Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 [Event principal] La Guilde noire.

 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Mer 20 Mar 2013 - 16:42
Les affrontements semblaient toucher à leur fin. La brune et la blonde se défiaient toujours du regard. Lyra attendait. Elle ne savait pas quoi faire. Alors que la professeur prit la parole, elle l’écouta. Au fond, elle avait raison. Lyra partageait exactement la même opinion d’ailleurs. Tous n’étaient que des pions dans un échiquier géant. Qui tirait les ficelles ? Deus ? Elle ne voulait pas d’un joueur comme Deus. De son vivant, elle aurait pu aspirer à la mort pour ne plus mener cette vie horrible mais ici, cette perspective lui était impossible : l’éternité était son fardeau. Alors assez. Elle n’avait jamais demandé quoi que ce soit à ce fichu dieu. Elle aurait préféré qu’il la liasse tranquille et mieux, crever et reposer en paix ! Malheureusement, cela ne se passe jamais comme nous le souhaitons.
Les mains de la demoiselle vinrent effleurer ses poignets. Lyra tressaillit à ce contact. L’arme baissée, elle observa l’autre droit dans les yeux. Pour la première fois depuis longtemps, Lyra se sentait moins seule car quelqu’un d’autre pensait comme elle vis à vis de ce maudit dieu et de ces humains. Tous pourris jusqu’à la moelle.

- Je crois que… Je crois que tu as raison. Je n’ai jamais demandé à avoir doit à cette vie éternelle, à ma mort, j’ai cru que j’allais enfin pouvoir me reposer… Mais c’était sans compter sur les grâces de Deus ! Tss !

Elle releva la tête et vit qu’au loin, un immense portail avait pris place. On pouvait y apercevoir la fameuse guilde noire. Lyra se pivota en direction du portail, n’entendant qu’à grand peine les paroles d’un élève tentant d’empêcher les personnes présentes de trahir leur camp. C’était trop tard pour Lyra. Elle avait déjà choisi.
Elle remarqua qu’un garçon brun, celui-là même qui avait aidé pour terrasser le dragon si sa mémoire était bonne, était en train de sermonner sa nouvelle alliée. Alliée. Cela sonnait étrangement dans sa tête. Il y a quelques instants encore, elles étaient sur le point de s’entretuer mais la donne avait changé. La blonde avait su lui ouvrir les yeux.

- Tais-toi donc. Tu ne peux pas comprendre.

Elle en avait assez de ce donneur de leçons. Il ne savait rien et avait le culot de sermonner la demoiselle ? Tous les mêmes ici. Elle dévisagea chacune des présentes, ses yeux se posant une seconde sur eux avant de passer à un autre. Non vraiment, elle n’avait plus rien à espérer ici. Sa vie consisterait à jouer le larbin pour les autres, et cela, elle s’y refusait. Elle avait déjà endossé ce rôle depuis trop longtemps à son goût. Se repentir ? Une belle idée que celle-ci ! deus avait de grands projets pour chacun des membres de l’académie, la pauvre repentie avait été assignée au poste d’archiviste. Y a pas plus emmerdant. À croire que l’entité s’était mise en tête de tuer la Russe une seconde fois à grand coup d’ennui. Avec le temps, il aurait bien pu réussir.

Elle se dirigea vers le portail sous des nuées d’yeux fixés sur elle. D’autres avaient fait le même choix qu’elle. Elle n’en connaissait aucun. Certes, ils étaient peu, mais pour trahir, il fallait être doté d’un grand courage que tous ne possédaient pas. Il suffisait de les observer un seul instant pour voir à quel point tous étaient des couards. Pour peu, ils auraient mouillé leurs couches. Peut-être était-ce le cas, d’ailleurs, Lyra n’était pas allée vérifier.
Elle se souvint alors de son poignard qu’elle avait lancé en direction de l’hybride. Elle fut prise de l’envie d’aller le rechercher. Mais se rasséréna à temps. Cette arme était emprunte de tant de souvenirs, de mauvais souvenirs. Qui plus est, rattachés à un humain. Le pauvre Russe qu’elle avait tué dans le passé. À vrai dire, elle n’avait aucun remord quant à son premier meurtre. Ce crétin l’avait bien cherché ; n’était-ce pas lui qui l’avait condamnée à une vie de misère en Russie ? Elle haussa les épaules. Elle n’en avait plus besoin. Elle jeta un coup d’œil à sa ceinture et vit son autre lame. Celle-là aussi, il faudrait qu’elle s’en débarrasse tôt ou tard. Un autre cadeau d’un humain. Elle s’en occuperait le moment venu.

