Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 [Event principal] La Guilde noire.

 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
[Event principal] La Guilde noire. - Jeu 10 Jan 2013 - 0:15

Event principal numéro 2 : La Guilde Noire.

Organisation de l'Event:

- Maître(s) du jeu : Colombe Siria - Shindo Akarui - Isanagi Tensho
- L'ordre de postage est défini par le suivant : Isanagi Tensho - Colombe Siria - Salvatore Doni - Shindo Akarui - Eden Realis - Hango L. Tengu - Ruden Oblivion - Shaad Princeton - Peter Clodt von Jürgensbu
- Vous aurez quatre jours pour poster, au-delà, vous serez exclus de l'Event.




Pendant que les élèves et les membres du personnel de l'Académie faisaient la cérémonie de Shindo, une sombre aura se dévoilait dans le bureau du Directeur nommé Isanagi Tensho. Deux moitiés d'artéfact s'assemblaient pour n'en former qu'un et dans un tourbillon, un nuage noir apparut. L'homme à la chevelure brune se rapprocha de celui-ci tandis qu'une voix s'annonçait :

Je m'appelle Jhoken, humble maître des âmes pour vous servir, comment dois-je vous appeler ?

Le nuage se dissipa pour décrire une toute autre silhouette, plus humaine. Un homme se dressait fièrement, cheveux verts, regard d'aigle perçant, sourire perfide. Son interlocuteur prit une bouffée de sa cigarette et de son air sérieux, il souriait. Revêtant son manteau trois-quart, il se dirigeait vers la sortie en quête de la salle du Grimoire de Deus.

Isanagi. Maintenant suis-moi s'il te plait, nous avons à faire à présent.

Personnes ne traînaient dans les couloirs à cause de la cérémonie, en effet, Colombe allait lui remettre le titre de "Directeur". Parfait moment pour que les deux acolytes s'affairent à leurs desseins. Isanagi et Jhoken marchaient vers la salle qui renfermait le précieux grimoire. En quelques minutes, ils arrivaient devant.

Bien, à présent, fais ce pourquoi je t'ai invoqué. Nous allons entrer dans la salle, j'ai déjà enlevé toutes les protections mais il ne reste plus que celle du grimoire, c'est là que tu entres en jeu.

Je vais le faire, ne vous inquiétez donc pas.

La porte s'ouvrit sur la salle où, de son piédestal, le grimoire était posé. Jhoken reprit sa forme nocturne et filait vers le livre, seul son regard scintillait de sournoiseries. Ses deux mains apparaissait au dessus de la cloche protectrice, et en un seul geste, elles pénétrèrent la protection. Elles se rapprochèrent lentement, la protection offrait une résistance tenace. Le regard se durcissait et une lumière violacée apparaissait. Bras croisés, regard fixé sur Jhoken et le grimoire, Isanagi soupirait. Jhoken força encore plus, ses griffes atteignirent enfin le grimoire quand soudain, il fut repoussé violemment. La protection avait été trop forte pour ce "maître des âmes", seul quelques pages étaient serrées dans sa main. Isanagi s'avançait donc vers lui, néanmoins satisfait. Il prenait les quelques pages et les rangeait dans sa veste.

Bien, ça me suffit, à présent, tu es prêt ? Nous allons faire notre petite entrée !

A ces mots, Isanagi claquait des doigts les faisant disparaître dans un nuage de fumée.



Dernière édition par Isanagi Tensho le Mer 16 Jan 2013 - 11:39, édité 1 fois
♠ Petits messages : 1682
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Jeu 10 Jan 2013 - 22:10
Une cérémonie dans les règles de l'art.



En ce début d'année, Deus avait choisi de récompenser le travail de Shindo en le promouvant au rôle de Directeur de la Deus Académia. Colombe était chargé de la mise en place de l'évènement. Aussitôt, des affiches furent collées dans tous les couloirs de l'académie et dans toutes les salles de classes pour inviter élèves comme professeurs à la cérémonie de Shindo ainsi qu'à l'immense fête qui s'en suivrait.

Le soleil éclairait les murs de ses derniers rayons orangés alors que je montais sur l’estrade installée au pied de l'horloge. La petite construction en bois semblait bien précaire face à l'immensité de la tour et à la centaine de personnes qui s’entassaient autour de moi. Je regardai un moment la foule, apercevant quelques visages connus, quelques belles tenues telles que je les avais demandés. J'avais préparé cette cérémonie avec le plus grand soin et elle n'aurait pas pu être parfaite sans la magnifique robe de soirée rouge que je portais pour l'occasion.

Doucement je tapotai deux ou trois coups sur le micro pour demander le silence, j'allais commencer mon discours :

▬ Bonsoir à tous et à toutes et bienvenue à la cérémonie de promotion de Shindo !

Je laissais à mon auditoire le temps de discuter, l'espace d'une minute, puis je continuai :

Tout d'abord, je tiens à remercier mon collègue Isanagi sans qui rien n'aurait été possible, sa présence m'est d'un soutien inestimable. Je souhaite aussi remercier les repentis qui m'ont aidée à faire de cette place un lieu de fête et qui vous ont préparé un délicieux buffet, après la cérémonie.
J'entends d'ici le cri de vos ventres affamés, mais avant le buffet, laissez-moi vous présenter notre principal Shindo. Vous l'avez peut-être croisé dans les couloirs de l'académie depuis ces dernières semaines. Il est amical et bienveillant envers les élèves, ouvert d'esprit, plein de bonnes idées et travailleur. Pour moi, il est un ami et je lui dois tant. Il mérite d'être récompensé aujourd'hui : je vous pris de faire un tonnerre d’applaudissement pour Shindo !


J'attendis un petit mot du principal avant de reprendre :

▬ Nous sommes réunis en cette belle soirée pour honorer Shindo du titre noble de directeur de l'académie. A partir de ce jour, il sera le messager de Deus comme Isanagi et moi. Et je souhaite que cet immense privilège, donné une seule fois par an au plus méritant d'entre vous, apportera un vent nouveau et favorable sur l'académie et sur votre vie à tous !

Je sortais alors une petite écharpe de soie blanche parsemée de dorure et solennellement m'approchais de Shindo. Il baissa la tête et je lui plaçai le tissu autour du cou sous une ruée d'applaudissement.

Cependant, un homme manquait à la cérémonie, c'était Isanagi le directeur.



