Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Can I really be a guide ?

Aller à la page : Précédent  1, 2
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 259

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
6001/1000  (6001/1000)
Votre domaine: Les Poisons
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Can I really be a guide ? - Mer 24 Avr 2013 - 2:29
Le jeune homme aux cheveux d'ébène pointa sa lame sur elle. L'albinos aurais surement dû se sentir menacée avec la pointe d'une épée sous la gorge mais bizarrement non. Le visage de Shaad avait beau être fermé, son regard était vide de toute haine.. envers elle du moins.

-Tu veux un secret sur moi alors ? Très bien, alors en voilà un. Dans cette épée, il y a un esprit. Mais pas un esprit quelconque, celui d'une déesse, Tiamat, la déesse dragon, voilà d'où viens ma "schizophrénie". Malheureusement, on ne peut l'entendre que lorsque l'on touche cette épée, et je ne préfère pas la partager, elle est très stricte, il n'y a moi, et uniquement moi qui peut la prendre dans ses mains, personne d'autre, elle pourrait te faire comme à Atios. Alors, Tu es déçue ou contente de savoir que je suis pas vraiment schizo ?

Un esprit? Arsen ne croyait pas aux esprits. La jeune fille était plutôt du genre pragmatique. Elle pensait que ce qu'elle ne pouvait pas voir ne pouvait pas lui faire de mal. Un coup de tromblon pouvait vous blesser, de la caillasse ou un coup de couteau aussi mais quelque chose d'invisible, d'intangible. Enfin tout cela était valable dans sa vie, à Londres, ici tout était différent à commencer par cette ombre qui gigotait toute seule. Il semblait que tout le monde avait quelque chose d'étrange, à commencer par elle. Après son arrivée à l'académie, la jeune fille s'était découvert totalement immunisée à de multiples poisons grâce (ou plutôt à cause si on comptait les effets secondaires) à une grande concentration de ces poisons dans tous les flux de son corps. Voila donc quelque chose qui était tout sauf normal. Depuis sa mort, Arsen avait décidé de se méfier de tout et de ne plus se contenter de la simple raison et de la logique. Elle préférera ne pas toucher l'épée qui gisait à présent à terre.

-Ni l'un ni l'autre, peu m'importe. Je crois que plus rien ne m'étonne depuis ma mort.

En tout cas la jeune fille s'était trompée, il lui avait répondu. Il avait respecté son marché et ça, aux yeux d'Arsen, c'était essentiel. Elle ne savait pas exactement pourquoi mais elle aimait bien le jeune homme et savoir qu'il pouvait être "fiable" la rassurait. Enfin.. non pas que la jeune fille eut besoin de se rassurer mais elle aurait sans doute un peu déçue dans le cas contraire.

L'albinos ne faisait confiance à personne, elle ne pouvais se le permettre. Elle l'avait fait avec deux personnes dans sa vie: la première l'avait empoisonnée, l'avait menée sur la voie du poison et du meurtre et la jeune fille ne serait jamais morte sans la deuxième. Pourtant elle ne regrettait rien. Arsen ne voulait pas avoir de regrets, jamais. Pourtant...

Ses pensées s'envolèrent bien loin de là où les deux jeunes gens se trouvaient, loin dans l'espace et le temps. La jeune albinos avait un seul regret et il planait telle une ombre noire sur son esprit sans lui laisser de répit. L'image de son maître agonisant dans l'odeur âcre de la vomissure était encrée en elle et la haine qu'elle avait engendré l'avait entièrement consumée. L'empoisonneuse avait cherché avec acharnement son assassin avant de comprendre. Et cette vérité crue l'avait fait succomber au désespoir car l'assassin qu'elle poursuivait n'était autre qu'elle. Monsieur avait tiré sa révérence pour donné la sa protégée le courage d'aller sur le devant de la scène. Il était mort pour qu'elle suive ses pas sur la voie du meurtre, et c'est ce qu'elle avait fait.

Arsen sentit soudainement sa tête tourner, peut-être que le poids de ces souvenirs était encore trop lourd à porter même après deux ans et une mort? Elle savait pertinemment que non. l'albinos s'assit dans l'herbe, le dos contre un arbre, affichant un air complètement stoïque. Quelques minutes passèrent mais sa nausée ne faisait qu'empirer. La jeune fille était au bord du malaise et ses mains commençaient a trembler, s'efforçant de ne rien laisser paraitre elle les glissa sous ses cuisses pour en atténuer les secousses.

Ses deux yeux aux iris rouges sang regardèrent le ciel prendre ses premières couleurs crépusculaires. Ces petites crises étaient devenu presque fréquentes depuis sa mort, il faut croire que tout pouvoir à un coup. Elle savait que si son état actuel empirait, Arsen vomirait bientôt du sang et convulserai. Elle espérait ardemment ne pas en arriver là, surtout pas en sa présence. Le jeune homme était toujours à ses cotés et qu'il la voit dans un état de faiblesse n'était vraiment pas dans son intérêt. Pour une fois être albinos lui rendait un fière service: n'importe qui dans son état serait aussi blanc que la neige mais comme sa peau l'était déjà à son état naturel, on ne remarquait aucune différence au niveau de son teint. N'empêche, il lui fallait une petite diversion, concentrer son attention sur autre chose.

-Ce soir c'est la Pleine Lune, je me trompe?


