lui ?*


A n'en pas douter, ces sphères si particulières venaient d'un de ces deux-là, et Etsuna brûlait d'envie de découvrir lequel d'entre eux. Devait-elle trouver un stratagème pour s'incruster dans leur conversion ? Celle-ci n'avait pas vraiment l'air palpitante, même de loin, on pouvait se rendre compte qu'ils n'étaient pas très bavards.

*Bon, j'me lance ! J'trouverai bien quelque chose en chemin...*


Chemin plutôt court à vrai dire, la jeune femme n'avait rien trouvé au final, aussi parce qu'elle n'avait pas suivi son plan de départ. Estuna s'était perdue dans l'imagination d'un tas de scénarios possibles qui pourraient expliquer le fait que les deux étudiants, à présent tout près d'elle, étaient plantés l'un en face de l'autre à se dire pas grand-chose. C'est alors qu'une idée lui vint spontanément, la jeune femme s'écria :

"Excusez-moi vous deux, mais..."
elle tourna son intention vers l'étudiante avant de poursuivre "est-ce que ce garçon t'importune ?"

Parmi tous les scénarios, celui-ci s'était imposé à elle comme une évidence. La jeune femme avait une apparence tout à fait charmante, ses longs cheveux aux reflets bleutés et surtout, ce regard envoutant... l'étudiant lui faisait très probablement des avances qui la plongeaient dans l'embarras. Quand bien même ce ne serait pas le cas, Estuna espérait provoquer la confusion pour détecter de nouvelles sphères.
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Mar 26 Juin 2012 - 18:45
La faim approche


Drake s'était embarqué dans une aventure très étrange. L'élève qui se trouvait en face de lui n'était pas très clair. Il plissa les yeux un instant comme pour tenter de voir à travers elle. Il n'en était pas capable bien sur, c'était juste un moyen de chercher quelque chose de suspect. Mais au vu de sa réponse, il avait plutôt l'air de l’embêter ou l’embarrasser. Ce n'était pas son intention mais en tant de président du conseil, il devait faire son maximum pour aider les autres. Malgré que ça ne soit pas dans son trait naturel d'être si gentil, il prenait son poste très à cœur. Peut être devait il abandonner l'affaire et la laisser tranquille. C'était la seule solution qui lui traversa l'esprit. Au moins il connaissait son nom maintenant. Dans le futur, il hésitera peut être à lui parler, ne serait ce que pour s'échanger des broutilles. Elle ne lui avait rien dit de méchant mais ne se montrait pas très chaleureuse.

Drake allait s'en aller et repartir à sa tache d'origine. Cependant, une autre élève s'interposa. Il ne s''attendait pas à une telle surprise. Sauf qu'on le comparait à un méchant monsieur voulant gêner son entourage. Il ne le prit pas mal, ce n'était peut être qu'une farce. Ou même si c'était sérieux, Drake n'avait rien à se reprocher. Alors autant répondre gentiment avec un beau sourire. Puis il était quand même content que quelqu'un vienne discuter. Malgré le fait qu'il devait partir, son temps était toujours consacré aux élèves de l'académie.

- L'importuner? J'espère que non. Je m'inquiète pour la santé des élèves. C'est mon travail après tout. J'essaye de résoudre les problèmes de tout le monde.

Le président leva un sourcil d'ailleurs. Avait elle besoin d'aide? Pas tout le monde connaissait l'existence de Drake et le poste qu'il occupait. Mais peut être que cette nouvelle arrivant si. Mais elle avait plutôt l'air intéressée par l'autre jeune fille. Des amies? Drake sentait vraiment qu'il était de trop. Prendre la poudre d’escampette serait le mieux. Il se sentit gêner tout d'un coup. Il se gratta la joue et posa quand même une question.

- Je ne suis peut être pas encore super man, mais n'hésitez pas à venir me voir. D'ailleurs, avez vous manger? J'ai un secret à vous donner. La cuisinière essaie de créer une sauce. Elle n'en est qu'au stade expérimentale mais si vous lui demandez, elle peut en mettre dans vos plats. Celle que j'ai gouté était très bonne. Je n'ai pas demandé sa composition mais je crois qu'on peut lui faire confiance.