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Ven 11 Jan 2013 - 22:42
A l'heure de la cérémonie, place de l'horloge, un jeune homme élégant se tenait là, au milieu de la foule, droit comme un piqué, avec une prestance digne d'un roi, une main dans la poche et l'autre tenant fermement un objet d'environ un mètre enveloppé dans un tissu de soie pourpre. Il était en tenue de soirée, nœud papillon, veste, pantalon, chaussure en cuire italienne, mis à part sa chemise blanche, il était entièrement vêtu de noir, ses cheveux blonds étaient coiffés en arrière, laissant apparaître à la vu de tous son large front, ses yeux, bleu comme l’océan, dégageaient un sentiment de fierté, accompagné d'une pointe de malice, quant à ses lèvres, elles formaient un sourire à peine perceptible, marqué d'une légère arrogance donnant ainsi l'impression qu'il se sentait supérieur aux autres. On aurait facilement pu le confondre avec un noble, riche, beau, intelligent, mais non, il s'agissait seulement de Salvatore... oui, le même Salvatore qui avait une attitude frivole et ressemblait à un touriste dans ses habits habituelles avait maintenant tout d'un homme de la haute société, je ne parle pas seulement des vêtements, mais aussi de l'attitude.


C'était en réalité une façade, façade qu'il devait à l'entraînement qu'il avait subi durant sa jeunesse. Il avait été formé à l'infiltration de soirée mondaine dans le but d'assassiner des cibles importantes, de ce fait, l'élégance lui venait tout naturellement lorsqu'il portait des vêtements un peu chic, mais plus importants, comment l'épéiste, connu pour sa frivolité avait il fait pour atterrir ici, dans un tel accoutrement ?


Est bien, il s'agit d'une histoire banale en réalité, alors qu'il errait, sans buts dans les couloirs de l'académie pendant l'un de ses rares moments de tranquillités, l'épéiste remarqua l'une des nombreuses affiches disséminés à travers l'école. Habituellement, il serait simplement passé devant sans y prêter attention, mais cette fois, quelque chose attira son attention, la photo d'un homme plus précisément, celle de Shindô, le principal de l'académie, qui, lors de la malencontreuse rencontre de Doni avec une goule, avait sauvé le jeune homme, montrant au passage ses extraordinaires compétences au maniement de l'épée et à l'utilisation de la magie, notre jeune héros le respectait, voir, l'admirait pour cela. C'est ainsi que, après s'être fait expliquer le contenu de l'annonce par un groupe d'élèves qui passaient par là, L'italien se rendit au marché pour « emprunter » des vêtements appropriés pour les circonstances-c'est une histoire que je vous réserve pour une autre fois-et finalement, il se retrouvait ici, devant l'estrade, en tenue de soirée, alors que la directrice, Colombe Siria commençait un discours Ô combien passionnant...à dire vrai, même malgré ses connaissances limitées dans ce domaine, le jeune guerrier était presque sur d'avoir entendu un discours quasiment identique sur terre... et ceux, cinq ou six fois, mais quelque chose lui disait que faire un tel commentaire serait mal pris et de ce fait il lâcha simplement un soupir ennuyé tout en passant en revu les alentours, à la recherche de quelque chose d’intéressant.

Soupir il soupira, une fois de plus.

« C'est pas aussi drôle que ce que je pensais...Deus academia mon œil oui...c'est pas différents de ce qu'on fait sur terre... » des paroles relâchaient sous la forme de murmure, de façon à ce que personne ne l'entende.

Salvatore, n'ayant rien de mieux à faire, redirigea son regard vers l'estrade, remarquant cette fois l'absence de l'un des directeurs, il porta la main à son menton, prenant l'air d'un intellectuel perdu dans ses pensées, le tout, en gardant sa façade de jeune bourgeois.

*Maintenant que j'y pense, il est ou le mec avec sa clope qui m'a accueilli ici ? *
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 12 Jan 2013 - 23:54



Shindô se tenait droit comme un prince, les mains dans le dos, patiemment. Il portait sur son visage ce sourire d'honneur et de satisfaction qu'il offrait souvent à son Shogun, jadis. La raison ? Elle était bien simple. Il venait de toucher du doigt le plus grand honneur qu'on pouvait lui faire en tant qu'apprenti-dieu. Le temps qu'il avait passé au sein de la Deus Academia lui avait été bénéfique en tous points de vue. Il avait pu oublier. Oublier la souffrance de ses derniers instants. Oublier à quel point son devoir avait aspirer sa vie privée. Oublier combien le sort avait été cruel avec lui. Il venait d'être promu au rang de directeur.

Là, devant des dizaines d'élèves qui le regardaient comme une chose curieuse, il se sentait plus à sa place que jamais. Isanagi n'était pas encore arrivée, mais Colombe, la belle Colombe avait décidé d'ouvrir la cérémonie sans lui. Dans son plus beau kimono, son arme à côté de lui, le dieu de la lumière était pour le moins... tendu. Il avait plutôt l'habitude d'être traité comme un soldat que comme un héros. Pourtant il savait, oui il savait que ces chères têtes blondes ne le verraient plus jamais comme le principal. Mais bien comme le directeur. Le bras droit de Deus. L'égal d'Isanagi et Colombe. Une des têtes pensantes de l'Académie. Il en était infiniment comblé, et cela se lisait dans chacun de ses gestes.

Il laissa la directrice ouvrir la voie. Les élèves étaient bruyants, bavards, et il avait bien envie de les faire taire en les impressionnant d'un sort bien placé. Mais cela aurait été terriblement déplacé dans une cérémonie de ce genre. Il savait qu'on était là pour lui rendre honneur. Il devait se comporter de manière à ce qu'il soit irréprochable en conséquence. On approchait de l'heure du repas, tout le monde était assez tendu. Il profitait de cet instant d'attention, s'avançant sous les applaudissements des élèves pour prendre la parole.

Shindô : Merci. Merci beaucoup. Merci à tous. C'est un grand honneur.

Il se devait de faire plutôt court. Colombe avait la langue bien pendue lorsqu'il s'agissait de remercier les élèves pour leur présence. S'il y avait quelqu'un à féliciter c'était plutôt Deus, qui avait réussi à mettre sur pied une Académie aussi prestigieuse, et qui formait des élèves voués à réussir. Il se tut derrière un sourire confiant, laissant Colombe le décorer de son écharpe blanche. Cela allait être son tour, de prendre la parole. Les applaudissements le firent presque rougir, si bien qu'il en oublia la présence de son estimé collègue et prit la parole, plus impatient que jamais.

Shindô : Merci Colombe, merci à vous. Merci à tous. C'est un immense honneur pour moi que de recevoir un tel titre. Lorsque je suis arrivé ici, à la Deus Academia, je n'étais qu'un ancien capitaine de bataillon. Un garde du corps. J'étais, comme vous, perdu dans l'immensité qu'est la vie après la mort. Mais grâce au concours de mes estimés collègues et de la bénédiction de Deus, j'ai appris à ouvrir les yeux. Je veux en ce jour être pour vous la lumière qui vous guidera sur la voie de Deus. Colombe, Isanagi. Vous autres chers élèves, repentis, professeurs. Vous êtes là car votre destin être d'être élevés au rang de dieux. Aujourd'hui, c'est mon tour. Demain, ce sera peut-être le vôtre. Je vous remercie.

