Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

The project pv : Akiko et Lyra

Invité
avatar
Invité
The project pv : Akiko et Lyra - Dim 30 Déc 2012 - 17:48
Ce matin en se levant Eden avait regardé son emploi du temps de la semaine, il avait rapidement trouvé la colonne "jeudi" et la ligne "9h" ce matin il avait donc deux heures en salle d'étude. Eden commença à s'habiller une fois cela fait il alla manger puis à 9h il se dirigea vers la salle d'étude en entrant il estima le nombre de personne présente : il y en avait une trentaine. La salle d'étude était seulement une salle de cours en plus grande avec des bureaux pour deux personnes, quand il fut neuve heure pile un professeur entra, Eden le connaissait c'était un prof de combat rapproché, que faisait il là ?


-Asseyez vous bande de larves! !


Il ne prenait même pas la peine de dire bonjour aux élèves, il devait sacrément être sur les nerfs. Les élèves obéirent sur-le-champ au professeur, mais une dizaine de personnes restèrent debout, Eden ne fit pas attention à la personne partageant son bureau avec lui. Le professeur prit à nouveau la parole.

-vous savez pourquoi je suis là ?!!

Eden répondit du tac au tac avec un grand sourire impertinant.

-non, m'sieur!!

Le professeur regarda un moment Eden avant de dire.

-Je t'ai sonné toi?!

Eden décida de ne pas aller trop loin en lui répondant "oui,m'sieur!!"

-Excuser, moi.

Le professeur reprit la parole.

Je suis ici, car je suis le seul prof qu'il restait pour assurer ce cours, donc voilâ, vous devez vous mettre par deux les groupes étant libres ceci fait je vous assignerai un repentis pour vous encadrez dans votre projet dont je vous parlerait après que vous vous soyez mit par deux.

Eden regarda autour de lui et vit que la plupart des élèves se connaissant tout les groupes étaient déjà pratiquement fait, maisn'étant pas très social Eden ne connaisait que très peu de personnes, il décida donc d'attendre que tout les groupes soit dait pour aller avec la dernière personne.
Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Lun 31 Déc 2012 - 14:02



♪ ♥

Aïe. Ouille.
Voilà ! Elle avait eu un assez mauvais pressentiment ce matin en allant en cours.
Confirmé.
Elle n'avait personne avec qui aller. Alors elle attendit que les groupes soient formés.

Il restait un jeune garçon. Cheveux noirs un peu ébouriffés et yeux... rouge ?!
Elle lui donnait entre treize et dix ans.
Il s'avança et elle comprit que lui aussi était tout seul.

-Euh, on se met ensemble du coup ?


Mais il n’eus pas le temps de répondre.

-Bon c'est bon là ? Arrêtez de lambiner !


Il avait hurlé.

"Vraiment antipathique ce prof il fait peur."

-Quoi ??


Elle sursauta et déglutit. Avait-il lu dans ses pensés ?
Mais elle sourit en elle : c'était elle qui possédait le pouvoir d'Empathie ! Na !
Tiens d’ailleurs elle ne l'avait jamais utilisé.
Et si il ne marchait pas ?

"Gloups !"


-Bien, maintenant passons à l'explication du projet. Le but étant de vous initier à la pratique de votre pouvoir.

Nan, là il lisait VRAIMENT dans ses pensés !


♪ ♥




Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Mer 2 Jan 2013 - 17:20
Le professeur à côté d’elle avait vraiment une haleine de chacal. Pourquoi gueulait-il autant d’ailleurs ? Il savait pas se faire obéir des mioches ou quoi celui-là ? Ah là là. Elle n’avait vraiment pas eu de chance de se retrouver en la compagnie de cet imbécile puant. Elle avait d’abord pensé à un formidable miracle que de se retrouver libérée des archives pour quelques temps. Mais en vérité, elle avait quitté l’Enfer pour le purgatoire. Ou l’inverse. Après tout, c’était du pareil au même, non ?
Lyrao observa les groupes se faire et se défaire parfois aussi. Elle attendit que tous les groupes soient formés pour que l’autre putois lui assigne un groupe. Ses connaissance de l’académie pouvaient se compter sur les doigts d’une main, aussi n’était-elle pas étonnée de ne connaître personne en cette salle d’étude. Elle étouffa un bâillement, ce qui lui valut un regard noir de la part du prof. Elle lui rendit son regard mauvais. « Alors quoi ? J’vais tout de même pas m’excuser de bailler quand même ! » songea-t-elle. Elle aura tout vu ici. À force, plus rien n’allait l’étonner.

