Chapitre IV :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

Que diable sommes nous aller faire dans cette galère !?

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité
Re: Que diable sommes nous aller faire dans cette galère !? - Mar 2 Avr 2013 - 21:51

Shaad était a ses cotés, c'était sans doute le plus important pour le moment. Le jeune garçon était si, comment dire, compréhensif avec elle. Un chaud sentiment d'acceptation quasi gratuit. C'était bien rare d'un sens, car Fiora n'en avait connu autrefois que le sentiment de rejet. L'on aurait pu croire que la beauté lui aurait été un atout pour être acceptée par les autres, c'était une mentalité bien moderne et superficielle. Au fond, c'était sans doute la raison pourquoi elle était miss Deus, seulement car elle était jolie un peu innocente. Les gens ne connaissaient sans doute pas ce qu'elle était vraiment. Restons franc, c'était vraiment douloureux a l'intérieur, que de vivre avec un secret dont tu sais les gens finiront par te détester si tu le dis. Elle goute enfin a la popularité, elle goute enfin au sentiment d'être appréciée.... Mais est-ce vrai ? Qui dans ce monde a part sa soeur l'apprécie vraiment en sachant tout d'elle... Qui voudrait d'une fille souillée comme elle. La couleur rouge de ses yeux n'était qu'un rappelle a chaque jour de son existence, de la nature terrifiante qu'elle est vraiment. Des yeux maudits dès leur naissance, unique certes, mais dont elle aurait préférée a jamais s'en être passé... Fort sans doute qu'elle aurait été heureuse durant sa vie sans eux...

Au fond, devait-elle vraiment regretter sa propre nature ? Un peu a l'exemple du racisme, un noir devait-elle regretter de l'être ? Selon elle... Non, jamais. Regretter sa propre nature est regretter sa propre existence. Autant qu'au moment de sa vie, elle avait un avis différent sur le sujet... Que là maintenant, a coté de Shaad, elle remerciait sa nature de sorcière. Sans elle, elle ne serait pas ici, elle ne serait pas assise a ses cotés et ne regarderait pas ce ciel étoilée, avec un si profond sentiment de liberté dans son coeur. Les malheurs, les peines.... Tout cela, en a valu la peine au final. Car aujourd'hui, quelqu'un autre que sa soeur... Un humain, l'accepte... Pour ce qu'elle est, enfin... Ce ne pouvait pas être l'un des plus beau cadeau qui pouvait lui être offert.

Le jeune garçon lui répondit bien franchement le sourire au lèvre, qu'il ne comptait pas la juger. Même qu'il l'enviait. Alors là, non. Qu'il l'accepte était une chose, mais qu'il souhaite être ce qu'elle était, était vraiment impensable. Si a l'époque moderne, les sorcières n'existait plus... C'était bien car elles étaient tuée et chassée comme des bêtes. Aujourd'hui, s'il existe encore 100 sorcière toujours vivante dans ce monde, c'est incroyable. Et elles doivent fort sans doute être cachée ou avoir trouver des moyens pour masquer leur différence. Aucun doute que les sorcières moderne doivent être a présent identique a des humains, indétectable dans la société. Mais a l'époque de Fiora, ce genre de pratique ne ce faisait pas encore. Elle fait parti des sorcières 'originale' ceux dont le sang était encore pure. Les sorcières moderne ne doivent sans doute même plus craindre le bénis ou les églises. Leur sang trop diluée, mélangée avec l'espèce humaine. Bref qu'importe...

"Ne te méprend pas Shaad." Dit-elle doucement, cela lui faisait étrange de dire son nom si gentiment, dans tout ce qui avait de plus féminin. "J'ai pardonnée a ce monde, j'ai pardonnée aux humains. Car au fond, sans eux, ne je serais sans doute pas ici avec toi."

La jeune sorcière regarda droit dans les yeux le ténébreux a coté d'elle. C'était complètement sincère ce qu'elle venait de lui dire, mais bien sur, il y avait un sens 'caché' a sa phrase. Elle aurait très bien pu dire qu'elle était heureuse d'être libre, d'être acceptée par les autres, d'avoir une meilleure vie... ou etc... Mais elle avait préférée dire qu'elle était ici, avec lui. D'ailleurs, après ses paroles, son visage en reprit une teinte rosé, au moment ou elle détourna de nouveau le regard. Que demander de plus franchement? Ah oui, il y avait sans doute une seule chose qu'elle regrettait de n'avoir jamais vraiment fait.... Elle s'approcha donc rapidement et sans prévenir, lui donna un baisée sur la joue. Tout simple, tout timide aussi... Elle n'avait pas eux la force de le faire sur les lèvres... Surtout que cette fois, contrairement a celui d'avant.. Celui-ci était un vrai. Aucune comédie.... Mais, après l'avoir fait, il y eut un silence. Avait-elle été déplacée ? Au fond, elle s'en fichait... Car elle voulait le faire. Embrasser un garçon était l'un de ses fantasmes de jeune fille depuis FORT longtemps... Elle l'avait fait, et avec un garçon qu'elle appréciait bien. Elle était heureuse. Ce silence n'avait donc pas lieu d'être. Donc elle ce releva, pleine d'énergie sourire au lèvre.

"Bon !! Aller tu viens ? Tu devais pas me montré ce que... le 'shopping' est ?"

Elle lui tendit la mains, non pas qu'il avait besoin d'aide pour ce relever du banc ou il était assit... Mais, elle avait envie de lui tendre la main. En signe de bonne foi et pour montré qu'elle était heureuse d'avoir parler un peu et régler certain truc avant de continuer. Son coeur avait été libérer d'un poids, sa lui faisait un grand bien.