Il s'inclina en signe de reconnaissance et jeta un regard en coin à la porte. Le buffet était bien là. Il entendit son propre ventre gargouiller, et leva les paumes vers le ciel, dans un geste très théâtral.

Shindô : Ne vous faisons pas attendre plus longtemps. Il est l'heure pour vous de vous restaurer. Buvez, manger. Et levez vos verres à la gloire de Deus !

Il se relâcha, étouffé par le brouhaha de la foule se dispersant, et passa derrière Colombe, remarquant enfin qu'il manquait quelqu'un. Sourcils froncés, il se demanda où avait bien pu s'égarer le directeur. Il n'était pas dans ses habitudes de manquer à son devoir de cette façon.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Lun 14 Jan 2013 - 18:42
Eden se tenait au milieu d'une foule d'élève, il était habillé normalement quoique ses cheveux étaient peu être un peu plus coiffés que d'habitude, cette différence minime à l'ordinaire était due à ce qui se passait, depuis plusieurs semaines des affiches dans l'académie disaient qu'une cérémonie faisant du principal Shindô un directeur de l'académie, Eden les avait remarqué en sa baladant au hasard dans l'académie, car il s'ennuyait (il s'ennuyait très souvent) Eden avait donc décidé d'y aller pour passer le temps (la plupart des choses qu'il faisait, c'était pour passer le temps.). La directrice de l'académie : Colombe, commença à parler après avoir tapées plusieurs fois sur son micros pour demander le silence, elle souhaita d'abord la bienvenue à la promotion du principal, ensuite elle remercia l'autre directeur : isanagi et les repentis qui avaient préparé le buffet, elle enchaîna en disant qu'elle entendait le cri des ventres affamés des élèves, à croire que tous le monde était venu pour ça, quoique ce n'est pas une possibilité à exclure. Colombe attendit ensuite un mot du principal qui parla de son entré à l'académie, la directrice finit son discours en disant que cette promotion aidera l'académie à avancé, il faut aussi dire que l'académie n'a aucun problème à pars les élèves peut être. La directrice se dirigea ensuite vers Shindô à qui elle remit une écharpe blanche.

hrp : excusez moi du retard je n'était pas la dimanche.
Invité
avatar
Invité
[Event principal] La Guilde noire. - Lun 14 Jan 2013 - 19:05
Que d'ennui et de déshonneur depuis mon arrivé en ces lieux, je dois surveiller des êtres inférieurs mais en plus, je dois obéir à un être inférieur, d'après ce que j'ai compris, nous repentis devons se faire pardonner de nos actes que nous avons commis durant notre vie, ma peine sera longue car j'ai plusieurs milliards de morts sur la conscience, tous ces êtres vivants sont morts dans la guerre que j'ai menée afin de purifier le monde mais je n'ai pas pu accomplir mes objectifs.
Me voilà désormais dans une cérémonie pour la promotion au rang de directeur d'un certain Shindo, je suis chargé de surveiller tout ces êtres inférieurs et ils sont plusieurs centaines à être présent.
Après un discours bref, la directrice Colombe donna à Shindo une écharpe blanche brodée de dorure pour lui prouvé qu'il est directeur, que c'est stupide, faire autant de remue-ménage pour une seule personne et en plus juste pour dire qu'il devient directeur, quel perte de temps.
J'étais à l'arrière et vu ma grande taille je pouvais voir tous les êtres inférieurs et intervenir en cas de besoin, dans les rangs devant moi, ils discutent à mon sujet, se demandant qu'est ce qui se cache sous cette cape, quel est son rôle ici et autres questions stupides dignes des êtres inférieurs. L'ennui est que c'est trop facile d’arrêter les élèves, je les rattrapes assez vite et leur donne des punitions auquel il ne devraient pas s'en remettre, tel que la nucléo-synthèse du Big Bang, la réaction des atomes lors d'une explosion nucléaire et autres questions bien intelligente, dommage que le Supérieur Edge ne les libèrent avant qu'ils aient fini, ce qui veut dire jamais. Il me reproche d'être trop sévère mais on apprend rien dans la douleur, un être apprend mieux quand il souffre que quand il ne subit rien, c'est ainsi que je résonne et jusque là ça à toujours marché.
Puis vient l'heure du banquet, encore un point faible des êtres inférieurs, la nourriture, sans elle ils n'ont aucune force et sont mous, la machine lui est supérieur dans ce cas là comme dans une énorme partie des cas, mes soldats et moi même n'avons ni besoin de repos, ni besoin de nourriture ou d'eau, rien ne nous choquent car nous n'avons pas de sentiments.
Je me moques des pertes, elles sont remplacés de toutes façon mais ici à la Deus Académia, tout est différent, je dois obéir et me soumettre à des êtres inférieurs, je dois même vénérer un dieu : Deus.
Espérons que ce soir, ça seras plus mouvementés que d'habitude.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Lun 14 Jan 2013 - 20:11
Une cérémonie de "couronnement"…… le sacre d’un nouveau directeur a l’académie………un buffet gratuit….
Il n’en fallut pas plus pour le convaincre d’assister à l’évènement. Il c’était bien habillé pour l’occasion : vêtu d’un habit jaune à motifs noirs, de brassards noirs à motifs rouges à chaque bras, il avait également mis un pantalon - de la même couleur que son haut – qui rentrait dans ces bottes.
Il avait également détaché ses (très) longs cheveux châtains et mis (comme toujours) son bandeau frontal quant à son sabre, il l’avait comme toujours à ces côté, porté à sa gauche comme à son habitude.

Il avait grimpé sur une fenêtre, située assez en hauteur afin qu’il puisse apprécier le spectacle sans être gêné par la foule, mais suffisamment basse pour ne pas qu’il se tue en cas de chute. De là, il avait pût assister a tout la scène, et remarquât même (un peu par hasard) quelques élèves, dont un blondinet a l’air assez fière, voir arrogants, un gosse bien coiffé avec des yeux rouges (c’est ce détail avait porté son attention sur lui, c’est classe) et……une grande statue…de métal……qui bougeait ?? C’était étrange, mais il y avait ici quelque chose d’encore plus étrange, il n’arrivait pas à deviner quoi….