- Vilkas ! Avec Monsieur Je-Réponds-Aux-Professeurs et avec Mademoiselle Sa-Copine !

Donner des s’il vous plait lui aurait écorché la gueule à celui-là ? Faut croire. Niveau humour, on avait vu mieux aussi. Il voulait jouer les hommes autoritaires mais ne faisait que passer pour un clown pitoyable. L’archiviste se leva et alla rejoindre les deux jeunes élèves. Elle était avec un petit effronté et une demoiselle semblant timide au premier abord. Elle avait vu pire.
Les autres repentis s’étaient déjà attelés avec leurs groupes. Certains avaient bien des surprise à la vue des pouvoirs de apprentis-dieux. Mieux valait éviter de potentiels accidents. Au bout de la salle, un repenti venait de se faire brûler la main par un élève quelque peu imprudent et débutant avec son don. Hors de question de perdre quoi que ce soit.

- Commençons par le commencement. C’est quoi vos dons que votre cher professeur veut vous faire travailler à vous deux ? dit-elle avec ironie.

La Russe prit une chaise et détailla les deux jeunes gens avec qui elle s’était retrouvée. Le premier lui faisait penser à un petit démon avec ces deux rouges sang fixés sur elle. Cela coïncidait parfaitement avec son caractère ou du moins ce qu’il lui avait montré en répondant au professeur. Ses cheveux noirs sombres n’atténuaient pas cette impression de démon ou de vampire peut-être ?
L’autre était tout son contraire. Des boucles blondes, un sourire s’étirant jusqu’aux oreilles et des yeux bleu ciel. Ils formaient un bien étonnant duo ces deux-là. Ils ne semblaient pas se connaître plus que ça alors il semblerait que ce soit la fatalité qui les ait conduit à former ce binôme pour cet exercice.
Elle se pencha vers les deux élèves et leur souffla :

- Dîtes, votre professeur, il est toujours comme ça ? J’veux dire par là qu’il est toujours à gueuler pour un rien ?

Il fallait qu’elle sache si cet homme était profondément con -excusez l’expression – ou si c’était un air qu’il se donnait. À première vue, Lyra penchait davantage pour la première option. Mais l’habite ne fait pas le moine, n’est-ce pas ? Ce n’est pas parce que son haleine aurait de quoi charrier les plus beaux miasmes, que sa voix n’a d’égal que son charisme et que son physique a de quoi en impression plus d’un que ce professeur de combat était réellement un connard.


Dernière édition par Lyra Vilkas le Mar 22 Jan 2013 - 19:19, édité 1 fois
Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Dim 6 Jan 2013 - 15:40
Quand tout les groupes furent formés le professeur reprit la parole.

-Bien, maintenant passons à l'explication du projet. Le but étant de vous initier à la pratique de votre pouvoir.


Le professeur commença alors à assigner des repentis aux groupes d'élèves.

- Vilkas ! Avec Monsieur Je-Réponds-Aux-Professeurs et avec Mademoiselle Sa-Copine !


Cela fit sourire Eden, le professeur le connaissait à peine et déjà il ne l'aimait pas. Eden reporta son regard sur la repentis qu'il leur étaient assignée, elle semblait beaucoup plus sympathique que le professeur, mais il valait mieux ne pas la juger à son apparence et attendre pour se faire une idée de sa personalité.

- Commençons par le commencement. C’est quoi vos dons que votre cher professeur veut vous faire travailler à vous deux ?


Eden ne se fit pas attendre pour répondre avec son sourire le plus innocent.

-Le sang.

La repentis s'installa sur une chaise les détailla un moment puis repris la parole en prenant soin de parler le moins fort possible.

- Dîtes, votre professeur, il est toujours comme ça ? J’veux dire par là qu’il est toujours à gueuler pour un rien ?


Cette question fit sourire Eden bien évidemment qu'il était toujours comme ça, avec les élèves en tout cas.

-Je dirais qu'il est souvent comme ça, en tout cas là je peux te dire qu'il est en forme.

