Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

[Event principal] La Guilde noire.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
[Event principal] La Guilde noire. - Jeu 10 Jan 2013 - 0:05

Event principal numéro 2 : La Guilde Noire.

Organisation de l'Event:

- Maître(s) du jeu : Colombe Siria - Shindo Akarui - Isanagi Tensho
- L'ordre de postage est défini par le suivant : Isanagi Tensho - Colombe Siria - Shindo Akarui - Ealia Vaylond - Lord Vlad
- Vous aurez quatre jours pour poster, au-delà, vous serez exclus de l'Event.




Pendant que les élèves et les membres du personnel de l'Académie faisaient la cérémonie de Shindo, une sombre aura se dévoilait dans le bureau du Directeur nommé Isanagi Tensho. Deux moitiés d'artéfact s'assemblaient pour n'en former qu'un et dans un tourbillon, un nuage noir apparut. L'homme à la chevelure brune se rapprocha de celui-ci tandis qu'une voix s'annonçait :

Je m'appelle Jhoken, humble maître des âmes pour vous servir, comment dois-je vous appeler ?

Le nuage se dissipa pour décrire une toute autre silhouette, plus humaine. Un homme se dressait fièrement, cheveux verts, regard d'aigle perçant, sourire perfide. Son interlocuteur prit une bouffée de sa cigarette et de son air sérieux, il souriait. Revêtant son manteau trois-quart, il se dirigeait vers la sortie en quête de la salle du Grimoire de Deus.

Isanagi. Maintenant suis-moi s'il te plait, nous avons à faire à présent.

Personnes ne traînaient dans les couloirs à cause de la cérémonie, en effet, Colombe allait lui remettre le titre de "Directeur". Parfait moment pour que les deux acolytes s'affairent à leurs desseins. Isanagi et Jhoken marchaient vers la salle qui renfermait le précieux grimoire. En quelques minutes, ils arrivaient devant.

Bien, à présent, fais ce pourquoi je t'ai invoqué. Nous allons entrer dans la salle, j'ai déjà enlevé toutes les protections mais il ne reste plus que celle du grimoire, c'est là que tu entres en jeu.

Je vais le faire, ne vous inquiétez donc pas.

La porte s'ouvrit sur la salle où, de son piédestal, le grimoire était posé. Jhoken reprit sa forme nocturne et filait vers le livre, seul son regard scintillait de sournoiseries. Ses deux mains apparaissait au dessus de la cloche protectrice, et en un seul geste, elles pénétrèrent la protection. Elles se rapprochèrent lentement, la protection offrait une résistance tenace. Le regard se durcissait et une lumière violacée apparaissait. Bras croisés, regard fixé sur Jhoken et le grimoire, Isanagi soupirait. Jhoken força encore plus, ses griffes atteignirent enfin le grimoire quand soudain, il fut repoussé violemment. La protection avait été trop forte pour ce "maître des âmes", seul quelques pages étaient serrées dans sa main. Isanagi s'avançait donc vers lui, néanmoins satisfait. Il prenait les quelques pages et les rangeait dans sa veste.

Bien, ça me suffit, à présent, tu es prêt ? Nous allons faire notre petite entrée !

A ces mots, Isanagi claquait des doigts les faisant disparaître dans un nuage de fumée.



Dernière édition par Isanagi Tensho le Lun 6 Mai 2013 - 16:04, édité 4 fois
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Jeu 10 Jan 2013 - 22:10
Une cérémonie dans les règles de l'art.



En ce début d'année, Deus avait choisi de récompenser le travail de Shindo en le promouvant au rôle de Directeur de la Deus Académia. Colombe était chargé de la mise en place de l'évènement. Aussitôt, des affiches furent collées dans tous les couloirs de l'académie et dans toutes les salles de classes pour inviter élèves comme professeurs à la cérémonie de Shindo ainsi qu'à l'immense fête qui s'en suivrait.

Le soleil éclairait les murs de ses derniers rayons orangés alors que je montais sur l’estrade installée au pied de l'horloge. La petite construction en bois semblait bien précaire face à l'immensité de la tour et à la centaine de personnes qui s’entassaient autour de moi. Je regardai un moment la foule, apercevant quelques visages connus, quelques belles tenues telles que je les avais demandés. J'avais préparé cette cérémonie avec le plus grand soin et elle n'aurait pas pu être parfaite sans la magnifique robe de soirée rouge que je portais pour l'occasion.

Doucement je tapotai deux ou trois coups sur le micro pour demander le silence, j'allais commencer mon discours :

▬ Bonsoir à tous et à toutes et bienvenue à la cérémonie de promotion de Shindo !

Je laissais à mon auditoire le temps de discuter, l'espace d'une minute, puis je continuai :

Tout d'abord, je tiens à remercier mon collègue Isanagi sans qui rien n'aurait été possible, sa présence m'est d'un soutien inestimable. Je souhaite aussi remercier les repentis qui m'ont aidée à faire de cette place un lieu de fête et qui vous ont préparé un délicieux buffet, après la cérémonie.
J'entends d'ici le cri de vos ventres affamés, mais avant le buffet, laissez-moi vous présenter notre principal Shindo. Vous l'avez peut-être croisé dans les couloirs de l'académie depuis ces dernières semaines. Il est amical et bienveillant envers les élèves, ouvert d'esprit, plein de bonnes idées et travailleur. Pour moi, il est un ami et je lui dois tant. Il mérite d'être récompensé aujourd'hui : je vous pris de faire un tonnerre d’applaudissement pour Shindo !


J'attendis un petit mot du principal avant de reprendre :

▬ Nous sommes réunis en cette belle soirée pour honorer Shindo du titre noble de directeur de l'académie. A partir de ce jour, il sera le messager de Deus comme Isanagi et moi. Et je souhaite que cet immense privilège, donné une seule fois par an au plus méritant d'entre vous, apportera un vent nouveau et favorable sur l'académie et sur votre vie à tous !

Je sortais alors une petite écharpe de soie blanche parsemée de dorure et solennellement m'approchais de Shindo. Il baissa la tête et je lui plaçai le tissu autour du cou sous une ruée d'applaudissement.

Cependant, un homme manquait à la cérémonie, c'était Isanagi le directeur.



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Ven 11 Jan 2013 - 16:34
Beaucoup de monde était rassemblé sur la place de l'Horloge, certainement bien plus que lors du jeu de la tombola. Quelque chose qui n'amusait pas vraiment mon pouvoir. Il suffisait que je pose les yeux sur quelqu'un et je voyais toute sa vie défiler dans mon esprit en l'espace de quelques secondes. Mais bon, ce fut surtout gênant en début de soirée, cela passa au bout d'une petite demi heure. Depuis, je discutais avec un peu tout le monde, voyant des visages familiers, d'autres inconnus. J'étais même assez surpris de voir que j'étais moi même connu de pas mal de monde...la popularité naturelle des professeurs je suppose. La foule se pressait un peu partout, des boissons nous avaient été distribuées pour patienter. Tous ici nous savions pourquoi nous étions là, c'était la cérémonie d'intronisation de Shindo Akarui au poste de Directeur de l'Académie...ce n'était pas rien.

Pour l'occasion j'avais fait un effort vestimentaire. Je m'habillais tous les jours de façon assez classe, mais ce soir là j'avais mis un point nommé à être véritablement resplendissant. Je portais une chemise bleu foncé rayé verticalement par de minces lignes bleue roi. Par dessus une veste fine blanche que je gardais ouverte et laissant dépasser les manchettes de ma chemise. Un pantalon gris pâle tenu par une ceinture en cuir blanc et une boucle en acier cuivré. Pour compléter, une paire de chaussures à lacets en cuir souple bleu nuit avec semelles grises. Je me sentais particulièrement beau et charmant. J'étais bien dans ma peau et cela se sentait au sourire qui ne décollait pas de mon visage et des discussions que j'entamais avec un peu tout le monde.