En se remémorant cette sauce, l'appétit revint petit à petit. Après avoir eu envie de boire quelque chose, maintenant il avait un petit creux. Que pouvait il manger? Des pâtes? un bon steak? Quel était le menu du jour déjà? Il ne s'en rappela plus. Comme il travaillait beaucoup, Drake se retrouvait toujours seul à manger. Vu qu'il s'installer vers la fin de la pause repas, c'était normal. Encore aujourd'hui, il allait y prendre place un peu plus tard. Et finalement, il resta deux secondes supplémentaire pour demander le plat du jour.

- Au fait, quel est le menu aujourd'hui?
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Jeu 5 Juil 2012 - 14:43
Le message était-il passé ? Ou avait-il davantage intrigué le président du conseil des élèves ? Léa espérait que dans tous les cas, il allait la laisser tranquille. Elle faisait de son mieux pour être à peu près polie, mais cela ne durerait pas s'il insistait. Apparemment il ne comptait pas insister, ce qui était parfait. Un au revoir, et elle pourrait retrouver sa solitude.

Ou pas.

Décidément, ces couloirs étaient trop fréquentés. Une autre fille s'approcha d'eux, sans doute une élève, encore que les apparences peuvent être trompeuses. Plus grande que Léa - qui s'en douterait ? - elle avait des cheveux bien plus vifs que les siens, flamboyant presque, et un regard d'émeraudes qui avait l'air incertain. Peut-être voulait-elle parler à Drake, après tout il avait le genre de poste qui attire les gens. Mais non, surprise surprise, elle semblait croire que le garçon l'embêtait. Ce qui était tout à fait vrai en fait, même si elle ne savait sûrement pas en quoi.

Le président répondit lui-même, bien que ce ne soit pas à lui que la question s'adressait, ce qui pouvait laisser croire qu'il essayait de se justifier. Léa prit la peine de confirmer, histoire de ne pas avoir d'ennuis. Qui sait si cette fille n'allait pas insister pour être sûre.

- Non, tout va bien.

Simple et neutre, que demander de plus ? Peut-être d'être seule à nouveau. Mais le président s'amusa à leur parler cuisine, semblant fier de révéler un secret de sauce... Pour Léa, la nourriture n'était que de la nourriture. Peu importait ce qu'elle mangeait, tant que c'était rapide à engloutir, voire transportable, afin de ne pas rester longtemps dans la cafétéria. Alors qu'on lui parle gastronomie comme ça... sans compter qu'elle n'était absolument pas d'humeur encline à parler pour rien. Elle se contenta de secouer négativement la tête en guise de réponse à la question posée. Non, elle n'avait pas encore mangé, et ça ne risquait plus pour ce midi. Le menu ?

- Je ne sais pas.

Elle se retint d'ajouter qu'il n'avait qu'à aller voir et il le saurait. Enfin peu importait.

- Je dois y aller.

Si vraiment on la retenait encore, avec son attitude si peu chaleureuse, bien que correcte, c'est qu'il y avait vraiment un problème. Mais l'autre fille semblait bien plus amicale, alors elle devrait attirer toute l'attention de Drake et lui laisser le champ libre pour filer s'isoler et affronter sa migraine affreuse.
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Sam 7 Juil 2012 - 18:45
[Bon, Etsuna pas là x:]


Une seconde chance


Vraisemblablement, la dénommée Léa avait quelque chose sur la conscience. Drake ne savait pas quoi mais il devina enfin qu'il était de trop. Il avait tenté désespérément d'animer la relation en leur dévoilant un secret mais même ça ce fut un échec. Il ne soupira pas devant elles pour montrer son désespoir et se gratta la joue. Embarrassé de n'avoir rien pu lui apporter comme aide, il fallait s'y résoudre... Drake devait continuer son chemin maintenant. Il jeta quand même un regard sur l'autre jeune fille. Elle semblait plu enjouée mais maintenant que le président s'était recadré lui même, il n'avait plus de temps à perdre.

- Hum. D'accord. Alors je vais aller voir moi même. C'est vrai que tout le monde ne mange pas à la cantine.