Eden pensai sincèrement que ce professeur était un imbécile et il ne faisait aucun effort pour le cacher, bien sur au niveau du professeur le plus chiant il y avait pire, mais celui-là battait des record d'idiotie, bien sûr ce qui est le plus chiant avec ce professeur c'est qu'il crie en permanence, il est toujours à hurler sur des élèves, Eden sait une chose en tout cas c'est que c'est un bon professeur de combat.
Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Lun 21 Jan 2013 - 19:12



♪ ♥

- Commençons par le commencement. C’est quoi vos dons que votre cher professeur veut vous faire travailler à vous deux ?

Akiko répondit presque dans un murmure :

-Empathie. Mais je ne sais absolument pas m'en servir.


La jeune femme se pencha vers eux et leur demanda comme une confidence :

- Dîtes, votre professeur, il est toujours comme ça ? J’veux dire par là qu’il est toujours à gueuler pour un rien ?

Akiko sourit en elle même. Chouette ! Cette jeune femme avait l'ai bien amusante !
Eden répondit avant elle.

-Je dirais qu'il est souvent comme ça, en tout cas là je peux te dire qu'il est en forme.

Akiko répondit doucement à son tour.

-Je ne connais pas. Je ne sais pas mais je ne le trouve pas très sympa.

A vrai dire elle se demandait un peu comment un tel personnage pouvait devenir professeur à part sous la contrainte : il avait bien l'ai de détester ses élèves.
Mais ça elle n'osais pas le dire, après tout elle ne connaissait même pas les deux personnes avec qui elle allait travailler.

-Vous vous appelez comment ? Moi c'est Akiko.

Elle avait un peu hésité à poser cette question et puis elle était sorite.
Après réflexion qu'y avait il de mal à demander le nom de ses "collaborateurs" ?

♪ ♥




Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Mar 22 Jan 2013 - 19:18
Elle ignorait toujours si s’être retrouvée avec ces deux mômes étaient une punition ou une bénédiction. Elle allait bien s’en rendre compte, déjà en observant leurs réactions quant à sa phrase dénigrante sur le professeur de combat. Le petit démon – à défaut de connaître son prénom – semblait le connaître et n’était en rien étonné de ses sautes d’humeurs ou de ses gueulantes à longueur de journée. Y avait de quoi finir avec une migraine avant la fin de la journée avec un type pareil. Ou crever d’asphyxie à force de rester à côté de lui, à voir.
La jeune blonde, elle, semblait plus réservée quant à son opinion sur l’homme, même si elle ne paraissait pas différer de celle de la Russe. Pas sympa semblait être un euphémisme pour qualifier un tel chien de garde.

Quant aux réponses sur les pouvoirs, elle était sacrément étonnée. Le garçon avait un domaine à vous effrayer. Cela consistait en un simple mot pourtant, le sang. L’hémoglobine n’avait rien d’effrayant si ce n’est que lorsque ce liquide rouge coule, c’est la vie qui s’échappe.
L’autre possédait un don plus attrayant, du moins, moins dangereux au premier abord, l’empathie. Enfin, cela restait à voir. La définition de l’empathie pour l’archiviste était assez restreinte, elle savait tout juste en quoi cela consistait. Mieux valait en avoir le cœur net pour éviter de mauvaises surprises :

- L’empathie c’est quand on perçoit les sentiments ou les émotions des gens, c’est bien ça ? En tout cas, t’essayes pas à sentir quoi que ce soit chez l’homme bourru ou c’est des vagues entières de haine que tu vas recevoir!

Elle ignorait si c’était exact mais à le voir ainsi, grognant et montrant les dents devant le premier élève apeuré, elle avait du mal à en douter. Deus offrait vraiment une seconde vie à n’importe qui. La preuve, elle était là. Il faut croire que son choix n’était pas toujours judicieux mais depuis tout le temps où il veillait sur le monde, il devait commencer à se faire vieux et sénile, le dieu, ceci expliquait peut-être la présence de l’autre barbare. Ainsi que la sienne.
La demoiselle se présenta, Lyra devait faire de même. Sûr que ce serait plus pratique pour se parler, si chacun connaissait l’identité de l’autre.

- Lyra, pauvre repentie qui n’a pas su échapper à votre professeur et qui doit désormais vous servir de cobaye pour vos travaux pratiques.