Vint alors la directrice, très belle, vêtue d’une magnifique robe rouge, qui fît son discours, ne tarissant pas d’éloge à propos de ses collègues, puis vint Shindô, l’homme pour qui cette cérémonie avait été organisée. Il prit alors, faisant un beau discours sur l’avenir des élèves, ce qu’il était devenus et d’où il était partit, bref la totale, et il conclût pas cette dernière phrase :
« Ne vous faisons pas attendre plus longtemps. Il est l'heure pour vous de vous restaurer. Buvez, manger. Et levez vos verres à la gloire de Deus ! » Bien sûr il ne s’embarrassât pas de ce genre de chose, beaucoup trop occupé a imaginer les somptueux plats qui l’attendaient. Ce n’est qu’en quittant son bord e fenêtre qu’il se rendit compte de ce qu’il n’allait pas.
-Où est Isanagi Sensei ?


Dernière édition par Ruden Oblivion le Dim 17 Mar 2013 - 1:02, édité 2 fois
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Mar 15 Jan 2013 - 16:15
...Qu'est ce qu'il ne fallait pas faire pour ne pas être découvert. Mais agissement ne devaient
surtout pas être découvert, donc pas question de laisser la fainéantise et le sens de la rébellion prendre place. Mais ce n'est pas ça le pire. Mais bien le fait de devoir aller à la cérémonie d'un nouvel ennemi : Shindô Akarui. Je ne l'ai jamais rencontré, ni lui, ni les autres membres de la direction, et franchement, je n'en avais que faire. C'est vrai, je ne compte pas les rencontrer, ce n'est pas dans mes objectifs futures ou autres. J'étais dans ma chambre, durant de longues secondes j'hésitai à y aller ou pas.

-... Tu te doutes que si tu n'y es pas, ils vont le remarquer ?

- Ouais, je sais, mais bon,c'est super chiant, y'a trop de monde pour moi, j'ai vraiment pas envie d'y aller pour voir ces gens.

- Bah pense à toi et notre objectif, si tu te fais exclure d'ici, nous ne pourrons plus rien.

-... Bon bon, très bien, on y va. Mais je te préviens, tu risques d'être en action.

Bien sur, il ne fallait pas rêver, je n'étais pas heureux d'y aller, donc le premier qui me colle, qui m'approche, qui me parle, ou qui ose me faire une blague de mauvais gout risque de se manger un coup d'épée. Toute personne sera prévenu à mon entrée. Je me leva donc de mon lit, sauta par la fenêtre pour atteindre mon arbre fétiche, et descendre de là assez rapidement pour finalement atterrir non loin du parc des abricots. Je le traversai à vitesse grand V. Je le dépassa facilement, vu mon habitude maintenant à couper par pour atteindre les cours à l'heure. La suite fut un peu plus... Complexe, je n'étais jamais allé dans ce bâtiment. Et c'est en sortant du parc que je remarqua une chose étrange. Une masse de personne semblait s'être agglutinait au même endroit... C'est ça ? Mon visage laissa apparaître un beau sourire. Il n'allait pas être confinait dans une salle avec des gens qu'ils n'aiment pas. Là au moins, il sera sans doute avec, mais il ne sera pas collé à eux comme si nous étions des moutons. Je trouva un arbre non loin de là et m'installa à une de ses branches, observant ce qui se passait et les entendant parler de banquet. Enfin une bonne nouvelle ! Je descendis de mon piédestal, et alla m'empiffrer de toute les bonnes choses que proposait le banquet. Si il existait bien une bonne raison de venir ici, je venais de la trouver ...!

- Et mais... Tu sais au moins pourquoi ils ont fait cette petite cérémonie ?

- J'en sais rien, juste pour récompenser une personne d'avoir fait un truc, mais je le connais, et je m'en fous un peu de ce qu'il a fait, mais on y est, profitons en.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Mer 16 Jan 2013 - 16:14
Sex and drogue

Par ce simple titre, vous vous dîtes surement que ce post de RP seras loufoques, seras hard, seras corsé en truc dégeulasse pas beau et grade, ON VA JOUER AU JEUX DES TROUS HEINS ?! AVEC UN BON VIEUX CANNABIS DE 69 ?! Bande de gros abrutis pervers, préparez vous à la surprise de votre vie, voir même de votre vie après la mort, et même encore, de votre mort avec votre sur mort, si ce n'est dire que ce que l'on va pas vous offrir ca va pas être de la grosse tuerie de BlockBuster, un truc de malade qui pête je vous le garantie !

Ce jour là n'était pas comme tout les autres jours, c'était un jour spécial, très spécial. Un jour normal par exemple, c'est quand Peter massacre du Zombie ou va chier dans les toilettes durant trois plombes pour ensuite se marafe la race avec Djebel, ça c'est un jour normal. Par contre un jour exceptionnel, c'est vraiment bah.... Exceptionnel quoi, ca se passe pas tout les week end, et donc bah... C'est pas de la merde en barre. Qu'avait-il donc ce jour pour être si exceptionnel ?

Vous êtes bien d'accord avec moi, votre narrateur préféré, que Deus, c'est pas une académie de Plouc, la preuve ! Peter y est mécanicien. Pour être directeur de cette académie, faut pas être une tarlouze, faut avoir du cran, des couilles (quoique cette affirmation peut-être revu si on prend l'exemple de Colombe...) ! Et ben aujourd'hui, l'allait y avoir un new directeur, y en avait que deux, ca y est, y en allait y en avoir trois, et ça, c'est pas de la merde...

Peter savait comment profiter d'un moment exceptionnel pour capturer une fille pour ses besoin congénitaux (oui oui on y arrive). Car en effet, l'exeptionnalité, à la fois de sa personne mais en plus de l'événement, lui profitait d'avantage pour saouler par un buffet copieux et alcoolisé une jeune dame fêtarde qui, par maladresse, aurait trop bu et aurait besoin d'être ramené à sa chambre pour... A priorie y dormir et se reposer de sa beuverie.

Mais l'heure pour l'instant était au discours, tandis que les trompettes des invité au couronnement du prince Shindo, chantait avec fracas et bruit gênant l'évènement avec faim et malheur (oui on parle bien de leur bide), Peter observa du haut d'une fenêtre les filles de la foules. Y en avait des pas mal, y en avait aussi des moins bonne, mais la plus belle restera sans doute la directrice, bien que le fait qu'elle soit rousse le gêna un peu, mais ca lui ajoutais du charme. Allait-il la draguer elle ? Peter n'était pas non plus suicidaire...