En y regardant de plus près, le visage de Léa lui rappela quelqu'un. Il la fixa un instant, observant ce visage si froid. Mais il ne devait pas l'importuner plus longtemps. Il ne su même plus quoi dire sur le moment. Elle venait de dire qu'elle devait y aller. Alors il fallait juste la laisser partir, tout simplement. Drake n'insista pas et porta son attention sur l'autre présence. Il aurait bien voulu discuter avec elle mais il était trop tard désormais. Puis il perdit un peu confiance en lui en rencontrant tant de distance entre cette élève et lui. Tant pis, il se rattrapera bien à un moment donné. Puis ce n'était pas encore la fin du monde. Et juste pour ce petit incident de rien du tout, si on pouvait appeler ça ainsi. Dans une communauté on rencontrait tous types de personnes. Lui même était quelqu'un de froid en temps normal, du moins lorsqu'il était lui même. Là, c'était qu'un rôle qu'il jouait, le président du conseil des élèves.

- Et bien, j'ai moi aussi quelques affaires à régler.

D'ailleurs, un professeur sortit d'une salle de classe au loin. Surement que celui-ci avait terminé sa tache. Ce n'était ce professeur là que Drake devait rencontrer mais cela lui rappela l'urgence de sa situation. Alors il offrit un joli sourire à ces demoiselles, fit un signe de main et reprit sa route initiale. Avant de complètement s'éloigner, il ajouta quand même un commentaire pour garder un semblant de gaieté.

- Bonne journée à toutes les deux. j'espère que vous n'hésiterez pas à venir me voir.

Drake serra un peu plus ses doigts sur le carnet. Un peu plus il l'aurait un peu froissé. Sa texture était souple et donc facilement pliable. Et lorsqu'il prit un peu plus de distance, il lâcha finalement un léger soupire. En vérité, il n’enfilait pas souvent le rôle de leader dans un groupe. Devenir le président du conseil était quand même une lourde tache, beaucoup de responsabilités. Il préférait les devoirs plus simples, plus discrets. D'ailleurs pourquoi avait il accepté un tel poste?

Il leva légèrement son regard pour observer le plafond tout en se remémorant le moment où on lui avait attribué ce poste. On lui avait dit qu'il collait parfaitement au profil recherché. Puis qu'il avait un potentiel adéquate pour veiller sur l'académie. Drake n'avait jamais prit assez de recule sur lui même pour comprendre cette proposition. Durant sa vie, il n'avait fait que suivre l'ombre des ténèbres. Aujourd'hui, le voila dans un monde de lumière et en plus il devait protéger cette lumière. Peut être qu'un Dieu tout puissant lui donna une seconde chance, celle de prouver sa valeur au grand jour.

Pour le moment, il se dirigea vers la salle des professeurs. Il devait rendre ce cahier oublié par inadvertance. Il se dépêcha un peu plus parce qu'il avait prit du retard. D'habitude sa démarche lente et discrète ne faisait pas de bruit mais là il devait en faire un peu plus. Il ne courrait pas, c'était interdit. Si lui ne respectait pas les règles alors où aller le monde...

[Topic finit alors?]
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Sam 7 Juil 2012 - 20:12
[Alors Léa on l'attend presque 10 jours, et moi seulement deux >< :P]

Quelle déception, sa démarche n'eût pas du tout l'effet escompter. La jeune femme allait devoir se montrer patiente, elle n'aurait pas sa réponse ce jour-là. Tsu' n'étant pas du genre impassible, son visage affichait clairement sa déception. Elle laissa même échapper un léger soupir, tout en détournant les yeux vers la fenêtre, à la recherche de réconfort. De toute façon, elle serait forcément amenée à les recroiser quelque part.

"Ah, si vous le dite !"

*C'est vraiment nul, ils ne sont pas normaux ces deux-là ! Aucune vivacité d'esprit... ça vient sûrement d'elle, ce calme étrange.*


A vrai dire, ce n'était pas tant les élèves, mais plutôt les sphères qu'ils dégageaient... voilà ce qui intéressait la jeune femme. Plus particulièrement, ces rares sphères d'un bleu profond, qui répendaient en elle un calme assez troublant, peut-être même inquiétant. Cependant, elle n'en avait pas eu assez, ou peut-être était-ce parce que son don n'était pas suffisamment développé, pour lui permettre d'en comprendre toute la signification. Détournant le sujet, le jeune homme évoqua les sauces de la cantinière, Etsuna afficha un regard gourmand.

"Cette femme est extraordinaire, je passe la voir de temps en temps, après le service. Elle m'en garde toujours en réserve, parce qu'elle sait que je ne supporte pas la foule pour l'instant. Par contre, je ne sais jamais à l'avance quel sera le menu... cela dit, c'est vrai que ses sauces sont excellentes, un vrai délice !"