Elle avait dit cela sans aucune ironie – vraiment – mais avec l’impression d’avoir dit vrai, au contraire. Les repentis étaient vus par beaucoup comme des moins que rien alors ces chers professeurs n’oseraient jamais laisser ces bambins s’entraîner sur leurs camarades. Alors la situation était toute trouvée ; les repentis seraient au moins utiles pour ça. Au moins les déchets de la société ne seraient-ils pas uniquement là pour la décoration, les tâches tribales et ingrates ou pour montrer la bonté de Deus à son paroxysme. Il est vrai que cela rend toujours bien de vouloir sauver les âmes les plus pêcheuses du monde, non ?

Elle reporta son attention sur le jeune brun. Elle ne l’avait pas encore questionné quant à son don. Autant le sang pouvait faire peur, autant c’était tout de même vague. Une démonstration ne serait pas de refus, si possible. Après tout, elle était là pour les aider à s’améliorer alors autant commencer de suite, sans perdre de temps.

- Tu peux faire quoi exactement avec le sang ? Faire saigner les gens à volonté ? Créer toutes sortes d’objets à partir de ce liquide ? Eclaire-moi, car j’suis un peu paumée.

Même si elle se doutait qu’elle devrait servir de cobaye, elle espérait juste que ce ne serait pas son propre sang qui coulerait depuis son corps. Les hémorragies très peu pour elle. Elle se portait bien et espérait rester intacte jusqu’à la fin de la séance. Savoir que Akiko pouvait percevoir ses sentiments, encore cela ne la dérangeait pas. Mais pisser le sang, non merci.
Lyra se rendit alors compte qu’elle n’avait pas présenté son pouvoir. Difficile de croire qu’il lui serait d’une quelconque utilité ici mais bon, elle préférait se mettre à pied d’égalité avec les deux élèves.

- Pour ma part, mon domaine est celui de la mémoire eidétique. J’peux me souvenir de ce que je vois et le reproduire aussi, notamment en matière de combat. Mais bon, c'est pas moi qui suis censée bosser mais vous alors au pire, on s'en fout de mon don.

Les explications étaient faites, du moins les bases étaient jetées. Il ne restait plus qu’à eux d’occuper ce cours de la façon que l’enseignant avait choisi : en s’exerçant à manipuler leurs pouvoirs. Un vaste programme.
Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Dim 27 Jan 2013 - 20:52
La camarade de classe d'Eden répondit à sa suite en affirmant quelle ne connaissait pas ce professeur, mais quelle ne le trouvait pas très sympathique ce qui n'étonna pas Eden, car ce professeur puait l'antipathie à des kilomètres, la jeune fille demanda ensuite le nom d'Eden et de la repentie juste après cela elle donna le sien, Eden décida donc de donner le sien par pur politesse.

-Eden

La repentie réfléchi quelques instant avant de de demander quelques précisions sur le domaine de la jeune fille qui était l'empathie, un domaine divinatoire qui peut paraître annodin mais qui est sûrement très pratique. La repentie lança ensuite une rapide plaisanterie qui fit légèrement sourire Eden, ensuite elle se présenta rapidement : elle s'appelait Lyra Vilkas. Lyra lui demanda ensuite en quoi consistait son pouvoir.

- Tu peux faire quoi exactement avec le sang ? Faire saigner les gens à volonté ? Créer toutes sortes d’objets à partir de ce liquide ? Eclaire-moi, car j’suis un peu paumée.

Eden ne répondit pas tout de suite il attendi quelque instant que la repentie finisse de parler.

- Pour ma part, mon domaine est celui de la mémoire eidétique. J’peux me souvenir de ce que je vois et le reproduire aussi, notamment en matière de combat. Mais bon, c'est pas moi qui suis censée bosser mais vous alors au pire, on s'en fout de mon don.

Eden réfléchit un certain temps à la meilleure façon pour présenté son domaine divin finalement il se décida.

-un exemple vaut mieux qu'un long discours.

Eden porta son pouce à ses lèvres puis le mordit celui-ci saigna légèrement, Eden prit ensuite un stylo dans pot posé sur la table, il lança le stylo d'un puissant mouvement fluide et rapide celui-ci fila rapidement sur le professeur qui discutait ou plutôt engueulait deux élèves assit à côté du mur. le stylo s'enfonça légèrement dans le mur de bois à côté de la tête du professeur où il resta logé. Le professeur tourna la tête en direction de la table d'Eden, mais il ne semblait pas savoir d'où venait le projectile. Eden marmonna à l'adresse des deux filles.

c'était peut être une mauvaise idée.

Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Dim 3 Fév 2013 - 11:46



♪ ♥

-Un exemple vaut mieux qu'un long discours.