Spoiler:
 

J'étais avec un petit groupe de personnes, un verre dans une main une cigarette dans l'autre. J'étais plongé dans le récit d'une formidable blague peu favorable à la religion lorsque l'on entendit des petits coups sur le micro. Colombe était là, une très belle jeune femme...dommage qu'elle soit directrice. Elle remercia tous ceux qui avaient aidé à préparer la cérémonie, marquant le fait que nous devions commencer à avoir faim et nous demanda d'applaudir Shindo. Serrant mon verre entre mes dents je frappais bruyamment dans mes mains en lançant un cri genre fan hystérique. Colombe fit le petit discours habituel, intronisant officiellement notre nouveau Directeur et lui passa une écharpe blanche, signe physique de son nouveau rang.

Un tonnerre d'applaudissements parcouru toute la place, c'était un grand jour. Comme l'avait dit Colombe, le jour d'un vent nouveau. L'arrivée d'une nouvelle tête dirigeante allait forcément mettre un parfum de nouveauté dans l'air. On pouvait s'attendre à quelque chose semblable à ce qui pouvait se passer sur Terre. Comme un remaniement des programmes, des changements d'horaires, une meilleure répartition des classes. Mais l'heure n'était pas à s poser ce genre de questions fâcheuses. J'avais faim et mon verre était vide. Tendant les bras face à eux, j'incitais mes collègues à prendre la direction du buffet.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 12 Jan 2013 - 23:54



Shindô se tenait droit comme un prince, les mains dans le dos, patiemment. Il portait sur son visage ce sourire d'honneur et de satisfaction qu'il offrait souvent à son Shogun, jadis. La raison ? Elle était bien simple. Il venait de toucher du doigt le plus grand honneur qu'on pouvait lui faire en tant qu'apprenti-dieu. Le temps qu'il avait passé au sein de la Deus Academia lui avait été bénéfique en tous points de vue. Il avait pu oublier. Oublier la souffrance de ses derniers instants. Oublier à quel point son devoir avait aspirer sa vie privée. Oublier combien le sort avait été cruel avec lui. Il venait d'être promu au rang de directeur.

Là, devant des dizaines d'élèves qui le regardaient comme une chose curieuse, il se sentait plus à sa place que jamais. Isanagi n'était pas encore arrivée, mais Colombe, la belle Colombe avait décidé d'ouvrir la cérémonie sans lui. Dans son plus beau kimono, son arme à côté de lui, le dieu de la lumière était pour le moins... tendu. Il avait plutôt l'habitude d'être traité comme un soldat que comme un héros. Pourtant il savait, oui il savait que ces chères têtes blondes ne le verraient plus jamais comme le principal. Mais bien comme le directeur. Le bras droit de Deus. L'égal d'Isanagi et Colombe. Une des têtes pensantes de l'Académie. Il en était infiniment comblé, et cela se lisait dans chacun de ses gestes.

Il laissa la directrice ouvrir la voie. Les élèves étaient bruyants, bavards, et il avait bien envie de les faire taire en les impressionnant d'un sort bien placé. Mais cela aurait été terriblement déplacé dans une cérémonie de ce genre. Il savait qu'on était là pour lui rendre honneur. Il devait se comporter de manière à ce qu'il soit irréprochable en conséquence. On approchait de l'heure du repas, tout le monde était assez tendu. Il profitait de cet instant d'attention, s'avançant sous les applaudissements des élèves pour prendre la parole.

Shindô : Merci. Merci beaucoup. Merci à tous. C'est un grand honneur.

Il se devait de faire plutôt court. Colombe avait la langue bien pendue lorsqu'il s'agissait de remercier les élèves pour leur présence. S'il y avait quelqu'un à féliciter c'était plutôt Deus, qui avait réussi à mettre sur pied une Académie aussi prestigieuse, et qui formait des élèves voués à réussir. Il se tut derrière un sourire confiant, laissant Colombe le décorer de son écharpe blanche. Cela allait être son tour, de prendre la parole. Les applaudissements le firent presque rougir, si bien qu'il en oublia la présence de son estimé collègue et prit la parole, plus impatient que jamais.

Shindô : Merci Colombe, merci à vous. Merci à tous. C'est un immense honneur pour moi que de recevoir un tel titre. Lorsque je suis arrivé ici, à la Deus Academia, je n'étais qu'un ancien capitaine de bataillon. Un garde du corps. J'étais, comme vous, perdu dans l'immensité qu'est la vie après la mort. Mais grâce au concours de mes estimés collègues et de la bénédiction de Deus, j'ai appris à ouvrir les yeux. Je veux en ce jour être pour vous la lumière qui vous guidera sur la voie de Deus. Colombe, Isanagi. Vous autres chers élèves, repentis, professeurs. Vous êtes là car votre destin être d'être élevés au rang de dieux. Aujourd'hui, c'est mon tour. Demain, ce sera peut-être le vôtre. Je vous remercie.

Il s'inclina en signe de reconnaissance et jeta un regard en coin à la porte. Le buffet était bien là. Il entendit son propre ventre gargouiller, et leva les paumes vers le ciel, dans un geste très théâtral.

Shindô : Ne vous faisons pas attendre plus longtemps. Il est l'heure pour vous de vous restaurer. Buvez, manger. Et levez vos verres à la gloire de Deus !

Il se relâcha, étouffé par le brouhaha de la foule se dispersant, et passa derrière Colombe, remarquant enfin qu'il manquait quelqu'un. Sourcils froncés, il se demanda où avait bien pu s'égarer le directeur. Il n'était pas dans ses habitudes de manquer à son devoir de cette façon.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Dim 13 Jan 2013 - 0:51
Les jours se succédaient et étaient toujours les mêmes. Elle se levait aux mêmes heures pour aller en cours, manger, étudier, se coucher… Rare étaient les exceptions, en dehors des weekend. Elle était arrivée il y a peu, mais s’était déjà fait quelques amis, ou tout du moins, des camarades. Et puis un jour, en sortant de cours, elle croisa cette affichette qui annonçait qu’une cérémonie en l’honneur du principal Shindô Akarui allait être donnée. Elle se souvent de cet homme qui l’avait accueilli à l’académie, apparemment, il allait être promu au rang de directeur. Bien sûr, tous les élèves étaient conviés, ainsi que les professeurs et autres employés de l’académie. En bas, en petit, il était précisé qu’une tenue correcte serait de rigueur, mais quand bien même elle n’aurait pas lu la note, elle s’en serait doutée. Elle se mit à réfléchir à ce qu’elle allait bien pouvoir porter. Robe ou costume ? Homme ou femme ? Mais elle eut bien d’autres choses à faire qu’à songer à des vêtements, comme faire ses devoirs par exemple.

Le jour-j, elle n’eut pas de soucis non plus quant à sa tenue. Son armoire choisit pour elle. Elle ressemblerait à un homme donc. Elle enfila ses habits, bien ajustés, et se regarda dans le miroir. Une chemise blanche, un gilet noir, assorti au pantalon, et une paire de chaussures de ville. Cela ne lui allait pas mal du tout. Pour ses cheveux, il n'y avait pas grand chose à faire. Elle tenta de les gominer en arrière. Trop ringard. Elle tenta de les ébouriffer, trop sauvage. Finalement, elle décida de les garder comme d'habitude. Parfait. Pas de maquillage, quelques gouttes de parfum. La voila prête. Satisfaite, elle prit sa veste qu’elle enfila, et se dirigea à l’endroit indiquée pour l’intronisation du nouveau directeur.

Il y avait un monde fou, à croire que toute l’école était réunie pour fêter l’évènement. Ou bien était-ce seulement pour le buffet à volonté qui se tenait ensuite ? Elle n’aurait su le dire. Elle vit quelque visage connus mais n’alla pas à leur rencontre, préférant rester seule. La cérémonie commença. C’était quelque chose de très solennel. Elle souriait, doucement. Tous ces visages tendus, sérieux, cela lui donnait des frissons. Après tout, c’était quelque chose de positif, et à priori, cela devait être joyeux non ?