Quoiqu'il en soit, lorsque tout le blablatin des messieurs et mesdames fut finie (oué bon parce que oué c'était chiant), et que le buffet fut ouvert, au lieu de descendre directement en bas pour capturer sa proie, Peter attendit En faite, il sentait que quelque chose clochait (oué parce que il a le pouvoir de la force Peter alors comme Yoda il peut te prédire un truc de ouf !)... Il ne savait pas quoi mais y avait quelque chose, et il préférait continuer à observer depuis son point de vue la vie en bas, quelque minutes encore, avant de faire quoi que ce soit, un pressentiment vraiment étrange le traversa, le tropes du mauvais pressentiment dans les film comme on dit ! Et si... Peut-être aurait-il oublié de mettre de la mayonnaise sur le buffet, alors il serait vraiment dans le caca pour son plan pourtant à l'origine considéré infahible...

Alors quand arrive le sex dans tout ça ? Et la drogue ? Patience,ça arrive petit à petit, plaçons d'abord un décors plus propice à cela, mais après tout ça... Bah on va... S'amuseeeeer... Mais pour l'instant, patience...
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Ven 18 Jan 2013 - 22:25
Connaitre un peu le grimoire de Deus -> Ici <-

Une cérémonie. Celle de Shindo qui passait finalement directeur de l'Académie après plusieurs mois d'activités. Quoi de mieux qu'un buffet pour que les spectateurs puissent en profiter ? Le temps était agréable, sans vents, sans froideurs particulières. Colombe en avait fini avec son long discours suivit par Shindo également. A présent place à la nourriture et à la détente.

Pourtant...une silhouette aux milieux des tablées se dessinait. De la fumée noire, sombre, ténébreuse s'en émanait. Puis, tandis qu'elle submergeait du sol, une voix tranchante résonna fortement :

Alors c'est vous, Colombe et Shindo ? Bien le bonsoir dans ce cas.

La silhouette était plus nette à présent. Les deux prunelles jaunes perçantes ne pouvaient trompés, c'était Jhoken. Vêtu d'une tenue rouge sombre, ses longs doigts griffues le long du corps, et un large sourire, il pointa du doigt la Directrice.

« Il » vous réserve une bonne petite surprise ma chère, attendez quelques instants s'il vous plaît.

Dans l'ignorance et l'incompréhension la plus totale, Jhoken s'amusait à marcher le long des tables, passant une main menaçante au-dessus des plats afin d'en saisir quelques morceaux qu'il portait aussitôt à sa bouche. Il chantonnait un air totalement indescriptible, grignotait les quelques plats des élèves bouches bées. Ce bien curieux personnage possédait un aspect effrayant mais qu'en était-il de cette déclaration plus qu'étrange ? Il parlait du Directeur ? Le voilà qui sautait d'un coté à un autre des tables, à la manière d'un joker totalement schizophrène. L’Horloge allait bientôt faire sonner ses huit coups. Quelques minutes encore et Jhoken qui se mettait à rire plus fortement.

Une bouffée de cigarette. Une bouffée qui s'éloigne dans le ciel à présent oublié du Soleil. Peu d'étoiles, une lune timide. Le sol se mit à trembler soudainement, faisant vibrer les verres, assiettes, tables. Autour de la place, une muraille s'élevait du sol, haute et impressionnante, bloquant toute entrées, toutes sorties sur un large périmètre. Jhoken commençait à applaudir, tapant ses mains rapidement, il marmonnait quelque chose :

Ça commence enfin...

Sur l'estrade, Isanagi apparut finalement, rapidement, le visage sombre. Une aura divine, violette tournoyait autour de lui tandis qu'il s'apprêtait à parler.

Que pensez-vous...du fait de devenir un Dieu ? Pour quelles raisons avez-vous été choisis ? Qu'allez-vous faire une fois ce statut atteint ? Protéger les « humains » ingrats comme Deus nous conseille de faire ? Regardez ce qu'il en est devenu, juste une pauvre divinité plongée dans un sommeil profond, épuisé. Rongé par leurs ingratitudes. Qu'en pensez-vous ? Qu'on devrait suivre bêtement Deus et protéger ces humains !?

Il prit une bouffée de sa cigarette, regardant la masse d'élèves d'un regard sévère. Il jeta un coup d'oeil sur ses collègues plantés là. Puis il reprit.

L'ennui, la monotonie, le quotidien, tout ça n'est qu'un cercle vicieux. De ma vie précédente, j'ai toujours subi ce fardeau. A ma mort, je pensais échapper à ça, j'ai été élu par Deus lui-même pour faire de vous des divinités et une nouvelle fois, le même cercle vicieux de l'ennui. Alors j'ai pris une décision...

Il pointa le ciel, sortant ses pages du grimoire arrachées. L'aura tourbillonna encore plus fortement, le sol se remit à trembler. Le ciel se déchirait en deux parties, scindées sur quelques choses de mauvais. Une forme passait à travers, menaçante, et dans une confusion générale, un puissant cri retentit. Les ailes de la « bête » se déployaient tandis qu'il sortait de sa faille. Un sourire mesquin s'affichait sur le visage du Directeur. Jhoken applaudissait alors à ce spectacle.

Détruire Deus, l'Académie. Créer un monde sans les humains.

Le dragon avait finalement réussit à pénétrer l'Académie et fonçait d'or et déjà sur la masse. Le souffle ardent qui émanait de sa gueule ne présageait rien de bon. Ses griffes bestiales s'étendirent à l'extrême alors qu'il piquait net, ouvrant grand la gueule pourvus de dents acérées, des flammes commençaient à sortir...

Bien, commençons ?

♠ Petits messages : 1682
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Dim 20 Jan 2013 - 18:15
Il suffit de peu pour troubler une fête.



La cérémonie se déroulait à merveille malgré le manque d'entrain général des élèves. Peut-être étaient-ils trop jeunes pour comprendre le symbole caché derrière la remise d'une simple écharpe ? Shindo clôtura d'une façon magnifique notre petit discourt le banquet commença.
Je n'y participais pas, j'avais un rôle à tenir, celui d'une directrice respectable et gardienne de l'ordre. J'ignorai les cris de mon ventre affamé pour surveiller les plus capricieux de mes élèves et j'étais fière de ce que je faisais.