Akiko ouvrit de grands yeux.
Un exemple ?
Mais elle ne dit rien et attendit qu' Eden fasse son petit numéro.

Il se mordit le pouce. Une goutte de sang perla.
Eden attrapa ensuite un stylo qu'il lança d'un mouvement fort et juste.
Le stylo fonça sur l’antipathique professeur.
Il s'enfonça alors à quelques centimètres à coté de la tête de cet idiot.

Le professeur tourna la tête en direction de leur table.
Heureusement il ne devina pas d'où venait le projectile.

Eden murmura :

-C'était peut être une mauvaise idée.


Akiko pouffa discrètement.

-Ne t'en fait pas il ne devinera jamais qui a fait ça.


Et elle ajouta :

-Il trop bête pour ça...
C'était très impressionnant. Je ne saurais pas en faire autant. A vrai dire je n'ai jamais utilisé mon pouvoir je ne sais même pas comment faire,
avoua-t-elle honteuse.

Elle se tordit les mains gênée.

♪ ♥




Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Lun 4 Fév 2013 - 18:57
Une tâche écarlate vint saillir le doigt d’Eden. Si il devait se mutiler à chaque nouvelle utilisation de son pouvoir, voilà qui avait de quoi le laisser affaibli. Mais ce ne sont que de petites morsures. Toujours est-il que la perspective d’utiliser un domaine divinatoire qu’en contre-partie de son propre sang n’enchantait guère Lyra. Mais au moins n’était-ce pas le sien qui servait de cobaye, c’était déjà ça. Elle souffla, respirant mieux soudainement.
Le garçon se saisit d’un stylo sous le regard perplexe de la repentie. Qu’allait-il bien pouvoir faire avec cela ? Il le lança proche de la tête du professeur. La demoiselle s’était attendue à voir le fusain retomber au sol, dans un brouhaha ayant attiré l’attention mais non, rien de tout cela. La mine s’était pointée non loin de la tête du putois, ayant manqué de l’empaler par la même occasion. À vrai dire, cela n’aurait pas été une grande perte. La Russe ne comprenait pas tout mais supposait que cette fine goutte rouge qu’il venait de boire avait accru sa puissance.

- C’est… orignal, fit-elle simplement. Bon, j’avoue que s’amuser à prendre pour cible l’autre connard était marrant. Mais la prochaine fois, ne t’avise pas de le rater, lui fit-elle avec un clin d’œil.

Concernant Akiko, elle semblait légèrement impressionnée par le don d’Eden, d’autant plus qu’elle venait d’avouer qu’elle n’avait jamais utilisé son pouvoir. Il y avait une première fois à tout. Au moins ce cours ridicule servirait-il à quelqu’un. Il ne va pas sans dire que l’archiviste aurait préféré rester cachée au fond de son terrier, sous cette pile de documents qui l’abritaient depuis plusieurs jours déjà. Mais venait un temps où elle devait voir à nouveau la lumière du jour. Même si cette même lumière se trouvait dans une salle de classe, filtrant à travers les fenêtres, caressant la barbe drue d’un homme que Lyra semblait détester un peu plus à chaque minute, éclairant par la même occasion les visages de ces jeunes élèves.

Au moins pouvait-elle se consoler en se disant qu’ici, elle pouvait voir de nouvelles têtes, pas forcément se lier avec elles, mais découvrir parmi elles des êtres dont elle ignorait jusqu’à l’existence. Elle pourrait aussi découvrir de nouveaux pouvoirs. Dans cette salle, les domaines étaient multiples. Etait-ce vraiment le hasard qui déterminait leurs pouvoirs ou Deus réfléchissait-il à tout cela en fonction de la personnalité de chacun ? Elle ne le saurait sans doute jamais. Du moins pas tant qu’elle resterait solitaire, à aboyer dès qu’elle verrait une main tendue, à mordre dès que les soupçons se poseront sur elle. Ce n’était pas une vie, ça. Même pour elle.

- J’connais pas le « mode d’emploi » de ton don, Akiko. Mais p’têt que tu devrais essayer de te concentrer sur une seule personne, de faire abstraction du monde qui t’entoure et de te focaliser uniquement sur la conscience de cette même personne ? Si j’avais un pouvoir comme le tien, c’est ainsi que je ferais.