"Si tu es gentil, après je te montrerais quelque chose, d'accord ?"
Invité
avatar
Invité
Re: Que diable sommes nous aller faire dans cette galère !? - Sam 13 Avr 2013 - 6:04

Elle... Elle avait pardonné ? Comment ça ? Ce n'est pas possible, je ne pourrais, je ne peux pas. Ce monde m'a pris tout ce que j'avais de bien, de vitale pour moi. Quoi ? Ma meilleure amie déjà, c'est déjà amplement suffisant. C'est être minable, avec leurs bières et leurs drogues me l'ont perdus, et rien ne me la ramènera, même pas Deus il faut croire. Ils m'ont aussi pris mes buts et mes rêves, l'être humain et si puéril qu'il se contente de ce qu'il a maintenant, et honnêtement si j'avais rencontré une "Fiora" avant, je pense que je n'aurais pas ce genre de pensée, mais il est un peu tard, la haine commence à prendre le pas sur tout , alors pourquoi faire semblant, mentir, je les hais, et je le promet, à moi, à Tiamat : Je les tuerais tous.

...Mais d'un autre coté, Fiora semble farouchement attaché à son pardon, je ne veux pas me la mettre à dos, alors comment ? Que me reste t'il comme choix ? J'ai l'impression d'avoir le cul entre deux chaises, c'est chiant, et dur. Et ce bisou que me fit Fiora ne m'aida absolument pas à réfléchir, faut dire, qu'avec ses paroles non plus, cela ne m'avait pas aidé, "Là avec toi", ces mots me fit très rapidement rougir, à un point que je n'osa pas montrer à Fiora, tournant vivement la tête sur le coté. Je suis pas timide ! Je suis... Je suis juste... Étonné. Comment cela se fait il Qu'une telle fille puisse m'apprécier ? Cette question me resta en suspend. Je suis un véritable tue l'amour à moi tout seul, je ne parle jamais de moi, je suis un nid à embrouille, et surtout... Je ne vois rarement, et ne veut surtout pas croire ce qu'il y au bout de mon nez. Elle est "Miss Deus", mais ce n'est même pas ça le plus important, elle est gentille, et attentionnée, elle avait quand même pris le soin de prendre ma tête entre ses mains pour ne pas que j'échappe à sa marque d'affection... Mon coeur se mit à battre à la chamade juste après, il n'avait jamais été aussi actif depuis que je suis ici. Mais avant, je ne l'avais jamais sentis aussi... Affecté. Que-Que cela voulait-il dire ? Je... Je ne sais pas, et je veux pas savoir, pas encore. Soudain, un blanc pris place avec nous, il nous accompagna aussitôt le baisé de Fiora terminé, se mélangeant aussitôt à notre couleur écarlate de nos visages. Ce blanc était super gênant pour nous deux, et c'est Fiora qui le brisa la première, me rappelant que je devais lui faire connaître le shopping. La connaissant maintenant un peu plus, je sentais que j'allais vite le regretter, et surtout mon portefeuille aller me faire la gueule.

- Ah oui, c'est vrai ! Dis je en me levant en sursautant, voulant vite passer à autre chose et n'ayant pas remarqué la main, Bah en gros, le shopping c'est... Comment l'expliquer... En gros, c'est un truc que seules les filles aiment, nous les mecs, c'est pas notre tasse de café... M'enfin, dans la forme, ça ressemble à un énorme marché, ou tu vas acheté, mais pas des aliments ou des légumes, plutôt des vêtements en ce qui te concernent. T'es prête ? Allez, on y va.


Tenant ma main vers elle, je n'avais pas remarqué que la sienne était toujours ouvert vers moi, et ce qui fit un magnifique emboîtage de main, me faisant rapidement passé de nouveau dans le rouge, mais ne lâchant pas sa main pour autant. Prenant mon courage à deux mains, je pris le commandement de notre "petit duo" pour l'emmener dans une des galeries marchandes les plus proches. Arrivant devant je pris le temps de voir les yeux de Fiora, savoir si ils étaient heureux ou pas devant ce spectacle, mais juste avant ça, une chose me remonta au cerveau, elle m'avait parlé d'une surprise... Quoi ? Bien sur que non ! Je suis pas intéressé, c'est juste que... Raaah, laissez tomber.

- Au... Au fait, c'est quoi cette histoire de surprise..? dis je d'un air gêné, osant pas la regarder dans le blancs des yeux.

♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Que diable sommes nous aller faire dans cette galère !? - Ven 26 Avr 2013 - 16:24
Je clôture le rp.

Fiora -> Ton codage est simple mais efficace. Attention à l'italique qui, avec ta police d'écriture, rend la lecture difficile. Je pense également que la seconde série d'image (la ville noire) convient bien au lieu des quartiers des affaires. Les images sont toujours agréables.

Shaad -> Tes textes sont toujours très simples mais ils ont le mérite d'être clairs. J'ai remarqué des espaces dans ton post avant les première ligne, est-ce bien normal ? J'ajoute aussi que, comme tu écris à la troisième personne, les paroles devraient être mise entre guillemets comme si tu écrivais un journal intime (Exemple = elle me dit alors : "Je sais que tu peux les mettre").

Fiora : 600 xps
Shaad : 725 xps (la notation aide)

Xps attribués : Oui
Que diable sommes nous aller faire dans cette galère !?
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» [Jour VIII] « Que diable allait-il faire dans cette galère ? »
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» Mais que sommes-nous allés faire dans cette galère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Couloirs-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page