Pas terrible comme diversion. Tampis, parler n'était pas son truc de toute façon.
Invité
avatar
Invité
Re: Can I really be a guide ? - Mer 15 Mai 2013 - 13:08

Et voilà, elle savait pour Tiamat, comment allait t'elle le prendre ? Qu'allait t'elle pensait ? Au fond, je m'en contrefoutais, qu'elle le prenne bien ou mal, cela ne changerait rien. Tiamat fais maintenant partie intégrante de ma vie, de mon corps, de mon âme, c'est mon quotidien, un peu comme ma "nouvelle" famille, si on ne l'accepte pas, on pourra pas aller bien loin dans notre amitié, je tournerais simplement le dos et je partirais vers le reste de ma vie.

Erf, elle s'en fichait ? Je l'avais pas prévu ce coup. Quoique, il faut dire que je ne me suis pas lançait dans les détails la concernant... Tant mieux ! J'aurais pas à me fatiguais à m'expliquer sur elle, De toute façon pour que lâche des choses important sur elle, il faudra y aller, voire me torturer. M'enfin, à la voir ainsi, je doute qu'elle soit vraiment intéressé par quoique ce soit. Tant mieux d'un coté, au moins je vais pouvoir souffler un peu. A toujours chercher un moyen de faire ceci ou cela, à la fin, on finit par devenir parano. Croire que tout le monde est contre nous, c'est peut être vrai... En tout cas, ce soir, c'est le moment de décompresser un peu... Ah oui, la pleine Lune ! Un bon moyen de se calmer et réfléchir. Enfin, certains avait une drôle de façon d'imaginer les rondes de nuits, mais bon, pour moi, c'est juste le seul moment calme, où personne ne me fais chier, alors j'aimais en profiter un max. Erf, mais cette fois, je ne suis pas seul. Il y a cette fille, et, sans être méchant, je ne voulais vraiment pas être avec quelqu'un à ce moment là. c'était mes seules instants en paix avec moi même, et surtout, avec moi même. Malheureusement, je n'étais pas non plus un sale goujat qui balançait les filles comme ça. Comment faire...

- Euh, excuse moi... Arsen ? C'est ça ? Je.. Je vais devoir te laisser, j'ai... Des choses à faire dans ma chambre, je peux pas me permettre de remettre ça à plus tard, désolé.

C'était un peu connard, il faut l'avouer, je voulais être seul, et elle pouvait sans doute le comprendre non ? Si nous sommes effectivement pareil, elle pourrait comprendre, je passe mes journées avec des gens que j'aime pas, dont leurs vies ne m'intéressent pas, alors j'aimerais au moins avoir mon moment, tranquille, seul avec uniquement moi et Tiamat, rien ni personne d'autre... Me retournant, je la laissais à ses pensées. Elle me prendrait peut être pour un salop, mais j'avais besoin de ce moment de solitude...

- J'espère que l'on se reverra. Dis je en la saluant du revers de la main.
♦ Rose ou chou ? : rose
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 259

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
6001/1000  (6001/1000)
Votre domaine: Les Poisons
avatar
Apprentie-déesse
Apprentie-déesse
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Can I really be a guide ? - Mer 5 Juin 2013 - 12:15
- Euh, excuse moi... Arsen ? C'est ça ? Je.. Je vais devoir te laisser, j'ai... Des choses à faire dans ma chambre, je peux pas me permettre de remettre ça à plus tard, désolé.

Il allait donc s'en aller. Une bonne nouvelle pour elle ça. Elle n'aurait plus à se contenir et pourrait, quand la crise serait passée, profiter de la nuit. Pourtant la jeune fille sentait comme un pincement au fond d'elle, surement dû à sa nausée, elle ne voyait que ça. C'était étrange quand même, c'était la première fois qu'elle ressentait ça alors que ce n'était pas sa première crise...

Le jeune homme tourna les talons et partit. l'albinos ferma les yeux.

- J'espère que l'on se reverra.

Il espérait la revoir, cela faisait il d'elle son amie? elle même ne savait pas trop ce qu'était un ami et dans l'état actuel des choses elle n'avait aucune envie d'y songer. La fille aux cheveux de nacre prit une lente inspiration et entrouvrit les lèvres pour murmurer.

-de même...

Arsen tendit l'oreille et écouta les pas du jeune homme disparaitre dans la nuit. Quand elle ne les entendit plus, ses muscles se relachèrent et elle tomba lourdement sur le flan. Les spasmes qui l'habitait se calmèrent peu à peu et elle respirait plus à son aise malgré la nausée. La demoiselle ouvrit les yeux et son regard infernal se perdit dans l'obscurité naissante de la nuit. De petites étoiles scintillaient faiblement dans le ciel d'encre et sa très chère Lune était là, toute ronde, à veiller sur elle. La douleur laissa bientot place à une simple sensation désagréable et la jeune fille se releva tout doucement en passant une main encore tremblante sur son visage.

Bon, elle n'avait pas que ça à faire et se lamenter sur ses crises ne les ferais pas disparaître. L'albinos attrapa sa besace et parti sans se retourner.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 24
♠ Petits messages : 6529

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
6100/6000  (6100/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Can I really be a guide ? - Sam 8 Juin 2013 - 13:07
Intéressante rencontre entre vos deux personnages dîtes donc. Leur franchise et leurs personnalités respectives forment un tout assez sympa. Perso j'aurai pas apprécié qu'on me demande si je suis schizo x)
J'espère que vous vous retrouverez à nouveau !

Shaad : 650 xps
Arsen : 640 xps

Xps attribués : Oui



Kit fait par mon Lié adoré ♥️

Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Can I really be a guide ?
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» [Guide] Le charpentier
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» [Guide]Le prestige
» coulisseau et son guide
» [Guide]Du métier d'avocat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Salles d'étude-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page