Pour ce qui est de la cible, Lyra se doutait que ce serait elle. Mais elle préférait cela plutôt qu’à devoir subir les prouesses d’hémoglobine du gamin. Lyra laissa les émotions l’envahir. Dans cette salle de classe, rien ne la rebutait autant que ce professeur acariâtre. Elle avait la haine facile. Il était donc tout naturel que son émotion dominante soit son apathie profonde envers ce professeur qu’elle détestait alors qu’ils se connaissaient à peine.

La tâche d’Akiko se relevait plus délicate que celle d’Eden. Elle devait se concentrer pour s’isoler du reste du monde et capter les émotions d’une seule et même personne. Allait-elle capter un flux entier de divers émotions ou une seule ressortirait-elle du lot ? Si tel était le ca,s alors ce serait sa haine qui frapperait en premier la fillette.
S’isoler dans une parcelle de sa tête. Lyra avait l’habitude d’un tel exercice. Alors qu’elle avait vécu un cauchemar récurrent depuis dix longues années, sa seule porte de sortie était son imaginaire. Elle s’évadait ainsi quelques heures, oubliait les cris d’agonie qui lui striaient les oreilles, les longues plaintes de la nuit semblables aux loups se regroupant pour hurler à la lune, les sanglots saccadés des enfants, les mensonges qui s’agglutinaient au fond de son crâne. Elle oubliait alors tout.

- Fais comme si tu te concentrais sur une musique. Tu restes focalisée sur elle et seulement elle. Tu l’écoutes au point de pouvoir comprendre la moindre note alors que ce langage t’est inconnu. Là, c’est pareil. Les émotions doivent te parler. Il suffit juste d’être réceptive.

Des pas attirèrent son attention. Lyra leva la tête pour voir le professeur arriver vers leur table de travail. Encore lui. La demoiselle l’accueillit avec un charmant faux sourire comme elle aimait les réserver à ceux qui insupportaient. Inutile d’être savant pour voir que ce rictus était surjoué. Même ce crétin semblait s’en être rendu compte.

- J’vous observe depuis t’à l’heure et z’êtes le seul groupe qui semble au ralenti, dit-il tout en exhibant le projectile d’Eden, vous ignorez sans doute d’où cela peut provenir, à tout hasard ?

Lyra leva les yeux au ciel, l’air de rien. Après tout, pourquoi ne pas changer de cible et choisir ce crétin plutôt que sa propre pomme ? De toute façon, connaître les émotions de cet imbécile serait sans doute plus comique que la vague s’ombre qui ne cessait d’envahir l’esprit de Lyra.
Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Mar 12 Fév 2013 - 18:27
La remarque d'Eden fit pouffer Akiko qui l'assura que jamais le professeur ne pourrait savoir qui à fait ça puis elle ajouta qu'il était trop bête pour ça, ce qui fit sourire Eden car n'importe qu'elle personne en arrivait à la conclusion que ce professeur était bête juste en le regardant, la camarade d'Eden avoua ensuite qu'elle ne maitrisait pas son pouvoir, c'était un peu normal car un pouvoir "spirituel" était logiquement plus dur à maîtriser qu'un pouvoir physique. La repentie pris ensuite la parole :

- C’est… orignal. Bon, j’avoue que s’amuser à prendre pour cible l’autre connard était marrant. Mais la prochaine fois, ne t’avise pas de le rater.

Elle acheva sa phrase par un clin d'oeil pour montrer qu'elle plaisantait, quoique il aurait été plaisant de mettre ce prof hors d'état de crier. Eden voyant que l'attention de la repentie était focaliser sur Akiko commença à s'amuser en prenant des stylos et le jetant suffisamment fort vers le plafond pour qu'ils y reste plantés, quand il eu presque fini une tête de mort, un magnifique chef d'oeuvre, la repentie commença à parler de musique ce qui fit rire Eden heureusement il reussi à s'arrêter à temps car le professeur s'approchait.

- J’vous observe depuis t’à l’heure et z’êtes le seul groupe qui semble au ralenti. Vous ignorez sans doute d’où cela peut provenir, à tout hasard ?

Eden resta silencieux un instant, il rééfléchissait au meilleur moyen de s'amuser et d'aider sa camarade pour finir ce cours le plus tôt possible, il décida donc de prendre la parole :

j'y gagne quoi en vous le disant ?

C'est simple vus que tu à l'air de connaitre le coupable, tu n'iras tous simplement pas en heure de colle.