Soudain, une étrange ombre fit son apparition au milieu de la cour, parmi les tables du buffet. Je courus vers cette ombre, brandissant mon épée et lui demandait de reculer. A mon grand étonnement, un beau jeune homme me faisait face et m'indiqua « qu'il » n'allait plus tarder. Je compris qu'Isanagi, mon collègue, allait s'ajouter à la fête et que rassurai les élèves en disant :

▬ « Ne vous inquiétez pas, cet homme annonce simplement la venue de mon collègue directeur, vous pouvez continuer à manger en attendant. »

Quelques minutes plus tard, Isanagi arrivait, une cigarette au coin de la bouche. Il me paraissait beaucoup plus sombre que lors de notre dernière rencontre, peut-être était-il tout simplement fatigué. Je lui souris gentiment et le présentai à la foule :

▬ « Voilà enfin le directeur qu'il nous manquait, souhaitez la bienvenue à Isanagi s'il vous plait ! »

En guise de réponse, Isanagi commença à raconter des choses étranges, insensés et incompréhensibles. Il parlait de fardeau, d'ingratitude et qu'il avait pris une décision. Je restai sans voix devant un discourt auquel je ne m'attendais pas. La tristesse me prit alors, la peine de voir mon ami se sentir aussi mal. C'était surement de ma faute après tout, je n'avais pas été là pour le rassurer, trop occupée par l'administration de l'école. Je laissai tomber mon épée par terre et m'approchai de lui, je voulais le prendre dans mes bras pour le rassurer... Mais une autre présence, énorme, effroyable, me fit tourner la tête vers le ciel. Un immense dragon du sud de la forêt venait se passer la barrière magique de l'académie. Il fonçait droit sur les élèves et se préparait à leur cracher une vague de flammes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je n'eus pas le temps de réfléchir, j'invoquai des griffes de sorcières des quatre coins de la cour et les mit pousser rapidement pour former un bouclier végétal au-dessus des élèves. Les fleurs n'étaient pas très fortes contre le feu mais les griffes de sorcières, fleurs pleines d'eau, retarderaient de quelques secondes l'attaque du dragon. Quelques secondes...C'était suffisant pour demander aux élèves de l'aide :

▬ « Ecoutez-moi tous ! Surtout gardez votre calme ! Les élèves et les professeurs qui n'ont pas un domaine permettant de combattre, courrez vous réfugier vers l'horloge. Les autres, suivez Shindo et combattez le dragon ou Jhoken. Je me charge personnellement d'Isanagi. »

Aussitôt, j'invoquai d'autres plantes, rampantes cette fois, pour projeter les tables et les chaises contre les murs des bâtiments, laissant ainsi toute la place qu'il faudra à un combat qui s'annonçait difficile.

Je regardai intensément Isanagi et criai à son encontre :

▬ « Pourquoi !? Mais pourquoi ? … Deus t'avait choisi pourtant.»

Je détachai le fouet à ma taille et courut vers lui [...]



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Mar 22 Jan 2013 - 21:00
Comme Salvatore le pensait, les discours prononçé par les directeurs étaient déjà vu et revue, même si celui de Shindô comportait quelque touche provenant de son expérience personnelle, la partie ennuyeuse terminée, les hôtes les invitèrent enfin à ce qui était le plus intéressant lors de ce genre de soirée...Le banquet, maintenant son allure royale, le jeune homme avança avec élégance vers les tables ou de nombreux mets étaient exhibés, c'est alors qu'un étrange personnage apparut devant lui. Il avait déjà remarqué une ou deux personnes qui se démarquaient dans la foule, telle qu'un géant à l'arrière qui semblait surveiller tout le monde, où encore un jeune garçon d'une dizaine d'année avec une certaine classe et aussi un... Hum... Vous savez, ces héros pour enfants... Ho ! Un power rangers ! Oui c'est ça ! Un power rangers ! C'était les trois personnes qui ressortaient le plus ici, mais ce nouvel arrivant était diffèrent, rien qu'en le regardant, les mains de l'épéiste se mettaient à trembler alors que de la sueur perlaient sur son front, l'individu faisait monter en lui un sentiment qu'il n'avait que rarement connus, un sentiment que l'Italien n’appréciait pas vraiment : la peur, une peur profonde qui le prenait au fond de son être et le retournait complètement, inconsciemment, il fit un pas en arrière, resserrant l'étreinte de sa main sur l'épée enveloppée par le tissu pourpre, l'inconnu aux yeux jaunes perçants se décida finalement à parler.

«« Il » vous réserve une bonne petite surprise ma chère, attendez quelques instants s'il vous plaît. » il semblait s'adresser à Colombe, la directrice,

« Ne vous inquiétez pas, cet homme annonce simplement la venue de mon collègue directeur, vous pouvez continuer à manger en attendant. » elle répondit en se tournant vers la foule légèrement inquiète par l'arrivée de l'étrange individu.

*Non....Non ce n'est pas ça !*dans sa tête, le jeune homme était en complet désaccord avec les paroles de la directrice... son sourire, son regard, sa posture, son attitude, tout en lui rendait notre jeune héros anxieux, qu'elle que soit la raison de sa visite, ce n'était pas bon, pas bon du tout.

Ce qui suivit confirma ses craintes, même s'il ne comprit pas entièrement de quoi il retournait, c'était certainement une situation dangereuse...l'homme à la cigarette qui semblait ce dénommer « Isanagi » était apparu dans un nuage de fumée, il avait un air plus « maléfique » comparé à leurs premières rencontrent, son discours était certes plus intéressant que celui des autres directeurs, mais il déblatérait seulement des inepties à propos de l'ingratitude des humains, de l'ennui et d'autres choses complètements dénuées de sens pour finalement donner sa « solution ».

« Détruire Deus, l'Académie. Créer un monde sans les humains. »

« Qu-Quoi ? »Même notre épéiste adoré qui manquait cruellement de sens commun resta bouche bée face à ses paroles... jusqu'à qu'elle point l'égocentrisme d'une personne pouvait t'-il se développer ? Il parlait comme l'un de ses humains qui se croyaient au-dessus de tout parce qu’ils avaient un peu de pouvoir ou de l'argent.

*Enfin... Il a plus « qu'un peu de pouvoir »* transpirant à grosses gouttes désormais, son regard se porta sur le dragon tout juste invoqué qui fonçait sur eux, crachant un jet de flamme mortelle.