Elle monta sur l’estrade et passa devant Yuri. Elle s’était attendu à avoir honte ou du moins la gorge nouée devant lui mais rien. Si ce n’est l’impression de n’avoir jamais été dans le vrai qu’en ce moment. Pour la première fois de sa vie, son existence allait enfin avoir un sens nouveau. Une renaissance. Une vraie. Enfin.
Malgré la mise en garde du Russe, elle eut un sourire. Elle déposa l’arme à feu dans les bras de l’ancien soldat, ses yeux dans les siens :

- Si cela peut te rassurer, moi non plus je n’aurai aucune pitié pour toi si jamais l’occasion se présente.

Si l’occasion de se retrouver face à face se présence. Si l’occasion de le détruire se présente. Si un éventuel combat venait à avoir lieu, elle n’hésiterait pas la moindre seconde. Russe ou non, tout comme lui elle appuierait sur la gâchette. Parce qu’après tout, ce qu’elle sait faire de mieux depuis le premier jour de sa vie est de survivre. Elle avait su narguer la mort tant de fois dans sa jeunesse que si un affrontement éclatait entre ces deux-là, elle mettrait tout en œuvre pour être celle qui restera debout.

Ce n’était qu’un au revoir. Elle les reverrait tôt ou tard. Colombe n’était déjà plus que l’ombre d’elle-même. Isanagi avait fait du bon travail. Se tournant vers les ruines de la fête, son sourire s’élargit davantage encore. Oui, c’était du beau travail. Avec tout ce vacarme, sûr qu’ils se souviendraient tous de la promotion du nouveau directeur Akarui ! Ils n’étaient pas prêts d’oublier ce massacre. Le jour où Tensho décida de montrer à tous qui il était vraiment. Elle l’observa un moment. Pas un instant elle n’avait cru que derrière ce drôle d’énergumène reconnaissable à sa clope au bec se cachait un tel personnage. Tant mieux. Cette vie-ci serait bien plus intéressante en compagnie des traîtres qu’avec ceux incapables de lever la voix au moindre problème. Oui, elle allait bien s’amuser. Tout ceci n’était qu’un début.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 23 Mar 2013 - 14:43


▬ Ah aha hahahaha, pas mal vos coups dis donc mais croyez-moi, vous êtes loin d'êtres aux niveaux. Vous n'êtes que des minables qui tentent de se battre juste pour le plaisir, à mes yeux, vous ne valez rien.

Il me portait sur les nerfs ce bouffon à ce pavaner comme un paon ! Essayant de toujours lui porter des coups, au bout d'un moment, il disparu de mon champ de vision, restant aux aguets, je ne le sentais pas réapparaître derrière moi, passant sa langue au niveau du cou... Plus cet homme était présent, plus il me répugnait ! Ensuite, je l'entendais me dire une phrase, parlant que c'était à son tour... Aussitôt, je sentais une violente douleur au niveau de l'épaule, des griffes m'aillant littéralement transpercer et faisant gicler du sang partout, essayant de ne pas signifier une trace de douleur, je ne pouvais que réprimer un grognement en serrant les dents, alors que le précieux liquide écarlate s'échappait de mon corps pour s'étaler au sol.

Cette douleur n'était pas humaine... Je pouvais le sentir, j'ignore comment... Puis, Isanagi, le directeur renégat, appelât son pantin démoniaque à revenir sur l'estrade... je sentais les griffes ce retiré par la suite, mais lentement, souffrant d'avantage que ce que j'avais déjà enduré... Il me colla ensuite un coup de pied dans l'arrière-train afin de me faire partir, restant debout comme je le pouvais, j'avais posé un genou au sol en plantant une de mes lames afin de ne pas chuter face contre terre... Cependant, je sentais que mes forces me quittait, alors que le bouffon se trouvait sur la scène, les poings-griffes de la femme chat avais disparue, car je ne pouvais pas tenir plus longtemps la liaison... Elle essayait de me faire m'asseoir afin que je ne perds pas d'avantage de sang, mais ces foutues murmures revenaient encore une fois me hanter...

« Faible... Faible... Faible... Tu n'arrives même pas à tenir face à un clown de la sorte... ? Tu n'arriveras jamais à rien, tu est pathétique et faible... Si tu veux changer, va avec lui... Passe de l'autre côté du miroir et deviens fort... Fort pour punir ceux qui ne mérite aucune compassion ni pitié Erox... Tu avais tué par le passé, tu continueras encore et d'avantage dans le futur... Regarde les tous le rejoindre... Si tu restes, tu devras les affronter et les tuer... Eux qui ont eu le cran et le courage de renier un faux-dieu ! Lève toi... Et va avec lui ! »

Cette maudite voix me portait déjà sur les nerfs, bien que je ne la connaissais pas... Elle sifflait et crachais son venin, mais le timbre me rappelait une personne que j'avais connue... Ou que je connaissais, je ne savais pas... Mais dans un sens, il avait raison, ignorant la jeune femme-chat, je pris le risque de me lever, toujours avec une arme.. L'autre aillant disparu, je savais que je n'avais pas beaucoup de temps devant moi.