La directrice, qu’elle n’avait encore jamais croisée auparavant et qui était une très jolie jeune femme, fit un petit discours bien sympathique, parlant de manger. Il faut croire que c’était ce que les gens attendaient le plus. Bande de gourmands. Et puis Shindô lui-même prit la parole, remerciant tout le monde. Colombe lui passa une écharpe autour du cou, symbole physique de son élévation au statut de directeur, bras droit de Deus lui-même, et chef –quasi- suprême de l’académie. La foule applaudie, elle en fit de même. Après tout, ce n’est pas tous les jours que l’on a un nouveau directeur. Cependant, elle avait entendu le nom d’Isanagi Tensho être prononcé, et qu’il était directeur, également. Mais elle avait beau observer sur l’estrade, ils n’étaient que deux, et non pas trois. Elle se dit qu’avec son rang, il n’avait pas du pouvoir se libérer de ses obligations, et que par conséquence, il devait être resté dans son bureau pour elle ne savait quelles affaires. Cela devait être chose courante, avec un rang pareil.

Finalement, tout le monde fut autorisé à se rendre vers le buffet pour profiter de la nourriture. Elle suivit le mouvement de foule, ne souhaitant pas se faire écraser pour avoir eu l’audace de résister à l’appel des canapés et autre fourrés au pâté… Mais elle ne résista pas à une petite coupe de jus de fruit. Faisait soif, quand même. Et chaud. Très chaud.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Mer 16 Jan 2013 - 20:19
Les cours, encore les cours, toujours les cours et rien que les cours. C’était une succession de jours et d’heure qui défilait lentement sur les bancs de classe, pas forcément toutes ennuyantes, mais toutes contraignantes et exténuantes. Heureusement, il y avait quelques moments de libertés, mais ceux-ci étaient rares comparés à ceux de son ancienne vie, mais le fait de devoir travailler ainsi et d’avoir la chance de pouvoir se faire de vrais amis avec qui il était proche, voilà qui lui plaisait en fait. Certes il avait aimé sa liberté d’avant, mais cette nouvelle vie maintenant lui offrait d’autres choses en contrepartie qui n’était pas si mal à tout mesurer.

Enfin quand il tomba sur l’affiche qui signifiait que l’on allait bientôt nommé le principal, Shindô Akarui, directeur, il ne cracha pas sur l’offre, préférant quand même aller s’amuser et voir les gens avec qui il avait noué des liens plutôt que d’user encore un peu plus les bancs des cours, trouvant ceux-ci déjà bien poli pour la semaine. Il se mit donc à réfléchir à quoi porter pour l’occasion, il alla alors à son armoire, cherchant quoi mettre, il opta alors pour un mixage entre l'orient et l'occident. Il enfila alors une chemise noire venant de chine, très reconnaissable avec son col droit, il ressemblait presque à un prêtre pour le haut, heureusement qu’il y avait des impressions rouges dessus, tandis qu’en bas il mettait un pantalon en velours assorti au haut, mais à la coupe très occidentale justement afin de dénoté le tout, ainsi que des chaussures italiennes de couleurs noir, afin de rappeler le haut. Il mit alors une ceinture puis ceignit son épée, puis jugeant qu’il était prêt, il se mit en route.

Il se rendit donc à la réception qui était donc donné en l’honneur du proviseur, qui devenait donc le nouveau directeur. Quand il arriva, il vit que c’était déjà noir de monde, il savait bien qu’il n’allait pas arrivé dans les premiers, mais qu’il y ait déjà autant de monde rassemblé, voilà qui le soufflait un peu. Il avisa alors le buffet et comprit vite pourquoi tant de monde était ici rassemblé, mais il comprenait leur gourmandise devant tant de choses qui paraissaient succulentes. Il se promena alors un peu parmi la foule et reconnu quelques tête, ainsi que quelques professeurs connu, mais il ne préféra pas discuter pour le moment, se doutant bien que les discours allaient bientôt commencer.

Ce qui ne loupa absolument pas en fait, il avait bien calculé son coup et la grande directrice, Colombe, fort belle femme d’ailleurs, commença un petit discours pour introduire et récompenser son compère, le nouveau directeur donc, Shindô, qui lui-même sorti quelques mots pour remercie Deus ainsi que tout le monde présent. Mais il avait entendu parler de la Triade du pouvoir qui dirigeait l’académie, il se demandait alors ou était le dernier compère, Isanagi Tensho de ce qu’il avait entendu, ne comprenant pas ce qu’il pouvait bien faire pour louper ainsi l’intronisation d’une nouvelle tête pensante au sein de l’académie.

Quand tout le monde fut donc libérer du joug des discours afin de pouvoir aller se restaurer, il suivit alors le mouvement, même s’il était quand même plus intéressé par la boisson que par les petits fours et autres canapés pour le moment, que les directeurs est tant parler lui avait alors donné soif, il alla donc chercher parmi les nectars proposé aux buffets quelques choses qui lui rafraichirait la gorge, avant d’aller donc discuter un peu avec ses quelques camarades avec qui il avait donc commencer a tisser des liens, pouvant même aller discuter avec les profs de manière un peu plus informel que pendant les cours, ce qui n’était pas pour lui déplaire justement.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Jeu 17 Jan 2013 - 17:34
La routine s’installait dans la solitude pour Ealia. Dormir, manger, aller aux cours, errer puis manger et repartir dormir. C’était franchement ennuyant, même si les cours réussissaient un peu à enlever ce sentiment d’ennuis profond qui l’envahissait. Et il y avait aussi la cabane à oiseaux qu’elle avait gagné à la tombola qui la rendait heureuse. Dès le premier jour où elle l’avait accroché, une petite chouette hulotte y avait élu domicile. Ealia ne savait pas qu’il pouvait en avoir, mais elle se prit rapidement d’affection pour lui. Armée de patience, elle avait fini par le toucher et l’ « adopter ». Elle avait acheté un protège-bras pour qu’il vienne dessus et un petit sac qu’elle accrochait à sa ceinture avec des rats morts. Il était petit, une trentaine de centimètres de grand yeux noirs et ses plumes beiges rayées de bruns.

Un jour elle vit dans les couloirs que le principal allait devenir directeur, une troisième ? Elle n’avait jamais vu ce principal, pourquoi ne pas aller voir alors ? De plus, la nourriture pouvait être intéressante, et puis elle pouvait peut-être de nouveau croiser le Lord Vlad, elle ne l’avait pas vu depuis. Le soir venu, elle décida de mettre un yukata à manche longues dont le motif représentait une infinité de fleurs colorées qui dans l’ensemble avait un ton violet et rose. Elle mit une ceinture ventrale mauve et bleue foncée, des chaussures simples noires qui ne se voyaient pas. Elle prit même la peine d'attacher une broche avec des fleurs du même ton que sa tenue et partit accompagné de sa chouette qui s’était réveillée, c’était le crépuscule, et Ealia ne l’en dissuada pas, se contentant de prendre son équipement.