« Tsk ! » La directrice tenta d'arrêter le feu avec des plantes, probablement une décision prise sur le moment pour protéger les élèves, mais même si elle était directrice, elle ne pouvait pas stopper les flammes d'un dragon de cette façon. Cherchant frénétiquement un moyen de pouvoir combattre lui aussi sans pour autant risquer d'être carbonisé, ses yeux se fixèrent sur l'homme aux vêtements rouges sombres, un sourire forcé se dessinât sur son visage couverts de sueurs, ça faisait un moment déjà qu'il avait commencé à ignorer les autres personnes, son esprit étant rentré dans son mode « combat », il se faufila a travers les gens qui fuyaient vers l'horloge, accélérant le pas pour finalement courir, il pouvait sentir le pouvoir divin qui remplissait son corps, le rendant plus fort, l'épéiste se retrouva bientôt à seulement quelques mètres de l'homme aux yeux perçants, le tissu qui enrobait son épée s'envola aux grès du vent alors qu'il frappa le sol du pied de toutes ses forces, le pavé se fendit sous sa puissance et en un instant il se retrouva devant son adversaire, abattant sa lame telle un éclair argenté, sa façon de penser était très simple, « l'endroit le plus sur et aussi le plus dangereux » en gros, il se disait qu'en allant au corps à corps il n'aurait pas à craindre les flammes du dragon.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 16 Fév 2013 - 21:27


Il y avait peu de choses capables de faire véritablement peurà Shindô Akarui. Il était de son vivant un des plus respectés épéistes et un membre du bûshido redouté par sa droitesse d'esprit. Il avait été dans sa mort le commandant d'une floppée d'élèves et celui qui avait aidé Deus à faire d'eux des apprentis respectables. Et en ce jour béni, il voyait enfin l'accomplissement d'une vie et d'une mort exemplaire. Malgré cela, malgré sa puissance, malgré sa confiance en lui, malgré Colombe à ses côtés, il ressentit une boule serrer ses entrailles. Son visage pâlit visiblement lorsqu'il vit Isanagi arriver et qu'il comprit. Oui, il comprit que l'harmonie douce dans laquelle ils se reposaient tous était sur le point d'être brisée. Aussitôt après la peur la colère le gagna comme une vague.

Il leva les yeux sur le ciel et vit arriver la créature la plus grosse qui lui avait été donné de voir de son existence. Un dragon. Un bon sang de bonsoir de dragon énorme et prêt à dévorer ses élèves. Il laissa là tout ce à quoi il pensait, regarda Colombe, qui venait de faire surgir du sol d'énormes mains végétales pour protéger les élèves. S'il ne la savait pas tès intelligente il se serait moqué. Quoi de mieux que de la verdure pour venir à bout d'un feu mortel ?

Shindô entendit Colombe crier à côté de lui. Il fallait se battre. Se battre et réduire en poussière cette vaine tentative de rébellion. Oui. Il n'avait pas été choisi par Deus pour se lisser la barbe et regarder d'autres faire le travail à sa place. Il ne pouvait s'occuper d'Isanagi. La fumée était quelque chose de difficilement maîtrisable avec de la lumière. Le nouveau dieu redressa donc la tête, leva la tête et se mit à luire de mille feux, tout son corps générant de la magie comme la torche du guerrier en pleine nuit. Il dégaina son katana, jeta un dernier regard en arrière et poussa sur ses pieds. Il ne pourrait pas tuer le dragon. Ce genre de bêtes avait une carapace trop épaisse pour pouvoir être transpercée par quelque chose de lumineux. De plus. Le feu ne tuait pas un dragon.

Il courut rejoindre le professeur les quelques élèves dont les noms revenaient tant bien que mal à la mémoire Shaad et Hango, marchant sur les tables sans en paraître le moins du monde gêné, puis il lui jeta un regard lourd de responsabilité. Il avait pris l'initiative de se placer en leader. Et bien il serait le leader de cette partie-là du combat. Surveillant du coin de l'oeil la bête titanesque qui s'échinait à venir à bout des mains de sorcière de Colombe le dieu de la lumière attendit que les élèves se réunissent autour d'eux et laissa ses clones sortir un par un. Bis, Ter et Quad se réunirent autour de la petite foule, dans la précipitation.

Shindô : Cette bête a une force et une colère qui dépassent tout entendement, ne tentez pas de jouer les héros. Si vous n'êtes pas aptes à combattre ne combattez pas et allez vous réfugier. Maintenant. Bis, Ter, rejoignez Colombe, mettez-moi en pièce ce Jhoken à deux ronds. Quad, tu prends quatre élèves et tu vas jouer dans les pattes du dragon. Shaad et Hango, ouvrez une brèche dans sa défense, ce sera votre groupe qui s'occupera de l'exécuter, ce gros lézard.

Le regard bleu océan du directeur passa sur chacun des élèves dont il allait avoir la charge. Il en reconnut certains, d'autres lui étaient totalement inconnus. Certains semblaient enclin à se battre contre le dragon, parmi quelques élèves, ils semblaient apte à se battre convenablement. Les élèves et repentis devraient normalement aider le tout fraîchement promu Directeur. De son visage dur de capitaine il dégaina son Katana, et laissa ses clones donner leurs directives. Si les élèves voulaient aller frapper cet ersatz d'être humain plutôt que la bête titanesque qui leur faisait face, ils les suivraient. Quad, son clone si imbu de sa personne et cynique, fit le même geste que lui-même. Le directeur et sa copie se fixèrent une fraction de seconde et affichèrent le même sourire... barbare. Un sourire sadique, absolument déplacé dans un tel contexte. Isanagi avait fait appel à la partie la plus noire de Shindô. Celle qui exécutait tout opposant à son maître légitime : Deus.

Shindô : Je vais ouvrir la voie. Que tous ceux qui se sentent capable de charcuter ce truc immense se préparent. Il va y avoir du spectacle.

Quad se mit à luire à la manière de Shindô et envoya un grand arc de lumière puissante en direction de la créature, qui venait de passer son museau à travers des plantes de Colombe. Shindô vérifia avec angoisse que personne ne se tenait sous les pattes monstrueuses tandis que les barrières de la directrice cédaient. Il ne supporterait pas d'être la cause de la mort d'un apprenti dieu. Voyant la voie libre -les élèves incapables de se battre avaient fui à une vitesse hallucinante - il flasha brusquement devant les naseaux du monstre, et sentit un frisson d'adrénaline le gagner. Cette créature avait le regard froid d'un animal manipulé. Cet air tranquille de celui qui tue comme il s'arrache les poils des jambes : par habitude. Le directeur sentit son souffle brûlant l'englober. Il poussa un cri.

Shindô : POUR DEUS !

Joignant ses deux mains paume contre paume, il exécuta une série compliquée de mouvements de mains et les dirigea en direction du dragon.

Shindô : Immanis Lux

Une colonne de lumière immense, aussi large qu'une décoration grecque, le propulsa violemment en arrière. Il dérapa sur la nappe du buffet en dessous, plia les jambes dans les plats éparpillés, et entendit des verres se briser. Mains ouvertes, sourcils froncés, il se mit à transpirer tandis qu'il visait tant bien que mal les yeux de la créature qui poussa un hurlement à faire frémir d'envie une banshee. Shindô leva le regard, fixa la bête immense, et aperçut sa gueule bardée de crocs se charger d'une grosse boule de feu. Yeux écarquillés, le directeur flasha brusquement, et roula en pestant.

Shindô : Dépêchez-vous d'agir tant qu'il ne voit plus rien !