Avec difficulté, je me suis mis à marcher vers Isanagi et Jhoken, mais le bouffon allait disparaître, grognant et le pointant avant sa disparition avec l'arme de mon bras blessé, je souffrais atrocement, mais je combattais la douleur, suffisamment afin de pouvoir lui adressé cette phrase sonore.

« Ne crois pas que nous en avons fini le bouffon... ! Ta tête m'appartient... ! Je serai celui qui te fera sauter la tête du cou, je le promets sur mon sang ! »

Puis, lorsqu'il disparue et que tout ce calmais, je ne pouvais plus tenir et mon arme disparaissait, ainsi que toutes celles que j'avais fait apparaître... Mon corps devins lourd, tellement lourd que je n'arrivais plus à tenir sur mes jambes, je me sentais partir et, une violente douleurs supplémentaires m'apparus au visage, normal... Je venais de tomber au sol, le regard vers la directrice Colombe, avec difficulté, je lui dis, avec une voix faible, mon masque ce retirant pour tomber au sol.

« Nous les ramènerons... Je vous le promet... Comptez sur moi... »

Puis, alors que mes yeux ce fermais, j'entendais une dernière fois ces murmures...

« Que de belles paroles... Je te félicite... Tu vas m'ajouter de la difficulté à la tâche, cependant... N'oublie pas... Je te posséderais... Oh, je t'avais promis une chose non... ? Mon identité... C'est extrêmement simple... TU est MOI et JE suis TOI... ! Ton côté noir... Fait de beau rêve très cher homologue... Ton corps m'appartiendras dans le futur et je ferais régner la peur et la folie... !! »

Sur ces mots, mes yeux se ferment et tout devins noir... Tout devins froid... Étais-je mort... ? Non... Juste dans le coma, seuls l'extérieur pouvait le savoir, mais au moins, j'avais combattu une cause juste et je le ferais jusqu'à ma disparition.


Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 30 Mar 2013 - 11:18
[Hyper court je sais mais j'étais vraiment pas motivée pour faire plus T_T]

"Regardez cette pièce comique!
Je deviendrai donc une réelle sorcière afin de maudire ce monde à jamais!"

Ah, il ne manquait plus que les choeurs pour accompagner tout ces bruits de combat, pour accompagner ces pauvres êtres qui luttaient sans avoir la force d'encaisser les coups. Certains appelleraient ça le courage... Grand bien leur fasse! Sibylle elle se contentait bien de s'occuper de l'élève armée en face d'elle. Aaah le doute, un merveilleux allié car il laissait le temps de prévoir les futures actions à faire, futures paroles à dire pour convaincre l'autre sans se prendre une balle dans un poumon. L'ex professeure en avait profité et hop! Une nouvelle alliée pour eux. Elle n'était pas la seule donc à partager ce point de vue. C'était prévisible cela dit, tous ne pouvaient pas être satisfaits d'avoir été ramenés.
Ouuuh le russe semblait pas être content. La gamine, une compatriote? Et bien ça lui fera les pieds... Sibylle l'avait prévenu de pas compter sur la bonté d'autrui, voilà où ça le menait. La jeune femme sourit, quelle tournure plaisante des évènements. Ah! Il ne fallait pas oublier le jeune non plus. Des discours, des discours et encore des discours...ils savaient faire que ça ici ou quoi? En tout cas, ce n'était pas ça qui allait faire changer d'avis la jeune femme. "C'est sale", "la honte poursuit les traîtres"... euh ouai... y avait un problème de définition là.


Pour être un traître, il fallait jurer fidélité, or, je ne l'ai pas fait. Pourquoi aurais-je juré fidélité à un 'dieu' qui ne se soucie pas de mon avis? Il n'y a donc pas traîtrise, revois tes définitions le jeune. Après si ton souhait est de te laisser diriger même dans ta mort, c'est ton choix, le mien c'est de vivre ce que je n'ai pas eu le temps de connaître sans avoir un râleur au dessus qui me dit "ce que tu fais, c'est sale".