Arrivée au lieu de rendez-vous, en retard, la directrice qu’elle n’avait jamais vue était en train de parler. Elle était assez loin et n’entendait pas très bien, elle put néanmoins voir que Colombe donnait une écharpe blanche à Shindo. Mais, où était Isanagi ? Elle ne le voyait pas, il devait être là pour la montée en grade d’un de ses collègues non ou trouvait-il cela futile ? Ealia regarda la foule de derrière, elle ne comprenait plus rien mais ils applaudirent et elle fit de même, tapotant lentement ses mains pour ne pas effrayer la chouette qui regardait un peu partout. Elle lui donna un rat qu’elle engloutit en deux secondes et se dirigea comme les autres vers le buffet. Elle avait envie de manger aussi ! Et sa petite taille l’aidait cette fois-ci, se faufilant à travers la foule sans dire un mot, elle arriva à la nourriture sans attendre et balaya la table pour chercher ce qu’elle prendrait. Il avait-il du sucre ? Elle voulait du sucre ! Et elle en trouva rapidement, des tartes et des petits gâteaux. Elle se dirigea vers ceux-ci sans attendre, bousculant quelques personnes au passage, ce qui déplut à la chouette qui néanmoins ne bougea pas de son épaule. Quand elle arriva à son diner, elle en prit un pour le faire goûter à Heleth, la chouette qui l’accompagnait, celle-ci l’engloutit aussi, à vrai dire Ealia lui avait donné une tonne de sucre depuis son arrivée et la bête semblait l’apprécier. L’apprentie-déesse se mit à manger rapidement en en mettant un peu sur ses joues toutes les sortes de gâteaux disponibles. On ne pouvait plus grossir, et ça c’était le pied !
♦ Rose ou chou ? : chou blanc
♦ Combien de rides ? : 20
♠ Petits messages : 1090

Feuille de personnage
Niveau:
15/30  (15/30)
Expériences :
1835/2000  (1835/2000)
Votre domaine: La discrétion
avatar
Le héros noir et blanc
Le héros noir et blanc
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 19 Jan 2013 - 15:31
De toute sa vie, jamais il n'avait été aussi largué par rapport à un événement. Il avait remarqué sur un petit mot à l'intention des élèves qu'on allait célébrer l'accession d'un certain "principal Shindô Akarui" au poste de directeur, mais aussi louche que cela puisse paraître, il n'avait jamais entendu parler de cet homme, ni du poste de principal. Et ça ne choquait personne... Après maintes réflexions, il en conclut que cet homme était une création des directeurs, qui n'étaient plus que deux, un pantin magique très puissant, capable de combler le vide et asseoir leur autorité. En soi, ce genre de choses ne le dérangeait pas, il trouvait juste ça horrible de faire croire les élèves à une telle chose, voir d'en avoir hypnotisé certains qui avaient des doutes. Il avait tout de même décidé de se rendre à la cérémonie, il voulait voir les directeurs, qu'il n'avait jamais réussi à identifier clairement. Il n'avait aucune idée de ce à quoi pouvait bien ressembler Colombe, mais il avait appris qu'Isanagi avait constamment une cigarette en bouche et sans doute la reconnaissance des tabatiers de qui il devait faire une bonne partie de la fortune.

Il fut, comment dire ? Déçu ? Oui, c'est ça. Il ne se doutait pas du tout que ce Shindô était celui qui avait animé la tombola et ça foutait toutes ses théories à l'eau. Le discours de celle-ci lui permit quand même de mettre un visage sur le nom de "Colombe", qui n'était autre que celle qui l'avait accueillie dans ce bel endroit qu'était l'académie. Il s'était habillé comme toujours, il avait suffisamment de mal à garder en état sa maigre garde-robe de costumes noirs et blancs, longs et durs à confectionner, d'autant plus quand les matériaux ne s'obtiennent pas avec l'argent facilement gagné par ses parents, mais pas des services parfois longs ou extrêmement durs. Il s'était préparé au pire, c'est-à-dire que toute une foule se jette sur lui, car il avait vu clair dans la supercherie : il avait pris ses couteaux, encore bien aiguisés, son pistolet de poche, acompte pour une demande impossible, enfin, pour un autre et son bracelet magique, qui permet de sentir les sentiments des gens à courte distance. Il n'avait pris que ce qui lui permettait de se battre efficacement sans même paraître armé, histoire de ne pas éveiller les soupçons. De ce côté, il avait eu raison, l'ambiance était à la fête et venir armé aurait été des plus mal vus et du peu qu'il avait observé pour le moment, personne n'avait eu la mauvaise idée d'avoir une épée à sa ceinture. Le discours durait un certain temps et pour une fois, il s'en désintéressa au début de l'intervention du nouveau directeur. Et observa plutôt la foule, utilisant comme il pouvait les charm's émotifs pour capter les émotions des gens environnant. Beaucoup d'ennui, ou d'impatience, mais un peu d'attention et de candeur ici ou là... Dans la foule, il reconnut quelqu'un avec qui il avait déjà fait connaissance, Pietro Alighieri, qu'il suspectait d'être le chef du réseau d'information de l'académie. Il passa derrière lui en se faisant le plus discret possible, ce genre d'individus était un danger potentiel pour lui, qui devait tout cacher à tout le monde pour vivre en paix

Puis on donna l'assaut sur le buffet et ce fut comme une ruée vers l'or que Vlad évita de justesse. Il préférait ne plus s'approcher de la nourriture normale, pour ne pas réveiller son appétit. Il avait remarqué qu'il avait de moins en moins faim, au fur et à mesure que les jours passaient. Dans un sens, c'était arrangeant, puisqu'il n'avait plus besoin de se rendre au réfectoire qu'un jour sur deux pour boire un bol de soupe que le cuisinier faisait toujours de façon plus surprenante. Mais il avait peur d'avoir de nouveau envie de manger s'il s'approchait trop d'une nourriture appétissante, s'il en sentait l'odeur ou s'il en touchait. C'était stupide comme idée, mais il vaut mieux être trop prudent que trop peu, n'est-ce pas ?
Comme il ne pouvait pas aller en direction du buffet, il décida de rester près des directeurs et de les surveiller puisque quoi que ce soit, ils avaient quelque chose à cacher. D'ailleurs, n'étaient t'ils pas trois, maintenant ? Alors, pourquoi en manquait-il un lors d'une cérémonie de cette importance ? Combattait-il les forces du mal par-ci ou par là ? Ou les avait-il rejoint ? Shindô était-il vraiment son nouveau collègue ou son remplaçant ? Et plus important, pourquoi y avait-il un tel buffet, mais pas de toilettes ?


[

Je parle en SILVER, j'ai un Journal de bord et un masque.
♦ Rose ou chou ? : Fumée
♠ Petits messages : 2152

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Création
avatar
Âme Errante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.deus-academia.com/
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 19 Jan 2013 - 18:56
Connaitre un peu le grimoire de Deus -> Ici <-

Une cérémonie. Celle de Shindo qui passait finalement directeur de l'Académie après plusieurs mois d'activités. Quoi de mieux qu'un buffet pour que les spectateurs puissent en profiter ? Le temps était agréable, sans vents, sans froideurs particulières. Colombe en avait fini avec son long discours suivit par Shindo également. A présent place à la nourriture et à la détente.

Pourtant...une silhouette aux milieux des tablées se dessinait. De la fumée noire, sombre, ténébreuse s'en émanait. Puis, tandis qu'elle submergeait du sol, une voix tranchante résonna fortement :

Alors c'est vous, Colombe et Shindo ? Bien le bonsoir dans ce cas.

La silhouette était plus nette à présent. Les deux prunelles jaunes perçantes ne pouvaient trompés, c'était Jhoken. Vêtu d'une tenue rouge sombre, ses longs doigts griffues le long du corps, et un large sourire, il pointa du doigt la Directrice.

« Il » vous réserve une bonne petite surprise ma chère, attendez quelques instants s'il vous plaît.

Dans l'ignorance et l'incompréhension la plus totale, Jhoken s'amusait à marcher le long des tables, passant une main menaçante au-dessus des plats afin d'en saisir quelques morceaux qu'il portait aussitôt à sa bouche. Il chantonnait un air totalement indescriptible, grignotait les quelques plats des élèves bouches bées. Ce bien curieux personnage possédait un aspect effrayant mais qu'en était-il de cette déclaration plus qu'étrange ? Il parlait du Directeur ? Le voilà qui sautait d'un coté à un autre des tables, à la manière d'un joker totalement schizophrène. L’Horloge allait bientôt faire sonner ses huit coups. Quelques minutes encore et Jhoken qui se mettait à rire plus fortement.

Une bouffée de cigarette. Une bouffée qui s'éloigne dans le ciel à présent oublié du Soleil. Peu d'étoiles, une lune timide. Le sol se mit à trembler soudainement, faisant vibrer les verres, assiettes, tables. Autour de la place, une muraille s'élevait du sol, haute et impressionnante, bloquant toute entrées, toutes sorties sur un large périmètre. Jhoken commençait à applaudir, tapant ses mains rapidement, il marmonnait quelque chose :

Ça commence enfin...