La créature, folle de douleur, piétinait dans tous les sens, crachait à l'aveugle, totalement désorganisée. Le directeur, lui, se releva, luisant un peu moins fort. Quad continuait à tirer sur la bête, attisant ses nerfs. Ça, c'était un défi à la hauteur de sa motivation.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Dim 17 Fév 2013 - 17:37
Eden regardait autour de lui il avait un mauvais préssentiment, c'était comme si tous son corps lui disait que quelque chose de très mauvais allait se passer, finalement il s'était résonner en se disant que c'était juste à cause du gars super grand avec une cape qui le recouvrait, il fallait dire qu'il était quand même flippant. Malheureusement quand Eden se décida enfin à prendre quelque chose sur le buffet, une silhouette fit son apparition juste à coté de lui, de la fumée l'entourait et il avait un coté bestial soudain il se mit à parler :

Alors c'est vous, Colombe et Shindo ? Bien le bonsoir dans ce cas.

Eden aucunement conscient de la nature sûrement dangereuse de l'individu se rapprocha de lui de façon à ce que l'on ne le remarque pas pour lui dire :

-Vous devriez vous taire vous allez vous faire remarquer.

L'inconnu l'ignora où ne l'entendit pas car il continua à parler :

« Il » vous réserve une bonne petite surprise ma chère, attendez quelques instants s'il vous plaît.

Eden comprenant que l'individu n'était pas normal voulu s'éloigner discrètement de lui mais l'homme ou autre le fit de lui même. Il se baladait de table en table tout en prenant des choses à manger, beaucoup d'élèves semblait avoir peur de cet homme, donc les tables vers lesquelles il se dirigeait était le plus souvent vide. Soudain le sol se mit à vibrer et de hauts murs s'élevèrent autour de la place et c'est seulement à ce moment là qu'Eden se dit qu'il n'aurait peut être pas du venir. Après que la foule d'élèves se fut calmée Eden remarqua qu'Isanagi le directeur qui manquait à l'appel était là avec une aura plus maléfique que jamais, celui-ci se mit à parler :

Que pensez-vous...du fait de devenir un Dieu ? Pour quelles raisons avez-vous été choisis ?

Qu'allez-vous faire une fois ce statut atteint ? Protéger les « humains » ingrats comme Deus nous conseille de faire ? Regardez ce qu'il en est devenu, juste une pauvre divinité plongée dans un sommeil profond, épuisé. Rongé par leurs ingratitudes. Qu'en pensez-vous ? Qu'on devrait suivre bêtement Deus et protéger ces humains !?

Le directeur pris une bouffée de sa cigarette puis repris :

L'ennui, la monotonie, le quotidien, tout ça n'est qu'un cercle vicieux. De ma vie précédente, j'ai toujours subi ce fardeau. A ma mort, je pensais échapper à ça, j'ai été élu par Deus lui-même pour faire de vous des divinités et une nouvelle fois, le même cercle vicieux de l'ennui. Alors j'ai pris une décision...

Soudain Isanagi pointa le ciel de sa main, Edn regarda là haut et y vit un gigantesque dragon noir.

Détruire Deus, l'Académie. Créer un monde sans les humains.

Le dragon fonçait sur la place près à cracher des gerbes de flamme, la directrice prnsa heureusement à cela et fit pousser d'étranges fleurs au dessus des élèves.

« Ecoutez-moi tous ! Surtout gardez votre calme ! Les élèves et les professeurs qui n'ont pas un domaine permettant de combattre, courrez vous réfugier vers l'horloge. Les autres, suivez Shindo et combattez le dragon ou Jhoken. Je me charge personnellement d'Isanagi. »


Shindo, le nouveau directeur pris ensuite la situation en main, il invoqua 4 clones qui allèrent aider les élèves puis il organisa des groupes pour la suite du conbat, Eden lui voulu suivre le clone surnommé quad, il allait enfin pouvoir s'amuser mais c'est seulement à ce moment là qu'il se rendit compte qu'il n'avait aucun arme capable ne serait ce que de chatouiller le dragon, il chercha donc un peu partout du regard, finalement il tomba sur l'épée que Colombe avait lachée, il couru dans la direction de l'épée sans remarquer le flash de lumière dans son dos, le dragon aveuglé donnait des coups au hasard et Eden fut érafler par l'un d'eux, la force du coup l'envoyat faire un vole plané qui se finit juste à coté de l'épée.

-Génial!

Invité
avatar
Invité
[Event principal] La Guilde noire. - Dim 17 Fév 2013 - 18:16
Mes détecteurs changeait à vitesse fulgurante, l'air qui est calme et somptueux est devenue lourd, quelque chose se tramait et pas des moindres, soudain des murs ont jailli du sol et Isanagi est arrivé, il a prononcé un discours comme les miens devant mes troupes lors des plus grandes batailles, enfin quelqu'un qui me comprend, il est à mon égal voir supérieur car il use de son pouvoir de directeur. Puis un dragon, comme les légendes du Moyen Age, cet immense reptile a la capacité de volé et même de cracher du feu, Isanagi a bien planifié son coup, je vais attendre le bon moment pour montrer que je suis de son côté.
La directrice a donné ses directives, elle va s'occuper de Isanagi, je ne peux pas l'aider car elle est trop puissante, Shindo lui a donner aussi des directives et a fait apparaître 4 clones et m'a même ordonné de m'attaquer au dragon, rêve désormais je n'obéirais qu'a Isanagi, lui seul a les mêmes pensées que moi. Je remarque une épée, après analyse elle est munie d'un poison suffisamment puissant pour tuer le dragon, je dois la détruire avant qu'elle ne soit utilisé mais un grand flash est survenu déstabilisant ainsi le dragon, celui bouge dans tous les sens et crache le feu à l'aveugle.
Plusieurs groupes se forment, un pour cet étrange personnage appelé Jokhen et pour le dragon, je vais m'occuper d'aider le dragon. De plus, j'ai un contrôle de limite, ça peut être utile.
J'ai fait de grande enjambé pour arriver au lieu dit de l'épée, évitant au mieux les pattes du dragon, j'ai donné un coup de pied dans cette lame qui s'est cogné à un mur, elle ne s'est pas enfoncé dommage. Maintenant je dois défendre cette lame de quiconque la veut.

Si cette épée que vous voulez, venez la cherché je vous attend

Je me suis mis en position de combat, prêt à toutes éventualités.

Ne me traitez aucunement de traître, je n'en suis pas un. Je ne suis qu'une personne qui a des pensées différentes.

Je vais combattre, j'attend ça depuis longtemps, mon corps a besoin de mouvement.
Contenu sponsorisé
Re: [Event principal] La Guilde noire. -
[Event principal] La Guilde noire.
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page