Les deux étudiants voulaient déjà partir, ils avaient chacun des choses à faire apparemment. Etsuna quant à elle, attendait seulement que les élèves quittent la cantine pour pouvoir s'y rendre. Il fallait qu'elle concentre son esprit sur son déjeuner, oui, cela-lui éviterait de penser à ces sphères qui la perturbaient autant. Pourquoi diable n'apparaissaient-elles plus ? Qu'elles étaient leur signification ?

*Un plat épicé ! Oui, j'espère que ce sera un plat épicé !*

La jeune femme en salivait d'avance, son ventre se mit même à gargouiller. Aussi-tôt, elle pointa du doigt le jeune homme qui partait, puis s'adressa à l'étudiante face à elle à voix basse. Elle tenta simplement de lui faire croire que ce qu'elle venait d'entendre venait de lui, l'air innocente d'une coupable. Estuna repensa alors à ce que leur avait dit le jeune homme, comme quoi, en cas de problème elles pourraient compter sur lui. Tsu' était plutôt du genre à ne compter que sur elle, alors elle songea que ça ne risquait pas d'arriver. La jeune femme garda tout de même l'information dans un coin de sa tête.

[Bah si vous voulez oui, topic clos alors.. merci d'être passés !]
Invité
avatar
Invité
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Lun 9 Juil 2012 - 11:25
[Et ouais j'ai la classe moi B-) ]


Cette fois, le message semblait mieux passé. Le président du conseil des élèves allait voir lui-même ce qu'il y avait à manger aujourd'hui à la cafétéria. Très bien. Mais il resta tout de même un instant à les dévisager. Quoi ? Elles avaient le nez à l'envers ? Ou était-il le genre de personne qui détestait ne pas être aimé de tous ? Peut-être. Après tout, il faut de tout pour faire un monde, parait-il, et ce doit être également vrai pour une école de dieux. Il finit tout de même par s'éloigner, non sans leur faire un sourire et les encourager à venir le voir. En ce qui concernait Léa, cela ne risquait pas d'arriver.

L'autre fille semblait également déçu par cette rencontre. Tant pis, ce n'était pas son problème. Eux n'étaient pas harcelés par une migraine intenable et des pensées insupportables. C'était tellement facile d'aller vers les autres quand ils n'étaient pas un problème. Ce n'était pas leur faute, mais cela ne changeait rien. Ce n'était pas non plus comme s'il n'y avait que Léa dans cette école. Beaucoup d'élèves étaient là, prêts à créer des liens d'amitié avec les autres. On n'avait donc pas besoin d'elle. D'ailleurs l'autre fille sembla plus enjouée à parler de la cuisinière à Drake.

Avant de revenir vers elle lorsqu'il s'éloigna. Mais Léa n'avait rien de plus à dire, si ce n'est hurler pour lui enjoindre de partir dans une autre direction que la sienne. Elle tint tout de même le coup, malgré la douleur entre ses tempes, et se contenta de secouer vaguement la tête avant de se détourner. Elle aurait pu la saluer bien sûr, mais elle n'en pouvait presque plus, alors... pas de temps à perdre en bavardage inutile. Il fallait qu'elle s'isole très vite, faute de quoi elle péterait un câble et hurlerait sans pouvoir s'arrêter avant de tomber dans les pommes.

La jeune fille se hâta donc de s'éloigner, en veillant à prendre la direction opposée à celle de Drake, pour être sûre de ne pas retomber sur lui aussi vite. Une seule chose compter : faire passer sa migraine. Le reste... le plafond pouvait bien lui tomber dessus, ce n'était pas grave. Ou moins.


[Sujet fini en effet, Léa ne peut pas rester près de vous sans péter un câble xD Après vous pouvez toujours continuer vous deux hein ^^]
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé) - Lun 9 Juil 2012 - 18:55
Drake Ula -> 80 xp's
Léa Dolce -> 80 xp's
Etsuna Kotori -> 40 xp's

Rp bien sympathique mais je suis rester un peu sur ma faim (sans faire de jeux de mots foireux). Dommage que vous ne l'avez pas continuer Drake et Etsuna T-T . Léa -> Insociable 8P. Bref, j'attend votre prochaine rencontre tout les trois.
La pause déjeuner sans le soleil [libre] (Terminé)
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pause déjeuner
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Seule au coucher de soleil (libre)
» Je suis nue bordel! - LIBRE
» Déjeuner peu appétissant [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page