Sur l'estrade, Isanagi apparut finalement, rapidement, le visage sombre. Une aura divine, violette tournoyait autour de lui tandis qu'il s'apprêtait à parler.

Que pensez-vous...du fait de devenir un Dieu ? Pour quelles raisons avez-vous été choisis ? Qu'allez-vous faire une fois ce statut atteint ? Protéger les « humains » ingrats comme Deus nous conseille de faire ? Regardez ce qu'il en est devenu, juste une pauvre divinité plongée dans un sommeil profond, épuisé. Rongé par leurs ingratitudes. Qu'en pensez-vous ? Qu'on devrait suivre bêtement Deus et protéger ces humains !?

Il prit une bouffée de sa cigarette, regardant la masse d'élèves d'un regard sévère. Il jeta un coup d'oeil sur ses collègues plantés là. Puis il reprit.

L'ennui, la monotonie, le quotidien, tout ça n'est qu'un cercle vicieux. De ma vie précédente, j'ai toujours subi ce fardeau. A ma mort, je pensais échapper à ça, j'ai été élu par Deus lui-même pour faire de vous des divinités et une nouvelle fois, le même cercle vicieux de l'ennui. Alors j'ai pris une décision...

Il pointa le ciel, sortant ses pages du grimoire arrachées. L'aura tourbillonna encore plus fortement, le sol se remit à trembler. Le ciel se déchirait en deux parties, scindées sur quelques choses de mauvais. Une forme passait à travers, menaçante, et dans une confusion générale, un puissant cri retentit. Les ailes de la « bête » se déployaient tandis qu'il sortait de sa faille. Un sourire mesquin s'affichait sur le visage du Directeur. Jhoken applaudissait alors à ce spectacle.

Détruire Deus, l'Académie. Créer un monde sans les humains.

Le dragon avait finalement réussit à pénétrer l'Académie et fonçait d'or et déjà sur la masse. Le souffle ardent qui émanait de sa gueule ne présageait rien de bon. Ses griffes bestiales s'étendirent à l'extrême alors qu'il piquait net, ouvrant grand la gueule pourvus de dents acérées, des flammes commençaient à sortir...

Bien, commençons ?

♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Dim 20 Jan 2013 - 18:12
Il suffit de peu pour troubler une fête.



La cérémonie se déroulait à merveille malgré le manque d'entrain général des élèves. Peut-être étaient-ils trop jeunes pour comprendre le symbole caché derrière la remise d'une simple écharpe ? Shindo clôtura d'une façon magnifique notre petit discourt le banquet commença.
Je n'y participais pas, j'avais un rôle à tenir, celui d'une directrice respectable et gardienne de l'ordre. J'ignorai les cris de mon ventre affamé pour surveiller les plus capricieux de mes élèves et j'étais fière de ce que je faisais.

Soudain, une étrange ombre fit son apparition au milieu de la cour, parmi les tables du buffet. Je courus vers cette ombre, brandissant mon épée et lui demandait de reculer. A mon grand étonnement, un beau jeune homme me faisait face et m'indiqua « qu'il » n'allait plus tarder. Je compris qu'Isanagi, mon collègue, allait s'ajouter à la fête et que rassurai les élèves en disant :

▬ « Ne vous inquiétez pas, cet homme annonce simplement la venue de mon collègue directeur, vous pouvez continuer à manger en attendant. »

Quelques minutes plus tard, Isanagi arrivait, une cigarette au coin de la bouche. Il me paraissait beaucoup plus sombre que lors de notre dernière rencontre, peut-être était-il tout simplement fatigué. Je lui souris gentiment et le présentai à la foule :

▬ « Voilà enfin le directeur qu'il nous manquait, souhaitez la bienvenue à Isanagi s'il vous plait ! »

En guise de réponse, Isanagi commença à raconter des choses étranges, insensés et incompréhensibles. Il parlait de fardeau, d'ingratitude et qu'il avait pris une décision. Je restai sans voix devant un discourt auquel je ne m'attendais pas. La tristesse me prit alors, la peine de voir mon ami se sentir aussi mal. C'était surement de ma faute après tout, je n'avais pas été là pour le rassurer, trop occupée par l'administration de l'école. Je laissai tomber mon épée par terre et m'approchai de lui, je voulais le prendre dans mes bras pour le rassurer... Mais une autre présence, énorme, effroyable, me fit tourner la tête vers le ciel. Un immense dragon du sud de la forêt venait se passer la barrière magique de l'académie. Il fonçait droit sur les élèves et se préparait à leur cracher une vague de flammes.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je n'eus pas le temps de réfléchir, j'invoquai des griffes de sorcières des quatre coins de la cour et les mit pousser rapidement pour former un bouclier végétal au-dessus des élèves. Les fleurs n'étaient pas très fortes contre le feu mais les griffes de sorcières, fleurs pleines d'eau, retarderaient de quelques secondes l'attaque du dragon. Quelques secondes...C'était suffisant pour demander aux élèves de l'aide :

▬ « Ecoutez-moi tous ! Surtout gardez votre calme ! Les élèves et les professeurs qui n'ont pas un domaine permettant de combattre, courrez vous réfugier vers l'horloge. Les autres, suivez Shindo et combattez le dragon ou Jhoken. Je me charge personnellement d'Isanagi. »

Aussitôt, j'invoquai d'autres plantes, rampantes cette fois, pour projeter les tables et les chaises contre les murs des bâtiments, laissant ainsi toute la place qu'il faudra à un combat qui s'annonçait difficile.

Je regardai intensément Isanagi et criai à son encontre :

▬ « Pourquoi !? Mais pourquoi ? … Deus t'avait choisi pourtant.»

Je détachai le fouet à ma taille et courut vers lui [...]



« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Dim 20 Jan 2013 - 22:46
Il y avait là une sacrée foule qui ne manquait pas d'entrain, en particulier pour saccager les tables du buffet. On aurait dit un groupe de cannibales amateurs de fruits de mers devant un plateau de plongeurs scaphandriers. Quoiqu'il en soit je participais à toutes cette allégresse, n'ayant pas vraiment quitté mon groupe hormis pour saluer quelques personnes que je connaissais. Je vis au loin un peu à l'écart le mystérieux élève répondant au nom de Vlad que j'avais rencontré lors d'une brève entrevue à la bibliothèque. Les autres étaient encore des inconnus. Enfin inconnus, mon pouvoir faisait que je connaissais la vie de chaque personnes présente à ce moment là dans les moindres détails. Par inconnus j'entendais surtout que je n'avais pas eu de contact avec eux. Après tout la soirée n'était pas terminée, même le Directeur Isanagi ne s'était pas encore montré. J'avais certainement plusieurs heures devant moi pour aller discuter avec un maximum de personnes. La soirée aurait put en être ainsi, simplement faites de gens interagissant, apprenant à se connaitre, mais le destin en décida autrement.

Tandis qu'un ami me lançait une bonne blague je m'immobilisais dans l'instant, quelque chose n'allait pas. Je me tournais derrière moi, dans un halo d'ombres apparu une étrange silhouette qui appela les directeurs. Lentement mais sûrement les ombres dessinèrent une forme et un être aux yeux jaunes perçants, vêtu d'un habit rouge se matérialisé. Sa voix n'avait rien d'agréable, et encore moins le ton ironique qui se sentait dans chacun de ses mots. Il s'avança entre les tables en prévenant Colombe que quelqu'un allait arriver, qu'une surprise allait être dévoilée. Je posais mon verre sur la table la plus proche, le regard grave et intimait au groupe que j'avais suivi jusque là de se tenir en retrait. Lentement je suivais à bonne distance l'être à l'habit rouge tandis que retentissait les coups sur la grande horloge de l'Académie. Lorsque le huitième coup résonna, le sol se mit à trembler si bien que j'eus du mal à me tenir debout. Les yeux graves je regardais l'être étrange qui semblait rire, s'amuser de la situation. Soudainement, dans un fracas horrible, d'immenses murailles s'élevèrent tout autour de la place. De partout j'entendis les cris, les tables et les chaises se renverser. Les murailles s'élevèrent si vite que nous fûmes bientôt encerclés sans la moindre issue de secours.