Elle lui fit ensuite un signe de la main "bye bye" avant de tourner les talons et retourner auprès de Jhoken qui faisait mumuse. L'épée du jeune? S'il voulait s'en servir contre elle, qu'il essaie, mais il ne serait pas déçu du voyage. Même Sören, fier de pouvoir enfin être visible aux autres, était apparu et lui faisait le même geste d'au revoir de la main que Sibylle. Lui aussi était bien content de pouvoir quitter cet endroit. Fini les prières hypocrites au temple enfin!
Mais déjà Isanagi appelait au repli. C'est pas comme si il y avait besoin de s'éterniser non plus... Si on continuait sur cette voie le russe allait faire une syncope à force de voir ses convictions brisées. La demoiselle en tout cas n'attendit pas des masses et s'engouffra dans le passage, quittant une bonne fois pour toutes cet endroit qu'elle ne pouvait plus voir.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Mer 3 Avr 2013 - 17:30


C orvo savait qu'il n'aurait pas beaucoup d'effet et il avait pas tort: elle était partie par le portail que l'ancien directeur avait ouvert auparavant. Il remarqua que tout le monde, enfin ceux qui voulait se joindre à Isanagi, repartait. Ils allaient enfin avoir un peu de paix, et pouvoir reconstruire l'académie. Il rengaina son épée et se mit à regarder les environs. Tout était quasiment détruit, la tour, les tables, les aménagements pour la fête. C'était le chaos le plus total, et ils devraient tout nettoyer. Il regarda aussi les autres combattants, tous bien amochés et lui presque intact. En même temps, il faisait office d'assistance il n'allait pas être blessé. Il regarda une dernière fois les élèves et professeurs partir, se disant que c'était eux qu'il avait côtoyé et qu'ils n'avaient pas hésité à trahir Deus, celui qui les avait accueillit en son sein. Il partageait quelques vues, mais ce n'était pas une raison de le trahir. Puis se retournant, il prit un sachet de chips et commença à le grignoter, car il avait été sauvé de la destruction et que l'utilisation de son pouvoir l'avait épuisé comme pas possible. Il s’essaya en tailleur par terre à cause de l'absence des chaises pour la plupart carbonisé ou détruites à moitié et il resta là, toisant tout autour de lui. Tout était enfin fini pour lui.

[Erreur au niveau du code pour le cadre, cela sera réglé pour la prochaine fois ]

♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Lun 22 Avr 2013 - 20:47

Posé près du portail, le directeur attendit que tout ceux, souhaitant les rejoindre, viennent. Tranquillement épuisé, il voyait que tous n'en pouvaient plus. Rapidement, tout fut bouclé et Jhoken passait dans le portail en ricanant tandis qu'Isanagi prenait une bouffée en adressant un dernier regard à Colombe. Oui car maintenant tous se soupçonnerait, la confiance ne sera plus si utopique et l'académie aura changé. Expirant un doux filet de fumée blanchâtre, il termina sur ceci :

Merci à tous ! Shindo, Colombe, ce fut un plaisir. La haine, la crainte, la peur, craignez-nous. Le monde changera, les humains périront et seuls les plus forts survivront dans les épreuves à venir. Votre monde utopique se brisera pour laisser place à une cruelle vérité : Vous n'êtes que des larbins d'un sois-disant bienfaiteur qui vous a fauché un repos pourtant bien mérité et tout ça pour des humains qui resteront toujours aussi ingrats de nature.

Tournant le dos à ce paysage chaotique, un mince sourire s'immisçait sur ses lèvres. Bien content que ses plans se soient déroulés sans accrocs, il passa le portail en quelques pas. Le directeur à présent déchu venait de mener sa révolution avec brio et rien, dans un proche futur, ne pourrait l'arrêter. Que ce soit cette charmante et fébrile Colombe, Shindo le fraîchement promu ou Deus lui-même, rien ne l'arrêterait. D'autres renégats - oui, le terme convenait parfaitement - viendraient rejoindre leurs causes. Et forcé par de lucides révélations, la Guilde Noire grandira et annihilera l'espèce humaine. Et, pendant que le portail se refermait, les guerriers disparaissaient et Isanagi souriait toujours. Oui, il souriait en voyons les preux moutons qu'étaient les membres de l'Académie.

♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Lun 6 Mai 2013 - 15:55
Bien je clôture ce groupe ~ Merci pour votre participation =)
(En espérant qu'il vous ait plus).

Kira -> 1200 xps
Yuri -> 1200 xps
Lyra -> 1200 xps
Erox -> 1200 xps
Sibylle -> 1200 xps

:evil:
Contenu sponsorisé
Re: [Event principal] La Guilde noire. -
[Event principal] La Guilde noire.
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Place de l'Horloge :: Cafétéria-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page