Eden décida pour son bien et son amusement de mentir, il allait peut être provoquer une grande détresse chez un élève mais il faut bien rire dans la vie, il désigna un élève d'une autre table en disant :

C'est lui.

Au moment où le professeur se retourna un des stylos plantés dans le plafond tomba sur la table, heureusement le prof ne sembla pas l'entendre. Eden se tourna vers Akiko et dit :

Si tu veux ressentir de la colère, c'est là bas.
Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Dim 24 Fév 2013 - 13:23



♪ ♥

"- Fais comme si tu te concentrais sur une musique. Tu restes focalisée sur elle et seulement elle. Tu l’écoutes au point de pouvoir comprendre la moindre note alors que ce langage t’est inconnu. Là, c’est pareil. Les émotions doivent te parler. Il suffit juste d’être réceptive. "

"Si tu veux ressentir de la colère, c'est là bas."

Comme ils étaient gentils tous les deux. Elle ne les connaissaient même pas et ils l'aidaient.
Elle fit alors comme lui avait conseillé Lyra.

Elle ferma les yeux pour se concentrer. Elle essaya de se focaliser sur quelque chose. Elle ne savait pas quoi mais elle se concentrait. Elle fit d'abord le vide complet. Plus rien.
Elle voyait clairement une toile blanche. Des fils colorés se tisaient dessus. Elle voulut les toucher mais chaque fois qu'elle essayait mentalement de s'en rapprocher ils disparaissaient. Elle essaya alors autre chose. Elle voulut lire ce qu'ils disaient et dès qu'elle distinguait un mot ils entremêlaient et cela ne voulait plus rien dire. Elle sera les dents. Elle commençait a avoir mal à la tête. Mais elle ne lâcha pas. Elle repéra un fil rouge qui avançait plus vite que les autres. Il écrivait sur la toile a une vitesse folle. Puis d'un seul coup il virevolta et tourna. Le fil s'était dispersé en milliers de petit filament rouges. Ils avançaient vers elle. Lui fonçaient dessus. Un peu agressifs.
Comme pour se protéger et par réflexe elle les attrapa d'un coup.
Elle sursauta mais fit bien attention a ne pas ouvrir les yeux. Elle avait vraiment attrapé quelque chose. En vrai !
Elle voyait quelque chose. La toile était rouge et floue. Puis elle ressentis plusieurs choses.
La toile devint nette et Akiko se sentit heureuse. Elle venait de jouer un mauvais coup à quelqu'un et avait fait tourner quelqu'un en bourrique. C'était très amusant. Elle refoulait une grosse envie de rire. Elle aidait quelqu'un aussi.
Elle s’arrêta un instant. Comment ça ? Elle ne comprenait plus tout d'un coup. Très bizarre. Les fils rouges s'enfuirent. La toile redevint blanche et de longs fils noirs en sortaient et filaient sur elle. Elle ouvrit alors les yeux pour y échapper.

Elle tenait le bras d'Eden.
Elle le lâcha.

-Désolée.

Elle réfléchit vite. Elle tenait Eden. C'était lui qu'elle avait attrapé. C'était lui les fils rouges. C'était ses émotions. Oui, il avait joué un tour à l'élève qu'il avait désigné comme faux fautif. L'idiot qui était tombé dans le panneau était cet homme qui osait dire qu'il était professeur. Et la personne qu'il venait d'aider c'était elle même. Tout était plus clair !

-Je croit que j'ai réussi. Lorsque j'ai touché Eden je croit que j'ai ressenti ses émotions. C'était... très étrange... Merci beaucoup de m'avoir aidé ! dit elle à l’intention des deux autres.

♪ ♥




Invité
avatar
Invité
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Mer 6 Mar 2013 - 16:43
Lyra jeta un coup d’œil à l’horloge murale. Le temps s’écoulait encore trop lentement à son goût. Certes, l’heure touchait bientôt à sa fin. Vivement que la sonnerie retentisse. Elle n’avait rien contre les deux élèves qu’elle devait aider mais justement, aider les autres, c’était loin de son univers habituel.
Alors qu’elle leva les yeux au ciel, la repentie vit une tête de mort se dessinait peu à peu au mur. Y en avait au moins un qui semblait s’amuser. Ou du moins qui tuait le temps comme il pouvait.