Je me relevais, rallumant ma cigarette. Sur l'estrade, Isanagi venait d’apparaître. Une aura violette brillait autour de lui et à mes yeux elle n'annonçait rien de bien qui vaille. Je ne sentais pas de bien émanant de lui, c'était même tout le contraire. Était-ce vraiment le directeur, j'avais du mal à y croire. Serrant mes poings, ne faisant pas attention à la foule autour de moi se remettant sur pied, j'écoutais ce qu'il avait à dire. Il parla du fait de devenir Dieu, en brossa un portrait des plus critiques et désolant. Il conclu en disant qu'il avait pris une décision. Instinctivement je regardais le ciel, quelque chose allait arriver par là. Il jeta les pages d'un livre en l'air et le ciel s'obscurcit avant de s'ouvrir en deux. Quelque chose arriva des cieux, quelque chose d'énorme qui déploya bientôt ses ailes et poussa un long cri rauque et lugubre. Un véritable dragon, un majestueux et dangereux dragon était en train de fondre sur l'Académie. J'entendis la voix d'Isanagi clamer qu'il voulait la destruction, de l'Académie, des hommes...Ainsi, l'Académie ne fut plus jamais la même.

Je ne savais que faire, j'étais désemparé. La gueule du monstre s'ouvrait lentement prêt à déverser sur nous un torrent de flammes. Mais des plantes couvrirent le ciel et nous protégèrent de cette première attaque. La voix de Colombe raisonna alors nous redonnant espoir. Il fallait se battre, et à ceux qui ne le pouvaient pas, se mettre à l'abri. Les tables et les chaises furent écartées de tout coté afin de laisser la place à tout le monde pour se battre. Je me tenais là, ne sachant trop quel bord prendre. Le personnage à l'habit noir dénommé Jhoken semblait puissant, mais Shindo l'était aussi. Notre nouveau Directeur j'en étais certain pouvait être capable de se battre contre cet être étrange. Du coin de l'œil je vis Colombe s'apprêtant à faire face à Isanagi...ce combat risquait de faire des ravages. Il ne restait plus que cette menace grandissante dans le ciel qui fondait sur nous à une allure vertigineuse. J'étais professeur, je devais prendre mes responsabilités. J'élevais suffisamment haut la voix pour me faire entendre au travers de ce tumulte.

- Une fois la première attaque du dragon passée, que tout ceux prêts à se battre se rassemble autour de moi...ce dragon ne doit pas détruire l'Académie !

Je jetais mon mégot au sol et regardait le dragon cracher ses flammes, priant pour que les plantes invoquées par Colombe fasse leur effet. Je jurais à cet instant que si cette énorme bestiole posait ne serait-ce qu'un pied dans la grande place, j'allais le lui faire regretter. J'écrasais ma cigarette au sol, étrangement peu effrayé par la situation. L'heure n'était pas à la panique, on allait devoir se battre et défendre chèrement notre peau. Penser autrement, céder à l'angoisse était une erreur. Le dragon cracha enfin ses flammes...ainsi une bataille éclata en quelques minutes à peine. Elle allait changer le visage de cette Académie. L'air grave, j'attendais de pouvoir passer à l'action...quelque part au fond de moi, je me sentais l'envie de distribuer une myriade de coups de pieds !
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 546

Feuille de personnage
Niveau:
30/30  (30/30)
Expériences :
10000/10000  (10000/10000)
Votre domaine: La Lumière
avatar
Directeur - Divinité Guerrière
Directeur - Divinité Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Lun 21 Jan 2013 - 13:48


Il y avait peu de choses capables de faire véritablement peurà Shindô Akarui. Il était de son vivant un des plus respectés épéistes et un membre du bûshido redouté par sa droitesse d'esprit. Il avait été dans sa mort le commandant d'une floppée d'élèves et celui qui avait aidé Deus à faire d'eux des apprentis respectables. Et en ce jour béni, il voyait enfin l'accomplissement d'une vie et d'une mort exemplaire. Malgré cela, malgré sa puissance, malgré sa confiance en lui, malgré Colombe à ses côtés, il ressentit une boule serrer ses entrailles. Son visage pâlit visiblement lorsqu'il vit Isanagi arriver et qu'il comprit. Oui, il comprit que l'harmonie douce dans laquelle ils se reposaient tous était sur le point d'être brisée. Aussitôt après la peur la colère le gagna comme une vague.

Il leva les yeux sur le ciel et vit arriver la créature la plus grosse qui lui avait été donné de voir de son existence. Un dragon. Un bon sang de bonsoir de dragon énorme et prêt à dévorer ses élèves. Il laissa là tout ce à quoi il pensait, regarda Colombe, qui venait de faire surgir du sol d'énormes mains végétales pour protéger les élèves. S'il ne la savait pas tès intelligente il se serait moqué. Quoi de mieux que de la verdure pour venir à bout d'un feu mortel ?

Shindô entendit Colombe crier à côté de lui. Il fallait se battre. Se battre et réduire en poussière cette vaine tentative de rébellion. Oui. Il n'avait pas été choisi par Deus pour se lisser la barbe et regarder d'autres faire le travail à sa place. Il ne pouvait s'occuper d'Isanagi. La fumée était quelque chose de difficilement maîtrisable avec de la lumière. Le nouveau dieu redressa donc la tête, leva la tête et se mit à luire de mille feux, tout son corps générant de la magie comme la torche du guerrier en pleine nuit. Il dégaina son katana, jeta un dernier regard en arrière et poussa sur ses pieds. Il ne pourrait pas tuer le dragon. Ce genre de bêtes avait une carapace trop épaisse pour pouvoir être transpercée par quelque chose de lumineux. De plus. Le feu ne tuait pas un dragon.

Il courut rejoindre Pietro, marchant sur les tables sans en paraître le moins du monde gêné, puis il lui jeta un regard lourd de responsabilité. Il avait pris l'initiative de se place en leader. Et bien il serait le leader de cette partie-là du combat. Surveillant du coin de l'oeil la bête titanesque qui s'échinait à venir à bout des mains de sorcière de Colombe le dieu de la lumière attendit que les élèves se réunissent autour d'eux et laissa ses clones sortir un par un. Bis, Ter et Quad se réunirent autour de la petite foule, dans la précipitation.

Shindô : Cette bête a une force et une colère qui dépassent tout entendement, ne tentez pas de jouer les héros. Si vous n'êtes pas aptes à combattre ne combattez pas et allez vous réfugier. Maintenant. Bis, Ter, rejoignez Colombe, mettez-moi en pièce ce Joker à deux ronds. Quad, tu prends quatre élèves et tu vas jouer dans les pattes du dragon. Pietro, ouvrez une brèche dans sa défense, ce sera votre groupe qui s'occupera de l'exécuter, ce gros lézard.

Le regard bleu océan du directeur passa sur chacun des élèves dont il allait avoir la charge. Il en reconnut certains, d'autres lui étaient totalement inconnus. De son visage dur de capitaine il dégaina son Katana, et laissa ses clones donner leurs directives. Si les élèves voulaient aller frapper cet ersatz d'être humain plutôt que la bête titanesque qui leur faisait face, ils les suivraient. Quad, son clone si imbu de sa personne et cynique, fit le même geste que lui-même. Le directeur et sa copie se fixèrent une fraction de seconde et affichèrent le même sourire... barbare. Un sourire sadique, absolument déplacé dans un tel contexte. Isanagi avait fait appel à la partie la plus noire de Shindô. Celle qui exécutait tout opposant à son maître légitime : Deus.

Shindô : Je vais ouvrir la voie. Que tous ceux qui se sentent de charcuter ce truc immense se préparent. Il va y avoir du spectacle.

