Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Event principal] La Guilde noire.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Jeu 8 Aoû 2013 - 13:58

Posé près du portail, le directeur attendit que tout ceux, souhaitant les rejoindre, viennent. Tranquillement épuisé, il voyait que tous n'en pouvaient plus. Rapidement, tout fut bouclé et Jhoken passait dans le portail en ricanant tandis qu'Isanagi prenait une bouffée en adressant un dernier regard à Colombe. Oui car maintenant tous se soupçonnerait, la confiance ne sera plus si utopique et l'académie aura changé. Expirant un doux filet de fumée blanchâtre, il termina sur ceci :

Merci à tous ! Shindo, Colombe, ce fut un plaisir. La haine, la crainte, la peur, craignez-nous. Le monde changera, les humains périront et seuls les plus forts survivront dans les épreuves à venir. Votre monde utopique se brisera pour laisser place à une cruelle vérité : Vous n'êtes que des larbins d'un sois-disant bienfaiteur qui vous a fauché un repos pourtant bien mérité et tout ça pour des humains qui resteront toujours aussi ingrats de nature.

Il regarda alors une dernière fois sa fille qui avait fait son choix. Un choix qu'il respecterait mais qui lui passerait en travers de la gorge. Il ne comprendra jamais pourquoi elle avait voulue rester avec Atios, ce jeune homme présomptueux plutôt que lui, son père en qui elle pouvait faire confiance. Mais il n'en tint pas rigueur et lui souffler ces quelques mots avant de prendre la direction du portail.

Ma fille, sache que je serai toujours à tes cotés. Tu as fais ton choix, tu me déçois mais nous nous reverrons, je le promet.

Tournant le dos à ce paysage chaotique, un mince sourire s'immisçait sur ses lèvres. Bien content que ses plans se soient déroulés sans accrocs, il passa le portail en quelques pas. Le directeur à présent déchu venait de mener sa révolution avec brio et rien, dans un proche futur, ne pourrait l'arrêter. Que ce soit cette charmante et fébrile Colombe, Shindo le fraîchement promu ou Deus lui-même, rien ne l'arrêterait. D'autres renégats - oui, le terme convenait parfaitement - viendraient rejoindre leurs causes. Et forcé par de lucides révélations, la Guilde Noire grandira et annihilera l'espèce humaine. Et, pendant que le portail se refermait, les guerriers disparaissaient et Isanagi souriait toujours. Oui, il souriait en voyons les preux moutons qu'étaient les membres de l'Académie.

♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Jeu 8 Aoû 2013 - 14:02
Voilà, je clôture enfin ! Cet event qui aura été laborieux mais voilà, en espérant qu'il vous ait plus ~

Maya -> 1200 xps
Léa -> 1200 xps
Atios -> 1200 xps
Aedan -> 1200 xps
[Event principal] La Guilde noire.
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Les Archives :: Chapitres archivés :: Chapitre II : La Guilde Noire-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page