Le professeur, qui s’était arrêté vers leur table, entamant une courte discussion avec Eden, s’était bien vite détourné pour aller engueuler un pauvre innocent. Ce môme lui plaisait de plus en plus !
Elle étouffa un bâillement, plaçant sa tête entre ses bras, somnolant tout juste. Ce n’était peut-être pas la meilleure idée qu’elle ait eue, surtout que le putois était non loin mais qu’importe. Les cours, très peu pour elle. Même si son rôle était minime, cela l’ennuyait au plus haut point. Elle n’avait jamais réellement fréquenté les bancs de l’école, ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait commencer. Elle ferma les yeux. Elle n’allait pas s’endormir. Même si elle l’avait souhaité, elle n’aurait pas pu avec ce brouhaha environnant qui lu striait un peu plus les oreilles au fil des minutes. Malheureusement pour elle, son songe fut de courte durée. La demoiselle venait de crier sa victoire. Tant mieux. De plus, elle n’avait pas servi de cobaye. Heureusement d’ailleurs, cela valait mieux pour Akiko.

- De rien Akiko. Avec un peu d’entraînement, t’arriveras sans doute à te perfectionner. Après, si t’attends qu’il y ait des cours dans c’genre pour t’familiariser avec ton pouvoir, tu risques d’attendre longtemps…. Dès que l’occasion se présente, faudrait que tu t’entraînes. Du moins si t’en as l’envie. Pis les cobayes en tout genre, c’est pas ça qui manque ici !

Elle était sincère. Avoir aidé cette gamine ne l’avait pas changée, elle ne se sentait pas différente malgré sa bonne action du jour. Enfin, difficile de considérer cela comme une bonne action étant donné qu’elle n’avait pas fait ça de son plein grès. Après tout, plus vite avaient-ils fini, plus vite sortiraient-ils, non ? Les archives ne lui manquaient guère mais elle n’appréciait qu’à grande peine la compagnie de tous ces mouflets, sans oublier la présence de ce professeur. Elle aurait pu tomber sur un groupe pire que celui-ci. À vrai dire, elle n’avait pas eu trop à se plaindre de ces deux-là. L’un s’amusait à faire tourner en bourrique la classe entière et l’autre était timide et manquait d’assurance. Pas de quoi effrayer Lyra. Au moins se serait-elle bien marrée pendant cette heure.

La sonnerie retentit. Enfin. Lyra se leva d’un bond, adressant un dernier sourire à ses compagnons d’une heure. Elle vit du coin de l’œil d’autres élèves l’imiter. Le bourrin était toujours en train de sermonner un élève. Pauvre innocent. Eden, lui, jubilait. Difficile de lui en vouloir. À sa place, Lyra aurait sans doute fait la même chose, en douce peste qu’elle était.

- J’vous dis au revoir, les mômes. L’heure est terminée, j’préfère filer avant d’choper de l’urticaire à force d’être entourée d’élèves ou même d’être dans la même pièce que l’autre crétin, rit-elle tout en jetant un bref coup d’œil au professeur.

Elle allait se détourner alors qu’un stylo lui tomba entre les mains. Au moins aurait-elle un souvenir de cette journée. Elle s’amusa avec le bouchon avant de finalement se diriger vers la sortie. Elle n’avait pas attendu l’autorisation pour s’éclipser. Et alors ? Elle entendit l’homme maugréer à nouveau. Elle n’avait aucun ordre à recevoir de cet idiot. Elle allait et venait comme elle le souhaitait. Elle avait rempli sa part du boulot. L’heure était terminée. Elle était donc libre de partir. Ce qu’elle fit.

Spoiler:
 
♠ Petits messages : 1681
avatar
Être tout-puissant
Être tout-puissant
Voir le profil de l'utilisateur
Re: The project pv : Akiko et Lyra - Ven 8 Mar 2013 - 11:19
Vous êtes les premier a être évalué grâce à la nouvelle notation ! Akiko attention au nombre de mots, c'est 250 mots minimum demandé. Tu peux connaître ton nombre de mots par post grâce à ce compteur.

Eden : 290 xps
Akiko : 255 xps
Lyra : 340 xps


« Donnez-moi des héros, et je vous écrirai leur tragédie. »
Contenu sponsorisé
Re: The project pv : Akiko et Lyra -
The project pv : Akiko et Lyra
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Akemi "Project" Akiko
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Gotan Project revisite le Tango
» GD 2011 project (big stuff Inside)...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment des cours :: Salles d'étude-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page