Quad se mit à luire à la manière de Shindô et envoya un grand arc de lumière puissante en direction de la créature, qui venait de passer son museau à travers des plantes de Colombe. Shindô vérifia avec angoisse que personne ne se tenait sous les pattes monstrueuses tandis que les barrières de la directrice cédaient. Il ne supporterait pas d'être la cause de la mort d'un apprenti dieu. Voyant la voie libre -les élèves incapables de se battre avaient fui à une vitesse hallucinante - il flasha brusquement devant les naseaux du monstre, et sentit un frisson d'adrénaline le gagner. Cette créature avait le regard froid d'un animal manipulé. Cet air tranquille de celui qui tue comme il s'arrache les poils des jambes : par habitude. Le directeur sentit son souffle brûlant l'englober. Il poussa un cri.

Shindô : POUR DEUS !

Joignant ses deux mains paume contre paume, il exécuta une série compliquée de mouvements de mains et les dirigea en direction du dragon.

Shindô : Immanis Lux

Une colonne de lumière immense, aussi large qu'une décoration grecque, le propulsa violemment en arrière. Il dérapa sur la nappe du buffet en dessous, plia les jambes dans les plats éparpillés, et entendit des verres se briser. Mains ouvertes, sourcils froncés, il se mit à transpirer tandis qu'il visait tant bien que mal les yeux de la créature qui poussa un hurlement à faire frémir d'envie une banshee. Shindô leva le regard, fixa la bête immense, et aperçut sa gueule bardée de crocs se charger d'une grosse boule de feu. Yeux écarquillés, le directeur flasha brusquement, et roula en pestant.

Shindô : Dépêchez-vous d'agir tant qu'il ne voit plus rien !

La créature, folle de douleur, piétinait dans tous les sens, crachait à l'aveugle, totalement désorganisée. Le directeur, lui, se releva, luisant un peu moins fort. Quad continuait à tirer sur la bête, attisant ses nerfs. Ça, c'était un défi à la hauteur de sa motivation.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Mer 23 Jan 2013 - 23:47
Maërion observait tout autour d’elle. Professeurs, apprentis et repentis se jetaient sans pitié sur le buffet. Elle, elle s’était contenté de se reculer, de se mettre à l’écart, après quelques bouchées. Elle ne tenait plus, étouffait, entourée par autant de monde. Et elle sentait une horrible migraine la guetter à cause du brouhaha…
Elle observait alors la foule, d'un peu plus loin, souriant de voir tout le monde s'amuser, ou tout du moins se régaler de la sorte... Tant mieux, non ?

Cependant, un frisson lui remonta le long de l’échine. Elle avait un mauvais pressentiment. Elle vit une… étrange créature apparaître devant la directrice, et annoncer la venue d’Isanagi Tensho. Mais elle avait vraiment une drôle d’impression. Elle vit la « chose » se promener parmi les élèves et leur piquer dans les assiettes, avant de finalement voir le directeur apparaître, entouré d’une aura violette. Elle n’aimait pas cela du tout. Et encore moins le fait que celui-ci se mette à tenir des propos quelque peu étranges.

Elle ne distingua pas tout ce qu’il disait, mais elle comprit qu’il leur demandait si eux, apprentis dieux, comptaient protéger les humains qu’il qualifiait d’ « ingrats », s’ils avaient l’intention de continuer de vivre dans une telle monotonie, à surveiller et protéger des êtres qui n’en avait cure. Elle se sentit mal. Les souvenirs des maltraitances qu’elle subissait lors de sa vie précédente lui revinrent à l’esprit. Ce que disait le directeur était fort attirant, et elle se sentit l’espace d’un instant prête à céder. Cependant… elle était bien trop bonne pour laisser ces êtres sans aide. Ils en avaient besoin, sans quoi, ils seraient tous perdus. Elle balaya ses doutes d’un mouvement de tête. Elle ne craquerait pas. Jamais.
Cependant, un bruit plus qu’effrayant retentit derrière elle. Elle se retourna, et regretta presque aussitôt d’avoir fait cela. Un dragon. Un immense, un gigantesque dragon. Un effrayant dragon. Un « putain de flippant » de dragon. Elle sentit son courage fuir, ses jambes flageoler. Dire qu’elle avait peur, ce serait faible pour décrire l’état dans lequel elle se trouvait. Mais les paroles de Colombe, les ordres qu’elle aboyait, la touchèrent en plein fouet et la ramenèrent à elle. Ceux qui pouvaient combattre devaient le faire. Elle hésita une fraction de seconde, à renier son pouvoir et ses capacités, et s’enfuir. Mais au fond d’elle, quelque chose lui intimait de se battre et de protéger l’académie. Elle observait la directrice, et remarqua qu’elle avait fait tomber quelque chose, une épée –son épée ?-. Elle regarda autours d’elle, personne d’autre n’avait l’air de l’avoir remarqué… Elle se dit qu’elle devait la laisser là, qu’elle avait déjà son arme. Oui… Une rapière. Une simple rapière. Fine. Que pourrait-elle bien faire subir à ce monstre avec cela ? Une simple piqûre de moustique, oui ! Elle alla donc ramasser l’arme, et alla rejoindre le directeur Shindô et un professeur qui semblaient être prêts à en découdre d’avec ce monstre. Elle se posta à leur côté. Le directeur lança une offensive, aveuglant ainsi la créature. Elle se sentait prête à s’élancer, mais, s’ils la laissaient faire, elle allait avoir besoin d’aide… Pourvu que l’on lui offre sa chance…

Et pourquoi pas ? Après tout, elle était certainement bien plus légère qu'eux, et elle était plutôt rapide, et bonne escrimeuse. Elle avait aussi quelque connaissances sur ces créatures. Leurs écailles étaient impénétrables, sur presque tout leur corps. Cependant, certaines zones restaient leurs points faibles : les yeux, les nasaux, les séparations entre chaque membres, ce que l'on nommerait d'aisselle chez un humain... C'était là où elle devrait viser. Et il fallait que l'on attire l'attention de la créature, pour qu'elle puisse l'escalader sans se faire rôtir comme un morceau de viande -ce qu'elle devait représenter, aux yeux de la créature...

Elle soupira, mais elle était prête à foncer... avec ou sans aide d'ailleurs...
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Jeu 24 Jan 2013 - 6:56
Kyle profitait donc quelque peu du buffet, tandis qu’il continuait de discuter avec les gens tranquillement, alors qu’il sirotait un doux nectar qu’il avait pris avant. La soirée se passait bien, il avait toujours le sourire aux lèvres, il s’amusait avec ses amis, en gros il profitait bien de la soirée, même s’il regardait autour de lui et il voyait bien que quelques personnes restaient dans leurs coin, mais il le comprenait, vu le brouhaha qui était créé et que le jeune homme aidait à perpétuer.

C’est alors qu’apparu un humain assez bizarre, qui ressemblait a un clown qui avait fortement loupé son maquillage, se présentant lui-même sous le nom de Jhoken, qui alpagua la directrice de manière assez étrange, lui disant que le troisième de la Triade directrice allait arriver, il lui disait d’attendre encore quelques minutes et qu’elle aurait droit à une surprise à son arrivée justement. Puis il se déplaça de table en table, jouant les pique-assiettes, engloutissant bonne partie de ce qui trainait sur le buffet et dans les assiettes, assourdissant les élèves de son rire très spécial, qui faisait d’ailleurs froid dans le dos au jeune apprenti-Dieu. Il se déplaça alors imperceptiblement devant ses amis au cas où, car oui la vie dans cet école lui avait appris l’altruisme et le vrai, non pas les faux-semblants dans lequel il se gaussait quand il vivait encore dans le monde des humains.

Quelques minutes plus tard en effet, comme l’avait prédit le fameux Jhoken, Isanagi Tensho apparu dans un nuage de fumée. Il était alors entouré d’une drôle d’aura, celle-ci de couleur violine, qui apparaissait être signe de problème. Ce qui ne loupa absolument pas, vu le discours qu’il entendit de la part du directeur, un discours qui dénonçait une vie monotone et ennuyeuse, qui descendait en flamme Deus et qui parlait de détruire les humains qui apparemment se montrait ingrat envers nous et envers Deus. Certes son discours pouvais paraitre intéressant, Kyle comprenait même que certains y succombe, mais lui-même ne se laissait pas imprégné par ces mots justement, il voulait trop faire confiance à l’Homme. Et si Deus l’avais choisi et avait choisi d’autres humains pour devenir des Dieux, ça n’était pas pour rien, il avait bien un dessin, et ils étaient bien humains avant de devenir des apprenti-dieux, alors pourquoi gâcher la chance a certaines personnes qui le mériterait de les rejoindre, qui était-il pour le faire ?

Le jeune homme observa alors la scène de Colombe, voyant l’épée a terre alors qu’elle commençait à s’approcher de son collègue pour les protéger grâce aux plantes d’un énorme dragon qui arrivait par la forêt, hurlant toute sa fureur quand il survola l’académie, il souffla alors à grand coup de flammes sur les plantes qu’avait fait la Directrice, celles-ci résistants plutôt bien à l’assaut des flammes du gros lézard volant, ce qui eut pour effet de le rassurer quelque peu, puis il entendit alors les ordres de Colombe qui disait de rejoindre Shindo et de s’occuper soit du dragon soit de Jhoken, ce qu’il allait faire quand il entendit alors un professeur, Pietro, qui hélait les élèves afin de constituer un groupe afin de s’occuper du Dragon, ce qu’il fit alors vu que Shindo les rejoins dans les secondes qui suivirent avant de se mettre à attaquer à son tour, et les deux ennemis que Colombe leur laissait en plus. L’apprenti-Dieu leva donc son bouclier, même s’il n’était pas particulièrement puissant, il lui permettrait quand même de se protéger de quelques attaques au cas où, même s’il se doutait qu’il ne ferait pas long feu fasse à n’importe lequel des ennemis qu’il allait affronte. Mais c’est quand il tourna les yeux pour repérer si l’épée que la Directrice avait fait tomber qu’il aperçut qu’elle n’était plus à terre mais dans les mains d’une autre élève, il comprit alors qu’il devait aider à distraire le dragon afin que la jeune femme puisse s’en occuper, se doutant bien que la lame de la directrice devait être quand même à la hauteur de sa maitresse.

Kyle se tourna donc vers le dragon, il avait les yeux qui flamboyaient, ayant repris tout son courage, puis il tira une balle, puis une deuxième, dans les cavités nasales de l’énorme créature, se doutant qu’il ne lui ferait que très peu de dommages, voire pas du tout, mais il espérait que ses piqures de moustique attire quelques peu l’attention du gros lézard, et qu’ainsi en combinant un peu avec les capacité des quelques amis qu’il avait ici pouvoir réussir à bloquer le dragon afin qu’on puisse l’éliminer, mais en se retournant il vit qu’il avait été le seul à faire preuve d’un minimum de courage apparemment.

Il se retourna donc à nouveau face à la bête, au cas où ses tirs l’avaient attiré, prêt à courir afin de détourner totalement son attention des autres.
Invité
avatar
Invité
Re: [Event principal] La Guilde noire. - Sam 26 Jan 2013 - 9:14
Des gâteaux, beaucoup de gâteaux, c’est fantastique, Ealia était aux anges, comme Heleth, sur la table. La fête ne devait pas se dérouler autrement, c’était ce que pensait Ealia, après tout, elle n’avait qu’un ami, et elle ne le voyait pas, alors pourquoi bouger et risquer de perdre une miette de ce festin de sucre ? Seule appuyée sur la table dans un coin, elle ne faisait que manger, sans parler à personne, elle ne cherchait même pas le contact avec les autres, elle avait sa chouette, c’était l’important.

Mais quelque chose commença à la déranger, une sorte de présence imposante derrière elle. Elle ne réagit pas tout de suite, continuant son repas sans y prêter trop d’attention. Mais l’oiseau lui réagit en sautillant et en poussant de petit piaffement pour attirer son attention. Ealia prit un gâteau et fit volte-face. Était-ce… Un démon ? Elle aurait bien pu le voir comme ça, grand, menaçant, un peu fou sur les bords. Ses yeux jaunes perçants et sa tenue rouge ne lui disait rien, il n’était pas d’ici, car Ealia avait appris à observer les autres au cas où. L’homme était planté devant Colombe qui avait pris ça pour une surprise, leurs affirmant qu’il venait simplement annoncer la venue du dernier directeur. Ealia n’en crut pas un mot, c’était impossible. Elle n’eut pas le temps de réfléchir plus, l’homme en rouge s’était précipité sur les tables pour manger tout ce qu’il trouvait, n’omettant pas les assiettes des apprentis et professeurs. Ealia attrapa rapidement l’assiette des gâteaux et la dissimula derrière elle. Le fou passa sans même la regarder, voyant qu’elle ne possédait rien. Ouf, le sucre était sauvé !

Peu après, l’hypothèse de la directrice s’écrasa comme un moustique quand le directeur arriva dans un nuage de… Fumée ? Étrange, mais pas plus que l’aura d’Isanagi, violette. Le violet était souvent mauvais signe.

Le directeur commença un discours relevant une question qu’Ealia s’était déjà posée mainte fois. Mais elle avait trouvé ma réponse, et oui, cela valait la peine. Et s’ils étaient irrécupérables, inconscients et non ouverts, il fallait justement le redresser. N’était-ce pas le rôle d’un dieu justement ?

Mais Isanagi ne l’entendait pas de cette oreille, et lança des pages en l’air en prononçant des paroles de destruction. Que voulait-il à la fin ? Personne ne pouvait mourir ! Comme comptait-il seulement tous les tuer ? Quelque chose dans le ciel changea, Ealia porta instinctivement son regard vers le haut. La chouette piaffa et se refugia derrière Ealia. C’était tout à son honneur, qui ne pouvait pas avoir peur devant le déchirement du ciel et l’apparition juste après d’un dragon énorme, menaçant, et certainement mortel. Voilà comment il comptait les tuer : en les brûlant jusqu’à qu’il ne restât rien. Était-il devenu fou ? Les cris et le chaos qu’avait provoqué l’apparition du dragon empêchait Ealia de réfléchir. Elle se décolla de la table qui commençait à perdre pied pour s’approcher des professeurs. Pietro, le seul qu’elle put voir. Elle put se faufiler en première ligne pour écouter leur plan. Ceux qui pouvaient combattre devaient le suivre, les autres devaient fuir vers l’horloge. Ealia regarda en l’air, les fleurs qui les protégeaient n’allaient plus tenir que quelque secondes. Ealia se trouva prit entre deux feux –et c’était le cas de le dire- Elle avait un pouvoir qui permettait de le désorienter, mais pas plus. Elle pouvait très bien le faire, mais pour ça, elle devait voir ses yeux, et se concentrer. Dans l’horloge, ceci n’était pas possible. Tout le monde se dispersa, sachant exactement ce qu’ils devaient faire. Ealia mordit dans un gâteau en cherchant Heleth. Elle avala et siffla assez fort pour qu’elle l’entendît. L’oiseau vint se poser sur son épaule, il n’était pas rassurer du tout, et Ealia avait perdu son indifférence, intérieurement évidement, car seulement la tristesse pouvait changer son expression faciale.

Elle se retrouva bientôt seule au milieu du jeu de quille ne sachant quoi faire. Elle balaya la scène du regard, il y avait beaucoup de combattant, et l’horloge était déjà presque pleine. Elle recula avec son assiette pour buter contre quelque chose. Un muret plus haut qu’elle d’une dizaine de centimètres, parfait, elle pouvait se cacher derrière, et d’ici, elle pouvait voir la tête furieuse du dragon. Elle s’appuya dessus, se hissa au sommet et se mit debout pour mieux voir. Concentration était maintenant de mise, elle était vraiment à découvert et à cinquante mètre du combat, elle devait faire attention et sauter derrière le muret s’il y avait la moindre boule de feu en vue.
[Event principal] La Guilde noire.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Les Annales de la compagnie noire
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Les Archives :: Chapitres archivés :: Chapitre II : La Guilde Noire-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page